Les réfugiés pour repeupler les campagnes françaises

GARDE à VUE samedi 17 mai 2008

Par nadia_mehouri



Fondée il y a une trentaine d’années, l’association France Terre d’Asile a pour objet de recevoir les réfugiés statutaires. Ceux couverts par la convention de Genève de 1951, laquelle oblige les États à assurer un droit à l’intégration aux réfugiés, afin de les accompagner pendant leur demande d’asile, dans les démarches administratives, juridiques et sociales. Fatiha Mlati, directrice de la plate-forme francilienne de promotion de l’insertion par la mobilité (PRIM) me reçoit dans son bureau en présence de Jean-François Hirsch, conseiller en insertion, pour me parler du projet qu’elle a mis en place avec son équipe il y a 10 ans.

Ce programme soutenu par le Fonds européen pour les réfugiés, le conseil régional d’Île-de-France ainsi que le ministère de l’immigration a pour nom Clef de France.

Une partie des réfugiés qui viennent d’arriver en France ont accepté de participer au projet qui consiste à loger leurs familles dans des régions de France désertifiées et en pénurie de main d’œuvre en raison de l’exode rurale. Ils sont suivis et aidés dans leur intégration. Est-ce une nouvelle manière d’accueillir les immigrés pour éviter les erreurs passées ? En tous cas selon Fatiha, c’est une véritable réussite. A ce jour, France Terre d’asile, qui a déjà envoyé 150 familles (soit 444 personnes), en 2 ans, s’installer dans différents départements français n’en a vu aucune regretter son choix et revenir en Île-de-France.

Les réfugiés qui ont droit, dès leur arrivée sur le sol français, à la carte de séjour de 10 ans, obtiennent d’office le RMI et les aides sociales vitales, ainsi qu’un hébergement d’urgence dans un hôtel dans l’attente (ou l’espoir) d’un appartement définitif. C’est là que Fatiha et son équipe interviennent. Constatant la stagnation des familles de réfugiés dans leurs hébergements d’urgence, ils ont eu l’idée de créer le programme PRIM. Après avoir établi un diagnostic de la situation nationale, ils ont décidé de reloger les réfugiés volontaires dans des départements où la démographie est basse, mais où il est possible de construire un projet sur l’avenir.

Ils passent par un atelier de sensibilisation animé par Jean-François Hirsch qui présente la France dans son territoire et ses atouts. Ce conseiller d’insertion valide les projets professionnels de chacun. Il y a ensuite le choix du territoire d’adoption, la mise en œuvre du parcours, l’installation dans un logement. Le tout avec le soutien du SAMI (Service d’accueil et de mobilité pour l’insertion) : en province, il y a une forte vacance de logements sociaux dans des départements tels le Cher, la Creuse, l’Ain…

Quel constat vous a amené à travailler sur cette initiative ?

L’État pendant longtemps ; le regroupement familial ne considérait pas la présence des étrangers comme définitive, l’intégration n’avait donc pas lieu d’être. De là sont nées les cités où se sont entassés des immigrés originaires des mêmes pays, ce qui a favorisé le communautarisme et empêché l’intégration de toute une génération, voire plus puisque la majorité continuait de parler sa langue d’origine. Il n’était alors pas utile de faire l’effort d’apprendre la langue du pays.

Quels sont vos objectifs ?

Miser sur la province et une meilleure répartition des immigrés sur le plan national pour ceux qui souhaitent construire une insertion sociale durable dans le pays, répondre aux problématiques de l’emploi et du logement et soutenir un projet professionnel.

Vous pensez que les immigrés doivent se fondre dans la masse, pourquoi ?

Ils doivent s’imprégner des us et coutumes auprès des gens originaires de ce même pays. L’intégration ne se décrète pas, elle s’acquiert par l’apprentissage de la langue et le temps. Il faut protéger et sécuriser les immigrés pour qu’ils apprennent à aimer l’histoire du pays d’accueil et qu’ils puissent l’adopter.

Qu’est ce qui favorise la réussite et la pérennité de votre projet ?

L’exode rural, le vieillissement de la population dans la plupart des départements volontaires (Corrèze, Cantal, Puy-de-Dôme, Cher, Haute-Savoie, Vendée, Ain, etc.) font de ce projet une réussite à presque 100%. Et aussi le fait que cela se fasse sur la base du volontariat des deux cotés.

Comment cela s’organise-t-il ?

Ils doivent d’abord s’adapter et s’inscrire dans l’environnement local. Avec l’aide de réseaux tels que SAMI qui permettent de repérer les lieux et de créer des liens. Donner l’image que l’on peut trouver sa place ailleurs que dans les grandes villes afin d’éviter de croire que la France rurale est conservatrice et blanche. Ou l’impression mensongère que les grandes villes brassant des communautés diverses sont plus ouvertes. Le monde rural, dans un rapport de proximité, est plus facile à appréhender que la grande ville qui isole les individus.

Quels retours avez-vous de l’expérience de ces « pionniers » ?

Deux nouveaux régularisés et trois réfugiés de pays africains différents sont partis en Vendée. Il n’y a pas eu de retour de racisme à ce jour. Là-bas, il y a forte pénurie de main d’œuvre dans des entreprises telles que Sodebo, Maître Coq. Ce sont les employeurs qui sont heureux d’accueillir ces gens travailleurs et fiables. Le seul inconvénient c’est qu’ils ne trouvent pas de produits locaux sur place. Mais il y a de fortes chances qu’avec le temps, des boutiques adaptées ouvrent dans ces régions ! Il y a aussi des anciens squatters de Cachan qui ont réussi à s’intégrer en Vendée. Ils ont maintenant un logement stable et décent ainsi qu’un emploi à durée indéterminée. Des familles du 115 (numéro d’urgence pour les SDF) ont accepté de partir en province et sont maintenant installées dans des grands appartements. Ils n’auront plus à subir l’errance avec leurs enfants.

