Interdire le port de la burqa ? Le pour-contre de nos blogueuses

C'EST CHAUD vendredi 19 juin 2009

Par Mimissa Barberis



Non, non et non ! Lorsque je vois une femme porter la burqa, je ne peux m’empêcher d’avoir un sursaut d’effroi. Sont-elles forcées par leurs hommes (mari, frère ou père) ou le font-elles par choix ? Souvent elles sont en compagnie d’enfants en bas âge, j’en déduis donc qu’elles sont mariées et que c’est le mari qui leur impose cela. Mais parfois, lorsque j’entends leur discours, je suis étonnée d’apprendre que c’est elles qui ont choisi de porter la burqa par conviction religieuse. Je ne peux alors m’empêcher de penser : pourquoi vivre en France ? Si on veut vivre sa religion à sa guise et en particulier de cette manière, il faut résider dans un pays musulman.

Il n’est pas cohérent de s’établir dans un pays chrétien, en l’occurrence la France, et d’imposer ce mode vestimentaire et de vie à la vue des personnes que l’on rencontre chaque jour dans la rue, à l’école ou dans les centres commerciaux. J’ai envie de dire à ces femmes : « Quelle modèle de vie enseignez-vous à vos enfants et surtout à vos filles ? Quel avenir pour vous mais aussi pour vos filles ? Serez-vous un jour indépendantes et libres et pourquoi imposer cela à des enfants qui n’ont pas forcément choisi cela ? »

Je commence même à voir des petites filles de 4-5 ans porter le voile. Personne ne me fera croire que cela à un sens. C’est dramatique et dangereux. Parfois je me demande si ce n’est pas une mode qui leur passera. Je n’arrive pas à concevoir qu’il y ait autant de femmes qui portent cet accoutrement. Les immigrés de la toute première génération venus en France dans les années 50 se sont battus pour s’intégrer. Cela ne les a jamais empêchés de pratiquer leur religion, de faire le ramadan et leurs cinq prières journalières, dans la discrétion et le respect du pays qui les a accueillis. Tout cela pour dire que c’est NON, NON et NON. Essayez donc de vous promener en tenue légère ou d’entrer sans un foulard sur la tête dans un pays musulman et on vous tombera dessus illico presto. Alors, la tolérance, ça se pratique dans les deux sens.
Khadija Ichou

Aujourd’hui la burqa ? Et demain, les manteaux trop longs ? Interdire le port de la burqa serait une mesure liberticide. Voter une loi pour une tenue spécifique – qui comme par hasard est une tenue assimilée à l’islam – conforterait l’idée selon laquelle l’Etat est en conflit avec l’islam. Ceux qui interdiraient à ces femmes le droit de choisir de leur tenue sont, pour moi, à placer au même niveau que ceux qui les obligeraient, et les « encouragent » sûrement parfois, à les porter. Si l’habit ne fait pas le moine, la burqa ne fait pas l’intégriste… Alors, pourquoi s’acharner systématiquement sur le port du voile, le port de la burqa et puis sur quoi ensuite ? Le port des manteaux trop longs ?

Ce qui m’inquiète c’est qu’on en revient toujours au même sujet et aux mêmes personnes. On peut être gothique, arborer le look de Dracula, se mettre des clous sur la tête et des lentilles rouges, ça ne gêne personne. Lorsque j’étais au lycée et que mes camarades de classe voilées n’avaient pas le droit de pénétrer dans l’établissement avec leur voile, alors que des satanistes sosies de Marylin Manson avaient tout a fait le droit d’y entrer avec des pics sur le crâne et des poupées décapitées sur leur sac à dos, on avait quand même du mal à comprendre. D’autant qu’on ne cesse de nous répéter que nous sommes sur une terre qui prône la liberté, l’égalité et la fraternité depuis qu’elle a décapité son roi. Quand le chant de l’interdiction retentit, tintent en fond les chaînes de l’oppression…
Widad Kefti

La burka est l’ennemie de la femme. La liberté qui est la nôtre aujourd’hui en France, nous la devons à des hommes et des femmes qui se sont battus tout au long des siècles et qui nous l’ont offerte sur un plateau d’argent en payant souvent de leur vie. Et pour moi, le port de la burqa est une entrave à la liberté de la femme. Peut-être que le fait, pour notre génération, de na pas avoir eu à mener ce combat-là empêche quelques-uns – et quelques-unes – de l’apprécier à sa juste valeur. Or le combat de millions de femmes et d’hommes de par le monde continue, parfois au risque de leur vie, pour vivre librement. Ce sont là, les raisons principales qui font que j’approuve cette proposition visant à ouvrir ce débat dans la France ou je suis née.

Il est possible que ce débat brouille les pistes et détourne l’attention des Français des dures réalités de leur quotidien face à la colère qui gronde. Mais c’est un député communiste qui en a eu l’idée. Mais ce qu’il importe de retenir, c’est que la religion est quelque chose de profondément intime et que la femme n’a pas à se couvrir d’une burqa pour montrer sa bonne foi ou sa bonne qualité. Je considère la burka comme rétrograde, irrespectueuse envers toutes les femmes et son port inconvenable en société. Le voile est amplement suffisant pour celles qui tiennent à montrer des signes de leur conviction musulmane.

Si on laisse entrer la burqa en faire à sa guise sur notre sol, qu’est-ce qui nous dit que la prochaine étape ne consistera pas à tolérer que les partisans du port du voile intégral interdisent l’école à leurs filles ? Ainsi, au nom de toutes femmes et hommes qui se battent encore pour avoir le droit d’apprendre, d’être libre, de vivre tout simplement, nous nous devons de les soutenir en refusant la burqa dans notre pays, pour eux, pour nous, pour nos enfants, suivant en cela l’exemple de nos aïeuls.
Nadia Méhouri

Sait-on seulement de quoi et de qui l’on parle ? En lisant la presse de ces derniers jours, je me suis étonnée des photos qui accompagnaient les articles consacrés au débat sur le port de la burqa en France. Beaucoup d’entre elles montrent des femmes en burqa bleue ou en niqab mais provenant visiblement de pays étrangers : Afghanistan pour la plupart. Or, en utilisant le terme « burqa », le débat est faussé car l’objet en question n’est pas la burqa portée en Afghanistan, mais le niqab, tissu noir ou vert parfois, qui ne laisse apparaître que les yeux. Les femmes qui ont décidé de le porter sont des citoyennes françaises, nées pour la plupart, en France. Elles n’ont pas débarqué d’une autre planète. De plus, le port de la burqa est, disons-le, minoritaire en France. Cela voudrait-il dire que parce qu’il est marginal, on devrait se défendre d’en parler ? Non bien sûr et l’idée d’en débattre est une bonne chose. Faut-il encore que les intéressées puissent s’exprimer.

Habituellement en France, lorsque l’on souhaite légiférer ou aborder un débat politique sur une question, on dépêche des experts, on commande des rapports, on s’informe. Dans ce cas précis, on parle de ces femmes comme si elles étaient hors du temps, de l’espace, hors de l’histoire. Pas un seul papier de la presse ne leur a donné la parole. Je ne comprends pas comment il est possible de se positionner pour on contre le port de la niqab si on ne discute pas avant avec celles qui le portent. La question est la suivante : veut-on interdire le port du niqab pour protéger ces femmes ou bien pour nous protéger d’un désagrément et d’un inconfort visuels ?
Nassira El Moaddem

Ce n’est pas le rôle de l’Etat. Le projet d’interdire le port de la burqa dans les lieux publics alimente encore une fois un sentiment de peur à l’égard de la religion musulmane. Décidément, pour une partie de la classe politique, de gauche comme de droite, tout est prétexte aux reproches à l’égard des musulmans dans leur ensemble. Hier, c’était l’égorgement des moutons dans les baignoires qu’on vilipendait, puis ce fut la loi 15 mars 2004, qui interdit le port du voile dans les établissements publics (excepté les universités). Et maintenant, le port de la burqa, qu’on veut prohiber dans la rue.

Le projet visant à interdire la burqa dans l’espace public est une entrave à la liberté des femmes qui souhaitent pratiquer leur religion selon leur convenance, et contraire à l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, tout comme en opposition à l’article 4 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

La burqa n’est pas une prescription islamique. Elle peut être, sous nos latitudes – je ne parle pas des pays où son port est imposée par la tradition – une tenue que certaines femmes portent par conviction. Ce choix, s’il résulte d’une volonté personnelle, ne peut être remis en cause. Par ailleurs, dans une société démocratique et républicaine comme la France, qui est en quelque sorte dépositaire des droits de l’homme, chacun doit être libre de s’habiller comme il le veut et de penser ce qu’il veut. Ce n’est pas aux politiques de décider du choix de vie des ces femmes portant la burqa ou le niqab.

Si ces pratiques risquent de troubler l’ordre public en France, alors c’est aux gens de l’« intérieur », à savoir les membres du Conseil du culte musulmans de France, d’apporter des solutions favorables à la coexistence nationale, et non aux politiques de s’en mêler, donnant de la sorte le sentiment aux musulmanes et aux musulmans de s’ingérer dans leur foi et leur pratique.
Mimissa Barberis

Mimissa Barberis

Les réactions des internautes

  1. vendredi 10 juillet 2009 12:30 so-solange

    Il faut remettre les choses à leur place:

    1- les femmes des partouts meme des pays musulmans se sont tourjours battus pour leur droits, en france les femmes on eu le droit de voter en 1944 etc. 
    ceci dit je ne voit pas en quoi le niquab contredit ou annule ses batailles et victoires.
    je vous rapelle que les batailles sont sur la libertés des femmes de choisir leur vie d'etre maîtresse de leur corps et de leur convictions. de ne pas se laisser imposer quoi que se soit.

    2- La france ne veut voir en ce voile que la soumission des femmes, la maltraitance, et autres fantasmes non fondé.notre consception de la liberté des femmes n'est dicté que par l'ignorance des civilisations ou cultures des autres, trop renfermé sur nous (nombril du monde).
    Ce n'est parce qu'on est voilé (intégrale ou pas ) qu'on est une femme battue, soumise aux hommes ou je ne sais quoi d'autres. C'est nous dans notre imaginaire qui les renfermons derrière leur hommes.

    3- A écouté l'ambiance général, il faut que ses femmes partent pour l'étranger, car la france est choqué en les voyants dans la rue (fantomes, belfegor etc...) c'est ridicule, au nom d'une société judeo-chrétienne cela nous choque, pour un pays qui a colonisé des pays musulmans c'est le comble!
    "la liberté des uns commence quand celle des autres s'arrete" cela signifie que tant que l'autre ne vous contraint en rien dans votre propre liberté de vivre, de respirer, de se déplacer, de penser, d'avoir une opinion etc. alors vous devez respecter la sienne.

    4- ceci et un faux debat on ne peux pas interdire aux gens de se vetir comme  il veulent, il est temps de comprendre que le modele à l'intégration à la française ne marche pas, on demande au personne qui entre en france et pour etre français il faut renier ton pays d'origine,ta langue maternelles, tes convictions, ta religion, etc. car la france est incapable de rassemblé sans impose une ideologie! 
    dans les pays anglosaxons (USA, etc.) on trouve des musulmans ou autres avec un patriotisme réel pour leur pays et pourtant il ne demande pas au gens de tout renier.

    5- Pour ce qui concerne des pays musulmans ou soi-disant on oblige les femmes touristes ou etrangere à ce voilé c'est faux , a Dubay ou autres les femmes ne sont pas tous voilé au magreb encore moins en indonésie certainement pas, les françaises qui se voilent dans ces pays  le font pour la plupart par complaisance à des fins commeciaux ou autres.

    6- En ce qui concerne l'intégrisme ou terrorisme, ce n'est pas ce qui pratique l'islam a l'ancienne qui posent des bombes, il suffit de voir la tete des terroristes pour le comprendre ils se fondent dans la masses pour ne pas être repéré et souvent sont plus politisé que pratiquant.

    Je finirai en constatant que la monté du racisme est réel en france, au nom de la laicité et autres valeurs chrétienne, l'islam n'est pas accepté(ou que comme la france le voudrait light), ce qui est honteux , après l'islam ce sera la couleur, les origines ou autres.

    Il est temps de nous ressaisir!!!
    • vendredi 10 juillet 2009 13:40 tof

      1)Pour revenir sur le point 1 , il n y a qu en France ou les femmes se "battent" pour porter ce vetement ailleurs c est plutot l inverse = c est sur ce point qu il faut reflechir.

      2)Si ces femmes ont besoin de se cacher , pourquoi ne restent elles pas enfermer chez elle ? Ce serait bien plus simple.

      3)En effet sur ce point je converges , ces femmes etant franco francaise , pourquoi partiraient elles ? Par contre qu est ce qui empechera ces femmes de demander l application de regle plus strictes ( exemple des cantines ou l on ne trouve plus de porc = Nanterre , les piscines reservees a certaines aux femmes = Lille ....)

      4)C est clair que le modele d integration en UK est un exemple , les communautes vivant les unes a cote des autres et ne se melangeant pas c est un beau modele de reussite ...

      Aux USA il y a 0.06% de musulman et la derniere burqa qu ils ont vue c est celle des afghans a la tele , c est facile de parler quand on n est pas concerne (cf Le president Mr Obama).

      5)Je vous revois donc au point 1 de mon post , pourquoi dans ces pays meme les femmes musulmanes ne sont elles pas voilees ? En Tunisie par exemple , le voile integral est interdit par la loi.

      6)Rien a ajouter

      Pour finir , la monte du racisme n est pas que lie a un probleme judeo chretien , peut etre que si les pays musulmans dans le monde faisaient preuve d un peu plus de tolerance , le comportement de certains de nos compatriotes ne serait pas celui ennonce.

      Cdt

    • vendredi 10 juillet 2009 12:46 swazi

      Les femmes de France qui vont en reportage dans les pays d'Orient me  font bien rire quanq elles apparaissent à l'écran avec  leur Voile du moment .
  2. dimanche 28 juin 2009 14:20 simsim

    J'ai envoyer mon premier coomentaire sans le finir pas erreure. Je ne comprend pas pourquoi tout cette acharnement contre les musulmant "français" de france! il y'a une verité je crois aprés 3 génération et aprés que les premiers musulmants qui sont arriver en France (europe) ont accomplis la sale bsognes normalement ils doivent rentrais chez eux ( je parle aussi de leur arriere petis fils normalemet Fraiçais musulment) meme sans burqa et le tour du Hidjabe et de la peau brune arriveas), chose qu'ils ne compraines pas ou qu'ils refuse de comprendre. Qu'elle est la difference entre le payer X du tiere monde derigé par un dictateure qui interdis telle uotelle liberté et la France democratique liberale laique qi garantis les ibertés individuelles? maintenat on restrains certains liberté pour déffedre cette restriction je sais qu'elle cercle vicieux et quelle charabia? de quoi je parle?Je dit aux musulmants ouvrai les yeux maintenant ils n'ont plus besoin de vous rentrés chez vous et arréter d'insulté vos payer. Je vous comprend vous les Français que font ils chez vous ces etrangé qui ne veulent pas vous ressemblé. Je croi qu'is ne comprenent pas la démocratie et la liberté retrictives. Bonne chance. vive la mini jupe le biquiné et le nudisme qui respecte la femme qui l'utilse pour assouvir les impultions sexuelle des hommes et emballé la marchandise des industrielles.

  3. dimanche 28 juin 2009 14:20 simsim

    J'ai envoyer mon premier coomentaire sans le finir pas erreure. Je ne comprend pas pourquoi tout cette acharnement contre les musulmant "français" de france! il y'a une verité je crois aprés 3 génération et aprés que les premiers musulmants qui sont arriver en France (europe) ont accomplis la sale bsognes normalement ils doivent rentrais chez eux ( je parle aussi de leur arriere petis fils normalemet Fraiçais musulment) meme sans burqa et le tour du Hidjabe et de la peau brune arriveas), chose qu'ils ne compraines pas ou qu'ils refuse de comprendre. Qu'elle est la difference entre le payer X du tiere monde derigé par un dictateure qui interdis telle uotelle liberté et la France democratique liberale laique qi garantis les ibertés individuelles? maintenat on restrains certains liberté pour déffedre cette restriction je sais qu'elle cercle vicieux et quelle charabia? de quoi je parle?Je dit aux musulmants ouvrai les yeux maintenant ils n'ont plus besoin de vous rentrés chez vous et arréter d'insulté vos payer. Je vous comprend vous les Français que font ils chez vous ces etrangé qui ne veulent pas vous ressemblé. Je croi qu'is ne comprenent pas la démocratie et la liberté retrictives. Bonne chance. vive la mini jupe le biquiné et le nudisme qui respecte la femme qui l'utilse pour assouvir les impultions sexuelle des hommes et emballé la marchandise des industrielles.

  4. mercredi 24 juin 2009 12:34 bondynoise

    A la page trois du Mondedu mercredi 24 juin, un article sur "vivre en France avec le niqab". 

    Faiza S. , jeune femme à qui on a refusé la nationalité française, voulait émigrer en Arabie Saoudite, parce que" là-bas, tout le monde est comme nous, on ne se ferait pas opprimer". Mais, "c'était trop compliqué". En ce qui concerne le Maroc ,c'est le désenchantement, " on nous prend pour des étrangers."

    Elle dit se sentir bien, à l'abri des regards des hommes et ne veut pas qu'on voit ses formes." Il me manquait quelque chose. On voyait mes formes, le foulard glissait...je suis timide, et les hommes cherchent toujours à draguer!" . Les hommes reviennent souvent dans son discours.Elle semble les fuir .
    • mercredi 24 juin 2009 13:21 swazi

      le port de la burqa est peut etre une autre forme de l'exhibitionisme et non une forme de modestie
      • mercredi 24 juin 2009 13:46 blanche_colombe

        je voudrais dire que je partage aussi l'avis des commentateurs sur "l'exhibtionnisme"du port du voile et de la burqa ,combien de fois je me dis que certaines jolies jeunes femmes voilées ne le font que pour provoquer les regards .

        mais je ne ferais que confirmer ces propos ,il me semble donc important d'amener d'autres idées  d'appréhender le problème et sortir du cadre exclusivement religieux
        j'ai fait donc la comparaison avec l'anorexie parce que c'est un problème quasi similaire qui repose sur l'idée que l'on se fait du corps de la femme !

        pourquoi donc le corps de la femme est il toujours un sujet si important ?,
        je partage l'avis de Tof qui remarque que c'est finalement un problème d'hommes ,les hommes ont fait un transfert sur les corps des femmes de leur problème  .(au sens figuré naturellement )
        • mercredi 24 juin 2009 17:26 saint-bernard

          Et dire, Blanche-Colombe , que vous aviez fait tant d'efforts pout ne pas placer ce débat sur le terrain du religieux! On n'a pas la même délicatesse à votrre égard.
          • mercredi 24 juin 2009 18:46 briardounet1

            ===> Saint Bernard
            "Qu'as-tu à regarder la paille qui est sur l'oeil de ta soeur? Et la poutre qui est sur ton oeil, tu ne la remarques pas?"
              [ Les Béatitudes : Matthieu 7:3]
            Briardounet
            • mercredi 24 juin 2009 18:51 saint-bernard

              Mais c'est parce que c'est très rigolo, Briardounet.
              Et vous-même, qu'êtes-vous allé faire du catho-bashing avec Blanche-colombe?
              • mercredi 24 juin 2009 19:07 briardounet1

                ===> Saint Bernard
                Le catho-bashing, c'est quoi?
                Par contre, le début de ma citation extraite des "Béatitudes", est "Tu ne jugeras point pour n'être point jugé(e)". Aucune nécessité de faire de l'anthropologie, puisque même les athées peuvent comprendre cette recommandation du Christ qui ressortit au simple bon sens. 
                Bibliographie à votre disposition. Sur Wikipedia - ou ailleurs.
                Briardounet  
                • mercredi 24 juin 2009 19:18 saint-bernard

                  Catho-bashing, comme French bashing Briardounet..
                  Justement , Briardounet, en parlant de bibliographie... puis-je me permettre de vous faire humblement remarquer que Wikipedia , c'est vraiment le SMIG culturel. Vous devriez peut-être varier vos lectures ou vous procurer d'autres livres de citations : le coup de Saint Paul - si j'ose dire - on l'a déjà fait cent fois. Et votre citation "Ne juge pas et tu ne seras pas jugé" aussi. Cela dit, cette recommandation s'applique aussi à vous , Briardounet.

                  • mercredi 24 juin 2009 20:42 briardounet1

                    ===> Saint Bernard
                    Wikipedia, c'est vraiment "du SMIG culturel", dites-vous. Cela qui prouve que vous m'avez bien compris.
                    Briardounet
                    • mercredi 24 juin 2009 20:50 briardounet1

                      ===> Saint Bernard (Additif)
                      Pour être plus précis : je ne juge jamais la personne. Je juge le niveau de ses arguments.
                      Briardounet
                      • mercredi 24 juin 2009 21:16 saint-bernard

                        Briardounet, c'est ce que je viens de dire à Lie.
                        Bonsoir Briardounet.
                        • mercredi 24 juin 2009 22:36 ledaron

                          Enfin, la représentation nationale se mobilise contre... la burqa

                          dimanche 21 juin 2009, par Alain Gresh


                           

                          Le pays est entré dans sa plus grave récession depuis la seconde guerre mondiale. Les chômeurs, en nombre croissant, submergent le Pôle emploi dont les moyens ont été réduits. Les électeurs ont massivement déserté les élections européennes et exprimé leur défiance à l’égard des politiques incapables de répondre à leurs attentes. Sensible à toutes ces critiques, les députés ont décidé de réagir et, dans un sursaut d’unité nationale, sous la houlette du communiste André Gérin, ont décidé de répondre à l’appel du pays : 58 d’entre eux, en grande majorité de droite, ont décidé d’appeler à la création d’une commission d’enquête sur le défi majeur de notre époque : le port de la burqa en France (c’est la seconde commission créée par le parlement depuis l’élection de 2007, la première l’ayant été sur les conditions de la libération des infirmières bulgares détenues par la Libye).

                          « Un député veut lever le voile sur la burqa », par Catherine Coroller (Libération, 19 juin) :

                          « Pour André Gerin, il y a péril. “On voit le problème augmenter de façon exponentielle depuis plusieurs années. Sur la voie publique, sur les marchés. Toutes les semaines on a des remontées des services nous signalant qu’une femme a refusé de se dévoiler pour la photo sur sa carte d’identité, lors d’un mariage… J’ai les mêmes échos de la région parisienne, de Lille et même de zones rurales”, précise le député-maire.

                          Au ministère de l’Intérieur, un spécialiste du dossier confirme le phénomène en le relativisant : “Le port du voile intégral progresse et s’étend au-delà des petits noyaux d’origine, mais n’est pas pour autant en grande expansion.” Selon lui, les femmes – souvent des converties – décideraient volontairement de porter la burqa ou le niqab sous l’influence des sites Internet salafistes, ces fondamentalistes se réclamant de l’islam des origines. Jugeant la laïcité “menacée”, André Gerin propose la création d’une commission d’enquête parlementaire qui “aura pour mission de dresser un état des lieux et de définir des préconisations afin de mettre un terme à cette dérive communautariste”. Ces préconisations pourront prendre la forme d’une loi, “mais je ne veux pas tirer des conclusions a priori, précise le député. Il faut ouvrir un débat, y compris avec les musulmans, et voir ensemble à quelles conclusions on arrive”. »

                          Le 17 juillet 2008, je remarquais déjà, à propos d’une énième polémique sur la burqa : « La seule chose dont on est certain est que ce n’est pas la dernière. Mais je ne peux m’empêcher de noter cette phrase dans Libération des 12 et 13 juillet : « Y a-t-il davantage de frictions entre la laïcité et l’islam ? Difficile à dire, le moindre incident concernant des musulmans étant systématiquement monté en épingle. » La journaliste écrit ces quelques lignes dans un numéro dont le gros titre de Une est : « La France ou la burqa » ; et n’est-ce pas Libération qui a révélé le fameux arrêté concernant le mariage annulé et la virginité, et qui en a également fait sa Une ? ».

                          Dans un éditorial du Figaro du 19 juin, publié à côté du texte de l’inénarrable Yvan Rioufol (« Les silences de Barack Hussein – au cas où on aurait oublié son prénom – Obama »), Yves Thréard (« Pour que la France ne se voile pas la face ») écrit :

                          « La France a changé depuis l’affaire dite du foulard à l’école et la loi de 2004 qu’elle a inspirée. D’abord, le simple foulard posé sur les cheveux s’est, çà et là dans les quartiers, transformé en voile intégral couvrant l’ensemble du visage, à l’exception des yeux. Ensuite, ses adeptes ne sont plus seulement des ressortissantes étrangères, mais, pour la plupart, des Françaises, nées et élevées ici..

                          Si le constat va de soi, faut-il se résigner à l’accepter par fatalité, comme si tel devait être le cours de l’histoire  ? À le relativiser, sans prévoir que le phénomène prendra nécessairement de l’ampleur  ? Ou encore à l’ignorer poliment, pour ne pas jeter d’huile sur le feu en rallumant une de ces guerres dont la France a le secret  ? »

                          Marianne, fidèle à ses habitudes, annonce la défaite de la laïcité (« La loi sur la burqa ou la défaite de la laïcité », Bénédicte Charles, 18 juin).

                          « Le débat n’est donc pas de savoir si la burqa se développe en France : 24 heures après la dépêche de l’AFP, personne ou presque ne le nie plus. La polémique porte dorénavant sur la nécessité, ou non, d’interdire ce « vêtement » dégradant. Cinq ans après la loi sur le voile à l’école, voilà où nous en sommes : déterminer si le port de la burqa à l’Afghane ou du niqab à l’Iranienne relève ou non de la simple liberté individuelle. Finalement, la laïcité est peut-être en train de perdre définitivement la partie. »

                          Cette polémique est un feu de paille, elle ne durera peut-être pas, mais on peut être sûr qu’elle ressurgira d’ici un mois, deux mois ou plus... Comme les Une des hebdomadaires sur l’immobilier ou sur le classement des hôpitaux (des écoles, des villes, etc.), l’islam fait partie désormais de ces « marronniers » qui reviennent régulièrement et qui ont l’avantage de remplir du papier sans demander beaucoup de travail. Nombre d’intellectuels éminents sont déjà prêts à fournir à la presse les points de vue et les libres opinions qui appellent à la résistance contre le fascisme islamique. En ce jour de célébration de l’appel du général de Gaulle, quelqu’un se fendra peut-être d’un nouvel appel à la résistance...

                          Sans oublier, bien sûr, les femmes afghanes… Comme l’explique le député Pierre Lellouche, représentant spécial de Nicolas Sarkozy pour l’Afghanistan, qui justifie l’intervention croissante de la France dans ce pays : « Si je me bats au quotidien pour le droit des femmes en Afghanistan, vous comprendrez bien que je souhaiterais que toutes les femmes en France aient droit à leur corps et à leur personne. »

                          Au début des années 1980, les milices de Rifaat El-Assad, le frère du président syrien, dévoilaient les femmes dans les rues de Damas. Pourquoi ne pas créer de telles milices en France dont la tâche, en plus du dévoilement des femmes musulmanes pourrait être :

                          - d’arracher les perruques des femmes juives traditionalistes que les maris obligent à se raser la tête ;

                          - d’arracher les tenues des bonnes soeurs qui osent se promener en habit traditionnel (rappelons-nous cette défaite de la laïcité, quand la presse française interviewait soeur Emmanuelle portant un foulard...) ;

                          - enfin, de vérifier que la longueur des jupes des jeunes filles de toutes confessions est conforme à l’idée que nous, les hommes, nous nous faisons du droit des femmes à leur corps...

                          • jeudi 25 juin 2009 10:03 swazi

                            Dans les premiers temps de la révolution française ,il était de bon ton de porter le bonnet phrygien .Comme cette marianne vue sur les barricades .Puis le bonnet est tombé en désuétude .Qui oserait en porter un aujourdhui sans tomber dans le ridicule  ?

                            Il en sera de meme  pour la Burqa .Ces dames prétendent peut etre nous annoncer  une révolution religieuse et font de la burqa un vetement de militante .

                            Le ridicule est déjà sur elle.
                            • jeudi 25 juin 2009 10:15 swazi

                              et Jusqu'où ira "cette montée  vers Dieu " ?, Ces sunnites et chiites  qui s'entretuent ,se massacrent au seuil des mosquées  de l'Orient  montent ils vers Dieu plus vite que nous ?

                              Tuer un infidèle donne -t-il plus d'élan vers le Paradis ?  Et la burqa pour les dames ...,?
                              • jeudi 25 juin 2009 12:46 muslim

                                Il y a lieu de constater un affaiblissement du catholicisme en France face à la montée de l'islam qui est le sujet récurrent de tous les débats.
                                Cette descente du catholicisme tient dans ces chiffres;je le déplore puisque le catholicisme traditionnel a toujours mis en avant la plus haute moralité.
                                www.la-croix.com/afp.static/pages/090625070559.qwjznuxo.htm
                                Catholicisme et islam sunnite présentent très souvent un corpus moral comparable.
                                 

                                • jeudi 25 juin 2009 13:32 swazi

                                  erreur de perspective---En Occident ,ce n'est pas l'esprit religieux qui monte mais la désertion devant les religions.
                                  En Orient ,"la montée vers Dieu" occupe encore les esprits.On se fait la guerre tout en cherchant Dieu .Le trouveront ils .
                                  • jeudi 25 juin 2009 19:20 ledaron

                                    Il est évident que "la montée vers Dieu" en Occident n'existe pas !!!!

                                    Afghanistan : Bavure religieuse et bavure militaire

                                     

                                    La chaîne Al Jazeera a diffusé un reportage sur un groupe de soldats américains lancé dans une véritable opération de conversion des Afghans. Au même moment, le pays est victime d’une effroyable bavure.



                                    La chaîne satellitaire Al Jazeera a diffusé, lundi dernier , des images d’un groupe de soldats américains basés à Kaboul lancés dans une opération de conversion d’Afghans consistant, notamment, à distribuer des bibles. Ce reportage reprend certaines images d’un documentaire tourné il y a un an par un journaliste britannique. On peut y voir des soldats de la base de Bagram réunis pour une séance de prière. Puis, le responsable du groupe distribue des bibles traduites en pachtoun et dari, les deux principales langues parlées en Afghanistan, afin que les Marines les distribuent en guise de "cadeaux" aux Afghans. Ces soldats feraient partie d’une association évangéliste baptisée « United in Prayer » et dont le but avoué est de propager la foi dans le monde entier, y compris lors des opérations militaires américaines. La chaîne Al Jazeera rappelle que ce prosélytisme est normalement interdit par la Constitution américaine, les textes internationaux mais également par le règlement intérieur des forces alliés basées en Afghanistan. Ce dernier donne, en effet, une liste d’activités "interdites" pour les soldats. Parmi celles-ci, figurent "le prosélytisme de n’importe quelle religion, foi ou pratique". Des Bibles traduites dans plusieurs langues d’Afghanistan et envoyées sur la base américaine de Bagram, ont été confisquées et détruites affirmes les officiels américains et ce, afin de ne pas contrevenir aux règles de l’armée américaine qui interdisent tout prosélytisme. Les officiers américains nient que des soldats aient tenté de convertir des Afghans au christianisme, à la suite de la diffusion du reportage sur la chaîne qatarie. Les officiers américains nient tout prosélytisme Selon l’état-major, ces bibles ont été adressées par colis privé à un soldat chrétien évangélique par son église des Etats-Unis. Se livrer à des actes de prosélytisme est considéré comme un crime en Afghanistan.

                                    • vendredi 26 juin 2009 14:14 epicure

                                      http://www.stophonourkillings.com/?name=News&file=article&sid=3505
                                      • vendredi 26 juin 2009 17:58 ledaron

                                        VIOLENCES CONJUGALES : UN MEUTRE TOUS LES TROIS JOURS

                                        Avatar
                                         

                                         

                                        " Triste constat : en France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son mari ou de son compagnon, et deux millions sont victimes de violences conjugales, soit 20% des urgences médicales.

                                        Et qu’on n’imagine pas que seules les couches défavorisées de la population sont atteintes. Ce phénomène touche toutes les catégories socio professionnelles. Des personnalités comme Rihanna, Valérie Damidot, Lio et Diam’s ont témoigné publiquement. Une décision difficile à prendre. « Je n’ai porté plainte, j’avais peur, j’avais honte », explique Diam’s qui, aujourd’hui, milite pour Amnesty International. Un sentiment partagé par quasiment toutes les femmes battues. Par peur et parce qu’elles veulent croire que l’attitude de leur compagnon va changer, elles hésitent à porter plainte. Certaines régions sont plus atteintes que d’autres. En tête de ce triste record, la Région Parisienne suivi par le Nord Pas de Calais"

                                        adsLa paille et la poutre en somme...........

                                        • vendredi 26 juin 2009 18:58 saint-bernard

                                          Et il faut encourager les victimes à oser porter plainte; car comme vous le savez Ledaron, en Occident , cela tombe sous le coup de la loi.
                                          • vendredi 26 juin 2009 23:33 ledaron

                                            France : 500.000 femmes battues

                                            Mieux protéger les victimes, punir et soigner les agresseurs, prévenir les causes de la violence… La France a encore des progrès à faire.

                                             

                                            Les chiffres d’abord. Ils sont terribles. Selon les dernières statistiques (1), une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son compagnon. Et, tous les treize jours, un homme est tué par sa compagne, la moitié de ces meurtrières ayant auparavant subi la violence du conjoint décédé. « Contrairement à ce que l’on croit, assure le sociologue Laurent Mucchielli, on risque plus sa vie dans le huis clos familial que dans la rue. » Chez les pauvres comme chez les riches. Annick Houel, professeur de psychologie sociale, a étudié cinquante dossiers de meurtres conjugaux perpétrés dans la région lyonnaise entre 1983 et 1991.

                                             

                                             

                                            « Les auteurs étaient tous socialement intégrés , explique-t-elle. On trouve de tout, y compris des PDG. Deuxième enseignement, le crime était à chaque fois prévisible . Tous les rapports de police indiquaient “ ça va mal finir” . » Bien avant la tragédie, tous les clignotants étaient au rouge : insultes, menaces, coups. « On aurait pu empêcher que ces femmes soient tuées », constate l’universitaire. Presque toujours, les proches étaient au courant. Mais ils se sont tus ou ont fermé les yeux. Silence, vie privée.

                                             

                                            L’issue n’est pas toujours fatale. Mais le couple peut se transformer en enfer. Là aussi les chiffres sont impressionnants : chaque année, 500 000 femmes sont agressées physiquement par leur partenaire ( 2 ). Dans 70 % des cas, les enfants sont présents quand leur père bat leur mère. Scènes évidemment traumatisantes. Les violences conjugales ont un « coût » psychologique, mais aussi purement financier. Plus d’un milliard d’euros par an, selon le Centre de Recherches économiques, sociologiques et de Gestion ( Cresge ). Près de 400 millions d’euros partent en frais médicaux ( hospitalisations, consultations, consommation de psychotropes ), 232 millions en frais de justice ( traitement pénal et incarcérations ), 90 millions en frais de logement et prestations sociales ( hébergements d’urgence, lieux d’écoute, aides personnelles au logement ), et plus de 80 millions en perte de revenus, sans oublier 305 millions de « coûts humains »  (les handicapés et les morts).

                                             

                                            Certes, des mesures ont été prises. Grâce aux campagnes de sensibilisation, à la radio ou à la télé, le sujet n’est plus tout à fait tabou. « Parlez-en avant de ne plus pouvoir parler » , disent des affiches placardées dans les hôpitaux. « Femmes d’ici , ou d’ailleurs . Face à la violence. Toutes, nous avons des droits » , énoncent des brochures dans les commissariats de Paris. Il y a quelques mois, un nouveau numéro de téléphone, le 39-19, sorte de « SOS Femmes battues », a été mis en service. Il est saturé d’appels. Les policiers, quant à eux, sont mieux formés pour recevoir les plaintes. Surtout, les lois protègent de mieux en mieux les victimes.

