Les politiques prennent l’avion : ça balance grave…

C'EST CHAUD samedi 27 novembre 2010

Par Mimissa Barberis

T’as déjà vu Rachida Dati ? Oui, la première fois, elle était encore ministre de la justice. Elle était accompagnée de son garde du corps armé. Elle se tenait toute droite, pas de sourire, le visage fermé. Elle regardait droit devant et traçait son chemin. Et François Bayrou, le président du Modem ? Bayrou, je le kiffe. Qu’il soit à la bourre ou en avance, il est toujours le même. Il va vers les gens. Limite si tu ne le tutoies pas. Il est très agréable. A l’aéroport où je travaille, tout le monde le kiffe. Les hôtesses de l’air d’Air France, je ne t’en parle même pas…

La première fois que je l’ai vu, il était à la bourre. C’était il y a huit mois je crois. Je suis allée le chercher à sa voiture, au niveau des départs. Il était avec son garde du corps armé, un grand Antillais, lui aussi adorable. Bayrou était souriant. Son « bonjour mademoiselle » est sincère. Il te pose des questions sur les conditions de ton travail, il te demande si « tout se passe bien ». Un moment donné, lorsqu’on est entré dans l’aéroport, il a entouré mon épaule de son bras. Sur le coup, je n’ai pas compris ce qu’il était en train de faire, mais ça m’a trop fait kiffer. On a traversé le hall jusqu’au PIF (poste d’inspection filtrage). Ensuite je l’ai monté au salon Air France, un salon VIP. Il m’a remerciée. Il a égayé ma journée.

Michèle Alliot-Marie, la ministre des affaires étrangères ?

Il y a un an, elle arrivait d’un vol de Biarritz. Elle devait repartir sur Paris en deux-deux. C’était à une période, je crois, où il y avait une campagne électorale. Elle est arrivée, très fraîche mais elle voulait absolument se refaire une beauté. Je l’ai accompagnée aux toilettes. Elle s’est changée, remaquillée. Elle est ressortie double V, la grande classe comme d’habitude. C’est vraiment une femme proche des gens, elle est très souriante, charismatique. Lorsqu’elle te parle, elle te regarde droit dans les yeux. Elle te dit bonjour avec une forte poignée de main. Elle est très agréable. C’est un plaisir de faire ses escortes. C’est pas comme certains qui t’ignorent de long en large, du style Rachida Dati. Tu sais, il y en a un autre, je ne sais plus comment il s’appelle… Tu sais, il est un peu rond…

Euh, je ne vois pas… Tu veux parler de Xavier Bertrand ?

Oui. Alors lui, c’est comme Rachida Dati, il t’ignore.

Du style ?

Du style il ne te calcule pas. Il fait comme si que tu n’étais pas là. T’es juste là pour lui faciliter le passage.

Qui d’autre encore ?

Attends, je réfléchis. Ah oui, il y a Morizet. Valérie Morizet. Non, pas Valérie Pécresse. Je n’arrive pas à retenir son nom.

Tu veux parler de Nathalie Kosciusko-Morizet, la nouvelle ministre de l’écologie ?

Oui, voilà. Alors, elle, tu n’as même pas envie de lui faire un salut. Sais pas, elle a une manière hautaine de regarder les gens. Tu sais, elle te regarde comme ça, sur le côté.

Oui mais bon, elle réagit quand tu lui dis bonjour ?

Ouais, elle réagit, mais elle trace.

Who else ?

Dominique de Villepin… Alors lui, c’est une crème. Il arrivait d’un vol du sud de la France. Je ne sais plus d’où exactement, enfin bref. Il était chaussé d’une petite paire de mocassins, sans chaussettes, vêtu d’un petit pantalon en lin et d’une petite chemise en lin. Sa femme l’accompagnait. Elle est très coquette, discrète, polie, classe. Lui, il a de la prestance, il est grand, élancé… Tu le remarques, quoi !

Et Jean Sarkozy, tu l’as déjà vu ?

Alors lui c’est la poule mouillée de service.

