Tous les garçons et les filles de mon âge ne se promènent pas dans la rue deux par deux

AMBIANCE mercredi 13 février 2008

Par Mimissa Barberis



Ghettoïsation, communautarisme, chômage, éducation défaillante : autant de maux qui alimentent la crise des banlieues françaises, selon les sociologues. Une crise qui ne s’explique pas seulement par ces facteurs dits objectifs. J’en ajouterai un, subjectif, à moins qu’il ne soit aussi objectif. Dans la banlieue « monarchie », il y a des règles de conduite à respecter sous peine d’excommunication. Il est ici question de rapports filles-garçons.

A Allonnes (banlieue située en périphérie du Mans), il y a un « code de banlieue » selon lequel « on ne s’affiche pas ». « Lorsque je vois les têtes du quartier, je baisse immédiatement la mienne. C’est machinal. D’ailleurs, lorsque je sais que les gars monopolisent tel endroit, j’emprunte d’autres itinéraires pour me rendre à telle destination. Je n’ai pas envie de me faire remarquer et d’avoir un casier judiciaire », me confie Sara. Il s’agit là d’une convention unilatérale, consentie tacitement par la population féminine, qui se doit d’observer certaines « obligations morales ». On ne peut y déroger.

Pas besoin de mots pour instaurer la prohibition des contacts (une bise, un regard, un dialogue), les yeux suffisent à exprimer l’interdit. Et pourtant… Tout se passe en catimini : « J’ai un petit ami, me dit Fouzia. C’est un gars du quartier. Un jour, il a envoyé une lettre chez moi. Dieu merci mes parents sont illettrés. »

Il est strictement « interdit » à un couple non marié de se promener ensemble à la vue des garçons du quartier. C’est un code d’honneur. Si une fille et un garçon veulent « se voir », c’est soit dans une voiture à l’abri des regards, soit dans une autre ville. Cette pression encourage les relations à distance. Les filles d’origine maghrébine ou française issues des quartiers populaires trouvent leur compagnon loin de leur lieu d’habitation. « Il s’agit de préserver son image, je ne tiens pas à avoir une réputation sous prétexte d’avoir un petit ami. » Telle est la bonne attitude.

Ces codes qui régissent les rapports filles-garçons résultent d’une interprétation détournée des sources scripturaires de l’islam. C’est de cette confusion que naissent une partie des conflits sociaux et ethniques. On serait porté à croire que la « nature » musulmane, ou maghrébine, des garçons – qui souffrent aussi des codes qui les placent en principe dans une position dominante – est la seule cause de ce malaise. Mais ce dernier est l’œuvre également des politiques sociales. En occultant les grands problèmes de la banlieue – et l’on retrouve les sociologues du début –, il sera difficile de faire évoluer les mentalités et de toucher aux valeurs morales qui les irriguent.

Mimissa Barberis (BondyLeMans)

Document iconographique : une lettre intime.

Mimissa Barberis

Les réactions des internautes

  1. vendredi 4 avril 2008 20:47 ludivine

    Etant le papa de Ludivine , je ferais du bruit , je tiens à vous le faire savoir Mr Sarkozy !

    Déja , je pense continuer avec les médias comme ce soir sur FR.3 Picardie .

     

    IL faut réagir , vos commentaires sur le site de l'UNION .


    Saint-Quentin en Picardie ce vendredi 4 Avril 2008
    Pour exprimer leur colére , ils ont sorti leur banderole . Les parents de Ludivine, 9 ans , handicapée , se battent pour leur fille ait un fauteuil roulant adapté à son lourd handicap ( entre 11 000 euros et 15 000 euros )..

    ou sont les droits des handicapés ?

    Quand je vois que le petit déjeuner de Mr Sarkozy coute aussi cher que ce fauteuil !!!


    Oui MR Sarkozy , c'est la vérité !!!!!!!!


    Par ailleurs , j'en demande à toutes personnes dans ce cas , ayant des difficultés aux financements de materiel médical et de bien vouloir se joindre à nous afin de faire gagner les droits de Ludivine et les votres !!!

     

    http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/13/article/120898/#

  2. samedi 16 février 2008 13:18 said

    Cet article aligne les clichés et les contre-vérités.Il manie de façon risible la stigmatisation des jeunes français arabes en se basant sur des oui dires et en faisant une affaire d'état ce qui est anecdotique.Les ados de tous les endroits de France à 14-15 ans ont des préventions quant à s'afficher publiquement en couples.Cela n'est en rien spécifique au banlieue.Quant à l'Islam, je ne vois ce que vient faire cette religion dans la discussion .Bientô^t si l'on n'y prê^te pas attention, la couche d'ozone sera à cause de l'Islam.Pitoyable.
    • samedi 16 février 2008 14:10 mowglii

      Said, 

      Où voyez vous qu'ils ont 14 ans ? S'ils en ont 17 ou 21, qu'en pensez vous ? 

      ils n'ont pas "des preventions à s'afficher en plublic" , c'est les racailles qui traitent les jeunes femmes de salopes si elles ont un amoureux. 

      vous z'etes bouché ou quoi ? 
       
      • samedi 16 février 2008 15:06 said

        A Mowglii:
        D'abord, je considère que le terme  racaille que vous utilisez est vulgaire et inepte. Ce n''est pas car naboléon l'a usité que vous devez faire de même.
        Quand à votre réponse, elle est bourée de clichée xénophobe de bas étage..Effectivement, un gars ou une fille banlieusard de 17 ou 21 ans, issue des minorités ethniques ou non, quand ils sont ensemble, ont sûrement d'autres lieux bien plus accueillants pour les moments qu'ils passent à 2 que la cité poussiéreuse  ou généralement il n'ya rien.J'ai moi même à maintes reprises décidés de me délocaliser avec ma bien aimée pour passer quelques agréables instants en sa compagnie.Le pseudo regard des autres  mecs de ma cité n'ayant eu que peu d'influences sur mon choix.
        • samedi 16 février 2008 16:39 mowglii

          PS Said : oui je confirme  : le terme de racaille est péjoratif . c'est comme voyous . par exemple ceux qui traitent une fille de "salope" quand elle a un copain .  c'est bien de ceux là dont on parle là, non ? 
          alors c'est des voyous ou  pas ?
          ou meme les voyous faut pas dire qu'ils sont des voyous ?
          • samedi 16 février 2008 16:54 said


            Vous êtes irrécupérable mon cher ami  , et c'est ce qui va m'amener à cesser la discussion avec vous.On ne parle pas à un mur xénophobe pétri de clichés putrides et gerbant.
            Je ne vous salue pas , inepte xénophobe qui refuse de se remettre en question.

            • samedi 16 février 2008 19:39 masoandro

              said,,je vous suppose français avec de  fortes attaches à l'étranger- ce qui n'est pas un mal en soi- mais il faut avouer que les nouveaux venus donnent bien du tracas au pays d'accueil . Ils deviennent meme un facteur de division entre les français. Il suffit de lire  le sentiment des uns et des autres. Nous n'avons pas  besoin de cela  car il y a  déjà entre français des points de division  en nombre suffisant. Les immigrés nous rendraient bien service s'ils retrouvaient leur terre d'origine et d'amour. surtout s'ils  montrent peu d'aptitudes à épouser nos coutumes millénaires  et nos lois. Vous savez -tout comme moi- qu'ils sont quelques millions de trop.Les statistiques du chomage le disent mieux que moi.La masse critique ,au delà de laquelle il  devient impossible que l'étranger s'assimile à la nature particulière des français, est enfoncé.Nous assistons à ce moment à la naissance de petites nations étrangères sur le sol meme de la France. Ce n'est pas bon pour nous.
              Nous préférons de beaucoup revenir à nos propres querelles de clocher,aux temps paisibles et bien français de Clochemerle.
               sans langue de bois, en toute franchise et avec amitié    votre serviteur
              • samedi 16 février 2008 21:27 briardounet

                ===> Masoandro,
                Voyons! Vous voulez revenir "au temps de Clochemerle..." parcequ'à l'époque il n'y avait pas "de langue de bois"? Relisez le livre de G. Chevalier - ce que j'ai fait récemment - avec ses discours sur les pissotières municipales, avec élus et sénateurs! Remontez jusqu'au "Train de 8h.47" de Georges Courteline, avec ce gouvernement qui tombe parceque deux soldats de la République ont fait un court séjour au bordel. Et remontez quelques années en arrière : que disait Jules Ferry sur l'Indochine? Et un peu plus tôt, Monsieur Thiers sur la Commune de Paris? Ou l'ineffable Napoléon-le-Petit qui exila Victor Hugo? Pour ne rien dire des 40 siècles des Pyramides qui contemplaient les soldats de Buonaparte : quel style, n'est-ce pas ?
                Je vous concède, néanmoins que le Roy-Soleil n'utilisait pas la langue de bois lorsqu'il disait, "L'Etat , c'est moi" - pas plus qu'Astérix quand il foutait une raclée au vilain Jules César.
                Français, Françaises, En Avant pour un Retour vers la France Eternelle.
                Ainsi soit-il!
                Briardounet
                • dimanche 17 février 2008 06:03 masoandro


                   Etes vous assuré de ne pas etre hors du sujet ,Briardounet .Des effuves du passé historique de la France remontent inopinément.
                  Les ombres de Jules Ferry ,de Victor Hugo,deThiers ,du Roi Soleil ne hantent pas le "Ghetto". que je sache. Les murs tagguées  nous parlent plutot de Ben Ladden,Du Hamas. On jure  plus souvent par le Coran que sur la Bible et la Thora . C'est un monde loin de Clochemerle ,auquel du, reste, il manque un Courteline.
                  à Clochemerle,il n'y avait point de Waterloo ni de Villers le Bel . les quartiers étaient sains.Petites disputes mais grand bonheur     bonheur d'etre français et de vivre à sa façon
                  • dimanche 17 février 2008 08:13 briardounet

                    ===> Masoandro
                    Nous n'avons pas la même vision de notre pays, Masoandro. Nous ne voyons pas la même chose
                    parceque nous avons chacun appris et vécu une autre Histoire, avec d'autres fantômes qui ont fait la France que vous et moi connaissons différemment. 
                    Je maintiens : je suis sûr de ne pas être hors sujet. Sans être sûr que ma vision soit plus proche de la réalité que la vôtre, tout aussi respectable. 
                    Mais les "effluves du passé" ne remontent jamais "inopinément". Elle sont présentes chaque jour que l'Eternel accorde à la France. C'est même elles qui constituent l'âme de la France. De Colbert et son Code Noir aux ghettos des HLM en passant par les Pyramides d'Egypte, Waterloo et Clochemerle.  
                    Briardounet
                    • dimanche 17 février 2008 09:05 masoandro

                      Briardounet 
                      Les effluves du passé sont pour vous ,sont pour moi. Nous sommes suivis d'une génération ignorante et étrangère souvent de ce  furent les bonheurs et les malheurs de la France. Ils n'ont pas de fondation française. ils savent de nos aventures   ce que radio,tv, discours veulent bien évoquer  et  vous savez tout comme moi que c'est toujours une mauvaise représentation de la France. à quand remonte la dernière émission  sur les héroiques médecins de la Coloniale qui identifièrent tous les microbes,virus,bactéries de l'Afrique pour les vaincre et sauver ainsi des millions d'etre humains..,?
                      La rediffusion de "Il est minuit,Docteur Sweitzer " ,ce n'est pas pour demain.Il est vrai que le film était médiocre  mais il ne démontrait pas la malfaisance absolue des français outre mer. 
                      pour illustrer l'ignorance généralisée ,je vous dirai avoir rencontré récemment des créoles de la Réunion.Oui,ils étaient encore contre la Colonisation(défunte) mais ils ne savaient plus que Madagascar,la grande voisine,avait été Colonie.Que c'était au temps du drapeau tricolore que l'essentiel des infrastructures avait été construit là bas  dont les chemins de fer qui ne fonctionnent plus que rarement aujourdhui.
                      Dans les quartiers ce n'est pas l"histoire de France qui sera  le fédérateur de toutes ces populations disparates,ni notre religion,ni nos lois, ni nos usages. Et  il n'est pas sur que notre langue  restera en usage  et gardera son intégrité. Il y aura bientot plusieurs langues "créoles" dans nos quartiers.

                      Je ne prophétise pas. loin de moi cette ambition . je crains seulement que nos gouvernements ne soient pas à la hauteur des mutations en cours   Serviteur !
                      • dimanche 17 février 2008 09:45 briardounet

                        ===> Masoandro
                        "Les effluves du passé" dont vous parlez, ça n'est pas seulement la connaissance de l'Histoire, c'est le comportement naturel, inconscient, quotidien de chaque habitant de ce pays. En 1914, les trois quarts des recrues ne savaient que la France avait perdu" l'Alsace et la Lorraine"... Ils sont quand même allés à Verdun et au Chemin des Dames. Que beaucoup de Français ignorent le Code Noir de Colbert ou les Pyramides d'Egypte ne change rien à l'Histoire qui s'est faite et nous a faits tels que nous sommes.
                        Il y a beaucoup d'illettrés qui sortent des écoles de la République? Regrettable. Mais qu'est-ce que ça change à nos comportements, si l'on pense qu'il y a un demi siècle, il y avait 200.000 étuduiants contre deux millions maintenant? Combien de lycées naguère et maintenant? L'haurtograf est en déroute? Et alors? Elle était comment en 1914, lorsque le français n'était la langue maternelle que d'une moitié des Français?
                        Courons, camarade, les fantômes nous habitent et nous meuvent.
                        Il est temps que j'aille préparer ma bonne choucroute - parceque "ils n'auront pas l'Alsace & la Lorraine"
                        Ainsi soit-il!
                        Briardounet

                        • dimanche 17 février 2008 11:02 masoandro

                          apres choucroute

                           "debout ,les morts '  cri tragique de celui qui ne voulait pas céder à la force ennemie.
                          Ceux qui sont montés au front en 14_18 offraien leur vie pour défendre leur terre et leur mode de vie,sentiments vieux comme l'aube de l'humanité;....instinct de conservation
                          Plus pres de nous,l'internationaliste communiste se dressa en une seule masse pour défendre la Sainte Russie agressée.......instinct de conservation
                           Cette jeunesse -qui porte notre avenir- ne connait ni Clochemerle ni Courteline. Elle a été élevée aux "mangas " japonais.Heureusement qu'il y eut Asterix pour éviter la complète identification.Roland à Roncevaux ,Gavroche sur les barricades ont fini leur carrière de héros. ils sont devenus fantomes sans apparitions.
                          Avec eux est mort l'instinct de conservation
                          • dimanche 17 février 2008 12:06 briardounet

                            ===> Masoandro....
                            ....[et pendant que le choucroute mijote]
                            "Pas d'instinct de conservation," dites-vous.
                            Quelle était la durée moyenne de vie des Français à Roncevaux, sous l'usurpateur Buonaparte, sous Jules Ferry-l'Indochinois, à Verdun, et en ce début du XXIe siècle? Pour ne rien dire des Domistes bronzés nés avant Victor Schoelcher - comme mon arrière-grand-père.
                            Bien sûr, Saint Just, qui disait que "le bonheur est une idée neuve en Europe" est mort à 31 ans. Et son copain Maximillien guère plus vieux. Ce sont des accidents qui arrivent. Aujourd'hui, c'est le tour des "Motards en Colère" d'aller callancher vite fait
                            Mais, confidence de Briardounet, j'approuve pleinement feu le Pape Jean-Paul II, qui a dit que nous "vivons dans une culture de mort...". Et il n'y a pas que les motards en colère et la majorité des automobilistes français en  fureur contre les (coûteux) radars anti-vitesse. Les Etatsuniens, avec leur (30%?) d'obèses montrent qu'il n'y a plus que les affamés qui clamsent trop vite : les riches sur-nourris, itou.
                            Quant aux fantômes, personne ne les voit : ils se contentent de nous mouvoir. Et de nous émouvoir - comme votre estimé Lamartine sur "les flots chéris" de son lac du Bourget. A sa façon, après François Villon, il se penche, en compagnie de Masoandro, sur "...les dames du temps jadis."
                            Vive la France et la choucroute alsacienne!
                            Briardounet
                            • dimanche 17 février 2008 12:42 masoandro

                              surtout pas seul à table,choucroute se mange à la tablée !