                                             

                                            Depuis 1990, le viol entre époux est reconnu. En 1994, les violences conjugales font leur entrée dans le Code pénal. En 2000, une nouvelle loi durcit les peines. Pour une infraction qui n’a pas entraîné d’interruption temporaire de travail ( ITT ) chez la victime, l’agresseur risque une contravention. Pour une ITT inférieure à 8 jours, il encourt jusqu’à trois ans de prison, et pour une ITT de plus de 8 jours, cinq ans. L’évaluation des dommages, faite par un médecin, prend en compte le retentissement physique autant que psychologique des violences. En 2005, une loi a été votée qui prévoit l’éviction du conjoint violent du domicile familial. Depuis 2006, toutes les dispositions existantes sont étendues aux « ex » ( conjoints, concubins, pacsés ). Cette loi, proposée par la gauche mais adoptée par un Parlement majoritairement à droite, prouve qu’il existe un relatif consensus sur la question. Est-ce suffisant ? En janvier dernier, Ségolène Royal avait promis qu’une grande loi contre les violences faites aux femmes serait l’une de ses premières mesures si elle était élue. La droite s’était moquée, en prétendant qu’elle existait déjà. « Les lois sont des barrages de papier , avait rétorqué la candidate socialiste. Il faut obliger les départements à construire des structures d’accueil pour les femmes et les enfants en attendant qu’ils puissent regagner leur domicile. » Son projet s’inspirait de la « loi de protection intégrale contre la violence de genre » que fit voter José Luis Zapatero, en 2004, en Espagne, et aussi d’une proposition du Collectif national pour les Droits des Femmes ( CNDF ). Objectif ? Elever le sujet au rang d’ « affaire d’Etat ». Un geste symbolique pour briser encore plus le mur du silence, mobiliser les institutions et les citoyens, mais aussi pour résoudre des problèmes très concrets qui n’ont pas encore trouvé de solution.

                                             

                                            L’accueil et la protection des victimes doivent être améliorés, disent tous les acteurs concernés ( en Espagne, par exemple, l’ex-mari violent porte un bracelet qui bipe s’il s’approche de son ex-femme ). Surtout, « une meilleure articulation entre la justice pénale et la justice civile » est indispensable, explique Suzy Rojtman, du CNDF, qui réclame la création de tribunaux spécifiques. Aujourd’hui, en effet, dans une même affaire, un juge est en charge des violences, un autre de la garde des enfants. Résultat : des situations ubuesques et dangereuses où des conjoints violents continuent à avoir un droit de visite. Et si la justice, le législateur, l’Etat n’avaient pas encore pris la mesure du problème ? Et si le blocage était plus profond ?

                                             

                                            « Il y a une tolérance et une complicité de la part de beaucoup d’hommes à l’égard de la violence de certains d’entre eux » , constate le sociologue Daniel Welzer-Lang, auteur d’ « Arrête, tu me fais mal » ( Payot ). Des gifles du cinéma d’hier (Gabin, John Wayne, Delon…) aux pubs porno chic d’aujourd’hui ( ambiance « mon mac va me tabasser dans une chambre de palace »), l’assimilation virilité / violence irrigue encore notre société. Et on entend peu les voix qui la dénoncent. En dehors des militantes « de terrain », qui soutiennent les victimes, aucune grande conscience, aucune intellectuelle ne s’est véritablement engagée dans ce combat.

                                             

                                            Comme si les femmes battantes n’aimaient pas les femmes battues. Comme si, au nom de l’égalité des sexes, il n’était pas bon de parler des opprimées, des « loseuses », des perdantes. « Il faut pourtant les aider à redevenir des citoyennes à part entière et accompagner les hommes dans la modernité », insiste Daniel Welzer-Lang. « Tant que la violence faite aux femmes sera occultée et relativisée , tant qu’elle ne sera pas suffisamment prise en compte par l’Etat et reconnue comme un véritable enjeu par la société tout entière , elle ne cessera pas. C’est à ce prix seulement que la France qui se revendique comme la patrie des droits de l’homme sera aussi celle des droits des femmes », écrit Amnesty International dans « les Violences faites aux femmes en France, une affaire d’Etat » ( Autrement, 2006 ). Sortir les violences conjugales de la sphère privée pour en faire un enjeu démocratique, c’est la voie empruntée par l’Espagne. La France suivra-t-elle le même chemin ?

                                            ads
                                             

                                            • vendredi 26 juin 2009 23:43 saint-bernard

                                              C'est gentil à vous, Ledaron, de m'envoyer toutes ces infos, mais je suis déjà au courant,.
                                              • samedi 27 juin 2009 09:44 lie

                                                Ces infos sont envoyés pour tout le monde pas juste pour St bernard il me semble.
                                                • samedi 27 juin 2009 19:32 saint-bernard

                                                  Le  post m'ayant été adressé, - je l'ai reçu dans ma boîte à lettre - j'y réponds. 
                                                  Voilà., ça , c'est fait....
                                                • samedi 27 juin 2009 13:21 briardounet1

                                                   Coincé entre la Burka Oppressive et Michael Jackson le Libérateur, l'infortuné Bondy Blog a bien besoin d'une Cure de Réanimation Intensive - avant d'expirer sous la Khaunnery Généralisée - muni, toutefois, d'un Grand Prix Ministériel...
                                                  En attendant :
                                                   "Bon Sommeil Estival & Numérique!"
                                                  Briardounet

                                                  • samedi 27 juin 2009 13:38 romuald

                                                    Heureusement que vous êtes là pour relever le niveau, si si...
                                              • samedi 27 juin 2009 00:04 ledaron

                                                Les "défauts c'est comme les odeurs,on préfère les siennes aux autres".


                                                                                              


                                                                                                         ads
                                                • samedi 27 juin 2009 06:30 swazi

                                                  Daron _ vous semblez lire la vie  d'un seul oeil ,comme le cyclope.
                                                  • samedi 27 juin 2009 06:55 ledaron

                                                    Lire avec un seul oeil n'altère nullement la compréhension,par contre ne penser qu'avec un seul hémisphère du cerveau est dommageable pour l'appréhension de notre monde bien compliqué.



                                                    • samedi 27 juin 2009 07:00 swazi

                                                      "la femme est l'avenir de l'homme "

                                                      Le 19 juin vers 20H30 la jeune femme, d'origine haïtienne, qui voyageait avec son compagnon, a porté un coup de couteau de cuisine au thorax d'un homme de 56 ans à la station gare du Nord sur la ligne n°4 du métro car elle lui reprochait d e ne pas descendre assez vite de la rame.

                                                      • samedi 27 juin 2009 07:12 ledaron

                                                        La pathologie psychiatrique a toujours existé..................


                                                        L'AGRESSIVITE
                                                        cours issu du site : psychiatrie infirmiere

                                                        L'agressivité est la manifestation de la tendance à nuire à autrui, que ce soit de façon réelle, imaginaire ou symbolique.

                                                        Il faut distinguer les deux aspects que sont l'expression pulsionnelle et la mobilisation en vue d'une intention.

                                                        - Notion biologique : pour les biologistes, et principalement Lorenz, l'agressivité est un instinct naturel lié à tous les autres besoins vitaux, que ce soit pour la prise de nourriture, la fuite devant un danger ou le comportement sexuel. Mais il n'y a pas de véritable agressivité entre des individus d'espèces différentes (le lion n'est pas agressif envers la gazelle). L'agressivité existe par contre entre les individus d'une même espèce, sous forme de comportements de menace, de soumission, de compétition, d'agression... C'est un facteur biologique inné. Ainsi, les animaux sont-ils plus agressifs intra-espèce qu'extra-espèce (par exemple le vautour tue sa proie sans agressivité, mais les combats de mâles de même espèce sont agressifs). Cela est vrai pour l'homme. L'agressivité est un mode de survie pour établir ou créer, par la relation vainqueur/vaincu, une différence entre les antagonistes, ce qui permet de palier à la confusion.

                                                        Henri Laborit a étudié les rapports entre l'homme et le milieu. Pour lui, l'agressivité est due à ce milieu. Il s'est spécialement intéressé aux inhibitions du comportement agressif, dont les manifestations peuvent être les coliques néphrétiques ou les ulcères par exemple.

                                                        - Notion psychologique : la psychologie et la psychanalyse confirme l'origine biologique de l'agressivité. Le désaccord réside dans le sens donné au mot qui sera réservé soit à tout acte de caractère hostile, destructeur, soit à toute tendance active tournée vers l'extérieur, comme l'affirmation de soi, la possession, ou toute utilisation pour satisfaire ses besoins vitaux. Le deuxième sens, psychologique, est donc plus général.

                                                        Psychogenèse de l'agressivité

                                                        Au cours de son développement, l'enfant passe habituellement par différents moments d'angoisse qu'il doit surmonter. Ainsi, rencontrera t-il le traumatisme de la naissance ; au stade oral, l'angoisse de dévoration, puis l'angoisse du huitième mois ; au stade du miroir l'angoisse de morcellement ; au stade anal, l'angoisse de destruction ; à l'oedipe, l'angoisse de castration ; à l'adolescence, l'angoisse existentielle ; et à l'âge adulte, l'angoisse de la mort.

                                                        L'origine de l'agressivité est pulsionnelle. Elle est la résultante de la projection de la pulsion de mort sur le mauvais objet. Elle est liée par la libido pour la préservation du Moi (sexualité, reproduction, défense du territoire, emprise sur le monde, affirmation de soi). Elle est sublimée, déplacée. Elle contribue, au sortir de l'oedipe, à la formation du Surmoi.

                                                        Alors qu'avant l'oedipe, l'agressivité s'exprimait à travers la projection, le clivage... après l'oedipe, elle sera sublimée et s'exprimera en partie sous le contrôle du Surmoi. C'est une opération du Moi qui a transformé l'agressivité du Ca en Surmoi (l'instance première est le Ca. En sont issus dans un premier temps le Moi, formé grâce au contact avec la réalité extérieure, puis le Surmoi introjecté par le Moi qui fait se retourner l'énergie pulsionnelle contre lui-même).

                                                        Le conscient accède à l'inconscient comme les organes des sens accèdent à la réalité extérieure. Il y a eu constitution d'un 'grenier' où sont engrangées toutes les informations vécues. L'individu peut faire appel à un moment précis à ces vécus. Ces faits sont dits 'refoulés'. Tout ce qui est refoulé devient inconscient mais l'inconscient n'est pas constitué que de cela. Il y a aussi des contenus innés qui ne sont jamais passés par la conscience. L'inconscient obéit aux processus primaires que sont le déplacement (changement d'objet) et la condensation (plusieurs objets en un). Ces deux processus primaires obéissent au principe de plaisir. Les désirs sont mobiles et essaient de s'extérioriser, provocant le refoulement.

                                                        Le refoulement est un filtre incité par le Surmoi et opéré par le Moi. Le symptôme est le produit du refoulement qui consiste en un retour du refoulé sur le plan somatique. Il sert à échapper à l'angoisse. Il est le substitut d'une satisfaction pulsionnelle qui n'a pas eu lieu. Ce qui aurait dû être plaisir devient déplaisir.

                                                        Conduites de fuite : fuir, c'est se soustraire, éviter une situation repérée comme dangereuse. Il y a deux sortes de danger, un danger externe et un danger interne. Le danger interne vient de nos propres pulsions agressives et sexuelles. La solution de fuite est trouvée par le Moi qui utilisera, parmi toutes les techniques dont il dispose, celle ou celles qu'il aura plus particulièrement adoptée au cours de son développement. Ainsi, aura-t-il le choix d'utiliser la sublimation, le déplacement, le refoulement, le clivage, la régression, le suicide, l'hyperactivité, le sommeil, le rêve, les rituels, l'instabilité, l'évanouissement, la surdité et la cécité psychique, le délire, l'ironie, la fugue, etc. La pathologie n'est pas dans l'utilisation des conduites de fuite mais dans la répétition exclusive d'une conduite particulière en réponse à tout danger.

                                                        Une conduite de fuite est toujours face à l'angoisse :
                                                        - l'agressivité a une source (somatique), un but (éliminer la tension) et un objet (quelconque). L'agressivité est la manifestation de la tendance à l'agression, à nuire à...
                                                        - l'angoisse n'a pas d'objet
                                                        - la formation de symptômes est une réponse moins extériorisée pour échapper à l'angoisse.

                                                        Violence et agressivité

                                                        A la rencontre du Ca et du Surmoi (ainsi que son pendant plus élaboré, l'Idéal du Moi) se trouve le Moi.

                                                        Confronté à une situation, l'individu a 3 possibilités de comportement : la fuite, la lutte ou l'inhibition de l'action.

                                                        L'agressivité est alors une agression de compétition avec défense du territoire. On y retrouve un dominé (inhibition de l'action, punition ou échec face à  la lutte), et un dominant (succès du comportement d'agressivité par la lutte ou la fuite).

                                                        On distingue :
                                                        - l'agressivité hostile qui blesse volontairement l'autre
                                                        - l'agressivité instrumentale qui vise à se procurer des satisfactions individuelles, sans désir de nuire à autrui.

                                                        Théories de l'agressivité

                                                        Freud commence à en parler dans le phénomène de la colère et rattache cela aux représentations obsédantes de la névrose obsessionnelle. Puis, dans un deuxième temps, il évoque l'agressivité à propos de la structure oedipienne. En fait, Freud a beaucoup hésité à propos de l'agressivité et en a fait deux théories. En règle générale, l'agressivité est liée à la pulsion.

                                                        Il convient de distinguer l'instinct de la pulsion :
                                                        - l'instinct est un comportement fixé, préformé, et spécifique à une espèce
                                                        - la pulsion a un aspect biologique et un aspect mental C'est une force qui vient de l'organisme et qui provoque certains comportements. La pulsion a une source (somatique, correspondant à une excitation de la zone érogène), un but (éliminer la tension en trouvant les modes de satisfaction) et un objet (quelconque, interchangeable, qui n'a d'intérêt que par la satisfaction qu'il procure. Alors que dans l'instinct, l'objet est fixe). De la poussée somatique qu'elle est à son début, la pulsion subit une élaboration mentale grâce à des souvenirs, des perceptions, des traces qui vont fournir des représentations de satisfactions et des représentations d'objets. La pulsion s'appuie sur un besoin vital dans un premier temps (oral, anal, chaleur, faim...) pour s'en détacher par la suite. Seul ne reste alors que le mode de satisfaction (par oralité, par analité...). L'individu ne recherchera plus alors le besoin vital (par exemple 'manger') mais sa satisfaction (le plaisir de manger).

                                                        Pour Freud, il y avait au début les pulsions du Moi (auto conservation et agressivité) et les pulsions sexuelles. Puis, ensuite, il élabora le deuxième édifice pulsionnel : libido et pulsion de mort. Il y a ainsi une catégorie de pulsions qui unit les différentes tendances (libido) et une catégorie de pulsions qui désunit, qui fragmente (pulsion de mort). Ces deux pulsions se combinent et forment les phénomènes de vie. La tendance liante de la libido est de faire que l'énergie agressive soit utilisée à d'autres fins, par sublimation vers l'art, dans la compétition, les études, ou encore vers le corps (somatisation, symptômes). Quand la libido n'y parvient pas, c'est le retour sur soi de l'agressivité (auto mutilation, masochisme).

                                                        La pulsion de mort se manifeste dans trois grands registres :
                                                        - agressivité (tendance active)
                                                        - répétition (nier la progression)
                                                        - régression (retour aux expériences antérieures, traumatiques ou satisfaisantes)

                                                        Pour Winnicott, l'agressivité se développe avec le Moi. Il divise l'accession à l'agressivité en deux stades :

                                                        - Stade de non-inquiétude (ou de cruauté originaire) : l'enfant fait des actes mais ne se soucie pas de ce que cela entraîne, ne fait pas attention au résultat. Dans ces moments là, agressivité et amour sont mêlés. Si l'agressivité est empêchée à ce stade de l'enfance, il s'ensuit une absence de la capacité d'aimer.

                                                        - Stade du soucis : le Moi de l'enfant est alors suffisamment formé pour lui permettre de se rendre compte de la personnalité de l'autre et du résultat de ses actes sur l'autre. Il est dorénavant capable de se sentir coupable. Un enfant en bonne santé doit être capable de supporter cette culpabilité et cela l'amène à construire, à réparer. C'est la première fonction sociale. Si personne ne reconnaît ses efforts de réparation, il se sent abandonné et l'agressivité réapparaît. A l'adolescence, ce mécanisme est réactualisé de manière beaucoup plus flagrante où des efforts de réparation non reconnus deviennent agressifs.

                                                        L'agressivité aux différents stades

                                                        Stade oral

                                                        Les premiers modèles de l'agressivité concernent le 'mauvais objet'. 'Bon' et 'mauvais objet' sont des termes introduits par Melanie Klein pour désigner les premiers objets pulsionnels partiels ou totaux, tels qu'ils apparaissent dans la vie fantasmatique de l'enfant de la première année. Cette qualité de bon ou mauvais est attribuée à l'objet de façon imaginaire ou fantasmatique, mais néanmoins réelle pour l'enfant, en fonction de son caractère frustrant ou gratifiant, et en fonction de la projection sur ces objets des pulsions libidinales ou agressives de l'enfant. 'L'objet naît dans la haine' nous dit Freud. On ne reconnaît l'autre que dans la différence. L'enfant ne se différencie de la mère que par les expériences de frustration. Il attend et se rend compte que la gratification vient d'un autre que lui.

                                                        Stade anal

                                                        L'agressivité s'exprimera dans le comportement d'expulsion et de rétention. L'expulsion est l'équivalent de la projection agressive. La rétention est un refus. L'opposition s'exprimera par le 'non', parole et gestes associés. C'est un stade où l'agressivité est plus marquée, car agit.

                                                        Stade urétral (entre anal et phallique)

                                                        Ce sont les premières manifestations du stade phallique. La miction revêt un aspect phallique, sadique et agressif (origine de l'énurésie). Durant l'oedipe, la rivalité s'oriente vers le parent de même sexe. Dans la forme inversée, l'hostilité s'oriente vers le parent de sexe opposé. Il y a une peur de l'agression de l'autre, vécue comme une castration.

                                                        Période de latence

                                                        L'agressivité est déviée sur la compétition scolaire, sportive. Période d'obéissance et de désobéissance.

                                                        L'adolescence

                                                        Réactivation massive des pulsions, dont l'agressivité, vis-à-vis de tout représentant d'autorité. La pulsion agressive se tourne dans l'originalité, la provocation, la grossièreté, mais aussi vers l'individu (suicide). Cette agressivité est transitoire et fonctionnelle, servant à la maturation. Ses fonctions sont :
                                                        - la sauvegarde du Moi
                                                        - la maîtrise de l'autre
                                                        - l'affirmation de Soi

                                                        L'agressivité sert aussi la sexualité, en privilégiant le couple. La solution la plus économique et maturante est la mentalisation. Par la mentalisation, le Moi élabore des solutions acceptables pour satisfaire à la fois la pulsion et les exigences du Surmoi. A contrario, quand il y a 'agir', il y a eu débordement du Moi. Le passage à l'acte a rompu la mentalisation (comportement du psychopathe).

                                                        Etant liée à une pulsion, l'agressivité aura une source, un but et un objet. Sa source pourra être la peur (frustration, échec, danger, dépendance...), ou le plaisir (sexualité comme dans le sadisme, sublimée dans une réussite...). Se crée alors une relation oedipienne car la lutte a un caractère oedipien triangulaire (dans le cas du bouc émissaire, il y a déplacement de l'agressivité vis-à-vis d'un objet imaginaire, souvent nous-même, sur un objet réel, en l'occurrence l'autre). Le but sera d'éliminer la tension (passage à l'acte, mentalisation, sublimation, symptomatisation...).

                                                        Cas de l'agressivité en groupe : tout autre groupe menace l'identité d'un groupe donné. Il faut voir le groupe comme le support de nos projections.

                                                        Bibliographie

                                                        ANZIEU D, La dynamique des groupes restreints,

                                                        ARCHER J, The behavioral biology of agression, Cambridge University Press, 1988

                                                        BARON R-A, Human agression, Plenum Press New York, 1977

                                                        BENGHOZI P, Adolescence et sexualité. Liens et maillage-réseau, L'Harmattan, 1999

                                                        DELAROCHE P, Doit-on céder aux adolescents ?, Albin Michel, 1999

                                                        FLORO M, Questions de violence à l'école, Erès, 1996

                                                        HERBERT J, La violence à l'école. Guide de protection et techniques d'intervention, Logiques, 1991

                                                        LEMANT O, sacrés zados ! : mais qu'est-ce qu'ils ont dans la tête ?, Leduc. S, 2005

                                                        OLWEUS D, Violences entre élèves, harcèlements et brutalités. Les faits, les solutions, ESF, 1999

                                                        PUTALLAZ M, BIERMAN K, REID J-B, Agression, antisocial behavior, and violence among girls, The guilford New York, 2004

                                                        RENIER D, Le Bébé secoué : Traumatisme crânien du nourrisson, Karthala, 2003

                                                        REY C, Les adolescents face à la violence, Syros, 1996

                                                        ZACZYK C, L'agressivité au quotidien, Bayard, 1998

                                                        ZAHN-WAXLER C, CUMMINGS E-M, LANNOTTI R, Altruism and agression: biological and social origins, Cambridge University Press, 1986

                                                         


                                                        • samedi 27 juin 2009 07:14 ledaron

                                                          A Paris, frappé dans la rue et au commissariat

                                                          Violences. Un homme venu déposé plainte aurait été tabassé par des policiers du quartier de la Goutte-d’Or.

                                                          «Nous ne faisons pas de commentaires. Une enquête est en cours.» Il y a comme un malaise à la préfecture de police de Paris. Dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 juin, Juan Pablo Gutierrez affirme avoir été passé à tabac par un policier au commissariat de la Goutte-d’Or. Il a perdu 40 décibels d’audition.

                                                          «Cigarette». Ce jeune Colombien de 27 ans, marié à une Française et vivant en France depuis cinq ans (il est étudiant en esthétique de la photographie, lauréat d’un prix Paris Match), raconte être rentré chez lui, dans le XVIIIe arrondissement. «Huit individus m’ont demandé une cigarette, je n’en avais pas, je leur ai offert une bière.» Juan rentre d’un barbecue, il a un peu bu, cinq verres depuis 17 heures, dit le procès-verbal déposé à l’Inspection générale des services (IGS). Il tourne le dos et sent «un coup».«Je suis tombé à terre, j’ai été frappé, ça a peut-être duré cinq secondes.» Il parvient à se redresser, s’échappe, se réfugie dans le hall de son immeuble et appelle immédiatement la police. «Trois minutes après», la police arrive. Juan leur fait des signes, indique le groupe qui vient de l’agresser. Un homme est interpellé. Les policiers invitent le Franco-Colombien à déposer plainte.

                                                          On le mène au commissariat. Selon le jeune homme, un autre policier le reçoit. C’est là que «le cauchemar a commencé. En me poussant, il m’a mis les bras derrière le dos. Je lui ai répliqué que j’étais la victime, le plaignant, il m’a répondu : "Vas-y avance, vas-y avance". Dans un couloir, il m’a demandé d’enlever mes chaussures, mes lacets et les objets que j’avais dans les poches. J’essaie de lui expliquer qu’il est mal informé, je suis la victime. Je prends la direction de l’ascenseur et là, je reçois un premier coup de poing. Dans le ventre. Je suis tombé essouflé.» Le jeune homme hurle à l’injustice, dit qu’il veut partir. Le policier le happe par le tee-shirt et lui balance un coup de poing à la joue droite, une gifle sur l’oreille gauche. «J’ai entendu un "piiiiiiiii".» Personne n’intervient. «Je me suis dit : "je suis foutu, je suis à sa merci".»

                                                          Déshabiller. On enferme le jeune homme. Quinze minutes après, on le fait déshabiller, tourner sur lui-même, puis on le ramène dans une pièce où se tiennent deux policiers affairés. Il les interroge sur les raisons de son enfermement, on lui répond : «Tu la fermes, petit latino, sinon on va te la fermer !»«J’avais tellement soif. Je leur ai demandé un verre d’eau», poursuit-il. «Ici, on n’a pas de verre d’eau, mais il y a l’eau que vous allez pouvoir boire dans les chiottes», se serait-il entendu répondre. A 10 heures du matin, on le mène à l’hôpital Lariboisière, «menotté devant tout le monde».Un médecin l’ausculte, puis un othorhino. Le certificat médical détaille : «Merci de nous avoir adressé monsieur Gutierrez Gonzalez Juan Pablo, pour un avis ORL, je constate ce jour, une hypoacousie de perception à - 40 décibels à gauche, une hyperhémie tympanique gauche de la région du malléus.» Bref, une perte d’audition.

                                                          «Ça tournait à l’histoire d’horreur», se souvient Juan. Retour au commissariat, le Franco-Colombien dépose enfin sa plainte. Après dix heures trente de retenue sans raison, selon lui, on l’invite à sortir… en même temps que son agresseur. «J’ai protesté : "Il va me tuer". J’ai demandé qu’on nous fasse sortir avec quinze minutes d’écart. Le policier m’a accordé cinq minutes, comme si c’était une faveur.» Le lendemain, mardi 16 juin, il déposait une plainte à l’IGS contre les trois policiers.

                                                          • samedi 27 juin 2009 07:51 swazi

                                                            La violence de la rue est de plus en plus communicative. Nos policiers au contact constant avec la pègre  nationale ou étrangère semblent débordés.Les belles leçons d'éthique  apprises dans les académies sont vite oubliées au contact de la barbarie et de la violence des rues.La police peine à recruter des anges .Les démons de la rue n'écoutent pas le discours des anges.
                                                            Environ 15%des policiers et gendarmes sont victimes et essuient des coups à la suite d'une interpellation et pres de 14% d'entre eux apres un refus de controle d'identité.

                                                            métier dangereux - ne vous engagez pas dans la police -- laissez la rue aux voyous
                                                            • samedi 27 juin 2009 19:17 ledaron

                                                            • samedi 27 juin 2009 12:25 hugom

                                                               "Pour le « soldat politique » Laurent Leclercq, puisque c'est ainsi qu'il se définit, « un élu identitaire est un militant politique qui mène un combat permanent contre la société que nous imposent les médias et les modes, contre les tenants de la mondialisation et contre l'islamisation rampante de nos villes ».
                                                              Règlement de comptes entre « soldats politiques »
                                                               
                                                              Le problème, c'est que Laurent Leclercq est mis en examen depuis le 23 juin pour « homicide volontaire » et qu'il est incarcéré, pour des faits qu'il semble avoir avoués (il s'est lui-même constitué prisonnier). Et que l'insécurité, en l'espèce, est celle provenant d'un rassemblement de « Gaulois », en l'occurrence un solstice d'été, qui a tourné au règlement de comptes entre « soldats politiques » de l'ultradroite. 
                                                            • samedi 27 juin 2009 07:53 swazi

                                                              pour survivre ,pour arriver en fin de carrière ,le policier a  besoin de ses deux hémisphères
                                          • vendredi 26 juin 2009 23:06 muslim

                                            Tiens,on est passé de la burqa,sujet de l'article aux femmes battues;on voit bien quelle association d'idées il s'agit de créer;en islam,on bat les femmes,on les sequestre sous la burqa,il faut les délivrer de l'oppression des hommes musulmans comme en Afghanistan,au besoin en envoyant un corps expéditionnaire de 2700 hommes ou en essayant de déstabiliser le régime iranien.
                                            Guerre totale contre l'islam quand bien même la fausseté des arguments invoqués auraient été cent fois démontrés comme dans le cas des femmes portant le burqa en France qui sont majoritairement des converties célibataires.
                                            Dans la guerre contre l'islam qui islamise chaque jour un peu plus l'Europe,on n'hésite plus à pratiquer la politique de la terre brûlée des malheurs incommensurables,la guerre des sexes.
                                            Sans doute le sionisme dont l'idéologie gouverne ce pays commence -t-il à se rendre compte qu'avec l'islamisation du pays,il a mangé son pain blanc et qu'il va rencontrer de sérieux problèmes;aussi a t-il décidé non plus seulement au moyen-orient mais sur son sanctuaire français de croiser le fer avec l'islam.
                                            • vendredi 26 juin 2009 23:46 saint-bernard

                                              C'est sûrement par erreur, Muslim, que vous m'envoyez ce comm; je ne vois pas non plus ce que viennent faire les femmes battues sur ce fil. Quant à la burqa, j'ai ce que j'en pensais. Je le répète : c'est un vêtement totalement déraisonnable.
                                              • samedi 27 juin 2009 00:57 muslim

                                                saint-bernard,la burqa est déraisonnable comme les vêtements des religieuses dans le catholicisme qui constituent avec les moines le clergé régulier parce que les femmes qui portent la burqa sont les religieuses d'une société religieuse par excellence;les femmes qui portent la burqa encore que ce terme soit impropre entendent conformer leurs vies à celles des mères des croyants,les épouses du Prophète(SLAWS).Leur attitude est donc déraisonnable comme celles des religieuses qui mettent en pratique "l'imitation de Jésus-Christ".Bien entendu,on peut gloser que le catholicisme admet Jésus comme Dieu,deuxième personne d'une sainte trinité alors que le Prophète n'est qu'un homme et que les musulmanes en burqa restent dans le monde par la chair plus que des religieuses dans leur couvent,mais grosso modo,c'est ça.
                                                D'ailleurs les religieuses catholiques ont été persécutées dans maints pays comme au Mexique vers les années 1920,comme en Espagne en 1936 lorsque leurs dépouilles furent profanées par le Frente Popular dans des parodies sataniques.On l'oublie trop souvent.
                                                Evidemment,en France,l'islam est encore une religion minoritaire qui est perçue comme celle d'envahisseurs par une large franche de la population française indigène même si ce n'est pas dit de façon explicite ou seulement dans les milieux de la droite nationaliste,ce qui brouille les données mais nous n'y trompons pas,dans ce dossier burqa,nous avons bien les mêmes germes de persécution religieuse qui se met en marche dans un pays essentiellement devenu athée et matérialiste,héritier de la révolution française de 89 qui envoyait les carmélites à l'échafaud.(Voir Bernanos).
                                                Aujourd'hui suite à cette campagne antiburqa,ces femmes risquent d'être molestées dans la rue mais le plus grave,c'est l'atteinte spirituelle.

                                                • samedi 27 juin 2009 19:58 saint-bernard

                                                  Je crois que vous avez bien montré, Muslim, les points communs mais aussi les différences entre les religieuses catholiques et les femmes qui aujourd'hui portent la burqa. Je rajouterai deux autres différences qui ont ou non à voir avec le sujet. Mais je pense que oui. Il existe des moines aussi bien que des moniales; il n'y a donc pas ce sentiment que la burqa est un vêtement contraignant , vous me l'accorderez, uniquement réservé aux femmes. Ensuite, ces moines et moniales  qui vivaient à l'écart,  avaient , au sein de leurs abbayes , des règles d'absolue égalité , et donc tous les religieux du même ordre avaient la même cellule, mangeaient les mêmes plats, avaient les mêmes rythmes de vie, n'avaient pas d'argent en propre , et s'habillaient de la même façon. L'habit avait dont  une valeur d'égalité  plus,   ou du moins tout autant,  que de  dissimulation du corps.
                                                  Sur les persécutions subies par les religieuses, on ne peut qu'être d'accord avec les faits que vous rappelez. Je rajouterai qu'aujourd'hui encore une religieuse qui prendrait le métro ou irait dans la rue en habit de couvent,  serait très certainement en butte aux lazzi  , dans le meilleur des cas, alors que les femmes en burqa , à ma connaissance, ne font l'objet d'aucune prise à parti de la part des citoyens.
                                                  • samedi 27 juin 2009 20:52 muslim

                                                    saint-bernard,si une religieuse subissait des violences,des quolibets,je serai le premier à m'interposer;je ne le supporterai pas une seconde;je souhaite que vous ayez raison pour les burqas;néanmoins,la tension monte chez certains.
                                                    Ceci dit,un problème de fond se pose à notre société muslim ou pas.
                                                    André Malraux a écrit: "la nature d'une civilisation,c'est ce qui s'agrège autour d'une religion.Notre civilisation est incapable de construire un temple ou un tombeau.Elle sera contrainte de trouver sa valeur fondamentale ou elle se décomposera".Il écrivait cela je crois alors qu'il était ministre de la culture vers les années 65,je crois,en tout cas après l'indépendance de l'Algérie,un grand ministre d'ailleurs même s'il avait été communiste et participé à la guerre d'Espagne du côté du frente popular alors que moi,je me vois plutôt dans les maures de Franco.
                                                    A quel stade de décomposition en sommes-nous en 2009?
                                                    Cet artiste qui vient de mourir,quel symbole de cette décomposition de l'occident!

                                                • samedi 27 juin 2009 19:56 saint-bernard

                                                  Je crois que vous avez bien montré, Muslim, les points communs mais aussi les différences entre les religieuses catholiques et les femmes qui aujourd'hui portent la burqa. Je rajouterai deux autres différences qui ont ou non à voir avec le sujet. Mais je pense que oui. Il existe des moines aussi bien que des moniales; il n'y a donc pas ce sentiment que la burqa est un vêtement contraignant , vous me l'accorderez, uniquement réservé aux femmes. Ensuite, ces moines et moniales  qui vivaient à l'écart,  avaient , au sein de leurs abbayes , des règles d'absolue égalité , et donc tous les religieux du même ordre avaient la même cellule, mangeaient les mêmes plats, avaient les mêmes rythmes de vie, n'avaient pas d'argent en propre , et s'habillaient de la même façon. L'habit avait dont  une valeur d'égalité  plus,   ou du moins tout autant,  que de  dissimulation du corps.
                                                  Sur les persécutions subies par les religieuses, on ne peut qu'être d'accord avec les faits que vous rappelez. Je rajouterai qu'aujourd'hui encore une religieuse qui prendrait le métro ou irait dans la rue en habit de couvent,  serait très certainement en butte aux lazzi  , dans le meilleur des cas, alors que les femmes en burqa , à ma connaissance, ne font l'objet d'aucune prise à parti de la part des citoyens.
                                        • vendredi 26 juin 2009 18:18 swazi

                                          Le crime d'honneur n'est pas un crime passionnel inspiré par la jalousie,par l'amour déçu ou trahie .
                                          Dans le crime d'honneur ,c'est le père ,le frère ou le cousin qui égorge la pauvre jeune femme accusée à tort ou à raison d'avoir failli,d'avoir aimé ou d'avoir été abuséé

                                          ces crimes n'existent pas dans les contrées où l'amour est roi,libre,un jeu

                                          • vendredi 26 juin 2009 18:42 lie

                                            Il n'y a aucune différence entre le crime d'honneur et battre sa femme et l'insulter, ou chaque jour se répète la même violence. Mettre la violence conjugale sur le compte de la jalousie ou de je ne sais quel amour déçu, c'est aussi grave que de parler "d'honneur", se sont les mêmes enfoirés, pas de distinction entre tout ces salopards.


                                            • vendredi 26 juin 2009 19:00 swazi

                                              erreur de perspective
                                               Dans les cas de violence  conjugale,ce sont les interessés ,le mari ,l'épouse ,la maitresse ou l'amant qui en viennent aux mains .Il n'est pas rare que ces violences s'achèvent par un "rabibochage " --scènes de ménage ,dit on alors .
                                              Dans le crime d'honneur,pour la victime  c'est toujours la mort . Et la mort n'est pas donnée par un jaloux ou un violent mais par un membre de la famille ,avec le consentement de tous.
                                              Du reste,c'est dans un conseil de famille que le tueur est désigné .Le crime est commis à froid . Et les tribunaux du pays savent se montrer  indulgents .