Nadia Méhouri

Nadia Méhouri

Les réactions des internautes

  1. mardi 20 mai 2008 11:23 simoncara

    Bonjour chers blogueurs,

    En vous retrouvant ce matin je me suis rendu compte que vous êtiez une sacré bande de rigolos,
    il me semble que vos discussions ne servent à rien ! si si j'ai la preuve, puisque sur tout les articles, vous répétez toujours la même chose ! sisi je vous assure, c'est toujours mulsulmans ceci, musulmans cela, il me semble, et cela est un vrai conseil, que vous êtes complétement obsédé par l'islam fasciste ou plus exactement, le FANASCISME (fanatique et fascisme, c'est le concept d'un ami), un peu comme tout les jeunes gens sans avenir qui se radicalise contre un ennemi virtuel (allez, lachez vous sur cet ennemi virtuel qui en fait est partout autour de nous, je le sais bien c'est rempli de mauvais mulsulmans méchants au RMI là où j'habite, je vous lis déjà! mais on s'en branle de votre opinion de fanatique ethnocomplexé)

    Alors tout ce bloc de texte juste pour vous dire : ALLEZ EN AFGHANISTAN (revérifiez l'orthographe avant de partir je ne suis pas sûr du placement du H), y'en a plein là bas des méchants que vous aurez le droit de tuer ! Génail non ? En plus dépéchez vous, on va en renvoyer du soldat !

    Ceci dit je suis pas contre cette guerre hein, bon je suis pas assez spécialisé pour savoir si la méthode est bonne, j'en doute, mais en tout cas, y'a du FANACISTE à dégommer ! Donner vous -y à coeur joie, en hurlant des montjoie SAINT DENIS ! je peux même vous fournir des chants normands (voire Vikings) bien guerriers contre les ennemis (bon à l'époque c'était gros barbares païens contre cathos mais ça vous avez oublié)

    Ah oui au fait, toutes les religions ça reste dans le temple ou à la maison, c'est toujours la même histoire... alors arrêtez avec votre déclin de la France, je sais pas d'où vous sortez mais L'AMOUR EST PARTOUT LES COPAINS, changez de lunettes


    Au fait y'a des modérateurs (après coup) pour les commentaires ?
    parce que laissez un mec écrire Heil Hitler même pour de la provoc (enfin je ne comprends pas grand chose à ce qu'écris ce Briardounet) c'est inadmissible, c'est même criminel non ? d'être aussi pauvre dans sa prose, j'entends.
    • mardi 20 mai 2008 12:26 briardounet

      ===> Simoncara
      "...laisseZ [sic]  un mec écrire Heil Hitler même pour de la provoc (enfin je ne comprend pas grand chose à ce qu'écriS [re-sic] ce Briardounet) c'est inadmissible....[Simoncara]
      Et donc, ce que Simoncara ne comprend pas est inadmissible. Ce qui est admissible pour Simncara c'est qu'on a le droit d'affirmerque un plus un égal deux. [1 + 1 = 2]. Au-delà, veuillez dégager !
       A propos de notre Bienaimé Führer (en français : Monsieur Adolf Hitler), qu'en connaissez-vous - à part "Heil Hitler" ?
       Et que faisiez-vous lorsque la France Eternelle, avec sa Milice, ses kollabos, ses traîtres Pétain, Darlan, Laval et leurs rafles antisémites et leur camp de concentration de Drancy (Seine-et-Oise) suivaient les ordres dudit Bien-Aimé Chancellier Blond et Aryen ?
      Briardounet
      • mardi 20 mai 2008 12:49 briardounet

        ===> Simoncara (Additif)
        "Ce Briardounet" dont vous parlez a oublié de mentionner le Camp de Concentration du "Vel' d'Hiv'"  doublement spécialisé  : 1) Dans les "Vingt-Quatre heures vélocipédiques de Paris" et 2) En juillet 1942, dans  la détention des Juifs qui, cueillis dans des rafles, ont été priés d'y stationner quelques jours. En attente de leur Transport Collectif et Gratuit vers Drancy,  puis les camps d'extermination.
        En plein Paris, cher Monsieur. Rue Nélaton (XVe arrondissement). Tout près d'une station de métro rebaptisée -après la guerre, bien sûr- "Bir Hakeim-Grenelle". Vu qu'il faut pas oublier les Gloires de la France Eternelle. Sur ce sujet précis, voir la mise au point bien sentie de Monsieur J. Chirac (ancien Président de la Chosepublique)
        Briardounet
        • mardi 20 mai 2008 13:05 briardounet

          ===> Simoncara
          1) L'université de Caen  ? Je n'y ai pas fait mes études, mais j'y ai enseigné au début de années 60 -quand il restait encore des ruines de la guerre. J'allais maquer (et boire mon cidre) à " La Duchesse Anne"...
          2) La Normandie ? J'y habite, en bord de Manche, depuis tant et tantd'années.
          Devant chez moi, les marins-péqueux font la grève, ont barré le port et dévasté un supermarché qui leur faisait une concurrence déloyale avec des pessons péqués ailleurs en Europe,  en particulier le cabillaud (en français : "morue non salée").
          Boujou.
          Briardounet 
        • mardi 20 mai 2008 12:54 simoncara

          Ce que je vois c'est que t'écrit de la merde, comme moi ! génial non !

          Moi en 40 j'étais sur une plage avec pleins de types morts ! fou non ? et oui je suis né en Normandie, alors l'histoire je la connais ! ha tiens j'ai même fait mes études à l'université de Caen ! c'est fou non ! alors niveau Seconde guerre, pas grand chose à redire, tu veux savoir ce que faisais mes grands parents aussi ? c'est simple comme STO ! fou non ?

          Et mes arrières grans pères et arrières grands oncles devine ?

          Et oui VERDUN ! comme quoi dans ma famille on s'y connaît en "mourir pour ces idées" mais toi franchement ferme la ! Si tu étais concrné justement tu rigolerai moins avec les "Heil Hitler" PAUVRE CON haaaaaaaaaaa  j'ai jouis dans ma culotte, tu es un vrai défouloir ça fait du bien.

          Allez je vais continuer à te farcir la rondelle mon cher et tendre anti-bonheur !!!!