                              Briardounet ,j'ai du vous induire en contre sens;Je ne songeais pas à notre misérable vie  de personne, à notre espérance de vie
                              Mais
                               Aux civilisations,dont nous avons appris qu'elles étaient mortelles.
                              Je souhaite seulement que la notre perdure.
                               Qu'elle devienne protéiforme ne me sied guère 

                              serviteur
                              • dimanche 17 février 2008 14:07 briardounet

                                ===> Masoandro
                                La "choucroute était excellente" = avis (presque) impartial - celui de mon épouse.
                                Il est donc temps que j'aille faire la sieste. Donc : A bientôt
                                Briardounet
                              • dimanche 17 février 2008 13:11 masoandro

                                Ils ont bondi hors de la tranchée-sous le feu ennemi- parceque dans leur enfance ils avaient chanté déjà :" la république nous appelle,sachons vaincre ou sachons mourir:Un français doit vivre pour elle ,pour elle un français doit mourir."
                                 C'est dans cette éducation qu'ils ont puisé leur  courage.Sans patriotisme l'occupation n'aurait pas eu de fin.
                                NB . le propos précedent est tiré du livre autobiographique d'un ancien" colonisé" paru le mois dernier aux éditions 'foi et justice' .......  le père Remy Ralibera 

                                Ceux qui chantent à l'envie " La France est une garce qu'il faut baiser jusqu'à l'épuisement... " ne préparent guère les esprits à une  défense héroique du pays à une éventuelle invasion    des    Martiens !!!
              • samedi 16 février 2008 20:18 lie

                C'est qui nous ? "Nous n'avons pas  besoin de cela ", ne parlez pas en mon nom svp, assumez vos préjugés et dîtes je, c'est mieux pour tout le monde.


                • dimanche 17 février 2008 05:35 masoandro

                   " Que vous  AYEZ besoin de cela " ,nous le savons ,Lie.  Vous vous exprimez si souvent ici et avec tant de coeur.  Il est exact que j'aurai du rectifier au départ : NOUS - Lie . veuillez m'en excuser . Maintenant votre honneur est sauf
                   Implicitement  vous acceptez que  les tracas et les divisions qui naissent de  la banlieue s'ajoutent à nos soucis  et problèmes quotidiens de famille. Vous en demandez trop . Nous n'arrivons meme plus a gérer nos propres affaires.Trop de charges sur notre dos !
            • samedi 16 février 2008 19:10 mowglii

              et ...

              à part répéter comme un automate  à l'envi des images 

              sur le sème de la pourriture du racisme ("napthaline xénophobe" "bourrée de préjugés rances, sinistres et putrides", "pétri de clichés putrides et gerbant".), 

              et de son enfermement,( "prison mentale" "mur xénophobe")
               
              et de votre mepris ("les généralisations bas de plafonds", "petits préjugés douteux" "bourée de clichée xénophobe de bas étage")


              vous savez argumenter ?  


                
        • samedi 16 février 2008 15:25 mowglii

          et bien fgrand bien vous fasse Said . mais apparement selon de nombreuses sources , un faisceau d'indices concordants, comme disent les juristes, de nombreuses jeunes femmes ont oplus de problemes que vous , et notamment à cause d'une socio-culture ou d'une religion tres machiste . 

          ces faits , vous ne pouvez pas juste les nier . ils existent. ces agressions de jeunes femmes, ces rapports qui alertent, ces faits divers mis bout à bout avec des temoignages et des etudes finissent par etre des faits tout courts . 

          PS : il ne suffit pas de traiter l'autre de xenophobe pour convaincre que vous avez raison.
          Expliquer, argumenter, c'est mieux.     
              
          • samedi 16 février 2008 15:39 said

            D'abord, les agressions à l'égard des femmes ne sont pas une spécificité banlieusarde, mon ami,loin de là.La violence faites au femme aussi d'ailleurs.Des études prouvent ainsi que les violences conjugales par ex sont présentes dans toutes les strates sociales et ethniques de notre pays.
            De plus, le sujet de cet article est anecdotique pour les raisons que je vous ai données mais que vous refusez de comprendre.Un mec voudra toujours en "jeter plein la vue" à sa gonzesse, encore plus si celle-ci vient  d'un milieu hors banlieue(c'était mon cas" et préférera assurément allez voir ailleurs si l'herbe hors banlieue est plus verte.Vous comprenez ça ou je dois traduire en   mandarin ou  en swahili C'est pour cela que je vous conseillerais de cesser les généralisations bas de plafonds .L'islam que vous ne semblez pas portés dans votre coeur sinsitre islamophobe,  n'ayant à mon avis aucune quelconque influence sur la question.
            • samedi 16 février 2008 16:01 mowglii

              Said, 

              donc cela :

              "Il est strictement « interdit » à un couple non marié de se promener ensemble à la vue des garçons du quartier. C’est un code d’honneur. Si une fille et un garçon veulent « se voir », c’est soit dans une voiture à l’abri des regards, soit dans une autre ville. Cette pression encourage les relations à distance. Les filles d’origine maghrébine ou française issues des quartiers populaires trouvent leur compagnon loin de leur lieu d’habitation. « Il s’agit de préserver son image, je ne tiens pas à avoir une réputation sous prétexte d’avoir un petit ami. "


              ca n'existe pas ?  la fille ment ? c'est ça ? 
              • samedi 16 février 2008 16:14 said

                Je n'ai pas dis que ça n'éxistait pas mais de là à le généraliser à l'ensemble des quartiers populaires et même aux ados de 16,17,18 ans, c'est un pas que je ne ferais pas car c'est tout simplement inexact.Ce la existe mais à une échelle anecdotique et pour une classe d'âge précise, les 12-15 ans.De plus, je maintiens tout mes précédents développements que vous avez volontairement omis car ils dérangent vos petits préjugés douteux qui sentent la napthaline xénophobe.
                Au plaisir de vous répondre de nouveau, en espérant que vous sortirez de votre prison mentale bourrée de préjugés rances, sinistres et putrides.
                • samedi 16 février 2008 16:35 mowglii

                  Ok said; je suis xenophobe à la naphataline, Mimissa grossit le trait , la fille interwievée fabule , le rapport Obin a tort, les faits divers ca compte pas .... bref , la réalité a l'air simple avec vous  :
                  "tout est pareil partout et faut pas nous enmm.. "
            • samedi 16 février 2008 15:54 lie

              Personne n'a vu le docu hier soir sur France 3, sur les couples mixtes ? A travers le témoignages de ces 4 couples ont retrouvaient toutes les thèmes abordés sur le BB mais chez eux, c'étaient d'une manière très positives, à la fois sur leurs amours, sur leurs différences mais aussi sur la République Française, qui leur permettait cela.

    • samedi 16 février 2008 13:22 said

      Je voulais écrire à la fin de mon propos:"je ne vois pas ce que l'Islam vient faire dans la discussion".
      En fait, Mimissa Barberis hurle avec les loups anti jeunes mecs arabes car c'est la mode en ce moment de nous cracher à la gueuler.Mais elle risque d'ê^tre déçu car on en a vu d'autres.
      • samedi 16 février 2008 19:27 briardounet

        ===> Saï
        Vous parlez de  "loups" qui hurlent, c'est qui? Et  "les jeunes mecs arabes", c'est qui? Le problème n'est pas là. Il est en face. Chez les jeunes filles qui ne veulent être "ni putes, ni soumises". A qui? Aux machistes, phallocrates et autres maquereaux. Qu'ils soient arabes, gaulois ou simples pères de familles khonnards, c'est tout un.
        Et si vous prenez ça pour vous, il y a deux solutions possibles : ou bien accepter la femme comme l'égale de l'homme. Ou bien aller se faire soigner.
        Cela ne concerne pas que les Musulmans : le Pape de Rome ,avec sa Vierge Marie et quelques autres excenticités sur les femmes, nonnes et autres, a bien besoin d'un coup de dépoussiérage.
        Mais l'Eternel étant Grand (et Miséricordieux), ça ira mieux d'ici quelques siècles.
        Amen!
        Briardounet
  3. vendredi 15 février 2008 20:32 maxx

    ......qui est quand meme plus interessant que ce retour permanent sur le passé.

    j'avais lu kiffe kiffe demain de Faïza Guène


    extrait :

    ...............
    Mais dans la cité du Paradis où habite Doria : « Il suffit que tu fasses un truc un peu mal vu et c'est fini pour toi. T'es catalogué jusqu'à la mort. » Et elle cite l'exemple d'une fille du quartier qui avait trouvé sa voie dans le théâtre ; ses parents la laissaient vivre sa passion jusqu'au jour où une lettre anonyme dénonça leur tolérance coupable : « On a remarqué qu'elle se maquille, qu'elle aime plaire aux hommes et qu'elle tente Satan… Votre famille est une qu'on respecte alors il faut que ça continue. Une fille peut être emmenée dans le droit chemin par son père… ». Du coup, elle n'a plus eu le droit de sortir et elle a commencé à entendre parler de mariage : « Dernier recours quand les parents ont l'impression que les filles leur glissent entre les doigts. »..................


    resume ici (c'espas tout neuf)
     



    • samedi 16 février 2008 00:15 musulman

      Toute fille ou femme musulmane doit respecter les principes de l'islam sur l'habillement ,les fréquentations ,les moeurs et ce qui est haram ou halal , c'est bien évident.
      Elle demeure sous la responsabilité religieuse de son père ou de son frère tant qu'elle n'a pas d'époux.
      • samedi 16 février 2008 14:15 mowglii

        Musulman, 

        c'est ça,... et pour son cul, elle est sous sa propre responsabilité
        • samedi 16 février 2008 22:27 musulman

          Justement Mr mowgli ,je ferai abstraction de votre  insigne vulgarité pour vous dire que les relations  sexuelles halal entre les hommes et et les femmes sont codifiées par la charia et finalement sous le regard de Dieu ,le Seigneur des Mondes;  les nations et les sociétés succombent et sont rayées de l'histoire  d'abord par le dérèglement de leurs moeurs et c'est ce qui arrive à la France présentement sous vos sarcasmes et ceux de gens comme Mr Briardounet;les hommes et les femmes ne sont pas des animaux et justement en Islam la mahr par exemple  a pour but de lever le tabou des relations sexuelles et la jeune fille musulmane doit arriver vierge à son mariage mais ce qui est beau , noble et grand , vous prenez un plaisir chaïtanique à le salir; vous en répondrez devant Dieu.
        • samedi 16 février 2008 18:50 briardounet

          ===> Mowglii
          Vous vous intéressez au "cul des femmes" maintenant? Par votre vocabulaire, on voit que vous êtes un Bon Français. Vous semblez ignorer que le cul des femmes n'est guère différent de celui des hommes. Peronnellement, mes goûts sont différents : je préfère ce que le peintre Courbet appelle "L'origine du Monde" : le Con des femmes..
          Briardounet.
  4. vendredi 15 février 2008 16:05 maxx

    • vendredi 15 février 2008 18:13 lie

      Mme Veil a déclaré :

      "C’est inimaginable, insoutenable, dramatique et, surtout, injuste. On ne peut pas infliger cela à des petits de 10 ans! On ne peut pas demander à un enfant de s’identifier à un enfant mort. Cette mémoire est beaucoup trop lourde à porter. Nous mêmes, anciens déportés, avons eu beaucoup de difficultés, après la guerre, à parler de ce que nous avions vécu, même avec nos proches. Et, aujourd’hui encore, nous essayons d’épargner nos enfants et nos petits-enfants. Par ailleurs, beaucoup d’enseignants parlent -très bien- de ces sujets à l’école."

      L'ancienne ministre redoute également que cette idée puisse attiser les antagonismes religieux en France:

      "Comment réagira une famille très catholique ou musulmane quand on demandera à leur fils ou à leur fille d’incarner le souvenir d’un petit juif?"



      Rien à rajouter.
      • samedi 16 février 2008 10:41 masoandro

        Que dire du professeur Blanc enseignant,en Afrique, avec toute sa force de conviction combien ses ancetres  à lui avaient été cruels envers les Noirs durant les siècles de l'esclavage et de la Colonisation.!
        Quand vous passez ensuite, dans le quartier ou le village, les insultes ou intimidations que vous recevez  sont tout à fait excusables et compréhensibles.
         On a déjà vu des jeunes adolescents en torturer d'autres dans des caves ou ailleurs suivant  ce qu'ils avaient appris dans les fims GORE de la télé
         Les images de la mort dans les camps  sont ineffaçables. Pour en avoir reçu le choc en direct ma vie en a été gachée.J'aurai vécu dans la crainte des hommes et de leurs débordements -- mais--  résigné aus pires adversités.
        Le silence de Simone Weil avec ses enfants n'était pas seulement de la pudeur mains une crainte de  semer l'effroi
        • samedi 16 février 2008 11:07 masoandro

          Apres cela,toute la vie vous portez une ombre.Est il bon de donner cet ombre en héritage ?
           'Seul , le silence est  grand          " tout le reste est faiblesse
      • vendredi 15 février 2008 19:28 mowglii

        EUH LIE ? 

         vous avez pas l'impressionque c'est hyper raciste , ce qu'elle vient de dire, Simone veil ?

         moi je suis choqué. 

         ca veut dire quoi exactment ?   elle pense vraiment que le fait quon puisse demander à un petit musulman de s'interesser a lhistoire d'un petit enfant juif  est un scandale ? 

        si elle le pense vraiment, ca veut dire qu'elle ne croit aps au vivre ensemble . autant se massacrer tous tout de suite, si elle croit que c'est choquant de demander à un enfant catholique de s'interesser à l'histoire d'un efnant de religion juive ... 

        c'est meme un theme que les bouqins pour enfants aiment traiter . faire voyager les jeunes lecteurs,  leur montrer d'autres cultures, et les histoires des peitis africians , des petis chinois, et pourquo ipas des petits juifs ou musulsmans, j'aime bien les offrir à mes filleuls catholiques . la découverte de lautre . 

        quad à cete histoire de violence... pardon mais la télé ... 

        et puis, en CM2 on nous a fait lire michel strogoff, des tetes coupeés, des tortures y'en avait alors OK , sarko à mon avis c'est pas son role et la 5 eme eut été sans doute plus appropriée,mais 
        sur le fond , je trouve que si sarko deconne un peu simone elle, elle deraille comme l'abbé pierre l'avait fait , la senilité est arrivée à mon avis . 

        se choquer qu'on demande à un musulsman d'etudier le destin d'un juif !!  mais on est où là ????? 

        • vendredi 15 février 2008 20:14 maxx

          pourquoi particulièrement pour les juifs

          il y a eu d'autres déportations

          et pourquoi un devoir de mémoire reconnu pour la shoah et pas pour l'esclavagisme?

          et pourquoi cette obsession pour la religion?

          ça va normaliser les esprit ?

          reconstruire l'idée de nation (c'est sous jacent à chaque prise de parole de nicolas)
          ça ne passe pas par ce genre d'oukase)






        • vendredi 15 février 2008 19:50 lie

          Je pense Mowglii qu'elle a voulu dire que l'état n'avait pas à imposer ça à des enfants de 10 ans et que ça pouvait choquer les familles et comme  l'émotion est rarement bonne conseillère, ça peut en effet provoquer du rejet ou du "nous aussi on est des victimes".
          • samedi 16 février 2008 13:18 briardounet

            ===> Lie
            De Simone Veil vous "pensez qu'elle a VOULU dire". Ca, c'est le comble! En toute liberté, vous introduisez DANS la volonté d'une inconnue. Faut le faire... La suite, un peu plus tard : mon déjeuner attend .
            Briardounet
          • vendredi 15 février 2008 20:42 tetematoenn

            ← Re: Démagogie larmoyante
            Il suffit de 3 ou 4 commentaires pour se rendre compte que Sarko a encore ouvert la boîte de Pandore, ne trouvez vous pas dangereux Briardounet, de privilégier le pathos et l'émotion, plutôt que la raison ? Qui donc, fustigeait la repentance, en déclarant que les fils ne sont pas responsables des fautes de leurs pères ? Il y a t-il un devoir de mémoire plus important qu'un autre ? Ma main à couper que, des réactions comme celle de MJ, vont être nombreuses, chacun va vouloir, de bonne foi, placer sa victime, tout ça au détriment d'une analyse historique, objective et sérieuse. Qu'il fasse donc confiance aux enseignants qui n'ont pas attendu Sarko pour mettre ce sujet sur la table, comme mon fils aîné par ex, qui en CM2 est parti avec sa classe sur le site de Drancy, ça a été un moment fort, bien préparé, sans pathos, et sans trauma.