                                              • vendredi 26 juin 2009 23:26 ledaron

                                                Homicide de Marie Trintignant

                                                Le 27 juillet 2003, au cours d'une dispute, Bertrand Cantat frappe à plusieurs reprises sa compagne, l'actrice Marie Trintignant. Marie Trintignant meurt de ses blessures le 1er août 2003[1]. Les faits ayant eu lieu en Lituanie à Vilnius, il est condamné par la justice de ce pays à huit ans de prison ferme pour « meurtre commis en cas d'intention indirecte indéterminée »[2].

                                                Le 28 septembre 2004, Bertrand Cantat est transféré à la prison de Muret, près de Toulouse.

                                                En 2005, Hubert-Félix Thiéfaine place sur son album Scandale mélancolique la chanson Télégramme 2003 dédiée à Bertrand Cantat et à ce qu'il traverse depuis qu'il a été condamné pour cet homicide.

                                                En 2007, pour bon comportement, Bertrand Cantat bénéficie de plusieurs permissions de sorties très discrètes et dépose le 22 juillet une demande de libération conditionnelle à laquelle le parquet ne s'oppose pas. Le 15 octobre, celle-ci est accordée[3]. Il s'engage à se soumettre à des mesures de contrôle et d'assistance psychologique pendant un délai d'un an[4], et à ne pas s'exprimer publiquement sur l'affaire Trintignant[5]. La mère de la victime s'est opposée à cette libération par l'envoi d'une longue lettre au Juge d'application des peines, ainsi qu'au journal Le Figaro, dans laquelle elle déplore « un signal négatif » vis-à-vis des violences faites aux femmes[4].



                                                ads

                                                • samedi 27 juin 2009 08:55 swazi

                                                  pour les bobos adonnés à la coco,il y a trop d'indulgence ,il est vrai ; Le bertrand Cantat tres engagé contre le FN méritait bien cette indulgence là
                                                  • samedi 27 juin 2009 08:57 swazi

                                                    ;;...engagé  dans l'antifascisme plus généralement ...
                                              • vendredi 26 juin 2009 19:19 lie

                                                "rabibochage" ????
                                                " Triste constat : en France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son mari ou de son compagnon, et deux millions sont victimes de violences conjugales, soit 20% des urgences médicales."
                                                Tout va bien, en effet, on va pas s'inquiéter pour ces petites scènes de ménages. La seule chose différente et elle est de taille, c'est que chez nous, il y a moyen de porter plainte et surtout d'être entendu, mais les sales types sont tous pareils, du nord au sud.
                                      • vendredi 26 juin 2009 14:39 swazi

                                        tu portes le voile ,tu ne portes pas le voile ,le couteau tranche

                                        autres pays ,autres moeurs

                                        diversité
                                        • vendredi 26 juin 2009 16:01 epicure

                                          "le couteau tranche"


                                          C'est vrai, mais la main qui le tien est celle de la religion.
                                    • jeudi 25 juin 2009 19:44 hugom

                                       "Nous apprenons aujourd'hui, au sujet de l'affaire des rétrocommissions présumées Pakistanaises vers le clan d'Edouard Balladur, que le contrat initial avait été signé par le gouvernement Balladur. Ce contrat s'est donc terminé par une perte sèche pour l'état de 88 millions d'euros . Mais avec également 11 morts français qui peuvent être désormais considérés comme des victimes colatérales de ce contrat militaire (pour conserver la dialectique adaptée à la situation).
                                       
                                      Financièrement, il semble que tous le monde savait que ce contrat non seulement ne rapporterait rien, mais qu'en plus il serait financé par le contribuable Français à hauteur de 88 millions d'euros. Nicolas Sarkozy possède très certainement de nombreuses informations à ce sujet.
                                       
                                      De là à penser que ce contrat n'avait été signé uniquement pour financer la campagne éléctorale d'Edouard Balladur, il n'y a qu'un pas ! "
                                      • jeudi 25 juin 2009 20:24 jujub

                                         C'est bien ça le niqab interne, moi je dirai le niqab secret défense : 
                                        Maintenant, qui est Patrick Ouart ?
                                         
                                        -" De 1993 à 1995, Patrick Ouart est membre du clan Balladur-Sarkozy. Patrick Ouart est conseiller pour la Justice du premier ministre Edouard Balladur. Patrick Ouart connaît l’affaire des frégates de Taiwan, l’affaire des sous-marins vendus au Pakistan, le système des commissions versées aux dirigeants pakistanais, et des rétro-commissions occultes qui revenaient dans les coffres du clan Balladur-Sarkozy.
                                         
                                        - De 2007 à aujourd’hui, Patrick Ouart est le conseiller pour la Justice de Nicolas Sarkozy. Nicolas Sarkozy lui a demandé d’empêcher les juges d’instruction de boucler leurs enquêtes sur l’affaire des frégates de Taiwan, et aussi sur l’affaire des sous-marins vendus au Pakistan. Patrick Ouart propose alors une réforme scandaleuse : supprimer les juges d’instruction.
                                         
                                        Lisez cet article :
                                         
                                        « Discret avec les médias mais efficace, Patrick Ouart s’occupe de tous les dossiers ayant trait à la justice quitte à marcher sur les plates-bandes de la garde des Sceaux, Rachida Dati, qu’il ne peut supporter, pointant son incompétence.
                                         
                                        Parce qu’il est beaucoup plus puissant et écouté que la ministre de la Justice, il met en place de nombreuses réformes. C’est lui, et non le cabinet de la garde des Sceaux, qui rédige le discours sur la disparition des juges d’instruction en janvier 2009 qui provoque de nombreuses polémiques : cette réforme priverait les magistrats de leur indépendance. »
                                         
                                        http://www.politique.net/2009031204-portrait-patrick-ouart.htm
                                         
                                        Quelle sera la priorité du gouvernement Fillon 4 ?
                                         
                                        Réponse : supprimer les juges d’instruction.
                                         
                                        • jeudi 25 juin 2009 21:42 ledaron

                                          Le non sujet sur le niqab est bien un rideau de fumée qui occulte des sujets autrement plus importants.Tant que les gens n'auront pas d'esprit critique et ne se poserons pas de questions et n'opéreront de distances vis à vis des infos (un faux !!) qu'on leur fait ingurgiter,les faiseurs d'opinions continuerons de prospérer.
                                          • vendredi 26 juin 2009 01:16 muslim

                                            Et au moment de la bataille de la burqa,le taux d'endettement des ménages français est de 72,8 pour cent de leur revenu disponible.

                                            • vendredi 26 juin 2009 09:22 ou_allons_nous

                                              Oh la belle moyenne. Elle va baisser avec des gens comme moi, qui n'atteignent pas 4 à 5% de taux d'endettement. C'est ballot!
                                          • vendredi 26 juin 2009 01:04 muslim

                                            Et ce que vous écrivez est valable pour l'Iran également.
                                  • jeudi 25 juin 2009 17:35 muslim

                                    Bataille de la burqa en France,bataille du voile à l'école en Belgique,la guerre contre l'islam fait rage partout en Europewww.la-croix.com/afp.static/pages/090625135844.o8hq83po.htm;Anvers,35 pour cent de la population est musulmane.
                                    • jeudi 25 juin 2009 20:14 candidou

                                      Muslim, 
                                      Et vous oubliez la guerre de l'Islam contre l'Islam! Combien de morts et de blessés aujourd'hui encore en irak? Accordez vos luths islamiques avant de lancer vos hordes à la conquête de l'Occident sinon, gare aux fausses notes!
                                      • jeudi 25 juin 2009 23:22 muslim

                                        candidou,salam ,je vous présente la mégamosquée de Clichy inauguré aujourd'hui

                                        • vendredi 26 juin 2009 15:36 bondynoise

                                          une petite église protestante                                "une mégamosquée"
                                            



                                                                     
                                          • vendredi 26 juin 2009 15:58 epicure



                                            Un méga Pied
                                            • vendredi 26 juin 2009 16:47 bondynoise

                                              Et bien Epicure, vous allez troubler muslim!
                                              • vendredi 26 juin 2009 17:34 lie

                                                Bravo Bondynoise, tout arrive..... ;-)
                                          • vendredi 26 juin 2009 15:42 muslim

                                            Les églises protestantes dans les pays nordiques où le luthérianisme est religion d'état qui célèbrent maintenant les mariages homosexuels!Trahissant ainsi les textes fondateurs bibliques!Quelle décomposition!
                                            Rien d'équivoque dans l'islam.
                                            • vendredi 26 juin 2009 16:49 bondynoise

                                              muslim,

                                              Vous n'avez même pas reconnu les clochers caractéristiques de ce canton.
                                              • vendredi 26 juin 2009 22:45 muslim

                                                Suis-je censé tout connaître!Quel crime!Calvinisme alors!Bon,dans la décomposition générale du protestantisme,vous aussi,vous célébrerez bientôt le mariage homosexuel!L'église catholique tiendra un peu plus longtemps mais le successeur de Benoît s'inclinera lui aussi et vous aurez également des femmes prêtres;d'ailleurs la majorité des catholiques sont d'accord avec ces nouvelles orientations.
                                                C'est pas demain la veille que vous verrez ces choses dans l'islam.

                                                • vendredi 26 juin 2009 23:13 romuald

                                                  Apparemment, le coran n'interdit pas aux femmes d'être imams et même muftis.

                                                  Sur le net on apprend qu'il existe une femme imam dans une mosquée belge depuis l'an dernier (Hourria Fettah); et au Maroc apparaissent des femmes imams.
                                                  • samedi 27 juin 2009 00:27 muslim

                                                    Les sexes sont séparés en islam et jamais une femme ne peut être imam d'hommes;une femme peut être ordonnateur de la prière de femmes( l'une des fonctions de l'imamat en islam sunnite).
                                                    Rien à voir avec l'ordination de pasteurs femmes qui célèbrent des offices pour leurs fidèles,hommes,femmes,enfants mâles ou femelles mélangés.Ou comme probable dans l'avenir,l'ordination de prêtres femmes dans la religion catholique.Les appelera t-on prêtresses comme au temps du paganisme,je ne sais pas.En islam sunnite,il n'existe à proprement parler pas de clergé mais des organisateurs,des savants,des juristes.Le koran indique les grandes lignes de la religion et ce sont les hadiths qui règlent la pratique de la religion;c'est la raison pour laquelle on précise musulmans sunnites à laquelle on peut ajouter la précision supplémentaire de l'école juridique;on dira donc un musulman sunnite de rite hanafite;le rite hanafite qui était celui de l'empire ottoman,ce qui explique pourquoi une toute minorité d'Algériens descendants des Ottomans sont de cette école alors que l'écrasante majorité est de rite malékite;il existe des différences mineures entre les malékites et les hanafites,sur le port du bonnet dans la prière,de la djellaba ou non durant la prière etc....sur la barbe...
                                                    En fait,c'est beaucoup -et ceci constitue une première approche -plus compliqué mais ce qui me navre ce n'est pas que l'on attaque l'islam mais sa méconnaissance.
                                                    Vous ne trouverez sur internet qu'une connaissance superficielle de l'islam qui ne remplacera jamais l'étude des ouvrages de base comme celui qui concerne l'école malékite et que je vous avais indiqué.

                                            • vendredi 26 juin 2009 16:44 bondynoise

                                               Désolée.Cette église  n'est pas dans un pays du nord mais dans le pays des fondateurs du Bondy Blog.
                                            • vendredi 26 juin 2009 16:35 el_bushi

                                              @Muslim
                                              C'est bien parce que les textes fondateurs des monothéismes condamnent l'homosexualité que cette pratique est encore punissable de mort dans certains pays ou réprouvée par une grande majorité dans d'autres. Il n'y a pas lieu de s'enorgueillir d'une telle intransigeance dans l'islam.
                                              • vendredi 26 juin 2009 22:36 muslim

                                                Je ne vous parle pas d'homosexualité mais de mariages homosexuels célébrés par les églises luthériennes.Et là,la trahison des écritures bibliques fondatrices de leurs religions par les clers est éclatante.
                                                Quant à l'homosexualité,la loi interdit d'en parler.
                                                La discussion ne peut donc avoir lieu à son propos.

                                        • vendredi 26 juin 2009 09:52 candidou

                                          Salami aussi Muslim,

                                          Très belle maquette de mosquée. Je vous présenterai prochainement la maquette de l'église, en pur style roman à clocher hexagonal, que nous comptons ériger en terre d'Islam, une merveille également.
                                          A titre de réciprocité, dans une relation gagnant-gagnant, donnant-donnant, je propose que pour toute nouvelle église qui se dressera sur les terres d'Islam, une mosquée de même surface -rigoureusement- soit élévée en Occident.

                                          Qu'en pensez-vous?
                                          • vendredi 26 juin 2009 12:51 muslim

                                            En dar al islam,pas de construcctions d'églises;on garde celles qui existent,c'est tout.
                                            Et pourquoi,c'est parce que la prophétie est accomplie en terre d'islam et qu'elle s'accomplit en occident qui pour le musulman est le monde de la guerre par opposition au monde de la paix.
                                            D'un côté,la religion du passé,le christianisme,de l'autre côté la religion du présent et du futur,l'islam.
                                            • vendredi 26 juin 2009 13:14 ou_allons_nous

                                              L'avenir! Pour une religion qui culturellement parlant en est au moyen âge, cela fait doucement rigoler.
                                          • vendredi 26 juin 2009 10:17 lie

                                            Pour les maquettes d'église, elles doivent être sur le même site, très fort Romuald, bonne pioche!
                                            • vendredi 26 juin 2009 15:38 bondynoise

                                              Lie,

                                              J'ai enfin réussi! ( Die Bilder)
                                        • vendredi 26 juin 2009 00:23 romuald

                                          Coïncidence, quand je cherche l'info sur le net (occurence "mosquée clichy inaugration"), je tombe sur le blog d'un nationaliste catholique, Yves Daoudal, rédaction d'une revue, Reconquête (le lien avec la Reconquista est évident).

                                          Ce blog publie surtout les 2 mêmes photos que les tiennes; la photo de la maquette n'est elle trouvable nulle part ailleurs (ou alors j'ai mal cherché?) http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2009/06/25/la-tres-grande-mosquee-de-clichy-montfermeil.html
                                          • vendredi 26 juin 2009 01:01 muslim

                                            L'abeille butine sur mille fleurs et de l'extrême droite à l'extrême gauche en passant par le FN,le PAC de Besancenot,le parti des musulmans de France et bien d'autres pour son combat au service de la défense et de l'illustration de l'islam et aussi la Croix ou plus exactement les dépêches AFP de la croix et bien d 'autres sites que l'abeille n'entend pas citer;et aussi des sites américains,canadiens,mexicains,turcs sans compter les sites arabes et perses et russes;l'abeille sage et avisée fait son miel sur mille fleurs,prend des inforamtions,les vérifie,en fait l'analyse et la synthèse; méfiante,elle s'appuie également sur une imposante bibliothèque de fond;vous croyez avoir découvert un gros os,Monsieur Romuald que vous rapportez à vos maîtres américano-sionistes,en bon toutou,balançant la queue et attendant les caresses?
                                            Allez,je vais vous récompenser,la burqa n'a pas toujours fait l'objet d'une bataille en France;durant la période coloniale,elle était mise à contribution pour le tourisme.

                                            A vous de chercher sur quel site elle figure;excellent exercice qui vous permettra de sortir de votre ignorance crasse sur l'islam;soyez un ennemi de l'islam mais en le connaissant!Romuald,l'homme de Mahomet et de la bourrique!
                                            Ne suis-je pas un bon aviseur pour vous,monsieur le douanier;merci en tout cas de m'avoir appris ce mot que j'ignorais.
                                • jeudi 25 juin 2009 13:09 genese

                                  Muslim,

                                  Au sujet du catholicisme, du moins en France, il convient de faire une nuance. La pratique est moins grande que par le passé, mais les fidèles sont vraiment en adaquation avec leur foi. Ceci parce qu'ils ont le choix. Le choix d'entrer au non dans le giron de la Sainte Eglise, alors que dans les pays ou la religion est intimement liée à l'état, le choix ne se pose pas ou peu. Donc, nous avons d'un côté des personnes qui vivent leur foi de par leur volonté et leurs convictions propres et de l'autre des personnes qui n'ont pas d'autre choix que de se dire croyant et surtout pratiquant, au risque de se voir mis au ban de la société. Un état ne devrait pas avoir de religion officielle et les représentants des religions ne doivent être autorisés à intervenir dans l'organisation sociale. Ils doivent se contenter de laisser venir les fidèles et les accompagner sur leur chemin spirituel. 

                                  Arnaud Boissy d'Anglas
                                  • jeudi 25 juin 2009 13:30 muslim

                                    Donc l'option du christ-roi qui durant 19  siècles a structuré la France socialement,moralement est morte?Et ceux qui structurent la société française sont les athées et les sionistes?
                                    • jeudi 25 juin 2009 14:20 genese

                                      Muslim,

                                      Arrêtez un instant avec les sionnistes s'il vous plait. Je pense que la France est une terre profondément marquée par son histoire et le lien étroit qui l'a unit à l'Eglise pendant 15 siècles. Et notre inconscient collectif est attaché à ce passé, quoi qu'on en dise. Seulement le changement était necessaire et il est arrivé au bon moment. L'Eglise pesait trop sur les consciences et empêchait la société d'aborder l'avenir avec sérénité. Il a fallu faire cette scission, le spirituel ne pouvant pas éternellement se subsituer au temporel. Concernant les athées, ils sont indispensables à l'équilibre de la société et il est normal qu'ils lancent des attaques contre le pouvoir religieux, à travers son représentant, sa Sainteté le Pape. Cela explique les propos de mon commentaire précédent.
                                      • jeudi 25 juin 2009 16:01 muslim

                                        Ce n'est pas que je tienne absolument à parler du sionisme mais on ne peut pas aborder l'histoire de la France contemporaine sans en parler puisque cette idéologie fait la pluie et le beau temps dans ce pays.
                                        Pour le catholicisme,ce n'est pas que je tienne tant à le défendre puisqu 'il est devenu insignifiant ayant décidé de ne plus avoir aucune action sur la cité:suppression des saints dans le calendrier,etc..  inutile d'énumérer le néant qu'il est devenu et la rupture des français avec autrefois leur religion nationale;d'ailleurs,le cas échéant,je défends Issa,prophète de l'islam et non pas Jésus.
                                        Tout autre est l'islam qui entend convertir pacifiquement les populations et marquer de son empreinte la société française comme le christianisme l'a fait au 2 ième et 3 ième siècle pour les populations gallo-romaines,l'islam qui par essence embrasse le temporel et le spirituel.
                                        On peut pas être plus clair.
                                        • jeudi 25 juin 2009 16:50 genese

                                          Muslim,

                                          Vous allez au devant de grandes désillusions si vous imaginez que la société française est disposée à laisser une religion s'imposer. Je vous l'ai dit, la rupture entre les pouvoirs spirituel et temporel est consommée et le lien ne pourra pas être retissé comme vous le pensez. A la lecture de vos propos, vous devez être un nouveau converti ou un ultra qui tente de prouver quelque chose. Si je peux vous donner un conseil, contentez vous de vivre votre foi et de vous épanouir à travers la pratique de votre religion, sans chercher à apporter la parole divine. 

                                          Le christianisme a réussi à s'imposer auprés des religions païennes en reprenant à son compte nombre de pratiques. Les druides se sont convertis pour échapper aux persécutions. Et si l'Eglise en fin de compte est sortie victorieuse de cette bataille, c'est parcequ'elle a compris qu'elle avait intérêt à s'allier aux monarques, afin d'appuyer son pouvoir sur le leur. De là ont découlé les dynasties de droit divin. C'était pratique pour se maintenir au pouvoir de laisser croire au peuple que ses dirigeants avaient un lien privilégié avec le ciel et qu'ils étaient les élus de Dieu. 

                                          Mais les temps actuels ne sont plus à cela. Le spirituel s'il veut survivre va devoir se fondre dans le moule de la société et l'Islam n'y echappera pas en occident ni en orient dans un futur à peine plus lointain. 



                                          • jeudi 25 juin 2009 17:21 muslim

                                            Dieu décidera de toute chose et les Français ont été chassés d'Algérie après 130 ans de colonisation scélérate et de crimes sans nom contre le peuple algérien et François Mitterrand,ministre de l'intérieur disait encore en novembre 1954:l'Algérie,c'est la France et le président Bouteflika a officiellement demandé que la France se repente et l'on attend,sabr,la patience mais qui ne désarme pas et moi je vous prédis beaucoup plus justement non pas l'algérisation de la France mais l'islamisation de la France comme celle de la Belgique et cette islamisation est là devant vos yeux et elle s'accomplit chaque jour par la construction de nouvelles mosquées,l'arrivée de nouveaux immigrants musulmans et la conversion des Français de souche,vers 2030 elle sera accomplie,dans 20 ans.L'islam imprègne chaque jour un peu plus la vie française-voyez l'impact du hadj,du ramadan- de ses valeurs et nous ne composerons pas avec l'idolâtrie comme le firent les chrétiens pour se gagner les populations;notre islam est un pur monothéisme qui s'appuie sur Koran Sharif et la Sunna,rien d'autre.Et tous les jours du nord au sud de l'hexagone,nous enregistrons de nouvelles conversions,pas un seul jour ne passe sans qu' il y ait des conversions que ce soit à Raismes ou à Lyon.Et notre islam embrasse tout,chez nous tout est à Dieu.
                                            • vendredi 26 juin 2009 09:25 ou_allons_nous

                                              Améne ta paye avec la mienne, ça fera une bonne quinzaine! Et oh, c'est l'heure de te foutre le cul en l'air mon gars et d'attendre le divin dard!
                                        • jeudi 25 juin 2009 16:45 swazi

                                          Muslim ,mieux ne vaut il pas pour vous aller fumer chez les Belges!

                                          Liste des candidats présentés par le Parti Socialiste belge pour les élections au parlement régional du dimanche 7 juin 2009 à Bruxelles.

                                          Emir Kir

                                          1 Charles PICQUE, 2 Françoise DUPUIS, 3 Emir KIR, 4 Caroline DESIR, 5 Rudi VERVOORT, 6 Eric TOMAS, 7 Fadila LAANAN, 8 Mohamed DAIF, 9 Michèle CARTHE, 10 Sfia BOUARFA, 11 Philippe CLOSE, 12 Julie ISZMAN, 13 Rachid MADRANE, 14 Isabelle EMMERY, 15 Willy ECOURTY, 16 Véronique JAMOULLE, 17 Grégor CHAPELLE, 18 Cathy MARCUS, 19 Jamal IKAZBAN, 20 Fatiha SAIDI, 21 Jean-Pierre VAN GORP, 22 Nadia EL YOUSFI, 23 Bea DIALLO, 24 Anne BROCHE, 25 Mohamed AZZOUZI, 26 Chantal DE SAEGER, 27 Ahmed EL KTIBI, 28 Souad RAZZOUK, 29 Emin OZKARA, 30 Nicole BOMELE-NKETO, 31 Carlo LUYCKX, 32 Anne SWAELENS, 33 Michel MOOCK, 34 Bernadette GENNOTTE, 35 Abdallah BOUSTANI, 36 Pascale SCHEERS, 37 Yonnec POLET, 38 Renée CHRISTOFFEL – DE VOS, 39 Gérald MOEREMANS, 40 Laetitia KALIMBIRIRO NSIMIRE, 41 Fabrizio BUCELLA, 42 Yasmina NEKHOUL, 43 Mohammed ERRAZI, 44 Florence LEPOIVRE, 45 Mohamed LAHLALI, 46 Sigrid JOURDAIN, 47 Mounir LAARISSI, 48 Isabelle FONTAINE, 49 Jean SPINETTE, 50 Martine BARBE, 51 Ahmed LAAOUEJ, 52 Ariane HERMAN, 53 Pierre KOMPANY, 54 Myriem AMRANI, 55 Ibrahim DONMEZ, 56 Anastasia PAPADOPOULOS, 57 Ahmed OUARTASSI, 58 Anne-Françoise MARTENS, 59 Amet GJANAJ, 60 Catherine WERTS, 61 Hava ARDICLIK, 62 Brigitte ROEFS, 63 Abobakre BOUHJAR, 64 Clara QUARESMINI, 65 Mado MFUNI LUKANDA, 66 Thierry VAN CAMPENHOUT, 67 Talbia BELHOUARI, 68 Julien UYTTENDAELE, 69 Jean DEMANNEZ, 70 Mohamed OURIAGHLI, 71 Karine LALIEUX, 72 Freddy THIELEMANS, 73 Alain HUTCHINSON, 74 Anne-Sylvie MOUZON, 75 Olivia P’TITO, 76 Mohammadi CHAHID, 77 Catherine MOUREAUX, 78 Christian MAGERUS, 79 Karim CHETIOUI, 80 Aline KAHN, 81 Pierre LARDOT, 82 France MARAGE, 83 Sevket TEMIZ, 84 Sonia LHOEST, 85 Christine ROUFFIN, 86 Josette DUCHAINE, 87 Henri SIMONS, 88 Alain LEDUC. (Brussels Journal

                                          • jeudi 25 juin 2009 16:57 muslim

                                            il est exact que la Belgique est en voie d'islamisation et que Bruxelles est à majorité musulmane;cette liste PS ne reflète pas la réalité sociologique de la population,les musulmans y étant sous-représentés.
                                    • jeudi 25 juin 2009 13:39 swazi

                                      Les français ne sont pas sionistes .Leurs villes étant " portes ouvertes" se sont emplies de réguliers et de clandestins -bien visibles et remuants.  Les français ne sont pas expansionistes mais plutot récepteurs .N'avons nous pas un Ministère de l'Immigration ?
                          • jeudi 25 juin 2009 03:16 muslim

                            Que font les dirigeants qui n'arrivent plus à régler les dossiers?Le même scénario s'est  toujours répété au cours de l'histoire:trouver des boucs émissaires,ce qu'il est convenu d'appeler un ennemi intérieur,aujourd'hui,en France pays totalement dépassé par la mondialisation,c'est l'islam;bataille du voile à l'école,bataille de la burqa qui est portée majoritairement par des Françaises de souche qui donc ont fait le choix libre de changer de communauté,demain bataille de l'azan comme des nationalistes de souche l'ont déjà essayé à Bordeaux en se répandant dans les rues de la ville tôt le matin pour donner l'azan alors qu'en France il n'est jamais donné pour fajar et inciter ainsi la population bordelaise à s'opposer à la construction d'une mosquée,après nous reviendrons sur le voile à l'université et cela ne s'arrêtera plus;ces attaques contre l'islam recueillent l'adhésion de pratiquement tous les partis politiques de l'extrême droite à l' extrême gauche avec des regrets parfois chez certains,des hésitations mais aussi hélas de l'écrasante majorité des Français;hypocritement,on tente bien de présenter tout cela en parlant d'islam intégriste,de danger pour la République,on invoque le risque de terrorisme inexistant depuis 1995,on prétend que la burqa ne permettrait pas l'assimilation de la vitamine D alors que l'on peut toujours prendre de l'huile de foie de morue,n'est-ce pas mais surtout on invoque la soumission de la femme,sa soumission supposée et contrainte au mâle musulman alors que dès maintenant,on sait très bien que le port de la burqa pour une écrasante majorité de ces 50000 femmes est librement consentie et constitue leur montée vers Dieu et le rejet des options de l'occident.
                            Donc il s'agit bien d'une guerre contre l'islam pour essayer par tous les moyens de stopper sa propagation bien au delà des milieux maghrébins,turcs ou subsahariens dans les Français et Françaises de souche d'une part et cet enjeu est vital pour les deux parties;on le voit chaque jour avec l'opposition des milieux nationalistes français aux constructions des mosquées bien inconsidérément pourrait-on dire puisque qu'en apparence seul l'islam s'il devenait majoritaire pourrait redonner du tonus à la France,l'islam étant une religion d'ordre et non de désordre,pour la famille,contre l'avortement,contre l'euthanasie et ainsi de suite mais passons....
                            Une guerre contre l'islam mais plus généralement une guerre contre les religions et la grande religion chrétienne qui a fait sous 40 rois la France mais qui a été mise à mal par la révolution de 1789,mère et matrice de toutes les religions qui ont ensanglanté le globe et que des historiens comme Gaxotte et Bainville pour ne citer qu'eux mais ils sont innombrables ont démonté admirablement,comme une attaque satanique le musulman dira chaïtanique contre Dieu,une révolution qui n'est pas terminée et qui se poursuit implacablement aujourd'hui sous d'autres formes et qui se poursuivra jusqu'à la fin du monde,le quiyamat;le tour de force de Satan,c'est d'avoir réussi à faire des chrétiens et des musulmans des adversaires alors qu'ils devraient plutôt avec sagesse unir leurs forces pour résister à, l'ennemi commun car sous les mots laïcisme,athéisme,sionisme,ce sont les mêmes pouvoirs qui s'acharnent contre le catholicisme, la papauté,Benoit XVI ou l'islam.Les prophéties de Malachie sont assez exactes dans le déroulement de ce processus mais aussi les traditions quiyamatistes
                            Guerre contre l'islam fondamentliste,intégriste ou pas,guerre contre le catholicisme,guerre contre  Dieu avec comme corollaire un brutal changement des moeurs très vite et surtout sous prétexte de dignité le repositionnement du rôle de la femme qui doit sortir de l'asservissement supposé où son confinement dans les sociétés traditionnelles l'aurait mise;mise en avant du mariage homosexuel,de l'homoparentalité,banalisation de la prostitution,des drogues dites douces,contrôles de plus en plus accentués sur la vie privée des individus grâce à la nouvelle technologie et les mouchards gadgets de tout genre voir la démocratie en Amérique de Tocqueville,propagande comme Orwell l'avait prévu dans 1984 avec la novlangue,réécriture obligée de l'histoire sont quelques uns des axes du nouvel ordre mondial et on a vu quel était son essence.
                            L'occident patronne la mise en place de ce nouvel ordre mondial mais tout ne se passe pas suivant le shème de ses promoteurs;premièrement,l'Europe athée,laïque,hédoniste est en plein effondrement démographique,cet hiver démographique bien mis en avant par Chaunu,l'hiver de l'homme blanc,population europénne estimée à 7,26 en 2050 de la population mondiale alors que les blancs à la même époque seront minoritaires aux USA,l'Europe est donc confrontée à l'irruption de populations religieuses musulmanes à la fécondité triple de celles des indigènes;grand choc et la aussi une guerre se livre pour prendre le contrôle de ces populations,cette guerre est intense car il s' agit de détacher les musulmans de naissance pour leur faire accepter un consensus mou,un islam relooké qui ne signifiera plus rien.
                            Tout ceci m'amène à croire et à écrire que nous vivons déjà une guerre civile larvée qui ne dit pas son nom,la bataille de la burqa n'en étant qu'un infime épisode.
                            il y a donc l'ennemi intérieur que je viens de décrire mais il est nécessaire pour l'occident de porter à l'extérieur la guerre contre l'islam et c'est ce qui se passe en Irak, 800000 morts depuis 2003 ou en en Afghanistan et dans bien d'autres pays parce que les forces de résistance à ce nouvel ordre mondial qui ne peut être que totalitaire,un totalitarisme doux qui viole les consciences mais paraît-il,c'est pour notre bien,voyez comme on a passé par dessus la tête des Français avec le traité de Lisbonne alors que le non à la constitution europénne l'avait emporté,s'organise autour de l'islam et de son éthique.Et l'islam est l'aboutissement de l'idée religieuse de l'humanité et s'organise autour du Koran sharif et de la Sunna.
                            • jeudi 25 juin 2009 14:13 candidou

                              Muslim et Ledaron,
                              Rappel.
                              Dans les années 50 et début des années 60, un peuple a rejeté les colonisateurs. Ces colons, en place depuis parfois 5 générations, qui bien souvent avaient trimé durement pour valoriser ce pays et représentaient 10% de la population se croyaient « chez eux ». Certes ils vivaient « à côté » des autochtones se pensant peut-être un tantinet supérieurs et la fusion, le melting-pot n’avaient pas eu lieu. Ils vivaient leurs usages, leur religion sans diktat, sans prosélytisme vis-à-vis des locaux qui perpétuaient leurs propres traditions.
                              Puis un jour, face aux pressions internationales et malgré la suprématie militaire du pays colonisateur, ce dernier dut tout abandonner. Abandonner les gisements de pétrole et de gaz que ses ingénieurs avaient découverts, les terres fertilisées et tout le reste. Ce ne fut pas facile. Quelques accords laborieusement négociés à Evian lui permirent toutefois de garder quelques arpents désertiques pour ses futurs essais nucléaires qui l’amèneraient dans la cour des grands.
                              Puis vint l’arrachement. Un million de pieds-noirs furent face au dilemme suivant : la valise ou le cercueil. Ils partirent, la valise à la main donc, vers un pays inconnu, gris et hostile. Hostile car il comportait  en son sein de farouches « humanistes » qui ne supportaient pas la colonisation orchestrée par leurs propres pères. Ils furent parfois insultés et bousculés à leur arrivée dans le pays, traités d’esclavagistes. Certains dockers affiliés à une centrale syndicale qui fait la une de l’actualité aujourd’hui, larguèrent plus ou moins malencontreusement leurs bagages dans le port de Marseille lors du déchargement des navires. Quand on n’a pas de chance,…
                              Malgré tout, ils s’installèrent, fusionnèrent tellement, qu’aujourd’hui seule l’Histoire est là pour nous les rappeler, eux, n'en parlant même plus de cette histoire.
                              Et le peuple libéré ainsi que ses voisins, s’empressèrent  de se trouver de nouveaux tyrans. Bien pire que les précédents, c’est souvent comme ça. Et pour fuir cette tyrannie, cette misère que firent-ils ? Ils s’abaissèrent à venir travailler pour leurs anciens colonisateurs ! Ils vinrent de plus en plus nombreux et se multiplièrent. Tant et tant qu’aujourd’hui, ils sont 10% peut-être plus. Ils se disent « chez eux » bien qu’en place depuis quelque 30/40 ans seulement, ils s’organisent et imposent progressivement leur mode de vie au mépris de l’histoire de leur pays d’accueil, ils revendiquent, ils contestent, ils défilent sous des bannières étrangères et sifflent les symboles de la République qui les subventionne, les instruit.
                              L’histoire est facétieuse. L’intolérable d’il y a cinquante ans là-bas est devenu revendication légitime aujourd’hui ici.
                              • jeudi 25 juin 2009 14:40 swazi

                                Curieux ;  Les algériens ont su se mobiliser contre les petits tyrans locaux de la Colonisation-Département .
                                Mais ils sont incapables de renverser les tyrans -bourreux qui les réduisent à la misère ,au terrorisme ,à l'exode.
                                Ils préfèrent venir chercher à la maison du Colon bonne cuisine et allocations . Ce n'est pas glorieux.
                                Venir faire les pieds noirs en France les condamne déjà à un retour chez eux probable . Ce ne serait pas injuste .
                            • jeudi 25 juin 2009 07:26 swazi

                              Accordez vous.Mettez une taxe sur les burqa,
        • mercredi 24 juin 2009 16:57 briardounet1

          ===> Blanche Colombe
          "...pourquoi donc le corps de la femme est-il toujours un sujet important," demandez-vous.
          Bonne question. Et voici la réponse faite par Saint Paul aux Corinthiens :
          "... Il est bon pour l'homme de s'abstenir de la femme (...)... le chef de la femme, c'est l'homme (...) Toute femme qui prie ou prophétise le chef découvert fait un affront à son chef; c'est exactement comme si elle était tondue. Si donc une femme ne met pas de voile, alors qu'elle se coupe les cheveux! Mais si c'est une honte pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou tondus, qu'elle mette un voile. L'homme lui ne doit pas se couvrir la tête, parcequ'il est l'image et le reflet de Dieu; quant à la femme elle est le reflet de l'homme...
          [ I COR. 7:1 et 11:3-7]
          "Sainte Marie au chef couvert, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il!"
          Briardounet
    • mercredi 24 juin 2009 13:12 tof

      C est exactement le propos de mon post ci dessus , le probleme ce n est pas la femme mais le fait que certains hommes ne pouvent refreiner leur malsaine pulsion .... ils ont donc invente la burqa car incapable de se couper les c..... et la b....

