Immersion allemande dans un lycée de Bobigny

TOUTE L'EUROPE mardi 9 décembre 2008

Par Inès El laboudy @InesLabou



L’option « section européenne » a été mise en place en 1999 au lycée Louise Michel de Bobigny. Elle est axée autour de la langue allemande. Le cours d’allemand est donné en allemand et porte aussi bien sur la langue de Goethe proprement dite que sur l’histoire et la géographie. Il se déroule chaque mercredi de 14 à 16 heures. Le but de cet enseignement est de préparer les élèves à la mention spéciale « section européenne » pour le diplôme du baccalauréat.

Cette option est censée permettre une meilleure insertion dans le monde du travail, grâce à la maîtrise de la langue, ou encore intégration plus facile dans des écoles de commerces germanophones. Pour étudier en Allemagne, c’est évidemment un grand plus. Cinq lycéens participant à ce cours ont répond à mes questions.

Pourquoi avez-vous choisi l’allemand en langue vivante ?
– Cela faisait quatre ans que je faisais de l’allemand et je souhaitais poursuivre.
– C’est une langue intéressante mais aussi parce que je n’avais pas le choix.
– Parce que dans mon collège, il n’y avait pas de cours d’espagnol et je n’aimais pas l‘italien, donc j‘ai pris allemand.
– Mes professeurs me l’on conseillé.
– Mon niveau en allemand est très bas.

Pourquoi avez-vous choisi cette option 
– Elle me sera bénéfique dans le futur.
– Je suis nulle en allemand et ça va me forcer à travailler.
– J’aimerais améliorer mon allemand.
– Pour obtenir la mention européenne au bac.
– Pour avoir des points supplémentaires au bac et pour perfectionner mon niveau.

Quels débouchés en attendez-vous ?
– Grâce à cette option, je pense pouvoir travailler dans d’autres pays que la France, je pense avoir plus de facilités pour une insertion dans la vie active allemande.
– Moi, c’est pareil !
– Je ne sais pas, car je ne sais pas ce que je vais faire plus tard.
– Je pense que cela sera bénéfique pour plusieurs chose, je serai meilleur en allemand et je pourrai ainsi exercer le métier d’architecte en Allemagne.
– Cela m’aidera à entrer dans des universités de langue allemande.

Propos recueillis par Inès el Laboudi

Ines El laboudy