          Parce que le mieux dans tout ça c'est que je me marre, attends qu'on en fasse des oeuvres d'art de tes écrits tout moisis qui sentent le demi-néo-nazi ! hop là






          ADDICTIF :

          On ne peux pas se comprendre, votre police de caractère n'est pas du tout à mon goût, vous comprendrez monsieur, que je vous spolie bein vertement (poil aux dents bien sûr)
          • mardi 20 mai 2008 13:19 briardounet

            ===> Simoncara
            Mes parents n'étaient pas à Verdun, comme les vôtres.
            Question :  Les vôtres, pendant l'occupation nazie, ont-ils porté l'étoile jaune Ou, ont-ils été déportés?
            Briardounet
          • mardi 20 mai 2008 13:04 mowglii

            quelle vulgarité simoncaca...
            c me ferait rire de vous voir avoir à redire ce que vous avez ecrit face à M. briardounet. 
            dites le à votre grand pere pour voir...
      • mardi 20 mai 2008 12:38 simoncara

        Ce que je vois c'est que t'écrit de la merde, comme moi ! génial non !

        Moi en 40 j'étais sur une plage avec pleins de types morts ! fou non ? et oui je suis né en Normandie, alors l'histoire je la connais ! ha tiens j'ai même fait mes études à l'université de Caen ! c'est fou non ! alors niveau Seconde guerre, pas grand chose à redire, tu veux savoir ce que faisais mes grands parents aussi ? c'est simple comme STO ! fou non ?

        Et mes arrières grans pères et arrières grands oncles devine ?

        Et oui VERDUN ! comme quoi dans ma famille on s'y connaît en "mourir pour ces idées" mais toi franchement ferme la ! Si tu étais concrné justement tu rigolerai moins avec les "Heil Hitler" PAUVRE CON haaaaaaaaaaa  j'ai jouis dans ma culotte, tu es un vrai défouloir ça fait du bien.

        Allez je vais continuer à te farcir la rondelle mon cher et tendre anti-bonheur !!!!

        Parce que le mieux dans tout ça c'est que je me marre, attends qu'on en fasse des oeuvres d'art de tes écrits tout moisis qui sentent le demi-néo-nazi ! hop là

        • mardi 20 mai 2008 12:41 simoncara

          Bonjour cher hitlerjuggend, (corrigé par le professeur Briardounet, dit le désanusseur de Montargis)

          En vous retrouvant ce matin je me suis rendu compte que vous êtiez une sacré bande de rigolos,
          il me semble que vos discussions ne servent à rien ! si si j'ai la preuve, puisque sur tout les articles, vous répétez toujours la même chose ! sisi je vous assure, c'est toujours mulsulmans ceci, musulmans cela, il me semble, et cela est un vrai conseil, que vous êtes complétement obsédé par l'islam fasciste ou plus exactement, le FANASCISME (fanatique et fascisme, c'est le concept d'un ami), un peu comme tout les jeunes gens sans avenir qui se radicalise contre un ennemi virtuel (allez, lachez vous sur cet ennemi virtuel qui en fait est partout autour de nous, je le sais bien c'est rempli de mauvais mulsulmans méchants au RMI là où j'habite, je vous lis déjà! mais on s'en branle de votre opinion de fanatique ethnocomplexé)

          Alors tout ce bloc de texte juste pour vous dire : ALLEZ EN AFGHANISTAN (revérifiez l'orthographe avant de partir je ne suis pas sûr du placement du H), y'en a plein là bas des méchants que vous aurez le droit de tuer ! Génial non ? En plus dépéchez vous, on va en renvoyer du soldat !

          Ceci dit je suis pas contre cette guerre hein, bon je suis pas assez spécialisé pour savoir si la méthode est bonne, j'en doute, mais en tout cas, y'a du FANACISTE à dégommer ! Donner vous -y à coeur joie, en hurlant des montjoie SAINT DENIS ! je peux même vous fournir des chants normands (voire Vikings) bien guerriers contre les ennemis (bon à l'époque c'était gros barbares païens contre cathos mais ça vous avez oublié)

          Ah oui au fait, toutes les religions ça reste dans le temple ou à la maison, c'est toujours la même histoire... alors arrêtez avec votre déclin de la France, je sais pas d'où vous sortez mais L'AMOUR EST PARTOUT LES COPAINS, changez de lunettes


          Au fait y'a des modérateurs (après coup) pour les commentaires ?
          parce que laisser un mec écrire Heil Hitler même pour de la provoc (enfin je ne comprends pas grand chose à ce qu'écrit ce Briardounet) c'est inadmissible, c'est même criminel non ? d'être aussi pauvre dans sa prose, j'entends.
  2. lundi 19 mai 2008 12:10 simoncara

    Alors comme ça, l'immigration ça se passe bien ? On peux s'intégrer ?

    Je rigole parce que je le savais déjà un peu, la preuve je suis normand, et depuis 4 ans je me suis très bien intégré à la vie parisienne, même à vos trains bizarres en sous-sol, ceux que l'on appelle les "maitros" (je crois), mais pourquoi ça sent toujours mauvais, ça j'ai pas compris, d'ailleurs ça pue en général dans votre capitale, enfin bon.

    Bisous
    • mardi 20 mai 2008 13:55 jaxarte

      Tiens moi je vais y retourner dans notre cher bon vieux "maytrau" (je pense que c'est plutôt de la sorte qu'on l'écrit) et retrouver, il est vrai, ces bonnes odeurs, d'ailleurs qu'elles sont-elles ? Les canalisations, la pourriture, les hommes ? Un peu tout en même temps. Mais avouez quand même, que ne donneriez vous pas pour prendre le prendre ce métro le matin avec des parisiens si enjoués, si joviales, et si souriants ! En fait c'est pareil le soir aussi je crois...
      Difficile d'être parisien lorsqu'on est véndéo-normand-breton. Ah j'me rend compte que je me suis bien intégré eheh.  
  3. lundi 19 mai 2008 12:02 crocodile

    "Les chouans firent d'une guerre un brigandage, les vendéens d'un brigandage une guerre"
     