      On voit toujours la paille dans l oeil de voisin (ici les formes des femmes) et pas la poutre dans le sien (les pulsions des hommes).
  5. lundi 22 juin 2009 19:21 zawali


    Je prends les discussions en cours - pas  trop le temps de lire tous les posts. 
    D'autre part, je reviens d'un déplacement professionnel à l'étranger et autant dire que le décalage est énorme.

    Personnellement je pense qu'en ce moment, il y a des sujets beaucoup plus importants que la burqa. Mais bon, nos chers politiques (& autres) ont coutume d'agiter le chiffon rouge pour nous détourner, nous, pauvres moutons du troupeau, des vrais problèmes de société.

    Ceci dit, quelques points qu'il faudra garder à l'esprit pour débattre du sujet:

    - Je rejoins un des posts de Lie: arrêtons de croire/dire que ces fills/femmes sont de pauvres simples d'esprit sous l'influence des Mâles (mari/frère/parent..) qui les entourent voir même sous une pression sociale qui s'exercerait dans certains quartiers.
    A ce que je sache, on est dans un état de droit. Si une fille va au commissariat du coin pour déclarer qu'on l'a forcée à porter une burqa, je ne vois pas comment on pourrait ne pas exploiter son témoignage... bien au contraire.
    Acceptons l'hypothèse que certaines (voire beaucoup d'entre elles) le font par conviction. 
    On peut discuter des causes, des raisons, du degré de conviction et la justification de ce choix, mais à force prendre les gens pour des débiles on ne fait que les renforcer dans leur repli.

    - "Qu'elles quittent la France si elles insistent à le porter..." euh.. pour aller où? la plupart sont des françaises qui n'ont aucune attache réelle avec un quelconque autre pays.
    Il va bien falloir discuter avec ces jeunes femmes et comprendre leur positions. L'exclusion n'est pas la solution.

    - La burqa pose-t-elle un problème oui ou non si oui dans quels contextes et dans quelles conditions?
    Entre celui qui s'inquiète de la santé de ces jeunes femmes ("... une vie normale sous nos latitudes demande une juste exposition aux UV..."), celui qui assimile leur vie à une vie monacale dénuée de tout plaisir, celui qui s'inquiète de l'équilibre affectif des enfants qui ne voient pas le visage de leur mère... on frôle vraiment le ridicule. 
    Certains parlaient même d'une "agression visuelle" !
    Une femme doit présenter un visage découvert pour justifier de son identité quand c'est nécessaire ou quand des mesures de sécurité l'exigent. A part ça - parler d'agression visuelle quand nous sommes cernés de toutes parts par des images/situations de violence et des messages de publicité (dans lesquels d'ailleurs l'image de la femme est souvent três valorisée - c'est bien connu)... ça sent la tentative de diversion.

    - 9 visuels sur 10 (photos/vidéo) utilisés pour illustrer le sujet, ne sont pas pris en France. Je nie pas l'existence du phénomène et je ne minimise pas, mais soyons honnêtes et ramenons-le le à sa juste valeur. 
    Ceci justifie-t-il un débat national?

    Pour finir sortir ce débat au moment même où le discours d'Obama au Caire pouvait laisser espérer  des changements majeurs sur la scène internationale et une relation nouvelle entre l'occident et les pays musulmans, me semble une erreur de timing monumentale.



    • lundi 22 juin 2009 20:03 romuald

      Je viens de voir un reportage sur France 3 sur la burqa/niqab.

      Deux jeunes femmes (21 et 23 ans) entièrement voilées (sauf les yeux) étaient interrogées sur leurs motivations.
      Ce qui ressortait, c'est qu'ainsi elles se sentaient en sécurité par rapport aux garçons...
      Ca me fait froid dans le dos sachant qu'une amie Franco-iranienne (père Français mère iranienne) m'avait elle aussi expliquait que lorsqu'elle allait en Iran, elle était contrainte de mettre le voile pour éviter d'être emm...

      Bref, à cause d'abrutis de frustrés, ces jeunes femmes se persuadent que la seule voie est celle prônée par l'islam radical....

      Témoignait ensuite la principale d'un collège (ou d'un lycée, me rappelle plus) de la banlieue lyonnaise, d'origine marocaine et ayant fui sa famille et donc le Maroc pour échapper à ce carcan traditionnalisto-religieux.
      Elle disait qu'elle ne comprenait pas du tout comment ces jeunes filles parvenaient à se convaincre de la nécessité de porter le voile intégral, dans un pays (France) offrant tout de même beaucoup plus de libertés.
      Elle appelait carrément la burqa/niqab un "sac".


      Pour vérifier que je n'invente rien, suffit je suppose de regarder la rediff du JT de France 3 sur le net.

      • mardi 23 juin 2009 13:54 feel_good93

        @ J'ai l'impression que l'Algerienne des années 60 était beaucoup plus libre et libérée que sa petite fille française aujourdhui....
        • mardi 23 juin 2009 14:44 epicure



          Ca me rappels quelque chose ............?!

          • mardi 23 juin 2009 15:45 ou_allons_nous

            Epicure

            Sans remonter aux années 60, je compare mes copines de cours maghrébines des années 80 et celles de maintenant, la différence est grande. Jamais on ne croirait que ce fut les mêmes personnes. Les premières étaient les fers de lance de l'émancipation et s'en sortaient beaucoup mieux que les garçons, qui du coup se sont retrouvés reléguer à la deuxième place. Depuis, ils ont pris leur revanche et les burkas ont fait leur apparition.
            • mercredi 24 juin 2009 11:30 blanche_colombe

              j'essaye de continuer le débat avec d'autres arguments

              si j'ai parlé de santé dans un message plus haut ,ce n'est pas anecdotique et je voudrais vous faire questionner sur la santé mentale de telles femmes ;

              si les femmes saoudiennes mettent un grand voile noir et les afghanes une burqa ,c'est parce que c'est la tradition et qu'elles y sont socialement obligées ,elles n'ont pas d'autre choix alors que les françaises qui acceptent cela sans être forcées par leur père ou mari ,me semblent montrer une certaine faiblesse psychologique .
              attention je ne dis pas qu'elles sont folles mais qu'elles sont dans une configuration mentale où "se cacher " et "devenir invisible" est devenu important pour elles ;elles veulent circuler dans la rue sans qu'on les voit .

              j'amène cet argument et je pense qu'on va encore se moquer de moi alors que le port de ce voile noir me semble relever  pour celles qui le choississent par conviction religieuse d'un problème psychologique (je relierais cela à l' anorexie où le corps féminin avec ses rondeurs est rejeté )
              • mercredi 24 juin 2009 12:16 lie

                "mais qu'elles sont dans une configuration mentale où "se cacher " et "devenir invisible" est devenu important pour elles ;elles veulent circuler dans la rue sans qu'on les voit ."
                Cet accoutrement est le contraire de devenir invisible, c'est plutôt un exhibitionnisme à l'envers, être remarqué tout en restant caché, c'est là le hic par rapport à la soit disante pudeur de ces jeunes femmes.
                Après, mettre ça sous le compte d'une faiblesse psychologique, pourquoi pas, tout comme un drogué, un scientologue ou de celles qui s'exhibent pour de vrai sur les plages du Cap d'Agde.
                Quant à faire se questionner un faux musulman sur la santé mentale de ces femmes, c'est du pain béni pour lui, il en redemande, 5 coms pour nous "alerter" sur le taux démographique des populations musulmanes, après un post sur la burqua, franchement si ça ne vous parle pas ?
                J'oubliais le dessin de Becassine qu'il nous a mit plus haut, dessin signé El Cristero, type écrivant pour Les Intransigeants, blog integriste catho ouvertement anti-sémite, tendance MGR Williamson.
                • mercredi 24 juin 2009 13:17 swazi

                  Cà y est ! ceux là ont reçu leur compte:
                  ...Intransigeants intégristes ,catho antisémites,tendance Willamson,et quoi encore ?
                  Ont ils le droit de vivre  ? ;;; laissez les vivre,un jour ils recevront peut etre la lumière . Ils feront leur révision.
                  Il ne manque que "vipères lubriques  "
                  heureusement ,il n'y a plus de goulags ! Mais les pourvoyeurs rodent encore
                  • mercredi 24 juin 2009 13:46 lie

                    "Et quoi encore?" Ben c'est déjà pas mal, quand on lit les horreurs qu'ils écrivent sur les juifs, ils sont plus proches de l'ombre que de la lumière. Enfin, tu défends tes potes, les mêmes que notre intégriste auto-proclamé Muslim, vous devriez vous filez rencart, une idylle est en train de naître .....
                    • mercredi 24 juin 2009 16:38 swazi

                      O
                      Mais où donc trouvez vous à lire ces horreurs?Dans quels ouvrages vous fouinez ?Ceux qui sont imprimés chez Ahmadijinad ?Qui veut faire la paix avec Israel mais commence par nier l'existence meme de cet état ? et prétend vouloir le détruire ?

                      Moi ,j'ai bien compris que vous appelez la haine et le mépris sur des cathos que vous nommez intégristes

                      Lesquels ,à ce que je sache,se gardent bien de massacrer des civils israeliens dans les bus ,les rues ,les restaurants

                      et laissent les juifs de France vivre en paix Rue des  Rosiers ,Paris

                      et ne renversent pas le gouvernement lorsque leurs églises son profanées ,leur pape mis en dérision,leurs saints tournés en ridicule et  leur Jesus présenté sur une chaise électrique

                      Je le remarque d'autant plus sereinement que je ne cherche  la grace  d'aucun Dieu.


                      Aus uns et aux autres ,la vie éternelle  et pour moi les jours sur terre  suffisent
                • mercredi 24 juin 2009 12:37 bondynoise

                  Lie,

                  J'avais remarqué que notre muslin nous renvoyait souvent au journal "La Croix". Curieuses références pour un intégriste musulman.
                  • mercredi 24 juin 2009 12:41 saint-bernard

                    Et pourquoi donc Bondynoise? rien d'étonnant à cela. Le catholicisme est universel.
                    • mercredi 24 juin 2009 12:47 bondynoise

                      Vous croyez qu'un intégriste musulman se plonge dans des journaux chrétiens et que pour donner du poids à ses arguments cherche le soutien des intégristes catholiques?
                      • mercredi 24 juin 2009 12:50 saint-bernard

                        Oui pour ce qui est de la première partie de votre phrase; Pour la seconde , pourquoi "intégristes". Le journal La Croix n'a pas un lectorat intégriste. Mais le mieux est que vous posiez la question au principal intéressé.
                        • mercredi 24 juin 2009 12:58 bondynoise

                          Evidemment,Le journal "la Croix" n'est pas un journal intégriste. Mais les propos de muslin sont ceux d'un musulman intégriste. Il est très informé sur tout ce qui touche au catholicisme. Je suis perplexe. Je ne réponds plus aux commentaires de muslin.Tout tourne autour de la religion et c'est lassant.
                          • mercredi 24 juin 2009 14:07 saint-bernard

                            vous êtiez enseignante , Bondynoise. N'avez-vous jamais remarqué que , bien souvent, les seuls élèves qui ont des connaissances en matière de religion chrétienne sont les élèves de culture musulmane?
                            • mercredi 24 juin 2009 15:11 bondynoise

                              saint.bernard,

                              En ce qui concerne mes élèves musulmans, je n'ai jamais remarqué qu'ils avaient des connaissances sur la religion chrétienne. En tant qu'enseignante d'allemand, c'est plus difficile de s'en rendre compte.Quand nous travaillions le thême de Noël en Allemagne , ils étaient intéressés  . Ceci dit, lors de visites dans des cathédrales, certains ront refusé d'y pénétrer. Pourtant,le guide était un prof d'histoire.
                              • mercredi 24 juin 2009 15:56 saint-bernard

                                J'ai également entendu parler de ces refus de visite d'églises. Les connaissances sur le christianisme doivent venir du fait que le Christ est, pour les musulmans, un prophète.
                                • mercredi 24 juin 2009 16:20 lie

                                  Ça vient surtout du fait que l'islam n'est pas une nouvelle religion mais un prolongement du judaïsme et du christianisme, on y retrouve donc quelques fondamentaux comme la mission divine de Jésus, la pureté de Marie et le caractère inspiré du nouveau testament. Mais tout ça sont les grandes lignes, rien à voir avec les connaissances très précises de Musul sur l'histoire de l'Église catholique romaine.
                                  • mercredi 24 juin 2009 17:15 saint-bernard

                                    Musul ne montrant pas de l'Islam l'image qui vous convient - une vision esthétisante , vous avait-il dit du temps où il s'appelait Izem ou Al Manar, vous avez décidé d'en faire le clone de Swazi  !!!) ou d'un intégriste catholique. Là, vous vous sentez beaucoup plus à l'aise. Vous avez rétabli l'ordre de votre monde.
                                    • mercredi 24 juin 2009 17:51 lie

                                      "Musul ne montrant pas de l'Islam l'image qui vous convient - une vision esthétisante , vous avait-il dit du temps où il s'appelait Izem ou Al Manar,"
                                      Tiens donc, tu te rappelles de ça ? L'ordre de mon monde est juste de ne pas me faire berner, that's all, malheureusement pour les mythos, je lis ce blog et ses coms depuis longtemps, je sais donc qui a écrit quoi, surtout quand ce "qui" est le seul à utiliser un certain vocabulaire. Vocabulaire que j'ai retrouvé chez un ancien commentateur pas du tout musulman à l'époque, bien au contraire.
                                      Je pourrais aussi te renvoyer la balle en disant que ça vous arrange bien aussi (d'où son rôle) d'avoir un prototype un peu trop parfait de l'intégriste de base, mais attention, un intégriste qui cause latin, c'est le haut de gamme, une perle, “Ducunt volentem Fata, nolentem trahunt”.
                                      • mercredi 24 juin 2009 18:05 saint-bernard

                                        Vous parlez de Paisible?  Pourquoi ne le lui avez-vous pas posé la question plus tôt? 
                                        Je me souviens de (et non je me rappelle de, au fait) la conception " esthétisante" et aussi comme vous tombiez très souvent d'accord avez Izem, un exemple au hasard ,quand vous m'expliquiez ce qu'était l'état de dhimmitude en Andalousie. Je vous laisse le qualificatif d'intégriste qu'il est facile de coller à des propos que l'on ne partage pas et ne le reprends pas à mon compte, mais pourquoi un musulman ne connaîtrait -il pas le latin.? Quelle condescendance !!!!

                                         

                                        • mercredi 24 juin 2009 18:25 lie

                                          Comment est ce que tu peux connaître Paisible, il n'y avait pas de st bernard à l'époque ? Je lui ai déjà posé cette question, ainsi que sur les pseudos de Lucide ou autre Pierreleromain, mais pas facile de reconnaître sa petite mythomanie, tu sais ce que c'est.
                                          "mais pourquoi un musulman ne connaîtrait -il pas le latin.? Quelle condescendance !!!!
                                          Mais bien sûr, toujours le même système d'attaque St Bernard, un musulman peut en effet connaître le latin, et aussi l'hébreu et le flamand, connaître dans les détails une certaine histoire de France, des poètes malgaches, et Paul Valéry sauf que tout ces menus détails ont été cités aussi par un certain Paisible entre autre, celui là même qui nous mettait en garde contre les envahisseurs musulmans, c'est là où le bas blesse.
                                          • mercredi 24 juin 2009 18:37 saint-bernard

                                            Comment puis-je connaître Paisible alors qu'il n'y avait pas de Saint-Bernard à l'époque? Celle-là, est trop facile pour un agent des renseignements comme vous Lie. Je vais vous laissez trouver toute seule. Connaître le christianisme, le judaïsme, le latin, l'hébreu et la flamand, les poètes malgaches et Paul Valéry, c'est une vie d'étude pour tout le monde et pas plus étonnant chez un musulman que quiconque.

                                            tout ces menus détails . le bas blesse . Tsss

                                             

                                            • mercredi 24 juin 2009 18:52 lie

                                              "Connaître le christianisme, le judaïsme, le latin, l'hébreu et la flamand, les poètes malgaches et Paul Valéry, c'est une vie d'étude pour tout le monde et pas plus étonnant chez un musulman que quiconque."
                                              Non, par pour tout le monde, désolé, je ne vais pas rentrer dans les détails, mais il y a des chose beaucoup trop précises pour être le simple fait du hasard.

                                              "Comment puis-je connaître Paisible alors qu'il n'y avait pas de Saint-Bernard à l'époque? Celle-là, est trop facile pour un agent des renseignements comme vous Lie. Je vais vous laissez trouver toute seule."
                                              Ben je ne vois pas, à moins que tu sois aussi un adepte du changement de pseudo, ce qui ne m'étonnerait guère.
                                              • mercredi 24 juin 2009 18:53 saint-bernard

                                                Perdu Lie.
                                                • mercredi 24 juin 2009 19:08 lie

                                                  Tu peux raconter ce que tu veux, si tu te rappelles des pseudos de 2007 c'est que tu étais déjà sur ce blog, ou alors c'est un don ou de la voyance ?
                                                  • mercredi 24 juin 2009 19:12 saint-bernard

                                                    Don de voyance ? c'est de pire en pire, Lie. Et pourquoi pas une théorie du complot pendant que vous y êtes!
                                                    La réponse est pourtant toute simple.
                                                    • mercredi 24 juin 2009 19:21 lie

                                                      La voyance c'était de l'humour, je ne vois pas bien le rapport avec la théorie du complot ? Donc tu vas me faire croire que tu étais un simple lecteur qui passait par là en 2007 mais qui se rappelle très bien des pseudos de l'époque même si ils ne sont restés que quelques mois, c'est très très fort.
                                                      • mercredi 24 juin 2009 19:43 saint-bernard

                                                        Ben , c'est qu'il n'y a pas de rapport. C'est juste pour mettre en évidence votre esprit soupçonneux et tortueux. Des séquelles de stalinisme perhaps?
                                                        La réponse est toute simple, Lie.
                                                        • mercredi 24 juin 2009 20:21 lie

                                                          A chaque fois tu me ressors le coup du stalinisme, c'est ridicule, la réponse est simple mais je ne la connais pas, tout ça pour couvrir un type dont je sais (moi et quelques autres dont l'ancien Marchenoir) qu'il nous mythone depuis le début. Un petit extrait pour illustrer "Je suis un nationaliste français d'aspiration chrétienne.Je ne suis pas un mondialiste ; je ne fais pas partie du front national parce que s'il a exprimé des idées nationales , il n'a jamais mis en oeuvre un programme comme  le PS , CMU  , toutes les conquêtes sociales de Martine Aubry  par exemple et de plus , ce n'est pas un parti démocratique et il est frappé de népotisme mais certaines de ces idées sont excellentes......  je ne  suis pas pour le libéralisme parce qu'il est le moteur en marche de la dissolution de la nation même si à titre individuel j'en profite , ma fortune est moyenne, mes 4 enfants sont des métis et moi- même ,je suis issu d'une minorité  opprimée de ce pays de l'autre côté du grand lac.Le grand amour de ma vie , c'est la France qui m'a tout donné."
                                                          signé Paisible.
                                                          Non, ce ne sont pas les changements de pseudos qui me dérangent, mais les bobards.
                                                          • mercredi 24 juin 2009 21:13 saint-bernard

                                                            Lie, je ne couvre personne. Simplement, je ne trouve pas intéressant  de porter un jugement sur la personne qui est derrière le pseudo ou de lui coller une étiquette politique. Ce qui m'intéresse, c'est le contenu de ses comms. Donc, pour moi la question que je me pose est  : est-ce que ce que dit Muslim sur l'Islam , sur la démographie ou autres,  est excact ou non , vérifiable ou pas. S'il veut parler du christianisme ,et/ou au nom du christianisme ,  même attitude.  Sur le nombre de ses enfants ou ses sentiments, je ne me prononce pas.
                                                             Mais ce qui est à remarquer chez vous, c'est que vous voulez jeter le discrédit sur les comms de Muslim parce que , comme on disait au bon vieux temps du PCF,  " ça fait le jeu de la droite". Peu importe si c'est exact ou non. Et surtout, les gens sont des imbéciles manipulables qui ne peuvent se faire leur opinion tout seuls.

                                                            J'apprends avec surprise, que vous êtiez d'accord avec Marchenoir. C'est plutôt rare.

                                                            Et au fait; Lie,si vous preniez la peine de réfléchir avant de cliquer, vous verriez que c'est très simple d'avoir accès aux anciens comms :  il suffit d'aller dans archives . Et pour tout ce qui est antérieur à l'année précédente, on clique sur le nom d'un blogueur, et on peut lire ses anciens aarticles.  Voili voilou. Pas de complot, pas changement de pseudo. Ca valait pas le coup de vous énerver.

                                                            • mercredi 24 juin 2009 21:33 lie

                                                              Je ne porte pas un jugement sur la personne, mais bien sur ses écrits et ça change quand même beaucoup de chose sur la crédibilité quand une première fois on se présente comme catho ou schroumf et ensuite comme musulman, au niveau de l'intention ça change tout, c'est de la manipulation ni plus ni moins.
                                                              "Et au fait; Lie,si vous preniez la peine de réfléchir avant de cliquer, vous verriez que c'est très simple d'avoir accès aux anciens comms :  il suffit d'aller dans archives . Et pour tout ce qui est antérieur à l'année précédente, on clique sur le nom d'un blogueur, et on peut lire ses anciens aarticles.  Voili voilou. Pas de complot, pas changement de pseudo. Ca valait pas le coup de vous énerver."
                                                              Je ne m'énerve pas du tout, faut pas déconner non plus, mais quand même, se rappeler de Paisible et de Marchenoir, il faut remonter à loin dans les archives.
                                                              • mercredi 24 juin 2009 22:05 saint-bernard

                                                                Vous parlez des intentions, Lie, moi je m'intéresse aux faits - quelles que soient les intentions supposées de la personne.

                                                                Pour la dernière partie de votre comm : il faut remonter à 2006 par exemple.

                                                                • jeudi 25 juin 2009 10:06 lie

                                                                  Les faits ne veulent rien dire si il y a pipeau au départ, comme par exemple se vanter d'être un parent idéal, d'être prof en zep ou de donner des leçons d'éducation si en vérité le vantard est un celib sans enfants, sur quoi tiennent les faits ? Si un commentateur se plaint de sa vie en cité et qu'après recherche IP on découvre une adresse au fin fond de l'Aubrac, il y a un problème, les faits tombent à l'eau car ils ne reposent sur rien, ou sur du mensonge. Je passerai sur la myto de swazi, là on est en cinémascope version peplum ou made in taiwan. Conclusion, si je lis la plupart des coms, je les tchipe sitôt lu car pas crédibles, sauf ceux de Bondynoise, tete, tombon, romuald, briardounet, mowglii, el bushi, zawali et les réponses malheureusement trop rares des Bondyblogueurs.
                                                                  Acta fabula est.
                                                                  • jeudi 25 juin 2009 11:29 saint-bernard

                                                                    Lie, vous vous proclamez admin du blog. Comment savez-vous que ceux que vous citez sont bien ce qu'ils disent être . Vous avez accès à leur adresse IP? A quel titre?

                                                                    Par ailleurs, Lie, il y a des banlieues partout et une délinquance en hausse dans les campagnes. Alors le témoignage de quelqu'un de l'Aubrac , par exemple , n'est pas à rejeter s'il se plaint de l'évolution de la société.

                                                                    Ce que je constate , et je le répète, c'est que tant qu'Izem collait à l'image que vous voulez qu'il soit donné de l'Islam - Islam d'Andalousie XI° siècle - vous ne cherchiez pas à le discréditer . Vous avez commencé - et encore très mollement  au début, lorsque ses positions - sur l'homosexualité, l'avortement, la prostitution entre autres - n'ont plus rejoint les vôtres. Voilà pourquoi, pour moi, ce sont vos propos qui ne sont pas crédibles. Vous êtes dans le copinage et le déni.

                                                                    • jeudi 25 juin 2009 12:46 lie

                                                                      "Comment savez-vous que ceux que vous citez sont bien ce qu'ils disent être . Vous avez accès à leur adresse IP? A quel titre?"
                                                                      Je ne me proclame rien du tout, je sais juste que c'est courant sur les blogs. Pour savoir ? Une question de feeling, de témoignages précis, clairs et objectifs, des choses facilement vérifiables et surtout ils ne se cachent pas derrière d'autres pseudos et avec la plupart on communique en off.

                                                                      "Les témoignages seuls m'importent, je ne suis pas là pour me faire des copains ou me découvrir des affinités avec tel ou tel intervenant"
                                                                      Moi non plus et comment tu fais Oùallons pour savoir si le témoignage est vrai ?

                                                                      "c'est que tant qu'Izem collait à l'image que vous voulez qu'il soit donné de l'Islam - Islam d'Andalousie XI° siècle - vous ne cherchiez pas à le discréditer . Vous avez commencé - et encore très mollement  au début, lorsque ses positions - sur l'homosexualité, l'avortement, la prostitution entre autres - n'ont plus rejoint les vôtres. Voilà pourquoi, pour moi, ce sont vos propos qui ne sont pas crédibles. Vous êtes dans le copinage et le déni."
                                                                      Ben tu me suis à la trace on dirait et après tu viens me faire la leçon avec ton Stalinisme moisie ? L'hopital qui se f .........
                                                                      Bon, mais t'as pas bien suivit, parce qu'avant Izem, il y a eu Musulman, le même bien sûr, et la prims à lui dire que c'était un troll du FN c'est moi (avec d'autres ensuite). Alors oui par moment je suis d'accord car il peut dire aussi des choses justes mais qui sont contredites le lendemain et surtout j'en reviens toujours à ses premiers coms sous un autre chapeaux que celui de musulman, c'est ça qui n'est pas crédible et c'est la que le doute c'est définitivement installé.
                                                                      Pourquoi passer tant de temps à essayer de me contredire sur ce sujet ? Qu'est ce que ça t'apporte ?
                                                                      Je peux mettre tous les coms de Paisible si ça peut aider, tout le monde reconnaitra tout de suite Musul, aucun doute là dessus.
                                                                      • jeudi 25 juin 2009 13:03 saint-bernard

                                                                        Lie, tout le monde a un pseudo sur le web, et par ailleurs vous communiquez en off avec qui vous voulez, ça ne rend le témoignage de ces personnes ni plus ni moins intéressant ou fiable que celui des autres.

                                                                        Je ne vous suis pas plus  à la trace que vous ne me suivez, moi ou les autes. Je lis les comms, ce qui est le but du jeu et l'une des raisons du succès de ce blog. Et donc, j'ai très bien suivi, et constaté l'évolution de votre comportement vis-à-vis du blogueur actuellement  nommé Muslim. Je ne vais pas le répéter.

                                                                        Pourquoi passer tant de temps à vous contredire? Mais parce que je ne suis pas d'accord avec vos propos et que je n'apprécie pas les manières plus ou moins directes dont vous avez usé  pour discréditer Muslim , et la façon que vous avez d'accuser les gens avec lesquels vous n'êtes pas ou plus d'accord , d'être des trolls d'extrême droite. Et pourquoi pas "vipère lubrique" tant que vous y êtes.

                                                                        En ce qui me concerne, j'ai épuisé ce sujet. Ceux que ça intéresse peuvent se reporter aux anciens comms et vérifier ce que je dis.

                                                                        • jeudi 25 juin 2009 13:30 lie

                                                                          "et que je n'apprécie pas les manières plus ou moins directes dont vous avez usé  pour discréditer Muslim , et la façon que vous avez d'accuser les gens avec lesquels vous n'êtes pas ou plus d'accord , d'être des trolls d'extrême droite. Et pourquoi pas "vipère lubrique" tant que vous y êtes."
                                                                          Il y en a deux qui défendent toujours Muslim, toi et swazi dont tu reprends d'ailleurs l'expression "vipère lubrique"???Truc qui ne veut rien dire et auquel je n'ai jamais pensé. Je n'accuse personne en dehors de musul, si il pouvait enfin s'expliquer sur son changement de position ou de religion, ça serait plus clair, plus honnête et plus franc. Pour en finir avec ça, même quand il s'appellait Paisible, il m'arrivait d'être d'accord avec lui, ça aussi tu as du le lire vu que tu t'es fadé tous les coms depuis 2006:-(
                                                                          • jeudi 25 juin 2009 13:34 saint-bernard

                                                                            Vous voyez, vous ne pouvez pas vous en empêcher .

                                                                            Moi j'ai terminé.

                                                                        • jeudi 25 juin 2009 13:23 swazi

                                                                          Lie ,un autre Troll   sur cheval de bois !
                                                                          qu"elle s'occupe avec les pseudos et en fasse collier ,qu"importe !

                                                                          Les Bylkas n'ont rien de bretonnant et c'est aussi bien comme cela
                                                                        • jeudi 25 juin 2009 13:13 saint-bernard

                                                                          Fausse sortie : ça ne se fait pas, sur les blogs,  de donner accès aux adresses IP.
                                                                          Là j'ai terminé.
                                                                          • jeudi 25 juin 2009 13:37 lie

                                                                            Mais je parlais pas de moi, comment t'es en panique là, hou l'adresse IP, attention je te vois, je sais qui tu es....
                                                                            mdr.
                                                                    • jeudi 25 juin 2009 11:57 ou_allons_nous

                                                                      Saint Bernard

                                                                      Je ne porterais pas de jugement sur Lie, libre à elle de croire et de s'imaginer ce qu'elle veut. J'ai essayé d'expliquer lors de mes premiers pas sur le bondy blog que je fous éperdument de savoir qui se cache derrière les pseudos, cela n'a aucune importance. Les témoignages seuls m'importent, je ne suis pas là pour me faire des copains ou me découvrir des affinités avec tel ou tel intervenant. Et puis qui nous dit que Lie est bien Lie?
                                                                      • jeudi 25 juin 2009 12:02 saint-bernard

                                                                        Votre position est aussi la mienne Où allon-nous.
                                                                  • jeudi 25 juin 2009 10:30 swazi

                                                                    La banlieue n'est pas le centre de l'Univers .!Le baggy et la capuche sont le péplum de ce Lieu.
                                                                    Les grands couturiers ont un autre horizon: ils s'inspirent de l'histoire ,de l'ethnologie ,des richesses en forme et en couleurs d'un monde plus vaste et plus divers. L'esprit toujours  plus mobile..;
                                                        • mercredi 24 juin 2009 20:00 swazi

                                                          à la Stasi ,on était pret à dresser des fichiers meme pour les mouches ,pourquoi pas sur les pseudos.
                                                          Il y a toujours eu des maniaques pour assurer ce 'boulot ";
                                • mercredi 24 juin 2009 16:11 ou_allons_nous

                                  Saint Bernard 

                                  Sans oublier que l'archange gabriel aprés avoir annoncé à marie qu'elle n'était pas en cloque de son légitime est revenu quelques siècles plus tard secouer les puces de mahomet pour apporter aux musulmans la parole de dieu, chose qu'il avait oublié de faire 600 ans auparavant.
                                  • mercredi 24 juin 2009 16:48 saint-bernard

                                    C'est ballot.
                              • mercredi 24 juin 2009 15:31 aplanos

                                Bondynoise,

                                Sie sollen oft die Gelegenheit nicht haben, deutsch in Ihrer Stadt zu sprechen.
                          • mercredi 24 juin 2009 13:23 lie

                            "Il est très informé sur tout ce qui touche au catholicisme. Je suis perplexe"
                            Moi de même, sans oublier qu'il connaît aussi le latin, plus toutes ses ref très dans le courant nationaliste.
                            Je le lis depuis trop longtemps et son changement perpétuel de pseudo n'y change rien, le fond est toujours le même, le vocabulaire très particulier aussi, c'est donc très facile de repérer ses "simulations" grâce aux archives du blog.
              • mercredi 24 juin 2009 12:00 tof

                Bonjour

                J ajouterais a ce que vous dites blanche colombe que si ces femmes le font pour ne pas etre vu c est une belle hypocrisie.

                Car cela fonctionne tres bien dans des pays ou la burqa est culturellement connu mais en occident c est l effet inverse que cela produit.
                Les gens n etant pas habitue a voir ce vetement , ces femmes sont "devisageesé et stimagtisees.

                De plus je persiste a dire que ce vetement n a aucun lien avec l Islam car il a une origine perse et a cette epoque l Islam n existait pas.
                Le coran dit "couvrez vous la tete" et non "couvrez vous integralement".

                C est tellement plus facile de cacher sa femme en pretextant le coran plutot que de remettre en cause les profond malaise des hommes qui ne savent contenir leur pulsion ....

                Cdt
                • mercredi 24 juin 2009 12:08 tof

                  Il faut lire "dévisagées" bien sur ....
      • mardi 23 juin 2009 10:13 zawali


        @Romuald: on vous croit sur parole, mais là n'est pas le propos.

        Le sujet est sensible et nul doute que les témoignages de ces femmes est à prendre au sérieux. Ces témoignages ramènent à des experiences personnelles souvent douleureuses. Néamoins il ne faut pas perdre sa capacité de discernement:
        - Evitons les amalgames: les expériences vécues à l'étranger dans des sociétés souvent totalitaires et fermées ne doivent pas être comparées à ce qui se passe en France.
        - C'est justement parceque nous somme dans une société de droit qu'il faut que ces témoignages soient écoutés. Mais de la même façon ne diabolosons pas les autres expériences et les autres convictions.
        - L'état de droit et de justice doit permettre toutes les expressions et doit leur définir un cadre commun. 
        Le port de la burqa est-il suffisament répandu et pose-t-il un problème aux autres?
        Le simple citoyen que je suis, s'inquiète quand certains parlent de pressions familiales/sociales faites aux femmes en France. S'il y a un problème de ce côté, ayons le courage de le traiter à la racine mais la solution n'est sûrement pas d'interdir la burqa.

        Encore une fois, à part: 
        - le refus de justifier de son identité pour des raisons administratives ou de sécurité
        - le risque de pratiques sectaires si elles sont avérées (influence/manipulation mentale)
        - adopter un comportement sous une quelconque contrainte familiale/sociale

        .. c'est sur ces pistes là que l'état doit intervenir et surtout pas sur la façon avec laquelle des jeunes filles choisissent délibérément de s'habiller.

        Encore faut-il que l'ampleur du phénomène le justifie. 
        Mais il me semble que c'est déjà trop tard. Les aboyeurs de service sont lâchés. 

        • mardi 23 juin 2009 11:07 el_bushi

          @Zawali
          Le port d'armes à feu est ultra-minoritaire en France, voudriez-vous abroger cette législation ô combien liberticide qui en interdit l'usage ?
          • mardi 23 juin 2009 11:22 zawali


            @El Bushi: il ne faut pas tout mélanger.
            Le port d'armes est nocif pour les autres. Il peut potentiellement porter préjudice aux autres.

            Le port de la burqa qui émet des radiations ou de la burqa fumigène ou à la limite la burqa qui sent mauvais - je peux être contre moi aussi. 
            Mais arrêtons le délire ! tout le monde voit bien la manipulation et les arrières pensées.