            Lie
      • vendredi 15 février 2008 18:18 marijane

        Quand je pense que 53% de français ont élus ce malade .........faut qu'j'aille vomir, beurkkkkkkkkkkk
  5. vendredi 15 février 2008 13:49 maxx

    et la st valentin en banlieue?
    pas trop dur?
    • vendredi 15 février 2008 14:28 briardounet

      ===> Maxx
      Bonne question. Déjà soulevée par Aristophane dans Lysistrata.
      Lasses de la guerre interminable entre Sparte et Athènes, les épouses des soldats des deux armées se rencontrent et décident "la Grève de l'Amour".
      Résultat : les généraux des deux armées ennemies se rencontrent pendant une trêve.
      "Comment sont les choses chez vous, mon général? - Dures, mon général, dures!"
      Briardounet
      • vendredi 15 février 2008 14:41 lie

        Excusez moi de plomber l'ambiance,

        Couple mixte de l'époque,
        merci à bondynoise de nous traduire les panneaux.
        • vendredi 15 février 2008 16:51 bondynoise

          Lie,
          J'essaie désespérément de lire vos panneaux. Impossible de les agrandir.

          J'ai pris une loupe. J'espère que j'ai bien deviné.
          Premier panneau:
          C'est moi la plus grande salope et je ne couche qu'avec des Juifs.
          Deuxième panneau:
          Moi, jeune homme juif, je n'emmène que des filles allemandes dans ma chambre.
          • vendredi 15 février 2008 18:04 lie

            Merci bondynoise, c'est encore pire que ce que j'imaginais.
            ps: en cliquant sur une photo, elle s'affiche normalement à la taille réelle.

            Maxx, c'est pas bien de balancer !
          • vendredi 15 février 2008 18:03 marijane

            Et puis j'aimerai savoir, est ce que les enfants de confession juive seront concernés par ce devoir de mémoire obligatoire?
            Je m'y perds moi avec tt ça!!!
            • vendredi 15 février 2008 18:24 bondynoise

              Marijane,
              Allez sur le site: L'express.com. Vous verrez que Simone Weil fustige l'idée de Sarkozy.
              Je n'ai pas le temps de vous résumer l'article.
              "Elle estime qu'on ne peut pas demander à un enfant de s'identifier à un enfant mort. Cette mémoire est bien trop lourde à porter."
              Sarkozy n'est bon qu'à aviver les tensions existantes. 
              Au fait, connaissez-vous le site Note2be?Il a été créé fin janvier , il invite les élèves à noter leurs profs. 
              Ce site possède le nom des établissements ainsi que les noms des profs. Où va-t-on?
              • vendredi 15 février 2008 18:50 mowglii

                bondynoise,  avec tout le respect que j'ai pour vous, et pour le metier de professeur ,  je dois dire que je trouve que c'est un grand progres que ce site ; note2Be


                 ne voyez vous pas que  notez nos profs , nous le faisons tous, ne voyez vous pas ce que denoncent les siociologues, c'est que y'a que les initiés que sont les profs et leurs enfants qui reussisisjet si ien car ils connaissent les arcanes de l'ed nat ?  je n'ai aps entendu de  gauchistes huerler quand on a pu noter les entreprises , pour que les stagiaaires partagent leurs infos sur les boites ou aller . 

                Je n'ai pas vu les amoureux de la cnil s'offusquer quand  des sites ont permis de noter les bouqins , de partager des avis, ( comme sur amazon, ) je n'ai pas entendu de critiquasn quand sur les forums ddu guide du routard, chacun a pu alerter les autres des pieges tendus par des voyagistes vereux et des bons plans à connaitre  

                 ces jours ci sur le site du figaro, on est invité à "noter son maire ", extension de la démocratie directe que permet internet et qui est attendue comme l'uin des aspects majeurs de la revolution internet . 

                et ce serait encore une fois les profs qui echaperaient aux progres du monde ?? 

                non seulement ils refuseraient le principe meme de l'evaluation, parce que , nan, on peut rien comparer , dns la vie rien n'est comparable, et tous les tests et comaprasions de fac, de lecture , de resutlats soclaires et d'efficacité des educations nationales des pays developés sont impossibles à comparer, surtout sils indiquent l'innefficacité assez fortre du systeme français ... 

                mais en plus ils refuseraient d'etre notés par leurs eleves ???? et pourquoi pas interdire aux eleves de parler des profs entre eux ??? atteinte à la liberté d'expression ? nouveau tabou ?? 

                On reve !!

                et puis, chere Bondynoise, nous savons tous les deux et tous, que y'a des bons profs et des mauvais comme pour tout, et tout les eleves savent tres vite la reputation de chaque prof. 

                les bons qui sont durs, les eleves ne les detestent pas : ils disent : severe mais juste !
                les mauvais qui sont juste gentils pour avoir la paix, ils disent : cools mais naze, on a rien appris avec lui !  

                et d'année en année, les memes avis se repetent . alors, pourquoi ne pas avoir le droit de le dire ur internet ..... 

                cje serai prof, j'aurais l'ntellignece de finir par accepter que si 3 genrations d'eleves pensnet la meme ciose de moi, c'est quil doit y avoir du vrai .. 

                 
                  
                • samedi 16 février 2008 14:28 bondynoise

                  Après la notation des profs par les élèves, je propose l'évaluation des parents d'élèves, le signalement d'élèves perturbateurs qui empêchent les autres de travailler. Le rapport Attali a fait son chemin. C'est lui qui propose d'évaluer les fonctionnaires par les usagers.

                  Quand à Stéphane Cola, cofondateur du site, qui vient de retirer  sa candidature aux Municipales( il de présentait sur la liste de Pierre Lellouche, dans le 8ème ), ce serait bien qu'en tant que chef d'entreprise, il soit noté par ses employés . Ce n'est plus :" Prends le pouvoir et note tes profs.", mais " prends le pouvoir et note ton chef d'entreprise."

                  Mettre sur la place publique l'évaluation d'un individu est une atteinte à la vie privée.A quoi cela sert-il? Je redis encore qu'un enfant de classes primaires et de collège n'a pas la maturité pour noter. S'y connaît-il en pédagogie? 
                  En tant qu'ex-enseignante, mes élèves venaient me voir et n'hésitaient pas à me dire ce qu'ls pensaient. La relation avec les élèves existait et les discussions étaient constructives. Cela doit avoir lieu au sein de l'établissement et non pas sur un site internet,. Les ados notent avec leurs critères. Ils sont impulsifs et prêts à changer la note si ça s'est mal passé avec le prof.
                  Un étudiant à l'université ne raisonne pas comme un collégien. C'est plus tard , avec du recul qu'il dit:"Cool mais naze, on n'a rien appris avec lui."

                  Les élèves remettent en question les profs, mais eux, se remettent-ils en question? Ce n'est jamais leurs fautes, c'est toujours la méthode ou le comportement du prof qu'on dénigre. Continuons ainsi: l'autorité de l'enseignant est bafouée,la violence verbale et physique s'amplifie. On assiste à un lynchage de l'enseignant: il est en première ligne.On le rend responsable de tous les échecs.

                  Qu'ils viennent sur le terrain, nos hommes politiques, pour découvrir la réalité.
                  • samedi 16 février 2008 18:35 briardounet

                    ===> Bondynoise
                    Vous devenez insolente. Si dans notre régime capitaliste, on se mettait à juger l'efficacité des patrons, où irions-nous? En-dessous de quatre milliards et demi de perte et de fraude, il n'y a pas lieu d'incriminer les patrons, lesquels ne peuvent pas tout contrôler, les pauvres. Au-delà de cette somme, on peut envisager de les mettre à la retraite. Avec une pension de quelques millions d'€uros annuels. Et la Légion d'Honneur Capitaliste. N'étant pas des manants, ils ont déjà eu des cours gratuits de Parachutage Doré & Préventif.
                    Il serait tout de même injuste que seuls les fonctionnaires profitassent de la gratitude de la Nation.
                    Briardounet
                  • samedi 16 février 2008 16:32 mowglii

                    mais bondynoise,  

                     ce que vous dites existe d'une certaine façon : il y a des sites où les gens qui cherchent des stages peuvent voir les commentaires des gens qui ont eu un stage dans l'entreprise X ou Y . avec des notes et tout et tout . 

                    la note donnée au travail effectué par un professionnel dans l'exercice de son metier ne releve pas de la vie privée, voyons !

                     cela n'est pas votre vie privé, c'est votre métier !!

                    sinon, on aurait pas le droit de comparer les services de tel ou tel plombier sur un forum internet, ni comparer promovacances et eebookers, etc !


                • samedi 16 février 2008 11:01 masoandro

                  Mon fils a eu un professeur merveilleux . il aurait pu etre plébiscite par la France Entière. ses élèves portaient tous sa photo. Cet homme chantait à merveille.jouait la comédie.mettait en scène les fait divers du jour.Charmait son public à chaque minute.

                  Il n'enseignait rien du tout. Il ne préparait pas ses cours .Il improvisait.Il ne corrigeait pas les devoirs. mais il était la vedette du lycée
                   Il aurait eu un 20/20   ........ceci étant parfaitement anecdotique
                • vendredi 15 février 2008 20:24 bondynoise

                  Mowgli,
                  Si un lycéen est capable de reconnaître un bon prof, il n'en est pas de même d'un collégien. Un adolescent fonctionne au charisme. J'ai le souvenir d'un prof qui captait son auditoire non par ses qualités de prof mais par son physique et ses talents d'orateur.  Certains se vengent des profs qui les ont sanctionnés.  A cet âge, on réagit violemment. La notation est difficile pour un prof, alors imaginez pour un enfant de 10-12 ans!
                  Quand j'étais assistante de français en Allemagne, les lycéens nous évaluaient dans leur journal de fin d'année. C'était parfois plein d'humour. Ils savent argumenter parce qu'en Allemagne, on développe leur esprit critique dès le collège. Ce n'est pas le cas chez nous.
                  Un de mes proches( très bien évalué) n'admet pas que son nom apparaisse sur internet et que tous sachent où il enseigne. C'est une atteinte à la vie privée . A quoi sert, alors, un pseudo quand vous êtes sur internet?
                  Comment pouvez-vous comparer un maire ( homme public) qui a été élu avec un prof? De même qu'avec un écrivain qui sait que son livre sera publié sous son nom. Ils s'attendent à être évalués. Nous avons des inspecteurs compétents qui nous notent.
                  Qui sait, après les élèves, les parents s'y mettront aussi.

                  • samedi 16 février 2008 14:04 mowglii

                    Bondynoise, 

                    les profs notent bien les eleves, et par là je veux dire que quand un ex mauvais eleve ou indiscipliné arrive dans une calsse, les profs qui se parlent entre eux , qui font en quelque sorte un Note 2Be des eleves et de leurs parents ( ohlàlà, tu m'avais dit que la mere d'untel etait c....e , mais là j'y croyais pas !)  alors la réputation ellel existe , des profs comme des eleves . 

                    vraiment je vois pas ce qui gene. 

                    le ruc genant, c'est si les profs etaient notés par leur hierarchie la dessus ! mais c'est un tout autre debat ! 

                    PS : vous plongez dans le ridicule , chere Bondynoise, en disant que les profs sont tres bien encadrés, evalués, etc . 

                    si vous voulez je vous rapporterai des tombereaux d'histoires de profs qui sont nuls, depressifs, alcooliques, paresseux ( "oh j'ai aps envie de travailler aujourdhui , et si on faisait rien " ou  "bon y'a la greve demain donc l'heure sera consacrée à verifier coimment chacun rentre chez lui, ce soir !
                    méchants ( "X, dans la vie, y'a les gens qui donnent les coups de pied aux fesses, et les gens qui les recoivent, alors si vous voulez pas en recevoir, bossez un peu vos maths !"
                    les nuls ( "recopiez le bouqin dans votre cahier, ça ira tres bien") 

                    alors vraiment, si y'a un truc dont manquent les profs, c'est des eval .. 


                      
                    • samedi 16 février 2008 14:34 bondynoise

                      Mowgli,
                      C'est vrai, je suis ridicule, face à un blogueur ayant une grande expérience ,en ce qui concerne les enseignants, moi qui n' ai enseigné  que 40 ans.

                      • samedi 16 février 2008 16:23 mowglii

                        euh, non bondynoise, ce que vous dites est ridicule et face à n'importe qui :  tout le monde et notamment les jeunes profs , sait que les evaluations faites par l'education nationale c'est nul. 

                        la preuve : Rocard interviewé parle :
                         

                        Faut-il envisager une rémunération au mérite ? 

                         (Rocard) :
                         On ne peut pas dire qu'il n'y ait pas déjà de rémunération au mérite dans notre système, puisque les enseignants sont notés. Mais le système de notation ne marche pas. Tout le monde a la même note ! Soit entre 18 et 19,5/20 ! Il faut que la notation serve à quelque chose… Pour cela, le ministre pourrait privilégier plusieurs pistes, comme une augmentation du nombre des inspecteurs ou encore le renforcement du poids du chef d'établissement dans l'évaluation de son équipe. Je veux être clair : nous n'évoquons pas directement dans notre rapport une rémunération au mérite. Mais c'est certain : il faut améliorer la prise en compte de la performance dans le déroulement des carrières des enseignants.

                        ( De mon coté, je suis toujours sidéré quand une copine jeune prof m'explique qu'avec son copain (prof), ils vont se marier "pour avoir des points", parce quand on a des points, ( pareil à une naissance) on passe avant les autres pour les mutations dans les bonnes zones ..... 

                        tu parles d'un syteme d'evaluation ! ca encourage le mariage et la natalité des enseignants  (qui passse donc avant la qualité de l'enseignement !)

                        et puis, bondynoise, c'est toujours pareil, si y'a des consulants, c'est bien parce que ceux qui sont les plus dans un  systeme ne sont justement pas les mieux placés pour en voir les defauts .

                        les profs sont surement pas mieux placés que les eleves pour voir les defauts de l'education nationale... 

                        sur la notation par les eleves : c'est le cas à l'etranger dans plein de pays , cherchez  sur internet, et je crois bien que c'est une reforme envisagée par la commission attali    

                        • samedi 16 février 2008 18:41 bondynoise

                          Non, tout le monde n'a pas la même note. Nous avons une note administrative donnée par le chef d'établissement et qui est , je  vous l'accorde ,sensiblement la même, selon l'échelon, mais la note pédagogique donnée par l'inspecteur varie d'un prof à l'autre et n'atteint pas 20 comme vous le dites. Vous confondez avec la note administrative. Le chef d'établissement demande parfois une inspection pour les profs qui ont des difficultés. Ceux-là sont suivis.J'ai deux amis, chefs d'établissement ,en ZEP,
                          dans le 93 , ils ne tarissent pas d'éloges sur leur équipe pédagogique. Vous devez  fréquenter des profs pas très motivés. Je vous dirai qu'au cours de ma carrière, j'ai   rencontré plus de bons profs que de mauvais, j'ai sûrement eu de la chance.
                          C'est vrai que des jeunes profs comptent leurs points pour retourner dans leur département d'origine, mais ils ne négligent pas pour autant leur travail.
                           
                          • samedi 16 février 2008 18:55 mowglii

                            Bondynoise, 
                             ne tournons pas autour du pot ; je ne dis pas que les profs negligent leur boulot. je dis ( on s'en fiche ) et la commission rocard dit ( et là on s'en fiche moins)  que la systeme d'evaluations est nul. 