     Balzac, Les Chouans


              Bonjour à tous, me revoilà après presque une année d'absence sur ce blog. Que de changement ! Dilgo n'est plus candidat, et notre normand national n'est plus qu'un amoureux déçu (du blog evidemment). Les anciens commentateurs doivent bien ce douter des raisons de mon retour, sur le blog et par le plus grand des hasards en Vendée également.
              Tout d'abord ne confondons pas vendéens et chouans (qui étaient mayennais, sarthois, normands et bretons). De la même manière ne confondons pas De Villiers en Vendée et De Villiers en France (si je puis dire). 
               Le bocage, fief de "M'sieur not' maître", est une terre des plus étranges. Profondément chrétienne, extrèmement à droite, où le chomage est presque inéxistant (3,1%), où avoir sa maison c'est normal (plus de 70% de propriétaire et le prix du térrain à peine moins cher que sur la côte), acceuille des immigrés et ne les brûle même pas sur un bûcher ! N'est-ce pas incroyable ? Et bien non, car cette terre qui ne donne que des curés, en opposition au calcaire de la plaine qui ne donne que des instituteurs, a voté à très large majorité "oui" au référendum sur la contitution européenne, contrairement à la seconde et notre bonne vieille capitale (la Roche sur Yon, qui très à gauche). 
               Le vendéen aime bien De Villiers, tant qu'il reste en Vendée. Ces résultats à la tête du département sont incroyable et ses opposants ne disent pas le contraire. Pourtant dès que son auditoire se nationalise, le discours change et les avis divergent. Mis à part son combat victorieux contre le gaucho et le régent (il y a des bons mots à faire), sa lutte acharnée contre Total et son nouveau cheval de bataille le bio et les O.G.M. (dont il ne veut pas en Vendée), peu de vendéens l'approuveront. Et pour preuve, seul 8% des électeurs votèrent pour lui lors des élections présidentielles en mai 2007, soit moins qu'en 1995.
              La seule critique, je sais je suis embêtant, j'ai pas changé désolé, c'est la petite remarque sur les produits locaux. Je me doute bien que ce ne sont pas des produits vendéens mais de leur pays d'origine. Mais que cette jeune dame se rassure, le millet est produit en Vendée depuis des siècles, et nous en faisons d'excellents gateaux. 
               Une dernière remarque pour parler (en bien ?) de la Plaine de Luçon, mon grand-père, après son départ d'Algérie en 1964, trouva qu'elle ressemblait à là-bas.
    • mardi 20 mai 2008 11:37 jaxarte

      Un petit bonjour de Noirmoutiers alors ami vendéen, je vais m'faire des mogettes tiens ;)
      • mardi 20 mai 2008 13:45 crocodile

        Je vous retourne votre bonjour, vous l'envoyant de la roche sur yon.
        Les mimosas doivent être en fleur, je passerai peut être le gois un de ces quatre, en tout cas avant l'arrivée des doryphores !!
        Amicalement
        • mardi 20 mai 2008 13:52 jaxarte

          sus aux doriphores ! Vive les patates libres ! En tout cas il est vrai que cette belle couleur jaune si chère aux mimosas refait surface, il me tard de voir ce que donneront mes trèmieres cette année ! Malheureseument ma semaine de vacances étant finie je doit quitter ma si jolie et modèste demeure noirmoutrine pour retrouver les aléas de notre capitale. J'ai comme un déchirement au coeur à chaque fois que je quitte l'Epine.. ;) Bonne journée à vous
  4. samedi 17 mai 2008 17:31 bondynoise

    " Des familles du 115( numéro d'urgence pour les SDF) ont accepté de partir en province et sont maintenant installées dans de grands appartements."

    J'aimerais savoir combien de familles sont concernées. Dans le 93, nombreux sont les SDF qui refusent un hébergement, surtout lorsqu'ils sont dans l'errance depuis de nombreuses années. Il leur faut déjà régler leurs problèmes d'alcool ou de drogue, et étant marginalisés,il leur faut réapprendre à communiquer, à prendre soin d'eux.Parfois, on pense bien faire, à vouloir leur trouver un logement, mais c'est dangereux de brûler les étapes.

    LIe, que signifie "gast"? En allemand, il a le sens de : invité, hôte.
    • samedi 17 mai 2008 17:57 lie

      Bondynoise,
      "gast" c'est pu...n en breton, c'est moins classe qu'en allemand. Désolée!

      • dimanche 18 mai 2008 10:48 blanche_colombe

        je vais enfoncer des portes ouvertes mais tant pis 

        un immigré  africain seul en France ,envoie la majeure partie de son salaire (enfin ce qu'il peut !!!)à sa famille restée au pays 
        il n'a pas d'économies donc ne peut pas s'installer durablement (achat de maison ou d'appartement)
        d'ailleurs faire construire une maison au pays et rester dans un logement minable en France est un très mauvais choix

        il fait venir sa famille (ce qui est son droit ) et se trouve dans l'impossibilité de lui faire une vie décente ,

        comment peut il faire sinon squatter ou demander des aides pour se loger ;

        alors une question simple 

        à tout immigré travailleur qui veut faire venir sa famille ,pourquoi ne lui retire t on pas une partie de son salaire pour la placer sur un compte afin de lui restituer le jour où la famille viendra !

        ce ne serait pas du vol mais une façon de faire faire un meilleur départ à l'installation de cette nouvelle famille .

  5. samedi 17 mai 2008 12:41 mowglii

     je trouve éclairant ce petit sondage du World value survey 

    A la question "parmi les personnes suivantes quelles sont celles dont vous ne voudriez pas comme voisins? ", la réponse "des personnes de race différente" est choisie par:
    UE15: 9,7%
    France: 8,9%
    Portugal : 7,6%
    Turquie: 31%
    Jordanie : 20%

    Et des homosexuels:
    UE15: 18,7%
    France: 15,6%
    Portugal : 25,2%
    Turquie: 90,3%
    Jordanie : 98,4%

    "Lorsque les emplois sont rares, les hommes devraient avoir davantage droit à un emploi que les femmes" (réponse : "d’accord")
    UE15 : 20,1%
    France : 21,6 %
    Portugal : 29,3%
    Turquie : 59,3%
    Jordanie : 80%

     les racistes, sexistes, homophobes ne sont pas en europe ....   