            Le prosélytisme non, le sectarisme non - Mais halte aux amalgames (le parallèle avec le nazisme: on marche sur la tête!). 

            La liberté des personnes de disposer de leur corps et de choisir ce qu'elles veulent porter est un droit élémentaire. 
            S'il y a contrainte sociale/familiale il faut que la justice s'en occuppe et il faut inciter les jeunes filles qui en sont victimes de porter plainte. Maintenant si c'est une conviction personnelle l'état n'a pas à s'y mêler.
            • mardi 23 juin 2009 11:34 el_bushi

              @Zawali
              Ma remarque sur le port d'armes n'était en rien une comparaison avec la burqa ou le niqab. Ça visait simplement à montrer que les phénomènes ultra-minoritaires et peu répandus nécessitent tout autant une législation dans un État de droit.
              Et puis, je l'ai déjà dit mais comment peut-on parler de liberté fondamentale et de droit élémentaire vis-à-vis de ce qui constitue justement une entrave à la liberté ?
              Comment faire la part des choses entre la conviction et la contrainte de l'entourage ?
              Sur quelle base affirmer qu'il s'agit bel et bien d'un choix personnel ? Sur leur bonne foi parce qu'elles l'auront déclaré comme tel ?
              • mardi 23 juin 2009 11:47 zawali

                @El Bushi:
                >Comment faire la part des choses entre la conviction et la contrainte de l'entourage ?
                >Sur quelle base affirmer qu'il s'agit bel et bien d'un choix personnel ? 
                >Sur leur bonne foi parce qu'elles l'auront déclaré comme tel ? 

                A moins d'être masochiste (y en a qui adorent), ou de penser que la justice ne peut rien faire, je ne vois pas pourquoi une fille née en france qui connait tous ses droits, accepetrait de vivre sous une contrainte qui l'oblige a se couvrir tout le corps.
                Encore moins avec tout ce qui se dit actuellement.

                Il doit bien y avoir d'autres raisons qui tiennent de la sphère du choix personnel sur lesquelles toutes les lois imaginables ne pourront rien faire.


                • mardi 23 juin 2009 12:18 el_bushi

                  @Zawali
                  La pression morale d'un entourage et l'influence de fortes traditions n'impliquent pas une prédisposition au masochisme et peuvent réfréner bien des envies de s'en affranchir.
                  On peut tout aussi bien regretter que toutes les femmes battues ne portent pas plainte mais la pression morale les en empêche bien souvent.
                  Cela dit, j'admets volontiers qu'il puisse s'agir d'un choix personnel dicté par une conviction profonde mais que j'assimile pour ma part à un jusqu'auboutisme irraisonné.
                  • mardi 23 juin 2009 18:35 muslim

                    www.la-croix.com/afp.static/pages/090623151752.5aauwqbb.htm
                    Interdire la burqa viole les droits humains dit cette organisation;souhaitons que les Américains s'en souviennent dans une autre bataille de la burqa en Afghanistan où leurs troupes sont engagées.
                    • mercredi 24 juin 2009 08:00 romuald

                      Human Rights Watch est cette organistaion humanitaire US qui considérait, à juste titre, comme crimes de guerre les bombardements US et israéliens sur des populations civils; mais également le fait, pour les islamistes "résistants" de se planquer au milieu de civils, de se déplacer en utilisant des ambulances et enfin de viser avec des roquettes des zones civiles.

                      Je suis donc surpris que tu t'appuies sur cette organisation US qui incrimine tes potos les "résistants".


                      Enfin, sachant que la Cour européenne des DH est seule compétente pour juger si la France contrevient aux DH ou non, et sachant que la CEDH a déjà donné raison à la France dans des histoires de voile, les accusations de HRW, hein..
                      • mercredi 24 juin 2009 08:36 swazi

                        ""

                        La dictature iranienne vient de produire l'image qui l'accablera à jamais: le visage ensanglanté de Neda, 26 ans. Filmée par un anonyme dans son agonie, après avoir été touchée par une balle samedi à Téhéran lors d'une manifestation, la jeune étudiante est devenue le symbole de la résistance d'un peuple gagné par la contagion démocratique. A peine Barack Hussein Obama venait-il d'inviter (Le Caire, 5 juin), après avoir lui-même rappelé sa filiation musulmane illustrée par son deuxième prénom, à "combattre les stéréotypes négatifs de l'islam où qu'ils se manifestent", la théocratie iranienne étalait son totalitarisme, son immoralité, sa violence. Il aura fallu attendre samedi pour qu'Obama sorte de son silence, mécaniquement approuvé par ses dévôts, et affirme enfin le soutien des Etats-Unis à ceux qui exercent "le droit universel au rassemblement et à la liberté d'expression".

                        L'Islam des Lumières, que semble vouloir porter le peuple iranien quand il réclame la démocratie et la modernité, ne s'accorde pas avec ces niaiseries qui veulent faire croire qu'il est déjà une réalité largement établie et que l'islamisme est un fantasme. Obama est d'ailleurs bien mal inspiré quand il se félicite de voir "le gouvernement américain aller devant les tribunaux pour protéger le droit des femmes et des jeunes femmes de porter le hijab, et pour punir ceux qui nient leur droit" (discours du Caire). Le voile, plus encore la burqa et le niqab, restent les signes de la soumission de la femme, mais aussi d'un rejet de l'Occident et sa laïcité. Interdire la burqa? Le débat qui s'ouvre en France a le mérite de s'affranchir de l'angélisme. Mais c'est une commission d'enquête sur la réalité de l'islamisme en France qu'il faudrait initier. ""

                    • mercredi 24 juin 2009 01:24 el_bushi

                      @Muslim
                      Le problème de ce genre d'organisations c'est qu'elles ne saisissent pas le concept de laïcité spécifique à la France.
                      Il leur est facile de déclarer qu'untel ou untel bafoue les droits fondamentaux quand on possède un système institutionnel basé sur le communautarisme où les différentes communautés sont autant de refuges identitaires pour faire valoir son droit à la différence.
                      L'idéal communautaire affirme que l'individu n'existe pas indépendamment de ses appartenances culturelles, ethniques, religieuses et sociales. Il n'a pas pour but, contrairement au modèle laïque français, de fonde les citoyens dans un moule commun mais au contraire de faire coexister leurs différences. Le modèle français considère le communautarisme et ses revendications, peut-être à tort, comme une menace pour l'unité de la nation.

                      • mercredi 24 juin 2009 04:19 muslim

                        Le modèle laïque français est mort et archi -mort;on vit justement son agonie;dans tous les grands pays d'immigration et la France en est un fonctionne le modèle communautaire;s'il est un des rares domaines où je suis d'accord avec les pays anglo-saxons,c'est bien dans l'adoption du modèle communautaire;plus tôt on sera débarrassé de cette utopie en France,le laïcisme,mieux ce sera;dans une Europe qui reçoit sans cesse des apports extérieurs voulus et programmés par les grandes organisations internationales qui sont les embryons du gouvernement mondial qui se met en place,dans cette Europe où comme je l'ai déjà souligné,les souchiens connaissent un hiver démographique,où les gens apportent leur univers culturel et religieux et où le pays d'accueil n'est plus un modèle,avec internet,les paraboles qui permettent de rester en contact avec son pays d'origine,ou 100000 mariages par an pour la France le sont avec des filles ou des hommes de son bled ou de sa ville d'origine,où les migrations dans le cadre de la mondialisation ne feront que s'accentuer au cours des prochaines décennies,où dans le 93 par exemple coexistent 70 nationalités,aucun melting pot identitaire français ne peut plus fonctionner ni par l'école en plein effondrement comme le niveau du système universitaire français,bien mieux même les souchiens fortunés font leurs études aux USA,au Canada ou en Finlande par exemple,d'ailleurs pourquoi apprendre le français alors qu'il est plus utile de connaître l'anglais pour se faire embaucher dans les grandes entreprises multinationales ou pour fonder sa propre entreprise,alors les gens dans leurs communautés parlent arabe ou ourdou,le service militaire non obligatoire ne fonctionnant plus en mécanisme d'intégration et d'ailleurs dans la légion étrangère si j'en juge par képi blanc,l'anglais devient basique et ainsi de suite;les gens dans ces conditions se préoccupent de faire de l'argent,sont indifférents ou méprisants vers les options de la République,gèrent leurs familles et se trouvent bien au chaud dans leur communauté.
                        La bataille de la burqa est une poudre de perlimpinpin jeté vers les naïfs pour leur  empêcher de voir ce qui se passe vraiment.Enfin pas vraiment,il y a eu 60 pour cent d'abstention aux dernières élections,on arrivera bientôt à 25 pour cent de votants.Les gens ne sont pas si bêtes que ça!
                        Ce que je viens de décrire a lieu non seulement en France mais dans la plupart des pays importants de la planète,dans l'univers occidental et c'est inéluctable;une gouvernance mondiale est en marche et cette gouvernance mondiale dans un premier temps suppose d'abord un modèle communautaire d'adaptation.
                        Qui va prendre le pouvoir du monde,c'est une autre question.
                        • mercredi 24 juin 2009 11:59 el_bushi

                          Qui va prendre le pouvoir ? Dieu seul le sait... et il n'est pas très bavard.
                          Une gouvernance mondiale ne signifie pas un gouvernement mondial centralisé à la façon d'un new world order mais la mise en place d'outils de régulation à l'échelle planétaire visant à réglementer les interdépendances entre les différents acteurs de la globalisation. Il s'agit donc plus de pôles économiques dépendants les uns des autres que d'un gouvernement mondial à proprement parler.

                          Quant à la laïcité, ce qu'il faut comprendre, au fil de vos posts, c'est que vous vous positionnez en ennemi du système français tel qu'il est établi. À partir de là, il ne peut pas y avoir de terrain d'entente ni de compromis d'aucune sorte.
                          • mercredi 24 juin 2009 16:11 muslim

                            Je ne me positionne pas contre le système français,je constate sa mort par arrêt des systèmes intégratoires,l'école,l'armée et le travail;on attend simplement le médecin qui va signer son acte de décès;peut-être ce médecin sera-t-il le président Sarkozy?
                            D'une manière générale,je suis contre les oppressions et pour les libertés.
                        • mercredi 24 juin 2009 08:57 ou_allons_nous

                          Bienvenu dans les fantasmes de muslim. Heureusement que les francs mac sont là pour leur botter le cul. Le grand satan que déteste le muslim et qui pourtant est le seul garant face aux attaques insidieuses et perverses de ses congénères dégénérés.
                        • mercredi 24 juin 2009 08:21 swazi

                          Muslim..Il n'y a pas,il n'y aura pas de bataille de la Burqa. Il y a récusation de la Burqa.Le ridicule  tuera la Burqa.
                          Une femme à la burka prend -t-elle les transports en commun ..aux heures de pointe ,quand les corps se pressent et se cherchent ? quand les regards s'accrochent et s'étudient ?
                          que doit etre alors l'attitude  de son male de mari ?!
                        • mercredi 24 juin 2009 06:17 swazi

                          Et si c'était justement la Laicité française qui attirait des milliers de musulmans fuyant les extrémistes religieux qui se sont emparés de leur pays . Ici -se dit on - nous pouvons échapper aux Fatwa émises par les ayatollahs des villes ou des champs. . Je vis ma religion dans la paix et non sous la force .
                          "Je porte la Burqa aujourdhui ;je l'enlève demain si je veux !"
                      • mercredi 24 juin 2009 02:13 el_bushi

                        correction : de fondre les citoyens... 
                  • mardi 23 juin 2009 12:33 epicure

                    • mardi 23 juin 2009 16:49 swazi

                             

                      MDR
        • mardi 23 juin 2009 10:56 el_bushi

          @Zawali
          Vous parlez d'État de droit, mais une dérive, aussi minoritaire soit-elle, n'a jamais justifié la politique du laissez-faire dans un État de droit justement.
          L'argument qui consiste à évoquer l'ampleur d'un phènomène pour justifier ou non une intervention de l'État et des mesures à prendre n'est donc pas recevable. Tout dépend ensuite de la manière de légiférer en la matière.
          • mardi 23 juin 2009 11:05 swazi

            Dans cette affaire ,l'Etat croit -à tort ou à raison -répondre à une majorité de l'opinion.  Cequi est assez rare par les temps qui courent.Le gouvernement court apres une popularité qui le fuit .

            NB. Si l'ennemi public n°1 ,Mesrine ,avait eu la bonne idéee de se déplacer sous une burqa ,il aurait pu échapper à son fatal destin . Il n'y avait pas pensé . Trop rétrograde ,le bonhomme ! Islamophobe ,peut etre
        • mardi 23 juin 2009 10:34 swazi

          Le seul traitement à la racine c'est de déconseiller d'abord ,interdire ensuite sur le seul sol national . Ailleurs, cela n'est pas Notre affaire .

          A son apparition ,le monde occidental n'a pas cru bon de diaboliser le Nazisme .Du reste la pédagogie n'aurait pas suffi à détourner Hitler de ses funestes projets.

          Les barbus s'emploient à introduire  un ferment funeste aux libertés . ils ont fait leurs preuves en Afghanistan ,en Irak et en Iran. Là bas ,c'est trop tard .Le rideau est déjà tombé.

          Pas de ça chez nous.
          • mardi 23 juin 2009 13:51 feel_good93

            En ce qui concerne l'Irak....Tu y es pour beaucoup non?????
            • mardi 23 juin 2009 16:53 swazi

              IRAK?IRAN--Meme tableau .Je suis pour qu'on laise les tribus régler leurs compteS en famille            façon  tradition
      • mardi 23 juin 2009 03:22 muslim

        Parce que des filles et des femmes pures choisissent Dieu,elles sont l'objet d'une persécution de ceux qui mettent en avant la prostitution,le mariage homosexuel;elles représentent 0,05 pour cent de la population française mais on va nommer une commission parlementaire,dépenser un tas d'argent pour finalement faire voter une loi l'interdisant cette fabuleuse burqa DANS LA RUE,ce qui signe un totalitarisme d'état,une médiocrité sans nom,une démagogie qui vise à détourner le peuple des véritables problèmes qui s'amplifient,parce que leur image de "folles de Dieu" est insupportable dans cette société française qui ne croit plus à rien sauf à la jouissance,au sexe,au fric.
        De semblables persécutions ont eu lieu dans passé dans le paganisme,dans le christianisme,dansl'orthodoxie et les tarés et les frustrès,les obsédés sexuels sont bien ceux qui mettent en avant cette persécution religieuse,cette polémique(guerre) faute d'avoir eux une vie sexuelle harmonieuse sous le regard de Dieu et qui d'ailleurs pour signer leur ignominie relient cette affaire de la burqa aux élections iraniennes.
        La république française tremble sur ses bases à cause de 50000 pures;sacrifiez aux Dieux disait le procurateur sinon je vous ferai fouetter et je vous livrerai aux lions.
        MERCI A VOUS TOUTES CHERES SOEURS,MARTYRES DE LA FOI ISLAMIQUE.
        • mardi 23 juin 2009 09:47 swazi

          Ce n'est pas du fair play ,muslim!
          Comment pouvez vous attribuer si vite  la pureté aux unes ,cette pureté que vous retirez si vite aux autres ? Disposez  vous d'un appareil  de sondage  des corps infaillible pour etre aussi catégorique? Que se passe-t-il en tous temps et en tous lieux sous les Burqua,le savez vous vraiment ?

          Les Nazis avaient imposé le port de l'étoile jaune aux Juifs .Maintenant ce sont les barbus -meme ceux de France- qui veulent imposer la Burqua aux magnifiques femmes d'Orient et d'Occident .Leur beauté triomphera et réjouira les yeux des hommes ,soyez en sur .

          Allah ,lui meme,en sera ébloui. a été ébloui.
  6. dimanche 21 juin 2009 02:10 diyar

    J'ai pas pu lire toutes les commentaires mais la conclusion et l'idée que j'ai u,c'est simple vous avez peur oui la peur de connaître c'est personne vos présument qui datte de vos enceindre et avec les médias d'aujourd'hui qu'ils sont hypnotiser vos esprits a croire a quelle que chose que vous connaissez même pas.Les exemples que vous donner justifie votre peur hélas la France va perdre plus elle s'enferme plus il l'auras du radicalisme plus elle auras des enmis c'est une honte une échec pour se payer on vous en dorme avec c'est polémique pour prendre un peut plus de vos poche.Aujourd'hui  notre tout puissant président dictateur démocrate :) fait tout cobéa a cette population franchement chapeau avec c'est paranoïa qui croie juste et pour le faire croire a tout le monde il suffit de médiatiser un peut et voila la soupe  et prête bon a petit mes enfants.
    Dévoiler vos vrai visage au lieu de vous cacher derrier ces mots doux;a 90/100 tout le monde traite les maghrébin et la France ramène d'où le gaz et le pétrole d'algerie et de maroc on les traite qu'ils sont mal habiller et vos habille ils sont cousu ou Tunisie et Maroc et encore on est pas content pourquoi quelle prétexte.
    Hier c'était les signes religieux aujourd'hui le bourka demain les voiles et après des menace et après comme les ricain ont fait au black les KKK tuez cramer traiter menacer  une esclavage moderne et après une guerre civile.
    Peut-être a vos yeux je suis fous paranoïaque mais c'est juste une théorie avec la France de aujourd'hui ou vous tender la main de paie ou la guerre ya pas le milieu ou accepter ou vous virer.
    POUR LA  PAIX MITERRAND POUR LA GUERRE DEVILLIER :)

    • dimanche 21 juin 2009 07:45 romuald

      Difficile à déchiffrer ton message..

      "La peur de connaître": les femmes portant la burqa/niqab etc bref la couverture noire qui parfois leur couvre même les yeux ne sont pas spécialement abordables; on lit souvent chez les pro-burqa "est-ce que vous êtes allés leur demander leur avis à ces femmes?".

      Comment imaginer qu'un homme, non-musulman qui plus est, puisse demander à une porteuse de burqa, niqab etc "hey, pas chaud là-dessous? vous supportez?" - bien évidemment de manière plus diplomatique - sans s'attirer les foudres du mari qui rôde jamais loin?......


      Une femme dans cette secte salafiste devant déjà se couvrir et rester à l'écart de son beau-frère lorsque celui-ci vit chez son frère, et que le mari s'absente cf lien donné plus haut du site alsalafyah machin; une femme devant encore complètement se couvrir lorsqu'elle fait le pélerinage et qu'elle côtoie - oh, la garcelette lubrique !! - des étrangers, je vois difficilement comment un homme non-musulman pourrait de façon polissée demander son avis à une porteuse de burqa?
      A la mosquée, même pour les musulmans dits "modérés", il me semble qu'il existe déjà une distinction hommes/femmes....
      • dimanche 21 juin 2009 07:45 romuald

        PS: mon comm' répondait à celui de Diyar.
        • dimanche 21 juin 2009 10:43 paille

          J'ai rélevé sur le net que certaines revendiquent une identité et arborent le voile ou la burqua comme un drapeau. Ce sont des jeunes femmes très scolarisées, elles jouent un rôle social, certaines ne vivent pas en recluse et la boooourqua est un symbole de leur engagement politique et culturel etc...
          C'est intéressant. Pauvre femme...... Elles sont ridicules.... J'attends aussi avec impatience le retour de l'excision pour les petites filles, et surtout, l'interdiction de l'avortement.... Il faut aller jusqu'au bout... J'exige le retour de l'excision.en france.......
          • dimanche 21 juin 2009 11:00 saint-bernard

            Il n'y a jamais eu d'excision en France; c'est une coutume importée.
            • dimanche 21 juin 2009 11:16 paille

              coutume importée, oui d'accord avec vous, mais faisons et continuons à faire plaisir à ces nouveaux arrivants, vous savez la france en a vu d'autre, la booooooooooooqua est importée aussi je crois, faisons leur plaisir.....
              • dimanche 21 juin 2009 11:30 paille

                burqua + excision + polygamie et nous avons réuni dans ces trois éléments, tous les éléments  nécessaires à un changement de socièté et de culture, vive la france 2009...et longue vive à la booourqua..............et je cours de ce pas m'acheter ma burqua, bon dimanche.... Ah j'ai oublié la charria.. Il faudra bientôt aussi installer la charria, installe t-on une charria ?
                • dimanche 21 juin 2009 12:11 lie

                  Attention au Red bull, ça attaque ! Paille et le gloubiboulga de la réflexion et que je te mélange tout il en sortira toujours kekchose.
                  Quand au super rôle de composition du Musulman de service qui pas à pas montre son vrai visage : "Idem pour la France ou l'indice de fécondité ne se maintient à 1,9 que grâce aux femmes musulmanes et aux valeurs de l'islam."
                  Tant qu'il y aura des gogos pour croire à ton baratin (houuuuu ça fait peur les musulmans), le BB est le terrain idéal pour les mythos dans ton genre, sauf pour bibi qui t'as reconnu depuis longtemps.
                  • dimanche 21 juin 2009 13:50 swazi

                    Les français de Sol sont tous pour une plus grande immigration. L'avenir qu'ils ont trouvé en France,ils aimeraient tous le faire partager à ceux qui sont restés au Pays . D'où la force du lobby immigrationniste . et sa légitimité .
                    Tant qu'il restera  du bien aux 60 millions de français ,il en restera peut etre pour partager encore avec tout le monde de la décolonisation
                    • dimanche 21 juin 2009 14:16 jujub

                       Il n'y a pas des affaires plus graves dans notre belle republique bananière, que ces histoires de burka ? Les lois existent déjà, ils n'ont qu'à s'en servir, par contre des lois anti pot de vin et magouilles il n'y a plis grand monde, on comprend mieux l'impérieuse necessité de supprimer les juges d'instruction.
                      • dimanche 21 juin 2009 19:09 ledaron

                        "L'impérieuse urgence" de légiférer sur le niqab est une manière d'occulter nous le savons des sujets beaucoup moins importants que sont les licenciements,la paupérisation de la population,le mécontentement et le desespoir qui à terme mineront la cohésion sociale.Bagatelle !!!!!
                        "La nation est attaquée" peu importe les priorités,seule la régression du niqab fera emerger une france forte et propère !!!!!
                        • dimanche 21 juin 2009 20:16 muslim

                          Ils sont tout contents,tout heureux les Français,guerre contre l'islam,épisode de la burqa,ils s'éclatent,ils se défoncent,ils se défoulent,adieu le racisme,le colonialisme,l'arabophobie,c'est pour défendre la diginté de la femme,les sortir de la soumission,de nobles motifs donc,en avant toute,on les tient,on a le prétexte en or,on va pouvoir légiférer pour interdire dans les rues de la république-chose inouïe-un vêtement!Tous les problèmes quotidiens sont mis de côté,ah,on les a enfin les ratons,ces envahisseurs,le gars qui a trouvé cela est génial,il faut lui donner une belle médaille et grandes claques dans le dos et congratulations au bistrot du coin!Et c'est pas fini,ils nous emmerdent les bognouls avec leurs azans,après on va s'en occuper,cette fois-ci,mon pote,on tient le bon bout!
                          • lundi 22 juin 2009 07:46 swazi

                            Ce n'est pas un vetement qui est ici condamné ,Muslim, mais un emprisonnement ,un isolement ,un abaissement ,une humiliation des femmes ,de nos mères ,de nos soeurs.
                          • dimanche 21 juin 2009 20:23 muslim

                            www.islamophobie.net/art_read.php
                            cela commence,la boite de Pandore est ouverte.
                             

                            • lundi 22 juin 2009 07:41 swazi

                              Muslim ,Priez donc Allah Allah  de préserver les mosquées et musulmans de France.Que ces bombes musulmanes qui tuent les croyants aux portes des lieux saints ,à Bagdad comme à Peshawar,restent la prédilection de l'Orient .
                              Les musulmans de France entendent prier dans la paix et le silence et non dans le fracas des bombes .
                            • dimanche 21 juin 2009 22:06 ledaron

                              Qui a intérêt à diviser la population en agitant en permanence des chiffons rouges ? 
                              Des antagonismes factices sont mis en place : - vieux vs jeunes
                                                                                                        - fonctionnaires vs salariés du privé
                                                                                                        - prolétariat vs classe moyenne
                                                                                                        - chomeurs vs actifs
                                                                                                        - français vs immigrés
                                                                                                        - immigrés vs sans papiers
                                                                                                        - Musulmans vs chrétiens ou athés
                              Liste non exhaustive ......

                              Les oligarchies prospèrent sur ces antagonismes factices (diviser pour mieux régner !!)afin d'assoir une domination qu'ils veulent sans fin.Ils ont de quoi espérer du fait d'une absence total de recul chez beaucoup de nos contemporains.
                              • lundi 22 juin 2009 01:16 muslim

                                Vous avez oublié antagonisme femmes vers hommes,ce qui constitue à n'en pas douter la principale raisons de cette guerre à l'islam qui réfute formellement ce genre d 'antagonisme.
                              • dimanche 21 juin 2009 23:07 verygoodisgood

                                Ledaron, proteger les femmes d une secte obscurantiste , cela ne vous interese pas ? c'est sans interet ? 

                                répondez ledaron . oui  ou  non , est ce un sujet important  ?
                                • lundi 22 juin 2009 20:20 ledaron

                                  Qui sommes nous pour nous ingérer dans la vie et le choix des gens ? "Protéger les femmes d'une secte obsurantiste?",Ce genre de position me fait penser à celle de Bush vis à vis de l'Irak pour quels résultats ? Vouloir le "bien" (notion ô combien discutable!!) malgré l'assentiment des concernés n'a jamais fonctionné (ou cela se saurait).Le non sujet du niqab eclipse les vrais problèmes que sont le chomage,la précarité,l'insécurité (sociale et physique).Le non sujet permet d'occuper le cerveau à des futilités. 
                                • lundi 22 juin 2009 01:27 muslim

                                  Monsieur verygood,l'américano-sioniste,mowgli l'ennemi patenté de l'islam,guerre à l'islam en Afghanistan,en Irak,en Algérie,tout partout dans le monde,gloire à Israël dans sa guerre contre les gazaouites et maintenant guerre de la burqa en France,mowgli enfin qui nous parle de sectes obscurantistes alors qu'il a soutenu toujours ceux qui ont les mains pleines de sang comme Bush et Blair!
                                  • lundi 22 juin 2009 07:21 swazi

                                    La femme est l'avenir de l'homme .Mettre l'avenir sous une burqua de sac est ce bien sage ?
                              • dimanche 21 juin 2009 22:27 blanche_colombe

                                s'il n'y a qu'une seule raison pour interdire le port du voile noir c'est la santé des femmes et de leurs enfants à naitre

                                sous nos latitudes ,le soleil est un ami ,il favorise la synthèse de la vitamine D d'où la fixation du calcium

                                qu'on ne me dise pas que ces femmes peuvent se mettre en tenue d'éve dans la cour des maisons ce que peuvent faire les femmes en arabie saoudite où elles vivent à l'abri des regards indiscrets

                                et puis la prise de comprimés de vitamine par les femmes voilées pour pallier  ce déficit n'est pas admissible, c'est même carrément hypocrite bien que remboursé par la sécu (il faut prévenir le rachitisme des enfants et les problèmes osseux futurs de ces femmes )
                                • lundi 22 juin 2009 01:35 muslim

                                  Alors voilà l'ultime argument de l'ultime islamophobe,ennemie de l'islam bien hypocrite qui n'ose pas cracher son venin en face mais qui le distille en s'abritant sous de falso-arguments médicaux!
                                  Ah,on y va fort pour interdire le port d'un vêtement dans la rue sous la république!Une première depuis sa fondation!Qu'en dirait Charles de Gaulle ou François Mitterrand?Incroyable de voir que certaines personnes sont si viles!
                                  • lundi 22 juin 2009 12:28 tof

                                    Pourtant la burqua n est nul part dans le coran , pourquoi parler d Islamophobie alors que ce vetement est lie a une culture ancestrale et non a la religion.

                                    Houlala c est pas clair du tout ... 

                                    Ps : laissez les morts en paix ne les derangez pas , ça pourrait vous effrayez si il disait vraiment ce qu il pense.
                                  • lundi 22 juin 2009 10:59 blanche_colombe

                                    muslim

                                    je m'aperçois que mon argument a touché juste et n'ayant rien à répondre ,vous m'avez taxé d'islamophobe

                                    l'évolution des humains sur la terre a fait que ceux ci se sont adaptés à leur environnement ,les migrations importantes font que des personnes adaptées à leur climat d'origine se trouvent brutalement handicapées lors des migrations !
                                    je vous rappelle que les européens blancs émigrés en Australie ont vu le cancer de la peau croitre dans des proportions énormes ,
                                    sous nos latitudes ,les autorités nous envoient constamment le message de faire très attention lors d'expositions prolongées au soleil ,il y a des dépistages du mélanome malin régulièrement ;

                                    une vie normale sous nos latitudes demande une juste exposition aux UV ;ainsi vétu "convenablement "même à l'ombre d'un parasol ou d'un arbre permet d'avoir sa dose régulière .

                                    mais toujours sortir couvertes d'un voile noir est néfaste car ces femmes n'ont pas la possibilité de se trouver à l'air libre dans des lieux clos à l'abri des regards afin de montrer une partie de leur épiderme ,le style de vie occidental qui mélange hommes et femmes est contraire à cette pratique de pays comme la péninsule arabique où l'exposition aux rayonnements solaires est plus intense et où l'habitat a été fait dans cette optique .

                                    il faut donc admettre que ce vétement est impossible dans nos sociétes occidentales ,vivre en HLM et sortir couverte d'un voile noir est une erreur .

                                    vous devez remarquer que je n'ai pas parlé de religion et que je n'ai porté le débat que sur la santé

                                    d'ailleurs j'aurais pu rappeler sur ce théme que la peau  humaine (femme et homme confondus )a besoin de respirer,de transpirer lors des grandes chaleurs et que ce voile noir complet est horriblement inconfortable



                                    • lundi 22 juin 2009 14:48 muslim

                                      La plupart des pays d'Europe constituent une zone mortifère démographique:slovaquie,Bulgarie ect....à peu près tous les pays d'Europe qui ne renouvellent plus leur population ou en perdent chaque année comme l'Allemagne;cela provient de plusieurs causes mais dont la principale est le passage d'une civilisation religieuse chrétienne en l'occurence à une civilisation a-religieuse,athée avec le nouveau statut des femmes qui en découle;tous ces peuples ne veulent plus de la vie et les femmes portent un enfant unique et très tard car le mode de vie est la jouissance,bien évidememment avec de moins en moins d'enfants de moins de 14 ans et de plus en plus de vieillards de 65 ans et plus,ces peuples sont en train de sortir de l'histoire et ce phénomène est masqué uniquement par le flux migratoire d'une part et d'autre part par un indice de fécondité double des populations immigrées musulmanes qui elles sont toujours dans une société religieuse façonnée par l'islam et pleines de vitalité et féconde,la fécondité étant l'essence même de la vie.
                                      Pour la France avec un indice de fécondité de 1,98 qui constitue une exception et qui est lié à une population exceptionnelle de 10 pour cent de musulmans,son avenir dépend maintenant de ces populations musulmanes et de ces femmes en burqa;l'avenir de la nation française,sa pérennité reposent sur elles et non plus sur les français de souche qui semblent en outre frappés d'un phénomène profond de dévitalisation qu'il conviendrait d'analyser plus en détails mais lorsqu'on ne croit qu'en la matière...puisqu'on s'acharne à mettre d'une façon ridicule la burqa sur le terrain de la santé,qu'est -ce qu'on ne trouverait pas comme arguments hypocrites dans sa haine de l'islam!
                                      La guerre des sexes que l'on peut constater en occident tout à fait inconnu en islam où chacun assume sa virilité ou sa féminité sans toutes ces histoires conduit par ce libéralisme parfaitement accompli à une guerre civile généralisée;on y est déjà et tout craque de partout.
                                      C'est dans ce contexte qu'il faut placer la guerre de la burqa.S'agit -il aussi du ressentiment profond d'une population qui ne veut pas admettre l'implacable réalité des chiffres?
                                      Pour sortit de l'histoire,le coktail de l'avortement,de l'euthanasie,la guerre des sexes,le mariage homosexuel,l'homoparentalité et la banalisation de la prostitution est efficace à 100 pour cent.
                                      • mardi 23 juin 2009 18:34 lie

                                        "La plupart des pays d'Europe constituent une zone mortifère démographique:slovaquie,Bulgarie ect...

                                        Bizarre cette faute sur et caetera, ect ?
                                        Faute que j'ai déjà vu dans les coms de Swazi. Je dis ça, je dis rien ;-)
                                        • mardi 23 juin 2009 22:18 swazi

                                          Lie ,Djamila ,Aicha,soraya,Farida,Rama,Rachida...ECT
                                          • mardi 23 juin 2009 23:08 swazi

                                            et coetera.... etsetra,etsetra (en écriture vernaculaire )
                                            • mercredi 24 juin 2009 09:36 lie

                                              La même écriture vernaculaire que Muslim ? Seriez vous du même coin d'Algérie, c'est dingue le hasard quand même.
                                              • mercredi 24 juin 2009 09:44 swazi

                                                Tropique Sud,loin des Aures,chez les Bantous
                                      • lundi 22 juin 2009 15:44 swazi

                                        N'oubliez pas la Chine ,Muslim ,et sa politique de l'enfant unique .La chine a connu dans le passé des famines effroyables. Elle n'en veut plus .
                                        L'Europe est en concert avec la Chine et le Japon.Mais l'Europe est seule pour accepter d'etre le déversoir des peuples prolifiques et affamés .La France comptait sur le départ des vieux à la retraite pour enfin donner  des emplois à sa jeunesse.Le calcul a été déjoué par l'arrivée sur le marché du travai de millions d'immigrés.
                                        • lundi 22 juin 2009 17:17 muslim

                                          Instruisez-vous,regardez les chiffres,l'indice de fécondité des populations,le pourcentage des jeunes de moins de 14 ans dans les populations,celui des plus de 65 ans;distinguez à l'intérieur d'un pays l'indice de fécondité des indigènes et des migrants;voyez la moralité respective des civilisations sur la famille et le mariage,la place de la prostitution dans les moeurs et le chiffre d'affaires qu'elle représente en France par exemple et tirez en les conclusions raisonnables et impartiales qui s'imposent à l'honnête homme quelles que soient par ailleurs ses passions.
                                          Pour moi,ce pays n'est pas capable de regarder son avenir qui est l'islam et on lui fait la guerre comme les empereurs romains au troisième siècle persécutèrent les chrétiens jusqu'au triomphe final du christianisme au quatrième siècle avec Constantin et Théodore le Grand.
                                          Ce pays se dérobe aujourd'hui dans la guerre de la burqa,demain dans celle de l'azan,après demain,on reviendra sur le foulard dans la rue et cela ne s'arrêtera jamais jusqu'à ce que l'islam s'impose définitivement au niveau des autorités républicaines.
                                          Au final et c'est valable pour la France,la Belgique,l'Europe et le monde,vous avez le choix entre le chaos,c'est à dire le malheur généralisé et l'islam.
                                          • mardi 23 juin 2009 14:35 blanche_colombe

                                            muslim

                                            instruisez vous aussi!

                                            la population française a commencé à limiter ces naissances vers 1750 (le paysan français a découvert des méthodes naturelles de contraception dont le fameux "coïtus interr....",ce qui en fait un pays remarquable à ce niveau

                                            alors que dans la plupart des pays  l'augmentation de la population coincide avec la diminution de la mortalité mais en gardant une natalité forte ,la France a vu sa mortalité descendre mais en baissant aussi sa natalité ,il n'y pas eu d'accroissement de la population aussi forte que dans les pays européens voisins !