                            Bondynoise , Est il juste ou injuste qu'une mutation soit attribuée à celui qui se marie par rapport au célibataire ? à celle qui attend un enfant plutot qu'au celibataire ?? mais qu'est ce que c'est que ce systeme ?? heureusement le privé ne marche pas comme ça sinon, les boites fermeaient tres vite, vous croyez pas ?? 

                            sur la note pedagogique : si elle n'est donnée que par les inspecteurs, rappelez nous combien de fois par an un prof est evalué ?? 

                            une fois par an ? au mioeux ? parfois pour les profs non statutaires ou je ne sais quoi, ils pevuent rester bien plus sans etre une seule fois evalués ? vous confirmez ?? 

                            vous conaissez des metiers où l'on est evalué une fois par an ?? ( pas ou l'on se penche une fois par an sur votre metier de toute l'année, hein, non des metiers ou l'on regarde le truc que vous venez de faire dans la dernière heure, et où on decide de votre valeur pedagogique en fonction de cette heure là ?? 

                            bon en meme temps, c'est bien pire, les bons profs et les mauvais ont presque le meme salaire non ? 




                              
                              ,
                            • samedi 16 février 2008 21:04 briardounet

                              ===> Mowglii
                              "Des métiers où l'on est évalué une fois par an? " Bien sûr qu'il en existe, et pas seulement à la "Société Générale". Dans l'Education Nationale, tout bêtement. C'est pourquoi les profs sont nuls. On devrait les évaluer  et les inspecter à chaque cours. Et, comme il y a plein de Français qui fraudent, on devrait mettre un flic derrière chaque Français. Et un flic derrière chaque flic.
                              Ca serait la société Libérale décrite par George Orwell dans 1984.
                              Qui proposez-vous pour "Big Brother"? Allah le Miséricordieux?
                              Briardounet
                            • samedi 16 février 2008 20:32 bondynoise

                              L'inspecteur n'observe pas uniquement l'heure de cours, mais surtout le contenu du cahier de l'élève bien plus parlant que la leçon faite par le professeur. L'inspecteur a été prof et il n'est pas dupe. Il se rend compte si la relation profs-élèves est bonne, si les élèves coopérent. Il ne s'attarde même pas sur le cahier de textes qui n'est utile que pour les élèves. L'inspection est suivi d'un entretien et croyez-moi, vous devez justifiez le déroulement de votre cours.Certains profs, d'ailleurs sont incités à assister aux cours d'un autre prof.
                              Je vous laisse: Je regarde Orphée sur Arte.C'était l'entracte.

                  • samedi 16 février 2008 08:02 briardounet

                    ===> Bondynoise
                    Je vous signale qu'en Californie à la "State University at San Diego", en l'absence du prof, les étudiants consacre une séance de cours à rédiger leurs réponses à un questionnaire sur le prof. Par la suite, et dans l'anonymat, ces appréciations sont transmises au prof. C'est de bon sens.
                    La même chose pourrait se faire au lycée. Je pense qu'au collège les élèves sont un peu jeunes pour un jugement réfléchi.
                     Aunsi ous pensez que a France, qui se flatte d'être cartésienne, aurait moins d'esprit critique que les Allemands toujours considérés (par les Welsches...) comme bêtes, disciplinés et prussiens.
                    Pauvre Descartes! Il ne méritait pas cela, lui qui est parti chercher la liberté de pensée chez les Hollandais, pour finalement aller mourir chez Christine de Suède...
                    Briardounet
              • vendredi 15 février 2008 18:38 marijane

                Merci Bondynoise,

                Lie a déjà mis l'info sur le bb tte à l'heure. Et puis à la sortie d'école, on me l'avait déjà dit.(ça inquiète pas mal de parents et de maitresses)
                Pour le site not2be, il ya rien d'autre à dire que c'est bon pour les chiottes. C'est encore une occasion de rabaisser les enseigants au niveau des élèves et de perdre encore un peu plus d'autorité. J'irai pas sur ce site, j'ai pas le temps pour ces conneries là !

        • vendredi 15 février 2008 15:48 lie

                  Voilà qui est mieux.
  6. jeudi 14 février 2008 14:58 ncfk05

    Ces codes qui régissent les rapports filles-garçons résultent d’une interprétation détournée des sources scripturaires de l’islam.

    Dans les temps anciens chez les arabes, dès qu'un nouveau-né était de sexe féminin, certains s'empressaient de le mettre sous terre vivant, par crainte de la honte et de la souillure que peut apporter plus tard le fait de s'accoupler en dehors du mariage.
    Sans faire de prosélytisme, l’islam est venu et a condamné cette pratique et une nouvelle règle est née : un homme n'a pas le droit de s'isoler avec une femme avec laquelle il peut se marier (sauf la mère, la sœur, la tante etc.)
    La question fut posée pourquoi cette règle ?
    La réponse : pour sauvegarder l'honneur de la femme et de sa famille.
    Ce qui suggère que les rapports garçons filles étaient déjà bien ancrés dans les traditions avant même que l'islam ne fît son apparition sur terre.
    Donc, les anciennes peuplades estimaient que la femme en s'accouplant en dehors du mariage, jetait le déshonneur sur elle et sa tribu. Pourquoi cette croyance ?
    • jeudi 14 février 2008 21:42 masoandro

      Il y a bien longtemps que nous sommes entrés insidieusement dans l'ère des victimes préférables.Ces enfants sont morts broyés par une machine de guerre qui se voulait totale.où les civils mouraient parfois plus vite que les soldats
      11 000 petits juifs français sont morts dans les camps.Parmi les 70 000 victimes des bombardements alliés de 1944,combien y avait il d'autres petits français.. Qui les a comptés? qui a relevé leurs noms? quel jour de l'année  a été réservé à leur souvenir.? où est le mémorial qui porte les noms de ces chérubins grillés au phosphore,aplatis sous le poids des décombres. ils étaient seulement français.
       Comme ils sont rares aussi les jours de souvenance pour tous ces soldats de 20 ans tués en allant là bas ouvrir la porte des camps
      Et les résistants et tous ces fusillés déjà oubliés. Des collèges et des lycées préfèrent arborer le nom de Coluche
      Soldats pantelant,soldats  béants de sang,,soldats délirant dans tes douleurs,soldats expirant,,j'étais aupres de vous et je ne vous oublie pas . Mes enfants porteront votre nom et le gout du sacrifice
      • vendredi 15 février 2008 05:38 briardounet

        ===> Masoandro
        Marijane & vous semblez dire la même chose, presque dans les mêmes termes. Mais l'origine, la source, de vos affirmations est radicalement différente. Si vous, Masoandro, fréquentiez ce Bondy Blog depuis plus longtemps, peut-être comprendriez-vous mieux ce que je m'efforce de suggérer à vous comme à elle. Donc...
        ...donc, avec tout le respect qui vous est dû, Masoandro, vos propos sur les enfants juifs et les siens, ressortissent tous deux à un sentiment antijuif. Et quand je parle de ce sentiment je sais personnellement de quoi il s'agit.
        Je précise que, chez vous comme chez elle, ce sentiment n'est pas ressenti comme raciste, parcequ'il est probablement inconscient. La différence, c'est que votre source n'est pas la même que la sienne. Ou, pour être plus clair, la manipulation dont vous êtes les (innocentes) victimes ne vient pas de la même idéologie, chez elle ou chez vous.
        J'ai pesé chaque mot pour éviter qu'ils ne soient pris comme des offenses...
        Briardounet
        • vendredi 15 février 2008 06:17 masoandro


          briardounet

          Vous comprendrez. Je souffre encore d'etre seul à me rendre chaque année au tombeau des frères d'armes.
          Le sacrifice de leur vie généreuse est oublié . je crains un jour qu'il soit nié.
          J'ai vu les corps empilés dans les camps mais j'ai vu aussi les soldats morts jetés dans un trou.Pas le temps de sécher les larmes,la troupe doit avancer.
          La mort est égalitaire. C'est la Mort.Le juste et  le méchant ont le meme sommeil.

          Sentiment anti juif inconscient ,ce n'est pas sérieux ! mais immense compassion pour tous les innocents à qui on a arraché la Vie
          • vendredi 15 février 2008 08:02 briardounet

            ===> Masoandro
            Merci de votre rapide réponse. Mais je maintiens : "sentiment antijuif inconscient". Je vais essayer de l'expliquer de façon aussi délicate que possible.
            J'ai chez moi une thèse française de doctorat d'état sur "Le retour des prisonniers en France après la guerre". L'auteur : un de mes cousins, polonais d'origine, mais maintenant officier de réserve de l'armée israëlienne. Sa thèse tient en quelques mots : les Français ont mal accueilli ces soldats qui revenaient de 5 années de camp en Allemagne. Pourquoi? La honte de la défaite. A laquelle s'ajoutait, pour certains, la honte du pétainisme et de la collaboration.
            Idem pour les déportés juifs de retour. Et, les uns comme les autres préféraient ne pas trop parler de ce qu'ils avaient subi. Cela explique, en grande partie, la crise d'amnésie dont a souffert la France jusqu'à la fin des années 1970 : exactement une génération. Il a fallu des années pour que le film Le Chagrin et la Pitié puisse passer ouvertement...Les victimes ne parlaient ne parlaient guère et les coupables étaient du genre taiseux - comme on dit chez moi en Normandie
            Revenons aux moutons de Masoandro. Lorsque vous écrivez "la mort est égalitaire", quoi de plus vrai? Et les malheureux Allemands qui sont morts à Dresde sous les bombes alliées, comme les morts du Blitz allemand sur Londres en 1940 sont égaux dans la mort. Et la honte française s'exprime en montrant l'égalité de tous ces morts. Mais les Allemands qui sont morts ont été tués par leurs ennemis qui étaient des hommes anglais ou américains. Réciproquement, ces Anglais et ces Américains ont tué leurs ennemis, des êtres humains allemands.
            Par contre, les Juifs ont été tués non parceque c'était des ennemis mais parcequ'ils étaient des sous-hommes.
            En Allemagne, les camps de prisonniers n'étaient pas des camps d'extermination, réservés aux esclaves.
            L'égalitarisme républicain est une excellente chose : "tous les hommes sont nés libres et égaux". Mais lorsqu'il nie les différences, il masque la réalité. "Il n'y a pas de Juifs : il n'y a que des êtres humains". Ce n'était ni la pensée ni la pratique des Nazis... 
            La source du sentiment antijuif chez Marijane n'est pas celle que je viens d'analyser. Parceque "tous les  Français sont bien égaux ,mais pas pareils".
            Briardounet
            • vendredi 15 février 2008 09:07 masoandro

              Les souvenirs et les analyses de vorte cousin,briardounet,ne concordent pas du tout avec les miens. mais je ne ferai aucune thèse. C'est intime
              Voyez vous,les prisonniers n'ont pas été accueillis dans la honte  mais dans le soulagement  et surtout dans une sourde colère contre ceux qui avaient déclaré  cette guerre et l'avaient si mal conduite.Pétain ne saurait etre rendu responsable de ce premier gachis. Le bon peuple ,qui avait chanté "Maréchal nous voilà ",se souvenait du "colis " aux prisonniers et de cette idée fumeuse de "la relève ".
              Des mois et des mois apres la Libération,le peuple de France croyait encore que Pétain avait été un homme du double jeu. Il aura fallu procés et des milliers de discours et publications pour détruire la figure du père.,le sauveur
              Mais il est exact  que témoins des horreurs comme des actes d'héroisme ont longtemps gardé le silence. Comme Simone Weil.Il était plus important de reconstruire sur les ruines,de reconstruire les ames.Nul ne songeait à transmettre ses traumatismes  à vif aux enfants.
              Une fois dans le Camp,Le nazi ne distinguait plus entre le juif,le tsigane ,l'homo,le résistant,le prisonnier russe: tous portaient déjà l'uniforme de la mort et y étaient destinés.

              Ceux qui travaillent à  entretenir les traumatismes en prennent la responsabilité.
              • vendredi 15 février 2008 10:02 briardounet

                ===> Masoandro
                Une erreur et une omission dans votre texte.
                1) L'erreur : les camps de prisonniers N'ETAIENT PAS des camps d'extermination et d'esclavage. Et dans ceux-ci, comme le fait remarquer le correspondant suivants il y avait des distinctions, contrairement à ce que vous dites..
                2) Pétain le sauveuâ. Sur lui, les opinions divergent. Mais a) les lois antisémites des autorités françaises allaient au-delà de ce que les Nazis exigeaient. b) Les Allemands tenaient à la collaboration. Le premier débarquement allié a eu lieu, en Normandie, à Dieppe (19 août 1942). Il a été précédé par un lâcher de tracts demandant aux habitants de la ville de NE PAS prendre part aux combats. Les Anglo-Canadiens ayant été rejetés avec de lourdes pertes, les autorités allemandes, sur ordre exprès de Hitler, organisèrent le Retour en France des prisonniers de guerre des communes touchées par le débarquement allié. Elles feignaient de croire que les habitants avaient aidé les troupes allemandes. Et les trains qui rapatrièrent les prisonniers étaient couverts d'inscriptions pétainistes... 
                3) Que signifie : "...ceux qui travaillent à entretenir les traumatismes". Et comme nous avons des rapports courtois, je vous préviens en bon Normand :"Méfie tè !" parceque, sur les traumatismes, j'ai quelques munitions...
                Briardounet
                • vendredi 15 février 2008 10:17 masoandro

                  "Ceux qui ,selon moi,travaillent à entretenir les traumatismes " sont ceux qui n'ont rien vu,rien vécu parcequ'ils n'étaient pas nés et montent sur les estrades et se font réputation  et argent
                  Je préférrai que les derniers survivants rédigent leurs mémoires et que ces mémoires soient disponibles gratuitement
                  • vendredi 15 février 2008 12:40 lie

                    Il suffit de 3 ou 4 commentaires pour se rendre compte que Sarko a encore ouvert la boîte de Pandore, ne trouvez vous pas dangereux Briardounet, de privilégier le pathos et l'émotion, plutôt que la raison ? Qui donc, fustigeait la repentance, en déclarant que les fils ne sont pas responsables des fautes de leurs pères ? Il y a t-il un devoir de mémoire plus important qu'un autre ? Ma main à couper que, des réactions comme celle de MJ, vont être nombreuses, chacun va vouloir, de bonne foi, placer sa victime, tout ça au détriment d'une analyse historique, objective et sérieuse. Qu'il fasse donc confiance aux enseignants qui n'ont pas attendu Sarko pour mettre ce sujet sur la table, comme mon fils aîné par ex, qui en CM2 est parti avec sa classe sur le site de Drancy, ça a été un moment fort, bien préparé, sans pathos, et sans trauma.
                    • vendredi 15 février 2008 13:34 marijane

                      Pendant ce temps là, le fichage de nos enfants prend ses marques dans la France de 2008

                      http://petition.bigbrotherawards.eu.org/signez-la-petition-pour-le-retrait-de-Base-eleves
                      • vendredi 15 février 2008 13:43 lie

                        Briardounet,
                        pas tout bien compris à votre comm, la question est simple, faut-il imposer ce devoir de mémoire à nos enfants, de cette manière ?
                        «La mémoire peut être une bénédiction ou une malédiction. Tout dépend de ce qu’on en fait». Voilà la réflexion que suscite chez Elie Wiesel,  la nouvelle idée de Sarkozy de confier la mémoire d’un enfant déporté à chaque élève de CM2. Interrogé par La Croix, Wiesel poursuit: «Le passé est dans le présent: il peut l’enrichir ou l’empoisonner. Le passé peut être envahissant. Il peut même produire le chaos.»
                        Le président du CRIF lui même désavoue cette idée.
                        • vendredi 15 février 2008 14:21 briardounet

                          ===> Lie
                          Il n'y a pas de devoir de mémoire. Tout bêtement, parce que la mémoire est spontanée. Et on savait cela avant Freud. Par contre un peuple, une nation ont besoin de l'histoire. Et s'ils l'ignorent, ils ne peuvent pas l'enseigner à leurs enfants. Lesquels sont mentalement handicapés par leur parents. Résultats? Ils ne comprennent pas bien ce qu'ils vivent ; ils ne comprennent pas les étrangers, avec certaines conséquence que nous connaissons.  Etc...
                          En somme, la conscience, c'est mieux que l'insconscience. Même avant Freud, on savait cela : voir Marc Aurèle,  Montaigne, Shakespeare et quelques autres. Dont Proust dans Le Temps Retrouvé, après des années d'erreur dans ...le Temps Passé
                          J'suis-t'y assez clair?
                          Briardounet
                          • samedi 16 février 2008 00:20 musulman

                            oui ,il faut enseigner l'histoire et donc ce qui se passe en Palestine ou tout un peuple est broyé jour après jour par les israëliens ; cela se passe en 2008 ,pas en 1943 ou 44.Nous savons tous que le président Sarkozy est d'origine juive sépharade de Grèce et nous voyons sa partialité à l'oeuvre chaque jour.
                            • samedi 16 février 2008 07:29 briardounet

                              ===> Musulman
                              Ce que vous écrivez sur le président de la république est raciste. Pire, c'est ridicule. Non pas parceque vous êtes musulman, mais pour d'autres raisons. Dont l'une est le fanatisme. Toutes les races et religions produisent des fanatiques. De même, la sottise n'est pas l'apanage d'une race, d'une religion ou d'une foi.
                              Que l'Eternel ait la bonté d'éclairer vos pas et votre profonde nuit.
                              Briardounet l'athée
                              • samedi 16 février 2008 10:43 musulman

                                Monsieur Briardounet , ce que j'écris sur le président Sarkozy n'est pas raciste ; il est d'origine juive sépharade et il est entouré  dans son premier cercle ,ce qui est humain ,de membres de la communauté juive française pour gouverner la France ; son  principal souci en politique étrangère est la défense des intérêts d'Israël.C'est vous qui faites preuve de fanatisme et de sottise en refusant tout bonnement  de reconnaître la vérité.Voyez ses déclarations multiples.
                                il faut bien admettre que la France en 2008 s'organise en communauté , communauté juive ,communauté des Français de souche  , communauté musulmane etc.......
                                Sur l'injonction pour chaque élève de CM2 d'avoir son double d'enfant défunt de la shoah ,d'avance ,pour les enfants musulmans , cela ne  passera pas.Pour les autres communautés ,je ne sais pas.Evitez de jeter l'anathème sur moi , monsieur , cela n'apporte rien au débat .