    • mardi 20 mai 2008 14:02 jaxarte

      Ah effectivement très intéressant ce sondage, encore un point pour lequel je défend l'entrée de la Turquie en Europe, enfin j'me reprends je leur défends d'y entrer ahah (désolé l'humour post-digestion n'est pas ce que je donne de mieux). Aurais tu par hasard un lien vers ce sondage ? En te remerquiant.
    • samedi 17 mai 2008 14:46 tetematoenn

      Mowglii...
      Tiens donc...
      A force de perdre de la popularité, on revient à ce qui a fait l'élection.
      Donc, la consigne officielle, au PMU, c'est de se rapprocher de ces brebis égarées trop à droite?
      C'est vrai que c'est ce cancer de la politique qui a freiné l'émergence de tout autre discours que populiste, dans le camp de l'enfant de la jungle...

      Cachez cette haine que je ne saurais voir...
      Et revenons vers une idyle enflamée.
      Ah, toi, mon gros borgne!
      Ah, toi mon superkarchérisateur!
      Célébrons notre Union sous le sceau du fou du puy!

      Puisque les mots ont un sens et que ce n'est pas être raciste que de dire celà...



      D'un mot pour un autre, on peut faire n'importe quoi...
      http://www.dailymotion.com/related/5836738/video/xx51h_soeur-sourire-dominique_music
      • samedi 17 mai 2008 17:47 mowglii

        tete, parfois vous n'est pas au meilleur de vous meme. je trouve que ces derniers temps vous etes fatigué, vous manquez d'humour.  cela nous arrive tous . l'ironie de mon message vous a échappé.. 
        • dimanche 18 mai 2008 10:17 tetematoenn

          Mowglii...
          Da gast mam! Ki korr du! (c'est de l'allemand, hein! Et je sais pas ce que ça veut dire)
          De l'ironie?
          Ouais mais tu comprends...
          En bro kerne, on nous met du sang de ventre à choux dans le biberon (en plus de la gnole). Ici, dès que tu parles de mogette, on voit rouge, comme le toro face au torero... Dès qu'on voit une plaque 85, on se dit que c'est bientôt l'heure du sacrifice rituel...

          Non, je rigole.
          J'ai été fou amoureux d'une vendéenne pendant 5 ans et j'ai passé avec elle la partie la plus joyeuse de mon existence.
          Mais j'ai habité dans un sale coin de vendée... J'ai fui. C'était limite dépression nerveuse, comme pays. Je te parle pas du coté que les touristes voient. Je t'invite à passer six mois en immersion dans la cambrousse vendéenne, du coté du marais breton. Tu vas voir comment on y cause du bicot et du nègre... De quoi vomir dix fois par jour. Et le coté "oui not' monsieur, oui not' bon maître", c'est incroyablement répandu.
          En plus, ils ont des toits en tuiles... Rhaaaa! Beurk!

          Bon...
          A part ça, les entrepreneurs...
          Hier, j'étais avec un super pote qui vote Bruni. Patron, comme moi, mais pas dans la même branche. C'est un dealer de drogue légale, il a de la bonne bière bretonne, belge et allemande, en pression.
          Juste avant l'élection de Sarko, il avait une boite, plusieurs employés et pas de temps pour sa famille.
          Il a tout laissé tomber pour travailler un peu moins et vivre mieux.
          Par contre, il a un discours libéral et il déteste ce foutage de gueule qui met les "fils de..." en avant. Parce que ce sont des entrepreneur actifs, les Dassault, Lagardère, Bouygues et toute la clique?
          Ou une forme d'oligarchie, m'as-tu-vu, avec le mot libéral dans la bouche, mais avec une attitude totalement néo-conservatrice?
          Mon pote est totalement opposé à ce système qui fait que des gens que personne n'a élu, qui n'ont fait qu'hériter, sclérosent le dynamisme de l'économie, parce qu'ils plient les décisions de l'etat à leur courte vue.

          Viens pas m'affirmer que 2.1% de croissance c'est le bonheur...
          Que c'est grace à eux.
          Vu que la France reste le mauvais élève de l'Europe.
          Nous avons beaucoup de retard sur la GB et l'allemagne...
          Et n'oublions pas que la clique des "fils de..." s'adapte aussi bien au PS qu'au PMU...
          Et vu leur part dans les médias, l'opinion publique ne risque pas trop de se rendre compte de leurs magouille avec les gouvernement successifs, de droite comme de gauche.

          Là dessus, mon pote et moi, on était bien d'accord.
          C'est à vous dégouter d'entreprendre, un tel système.

          Par contre on s'est faché sur un point, c'est quand j'ai soutenu mordicus que toute les bières allemandes sont dégueulasses.
          Et je persiste et je signe, je ne changerai d'opinion sur ce point.
        • samedi 17 mai 2008 18:06 lie

          Mowglii,
          je dois être super crevée aussi car l'ironie m'a également échappée, c'est peut-être qu'on a pas l'habitude du second degré venant de ta part, pas comme avec Briardounet en tout cas. Sur ce que là, tu me rassures.
      • samedi 17 mai 2008 17:26 soalala

        Le président du pouvoir d'achat étant aussi efficace que le président Karcher,il est normal  que plus personne lui fasse confiance     c'est le président Déroute !
      • samedi 17 mai 2008 15:34 lie

        Merci Nadia pour ce sujet, j'ai appris des trucs et je sais que cette idée te tenait à cœur et comme en plus les retombées sont positives, c'est important d'en parler sur le BB.
        Bijor tete, comme toi, les bras m'en tombent, s'en est presque drôle, il ne nous manquait plus que le Chouan, à nous les bretons, gast !

        • mardi 20 mai 2008 13:59 jaxarte

          Les bretons combatteront !! Sus à l'ennemi
    • samedi 17 mai 2008 14:11 ledaron

      Bonjour,

      Repeupler les campagnes francaises ? Diverses tentatives ont déja été effectuées dont une notament qui laissa des traces dans les colonies francaises d'outre-mer.
      Souvenez-vous......

      En près de 20 ans, de 1963 à 1981, ils ont été plus de 1 630 petits Réunionnais, issus de familles pauvres et tous plus ou moins métis, à avoir été arrachés à leur île de l’océan Indien. Nombre d’entre eux furent enlevés à leurs parents pour être placés dans les départements ruraux de la métropole par la Direction départementale de l’action sanitaire et sociale (DDASS) de la Réunion, avant parfois d’être adoptés.