                                            donc cela fait plus de 2 siècles que les français ont limité leur natalité ,et cela marchait très bien sauf pendant les hémorragies de population dués aux guerres et là il fallu faire appel aux immigrés pour remplacer les "trous"

                                            tous les pays n'ont pas eu cette expérience de limiter les naissances quasi naturellement mais ils le font plus ou moins et certains trop comme l'europe de l'Est et du Sud d'où les problèmes
                                            il est évident que cela va se faire aussi dans les pays arabes ou à majorité musulmane ,la loi de l'histoire l'exige ,un accroissement inconsidére de population met en péril l'économie de ces pays surtout que les autres pays voisins n'ont pas envie de gérer des populations affamées .



                                            • mardi 23 juin 2009 17:42 muslim

                                              De 1914 à 1940,la population de la France a diminué passant de 40 à 39 millions,ce qui explique la défaite française face à la politique nataliste de l'Allemagne et de ses 60 millions d'habitants à la même date;actuellement,l'Allemagne perd des habitants chaque année avec un indice de fécondité de 1,38 et seulement 13,98 de moins de 14 ans et une effarante proportion de vieillards de 19,61 pour cent,plus de 65 ans.C'est le cas de toute l'Europe et de la Russie;la France représente une exception grâce à sa population musulmane féconde,l'indice de fécondité y est de 1,98 qui n'assure pas le renouvellement des générations mais qui jointe à l'émigration permet un accroissement annuel de 385000 personnes.Et dans l'indice de fécondité de la France,les Françaises de souche sont à 1,33;la plupart de ces femmes après avoir pratiqué des IVG ne font pas d'enfants ou font un enfant après 30 ans.Voilà très exactement où nous en sommes en France.Si bien que la jeunesse française,18,27 pour cent de moins de 14 ans est largement issue de l'émigration et sera de plus en plus issue de l'émigration maghrébine et africaine donc à dominante musulmane car la République défend des options qui amènent fatalement un changement de civilisation.
                                              Ces paramètres comme un pétrolier à qui il faut 3 km pour s'arrêter ne changeront pas avant 2050.
                                              En 2050,la population européenne ne représentera plus que 7,23 pour cent de la population mondiale et l'Afrique 21,76 pour cent.
                                              Parmi les 7,23 pour cent de la population européenne en 2050,33 pour cent ne seront pas des caucasiens ou des blancs si vous préférez.
                                              Alors pendant que l'on entame la bataille de la burqa,pour revenir demain sur le voile à l'université alors que hier c'était à l'école et après-demain sur l'interdiction de l'Azan et après,les ennemis de l'islam trouveront autre chose,les dés du destin roulent.

                                               

                                              • vendredi 24 juillet 2009 13:21 mickpinot


                                                Bonjour, je suis un jeune prof d histoire de 26ans...
                                                Beaucoup d'erreurs ou plutot de fantasmes dansvos propos... Vous semblez fantasmer sur une France, république islamique...Vous oubliez qu'une grande partie de la population musulmane va s'intégrer et s'assimiler au reste de la population française au fil des générations ! Vous oubliez de dire que le monde musulman lui-même est en train de connaitre une baisse rapide de son taux de natalité (déjà 2enfants par femme en Iran, Tunisie, bientot en Turquie...). Ensuite il etconronté à des mutations dans le domaine religieux et notamment au développement et à la propgation du christianisme: par exemple en Algérie (surtout en Kabylie mais pas seulement) où les autorités ont été obligées de prendre des mesures anti conversions (reporage du 07 ou 08/04/09 au JT de France 2 Bien sur dans les pays musulmans cela n'est pas dit...normal vu que l'aspotasie est punie de mort dans de nombreux pays ou socialement sanctionnée !!! La liberté n'est pas universelle....D'ailleurs en banlieue française, de nombreux maghrébins se convertissent au christianisme (catholiqe et protestant) = rportage de Envoyé spécial sur un pasteur algérien très zélé...
                                                ENfin, la population d'afrique subsaharienne n'est pas, je vous l'apprend surement, a dominante musulmane (encore de la propagande ??) mais majoritairement a plus de 65% chrétienne !! Le christianisme est en plein essor !!! Que dire de la Chine, bientot première nation chrétienne derrière les USA!!
                                                Ne croyez pas que votre quartier reflète la situation religieus du monde ! Stop aux clichés sur un islam triomphant !

                                              • mardi 23 juin 2009 19:51 blanche_colombe

                                                muslim

                                                vous maniez les  statistiques de façon ridicule !
                                                s'il est vrai que les populations immigrées font plus d'enfants à la première génération ,la fécondité baisse beaucoup dès la seconde et rejoint celle des autoctones

                                                c'est d'ailleurs une fausse bonne solution de faire venir des immigrés pour payer nos retraites puisque ce sera un cercle vicieux ,il faudra toujours faire venir des immigrés puisque les enfants de la seconde génération immigrée n'auront pas eux même assez d'enfants !

                                                que m'importe qu'il y ait beaucoup plus d'africains ou d'asiatiques et que la proportion des européens diminue au niveau mondial si les africains et les asiatiques peuvent vivre décemment chez eux !
                                                • mardi 23 juin 2009 20:22 muslim

                                                  Je dis les statistiques,je ne manie pas les statistiques.
                                                  Pour l'Algérie qui est passée de 8 millions d'habitants fin 1962 à 36 millions actuellement,l'indice de fécondité compte tenu des difficiles conditions économiques et de la difficulté de se loger pour un jeune couple est passé à un 2,12 mais compte tenu de l'extraordinaire jeunesse de la popualtion algérienne où 28 pour cent a moins de 14 ans,l'accroissement est de 458000 personnes par an,bien supérieure à celle de la population française qui est de 350000 et c'est en France où les conditions économiques sont meilleures que les Français de nationalité algérienne ont un indice de fécondité de 3,5,pratiquement triple de celui des Français de souche,boostés qu'ils sont par la religion,l'islam.Veuillez,je vous prie,bien en examiner les conséquences à médiat terme.
                                                  Ceci s'applique également au Maroc;ensuite si nous passons aux populations subsahariennes noires dont la religion est l'islam,l'indice de fécondité est compris entre 4 et 5,5.Et il ne fléchit pas en métropole.
                                                  Voyez la transformation qui s'opère en France très rapidement!
                                                  Revenons un instant à ce dossier burqa;il y a trois points importants à relever,me semble t-il:1)Ces 50000 femmes qui au dire de certains feraient trembler la République sont en majorité des converties issues des milieux libéraux ou populaires des Français de souche et qui choisissent le voile intégral pour imiter les femmes de notre Prophète(SAWS).
                                                  2)Elles ne subissent aucune contrainte et si elles sont soumises-beaucoup sont célibataires-c'est à Dieu.
                                                  3) Elles représentent au sein de l'islam religieux les religieuses comme les soeurs au sein du catholicisme et à ce titre même si elles ne sont pas suivies par les autres musulmanes qui se contentent d'un foulard et de vêtements décents,elles seront admirées et défendues.La commission parlementaire mise en place mettra en évidence tout ceci.
                                                  • mardi 23 juin 2009 21:27 romuald

                                                    Voyez la transformation qui s'opère en France très rapidement!
                                                    Allons, point d'euphémisme, ça s'appelle de la colonisation.



                                                    2)Elles ne subissent aucune contrainte et si elles sont soumises-beaucoup sont célibataires-c'est à Dieu.
                                                    Normal qu'elles soient célibataires, elles sont souvent mineures.

                                                    Je ne sais pas trop comment faire pour prendre en photo, discrétos, ces gamines voilées qui nous arrivent des Comores ou encore aujourd'hui de Djibouti; quand je dis gamines, ça commence à 3-4 ans (voile simple, pas voile intégral).

                                                    Si les porteurses de burqa sont aussi libres que ces gamines de 3-4 ans, la gueule de la liberté..
                                                    • mardi 23 juin 2009 22:22 muslim

                                                      La colonisation,c'est par les armes comme les Français en Algérie;actuellement,il s'agit de mondialisation avec mélange des populations qu'approuvent pour l'Europe toutes les organisations internationales compte tenu de l'hiver démographique que connaît ce continent et cette immigration lui est indispensable.
                                                      Pour les converties burqa  de souche,elles ne sont pas mineures mais majeures puisque du fait de leur conversion en opposition très souvent avec leurs familles,elles ne peuvent être mineures.C'est leur aliyah mystique vers Dieu,chacun réalise la sienne,n'est-ce pas?
                                                      Pour les comoriennes,elles ne portent jamais le voile intégral,c'est hors débat à moins que l'on veuille interdire aussi le voile dans la rue et les enfants sont soumis à l'autorité de leurs parents dans la République française.Et petite information,sauf coercition,on n'est jamais autorisé en islam à prendre les photos sans consentement des intéressés,j'ignore la législation française à cet égard.

                                                      • mardi 23 juin 2009 23:11 romuald

                                                        Et petite information,sauf coercition,on n'est jamais autorisé en islam à prendre les photos sans consentement des intéressés,j'ignore la législation française à cet égard.
                                                         
                                                        On est en terre d'islam? fort heureusement, non. Un aéroport étant un endroit public, rien ne m'interdit de prendre en photo un groupe de personnes, et de publier la photo, visage flouté.

                                                        Et le photographe qui a pris cette photo d'un musulman prenant lui-même une photo, il avait les autorisations requises? gros LOL, la gueule de l'album souvenir: "oh, je te reconnais, tu avais ce beau sac ZZZZZ qui te va si bien !!"

                                                      • mardi 23 juin 2009 22:38 candidou

                                                        @muslim.
                                                        Vous avez raison, laissons ces dames (?) s'habiller comme elles l'entendent. Par contre, laissons-les également se conformer à la loi française notamment lors des contrôles d'identité, de paiement par chèque, à la banque, à la poste, dans différents organismes, j'en passe et des meilleures, où elles auront à montrer leur visage, ce  qui permettra de vérifier qu'il y a bien conformité avec la carte d'identité qu'elles devront obligatoirement présenter.
                                                        Leur civisme et l'aide d'Allah leur éviteront certainement de vociférer, faire un scandale, ameuter l'opinion publique et la presse en arguant qu'elles sont victimes d'islamophobie.
                                          • lundi 22 juin 2009 18:20 swazi

                                            Ainsi l'ELU a parlé .Désormais la Burqua ne sera plus la bienvenue au pays qui inventa la Laicité .
                                            L'enfant ne prendra plus peur dans la rue à la vue  de ce bloc noir de nature humaine .Pour le rassurer j'avais pourtant réussi à lui faire croire que c'était la femme de Zorro   !!
                                      • lundi 22 juin 2009 15:04 tof

                                        Faux je suis athee , pacse , Ouh le vilain et j ai deux enfants ..... c est bô de faire des generalites

                                        Faux les musulmans representent 6% à 8% de la population francaise

                                        Faux l euthanasie est interdite en France et poursuit penalement.

                                        Faux le mariage homosexuel n est pas autorise en France.

                                        Faux la burqa n a pas de lien avec l Islam , c est d ailleurs etonnant pour une personne connaissant si bien cette religion de dire une tel betise.
                                        Le coran dit "Voilez vos femmes".ce voile qui a son équivalent pour les hommes est destiné à cacher les cheveux et le sommet du crâne.

                                        La burqa est une tradition d'hyper machos afghans et arabes; le Coran est un beau prétexte. Mais je rappelle que mentir au sujet du Coran,et salir le Coran sont parmi les plus grands pêchés.
                                        • lundi 22 juin 2009 18:48 lie

                                          "Mais je rappelle que mentir au sujet du Coran,et salir le Coran sont parmi les plus grands pêchés."
                                          Mentir tout court est un grand pêché.
                                    • lundi 22 juin 2009 13:01 bondynoise

                                      blanche colombe,

                                      Vous avez du mérite et de la persévérance de donner une réponse à muslim. Si vous osez critiquer l'islam, donner votre point de vue en ce qui concerne le port de la burqa, il vous taxera d'islamophobe. D'ailleurs, vous n'avez même pas  aborder le problème religieux. Imaginez sa réponse si c'eut été le cas.C'est sûr qu'avec ce genre de personne, on peut basculer dans l'islamophobie.

                                      Connaissez-vous Wafa Sultan? Des menaces de mort pèsent sur elles.Je vous conseille de regarder ses vidéos. 

                                      La burqa pourrait être utile pour se protéger du  virus H1N1...
                                      • lundi 22 juin 2009 13:36 lie

                                        Bondynoise et Blanche co,
                                        "C'est sûr qu'avec ce genre de personne, on peut basculer dans l'islamophobie."
                                        Je suis persuadée et ce pour plusieurs raisons que c'est ce qu'il cherche à faire.
                                        • lundi 22 juin 2009 14:32 blanche_colombe

                                          lie

                                          en effet ,c'est pourquoi j'ai essayé de faire dévier le débat non pas sur l'islam mais sur la compatibilité d'un tel vétement avec la vie occidentale

                                          si on discute sur le coran et sur l'islam ,on ne va pas en sortir ;

                                          il me semble que ce voile noir complet est le signe d'une société qui fait de la séparation des sexes son fondement alors que la société occidentale pratique la mixité ;à l'école ,au travail ,dans la rue ;

                                          dans cette sociéte occidentale ,homme et femme peuvent aller où ils veulent ,sauf peut être les toilettes et les vestiaires et encore !et peuvent occuper les mêmes fonctions

                                          une femme qui porte ce grand voile noir va obligatoirement se situer dans une autre sociéte :celle où les sexes sont séparés comme la sociéte saoudienne par exemple ;

                                          mais dans la société soudienne ,tout est fait pour que cette séparation soit effective ,il y a un consensus (du moins je le crois) pour entretenir cette séparation ,qu'on soit ou non d'accord avec cette pratique ,une femme occidentale ne va pas aller dans un endroit où il y a des hommes ,elle va respecter cette vision de la sociéte saoudienne!

                                          il me semble donc qu'une femme voilée de ce grand tissu noir ,provoque la sociéte occidentale comme le ferait une femme occidentale qui irait avec les hommes à la   mosquée ;

                                          ce n'est donc pas une affaire de religion mais de sociéte

                                          pouvons nous tolérer dans une sociéte occidentale que des personnes rejettent cette sociéte et militent pour un autre type
                                          toute sociéte a ses limites et les braver remet en cause ces fondements ;
                                          ce grand voile noir n'est donc pas compatible avec le type de sociéte que j'espère :une mixité et une égalité
                                          qu'on ne me parle pas de liberté
                                          liberté ne veut pas dire :laisser faire ce que chacun désire :

                                          • lundi 22 juin 2009 14:42 tof

                                            Mr Tof a vote et c est pour blanche colombe.

                                            Que de lucidite et de coherence dans ce post ..... pour blanche colombre hip hip hip hourra ...

                                  • lundi 22 juin 2009 07:18 swazi

                                    à savoir ,si sous le voile ,privé du dieu soleil ,le corps ne prend-t-il pas la couleur tragique du ver de terre .Angoisse...
                  • dimanche 21 juin 2009 12:50 paille

                    Kekchose ????? Pauvre lie qui se la pète et qui n'en a pas les moyens...... Vous êtes triste....
                  • dimanche 21 juin 2009 12:46 paille

                    L'intello est de service ? Que des mots et des phrases et quelques références trouvées sur internet. Merci, j'ai donné, les intellos à 10 centimes d'euros me fatiguent, il suffit d'avoir dans son portefeuille quelques dates d'histoire, quelques faits historiques et le tour est joué Je ne délire pas plus que vous. Je ne fais aucun mélange. Je le répète j'ai lu sur internet que certaines voilées étaient très scolarisées, et que la burqua était un symbole de leur engagement politique et culturel. Autre chose, burqua + excision, j'associe les deux. Pourquoi ne pas inscrire l'excision, il y a sur le territoire de france, beaucoup d'africains.
                    • dimanche 21 juin 2009 13:06 lie

                      C'est moi que t'appelle l'intello ? Si tu me vois moi comme une intello alors ça explique ton piètre degré d'analyse parce que franchement j'ai rien d'une intello.
                      C'est toi le comique "Je ne fais aucun mélange. Je le répète j'ai lu sur internet que certaines voilées étaient très scolarisées, et que la burqua était un symbole de leur engagement politique et culturel."
                      Si tu mélanges tout, excision, et burqa, rien à voir et ce que tu as lu sur internet c'est exactement ce que je te disais l'autre jour quand tu affirmais qu'elles étaient illetrées ou pas françaises.
                      • dimanche 21 juin 2009 13:42 swazi

                    • dimanche 21 juin 2009 12:48 paille

                      @Lie : vous vous situez dans quelle catégorie ? vous n'amusez personne à jouer la grande dame du bondy blog !!!!!!!!!!!!!!!!! Quelle intello !!!!!!!!!!!!!!
                      • dimanche 21 juin 2009 13:23 swazi

                        la prophétie
          • dimanche 21 juin 2009 10:51 paille

            dans les manifs. Je suggère aux manifestants de tailler des booooooooooourqua, il faudrait les couper à hauteur de la ceinture afin qu'elles ne gênent pas lors des courses poursuites avec les flics. Camouflage intégral, mieux que la capuche. La bourqua a un grand avenir.... vive la bourqua pour les maniffs.
    • dimanche 21 juin 2009 05:16 swazi

      Mais personne n'accable les Maghrébins .! au contraire .Chacun leur souhaite un bon retour au bled. Avec un baril qui reviendra à 80 dollars,des machines qui cousent les jeans de l'Europe, ,des villes nouvelles ,des ports et des routes en construction ,un bel avenir s'ouvre .Et par dessus une religion puissante qui unit ,qui fédère.                                          Air Algérie a senti la bonne affaire . Elle s'équipe de nouveaux avions pour assurer le retour  des enfants perdus . 
      • lundi 22 juin 2009 00:09 diyar

        Une simple réponse pour des paroles non réfléchis vous prenez les gens pour des cons!
        Retour ou en parlons d'Algerie:Un pays coloniser tout c'est richesse piquer tout leur fierter leur honneur mis sous les pieds,gouverner par des piégeons,pions,des marionnettes,téléguidés des 100tn exemple a donner.
        Si vous voulez pas de ces gens(1génération) pourquoi vous les avez accepter.pourquoi?
        Ne te casse pas la tete je répond a ta place avec les mots que tu ne hausse pas les ecrires;
        Simple pour une esclavage moderne,profiter de leur bien faire travailler a 4 sous entre temps ou était vos grand père au champ bataille aux hôpitaux aux tombes;pour vous rafraîchir la mémoire je vais donner une seul exemple pour confirmer ma phrase.
        Mon père me diser quand il sont arrivé dans les années 60 70 il y avais peut d'homme qui travailler dans les usines que des femmes et qui a enrichi ce payer vous  non mon petit vous et nous alors tout ce qui vous appartient nous appartient aussi.
        Si vous êtes pas compte vous prenez vos clic et clac caio on respect vos coutumes qui n'existe pas vos traditions qui n'existe pas.les valeurs globale d'europe on les respect et les exerce profondément.
        Au lieu de nous assimiler laisser nous intégrer vous allez voir que y auras moins de problème.
        assimiler pour croire a rien aucun respect aucun pitié alors assumer les conséquences.
        exemple:droguer;voleur;délinquants,voyou;
        Les derniers générations a ouvert les yeux ne pense pas d'un gramme a les baisser.
        LA FRANCE A NOUS TOUS
    • dimanche 21 juin 2009 04:14 ledaron

      En ces temps de crises économiques et sociales ou des oligarchies financières et/ou politiques pratiquent des prévarications sans se géner,"nos" politiques allument des contre-feux, histoire peut être de détourner les "masses" de certaines colères.On nous sert alors des plats réchauffés tels que la délinquance (mais jamais financière),l'immigration et le top du top L'ISLAM....
      Le "la" est donné par des médias en mal de sensationnel (souvent aux ordres ou en tout cas de connivence avec leur mentors politiques) et la meute (population peu au fait des réalités souvent complexes des dynamiques qui traversent nos sociétés)aboit avec les loups.Que veulent vraiment nous cacher les faiseurs d'opinions pour focaliser l'attention de tous sur un épi-phénomène ?Les conjonctions bien opportunes de la grippe ex-porcine alliée aux agitations iraniennes et au phénomène niquab tissent un joli rideau de fumée,occupant ainsi les esprits par de futiles infos.
      • dimanche 21 juin 2009 07:37 romuald

        Ca se tiendrait, si la dernière saillie anti-burqa/niqab etc venait du gouvernement.
        Or, c'est un député PCF qui a émis la proposition, cosignée il est vrai par une majorité d'UMP - dont la plupart ne sont pas des proches de Sarkozy; on y retrouve même l'ex-UMP Dupont Aignan.

        Le PCF ne fait-il pas partie du "Front de gauche"? le PCF est-il pro-sarkozyste? pas l'impression.
        Du reste, Sarkozy en 2004 n'était pas spécialement favorable à la loi sur l'interdiction du voile à l'école (il proposait un bandana).

        Comme les questions de sécurité et d'immigration, la question du piétinement de la laïcité concerne tout bord politique.
  7. samedi 20 juin 2009 12:01 bondynoise

    Débat très intéressant hier soir, dans c'est dans l'air, sur la 5. Dounia Bouzar compare le mouvement salafiste à une secte, d'ailleurs interdite dans les pays du Maghreb. Ces groupuscules endoctrinent les jeunes ,croyants et non-croyants, sous couvert de l'islam. Ils les coupent de ceux qui veulent les socialiser. 

    "La burqa n'est pas un signe religieux, c'est un uniforme qui symbolise une vision du monde où l'on s'auto-exclut, où l'on exclut les autres. On met une barrière infranchissable entre soi et le reste du monde."

    " Refuser la burqa, c'est respecter l'islam, à condition de ne pas relier les deux. Car , en agissant ainsi, on renforce le pouvoir de cette secte intégriste et c'est ce qu'ils veulent."

    Où est l'égalité entre l'homme et la femme?Ces hommes , tellement incapables de résister à leurs pulsions sexuelles qu'ils exigent des femmes qu'elles camouflent leur corps. Ce ne sont pas les femmes d'un certaine âge qui portent la burqa, elles ont mené tant de combats pour sortir des griffes de ces hommes-là.
    • samedi 20 juin 2009 21:39 muslim

      Quand on a trahi la civilisation de son pays chrétienne d'origine,on parle comme vous bondynoise;avec un indice de fécondité de1,25 comme en Italie où la ligue du nord par la voix de ses dirigeants maintenant au pouvoir n'a cessé d'exciter les populations contre l'islam,les musulmans ,les mosquées,Berlusconi a beau parler de la sous-civilisation musulmane,la sienne est celle de la mort euthanasie,avortement,etc......
      Idem pour la France ou l'indice de fécondité ne se maintient à 1,9 que grâce aux femmes musulmanes et aux valeurs de l'islam.
      Regardez donc votre passé proche dans un miroir et voyez l'échec dramatique de vos idées et ne vous plaignez pas des burqas,elles répondent à la dépravation générale de cette société occidentale.
      Dites-vous qu'autorisé ou pas,persécution religieuse ou pas car c'est ce que vous essayez de mettre en place avec cette nouvelle polémique qui surgit au moment de l'élection iranienne,le grand vainqueur en sera toujours l'islam.qu'elle soit interdite ou pas,cette burqa!
      De toute manière,la position non www.la-croix.com/afp.static/pages/090620170110.yc0le9in.htm pas de muslim mais du CFCM est claire sur ce dossier et réaffirmé:
      nous attendons en premier lieu la déclaration du Mr Sarkozy,président de la République lundi mais je le dis net et clair,nous sommes bien décidés à résister à toute forme d'oppression et nos femmes et nos filles résisteront,il faudra les déshabiller de force!
      Et nous irons en prison s'il le faut et le monde entier saura comment la république française traite la liberté religieuse et l'islam en France.

      • dimanche 21 juin 2009 05:04 swazi

        Avec ses palais romains au front audacieux,l'Iralie est merveille d'architecture.
        Par pitié ne coiffez pas les villes de minarets agressifs

        L'Art ,c'est L'Art
      • samedi 20 juin 2009 22:50 bondynoise

        muslim,

        Il n'y a malheureusement aucun traitement pour votre islamvirus. Vous inondez le blog de vos élucubrations. Je ne lis que les premières lignes de vos posts. C'est tellement alambiqué. Ainsi, je n'ai pas à vous répondre. Votre prose finit par être lassante. Vous arrive-t-il de commenter un article sans vous reférer à votre religion?
        • dimanche 21 juin 2009 12:15 muslim

          1,25 indice de fécondité en Italie,chiffres semblables en Allemagne,Portugal ou Espagne ou Russie;les peuples européens dont la religion était le christianisme sont en train de sortir de l'histoire et tout cela à cause du statut de la femme dans ces sociétés occidentales.
          Et on parle de Burqa alors que le mariage homosexuel est en marche et l'homoparentalité!
          • dimanche 21 juin 2009 13:29 el_bushi

            @Muslim
            Viendra un temps où ce manque de fécondité sera au contraire perçu comme salvateur dans un monde surpeuplé où les ressources ne seront plus suffisantes pour assurer la pérennité de certains peuples.
            • dimanche 21 juin 2009 15:49 muslim

              el bushi,je suis bien d'accord avec vous;beaucoup de pays sont dans l'incapacité de résoudre leurs problèmes à cause du tsunami démographique et pour l'Algérie passant de 8 millions à 36 millions en l'espace de 47 ans ,c'est bien le cas.Idem pour la totalité de l'Afrique.
              Cependant,cela n'enlève rien à l'observation que je faisais sur l'indice de fécondité des pays européens qui n'assure plus la relève des générations.
              Je prenais l'exemple de l'Italie ou s 'instaure un nouveau climat fasciste avec la ligue du nord mais leur situation n'est en rien comparable avec celle de l'époque de Mussolini où les familles nombreuses explosaient.
              1,25 pour l'Italie,alors là vraiment tout s'écroule et une seconde remarque,c'est que dans cette Italie où se trouve le siège de la papauté,l'eglise a vraiment été impuissante à empêcher la famille à l'enfant unique.On constate l'hiver démographique en Europe corollairement avec la montée en puissance de l'athéisme.
              Pour la Suisse,l'indice de fécondité est de 1,44;vraiment pas brillant.
              Et c'est vraiment pas la peine de taper sur les immigrés;dans ces conditions de décalage démographique,l'immigration n'est pas près de s'arrêter.Et il se trouve pour la France que cette immigration est à dominante musulmane.
    • samedi 20 juin 2009 13:48 lie

      Dounia Bouzar reprend point par point ce que je disais hier, et sur la secte et sur
      " Refuser la burqa, c'est respecter l'islam, à condition de ne pas relier les deux. Car, en agissant ainsi, on renforce le pouvoir de cette secte intégriste et c'est ce qu'ils veulent."
      Ça c'est pour muslim, si il était un peu plus cohérent.
      Dernier point important, l'âge des "burqueuses" : "Ce ne sont pas les femmes d'un certaine âge qui portent la burqa, elles ont mené tant de combats pour sortir des griffes de ces hommes-là."
      Pareil, c'est un refus de l'émancipation chèrement acquise par leurs mères, des jeunes filles donc qui refusent l'ordre établit post soixante-huitard, une rébellion à l'envers en quelque sorte afin de ne surtout pas ressembler à leurs mères.
  8. samedi 20 juin 2009 08:52 assia

    Etrange ce comportement, la plupart de ces filles qui le portent, sont jeunes et nées ici 
    Il n'ya jamais eu autant de questions et de polémiques que ces dernières années
    Quand je vois que les 1 ers immigrés sont là, depuis les années 60 
    Ces tenues n'ont rien à voir avec la culture maghrebine, La France n'a pas été habitué à ça
    donc il faut comprendre, et pour la majorité de l'immigration qui est maghrébine n'oublions pas, cela aussi nous surprend de voir ces tenues, 
    Car encore une fois, je le dis et le répète, ça n'a rien à voir avec le maghreb tout ça !

    Assia

  9. samedi 20 juin 2009 00:10 romuald

    Article du Fig', Qui sont les femmes qui porte la burqa (wé je sais, on dit niqab paraît-il; c'est pareil pour moi).
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/06/19/01016-20090619ARTFIG00011-femmes-voilees-beaucoup-de-francaises-et-de-converties-.php

    Certain(e)s les protègent et défendent le droit à porter la niqab/burqa; peu importe le nom de ces sortes de sac noirs? parfait !

    Laissons-les porter ces sacs noirs et pleurnicher sur le fait qu'elles sont malheureuses.

    Et expulsons les abrutis qui les endoctrinent tels des gourous d'une secte.
    Ca devrait être facie, ils ne sont que "30 à 50.000". Une bagatelle quoi.......
    • samedi 20 juin 2009 01:40 romuald

      Certains prétendent que le niqab/citar est porté volontairement par certaines musulmanes.

      Voici ce que prônent de leur côté les salafistes. http://assalafiyat.over-blog.com/categorie-10049887.html

      Ca ne parle que d'obligation, d'interdit, pas de permission pour la femme de faire ceci, cela; pas permis pour un mari de laisser sa femme faire ceci, cela.

      Exemple donné avec le mari qui hébergerait son frère.
      Sous prétexte que le vilain Sheitan pourrait tenter le frère, le mari doit séparer le frère de la femme dans 2 pièces séparées fermées à clé - le mari conservant la clé. Gros LOL.

      Ensuite, le visage de la femme constituant une tentation en lui-même (la plus forte tentation selon les salafistes), il faut que la femme le cache. Les salafistes apportant forces preuves, tels les gourous d'une secte.

      Etc etc.

      Et il en est encore qui affirment que le port de la burqa, du niqab, du citar est complètement volontaire? non mais, franchement......................


      Vous vous êtes faites complètement endoctriner, embrumer la cervelle par des gars suffisamment influents et persuasifs qui vous ont fait croire ce genre de débilités que seules des personnes influençables peuvent gober.
      Tout comme les sectes.

      Réveil !
      • samedi 20 juin 2009 03:25 muslim

         Monsieur Romuald
        qui défend la prostitution et le nouvel ordre mondial,avortement,euthanasie,mariage homosexuel,la guerre en Afghanistan,qui pousse les jeunes à s'enroler dans l'armée pour aller se faire trouer la peau non pas pour défendre la France mais pour enlever leurs burqas-là c'est bien nommé-aux Afghanes- le chantre de l'inféodation de la France au Monde ango-saxon,le dénonciateur de la fraude en Iran,qui ne connaît rien de rien à l'islam et qui nous parle des femmes musulmanes et de ce qu'elles sont et de ce qu'elles subissent,de leur enfer,du salafisme,qui nous donne des leçons d'islam,lui l'athée   qui ne prie jamais et qui ignore tout de l'univers intérieur,etc....Romuald qui a déjà manifesté sa haine contre l'islam en parlant du Prophète et de sa bourrique bien avant cette nouvelle polémique,Romuald qui n'attend même pas la déclaration du président Sarkozy lundi sur ce dossier pour stigmatiser.
        Allez,vous avez le droit d'avoir vos opinions mais ne les cachez-pas,marchez à visage découvert comme un homme,on ne vous pas appris cela à l'armée:dites:je suis un ennemi de l'islam comme les swazi,où allons -nous,gremlin,tous les fachos de ce blog et fachotes,colonialistes,racistes,laïcards,sionistes mais aussi beaucoup d'autres Français qui ne sont rien de tout cela mais qui pensent idem,j'ose le dire,ils sont clairs,nets,transparents eux...pas comme vous,ils n'ont pas besoin de prétextes pour leur haine,ainsi enlevez donc ce masque hideux d'hypocrisie,tout le monde y gagnera.

        • samedi 20 juin 2009 09:25 romuald

           vous avez le droit d'avoir vos opinions mais ne les cachez-pas,marchez à visage découvert 

          Ah franchement, tu es trop bon Izem; sérieux, j'ai le droit d'avoir mes opinions?
          Et en plus, sans avoir besoin de progresser caché tel un ninja ou une femme à niqab/citar etc?

          Sinon, que réponds-tu à ces préceptes salafistes qui pondent des exemples aussi tordus que l'épouse qui resterait seule avec son beau-frère?
          Faut être sacrément fracassé du cerveau pour croire que le vilain sheitan s'empare de tous les hommes à la simple vue d'une femme; y a-t-il des milliers de viols chaque année sur les plages?

          Ca confirme en tout cas ce que je pense, ces histoires de burqa, niqab, c'est surtout parce que des primaires ne savent réprimer leurs instincts de frustrés, et imposent aux femmes des pratiques censées leur (aux hommes) éviter les tentations.
          Et le plus abject, c'est qu'en terre saoudienne, iranienne, afghane, lorsqu'une femme se fait violer, elle est coupable d'avoir tenté le brave violeur qui lui n'est pas responsable, puisque c'est soit le vil sheitan soit la femme qui l'ont tenté.

          Qu'on se débarrasse de ces sectes et leurs gourous bon sang.
          • samedi 20 juin 2009 20:46 muslim

            Monsieur Romuald,j'ai une question à vous poser:vous avez la même brutalité que la police espagnole pour expulser un pauvre sénégalais,vous qui êtes islamophe?
            Regardez cette vidéo à l'aéroport de Madrid:www.youtube.com/watch

            • dimanche 21 juin 2009 05:28 swazi

              M.Muslim

              Disposez vous  également d'une vidéo qui montrerait la brutalité exercée  sur le territoire au moment où le clandestin s'introduit.
              Ce n'est pas à un douanier à qui il remet les 10 000 ou 20 000 euros de son passage . Mais à un passeur qui s'empresse de l'abandonner

              Sur ma vidéo ,moi ,je vois plutot la marine italienne qui repeche les naufragés et leur fournit couvertures et premiers secours
            • samedi 20 juin 2009 20:54 romuald

              Quel est diable le rapport avec la niqab dis-moi?

              Sinon, il fut un moment où on (douane) interceptait des clandestins transitant par des états de la zone Schengen (Grèce, vraie passoire), mais la PAF a resserré les vis.
              Mais c'est la PAF qui est en tout cas chargée des expulsions, pas la douane.
              • samedi 20 juin 2009 21:07 muslim

                Et le totalitarisme sous couvert de libéralisme,vous savez  ce que c'est?Vous avez déjà réfléchi à la question?
          • samedi 20 juin 2009 12:58 muslim

            Mais je ne vous reproche rien,Romuald.Vous avez le droit d'être un ennemi de l'islam;vous ne serez pas seul;des millions de personnes dans le monde occidental sont comme vous.
            Je vous demande simplement d'être franc et de le dire,ce que vous venez de faire.
            Ennemi de l'islam sans le connaître car pour le connaître,il faut être à l'intérieur du cercle et le vivre et le pratiquer chaque jour et ainsi recevoir l'infusion qui coule sur vous à chaque namaz.
            Quant à moi,ma personne ne compte pas;je suis un musulman sunnite hanafite-la même école juridique que celle de l'Afghanistan et du Pakistan- et je marche à visage découvert dans la cité des hommes en portant ma djallâba et ma grande barbe et je n'ai pas peur des hommes,je n'ai que la crainte d'Allâh et j'attends le policier ou le gendarme qui me ferait la moindre réflexion sur ma tenue et idem du douanier.
            Quant aux femmes de ma famille,je n'ai vraiment aucun problème avec elles car elles suivent toutes la sunnah et ont la crainte d'Allâh.Ni aucun problème avec aucune femme car je sais exactement comment agir avec elles suivant leur religion,leur comportement et les circonstances.
            IL va sans dire que l'islam forme une seule oumma du pôle nord au pôle sud et que je suis pleinement solidaire de toute ma communauté lorsqu'elle est agressée en France et ailleurs.