                                 

                                • samedi 16 février 2008 13:19 jun2003

                                  david vincent les a vu (ah non, là c'est "musulman" ). Ils sont partout, il te reste plus qu'à aller en Asie, à priori, ils sont trop fort là-bas et du coup tu n'y trouveras pas de juif: que du plaisir pour toi.

                                • samedi 16 février 2008 12:49 mowglii

                                  Musulman,
                                   
                                   j'ai tendance à penser que vous avez 14 ans et que vous vivez dans un milieu assez raciste . vous meritez deux claques tout de suite et puis de grandir apres. 

                                  le probleme c'est plus vos parents qui disent de telle aneries ...

                                   

                                  • samedi 16 février 2008 12:56 briardounet

                                    ===> Mowglii
                                    Vivement la Charia dans la France Eternelle! Les Juifs décanilleront et les Enfants de Marie, Mère de Dieu, n'auront qu'à bien se tenir. Même si l'Eternel est aussi clément que le C....n le prétend.
                                    Briardounet
                        • vendredi 15 février 2008 14:03 blanche_colombe

                          Il faut arrêter de faire le "devoir de mémoire "
                          il faut laisser toute sa place à l'histoire et aux enseignants 

                          le devoir de mémoire ne doit s'observer que pour ceux qui ont la mémoire des faits ou de leurs enfants qui ont récolté les souvenirs des parents ,c'est un devoir filial .

                          un rappel :il n'y a pas de céremonies pour dénoncer les massacres de la saint bathélémy où des protestants furent mis à mort par les catholiques de l'époque et pourtant 5 siècles après tous les enfants de france connaissent ce massacre
                          les instituteurs de la 3 ème république en ont parlé et ont enfoncé dans la tête des  enfants l'horreur des guerres de religion !

                          voilç c'est comme cela qu'il faut traiter (esclavage ,colonisation ,shoah ,guerre d'algérie )tous ces problèmes qu'il faut retirer aux politiques

                          • vendredi 15 février 2008 14:10 blanche_colombe

                            oups !
                            problème de clavier 

                            il faut retirer aux politiques l'histoire parce qu'il ya toujours une arrière pensée électoraliste 
                            faire plaisir aux arméniens (génocide reconnu),aux noirs (commémoration de l'abolition de l'esclavage ),aux juifs ...
                            ce clientélisme m'exaspère 
                            l'enseigant est neutre lui ,il a seul le droit d'enseigner ces faits et surtout pas le politique
                            • vendredi 15 février 2008 14:21 lie

                              Tout à fait d'accord blanche colombe et pour en revenir aux propos de notre petit président, parlant "d'un monde sans Dieu, que le nazisme et le communisme ont cherché à bâtir", j'en rage, pourquoi oublie t-il de rappeler le rôle plus que trouble de l'église catholique aux côtés des nazis comme des fascistes italiens et franquistes espagnol, que le pape d'alors, n'a jamais condamné la persécution des juifs ?
                    • vendredi 15 février 2008 13:22 briardounet

                      ===> Lie
                       Très chère, bien sûr que c'est dangereux d'ouvrir "la boite de Pandore". Et bien sûr qu'il faut l'ouvrir et le plus vite possible.
                      Que dit, en effet Homère dans L'Odyssée  Que ladite boite étant ouverte, les Harpies enlevèrent les deux filles de Pandore et "les donnèrent pour servantes aux affreuses Erynies" pour expier le péché de leur père Pandore. (Od. XX.66 seq.) Mais aussi pour permettre à Ulysse de se souvenir de Pénélope, son épouse, qui, en l'attendant, dupait le prétendants avec sa toile infiniment recommencée...Et bien, nous y sommes.
                      Dans la France de 2008, quel ssont le péchés de nos pères, antisémites, pétainistes et collabos? Et de leurs fils, transformés en Gaulois anti-Emigrés, anti-Bicots, anti-Nègres? Qui, jusque sur le Bondy Blog, se moquent des "droits-de-l'hommisme"? Qui acceptent à 53% un "Ministère de L'Identité & de la Khaunnery Nationales"? Voir "Astérix aux Jeux Olympiques dans la Chine Démocratique".
                       Ce que je dis "n'est pas catholique". Mais, comme vous savez, je suis athée. Néanmoins, il n'y a pas besoin d'être catholique pour comprendre que les péchés des pères retombent sur la tête des fils.
                      La France son amnésie & son racisme paient le prix des erreurs de nos pères. Le président actuel de la République est donc dans la lignée des Bons Français, avec ses ministres multicolores, issus de nos Anciennes Colonies et de notre Glorieux Empire (merci MM. Colbert, Jules Ferry et Lyautey). Et avec son Ministre de l'Exclusion.
                      Ainsi soit-il!
                      Briardounet
              • vendredi 15 février 2008 09:36 jun2003

                Masoandro,

                Si je ne me trompe pas, il y avait une distinction effective dans les camps entre juif, tzigane, homosexuel.... Entre autre par le port d'un élément de reconnaissance (étoile de David pour les juif, triangle rose pour les homosexuels...) Et le traitement pouvait varié en fonction de cet élément.

                Jun

                • vendredi 15 février 2008 10:06 masoandro

                  Jun
                  Dans la dernière année il y eut une telle 'affluence" dans les camps que la prétendue belle organisation allemande fut désorganisée. Il y eut à la fin un pele -mele de prisonniers où on trouvait étoile jaune,rose,,noir,carre et triangle . les prisonniers  arrachaient bien vite leurs signes distinctifs . beaucoup de manches ne portaient plus de signes . ils étaient épuisés.
                  Ce qui était inconcevable  c'est que la défaite militaire étant déjà  assurée  la machine de mort ne ralentissait pas

                   mais Basta!j'arrete le souvenir   je dérange peut etre
                  • vendredi 15 février 2008 11:39 jun2003

                    Ceci est fort possible, mais est-ce que la dernière année doit mettre de côté les autres années?
                     
                    Et je sais qu'il faut aussi prendre en compte les homosexuels, tzigane & co... (Le gouvernement Allemand a fait récemment 2 monuments pour les tziganes et les homosexuels en Allemagne, avec d'ailleurs un ministre juif qui a trouvé le geste trés important). 

                    jun
                    • vendredi 15 février 2008 11:54 masoandro

                       june
                       Nous ne sommes pas allemands . Ils ont vu crever 'la bete immonde " sous leurs yeux  ..à eux d'aménager leur conscience maintenant !
                      • vendredi 15 février 2008 12:44 briardounet

                        ===> Masoandro
                        Nouvelle erreur de votre part, à cause d'une omission.
                        Les Allemands, dites-vous "ont vu crever la bête immonde...à eux d'aménager leur conscience maintenant."
                        Mais ils l'ont fait, leur conscience est aménagée. Contrairement à l'inconscience franchouillarde. C'est bien le chancellier allemand (ancien résistant en Norvège...) qui est allé, il y a maintenant plus de 40 ans, demander pardon  et s'agenouiller, à Varsovie, devant le Mémorial aux martyrs juifs.
                        J'ajoute deux choses pour vous faciliter la compréhension :
                        1) Tout près de ce mémorial, se trouvait la maison familiale, où les Nazis sont venus chercher ma grand-mère et une de ses filles, ma tante, pour les expédier à Auschwitz.
                        2) Je salue le geste du président Chirac, qui n'est pas de mes amis politiques. Parceque, en évoquant la "Rafle du Vel d'Hiv", il a reconnu la responsabilité de la France et de son gouvernement dans les horreurs nazies. Ce n'était  pas une demande de pardon, mais c'est un premier pas. On ne peut pardonner qu'à ceux qui reconnaissent leur faute et s'en repentent. Quand à l'oubli, comme la mémoire, ils ne dépendant pas d'un décret gouvernemental...
                        A la sortie de la guerre, je haïssais les "Boches". Je trouve maintenant que, grâce au geste de leur chancellier et à leur vie politique, les Allemands ont une conduite et une idéologie plus démocratiques que nous autres Français - amnésiques et constipés... 
                        Briardounet
                        • vendredi 15 février 2008 14:25 bondynoise

                          Briardounet,

                          " Vous haïssiez" les Boches", a la sortie de la guerre."
                          Vu ce que votre famille a vécu, c'est compréhensible.

                          Dans mon enfance, je me suis fait traiter" de sale Schleue"( au début des années soixante) parce que j'avais un nom à consonnance germanique. Je me gardais bien de dire que je parlais l'allemand.
                          Mon père Suisse a aidé de nombreuses personnes pendant la guerre. Mais il n'a jamais voulu demander la nationalité française.  Voir ses enfants subir le mépris de certains  Français qu'il avait secourus ne l'a pas incité à en faire la demande. Pourtant, c'eût été plus facile pour lui et pour nous. 
                          J'avais des difficultés à me situer entre une mère française ,ayant perdu un frère durant cette guerre , un autre envoyé en camp de prisonniers ,et un père soi-disant nazi.
                          Au cours de ma carrière, j'a souvent eu des élèves qui faisaient irruption dans mes classes et nous criaient des " Heil Hitler". Mes élèves germanistes en souffraient.Ce n'étaient pourtant pas des élèves de CM2 mais des collégiens de troisième. La deuxième guerre mondiale est au progamme de ces classes.Ils n'avaient pas fait la part des choses. C'est aussi aux parents de parler de cette partie de l'histoire, pas seulement aux enseignants.
                           La haine est encore présente envers l'Allemagne. Elle est plus sournoise .
                          • samedi 16 février 2008 07:31 briardounet

                            ===> Bondynoise
                            Merci...
                            Briardounet
                        • vendredi 15 février 2008 13:47 masoandro

                          Il est vrai .Les civils vivant à proximité des camps ont été trainés au pied des montagnes de cadavres. Choc salutaire.I Apres cette épreuve ,impossible de nier et d'oublier. 
                          Et puis,partout,en toutes occasions,la diffusion des images des pendus du proces de Nuremberg . presque en direct la mort de "la bete immonde"
                          rappel à l'ordre , rappel à la bonne civilisation
                      • vendredi 15 février 2008 12:30 jun2003

                        Nous ne somme pas allemand, mais nous sommes humains et autant il est important de se rappeler de la traite des noires pour que cela ne se reproduise pas, autant il est important de se rappeler qu'un jour des hommes ont industrialisé la mort. 

                        Cela n'empêchera pas les massacres, mais si au moins ca empêche que de tel phénomène se reproduise, je n'en serai que plus heureux.
              • vendredi 15 février 2008 09:15 masoandro

                 Et on ne se souvient toujours pas du soldat engagé VOLONTAIRE pour la durée des hostilités .
    • jeudi 14 février 2008 18:51 lie

      Qu'est-ce qu'il nous a encore sorti de sa boîte à idées Minimoi ? Les élèves de cm2 se verront " confier la mémoire d'un enfant déporté" ????? Tout ça, comme d'hab, sans aucune concertation avec des psychologues par exemple. Hors de question qu'il impose ça à mon môme de 10 ans, complètement taré ce mec, faut vraiment qu'il se fasse soigner.
      • vendredi 15 février 2008 11:06 masoandro

        Certes les allemands nazis ont voulu ,ont programmé la mort des juifs. ils voyaient dans le Juif un ennemi absolu responsable de leur défaite en i918,responsablede la coalition mondiale contre eux,responsable de tout. Par idéologie ils ont voulu les exterminer. L'idéologie était leur motivation.
         Mais c'est sans idéologie qu'ils ont fait disparaitre aussi par milliers et millions des polonais ,des yougos,des russes ,des belges,des français,des tchèques,des baltes. Et dans ces cas ils ne pouvaient meme pas invoquer l'idéologie comme motivation . Ils tuaient par cruauté et malfaisance.
        .
      • jeudi 14 février 2008 19:41 marijane

        D'ou l'art et la manière de créer de l'antisémitisme à la source de l'age. Ya des parents et des enseignants qui vont se sentir harcelés, sans parler de nos enfants.
        Et pourquoi pas la mémoire d'un tirailleur sénégalais, ou d'enfants soldats.Il a du perdre de la crédibilité auprès de la communauté juive depuis son affirmation chrétienne ou catholique, faut qu'il se rattrape.

         

        • jeudi 14 février 2008 20:47 briardounet

          ===> Marijane
          Avec tout le respect qui vous est dû, puis-je me perfmettre de vous rappeler que, sur une chose que l'on ignore, il est plus sensé de se taire. Même si l'on est français...
          Briardounet
          • vendredi 15 février 2008 08:05 jun2003

            Marijane,

            N'êtes-vous pas capable de faire la différence entre un tirailleur sénégalais, un enfant soldat et un juif sous Hitler?
            Ne dites pas que Sarkozy crée de l'antisémitisme, quand vous le faites vous même. Pour rappel, il n'y a eu qu'un seul moment dans l'histoire de l'homme où l'extermination d'un peuple a été programmé, étudié dans les moindre détails. Où l'organisation économique d'un pays reposé sur ce faite (création de voie de chemin de fer transportant les dites personnes le plus rapidement possible). En quoi est-comparable avec un enfant soldat qui se retrouve là à cause d'adulte fou qui n'ont qu'une seule envie le pouvoir (et non pas l'extermination de tous les enfants d'une ethnie par ex.). En les comparant vous faites en sorte que les gens en oublie le principale de l'horreur de ce qui s'est produit à cette pèriode: une extermination calculé à l'individu prêt (avec cahier de compte ....).