      Enfants réunionnais importés pour servir de main-d’œuvre plus tard

      Au début des années 60, les pouvoirs publics s’affolent : le boom démographique à la Réunion est énorme, les infrastructures de l’île sont déficientes. Or, à la même époque, en métropole, l’économie florissante a grand besoin de bras et les campagnes se vident. La solution est vite trouvée... Les politiques, derrière le Président De Gaulle, son ministre Michel Debré, député de la Réunion à partir de 1963, et les préfets successifs appliquent conjointement sur l’île un plan de développement sanitaire et social et un plan migration.

      Entre 1962 et 1970, plus de 23 000 Réunionnais partent pour la métropole. La DDASS joue son rôle dans ce grand dessein, avec plus ou moins d’enthousiasme selon ses directeurs successifs, pressurée par le préfet qui exige son quota d’enfants à placer dans la France profonde. La DDASS applique une protection sociale de l’enfance en danger offensive, à la recherche incessante de petits déshérités à convoyer par dizaines.

      La France trompe les parents pauvres pour prendre leurs enfants

      Plutôt que d’aider les familles en difficulté, comme la loi le prévoit, la DDASS leur retire leurs enfants, promettant qu’ils iront à Paris, feront des études, reviendront en vacances sur l’île. Mensonges... Certains parents illettrés, en posant leur pouce encré au bas d’un papier, signent sans le savoir un abandon de leur enfant, qui devient pupille de l’État.

      Si tous n’ont pas été malheureux, une bonne partie d’entre eux ont été placés dans des fermes de Creuse, Lozère, Gers, etc, où ils sont exploités. Certains ont navigué de foyers en centres de formation, dans une France rurale des années 60 et 70, où leur couleur de peau et leur statut d’orphelin en faisaient des boys en puissance. Au foyer de Guéret (Creuse), qui a accueilli plus de 200 petits Réunionnais, un nouveau directeur arrive en 1969 : « Le premier jour, racontera-t-il en 2002, je vois arriver un paysan qui me dit : ‘Je veux un petit Noir. Ça bosse, ça prend un repas par jour, ça couche dans la paille et ça se chausse de sabots’... »

      Les enfants devenus adultes demandent réparation

      À de nombreuses reprises, des voix s’élèvent au sein même de l’administration pour dénoncer les conditions de vie de ces déracinés. Toutes sont étouffées. Il faut attendre 2001 pour que cette page des relations de la métropole avec l’un de ses départements d’outre-mer commence à émerger à la lumière. Une poignée de ces enfants, devenus adultes, ont pu consulter leurs dossiers, et compris que leurs parents avaient été abusés. Ils ont décidé d’engager, en 2002, des recours individuels contre l’État devant des tribunaux administratifs, en demandant d’énormes dédommagements.

      L’inspection générale des Affaires Sociales, saisie la même année, « n’est pas conduite à dresser de bilan négatif de cette politique de ‘migration des pupilles’ de la Réunion » et assure que « les modalités de départ respectaient globalement la législation alors en vigueur ». Il n’est pas sûr que les juges, dont on attend avec impatience le verdict sur les quelques cas dont ils sont saisis, suivent cette analyse...

      • samedi 17 mai 2008 17:16 soalala

        Ces enfants ,le Daron ,sont connus sous le nom d'"enfants de la Creuse ".Ils sont vieillis ,à la retraite.Quelques uns sont revenus et ont retrouvé leur famille. Entretemps leur ile natale avait changé .  Elle était devenue département d'Outre Mer et elle était enfin entrée dans le siècle.La misère séculaire ,africaine avait été vaincue. Aujourdhui les filles mères touchent les allocations de femme seule et gardent aupres d'eux leurs enfants. La natalité va bien.
        Aucun de ces enfants exilés ,abandonnés  n'a été entrainé dans une vie criminelle.Mais il reste que leur vie fut une tragédie personnelle .Imaginez. 
        à la meme époque ,à l'instigation de michel Debré ,des familles créoles entières ,originaires des terres pauvres des"Hauts",furent encouragées à migrer à Madagascar. dans la région de la Sakay où ils trouvèrent des terres sauvages et en friche. En quelques années se batit là bas une petite société rurale  qui fournissait en abondance à la ville capitale  oeufs ,volaille ,légumes ,fruits ,viande bovine et porcine.Le talent maraicher des Créoles faisait  merveille. Mais 20 ans plus tard ,sous le régime marxiste de Ratsiraka,sous les menaces,les attaques,lesdanses guerrieres exécutées aux portes de leur case,les créoles abandonnèrent . tous pillés ,spoliés,expulsés.Les concessions retournèrent à la nature .Les terres plus jamais labourées  retrouvèrent la dureté de la latérite rouge.
        Ainsi s'acheva la migration des créoles de la pauvreté.Toutes les migrations ne sont pas un succes .Il faut  de la place ,de la terre et le consentement bienveillant de la population indigène.C'est de l'Histoire
        • dimanche 18 mai 2008 01:14 ledaron

          Bonsoir,

          La fin justifie t-elle les moyens ? Autrement dit le fait de vouloir faire sortir certaines populations de leurs sort (réel ou fantasmé) justifie t-il de séparer les familles (contre leur gré) ? Voir l'arche de zoé !!!
          Soalala les justifications économico-civilisationnelle que tu donnes sont celles (éculées) qui ont servis à entreprendre la colonisation de "ces terres sous exploitées,ou les populations miséreuses n'attendaient que le colon blanc occidental pour l'aider à remonter dans la hierarchie humaine".Cette vue de l'esprit engendra tellement de catastrophe.
          -économique par la prévarication tout azimut
          -culturelle par une tentative d'éradiquer les liens sociaux ancestraux en leurs substituant un lien administratif
          -humaine par l'asservissement et la coercition (les malgaches se souviennent du soulèvement de 1947 contre le colon francais et des dizaines de milliers de morts en représaille.)
          l'Histoire retiendra que les conquètes laisseront toujours des traces non seulement dans l'inconscient collectif des peuples,mais que les stigmates (immigration vs ingérence de l'ex-puissance tutélaire) continuent  de parasiter les relations entre les peuples.
          A qui la faute ?
          • dimanche 18 mai 2008 07:58 soalala

            le daron-----votre post mérite réponse

            je n'ai apporté aucune justification à l'épisode de l'aventure des créoles à la Sakay . J'ai dit l'Histoire  .Le moteur de l'Histoire c'est l'homme. et l'homme est le meme partout sur la terre.