            • dimanche 21 juin 2009 06:07 swazi

              Il n'y a pas pire ennemi de l'Islam que les Islamistes,Muslim.Allez donc ramasser les morts déchiqutés aux portes des mosquées d'Irak ou du Pakistan. Et séparez bien les corps des Sunnites des corps des Chiites.
              Puis chantez l'Azan !
        • samedi 20 juin 2009 06:25 swazi

          Que SI l'Islam ressemble à ce que prone le muslim,fuyez,mes frères, ces 
          terres où la Vie devient Enfer
          Où des hommes à barbe cueillent la rose et vous flagelle avec la branche épineuse

          chevauchez votre bourrique et brulez sourates et hadiths !

          • samedi 20 juin 2009 10:22 lie

            Swazi, qui suit son muslim comme son ombre, c'est pourtant un monde comme tu le rêves celui d'Izem : l'ordre, avortement et homosexualité interdite, femme soumise, respect du chef, tout ce que tu kif en fait. Un petit extrait de ses coms passés ?
            "Aujourd 'hui ,nous luttons pour notre survie en tant que nation ,enfin ceux d'entre nous qui n'ont pas baissé les bras; nous sommes envahis et notamment par les fils et petits fils des terroristes avec un nouveau gouvernement d'abandon reniant sa langue par le protocole de Londres , mettant en place un mini-traité européen de Lisbonne , faisant acte d'allégeance aux USA  ,trois actes de haute trahison qui sont infiniment plus graves  que le motif de la mise en examen de jacques Chirac , cinquième président de cette cinquième république de merde.
            Delenda est carthago?Qui est Carthage aujourd'hui et qui est Rome?Mondialisme ,libéralisme , chocs comme l'histoire n'en a jamais connu.Unissons-nous pour sauver la France ,athées ou chrétiens.Remarquez que l'islam que je connais très bien ,intimement ne vous serait pas très favorable s'il venait à prendre le pouvoir avec la construction de toutes ces masjids qui se multiplient tout partout sur notre vieille terre chrétienne , parmi le peuple bâtisseur des cathédrales;Je parlerai de l'islam par rapport au christianisme dans un prochain post pour expliquer la différence qu'il y entre un torchon et une nappe somptueuse.
            Allez muslim enlève ta burqa je t'ai reconnu !
            • samedi 20 juin 2009 14:14 swazi

              Lie comme une fougère qui cherche l'ombre d'autres pour vivre un peu
          • samedi 20 juin 2009 07:11 swazi

            16/9
    • samedi 20 juin 2009 01:07 werewolf

      salutation!!

      Je pense aussi le port du voile ou de la burqa sert aussi aux femmes des citées de ne pas finir dans une tournante, ou bien se faire insulté de sale p*** et autre noms d'oiseaux assez rabaissants!!!c'est une protection contre ses agressions incessantes qu'elles subissent tout le temps!!!

      Le Werewolf De Lyon le Vrai et le Seul
  10. vendredi 19 juin 2009 18:51 verygoodisgood

    bon alors on vote ? 

    pour  : moi 
  11. vendredi 19 juin 2009 18:26 crocodile

              Bonjour à tous,
              J'arrive un peu après la bataille, le débat est bien lancé, peut être un peu trop fort, au visage de chacun d'entre nous. Il est lancé par de nombreux députés dont trois qui nous viennent de mon pays, la Vendée. En 2004, tous les symboles religieux ostentatoires ont été bannis de l'école publique. Ils sont également bannis de la fonction publique. Aujourd'hui une question est posée. Et nos parlementaires devront y répondre d'ici quelques mois : le port de la burqua et du niqab est il répréhensible, interdisable ?
              A mes yeux, ces deux vêtements sont un peu comme le mur entre Israel et les palestiniens. Ils empêchent certaines choses (attentats, désirs), mais le moyen employé implique la négation de l'humanité de celui qui le subit. Une femme qui porte la burqua ou le niqab n'est plus un être humain ni une femme, mais uniquement le vêtement qu'elle revêt.
              En mai 68, un slogan disait "il est interdit d'interdire", alors en 2009 est il interdit de cloitrer une femme derrière un mur d'étoffe ? 
               Certains tentent d'allumer un contre-feu en attaquant les bonnes-soeurs. J'ai fait une bonne partie de ma catéchèse sous l'enseignement d'une bonne soeur qui ne portait aucun voile. J'ai vécu juste à côté d'un couvent où les bonnes-soeurs portaient un voile qui ne cachaient qu'une partie de leurs cheveux. Et enfin aucune congrégation religieuse n'a de tenue qui recouvre le visage de ses membres. De la même manière, quand une bonne-soeur veut faire une photo pour une pièce d'identité, elle doit retirer son voile (si elle en porte un). Juste pour la beauté de cette image, jamais une femme portant un niqab ni une burqua ne pourra être sur une telle photo (sans compter les condamanations à l'islamophobie de ceux qui reprouveront une telle image...) :
     


     
              Vous avez dû comprendre que j'étais favorable à une telle interdiction. En effet ces deux vêtements ne sont pas une négation de la féminité, de la sensualité ou de la sexualité de celles qui le portent mais de la négation de leur humanité. Elles deviennent un objet qui se doit être caché aux yeux des autres hommes.
               Pour ceux qui condamnent cette probable interdiction comme celle du foulard à l'école, je vous renvois à cet article en anglais où une employé musulmanne d'une école a proposé aux deux seules fillettes de cinq ans non musulmannes de porter le foulard en leur expliquant quelles seraient plus jolies, comme toutes leur camarades de classes (issues de la "diversité") qui ,elles, le portaient (http://pajamasmedia.com/blog/girls-pressured-to-wear-hijab-at-norwegian-school/). Ca c'est passé en Norvège. Alors entre la neutralité (l'égalité même) et la négation de l'autre, je choisis la première proposition.
    • vendredi 19 juin 2009 18:59 lie

      "Juste pour la beauté de cette image, jamais une femme portant un niqab ni une burqua ne pourra être sur une telle photo (sans compter les condamanations à l'islamophobie de ceux qui reprouveront une telle image...) :
       Toscani a subit pas mal d'attaques des cathos suite à cette photo, très belle en effet mais qui a pas mal dérangé à l'époque.
      • vendredi 19 juin 2009 19:46 crocodile

                  Un peu comme La dernière tentation du christ
                  Et les religions s'étant fortement appuyées sur l'art pour véhiculer leurs révélations, pourquoi l'art ne révèlerai pas le beau en s'appuyant sur la religion.

        • vendredi 19 juin 2009 20:28 lie

          Oui, tout comme la photo de la Cène pour Marithé et François Girbaud (encore une photographe italienne)
          "pourquoi l'art ne révèlerai pas le beau en s'appuyant sur la religion"
          C'est en effet le cas dans toute l'histoire de l'art, du moins jusqu'au 19 ème siècle.

          les créateurs s'inspirent aussi de la rue, dans les dernières collections il y a du voile à toutes les sauces.
          • vendredi 19 juin 2009 21:58 crocodile

                      Je suis déjà moins fan de la photo de la Cène, je t'avoue j'ai été obligé de faire une recherche pour savoir de quoi tu parlais. Disons que pour une réappropriation d'une image pieuse telle que la Cène j'ai besoin de plus de dérision ou un message. 
                      Sinon il me faut quelque chose de fort, qui me fasse pas forcément vibrer mais réagir, réflechir, ressentir, en bien comme en mal. 
             

             
             
  12. vendredi 19 juin 2009 17:11 muslim

    Dans ce dossier parda,la sagesse consiste à attendre la déclaration qui sera déterminante lundi du Mr Sarkozy,président de la république.

    • vendredi 19 juin 2009 17:37 swazi

      les déclarations Du mr.Sarkozy auront elles plus de poids que celles De mr.Sarkozy
  13. vendredi 19 juin 2009 15:47 gerard_calliet

    De la mauvaise polémique, je crains que ce soit ce qui nous attend autour du "port de la burqa, la polémique", comme titre le Parisien Libéré.

    Je partage le genre de sentiment exprimé dans les précédents post chaque fois que je croise une femme en burqa. Un sorte de haut le coeur devant tant de violence faite aux femmes, ostensiblement exposée. Et je sais aussi que cette attitude est souvent - pas toujours, il y a aussi la pression des hommes, tout simplement - une sorte d'affirmation politico-religio-culturelle de celles qui la porte, qu'elles sont souvent elles-mêmes prises dans les raisonnements qui justifient celà. Double peine, en quelque sorte.

    Mais je ne crois pas que le lancement dans l'espace public de projets de loi soit une bonne chose. Pour deux raisons, qui se recoupent :

    * Je ne vois pas quelle légitimité il y aurait à inventer une loi favorisant ou défavorisant telle ou telle façon de pratiquer une religion, sous le prétexte de défendre un groupe, ici, de "défendre les femmes".
    L'état n'est pas un arbitre entre des factions d'intérêts opposé. L'état garantit un espace de droit et de liberté, dont on peut espérer qu'il favorise les comportements non factieux.
    Il est probablement raisonnable d'interdire le voile à l'école, parce que en faisant ainsi l'état fait son travail de garantir l'espace neutre de l'école qu'ila fondée.
    Intervenir dans l'espace global pour défendre les femmes musulmanes contre leurs maris abusifs, là, je crois qu'on abuse.

    *Bien sûr que la polémique qui se développera à cette occasion ne manquera pas de déchaîner les haines contre les musulmans, puis des musulmans attaqués, qui se vengeront sur ... les femmes.
    Aussi bien le député communiste à l'origine de l'histoire que Fadela Amera sont bien mal placés pour lancer cette polémique.
    C'est bien parce que le PC français a baissé les bras depuis des décennies sur son grand rôle d'éducation publique qu'il se retrouve avec des populations sous la coupe de fanatiques. Il a beau jeu de s'en prendre à des "fanatiques", quand son échec historique est grandement du à son absence totale d'ouverture pendant un demi-siècle.
    Fadela Amera peut si elle le souhaite s'installer dans la surenchère, elle n'arrivera pas à lever le soupçon de prendre ses anciennes adhérentes en otage de sa croyance en ses facultés personnelles. Je ne crois pas que la recherche fondamentale de "Ni putes, ni soumises" soit la recherche d'un protecteur, étatique, clanique, ou personnel.

    Je trouve bien triste que les femmes, plus spécialement les femmes musulmanes, soient prises en otage dans des débats dont les enjeux n'ont probablement que peu de rapport avec leurs intérêts.

    Je trouve aussi détestable le climat français actuel qui résume la politique à des coups d'éclats personnels des uns et des autres. Si il y a bien un oublié, c'est l'idéal républicain universaliste.
    Parce dans cette vaine polémique, il y a un autre perdant, la république française.
    On laisse croire que ce serait son rôle de jouer les arbitres, alors que sa légitimité est tout autre, parce que c'est avant tout un état de droit pour des hommes libres.
    L'état arbitre, en fait, c'est l'état féodal. Derrière ce débat, il y a aussi, je le crains, le résultat d'un climat de régression générale du droit et de sa compréhension qui s'affirme.

    Gérard Calliet
    • vendredi 19 juin 2009 16:03 paille

      regression entière de la société française avec ces histoires de voiles, de burqua, je pensais qu'ils avaient été enterrés, mais non.... Quelle régression pour mon pays.....
      • vendredi 19 juin 2009 17:23 christo

        Le vieux borgne vous avait prévenu il y a 25 ans déjà ...on l'a traité de facho et de tous les noms d'oiseaux ....maintenant , faut profiter de toutes les "chances  de la France" avec délectation , des problématiques dignes du 7ième siècle , et surtout , faites un tour à Rotterdam , vous visualiserez votre brillant  avenir , enfin , celui de vos arrières petits enfants , qui seront probablement minoritaires dans l'hexagone , donc obligés de suivre les règles de la majorité.....là est le vrai débat , pas ailleurs ....
        • samedi 20 juin 2009 06:31 swazi

          Christo

          Au milieu de tous ces aveugles le Borgne était le Roi  mais un Roi sans terres !

          La terre,hélas, avait  déja été vendue par les pairs pour un plat de lentilles
        • vendredi 19 juin 2009 17:47 paille

          je connais rotterdam, mais je crois que les hollandais réagissent, ils l'ont montré aux dernières élections européennes. Le politique sarkozy a pas intérêt non plus à se louper car il faudrait peut être qu'il se souvienne que dans son électorat il a récupéré des gens du FN. De toute façon, il faut éviter tout excès de part et d'autre. Nous avons une culture et une très longue histoire. L'histoire de France n'a pas commencé en 1965........Et même s'il y a une conversion de certains français à l'islam, l'inverse est vrai, beaucoup de français se tourne et retourne vers l'église, dans ma ville il y avait 10 à 15 000 jeunes cathos, personne en a parlé car l'information a été mobilisée par la perte de l'avion d'air france.. De plus, l'histoire de l'islam en france renforce l'unité des français. Je l'observe quand je vais dans les magasins de mon quartier en discutant avec les uns et les autres.
          • vendredi 19 juin 2009 17:50 paille

            Les fautes de grammaire et d'orthographe sont nombreuses, mea culpa.
            • vendredi 19 juin 2009 18:11 christo

              Pourquoi refuser à  la réalité .C'est un fait que la natalité est en leur faveur , et ce de manière exponentielle .Ca se traduit par bien des problématiques dans notre société , qui ne vont que croissantes en fonction de ce nombre croissant , car les exigences sont elles aussi croissantes.....le débat actuel n'aurait jamais eu lieu il y a 25 ans ...il s'est passé quoi à votre avis entretemps ???

  14. vendredi 19 juin 2009 14:37 fbasquoi

    La France est un pays laïque qui pronne l'integration et l'égalité des sexe en essayant de lutter contre les discrémination. Les questions qu'il faut alors se poser sont : est ce que la burqa entre en conflit avec l'égalité des sexes ? Oui. Est ce que la burqa peut provoquer des discrémiations ? Oui. Est ce que la burqa facilite l'intégration de la personne ? Non. Maintenant et c'est je pense la question la plus importante : est ce que le port de la burqa est lié à la religion musulmanne, si oui cela doit être écrit dans le coran, ou est ce lié à une tradition, une coutume ? Si cela est lié à une coutume, une tradition cela doit être interdit car cela est contraire à l'esprit d'intégration que la France pronne, si ce port est lié à la religion la question doit être tranché avec les responsable du culte musulman en France. Mais dans ce cas il faudra se poser la question de la polygamie qui est autorisée dans le coran et interdite en France.
    • vendredi 19 juin 2009 15:50 paille

      Pour la polygamie comme pour le voile, ils ou elles feront appel à la cour europénne des droits de l'homme à bruxelles, comme pour le voile....
  15. vendredi 19 juin 2009 13:46 feel_good93

    Tout ceci me fait penser à la polémique lancée il y a un an ou deux par Eric Roult....Il s'offusquait des strings apparents et tenues legeres portées par les collegiennes et lycéennes.

    Tout cela pour dire que parler de la burka occulte les pbs vitaux du pays et que tous les politiques s'y mettent.



    • vendredi 19 juin 2009 14:10 tof

      Sauf que la cette polemique vient d un elu PC qui lui n a rien a y gagner.

      C est meme le contraire qui l arrangerait car la crise c est son gagne pain surtout en ce moment.

      Alors oui on detourne l attention ce phenomene des burquas est bien un probleme de societe , pour preuve tout le monde a un avis lol.
      • vendredi 19 juin 2009 14:28 feel_good93

        Justement si!!!

        ll tente de recuperer les électeurs égarés....

        Pour demain je propose la polémique suivante : interdire le boubou africain....et aussi je suis outré par les mamas africaines qui portent les bébés sur le dos

        1 it's very dangerous....en cas d'accident c'est le contribuable qui paie
        2 c'est un manque à gagner terrible pour les vendeurs de poussettes et de landeaux.

        Polemique pour dimanche : Pour ou contre les dreadlocks?



        • vendredi 19 juin 2009 14:54 tof

          C est votre avis et je le respecte , le mien n etant pas celui la , un elu PC n a rien a y gagner , bien au contraire , il va se mettre une partie de son electorat a dos donc il perdra plus de voix qu il n en gagnera.

          Pourquoi je dis cela : car j habite dans une ville ou le maire est communiste et ou la burqua y est presente depuis au moins 10 ans et clairement le maire soutient cette tenue.

          Pour les polemiques suivantes moi je propose :
          _ pourquoi faire manger des huitres a des souris ? pour samedi .
          _ pourquoi dit on "dans le cochon tout est bon" alors que l on ne mange ni les sabots , ni les dents ?

          Voila
          • vendredi 19 juin 2009 16:42 swazi

            quelle est la légitimité d'un maire communiste  - qui serait français de souche-à administrer une population en majorité maghrébine ,africaine et musulmane.
            N'est ce point là un schéma colonial ?
            Autrefois,pour recruter des fonctionnaires coloniaux  on proposait un' sursalaire 'pour aller servir en Oubangui ou au Gabon 
            Aujourdhui ,c'est aux enseignants  qui s'engagent à servir  dans les quartiers sensibles à forte densité de burquas ,de barbes,de pagnes et de boubous que l'on promet des primes.

            Peu à peu  la Colonie se reconstruit
    • vendredi 19 juin 2009 14:00 mara

      Ces dames "Belfegor" ne sont que la partie émergée de l'iceberg  qu'est l'intégrisme musulman en France. En effet, quand on parle de ces françaises là, on ne parle pas des licenciements massifs.
      • vendredi 19 juin 2009 14:09 lie

        Ni du "faux" attentat de Karachi.
        • vendredi 19 juin 2009 22:09 swazi

          Karachi--C'est tout de meme 12 militaires français  en mission qui ont été "explosés" au pays du pur Islam ,le Pakistan. Appeler cela "un faux atenttat" ,c'est vraiment etre une française de la frange pour ressentir si peu  ce drame national ; lie..

          Tandis que le controle d'un maghrébin qui brule un feu rouge met l'opinion en ébullition
  16. vendredi 19 juin 2009 13:45 nicolez

    Voter une loi sur ce genre de choses ne fait qu’ouvrir la porte aux autres formes de codification des tenues vestimentaires des filles.

    Je vois un parallele avec ce qui se passe aux etats-unis avec la legislation sur l’avortement. Par exemple, dans certains etats, ils ont voté une loi disant que l’enfant dans le ventre de la mere peut etre consideré comme un entre humain si la mere est tuée – et donc le tueur peut etre reconnu coupable d’un double homicide. Ils ont ensuite utilisé cette loi pour donner un statut legal aux fœtus lors des proces contre l’avortement. Pour moi, cette legalisation ou non du port de burqa releve du meme combat- si on commence à interdire la burqa, selon la jurisprudence cela donne de la legitimité a tout sorte d’interdiction vestimentaire pour la suite.
    Je suis contre le burqa mais je suis aussi contre cette idee de legalisation ou non des vetements des femmes au nom d’un soi-disant laïcité. Le port du burqa mais aussi son interdiction sont deux extremes d’un meme discours cherchant a enlever la liberté de choix des femmes. Je revendique mon choix de porter ce que je veux, quand je veux. Cela suffit de voir les gens et leur reprensatant se meler de ce que les filles decident de mettre le matin, car il ne faut pas oublier que parmi les filles qui sont « forcées » à mettre telle ou telle chose (la voile par exemple) y’en a aussi certaines qui le font de leur propre initiative. Me sentant concernéee de pres, je me demande ce qui viendra après.  On va voter une "uniforme de l'etat laïque" pour les femmes?
    • vendredi 19 juin 2009 18:38 verygoodisgood

      on protege les gens des sectes, qu'ils le veuillent ou non .  protegeons les aussi de l'integrisme .
    • vendredi 19 juin 2009 13:59 paille

      La burqua est un vêtement très très particulier et il concerne une certaine population. Jamais je n'ai vu une loi interdisant le port du short, ou du tee shirt, d'ailleurs,  nous les femmes, nous pouvons enlever notre soutif sur les plages, nous ne sommes pas verbalisés. Notre pays est  en mesure d'évoquer ouvertement le problème de l'avortement, de la contraception, la pub sur le préservatif passe à la télé. Jamais en france, je n'ai vu de débat sur le port d'un vêtement. La mini jupe au ras des fesses n'a jamais été évoqué à l'assemblée nationale....

      • vendredi 19 juin 2009 14:11 ou_allons_nous

        Détrompez vous paille. La question du port de la minijupe par les magistrates a déjà été soulevée. Vous pouvez vous ballader seins nus sur la plage, mais essayez de le faire dans la rue et vous verrez. De nombreuses communes ont déjà interdit aux hommes de se promener torse nu en ville. Là, le débat se pose sur un autre plan. Prenez les grands potes de muslim; notre cher défenseur de l'Islam martyrisé par les méchants français laïcs, les francs maçons. Ils possédent une tenue pour leur réunion. Vous imaginez la gueule des gens si ils leur prenaient l'envie, par provocation ou autre de la porter dans la rue? Et pourtant eux aussi pourrait arguer du fait que cela fait partie de leur culture.
        • vendredi 19 juin 2009 14:34 bondynoise

          Se promener nu dans la rue est un délit. Se reporter à l'article 222-32 du code pénal.

          L'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public est puni d'un  an emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.
        • vendredi 19 juin 2009 14:19 ou_allons_nous

          pourraiENt. Excusez moi. Je suis confus de vous imposer mes fautes.
          • vendredi 19 juin 2009 14:38 paille

            j'ai fait une faute aussi j'ai oublé un e : nous les femmes nous ne sommes pas verbalisés, il manque un e !!!!! et je crois que j'en ai vu une autre......
      • vendredi 19 juin 2009 14:05 nicolez

        "Jamais en france, je n'ai vu de débat sur le port d'un vêtement."

        "La burqua est un vêtement très très particulier"....

        Donc le burqa est un vetement ou pas?

        En tout cas, je ne fais pas de la propagande pro-burqa, je dis simplement attention à la chute! Ce debat sur le burqa, c'est comme le debat sur les minarets, ca n'avance pas le schmildblik et ca occulte les vrais problemes. 
        Aujourd'hui le burqa, demain les robes longues, encore et toujours le foulard...

    • vendredi 19 juin 2009 13:56 saint-bernard

      Revendiquer de porter ce qu'on veut quand on veut est une attitude absolument intenable en société. toute société repose sur des codes . Ainsi, en france il est interdit d'être nu sur la voie publique, ou masqué, ou armé. C'est pour cela qu'il y a Carnaval, seul jour où le masque est autorisé.
      • vendredi 19 juin 2009 14:00 nicolez

        Je ne sais pas, Saint-Bernard,  se promener nu (cf la pub de Romain Mesnil) est vraisemblablement toléré au nom de la liberté d'expression... Ce n'est intenable comme discours uniquement  que lorsqu'il y a déjà un parti pris.
        • vendredi 19 juin 2009 14:10 saint-bernard

          Non, NicoleZ, la nudité est interdite sur la voie publique. Justement romain Mesniol a choisi la nudité parce que cela représente une infraction et ainsi attirer l'attention sur lui. il ne s'est pas avisé d'en faire un mode de vie constant.
          D'ailleurs , une question : trouvez-vous le port d'une burqa - qui gêne la vision panoramique - compatible avec le fait de marcher en ville au milieu de voitures , de conduire un véhicule?
          • vendredi 19 juin 2009 14:22 nicolez

            Je vous accorde le point sur Romain Mesnil, mais il faut dire aussi que la nudité c'est toleré, ce qui est loin d'etre le cas pour les femmes ne se promenent pas nues.
            Je n'ai jamais été "pour" le burqa. Ca choque et je le deteste comme vetement. Eh oui. Mais quand mem je suis contre une loi sur la tenue vestimentaire des femmes, c'est liberticide, et comme je disais, attention à la chute. On ne dit jamais aux hommes ce qu'ils sont censés porter.  
            Ma pause étant finie, je vous souhaite une bonne journée.
            Cordialement.
            • vendredi 19 juin 2009 14:39 lie

              "Mais quand mem je suis contre une loi sur la tenue vestimentaire des femmes, c'est liberticide, et comme je disais, attention à la chute. On ne dit jamais aux hommes ce qu'ils sont censés porter.  "
              Je suis d'accord Nicole, sauf que les hommes ne sortent jamais voilés, encore moins en camouflant complètement leurs visages, à part peut-être les Corses ;-)

              • vendredi 19 juin 2009 14:53 bondynoise

                Lie,

                Il faudrait inverser les rôles et leur faire porter la burqua ou le niqab. 
                Il fait beau, les hommes vont sortir leur horrible marcel et leur short qui ne dévoile pas toujours des jambes musclées !
                • vendredi 19 juin 2009 15:07 lie

                  Pas mal l'idée Bondynoise, une loi anti "gros dégueulasse".
  17. vendredi 19 juin 2009 12:42 ciara1989

     Il serait très intéressent de recueillir des témoignages de ces femmes,sans pression aucune derrière.
    Pour moi,le port de la burqa est signe d'une soumission évidente mais celle-ci est-elle librement consenti ?
    Je lis souvent des commentaires du style:"Ceux qui pensent que la burqa doit être interdite sont racistes et dénigrent les musulmans".NON!
    Il y a un amalgame entre islam et burqa.
    Pour moi,ce sont deux choses distinctes.
    Les musulmans peuvent se recueillir librement dans des mosquées ici,la France stipule que tous les Hommes sont égaux devant la loi quelque soit leur sexe,religion,croyances,etc..et qu'il dispose des même devoirs,droits et libertés.
    Ce qui est pointé dans le sujet,c'est la question de la représentaion de la femme et la liberté qu'on lui accorde.
    La burqa n'est-elle pas un signe de séquestration de la femme?d'atteinte à sa liberté?a-t-elle accès à l'éducation,l'instruction?choisit-elle de ne pas accéder à une profession?
    Mais je pense que l'interdiction de la burqa n'aiderait pas ces femmes car je crains un replis encore plus important.Elles ne vont sans doute pas du jour au lendemain sortir sans burqa!
    Ca pourrait engendrer une séquestration totale de ces femmes-et je doute par choix.
    Que faire?En parler,avant tout pour ne pas faire perdurer le tabou.


    • vendredi 19 juin 2009 12:55 saint-bernard

      Elles sortaient bien avant , sans burqa. Son apparition en Europe est toute récente. Donc je crois qu'elles trouveront bien un moyen, comme toute le monde, de sortir dans l'espace public, sans faire scandale;
      Par ailleurs, et s'il est toujours intéressant d'écouter l'avis des intéressées, un décret ou une loi n'est pas à la carte, et n'a pas à se plier aux desiderata de cas particuliers. Donc la question n'est pas de savoir ce que pensent les femmes qui portent la burqa, même librement, mais ce qu'en pense la société. Or, il est très difficile à la société d'accepter de côtoyer des gens qui ne montrent pas leurs visages. Les motards, casqués sur leur motos, retirent leur casque dans les magasins, l'école, les banques, sinon, il y aurait les mêmes réactions.
  18. vendredi 19 juin 2009 12:40 bondynoise

    Un site qui parle du voile islamique. 

    http://www.sisyphe.org
    • vendredi 19 juin 2009 13:44 paille

      @bondyboise, très bien ce site, merci pour l'info.
  19. vendredi 19 juin 2009 12:04 candidou

    Une loi sur ce sujet ? Arrêtons tout de suite, cela reviendrait à définir un code vestimentaire pour tous. Car, en plus d’avoir défini l’indécence, il faudrait maintenant fixer des limites à la décence, guère réaliste.
    Alors, ces burqas et autres niqabs qui ont pour unique but de provoquer - l’explication de cette tenue en raison de la foi étant rejetée par tous-, laissons-les hanter nos supermarchés  dans l’indifférence et le mépris le plus total et souhaitons leur un été très chaud !
    Par contre, il est regrettable que ce soit l’islam qui soit encore mis en avant de façon négative, si l’islamophobie régresse ce ne sera pas du fait des musulmans ou affichés comme tels.  
    Les « Krishna » me faisaient rire quand, il y a quelques années, ils se dandinaient devant les terrasses des cafés en psalmodiant leurs prières rythmées par leurs tambourins.
    Là, je trouve ça beaucoup moins drôle.
    • vendredi 19 juin 2009 13:19 aplanos

      L'indifférence n'est pas une solution, cela reviendrait à démissionner devant leurs coups de boutoir. 

      Il faut les prendre à leur propre jeu. Comme la fois où j'ai répondu une jeune musulmane voilée entièrement qui me réclamait ma place assise car elle avait mal aux pieds, tu as vu comment tu est fringuée? je suis un homme et tu oses m'adresser la parole. Reste debout comme une femme qui sait vivre et baisse les yeux quand tu t'adresses à un homme. 

    • vendredi 19 juin 2009 12:25 paille

      bravo et merci de me le rappeler, je travaillais dans le coin de st lazare, et les krishna étaient là avec leur musique, leur vêtement, ils foutaient "la merde" car ils s'appropriaient l'espace, notamment celui de la rue, ils dansaient, ils chantaient. Puis, descente des flics, et course poursuite dans la rue, les pauvres krishna essayaient de courir, mais ils étaient très handicapés avec leur "robe" longue, ils avaient en plus l'équivalent de "tongue" aux pieds. C'étaient sympa et rigolo, bien plus gai que un défilé de burqua noir......La course poursuite avec les flics, c'était super : peace and love.........
      • vendredi 19 juin 2009 13:02 ou_allons_nous

        Vous connaissez l'histoire de soeur logique? Soeur logique rentrait un soir seule à son couvent. Un homme se met à la suivre et la rattrape. Il dit à la soeur qu'il vaut faire l'amour avec elle. La soeur dit, baissez votre pantalon mon fils pendant que je relève ma robe. Le gars tout content baisse son pantalon et la soeur relève ses jupes jusqu'au nombril. Le gars est tout excité et d'un coup la soeur part en trombe. Morale : Un homme avec le pantalon sur les chevilles coure moins vite qu'une religieuse avec les jupes relevées. Logique!
        • vendredi 19 juin 2009 13:13 paille

          je suis d'accord avec vous !!!
  20. vendredi 19 juin 2009 10:22 bondynoise

    Votre point de vue Nadia rejoint celui de Mohamed Moussaoui( CFCM) qui s'est exprimé ce matin sur France Inter.Vous pouvez d'ailleurs lire son interwiev dans le point.fr.

    Il a redit que ce n'était pas une prescription du Coran. Pour moi, c'est une négation de la femme.Aurait-elle honte de son corps, de sa tête pour les cacher ainsi? Elle vit comme une recluse , n'a aucune vie sociale et se coupe volontairement des autres. Comment peut-on deviner sous une burqa qu'il existe une femme. Dans la vie quotidienne, peut-elle aller au restaurant, au théâtre, au concert, rencontrer les profs de ses enfants, se faire soigner à l'hôpital( mon fils interne en médecine a été confronté à une femme emburqanée qui refusait de se laisser examiner ), conduire( dangereux avec un tel vêtement), dévoiler son identité , faire du sport avec les autres?
    Ce ne sont pas des moniales. Les religieuses cloîtrées ne cachent pas leur visage.Elles restent dans leur couvent.
    Ce matin, l'une d'entre elle disait qu'elle  irait dans un pays musulman, si le port de la burqa était interdit.
    Ce sont surtoutles jeunes femmes qui la portent, pas celles qui se sont battues pour avoir plus de liberté.C'est un recul et cela ne correspond pas à nos moeurs. Une blogueuse n'a -t-elle pas dit qu'il ne fallait" pas coller son mode de pensée ? "On parle de discrimination, mais pour moi, c'en est une.
     

    • vendredi 19 juin 2009 11:13 paille

      @bondyboise, j'ai parlé des femmes aghanes dans un précédent post. En france, il est facile de porter ce vêtement, elles ne souffrent pas et elles ont accès à tout notamment dans le domaine médical, rien de comparable avec les pauvresses de l'aghanistan. Elles me dérangent terriblement car elles n'ont aucune connaissance de l'histoire de notre pays, celle des femmes notamment. Je me sens terriblement insultée, quand je les vois,  je pense souvent au sort de mon arrière grand mère et de ma grand mère. les années 1900, ont été des années très, très difficiles pour elles (vieilles lettres retrouvées). Elles cherchent à quoi faire sur le territoire français ?

      • vendredi 19 juin 2009 11:43 liveman

        "Essayez donc de vous promener en tenue légère ou d’entrer sans un foulard sur la tête dans un pays musulman et on vous tombera dessus illico presto. Alors, la tolérance, ça se pratique dans les deux sens.
        Khadija Ichou"

        C'est une affirmation purement fausse, il n'y a qu'a se balader sur les plages marocaines.

        De toute façon meme si vous vous installiez en pays musulmans pour porter tel ou tel attiraille vous generiez les bienpensants humanistes qui cumulent a eux seuls les guerres mondiales, la creation, la detention et l'usage d'armes plus diaboliques les unes des autres, qui poluent la planete en l'espace de 50 ans, etc....
        Bref la liberté de porter ce que l'on veut quand ca ne derange pas ces bienpensants.
        Femmes avez la liberté d'êtres soumises à l'appetit sexuel pervers, d'etres des objets sexuels sous vitrines, etc...

        Je ne suis pas amateur de la burqua, ni de tout autre voilage....
        • vendredi 19 juin 2009 11:52 paille

          les toiles de tentes dérangent également..... Savent-elles lire ? Savent-elles écrire ? Savent-elles qu'elles sont en france, terre chétienne, ont-elles entendu parler de la laicité ? Je rigole car je connais le coupable c'est tariq ramadan, ils cherchent (ramadan et ses potes) à islamiser notre pays, ils cherchent à nous imposer les toiles de tente, tout celà relève d'une politique d'islamisation de l'europe : je délire maintenant....mon cas est comparable à celui de muslim, non je rigole tout simplement. Je ne suis pas une intello, trop fatiguant...
          • vendredi 19 juin 2009 13:41 miklo

            Elles sont francaise de souche , ca pourrait etre ta fille , ta soeur, ta mere !!!
            Tu veux les envoyer ou celle la ? 
            On cherche pas a islamiser , elle  est deja islamisée la france .
            • jeudi 6 août 2009 22:13 swazi

              ...mais elles peuvent aller au plus pres de la Mecque ,Miklo . Pour les musulmans,la religion doit parler plus fort que la terre natale . Vous n'emp"echeriez pas  votre mère ,votre femme ,vos filles de se transporter au plus pres des lieux saints et d'y vivre leur foi.
            • vendredi 19 juin 2009 14:27 paille

              @milko Elles ont 20 ans, voire 60 ans et elles sont déjà françaises de souche ?, ah oui, j'ai oublé que vous n'arrêtez pas de chercher des faits de l'histoire (14/18/ 40/44) pour essayer d'avoir une identité. Cherchez vous une reconnaissance ? Quant à l'islamisation, pouvez vous m'expliquer ce rassemblement de 15 000 jeunes cathos, voire même très jeunes qui a eu lieu dans ma ville ?
              • vendredi 26 juin 2009 07:10 swazi

            • vendredi 19 juin 2009 14:20 paille

              Islamisée la france ? Je ne le savais pas. Merci de me le faire savoir.
              • jeudi 25 juin 2009 14:51 johns

                La France islamisée?

                Je pense que le jour cela sera le cas,ce qui ne le sera jamais absolument,à mon humble avis le niveau intellectuel de ce pays ne pourra que réculer.Tel est le cas de ces peuples incultes et sous développés.
                Comment imposeront-ils leur réligion nauséabonde,satanique et inculte?
                 N'avez vous jamais remarqué le manque de civilité,savoir faire et culturel de ces gens?
                 
                Jusqu'à présent,on les tolère,on les accepte.Mais à force de foutre la merde,il arrivera le jour où ces porcs devront répondre de leur insolence.

                Je ne vois pas comment des sous développés imposeront leur mode de vie,leur sous-culture.
                Comment une race bannie,mal aimée nous dirigera.

                De quelle façon érigeront-ils des minarets sur nos cathédrales et synagogues?