            Jun
            • vendredi 15 février 2008 11:21 marijane

              Bonjour mr Briardounet,

              Ce n'est pas parceque je refuse de dire "avé" à tout ce qui concerne le peuple juif que je suis antisémité. Loin de là, je trouve que ce peuple en 60 ans s'est incroyablement redressé au point de dépasser tt le monde et de partiquement controler le monde (look at the states). Et ceci ils le doivent à leur travail et leur esprit solidaire. (Ne parlons pas de la souffrance palestinienne, eux ce sera pour dans 60 ans , si dieu le veut)

              Mais, je refuse de cautionner une échelle de souffrance qui déterminerait qui a le plus de droit de devoir de mémoire au point d'imposer une obligation pour des élèves de cm2 qui une fois adulte et surement mme avant se demanderont pourquoi on ne fait pas la mme chose pour leurs ancètres (les vietnamiens, les palestiniens, les sénégalais, les algériens, les descendants d'esclaves etc) la liste des peuples ensanglantés est plus que trop longue.

              Je n'oublie pas qu'un grand pourcentage de juif a contribué à l'élection de Nicolas Sarkozy, malgré son programme notamment sur l'adn, et tt ce qui peut rappeler de mauvais souvenirs.
              Comment se fait il qu'ils n'aient pas de coeur pour les autres et que l'on se permette de vouloir imposer à nos enfants les larmes de repentir causées par des ancètres dont nous ne sommes responsables.

              Tt celà ne remet pas en cause la souffrance de ces enfants juifs exterminés dans l'horreur avec la complicité du français de l'époque.
              • dimanche 17 février 2008 13:27 briardounet

                ===> Marijane
                Je ne crois pas avoir suggéré que vous étiez anti-juive. J'ai indiqué que la source de vos arguments  l'était. Je vais préciser : les fanatiques islamistes s'en prennent non seulement à l'Etat d'Israël , mais aux Juifs en général. Peut-être parceque certains Juifs -qui ont constitué l'état d'Israël - ont persécuté, déposssédé les Palestiniens de leur terre. Et continuent à le faire.
                Pleins de Juifs dans le monde et en Israël désapprouvent cette politique conquérante et imbécile. La source de la propagande antijuive actuelle n'est plus Hitler et les Nazis, mais les boutefeux fanatiques de l'Islam. Et leur vérole se répand dans le monde entier.
                Vous n'êtes pas antisémite (vu vos origines...). Mais comme beaucoup d'entre nous victimes des fanatiques et autres khonnards. Parmi lesquels, de Bons Français alarmés parcequ'on va construie une mosquée près de chez eux. "Une église, cher Môssieur, je ne dirais pas. Mais une mosquée : vous n'y songez pas! La France, Fille Aînée de l'Eglise, et cetera, et cetera..."
                Cordialement,
                Briardounet
                • dimanche 17 février 2008 13:45 lie

                  Briardounet,
                  je crains que l'antisémitisme ne se limite pas aux muslims intégristes, rappelez vous ce dernier fait divers, des policiers de la BAC faisant le signe nazi en proférant des insultes à l'encontre des juifs, policiers proches du front national d'ailleurs. La bête immonde n'est pas morte et surtout elle a diversifié ses victimes.
                  • dimanche 17 février 2008 14:08 briardounet

                    ===> Lie
                    Je m'adressais à Marijane...
                    • dimanche 17 février 2008 14:30 lie

                      Et alors Briardounet ? Si je ne peux plus ajouter mon grain de sel, ou bien apporter un autre point de vue, à quoi bon laisser des commentaires, remarquez que je n'interviens pas dans vos dialogues t avec mounir mais là je comprends pas, peut-être la choucroute qui est mal passée ?
                      • dimanche 17 février 2008 15:13 marijane

                        Briardounet,

                        L'argument de Lie, se tient.

                        Je voudrais juste que l'on banisse le terme "antisémite", dès que l'on parle de juifs, sionnistes ou pas !!
                        Je veux avoir le droit d'avoir mon opinion, mme si celle là ne caresse pas le peuple juif dans le sens de son poil.
                        Je mets dans le mme sac les intégristes muslims, que les juifs, nazis ou les catholiques ou tt autres sortes de pensées extrèmes qui ont tjrs menés à des guerres ingnobles et inutiles.

                        Avez vous suivi l'émission "dimanche +" de ce midi, le Devedchian s'est permit de reprendre une chanson de Goldman "comme toi", qui parle d'une enfant de 8 ans déportée pour justifier que l'on puisse imposer ce passé à des enfants de cm2. J'attends la réaction du chanteur qui a beau ètre juif, mais qui n'a rien de comparable avec ce goujat de l'ump.

                        • dimanche 17 février 2008 16:47 briardounet

                          ===> Marijane
                          Bien sûr que vous avez le droit à votre opinion. Puis-je vous confier que, à part la "Météo régionale" (une petite minute par jour, à 18h.57), je ne regarde jamais la télé ? Ce qui ne m'empêche pas d'être sur la même longueur d'onde que vous concernant leracisme, l'antisémitisme et autres horreurs.
                          Il n'y avait qu'une petite nuance de divergence entre nous : je craignais que vous n'assimilâssiez "Juifs"" et "Israëliens". Je crois comprendre qu'il n'en est rien.
                          Le problème soulevé par la divergence entre le président de la république et Simone Veil est différent. Là-dessus, je ne me suis point exprimé sur le Bondy Blog.
                          Amicalement,
                          Briardounet
                          • dimanche 17 février 2008 20:26 marijane

                            Briardounet,

                            Je comprends bien que ce sujet vous touche de près. A mon avis, nos opinions ainsi que celle de Lie se rejoignent souvent, mais nous n'avons pas la mme façon de nous exprimer, voilà tt.

                            Bonne soirée à vous.
                             

                            • dimanche 17 février 2008 20:49 briardounet

                              ===> Marijane
                              Merci et "Bonne nuit".
                              Briardounet
                        • dimanche 17 février 2008 15:26 lie

                          merci MJ,
                          Je n'ai pas vu le truc avec Devedjian, mais c'est un peu gonflé venant de sa part, lui qui a fait parti de parti d'extrême droite Occident, mdr. Je doute que JJ Goldman soit très flatté de cette reprise par cet infâme bonhomme .
                          • dimanche 17 février 2008 17:31 briardounet

                            ===> Lie
                            Je vous disais il y a quelques jours que, au bord du lac de Nantua, se trouvait une plaque honorant les enfants juifs raflés par la police de Vichy et envoyés à la mort dans les camps de concentration nazis. 
                            Je lis dans Le Monde daté de samedi 16.02.08 que le ministre de l'éducation nationale a confié "une mission pédagogique à Madame Waybord-Loing, présidente de la Maison d'Izieu..." Izieu, comme Nantua, est dans l'Ain ; et les enfants dont les noms sont sur la plaque face au lac venaient d'Izieu.
                            Dans le même article du même Monde (page 10), M. de Villepin déclare : "Je ne crois pas que l'on puisse imposer la mémoire, que l'on puisse la décréter." C'est le simple bon sens. La mémoire ne s'impose pas. Ni l'amour, ni la foi.  M. François Hollande, lui, juge que "chaque fois que l'on peut transmettre les exigences du devoir de mémoire, il faut le faire". Trois obligations dans une seule phrase - pour dire une immense khaunnery, oui,  il faut le faire. Le devoir de mémoire est une sottise inventée par les politiciens. 
                            Avec une gauche constipée à ce point, la France n'est pas sortie de l'auberge. "La liberté guidant le peuple" de Delacroix, c'est pas pour demain.
                            Briardounet
                            • dimanche 17 février 2008 20:05 marijane

                              Il est plus que temps que François Hollande donne sa démission, qu'il se casse, qu'il bouge, qu'il fasse et dise tt ce qu'il veut mais loin du ps.
                              C'est bien à ces gars de la gauche caviar que l'on doit ce président.
                            • dimanche 17 février 2008 19:25 lie

                              Sarkozy a t-il envisagé une seconde les conséquences de son énième gadget de com ? Car si on parle d'enfants juifs déportés, on ne manquera pas de leur rappeler par qui ? J'imagine déjà la réaction des gamins sur l'attitude et le rôle de la police française dans ces déportations et sur le rapprochement qu'ils ne vont pas manquer de faire sur les agissements de la police actuelle, comme les expulsions de leurs petits camarades par exemple. J'en ris d'avance.

                                Drancy
                              • dimanche 17 février 2008 19:44 briardounet

                                ===> Lie
                                Excellente remarque. Le Président de la République, croyant bien faire, nous amènera à poser des questions inconvenantes sur la police. Les premières victimes furent les Juifs étrangers ou les Juifs d'origine étrangère à qui Vichy retira la nationalité française acquise par naturalisation : et je sais de quoi je parle. 
                                D'où l'utilité d'ouvrir la boite de Pandore...
                                Briardounet
                                • dimanche 17 février 2008 19:59 lie

                                  C'est sûr vu comme ça ! Mais je ne pense pas que se soit là l'intention de Sarko, étant donné que je ne l'ai jamais entendu condamné les agissements de la police de l'époque, il disait même le contraire (faut que je retrouve son discours là dessus, sur la non repentance etc).

                                  • dimanche 17 février 2008 20:46 briardounet

                                    ===> Lie
                                    Vous dites qu'il n'est pas dans l'intention du président de la république de faire ceci ou cela. Quand cesserez-vous, jeune fille, de juger les gens sur les intentions que vous leur prêtez?
                                    Est-ce le paradis qui est pavé de bonnes intentions? Et, surtout, ce qui compte, ce n'est pas les plans, les projets et et les intentions, mais la réalité finale. 
                                    Le Président G.P. voulait (je pense) un musée du XXe siècle. Avez-vous vu l'horreur que constitue le "Centre Pompidou", avec ses tripes en plein air? A comparer avec les intentions de ceux qui ont bâti le Parthénon...Et pas avec l'aide de Monsieur Bouygue.
                                    Briardounet
              • vendredi 15 février 2008 13:34 masoandro

                En confidence,,je vous dirai, Marie jeanne, que les deux séides qui accompagnaient le capitaibe allemand ayant refermé les portes sur les raflés du "Vel d'Hiv' s'appelaient :Biberstein et Israelowitch.
                Curieux,bizarre ,inattendu
                • vendredi 15 février 2008 14:01 marijane

                  Information à rajouter au devoir de mémoire obligatoire, comme quoi la trahison et la folie meurtrière n'ont ni religion, ni famille, ni couleur.
              • vendredi 15 février 2008 11:44 jun2003

                "Loin de là, je trouve que ce peuple en 60 ans s'est incroyablement redressé au point de dépasser tt le monde et de partiquement controler le monde (look at the states). " Ah la belle théorie!! Les juifs contrôle le monde (enfin pratiquement, il ne faudrait pas non plus exagérer). Ils sont tellement puissant. 
                Il contrôle le Japon, la Chine, ils sont partout argh!!! (oui, il y en a beaucoup Marijane des juifs en Chine). 

                Merci pour cette leçon fortement intéressante et révélatrice d'une certaine pensée. 
                • vendredi 15 février 2008 12:02 marijane

                  Jun 

                  Le continent de l'asie est un monde à lui tt seul, et là personne n'a aucune chance d'en prendre le controle.

                  • vendredi 15 février 2008 12:13 jun2003

                    Ah, c'était donc ça le "pratiquement".
      • jeudi 14 février 2008 19:40 briardounet

        ===> Lie
        "La mémoire d'un enfant déporté????? " [sic - avec 5 interrogations]
        Sur ce point précis, vous vous plantez scandaleusement. Lie, please...
        Faites seulement un petit tour à Nantua (Ain). Superbe lac. Et, tout au bord du lac, une longue plaque dédiée aux dizaines d'enfants juifs que la police de Vichy est allé cueillir ici, dans un pensionnat. Pour les livrer aux Nazis. Et qui ne sont pas revenus. Peut-être que, comme certains, les larmes vous viendront aux yeux..
        Briardounet

  7. jeudi 14 février 2008 12:26 mowglii

    Le rappeur a été fait chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres par la ministre de la Culture Christine Albanel, dimanche 27 janvier 2008 à Cannes au premier jour du Midem (Marché international du disque et de l'édition musicale).

    «Je suis extrêmement honoré. Je viens d’un quartier difficile, je suis noir, musulman, je fais du rap et j’aime profondément mon pays, la France», a déclaré le rappeur Abd al Malik. Il a été fait chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres par la ministre de la Culture Christine Albanel, dimanche à Cannes au premier jour du Midem (Marché international du disque et de l’édition musicale).

    Abd al Malik, 32 ans, a été révélé au grand public l’an passé grâce à son deuxième album solo, «Gibraltar», qui, dans les textes, prône le dialogue, la tolérance et le «vivre ensemble» et, dans la musique, mêle rap, slam, jazz et chanson française. Ce disque lui a valu de remporter le Prix Constantin 2006, une Victoire de la musique et un grand prix de l’Académie Charles-Cros. «La force d’un pays se détermine également par son rayonnement culturel, qui peut donner de l’espoir et créer du lien. N’ayons plus peur. C’est important d’aller les uns vers les autres», a-t-il poursuivi. «Symboliquement, ce qui se passe aujourd’hui me fait encore plus aimer mon pays. Un jour, ma mère m’a dit: «Aime la France et la France t’aimera en retour». Je n’ai jamais oublié ça. Vive la France!», a conclu Abd al Malik.

    Christine Albanel a salué en lui «un vrai poète au verbe sensible et engagé», un «enfant particulièrement brillant de la culture hip hop, qui prône un rap conscient et fraternel». Le jeune homme est également membre du collectif de hip hop Beni Snassen, qui vient de sortir l’album «Spleen et idéal» et se fait le chantre d’un «rap conscient». Né Régis Fayette Mikano, ce rappeur d’origine congolaise a grandi à Strasbourg, dans le quartier du Neuhof, où il a fondé le groupe NAP (New African Poets). Ce converti au soufisme a publié en 2004 le livre «Qu’Allah bénisse la France».

    • dimanche 17 février 2008 12:54 briardounet

      ===> Mowglii
      "Qu'Allah bénisse la France!" c'est son affaire. Mais vous oubliez un personnage essentiel à notre pays. Qui c'est-y qui "a consacré la France à la Vierge Marie"? Louis XIII. 
      Il n'y a que les mauvais esprits genre Briardounet, qui insinuent qu'il a fait ça pour racheter le parjure de son père, le Vert-Galant Henry IV - lequel  pensait que "Paris vaut bien une messe." Excellent exemple pour nos hommes politiques actuels...
      "Tu vas-ty maquer une hostie à Notre Dame? - Pourquoi pas? Tout pain est bon à prendre vu que le Royaume de France vaut bien le royaume qui n'est pas de ce monde, comme disait l'autre..."
      C'est pour cela que la France a la réputation dans le monde "d'être un pays de parole"...
      Briardounet

    • vendredi 15 février 2008 05:31 masoandro



      Et pourtant cet oiseau là n'a pas suffi à apporter le Printemps de la Concorde dans les quartiers
    • jeudi 14 février 2008 13:36 briardounet

       Blogueurs & Blogueuses... Oyez! Oyez !