Comment ça ? T’exagères pas un peu…

Je te jure, c’est un peureux. Il a peur de son ombre.

Raconte, qu’est-ce qui s’est passé ?

Il partait sur un vol en France et il lui fallait toute une ribambelle de gardes armés. Il fallait qu’à son passage il n’y ait personne, aucun passager sur son chemin.

Mais pourquoi ?

Sais pas, peut-être qu’il a peur de quelque chose, mais bon, en même temps, c’est le fils du président.

Bon, qui on n’a pas fait encore… Ah, Brice Hortefeux, le ministre de l’intérieur et de l’immigration…

Là, tu touches à du lourd. Hortefeux c’est waaaahh ! Lui, c’est des grosses anecdotes à te balancer et à me faire virer… Tout le monde flippe de lui à l’aéroport, que ce soit les flics, les nanas d’Air France, le personnel.

Ah oui, pourquoi ?

Parce qu’il est très rigide. Il veut qu’on se lève quand il passe devant les PIF. C’est un tueur ! C’est tellement un tueur que plus personne ne veut faire ses escortes.

C’est à dire ?

C’est quelqu’un de très spécial. Tout doit être carré quand il débarque. Il veut être salué. Limite si on ne lui déroule pas le tapis rouge. Quand il part sur un vol, une personne de l’aéroport lui est attitrée. C’est toujours la même personne qui s’occupe de lui. C’est vraiment le relou de service, le casse-bonbons de service si tu préfères…

Exemple ?

Un jour, il y avait un collègue qui était en train d’effectuer des contrôles. Hortefeux arrive. Il monte au service Air France. Le collègue ne l’a pas vu arriver. Au moment où il passe, le collègue ne se lève pas. Boum ! Ça a fait boule de neige… Hortefeux s’est plaint auprès de la directrice de l’époque, jugeant admissible le comportement du collègue qui ne s’était pas levé à son passage. Rapport. La directrice a fait redescendre  l’« incident » par la voie hiérarchique. Elle a demandé des explications au collègue. Il s’est expliqué. Conséquence : il a été sanctionné. Je pense que c’est à partir de là qu’une personne, toujours la même, lui a été affectée comme escorte.

Et sa femme, elle est comment ?

Elle est très classe. Eux deux, c’est le jour et la nuit. L’eau et le feu. La douceur et la rigidité. Elle, elle est belle, grande, élancée, des jambes magnifiques, gentille. Elle discute. Elle est très affectueuse avec ses enfants. Elle a l’air très cultivée.

Next. Rama Yade ?

Elle est extrêmement belle. C’est la classe absolue. Beaucoup de prestance. Elle est souriante, agréable. C’est bizarre quant tu la vois avec son mari. Ça fait un peu la nana de cité avec son mec BCBG. Ça se voit qu’ils s’aiment, ils vont bien ensemble.

Jean-Marie Le Pen ?

Il est excellent. Il arrive à l’aéroport, il est chez lui. Il vient, il rentre. Dès qu’il est opérationnel, il nous dit « si vous êtes prêts on peut y aller ». Il n’est vraiment pas pressant du tout. Il ne se prend pas la tête.

Et sa femme ?

Une vraie pipelette. Elle blablate pour ne rien dire. Elle parle durant tout le trajet : de l’endroit où on va les chercher jusqu’à leur avion. Le Pen, il reste cordial, il dit bonjour. Tu sais que son garde armé, c’est un grand Black ?

Qui donc encore ? Christian Estrosi (ancien ministre de l’industrie, maire de Nice) ?

Il est tranquille. Plus vite il est arrivé à Nice, mieux il se porte.