            je vous rassure .Les colons créoles de la Sakay étaient le plus souvent noirs ou métissés et surtout ils étaient des deshérités.Ils n'engendrèrent aucune catastrophe économique . Au contraire . On leur avait confié des terres ingrates et vides d'hommes..Ils n'ont pas eu le temps d'en faire un immense jardin .Mais ce qui fut réalisé était suffisant pous susciter des jalousies (terres maitrisées,labourées,ensemencées,maisons en dur ,matériel agricole,école et dispensaire),des jalousies excitées par le pouvoir en place d'inspiration marxiste. Une fois que les créoles  furent "reconduits à la frontière',la terre redevint ce qu'elle était :une carapace de latérite.  Et la route de goudron qui y menait un enfer de cahots pour les véhicules  .à plusieurs reprises les malgaches tentèrent de ranimer la région mais en vain. Les mendiants raflés dans la capitale sont emmenés là bas et installés sur ces terres vides . Ils ne restent pas . ils retournent vite à la ville.
            Il y eut de nombreux mariages entre créoles et filles du pays :des enfants légitimes et illégtimes.Quarante ans apres  les enfants illégitimes  se battent pour acquérir la nationalité française et veulent à tout prix   quitter  leur ile   indépendante depuis 1962 .Ils veulent assurer l'avenir de leurs propres enfants
             cette "colonisation" n'a laissé que des nostalgies.L'ensemble du pays pense que c'était mieux "avant." "Pour s'en convaincre  il aurait suffi  de lire la presse nationale du 27 mars 2008
            La colonisation ,toutes les colonisations sont aventureuses .Il est fort probable que l'arrivée massive chez nous d'immigrants sans qualifications et sans capitaux se termine comme à la Sakay . les hommes sont partout les memes . il y a une communauté de réflexes face  à une invasion étrangère .
            Le moteur de l'Histoire c'est l'homme
  6. samedi 17 mai 2008 12:19 mowglii

    le bondyblog confirme donc les propos de Ph de villiers qui , quand on le suspecte d'etre raciste, quand on lui dit quil ne connait rien aux problemes d'immigration, repond que non, la preuve y'a des immigrés en vendée et que justement cela se passe tres bien.
     
    ( rappelons que la carte de france du vote FN a toujours epousé les contours de la carte de france de la faible pratique religieuse  . en clair, les chretiens pratiquants votent moins FN que la moyenne française. alors la vendée ..) 
     
  7. samedi 17 mai 2008 07:08 soalala

    Accueillir  tous les demandeurs d'asile nous honore sans doute .30 000 à 50 000 suivant les années .Pour chacun carte de séjour de 10 ans +RMI +AidesSociales .+ Hébergement d'urgence .C'est bien . sur quel Budget ?
    Il est heureux que tous ces braves gens acceptent d'etre sensibilisés et donnent leur acceptation.C'est positif.
    Mais il manque de concurrence . Le marché de l'asilé politique  est trop étroit.Il devrait etre régionalisé.Tout persécuté en Afrique devrait se réfugier dans  un autre pays africain  le plus proche . de meme pour l'Asie ou L'Amérique.Ainsi l'Asilé resterait assez proche de ses racines  et de sa famille.
    Pour les musulmans ,il existe l'immensité de "L'Oumma",l'arc de cercle qui va de Dakar à Djakarta.Entre frères on doit pouvoir s'entendre et communier dans le meme esprit de religion.

    Le jeune étudiant pauvre est lui aussi comme un "exilé"  dans notre société.Il ne peut rien . sans logement d'urgence,sans aucun revenus. Il doit attendre jusqu"à 25 ans pour avoir droit à "son " RMI.
    Et si on lui accordait le RMI des maintenant pour ses études.On ferait de lui l'égal  d'un demandeur d'asile. Il ne dirait pas "non".
    • samedi 17 mai 2008 12:24 docjustice

      Pourquoi tu salis tout avec tes commentaires racistes ?

      Ton discours et toujours le même tu viens salir le travail de ceux qui se bougent pour faire avancer les choses dans le bon sens... L'intégration le partage t'aime pas ces mots là ! A chaque fois que je lis les articles du BB tu rebondis sur les musulmans, les envahisseurs qui viennent bouffer le pain des français.. rien de constructif..
      L'article sur Terre d'Asile et sur le travail qui est fait par ses membres ne méritent pas tes commentaires limites... C'est tellement restreint dans ta tête que tu n'arrives même pas à te renouveller...
      Putain, tu fais chier !! Pourquoi t'es connecter en permanence sur le BB pour venir vomir ta haine ?? C'est quoi ton travail et pour qui tu bosses ? Si tu le fais seulement pour toi, va falloir consulter !!
      Conseil de Doc !
       

      • samedi 17 mai 2008 13:22 soalala

        DOC doc
        L'idée de "racisme " vous gonfle les méninges et la bouche depuis combien d'années.?
        Ne confondez pas la description d'une situation économique avec une injure raciste ,je vous prie . 
        Si je constate que ,en queques années, la France ,notre pays ,est passé du 7éme rang en Europe au 27 ème  ,,je fais un raisonnement raciste ,c'est que vraiment nous ne sommes pas sur la meme longueur d'onde. 
        De meme ,si apres un grand mage socialiste , je prétends que la France  ne peut plus héberger toute la misère du monde,vous y voyez un attentat raciste,c'est que nous n'avons pas la meme vision de l'état de la société
        Moi ,je vois dans la rue des milliers de gens qui réclament davantage pour vivre ,pour eux et leurs enfants .
        Et nous avons un état aux poches vides qui ferme des écoles ,des maternités,renvoie ses fonctionnaires. Est ce une situation qui vous plait? Partagez ,partagez mais ne portez plus alors vos plaintes dans la rue en grèves et manifestations . Chacun étant libre de son choix,bien sur .