      Déclaration Bouleversante au BONDY BLOG

      Monsieur Abd al Malik & son jumeau Monsieur Régis Fayette Mikano

       ont fait cette déclaration Exclusive, ce matin à BONDY :

      "Que Allah le Très-Clément et Notre Seigneur Jésus Christ

      Veuillent bien bénir Notre Frère Bien-Aimé

                       Mowglii, l'Enfant de la Jungle,
                          Futur Chevalier du RAP

      Allah Akbar - Que Sa volonté soit faite in Bondyna Bondynorum - Amen!
       R.P.-Imam Briardounet


      • jeudi 14 février 2008 14:25 blanche_colombe

        bravo briardounet !
        )
        j'ai toujours pensé que les religions monothéistes (islam ,christianisme et judaisme ) avaient un refus commun du sexe tout simplement parce que la divinité est un "pur esprit ' alors que les religions polythéistes le méttaient en valeur !
        Zeus Jupiter copulait tant qu'il pouvait et ses enfants étaient eux même des dieux .
        quoi de mieux !

        l'humanité a beaucoup perdu de ce côté après la chute du panthéon 
        • jeudi 14 février 2008 18:33 briardounet

          ===> Blanche Colombe
          "...refus du sexe parceque la divinité est un pur esprit, " dites-vous. Mais, puisque vous êtes d'origine catholique, avez-vous pensé à la forme que prenait ce refus?
          Envoyée par le Père, qui a dit "Celui-ci est mon fils-bien-aimé"? 
          Une colombe, bien sûr. 
          Quelle forme a-t-elle pris lorsque l'Annonciation a été faite à Marie-la-Vierge?
          Un ange, bien sûr 
           Donc tout de blanc vêtu...
          Alors,  cessez de renier la source de vos sentiments. Et de votre nom.... Foi d'athée!
          Briardounet
        • jeudi 14 février 2008 18:20 briardounet

          aint & du
      • jeudi 14 février 2008 14:10 blanche_colombe

        à mowglii je veux dire que je comprends tout à fait le sens de son intervention et de son lien 
        je suis d'accord aussi pour dire qu'il y a un atavisme religieux dans le comportement de certains de ces  garçons de confession musulmane 

        c'est dit et puis que faire pour que cela change .

        vous le savez que le coran est immuable et qu'il n'y a pas de possibilité de ce coté là .
        c'est pourquoi j'ai parlé des "people"

        je vais faire une comparaison avec la religion de ma famille :le catholicisme 
        c'est une religion tres dure aussi dans ses dogmes
        pas de contraception ,pas d'avortement ,pas de relation avant le mariage ,pas d'homosexualité ,pas de masturbation et j'en passe
        de ce coté là le catholicisme est aussi rigide sinon plus que l'islam 
        et pourtant les cathos ont franchi la barrière ,ils vivent dans le péché et s'en foutent ,

        et je pense que si les humbles ont franchi le pas ,c'est parce que les "puissants " ou les "people " l'ont ont montré le chemin 

        quand le roi du Maroc aura les mêmes problèmes avec ses enfants (et le laissera publier )que n'ont eu la reine elisabeth ou le prince de monaco ,la partie sera gagnée .
         

        • jeudi 14 février 2008 15:37 lie

          La majorité des garçons de confession musulmane ne lit pas le coran, car ne lit pas l'arabe, ils mélangent tout, à la fois les traditions  pesantes pré-musulmanes ( méditerranéennes) et l'islam. Les Kabyles par exemple qui sont, il me semble, les moins religieux, sont par contre très pointilleux vis à vis de "l'honneur de la famille", et de la virginité, de la réputation, etc.


  8. mercredi 13 février 2008 21:51 kurly93

    Il faudrait tout de même que certains lisent Beaud, Pialloux, Bourdieu.... etc.... pour comprendre que les codes de la religion ne font pas tout, que le contexte socio-économique place des palliatifs qui permette à l'individu de se construire un semblant d'identité. Avec tout cela, ces jeunes individus là peuvent se retrouver aller faire un tour chez les ethnopsy de Marie-Rose MORO à nAvicenne en consultation transculturelle... Il n'en reste pas moins que la question du rapport entre les genres, il est bien vrai, ne date pas d'hier. S'est-elle amplifiée avec les difficultés sociales ou est-elle plus visible du fait de la modification de la vie de la femme ?

    • jeudi 14 février 2008 10:20 goodbrown

      Question ou quand le context socio economique ne fait pas tout.

      Kurly93, pouvez-vous nous expliquer pourquoi les vietniamiens ne demande pas reparation a la France pour la colonisation et la guerre d'indo-chine? Est-ce simplement parcequ'ils sont trop riches?

    • mercredi 13 février 2008 22:02 mowglii

      Kurly 93, 

       ne sous estimes pas ceux qui ne sont pas de ton avis . 

      j'ai lu bourdieu . et d'autres . et notamment Beaud ( pays de malheur) . et fourest ,
      et moi j'ai lu le rapport Obin. 

       toi non. 

      tu me fais penser à ces bigots incultes qui croient avoir clot le débat apres avoir cité trois sourates.

      alors argumente si tu le peux, pense par toi meme, mais l'argument d'autorité et du mepris, pas à moi .... 

  9. mercredi 13 février 2008 21:31 mowglii

    Bonjour à tous 

     je suis stupefié par les commentaires de ceux qui nient le sujet de cet article . 

     est ce aprce que j'ai toujours eu confirmation de ce probleme par les jeunes femmes professeurs de ma generation dont je me souviens tres bien, lorsqu'elles commençaient à enseigner en banlieue et que nous allions en soirée chez untel ou untel dans le 18 eme, le 11, ou 17eme, et qu' à la cuisine , on les retrouvaient invariablement en train de partager leurs soucis et de se soutenir mutuellement entre jeunes femmes prof en banlieue, en butte à l'agressivité de certains eleves, à la violence permanente des rapports humains qu'instauraient certains eleves, au moqueries et blagues racistes qu'elles decouvraient parfois, chacun "traitant" l'autre sur le mode sale arabe ( meme entre eleves arabes ) sale noir etc, et peut etre specialement choquées en tant que femmes, elles notaient avec effarement le  machisme exprimé par certains,  pire que tout car considéré  par l'immense majorité comme normal. 

    Normal de rabaisser les filles, surtout si elles sont meilleures à une interro , normal de les bousculer, normal de les traiter de "salope" et j'en passe  , ( meme et surtout entre filles, ), sur la base evidemment de soi disant criteres 'religieux" concernant l'amour, la sexualité , ou toute possibilité de rapprochement entre deux personnes deu meme sexe.  

    Permettez donc que j'apporte au débat une piece interessante si inconnue de certains : le tres court rapport OBIN de l'Education nationale sur les manifestations relgieuses à l'ecole
     
    ( lien direct ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/syst/igen/rapports/rapport_obin.pdf)

    qui notamment page 11 et page  21 traite des agressiosn vis à vis des filles et de la regression de la condition feminine des elevEs . 

    L'islam ( vrai, veridique, faux, devoyé, fantasmé, c'est un autre sujet) fait partie du probleme , meme si bien sur de nombreuses autres raisons co-existent. 

    les victimes de ce machisme agressif , de ce controle social par les grands freres  de l"Honneur " de leurs soeurs, sont bien sur avant tout des jeunes filles musulmanes qui  sont opprimées. 

    ( pour memoire, et pour ceux qui "nient", tres peu de cas de violences machistes semblent faire la une de medias impliquant des grands freres asiatiques, par exemple .)

    rappelons que ni putes ni soumises, meme si, -surtout si - cette association est mal vue par ces memes grands freres à grande gueule qui "font" l'opinion dans les banlieues grace à des traditions machistes qui ont parfois l'accord (la complicité ?) tacite de certaines meres, et parfois grace à leur force physique leur permettant en dernier recours de "peter la gueule" tres courageusement à leur petite soeur, cette association donc, a des raisons d'exister. 

    ( loin de mot l'idée que l'Etat et nous tous, la So-ci-été, devons nous décharger du fardeau  genant de ce sujet sur une simple association.) 




        
  10. mercredi 13 février 2008 18:38 Anonyme

    tiens ..écoute ,pour là ptite histoire ,je peut te dire ke chez moi ,on à gàgné notre croute àvec sàdàm hussein ,le màlheureux ,k'àlllàh ài son àme àinsi ke celle de ses fils et ptits fils .
  11. mercredi 13 février 2008 14:59 Claire

    Alors moi qui habite le centre de Paris et suis assez étrangère à ces soit disants régles qui regissent les banlieues, je ne peux que me fier à ce que je lis dans les journaux, d'où l'importance CAPITALE de ces blogs
    La lecture de l'article fait froid dans le dos et apparait terrifiant pour moi ai grandi dans le 18ème très populaire et n'ai jamais été témoin d'attitude de ce genre.
    Toutefois la lecture des réactions tend plutôt à m'indiquer que ce discours est très exagéré et ne reflete pas la réalité?
    en tous les cas là où je rejoins les interlocuteurs c'est qu à aucun moment la religion ou le religieux n'intervient dans ce type de comportement, ce n'est que de la bêtise pure et dure et le justifier par des explications religieuses c'est vraiment donner de l'eau au moulin des imbéciles.
    • mercredi 13 février 2008 15:18 blanche_colombe

      lie 

      je ne méconnais pas le rôle de mai 68 mais il faut des relais dans la sociéte pour l'application 
      et les "people" sont ce relais ;
      la loi sur l'avortement a été votée aussi parce que 343 (!) femmes connues avaient déclarées s'être fait avorter quelque temps auparavant

      vers 1750 ,il y eut en  France une libéralisation des moeurs  parce que les "puissants " pratiquaient le libertinage or il n'y avait pas eu mai 68
      en revanche pendant le règne de Victoria en angleterre les moeurs étaient beaucoup moins libres ;

      pourquoi demanderions nous aux gens connus de parrainer des associations ,ou de signer des pétitions si les "people "n'avaient pas d'importance ?

      claire

      je pense que ce n'est pas à proprement parler un problème religieux mais un comportement de repli sur soi et de manque d'ouverture ,les garçons veulent garder leur primauté sur les filles .

      • mercredi 13 février 2008 19:13 tetematoenn

        ==> Blanche Colombe
        Votre argument sur les "personnes en vue", ou people me semble intéressant, mais il me semble qu'il faut le modérer.
        Vous prenez l'exemple du Régent et de Louis XV, au XVIII°...

        Il me semble que Gala et Paris-Match n'avaient pas des tirages terribles à cette époque. La plupart des bouseux, qui représentaient 80% de la population, n'étaient donc pas trop au courant de ce qui se passait dans les hautes sphère. Ils ne pouvaient pas trop gouter les joies du Marquis de Sade ou de Casanova, étant donné qu'ils ne savaient pas lire leur prose.

        J'ai étudié un peu la vie des cul-terreux, depuis le premier grain de blé planté jusqu'à nos jours... Chez les chrétiens d'occident, les hommes vivent avec les hommes, les femmes avec les femmes, depuis l'apparition du christiannisme jusqu'au XIX° siècle. Les élans amoureux sont interdit dans le périmètre de la société... On se dit plutôt je t'aime à la lisière du bois qu'au centre du village.
        Et le roi ou le régent pouvaient bien faire ce qu'ils voulaient, pourvu qu'il n'y ai ni guerre, ni épidémie, ni famine.

        Que disait Brassens? il n'y a pas tellement longtemps... Il ne parlait pas de communautarisme, dans les années 60?

        "Le regard oblique des passants honnêtes" de "toute la sainte famille qu'aimerait bien de temps en temps pouvoir s'conduire comme eux", c'est ce qui restait de cette oppression sociale, dans les années 50.
        • mercredi 13 février 2008 21:59 Anonyme

          t'es un gàrs k'à pàs vécu ....làisse tomber ,j'ài comprit ton càs.on à du te màrier tout jeune à une bonne soeur ...et ..t'às du bàiser ke pour fàire des gosses.désolé ,màis c'est pàs comme çà ke çà se pàsse.du temps des rois ou pàs ,tu l'à dàns l'oigne tà vision est fàusse.(àu niveàu des pàrtie de trouffignon dàns là société frànçàise toute clàsses confondues de jésus christ jusk'àu 21 siécle ...té plànté.
      • mercredi 13 février 2008 18:29 briardounet

        ===> Blanche Colombe
        En tant qu'ex-enseignant d'anglais, j'aimerais que vous m'explicassiez ce "pluriel-singulier"étrange : "les people". C'est quoi que c'est censé signifié, ce truc-là? Et ça aurait-y un rapport quelconque avec la "Langue de Bois" des media et des Princes qui nous gouvernent?
        Un plouc normand : Briardounet
         
        • mercredi 13 février 2008 19:19 blanche_colombe

          I'm sorry !briardounet

          mon anglais scolaire m'avait appris que people était un pluriel en soi :les gens
          c'est pourquoi j'ai snobé le s au pluriel 
          mais vous avez surement raison .

          qu'est ce qu'en disent les cacochymes de l'académie française ?
          • mercredi 13 février 2008 20:36 briardounet

            ===> Blanche Colombe 
            Je vous ai posé une question à double fond, donc une question piège...
            Outre que "people" signifie : "un peuple, une nation" et donc prend un "S" lorsqu'il y a plusieurs nations, il est aussi un "indénombrable", c'est-à-dire un mot qui n'est ni pluriel ni singulier - comme on dit "LE fruit" ou "LE fromage" en français. Et, dans ce cas, "the people" signifie "les gens", les "simples gens" (ou, comme disent bêtement nos politiciens, les "vrais gens" - vu qu'il y en a des faux...). Mais le mot ne signifie surtout pas les riches, les stars, les personnalités en vue, &c... Sens que nos crétins des média français  (Gala, Closer, Voilà, &c) ont inventé.
            C'est une excellent cas où l'on affiche son ignorance afin de proclamer sa khaunnery..
            Que l'Eternel préserve votre innocence & votre blancheur!...
            Briardounet
      • mercredi 13 février 2008 15:58 lie

        Oui effectivement blanche colombe, le combat des féministes a été bien relayé par les artistes et intellectuelles "peoples" de l'époque mais je ne suis pas sûre que les frasques de "la haute" soient vraiment un modèle à suivre, elles peuvent même parfois déclencher des réactions inverses, et un retour à des mœurs beaucoup plus rigoristes.
        • mercredi 13 février 2008 21:55 Anonyme

          c'est certàin blànche-colomb=ien ,colombe ,koi ,oui bref.coc omà coc o comme ki diràit ,on à comprit.cé tout dàns là coco ,rien à coté ,c'est vu.
        • mercredi 13 février 2008 16:12 om

          il est marrant le mot qui illustre l'article! un peu zarb... il ou elle se remémore pleins de souvenirs, et en meme temps voudrait un 1er rdv pour faire connaissance. ;)))
          si c'était une bouteille à la mer, ça aiderait pas à le/la retrouver!

          t'inquiète mimi t mimi tu trouveras ton chevalier qui te sortira du trou! du Mans;))

          mais comme ton illustration, reste au plus près du "vécu", te prends pas trop la tete avec les concepts-clichés qui noient ce que tu veux dire. 
          Prends un "cas", un ex. Parce que la démonstration ça le fait pas: c'est batard entre socio ethno etc
          ça donne à manger au piranhas!

          prends juste une situation que tu connais.  et laisse les comms se la péter socio psyko etc
          t'inkiète pour ça on est fidèle au poste!

          mmmm si j'étais ton rédac chef, jtaurai dit: fais moi une enquête sur l'auteur de la lettre!;)))
          • mercredi 13 février 2008 17:17 Inès

            Je découvre avec stupéfaction les multiples réactions à cette article qui me semble d'une vérité cruelle, car c'est la strict réalité.  Je pense qu'il faut être une jeune fille issue de l'immigration, habitant dans une banlieue et comprendre que ces codes existent réellement. 

            Ines.
            • mercredi 13 février 2008 20:09 Jean

              Pas du tout, il suffit d'être de ces banlieues ou des bandes ont pris des pouvoirs sur les trottoirs de leur ennui du à l'oisiveté endémique dans laquelle ces grands penseurs aiment patauger.
              Car l'excuse de n'avoir rien à faire entraîne ces gens si intelligents à racketter moralement (y'a pas de sous à prendre) pour se croire des caïds, des hommes (y'a plus de lion non plus).

              Une jeune fille de souche ardéchoise aura les mêmes soucis que Rachida pour déambuler dans ce cirque san "Foi ni Loi", les représentants des fois évitent autant que les représentants des lois ces endroits maudits.

              Les gens concernés se cherchent beaucoup d'excuses et principalement trouvent très bien l'état dans lequel ils errent (dans quel état j'erre ?)
              Dés qu'il s'agit d'être laborieux, même pour eux mêmes il y a refus "Ils n'y croient plus", affaire classée.
              Ce qui explique que parfois des gens soient durs envers ces endroits car il connaissent ces meneurs qui préfèrent détruire toute chose pouvant améliorer la vie de chacun mais qui leur ferait perdre les raisons de leur état, de leur statut au sein de ces macrocosmes.