                Croyez moi,mes frères et soeurs,ces gens sachent qu'ils sont nés arabes et mourront arabes.

                Ici c'est la terre judéo-chretienne,et par respect nous respectons le peuple asiatique( Chinois,japonais,vietnamiens) car peuple évolué.

                Il faut qu'ils sachent bien le jour J viendra et là,leur présence en Europe sera eradiquée de façon radicale.
                Ils apprendont que la patience a deslimites. 
          • vendredi 19 juin 2009 12:44 lie

            "Je ne suis pas une intello, trop fatiguant..." tu fais bien de le préciser.
            "les toiles de tentes dérangent également....." pourquoi également,c'est de ça qu'on parle.
            "Savent-elles lire ? Savent-elles écrire ? Savent-elles qu'elles sont en france, terre chétienne, ont-elles entendu parler de la laicité ? Oui elles savent tout ça vu que la plupart sont françaises.
            • jeudi 6 août 2009 22:09 swazi

              .....indubitablement des françaises qui ont perdu leurs racines et vont à vau l'eau .....
            • vendredi 19 juin 2009 16:20 swazi

              françaises à civilisation judeo chrétienne ou françaises de sol ? françaises dont les meres se sont délivrées un jour de la ceinture de chasteté et d'autres carcans imposés par les machistes ?
            • vendredi 19 juin 2009 13:31 paille

              @lie, non elles ne savent pas qu'elles sont en france. Elles ont complètement oublié la culture du pays dans lequel elles vivent. J'ai lu la déclaration d'un responsable des pays des émirats arabes unis, Ce pays va recevoir des oeuvres du musée du Louvre, ce responsable ne souhaite  en aucun cas recevoir des peintures et des sculptures de femmes nues, car c'est contraire à la culture du pays. Oui je soutiens, comme beaucoup de français, que ces vêtements sont contraire à la culture de notre pays. Allez lire les commentaires dans les différents journaux et magasines et vous verrez que nous faisons l'unanimité. Nous sommes encore chez nous pour faire respecter la laicité votez en 1905. Ou étiez vous ?
            • vendredi 19 juin 2009 13:09 paille

              @elles sont françaises, je vous remercie de me le préciser, je ne le savais pas....... Les intellos me fatiguent, ils me font rire car ils ont tous, je dis bien tous, l'impression de détenir le savoir, des phrases à ne plus en finir....Ils dégagent un sentiment d'une grande satisfaction tellement intense qu'ils en deviennent fatiguant. Ils se gargarisent de phrases et de mots.... C'est triste...
            • vendredi 19 juin 2009 13:00 paille

              Aucune honte à dire que je ne suis pas une intello, d'ailleurs certains intellos sont très fatiguant, bien souvent ils sont tellement content de leur savoir  qu'ils en deviennent très ennuyeux et gonflant..
  21. vendredi 19 juin 2009 10:15 ncis

    pour moi y'a pas debat ,j'en ai mare des integristes de tout bord ,marre des sataniste ,des punk des rmistes qui passent à la star ac,marre des anars,des moralisateurs, marre des victimistes...
    moi je vous le dits la société par en cou**** sous le sacro saint de la liberte ,y'a plus de regles ,y'a plus de respect de l'autre .

  22. vendredi 19 juin 2009 08:38 paille

    La booourqua est tournée en dérision par des acteurs de théâtre canadiens, ils utilisent l'habit pour se foutre ouvertement de la gueule de ces pauvres femmes... Les hommes portent la booooooooourqua, ils s'agitent comme ces pauvres femmes, ils suivent d'autres hommes comme des "toutous" les canadiens sont morts de rire, moi je trouve que c'est triste à mourir, pauvres femmes ridicules...

    • vendredi 19 juin 2009 09:03 paille

      Pour la cérémonie de la communion (pentecôte) à l'église, nous portons une aube. je vais demander à porter mon aube blanche avec ma croix, tous les jours. J'irais avec mon aube blanche et ma croix chez auchan ou sur le marché. Ah j'oubliais le cierge, car au moment de la cérémonie, nous avons le cierge à la main. J'irais donc au marché acheter mon poisson avec le cierge à la main.... Vive carnaval sur les marchés français, toutes les religions seront ainsi représentées, j'ignore si les juives portent un vêtement, c'est pas grave, elles sont, elles aussi, autorisées à le porter. Vive le carnaval sur le marché. D'ailleurs pourquoi ne pas ressortir le vêtement breton (grande coiffe), le vêtement  normand port des sabots, le vêtement calaisien (dentelle).....
      • vendredi 19 juin 2009 09:33 paille

        Il me semble avoir vu la danse du ventre dans de très mauvais films, la danse du ventre est-elle une danse arabe ? les filles portent un voile très léger sur le visage,  par contre, elles se tortillent les fesses et sont très dévétues.... Folklore arabe ? La musique est à chier. Qui peut me renseigner sur ce folklore ?
        • vendredi 19 juin 2009 10:52 lie

          La danse du ventre vient du moyen orient mais c'est difficile de dater et de connaître l'origine précise car c'est une des plus ancienne danse du monde, on peut remonter je crois jusqu'à l'antiquité.
          Je ne sais pas de quel film tu parles, mais non, tous ne sont pas nuls, où alors tu dis que ce n'est pas de ton goût, l'âge d'or du cinéma égyptien, avec Farid El Atrache, M Abdel Wahab, des super musicos et de superbes danseuses, sans oublier la plus grande, Oum Kalthoum, c'est kitsch peut-être mais sûrement pas "à chier".

          • vendredi 19 juin 2009 12:17 swazi

            à chaque spectacle il y avait autrefois ,au casino de Paris ,un numéro de danse du ventre tres applaudi;
            C'était au temps heureux où on chantait " travadja la Moukhère  " sans aucune malice.

            Assiste -t-on à un mouvement de moukérisation ou pas  ?
      • vendredi 19 juin 2009 09:30 swazi

        Elle a fait sa déclaration au micro de france-inter :
        "Oui ,je porte la burqua  car j'ai la peur de Dieu.Oui ,j'ai trop chaud en dessous mais je prèfère cela aux flammes de l'enfer ."
  23. vendredi 19 juin 2009 08:30 paille

    Tout le monde peut se cacher sous une bourqua, un voleur, un voyou, un casseur, un criminel.  On peut également tout cacher sous une bourqua, bâton, matraque, pierre, rocher, palette en bois, caisson en métal, petite voiture de sport. Je crois que les politiques, les flics ont la trouille de ne plus pouvoir utiliser leur caméra de surveillance et de ne plus reconnaitre les "mauvais"..... Je rigole, mais je ne suis pas loin de la vérité... Insécurité totale avec la boouurqua..... et la france est une terre chrétienne et non musulmane, qu'elles aillent à djerba la douce, chaleur, soleil et eau chaude et mosquée...

    • vendredi 19 juin 2009 17:39 lilas

      "la france est une terre chrétienne"

      Ah bon je croyais que c'était une république démocratique et laique. Faudrait savoir...et éviter de te contredire
      • jeudi 6 août 2009 17:41 latin_lover

        pourquoi s emmerder avec les coutumes musulmanes barbares ,faisons commes les pays arabes .une seule religion,une seule langue le beau francais ,nous sommes gentils avec les arabes et ils le prenent comme une faiblaise  .quand on veux vivre a la musulmane on va vivre dans un pays musulmans .posez vous la question pourquoi viennent il en masse manger chez nous les mechants?.
    • vendredi 19 juin 2009 13:22 miklo

      Par contre pour cacher ta connerie , faudrait un chapiteau de cirque .

    • vendredi 19 juin 2009 10:09 feel_good93

      @paille

      Je pense qu'elles auraient plus de pbs à la porter à Tunis ou à Alger qu'à Paris....
    • vendredi 19 juin 2009 09:14 lie

      "Si l’habit ne fait pas le moine, la burqa ne fait pas l’intégriste…
       
      euh si !
       100 % des gens portant une bure sont des moines et 100 % des femmes portant burqa sont de famille integriste."

      Oui, je suis d'accord, la burqa fait l'intégriste, mais celles qui le portent ne viennent pas forcément d'un milieu ou d'une famille intégriste et c'est là où je rejoindrai Nassira "Les femmes qui ont décidé de le porter sont des citoyennes françaises, nées pour la plupart, en France. Elles n’ont pas débarqué d’une autre planète. De plus, le port de la burqa est, disons-le, minoritaire en France. "
      Personne ne leur a mit une arme sur la tempe, arrêtons de les prendre pour des pov nanas dominées ou battus, c'est bien souvent un choix délibéré mais comme dans tout mouvement sectaire, le choix du départ se transforme en jusqu'auboutisme dans tous les actes du quotidien, avec une certaine forme d' addiction lié au plaisir du rituel, car plaisir et satisfaction il y a et plus le rituel est marqué plus il est compliqué dans sortir. Pour la conclusion, je suis d'accord avec Mimissa, comment peut fonctionner une telle interdiction dans un pays de liberté, comment gérer ça sans stigmatiser encore une fois toujours les mêmes ?
      @paille,
      non, elles n'iront certainement pas à Djerba, beaucoup trop "hot",pourquoi Cap d'agde pendant qu'on y est ?

      • vendredi 19 juin 2009 13:07 verygoodisgood

        Lie , Nassira,

         je ne suis pas sur de comprendre en quoi le fait que ces femmes soient françaises ou de mars changerait quoi que ce soit.  

        et à la limite, justement, il me semble que l'on imposerait pas forcement à des touristes de passage des pays du golfe ce qui  pourrait etre imposé à des françaises participant à la collectivité. 

         de famille pas integriste ? ah ben justement, comme ça on evitera la contagion. ( j'assume totalement ma remarque, l'integrisme doit etre combattu )  

         minoritaires ? oui bien sur,  et alors ?? toutes les formes d'oppressions " minoritaires " doivent- elles etre tolérées ? les sectes sont ultra minoritaires... 

        elle le seront d'autant plus , minoritaires, que cela sera interdit . 

        clairement l'islam ne reussit pas à moderniser certaines coutumes .  il faut donc que la collectivité se mele de le faire. 

         comment gerer sans stimgatiser ? mais ces femmes se stigmatisent, elles se distinguent , se mettent à part . leur interdire la burqua, au contraire,  permet de cesser de les rendres particulières. elles seront comme tout le monde. ( et ne bruleront pas dans les flammes de shaytan) 

         comment gerer dans un pays de liberté ? 

        hein atteinte à la liberté ? hein ? 
        on  ne peut pas non plus etre naturiste à paris . le nudisme,  l'indecence, c'est sanctionné dans les lieux publics.  
         
        "pays de liberté" ? oui, enfin justement  dans une certaine mesure , et c'est à nous tous de decider  ce que nous voulons, sur quel droit le droit à la liberté doit prendre le pas ou pas . 



        • vendredi 19 juin 2009 13:54 lie

          " je ne suis pas sur de comprendre en quoi le fait que ces femmes soient françaises ou de mars changerait quoi que ce soit. "
          c'était juste une précision à Paille.

          " de famille pas intégriste ? ah ben justement, comme ça on evitera la contagion. ( j'assume totalement ma remarque, l'integrisme doit etre combattu )  
          Ce point là est crucial car j'ai l'impression que ces jeunes femmes où jeunes hommes, réagissent à la génération post-soixante-huitarde en se replongeant dans des vieux schémas (à la sauce intégriste): femme soumise, fidèle, culte de la virginité etc. Ils refusent l'émancipation chèrement acquise par les générations précédentes, refuse notre morale hédoniste et consumériste, ce phénomène ne touchant pas que la branche muslim, il y a aussi un gros délire sur la pureté également au US. Il n'y a plus qu'à espérer que leurs mômes nous vengent, en refusant à leur tour cette vie sclérosée et morbide.
          Au niveau de l'interdiction, je m'interroge surtout sur son application, comment le faire concrètement, va t-il y avoir des brigades spéciales burqa, des amendes, des GAV, est ce que ça ne va pas être encore pire si elles sont obligées de rester cloitrée ?
          • vendredi 19 juin 2009 14:12 paille

            @Lie Un décret ou un amendement et un billet d'avion gratos pour un pays musulman de leur choix, d'ailleurs je crois qu'elles se sont trompées de pays. Ce qui est à la mode en ce moment c'est de voir de plus en plus de gamines de 18/20 ans porter des foulards noirs. Elles sont toutes sur le moule, le foulard noir, le jean, l'impermable et les baskettes. Elles sont rigolottes, même moule. Elles cherchent à affirmer quoi ?

            • vendredi 19 juin 2009 14:22 lie

              "Elles cherchent à affirmer quoi ?"
              ce que j'ai décrit plus bas, c'est dire le contraire de ce qu'on fait les générations précédentes : l'émancipation, l'hédonisme, l'individualisme etc
      • vendredi 19 juin 2009 12:01 el_bushi

        @Lie
        Cette interdiction ne stigmatiserait que les principales intéressées, non les femmes musulmanes dans leur ensemble que j'imagine d'ailleurs mal, pour la grande majorité, prendre fait et cause pour une démocratisation de la burqa.
        Et puis ne se stigmatisent-elles pas d'emblée elles-mêmes, y compris au sein de leur communauté, par le port d'un vêtement qu'elles savent pertinemment excessif ?
        Dernière chose, l'argument qui consiste à dire qu'on ne peut remettre en question le choix de ces femmes dès lors qu'il s'agit d'une volonté personnelle résultant d'une conviction, que dans un pays comme la France les gens sont parfaitement libres de faire ce qu'ils veulent, n'a aucun sens dans un état de droit. L'ensemble de ces lois est justement ce qui permet d'assurer le respect des libertés de chacun et la cohésion d'une societé.
        Ce n'est pas parce que j'ai l'intime conviction de devoir porter une arme pour assurer ma protection que j'ai pour autant le droit de le faire.
      • vendredi 19 juin 2009 09:39 paille

        le port de la bure ? J'en vois vraiment pas beaucoup, oui au splendide Mont Saint Michel, ou à Rocamadour, superbe ce site religieux....
      • vendredi 19 juin 2009 09:20 nassira_el_moaddem

        Lie,

        Excellente contribution!
        • vendredi 19 juin 2009 09:37 paille

          citoyenneté française, c'est là,  je crois que se trouve le vrai débat. Quand je vois tous les efforts de chacune pour exister en tant que française, je suis morte de rire. Elles ont du boulot.
  24. vendredi 19 juin 2009 02:53 verygoodisgood

    Si l’habit ne fait pas le moine, la burqa ne fait pas l’intégriste…
     

    euh si !
     100 % des gens portant une bure sont des moines et 100 % des femmes portant burqa sont de famille integriste. 
     
    full point .

    • vendredi 19 juin 2009 06:41 swazi

        celle qui porte la burqua porte-t-elle par en dessous des sous vetements ? où va-telle  dans la nudité sur son chemin ?
       si le jeune bagdadi ne voit pas les formes ,il peut toujours les imaginer.Cela occupe l'oisivité

      et le réchauffement climatique dans tout cela ?

      • vendredi 19 juin 2009 08:47 paille

        elles vont dans les boutiques de sous vêtements, elles achètent des strings (information donnée par des filles qui travaillent dans ces boutiques de lingerie fine) d'ailleurs ces mêmes filles sont mortes de rire, le contraste est frappant entre le port du string, et le port de la booooourqua... Quelle hypocrisie
        • vendredi 19 juin 2009 09:34 lie

          Tu crois quoi Paille, qu'elles ne baisent pas, qu'elles ont une vie monacale, qu'elles n'ont pas droit au plaisir ? Ce ne sont pas des bonnes sœurs, elles ont une vie sexuelle, peut-être même plus épanouie que la tienne, sauf que c'est exclusivement réservé à leur mari, les petites tenues comprises.
          @Nassira,
          merci, pas facile comme sujet ,-)
          • vendredi 19 juin 2009 09:53 paille

            sexuelle", ma vie sexuelle est bonne et même très bonne, mais là n'est pas le problème, d'ailleurs vu le grand nombre d'enfant qui sont procréés, je pense qu'elles ont une vie sexuelle, mais il est vrai que lorsque que vous les voyez jouer les vierges effarouchées, et qu'elles portent des strings, il y a un réel décalage.
            • vendredi 19 juin 2009 17:36 lilas

              quel est le rapport entre la burqa et le string ???
              En quoi le fait de porter un string est il contradictoire avec le port du voile ou de la burqa???
              Les musulmanes ont une vie sexuelle très bien remplie, elles n'ont jamais renoncées a une vie sexuelle contrairement aux nonnes...en dessous de la burqa et a la maison tout est permis ma grande...les femmes musulmanes sont réputés pour leur sensualité (relis les 1000 et une nuits) depuis la nuit des temps et cela ne compte pas s'arreter et je sais de quoi je parle ...et on est loin de jouer les vierges effraouchés, c'est toi qui t'imagine et te représente les choses de cette manière ! C toi qui est coincé et pas assez ouverte !

              les+grand nombres de string importé dans le monde est en iran.

               

            • vendredi 19 juin 2009 13:21 miklo

              c' est  comme pour toi ,t as un pseudo sympa pourtant t es con et raciste jusqu' a la moelle.
      • vendredi 19 juin 2009 06:54 swazi

        des femmes ont lutté jusqu'à en mourir pour se libérer des traditions du passé ,en Europe .
        Par leur sacrifice ,elles ont montré la force  de leurs convictions et leur mérite

        Les porteuses de burqua ou de niqab auront elles la force d'aller jusqu'au sacrifice pour maintenir la force des traditions  auxquelles elles se plient si  volontiers

        c'est le sacrifice qui magnifie les grandes causes humaines
        • vendredi 19 juin 2009 11:08 saint-bernard

          A noter, Swazi, que ce type de vêtement n'a jamais été de mise en Europe. Cela lui est totalement étranger.
        • vendredi 19 juin 2009 07:20 swazi

          belle ,belle,belle ,du matin  jusqu'au soir
          et je suis seul à le savoir
          • vendredi 19 juin 2009 07:36 romuald

            A Aulnay, c'est ce genre de niqab que je vois; je ne connais pas le nom (femme [ou homme?] à gauche sur la photo)

            • vendredi 19 juin 2009 18:34 el_bushi

              J'en ai croisées pas moins de 4 à Evry aujourd'hui.

              ps : Il y a un débat actuellement sur France 5 là-dessus dans l'émission C dans l'air.
              • vendredi 19 juin 2009 18:45 el_bushi

                C'est Valls qui va être content :p 
            • vendredi 19 juin 2009 10:11 paille

              oui elles font fort, c'est de la provoque ? C'est çà affirmer son identité française, quel culot ? Quand je pense au calvaire des femmes afghanes.... Honte pour elles. Facile pour ces merdeuses de vivre en france, dans une sécurité totale, d'avoir le médecin, l'hôpital, la pharmacie, les magasins, la bouffe à profusion; l'eau chaude, les transports en commun etc... de se pavaner dans les rues en toute quiétude. Pauvre femme ridicule. Elles me font penser aux  précieuses ridicules de Molière......
              • vendredi 19 juin 2009 14:51 kenavo2103

                La France est une nation laïque et ces musulmanes devraient s'en souvenir! Si elles portent le voile par soumission, c'est leur affaire et relève du domaine privé, Sie elles désirent vraiment vivre couvertes très bien qu'elles vivent couvertes mais dans leurs pays d'orgine! On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.  Vivre dans un pays européen et pouvoir profiter de tous les avantages sociaux et vouloir en mème vivre comme dans son pays ou le pays de ses parents. A mon avis, la religion relève du domaine privé et ne devrait pas intéresser le voisin! J'ai vécu dans des pays musulmans et j'ai pris grand soin de ne choquer en aucune manière les autochtones et de respecter leurs lois. J'attends d'eux naturalisés ou bien français parce qu'ils sont nés sur notre territoire de faire de même. Si nous cédons sur ce point, et nous cédons, nous allons perdre énormément. Ils finiront par exiger que nous femmes chrétiennes sortions couvertes. Je commence à en avoir plus qu'assez de voir dans certaines rues de Nice, des femmes porter le Hijab, le Tchador ou la Burka ET elles sont de plus en plus nombreuses. Ces gens semblent oublier où ils vivent et quelles sont les lois qui régissent notre pays dans lequel ils vivent. Alors à tous les lecteurs, arrêtez de tout mélanger, de comparaître ces femmes aux nonnes, d'utiliser les droits de l'homme comme argument. A ce propos, à l'Article 29, au point 2, il est dit ce qui suit, alors A BON ENTENDEUR:


                Art. 29 -

                 

                (2)        Dans l’exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n’est soumis qu’aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d’assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d’autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l’ordre public et du bien-être général dans une société démocratique.

            • vendredi 19 juin 2009 10:05 feel_good93

              Perso j'en ai jamais croisé à Aulnay.....centre
            • vendredi 19 juin 2009 09:00 swazi

              Bleue ou Noire ,le choix est limité. le bon coté étant que sur la burqua on ne trouve pas la publicité du fabriquant :Nike ,Dior,Chanel ,Tapie,Tati.....
              Cette sobriété est estimable
  25. vendredi 19 juin 2009 02:13 issam

    "Si ces pratiques risquent de troubler l’ordre public en France, alors c’est aux gens de l’« intérieur », à savoir les membres du Conseil du culte musulmans de France, d’apporter des solutions favorables à la coexistence nationale, et non aux politiques de s’en mêler, donnant de la sorte le sentiment aux musulmanes et aux musulmans de s’ingérer dans leur foi et leur pratique."

    Non, ce n'est pas "aux gens de l'intérieur, à savoir le Conseil français du culte musulman" de déterminer ce qui est de nature à troubler l'odre public et ce qui ne l'est pas. C'est à l'Etat ou au législateur, sous le contrôle du juge. Qu'on interdisse la burka, et nous verrons bien si le juge considère qu'il s'agit d'une atteinte à une liberté fondamentale.

    Se couvrir de la tête aux pieds, simplement parce qu'on est une femme. Et on appelle ça liberté religieuse? A un moment donné, il faudrait arrêter de défendre n'importe quoi.

     
  26. vendredi 19 juin 2009 01:52 el_bushi

    Comment peut-on parler de mesure liberticide vis-à-vis de ce qui constitue précisément une entrave à la liberté de la femme ? C'est un argument vide de sens. On en arrive à faire paraître le dessein d'un projet de loi comme étant le même que ce qu'il a justement pour but de dénoncer.
    De plus, je n'arrive toujours pas à saisir en quoi l'interdiction de la burqa constituerait une offense à l'islam dans la mesure où elle n'y est pas prescrite formellement et n'est par conséquent en rien un élément constitutif dans la pratique de la foi.
    Et puis c'est un peu faire un mauvais d'intention je trouve que de parler d'acharnement sur l'islam car si cette pratique était venue d'une autre religion, je ne pense pas que la réaction aurait été autre, elle aurait suscité la même levée de boucliers, du moins je l'espère.

    Par contre, Nassira a posé une très bonne question en évoquant le fait qu'il puisse davantage s'agir d'un désagrément visuel que d'une réelle volonté de libérer ces femmes du joug supposé de leur mari, de leur frère ou de leur père. Autrement, dans quelle mesure peut-on déclarer qu'il y a atteinte à l'ordre public si ce n'est par cette incommodité visuelle qu'on assimile à du prosélytisme ou à une soumission ?
    Je pense que ceux qui prônent son interdiction luttent plus contre un symbole, une idéologie, même s'ils le font sincèrement, que pour véritablement affranchir ces femmes d'une terrible oppression qu'ils présupposent. Car qui est allé à leur rencontre pour connaître leurs motivations profondes ? Qui leur a donné la parole ? Burqa ou pas, elles sont tout autant absentes du débat.
    • vendredi 19 juin 2009 13:19 miklo

      Et vous pensez quoi des bonnes soeurs sequestrees dans les couvents avec leur vetements qui recouvre tout le corps .

      On leur interdit ou bien on laisse faire pke la france a une culture judeo-chretienne ?

      • vendredi 19 juin 2009 13:41 el_bushi

        @Miklo
        Je te reposte un de mes anciens coms sur le sujet, j'espère que ça répondra à ta question.

        Pourquoi le voile de la bonne sœur, qui renvoie au même symbole, serait-il moins dérangeant que celui de la musulmane ? Serait-ce notre socle judéo-chrétien qui rentre en ligne de compte ? Certainement pour une part mais ça n'explique pas tout.

        Dans la tradition religieuse chrétienne, le voile de la religieuse signifie que celle-ci fait le choix de se séparer du monde civil pour rentrer dans un couvent et dévouer sa vie entière à Dieu. Elle fait vœu de chasteté, de pauvreté, d'obéissance et vit le plus souvent en vase clos, en congrégation.
        Le voile chrétien se limite strictement aux religieuses ayant fait profession de foi, il s'agit d'un ordre monastique n'engageant que leur propre personne, les autres croyants n'y étant pas soumis. Par conséquent, elles échappent de ce point de vue aux normes civiles définies par la société.

        De ce fait, nous ne l'assimilons pas à des revendications identitaires comme nous avons tendance à le faire pour le voile islamique, ce qui entraîne une plus grande indulgence à leur égard, peut-être à tort.

        • vendredi 19 juin 2009 14:00 saint-bernard

          Certainement pas à tort, El Bushi, parce que dans le civil, prêtres et religieuses portent des tenues civiles  qui ne les distinguent pas des autres, sinon par leur sobriété. D'ailleurs, ici il s'agit d'avancer masqué dans la rue ou l'espace public. Si c'était le nouvel uniforme des piunks , des skins ou des motards, les réactions seraient les mêmes.
      • vendredi 19 juin 2009 13:25 tof

        Miklo vous confondez.

        Nous ne reprochons pas aux imams leur tenu vestimentaire donc laissez nos nones et nos cures tranquilles.
        La est la difference , ces femmes voiles font parties de la vie civil alors que les imams , les nones et les cures font parties de la vie religieuse (c est leur metier en somme).

        Les pratiquants civils catholiques ne s habillent plus avec un voile depuis belle lurette sauf cas exceptionnels.
    • vendredi 19 juin 2009 10:11 clara_shibari

      Je suis d'accord avec El-bushi pour relever le propos de Nassira : veut-on interdire le port de la burqa parce que ça nous dérange et nous effraie parce que ça symbolise - quoi que certains en disent - l'intégrisme ?
      Ou est-ce une réelle volonté de libérer les femmes de la pression  de leur communauté religieuse, sociale et familiale ?

      Je penche pour la seconde.
      Car même si certaines femmes musulmanes prétendent faire le choix du port, la question que je pose c'est :

      Sont-elles  vraiment libres de ce choix ?

      - pour celles qui sont femmes au foyer et vivent sous la tutelle morale et financière de leur famille, penser être libre de revêtir la burqa, et être effectivement libre de le faire, ce n'est pas pareil.

      - pour celles qui sont indépendantes et cultivées : choisir délibérément de porter la burqa pour démontrer qu'on peut être libre de le porter, c'est un acte politique (ou religieux) de résistance, tout à fait louable. Mais s'il n'y avait pas autant de problèmes sur le sujet, auraient-elles fait le choix de le porter ?

      Et si la burqa est interdite, ce n'est pas pour pénaliser les femmes qui ont choisi délibérément de le porter, mais c'est pour délivrer celles qui subissent ces injonctions pseudo-religieuses (le coran n'imposant absolument pas le voile).
      Dans ce genre de débat, il est nécessaire de penser aux plus faibles, et non pas aux plus forts.

      Comme certains le disent, je pense que le voile est un joug.
      Il enferme la femme musulmane, qu'elle l'accepte librement ou non, dans une image intégriste et réductrice.

      Pour finir, le sujet est sensible, mais ne diabolisons pas tout, tout le temps car plus simplement, d'un point de vue purement civil : "when in Rome, do as the Roman do".
      En France, se couvrir entièrement ne fait pas partie du savoir-vivre et des comportements communément acceptés par la société. Les citoyens doivent accepter les règles de vie de la société dans laquelle ils acceptent de vivre. Ca s'appelle le contrat social.

      Quand je voyage au Yémen, je mets une jupe longue.
      Si je vais sur une plage au Maroc, je ne me ballade pas les seins à l'air.

      C'est aussi une question de respect. Quand je suis dans un pays, j'accepte de ne pas heurter la sensibilité du pays, que ça me plaise ou non.


      • vendredi 19 juin 2009 10:16 feel_good93


        @clara shirabi

        Si je vais sur une plage au Maroc, je ne me ballade pas les seins à l'air.

        ---> Tu es bien la seule.....
    • vendredi 19 juin 2009 07:29 romuald

      Ces histoires de prétendus préceptes religieux me font penser à cette athlète iranienne qui concourrait aux JO de Pékin voilée.
      Voilée, certes, mais avec une combinaison moulant son corps et donc ses formes (question d'aérodynamisme).

      J'ignore si cette combi lui avait été imposée par sa fédé ou non, j'imagine que si, mais c'était assez curieux. Sans oublier que le fait d'afficher ostensiblement sa religion aux JO est proscrit, mais ça fait un moment que le CIO n'est pas à une incohérence près..
      Puis on voit assez d'athlètes faire des signes de croix, voire même se servir du drapeau français comme d'un vulgaire tapis de prière.
      Bref.

      Pour en revenir au niqab, doit-on demander aux femmes se faisant cogner par leur abruti de mari si elles sont contentes de leur sort, pour décider d'une loi qui pénaliserait ce genre de comportement? bien évidemment non, d'autant plus que, généralement, ces femmes, terrorisées, n'osent parler.
      De même, je doute que si l'on demande aux porteuses de niqab/vêtements qui couvrent à 100% le corps si elles sont heureuses, elles répondent Non.


      Comme je le demandais, ces femmes complètement voilées ont-elle une vie sociale et professionnelle normale; sont-elles libres d'aller, venir, parler avec n'importe qui, ou vivent-elles sous l'étroite surveillance de ceux qui, selon moi, leur imposent de vivre comme des fantômes?
      Partant de ce constat, la commission d'enquête pourra estimer si oui ou non la niqab/vêtements couvrant à 100% est compatible avec nos valeurs.

      Puisque nous sommes en terre laïque, de culture chrétienne.


      Enfin, bien évidemment que des musulmans soient habitués à voir des femmes voilées/niqabées dans les pays du Golfe, bien sûr que là-bas ça ne les choque pas, puisque c'est ancré dans leur culture.
      Mais une femme occidentale qui ne serait pas voilée, dans le Golfe ou en Iran, choque et prend de grands risques.
      Simple réciprocité; je ne comprends même pas qu'on ne puisse pas comprendre que de voir des fantômes noirs choque. Il y a un décalage culturel certain.....

      En ce qui concerne les illuminés se plantant des clous dans le crâne et déguisé en Marylin Manson, rien n'empêche celles et ceux que ça choque, de saisir leur député.
      Ils sont d'autant plus identifiables dans la rue, qu'il leur est difficile de changer de tête.
      • dimanche 21 juin 2009 19:52 muslim

        Guerre contre l'islam en Irak,en Afghanistan et dans beaucoup d'autres pays;à défaut de les gagner,on suscite le chaos;en France,hier guerre contre le voile à l'école,aujourd'hui contre la parda dans les rues,demain guerre contre l'azan,après-demain contre le voile dans les rues et cela ne s'arrêtera plus;coalition de sionistes,de laïcards,de déroulèdes,le tout disons-le très majoritaire dans le pays.Non seulement des non-musulmans mais de beaucoup de ceux qui se disent musulmans.80 pour cent de la population française selon moi voterait oui pour l'interdiction en cas de consultation.II sont tout contents,tout heureux,les Français.Grande leçon!
        Le mal,c'est l'islam;sus au bouc émissaire!Sans lui,il y aurait de l'argent,le chômage n'existerait pas,les entreprises ne fermeraient pas leurs portes,plus de délinquants et ainsi de suite....Tous d'accord du FN au PS ouvertement ou sous des prétextes comme la soumission imposée des femmes,leur dignité etc.... plus ou moins voilés,c'est le cas de le dire,mais,on s'empresse d'ajouter:ne touchons pas à l'islam!Quelle hypocrisie!
        Attendons demain la position du chef de l'état.

    • vendredi 19 juin 2009 02:19 issam

      Si on a des dispositifs de vidéo-surveillance, ce n'est pas pour que les individus marchent sur la voie publique en étant totalement masqués. Bien sûr que cela peut troubler l'ordre public. Qu'elles se couvrent chez elle.
  27. vendredi 19 juin 2009 00:28 romuald

    Habituellement en France, lorsque l’on souhaite légiférer ou aborder un débat politique sur une question, on dépêche des experts, on commande des rapports, on s’informe.
    Le projet d’interdire le port de la burqa dans les lieux publics alimente encore une fois un sentiment de peur à l’égard de la religion musulmane.
    Mesdames/mesdemoiselles, pour l'instant, il s'agit d'une proposition de commission d'enquête parlementaire dont les résultats doivent parvenir le 30 novembre au plus tard; il s'agit donc d'une enquête; pas d'une loi visant à interdire.
    Même si, pour ma part, j'ose espérer que cette enquête aille dans ce sens.

    Or, en utilisant le terme « burqa », le débat est faussé car l’objet en question n’est pas la burqa portée en Afghanistan, mais le niqab, tissu noir ou vert parfois, qui ne laisse apparaître que les yeux.
    Celles (ou ceux?) que je vois sur Aulnay sont complètement voilées de noir, les mains gantées (de noir), mais également les yeux, recouverts d'un voile noir. Les maris sont parfois des convertis (blancs; à moins qu'ils soient kabyles??).
    Bref on ne distingue carrément pas un mm² de peau; encore moins qu'avec une burqa (ce soir, j'ai appris à faire la différence niqab/burqa.
    J'ignore par contre s'appelle ce vêtement noir recouvrant à 100% les femmes...

    Par ailleurs, travaillant en aéroport et recevant à mon terminal des vols en provenance des pays du Golfe, je peux indiquer voir passer chaque fois des femmes vêtues de niqab/vêtements noirs couvrant à 100%; avec des bébés blancs.. Il s'agit donc plus que vraisemblablement de converties.
     
    Le projet visant à interdire la burqa dans l’espace public est une entrave à la liberté des femmes qui souhaitent pratiquer leur religion selon leur convenance, et contraire à l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, tout comme en opposition à l’article 4 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales
    Tu tronques une partie importante de cet article 10; qui, en prime, stipule que "nul ne doit être  inquiété pour  ses opinions même  religieuses, pourvu que  leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi".

    Par ailleurs, je l'ai déjà écrit dans l'article sur le gars avec sa 4x4 accusant les policiers de racisme, mais le Conseil d'Etat et la Halde, s'appuyant l'un sur le Code Civile, l'autre sur les articles 9 et 14 de la Convention européenne de sauvegarde des DH et des libertés fondamentales, ont pu refuser à des porteuses de burqa de requérir la nationalité française pour l'une et de participer à un cours de français dans le cadre de son contrat d'intégration pour l'autre.

    Toutefois, il n'était alors pas question d'interdire la burqa, mais d'empêcher qu'une porteuse de burqa puisse accéder à un service/à la nationalité.
    Même si, quand une occidentale va dans un pays du Golfe ou en Iran, elle doit se voiler..

    Ces femmes complètement voilées ont-elles une vie sociale, professionnelle? j'en doute.. Difficile de les imaginer autre qu'au foyer donc.

    Toujours est-il que je partage pleinement les points de vue de Khadija et de Nadia.

    Pour moi, le niqab/vêtement noir couvrant à 100% sont les formes agressives d'un islam radical et ne sont ni acceptables, ni même tolérables.
    Ces vêtements me paraissent nier l'identité et l'existence même de celles qui le portent,
    • vendredi 19 juin 2009 12:15 paille

      @romuald, bonne fête, saint romuald, aujourd'hui.