        Si vous n'attendez aucun changement,moi j'espère la marche en Avant.Ma conviction est aussi ferme que la votre . et comme  rien ne change ,,je poursuis. Etre seul dans la Nuit  avec des chiens hurlants ne me trouble guère . tout comme vous . affaire de conviction
        • samedi 17 mai 2008 18:04 meteque

          Solalala si la france est passé de la 7° place à la 27 ° cé donc la faute aux immigrés ?! t'en est sûr  moi j'crois plutot ke cé la fote aux capitaliste et leur paradis ki planke  leurs fortune en centaines de milliards d'euros et ki paye pas leur impots cé du fric ki sort de l'économie il ne sert ni à investir ni à consommer rien k'avec ces milliarsd d'euro planké la france et l'europe pourrait accueillir l'afrique entière sans se ruiner
          • samedi 17 mai 2008 18:41 soalala

            Où est cet argent météqué? pas dans leur ventre ,ils en crèveraient !car trop c'est trop . en europe ,c'est la france qui compte le moins de milliardaires    .. nous ,nous avons des milliardaires pauvres !!     cela apparait nettement dans "Fortune"  que je n'ai pas sous la main ,mais que vous pourriez consulter  . à Pekin ,à moscou   il ya  une dizaine de nouveaux milliardaires  par mois   et sans l'aide des immigrés
             notre appauvrissement vient du taux élevé du chomage et de son indemnisation . la population inactive est trop importante. cela alourdit les prix de revient  et rend trop cher   nos productions face à la concurrence étrangère  d'où délocalisation et relance du chomage . Cyccle infernal . alors importer des chomeurs n'arrange pas les affaires  ; 25% dans la colonie immigrée !
             Bien sur ,il y a d'autres raisons . les journaux économiques  expliquent cela trs bien

            Mais ,au depart ,mon propos était principalement :pourquoi les asiles politiques perçoivent immédiatement le RMI et que nos étudiants tres pauvres doivent attendre l'age de 25 ans . obligés qu'ils sont de faire  des heures sup' chez macdo.en attendant
            • samedi 17 mai 2008 19:23 lie

              L'argent, il est làBakchich :
              "
              Bien joué Bercy : on augmente le taux annoncé d’imposition (de 16 à 18%) mais on baisse le taux réel pour les hauts revenus ( de 24 à 18 %), et le tour est joué ! Cette réforme, passée comme une lettre à la poste, se traduit en fait pour nos amis les plus riches ( pour eux leur salaire c’est souvent de l’argent de poche, comparé aux montants perçus lors des distributions) par une baisse de 25 % de la somme versé au Fisc. Et qu’apprend-on ? Que ce très très cher Bernard Arnault a touché la coquette somme de 327 millions d’euros de dividendes en 2007 – oui vous avez bien lu 327 millions, ce n’est pas une erreur – et qu’il n’y a pas de raisons de croire qu’il touchera moins en 2008, en 2009 et en… etc, etc, etc, etc. Et pour une seule année, une économie potentielle d’impôt par M. Arnault de 19 560 000 euros soit 1000 ans de salaire annuel d’un Français ! Et on nous parle de réduire les déficits ! Merci qui ? Merci Bercy répondirent les Echos.

              Où encore là, merci les niches fiscales:

              • dimanche 18 mai 2008 00:30 meteque

                merci lie pour ces détails et j'ajoute aussi L'ex patron des patron sellieres ki s'met dans la poche  71 million d'euro par jour grace au kdo fiscal de sarko
                • dimanche 18 mai 2008 01:24 mowglii

                  hé, les envieux, vous savez quoi ? je suggere de pendre les riches. une fois que les grandes entreprises qu'ils ont créées grace à leur intelligence auront  préréclité, vous creverez de faim en pensant à vois emplois perdus. 
                   faudrait leur donner la legion dhonneur à ces entrepreneurs qui ont su créer des boites mondiales qui embauchent tant de gens et qui créent tant de richesses. 

                  ils creeent tellement plus de richesses que le frnaçais moyen que c'est bien normal qu ils aient leurs dividendes !  
                  • dimanche 18 mai 2008 12:01 lie

                    Les envieux ? T'as trouvé que ça ? Tellement enfermé dans ton système de pensée que tu te rends même plus compte des conneries que tu écrits, j'appelle ça de l'auto-persuation. "1000 ans de salaire annuel d’un Français" là on est sur une autre planète,  mais c'est normal dans le pays de mowglii, tu n'as pas du te serrer souvent la ceinture pour trouver ça "normal".
                    • dimanche 18 mai 2008 13:05 mowglii

                      non je sais reconnaitre les merites d'un autre .  et puis ces attaques contre des gens qui ont osé la faillite, qui ont poursuivi un but longtemps, et qui ont recolté les fruits de leurs efforts, vraiment ça me parait la pire des mesquineries . invente un nouveau microsoft, Lie et apres on enreparlera . et on verra ensuite si tu donnes tout ton fric à une fondation. je ne crois pas que ni toi ni moi n'ayons fait autant que lui pour le monde entier. mais si tu ne peux pas inventer un nouveau microsoft, gagen au moins au lotot, et tu me diras à quelle assoc tu as fait le cheque de ce que tu as gagné.. 

                      bizzarre, tous ces gauchistes n'osent jamais taper sur les footballeurs ou les stars qui gagnent autant que les patrons et qui ont souvent beaucoup moins d'utilité ou de merite ( un bon chirugien plastique.. ..) 
                      • dimanche 18 mai 2008 13:45 soalala

                        Pendant des siècles ses ancetres ont gratté la terre et ils n'ont su créer aucun emploi . ils ont seulement vécu et survécu  se contentant d'un bonheur médiocre . parfois ils furent obligés de s'exiler.Mais ils n'ont jamais envié personne.Ils étaient conscients que l'ambition ,l'énergie,le gout du négoce,la créativité leur manquaient . mais ils espèrent pour la future génération

                        Ce qu'ils ont remarqué c'est que dans des pays où il n'y eut jamais un milliardaire avide les pauvres sont plus pauvres et plus nombreux qu'ailleurs :au Bostwana ,en Namibie ,au Niger ,au Paraguay ,dans les montagnes andines ,au Sahel

                        tout cela n'est pas clair
      • samedi 17 mai 2008 13:12 jodlergruppe

        SOALALA  a tout a fait raison !