              Ines, t'es mariée ?
  12. mercredi 13 février 2008 11:20 christo

    "Les filles d’origine maghrébine ou française issues des quartiers populaires trouvent leur compagnon loin de leur lieu d’habitation...."
    En clair , les quartiers populaires en France ont été colonisés pas les musulmans , qui  y imposent leurs us et coutumes , les Français n'ayant plus qu'à s'y plier ....Ca s'appelle une colonisation insidieuse, que tout le monde refuse de voir ,essaie de masquer avec des discours, des formules creuses sur le communautarisme etc etc .....c'est les plus nombreux qui imposent leur loi  , point final .....On devrait plutôt réfléchir au moyen de stopper celà .....
    • mercredi 13 février 2008 17:45 Anonyme

      ezàcte ,tu dis vràis
    • mercredi 13 février 2008 12:36 briardounet

      ===> Christo
      Bravo, Christo! Enfin, un Bon Français qui nous défend contre "la colonisation insidieuse" des Bicots qui "imposent leur loi"! Toute cette racaille bronzée. On est tous avec vous pour une France bien  blancheet bien d'cheux nous!
      Quand "l'Algérie, c'était la France", c'était bien la majorité blanche et chrétienne qui imposait là-bas sa loi aux krouilles. Et ben, maintenant, chez nous, on fait ce qu'on veut. Alors que tous ces bronzés d'Afrique veulent nous imposer leur loi islamique, nous obliger à avoir plusieurs épouses, tout en nous interdisant d'avoir des maîtresses dans les HLM ou à Neuilly-sur-Seine et même, c'est un comble, nous empêcher de forniquer en public, quand ça nous fait plaisir.
      Vive la France Eternelle & les Pommes de terre frites! 
      Briardounet
       
      • mercredi 13 février 2008 15:07 christo

        Caricaturez autant que vous voudrez  , mais ce que je dis est factuel , et je n'ai insulté personne.Prenons donc un peu plus de hauteur.Aujourd'hui , à force de naïveté  et de "tolérance" ,les Hollandais découvrent avec stupeur que le véritable arbitre de leurs élections nationales c'est le vote  musulman . Roterdam et Amsterdam par exemple , les deux plus grandes Villes seront à majorité musulmane avant 2010 , d'après les projections .A Roterdam , il faut dès aujourd'hui construire un hopital islamique entre autres conséquences.....Contrairemant à ce que vous insinuez , ce n'est pas une question de couleur de peau , mais de culture , de mentalité qu'est le problème .Souvenez vous simplement qu'il s'agit d'une conquête , et après le 11/09/2001 , on est en droit de se poser certaines questions en Europe ....

        • mercredi 13 février 2008 21:53 Anonyme

          oué ..méme k'il pàràit k' à l'hopitàl musumàn de rotterdàm,tout les hollàndàis ki rentrent sortent sàns leurs roustons kàn ils vont se fàire opérer des àmygdàles.
        • mercredi 13 février 2008 18:19 briardounet

          ===> Christo
          Merci de préciser que votre message m'était adressé. Et que vous n'avez insulté personne. Je vous répondrai donc avec la même courtoisie à votre égard.
           Pour vous citer sur 1) la "tolérance" - vertu historiquement hollandaise s'il en fût (demandez à René Descartes); comme sur 2) la "culture" ; ou sur 3) " la couleur de peau"; ou  sur 4) "le vote musulman" - donc sur toutes ces questions, il est 5) de mon "droit", au début du XXIe siècle et dans l'Europe, fille des Lumières,  de refuser de perdre mon temps à discuter avec vous.
          Briardounet
          • jeudi 14 février 2008 11:13 christo

            Vous avez raison , inutile qu'on continue la discussion .Pour réfuter la matérialité de faits ,il faut être sacrément atteint idéologiquement . Le fait est que  l'Europe a servi de base arrière au 11 Septembre , tout comme au Danemark aujourd'hui , la liberté d'expression(dans l'europe des lumières comme vous dites ) est sérieusement mise à mal par qui selon vous ?.......Nous sommes dans la réalité , pas dans le rêve .Je vous laisse donc à vos rêvasseries ......
            • jeudi 14 février 2008 12:23 briardounet

              ===> Christo
              Merci de votre courtoise réponse. Pour vous citer : Où aurais-je nié : 
              1) "la matérialité", 
              2) de "faits" qui sont "dans la réalité pas dans le rêve"? Et...
              3) ...Que savez-vous des "rêvasseries" de Briardounet - que vous ne connaissez pas et n'avez jamais rencontré?
              Cela confirme l'idée de Briardounet que toute discussion entre nous est stérile.
              C.Q.F.D.
              Briardounet


        • mercredi 13 février 2008 16:17 christo

          Mon message précédent vous était adressé .....
      • mercredi 13 février 2008 13:55 blanche_colombe

        les moeurs changeront quand les "people" musulmans épouseront des femmes divorcées et laisseront leurs filles sortir et avoir des amants ;l'exemple donné vaudra pour les autres ;

        tant qu'il n'y aura pas d'élite de réference sortie de l'immigration de confession musulmane ,le conformisme restera de règle .

        c'est peut être "cucu" ce que j'écris pour les sociologues mais c'est comme cela que les moeurs évoluent ,

        les familles chrétiennes ont Monaco ,la cour d'Angleterre et même la présidence maintenant comme modèle .si ces" people "le font ,pourquoi pas eux !
        les familles musulmanes n'ont pas ces exemples .



         

         

        • mercredi 13 février 2008 19:48 Anonyme

          àh ben oui ,çà cé bien possible mà pov blàncolombe ,on và tous se màrier entre turc et bretonnes ou vié d'versàilles ,màis çà n'empécherà pàs l'fàit k'on và redevoir se bloker les russes et les chinois "à là màin" un de ces 4..l'monde est àinsi fàit ...ke c'soit pour les hollàndàis ,ou les hindoux .àu bout d'un moment ..cé tout à là miteuse .et on demànde pàs les pàpiers ,...àh kel misére .....fàut dire ke c'est à moitié suisse votre feuille de chous là .àlors ..fàtàlement .on comprend .enfin ,je me souvient kàn méme k'on s'àmusàit vràiment ,màis vràimênt pàs du tout du temps ou les russes étàeint costàud àvec nos douzes àmx 30.puis en plus ,on à un fou àu gouvernement.
          • mercredi 13 février 2008 19:54 Anonyme

            hé oui...les suisses ...les belges ...les hollàndàis ..cé sur c'est des gens ki ont une vue objective de là situàtion ..on s'en doute bien .les suisses .encore ,ils ont bien réussit à oblitérer chàrles le téméràire ...mé y zont eut du màl c'tàit point un tendre clui là ,...puis,comme disàit mà gtànd mére ,"on peut pàs étre et àvoir été" çà fàit longtemps k'on les voit plus sur le terràin ,je pàrle pàs des hollàndàis et de leur sàbots .kàn àu belges ...je préfére pàs en pàrler du tout.
            • mercredi 13 février 2008 19:55 Anonyme

              cé pàske cé fàctuell k'tu dit çà ,màis àutrement ,tu diràis ptétre pàs là méme chose;
        • mercredi 13 février 2008 14:27 lie

          Que dire là dessus ? Tout le monde à raison et tort à la fois, a part l'islamophobe de service, mais ça on est habitué. C'est une erreur de nier ce problème, comme c'est une erreur que de le limiter aux  musulmans, mais il est vrai que les jeunes  de nos quartiers populaires, sont rétrogrades, réactionnaires, et misogynes, que celui qui fait le tendre ou le "lover"comme ils disent, passent pour le bouffon. Est-ce que ça vient du poids des traditions étouffantes ? Et cela concerne aussi bien les asiats, les portugais, les roumains etc ou bien justement parce que se sont des milieux populaires qui sont souvent plus coincés sur ces questions là.
          Blanche Colombe,
          je ne suis pas sûre que se soient les "Monaco" ou autres jet setters qui ont libéré les mœurs chez nous, mais plutôt le combat des féministes et des intellectuels, on peut dire merci aux soixantehuitard qui ont franchement dépoussiéré le sujet.


      • mercredi 13 février 2008 13:49 lorenzo

        C'est l'article le plus mauvais que j'ai lu sur le Bondy Blog. Je vous décerne le "Mimissa BondyBlog Award" de la plus mauvaise propagandiste ("journaliste" faut pas pousser).
        Vacuité du sujet, références inexistantes, ignorance théologique, stigmatisation comunautaire, etc...
        Tout y est sauf que la sauce ne prend pas sauf pour quelques islamophobes franchouillardsqui se sentent confortés dans leurs fantasmes d'invasion islamique comme Christo.
        Mimissa a appliqué la règle des 4 P utilisée en marketing et l'a transposé au "journalisme" (sic) : Pitoyable, Pathétique, Provocateur et Putride.
        On se demande si elle a déjà été à l'école dans sa vie pour écrire des niaiseries pareilles.
        • mercredi 13 février 2008 14:14 antoine_menusier

          Vos propos manquent d'élégance, ils sont pour tout dire insultants pour Mimissa Barberis, qui a écrit cet article avec honnêteté et intelligence. Pensez-vous qu'il a été facile, pour elle, de l'écrire? Allez promener votre provocation sur des sites qui vous ressemblent, Lorenzo.
          • mercredi 13 février 2008 14:55 lorenzo

            Antoine Menusier,

            Le fait que cet article n'ait pas été facile à écrire pour elle ne change rien au fait qu'il soit de mauvaise qualité.
            Pour une fois que ce n'est pas vous et vos perceptions racialo-ethnico-religieuses erronées qui transparaissent dans vos articles que je fustige, vous réalisez tout de même le force d'intervenir là où on ne vous a pas sollicité.
            Pour une fois que vous avez quelqu'un qui vous dépasse dans votre domaine de prédilection qui est la stigmatisation communautaire vous devriez être content.
            Je n'ai pas d'ordres à recevoir de vous et je vais où bon me semble. Vous êtes un occidentalo-centriste avec une vision néo-colonialiste de la société. D'ailleurs l'injonction contenue dans votre dernière phrase est là pour en témoigner. Vous détenez la vérité absolue et la liberté d'opinion et d'expression ne s'applique qu'à vous car vous représentez la quintessence de la civilisation et vous vous devez de me civiliser en m'empêchant de m'exprimer et en m'imposant votre point de vue.
            • mercredi 13 février 2008 19:23 Anonyme

              ? hein ..? m'en fout moi ,on est pàs sur là méme échelle toi et moi mon gàrs ,je peut étre àussi bien un héro de là chrétienté ke de l'islàm triomphànt et me retropuver àu pàràdis des héos d'àllàh plus vite fàit k'tu sortiràit tà vieilllepine pour pisser ,j'ài là double màin ...moi .j'suis un croyànt ...c'est pàs ton càs spéce d'infidéle.puis en plus ...j'àrréte là pàr décence ..pour k'tu soit pàs jàlous.màis ,non c'est vrài ,j'suis né héro ,cé komme çà ,bon ,on peut pàçs chànger de plàce ,.tu sàis .,çà sert à rien d'ergotter ,çà à ses àvàntàges ,ses inconvénients ...comme toutes situàtions ;màis j'ài bien comprit ,ke t'àvàit ps le poil pour ,moi je suis né àvec.
  13. mercredi 13 février 2008 10:46 goodbrown

    Les critiques des commentateurs precedents ne sont pas justifiees, mais refletent un machisme vindicatif. J'aimerai que chacun relise attentivement l'article, en particulier la premiere phrase qui est une introduction aux propos de l'auteur.

    Cette phrase est une enumeration des symptomes les plus communement ressassees pour expliquer les malaises recurrants des banlieux. L'auteur nous en propose un autre, la souffrance des couples qui ne peuvent afficher leur amour sous peine de subir la vindicte de la communote du quartier, en particulier des garcons.  Pour  etailler  son discour,  elle  considere quelques faits precis. Ensuite,  l'auteur avance une premiere explication, l'heritage de l'islam, tout en relativisant sa conclusion.

    Remarques: 
    -"les sociologues du debut" est une formule trop elliptique qui meriterait au moins une reference. Jean ne l'a pas comprise.
    -L'amour, c'est mimi, mais dans ces conditions, c'est dramatique!




  14. mercredi 13 février 2008 10:33 Zolo

    Comme dit précédemment, on voit difficilement le rapport avec la religion.
    Pas très sérieux comme article ; d'autant qu'on stigmatise assez les musulmans comme ça en ce moment.
    • mercredi 13 février 2008 17:43 Anonyme

      hé ....c'est là fàute à là premiére guerre du golfe ...peut étre ...vàs sàvoir .....les àméricàins n'ont pàs sut gérer.
  15. mercredi 13 février 2008 10:18 maxx

    ces problemes adolescents ;............

    bien ecrit , bien illustre et tellement vrai

    c'est vraiment ce qu'on ressent dans ces quartiers ou tenir les murs , observer et juger sont les principales occupations des jeunes gens .

    rions un peu

  16. mercredi 13 février 2008 10:12 Jean

    Je suis enfant du XIV arrondissement de Paris, Porte de Vanves. J'ai 64 ans. A notre époque déjà il y avait des régles sur ce que nous appelions les remparts. Il semble que ces régles soient un peu les mémes en banlieues aujourd'hui. Point commun nous étions rejetés de la société car nous étions de ces guetthos HML de la périphérie. Mais l'aspect religieux de votre discours est un peu facile et un raccourcis qui dénonce un manque de culture sociologique chez vous. La psycho neuro sociologie proposée peut être intéressante si vous ne retrouviez pas ce phénoméne dans des banlieues sans ethnie d'origine magrébine, or peu s'en faut les régles sont un peu les mêmes quelque soit la cité concernés et quelque soit l'oigine de sa population. Le journalisme ne demande pas des affirmations faciles mais que les faits et analyses relatées soient prouvées par des gens reconnus compétents.
    • mercredi 13 février 2008 17:41 Anonyme

      té sur de tes àffirmàtions? (lol)
  17. mercredi 13 février 2008 06:11 briardounet

    ====> Mimissa Barberis
    Vous affirmez que le communautarisme fait partie des maux qui assaillent notre pays.
    Pouvez- vous : 1) définir ce que vous entendez par communautarisme ; 2) montrer en quoi c'est un mal?
    Briardounet
    • mercredi 13 février 2008 19:17 Anonyme

      c'est un màl pàrce ke t'en pàrle.
    • mercredi 13 février 2008 07:38 tetematoenn

      ==>Briardounet
      La phrase "Ghettoïsation, communautarisme, chômage, éducation défaillante : autant de maux qui alimentent la crise des banlieues françaises, selon les sociologues." nous parle d'un ensemble de facteurs, le communautarisme n'est pas forcément considéré comme quelque chose de négatif si il est pris en particulier.

      Remarquez que le sujet de l'article est plus "Les bancs publics", de Brassens, version banlieue, que la dénifinition d'un mot qui porte forcément à confusion, puisqu'on entend tout et n'importe quoi par "communauté"

      A quel sauce le mot "communauté" est il servi sur les grands médias?
      "communauté musulmane"
      "communauté scientifique"
      "communauté Européenne"
      "communauté chinoise"
      "communauté d'intéret"

      Communauté professionnelle? Communauté religieuse? Communauté nationnale? Communauté continentale?
      • mercredi 13 février 2008 09:45 om

        désolé mimissa, n'en déplaise à l'Anonyme nahdine babak
        c'est n'importe quoi

        communauté nature etc
        franchement rédac chef, fais attention à ce que tu publies

        bref bonne journée
        • mercredi 13 février 2008 12:45 marijane

          Slt om,

          Au contraire je trouve cet article réaliste et honnète. Beaucoup de jeunes filles et garçons de quartiers à forte population musulmane le confirmeront.
          Inutile de se voiler la face.
          • mercredi 13 février 2008 12:59 om

            en effet, inutile de se voiler la face;))
             

            Ces codes qui régissent les rapports filles-garçons résultent d’une interprétation détournée des sources scripturaires de l’islam. C’est de cette confusion que naissent une partie des conflits sociaux et ethniques. On serait porté à croire que la « nature » musulmane, ou maghrébine, des garçons – qui souffrent aussi des codes qui les placent en principe dans une position dominante – est la seule cause de ce malaise.

            voila: comment peut on parler de nature magrébine musulmane quand c'est une question d'interprétation; c'est le malaise.

            Doit on dire que son texte est l'interprétation du malaise d'une fille à la nature magrébine musulmane qui par principe est soumise?

            bonne journée