Propos recueillis par Mimissa Barberis

Les réactions des internautes

  1. dimanche 5 décembre 2010 22:57 burn calories fast

    your sites rock!
  2. jeudi 2 décembre 2010 18:12 forex rates pakistan

    Thanks for this wonderful post.Admiring the time and effort you put into your blog and detailed information you offer.
  3. jeudi 2 décembre 2010 12:36 loupinet

    pour ceux qui n'aurait rien compris à l'article!!!! ce sont des propos anecdotiques uniquement et non un point de vue personnel ce sont uniquement des remarque d'un jour..c comme cela que j'ai ressentis cet article. la libre expression ok mais pas la libre connerie....A BONNE ENTENDEUR
  4. mardi 30 novembre 2010 16:08 private tours in St.Petersburg

    Mate. This blog is amazing. How can I make it look this good ?
  5. mardi 30 novembre 2010 02:20 tradingfxsignals

    forex trading strategies free and FREE forex strategy Forex grenzeloze mogelijkheden opent, zodat u op oneindig verhoging van het kapitaal, te ontvangen van de onafhankelijkheid, vrijheid. Onze trading signalen-een van de manieren om dit te . Details op smartfxsol.com learn forex free and FREE currency trading tutorial
  6. lundi 29 novembre 2010 16:34 julius brown

    bonjour le maniement de la langue française, il te calcule pas, il trace, je kiffe trop... quelle honte, et le rédacteur en chef??? du grand n'importe quoi! A part au BB je vois pas d'autre poste à pourvoir en temps que pseudo-journaliste.
  7. dimanche 28 novembre 2010 08:24 Manu

    ben alors, ou est donc passé l'esprit de ce blog haineux ??? Pas de Sarkozy, en veux tu, en voilà. Pas de minorité ethnique persécutée. Lepen sympa, Rachida Dati pas aimable... Je pense que ce blog a été piraté. Sinon, je connais un mec qui connait un mec dont le pote avait vu un ours...
    • dimanche 28 novembre 2010 18:26 Riri

      La haine je ne l'ai jamais vue que dans les commentaires ici. Les commentaires comme les tien. Je crois que ça s'appelle "faire une projection"!?
  8. dimanche 28 novembre 2010 00:38 El Lobo Loco

    Et Dark Vador ? - Oh, lui, c'est un gros nounours ! Il impressionne comme ça au début, avec sa respiration sifflante, et son casque noir, mais en réalité c'est un keum super-cool. A chaque fois il déconne avec les nanas d'Air France, et faut voir comme il s'empiffre avec son copain Jaba-Hut à la caf ! - A vous entendre, on ne croirait pas qu'il s'agisse de l'homme le plus craint de toute la galaxie, le plus grand Jedi du côté obscur ? - Faut pas vous arrêter aux apparences, c'est sur, quand on le voit débarquer avec son escorte de storm-troopers, c'est sûr, ça impressionne. Mais c'est un gars super-simple. Vous saviez qu'il pilote lui-même son T-fighter impérial ? Qui d'autre ? - Il y a le nain. - Vous voulez dire : l'Empereur ? - Non ! Le petit gremlins, là, celui qui parle à l'envers, tout bizarrement. - Ah ! Maître Yoda ! - Ouais, lui, les nanas d'Air France l'esquivent, faut voir comme il a les mains baladeuses ! Un vicieux je vous dis, et comme il fait toutes ses phrases à l'envers, on capte jamais rien de ce qu'il dit. - Vous voyez donc défiler le beau monde de tout l'Univers connu ? - Oh ! Il y a aussi des relouds, je me souviens de ce petit gars à la tête plate qui me fixait avec ses grands yeux, tout ce qu'il savait dire, c'est "Téléphone Maison" en pointant le doigt en l'air.
    • dimanche 28 novembre 2010 19:04 El Lobo Loco

      A sa manière trash, elle est pas mal non plus ta version. Mais quand même, Dark Vador qui souffre de troubles d'incontinence et qui perd son pantalon, ça fait plus maison de retraite que soirée biture. Et puis, ça casse tout de même pas mal le mythe du personnage.
      • lundi 29 novembre 2010 01:49 Crank

        Certes ça casse le mythe !!! Une visite ???
        • lundi 29 novembre 2010 02:20 Crank

          J' ai des tickets !!!!!!!!!!
          • lundi 29 novembre 2010 02:30 Crank

            PS: Très bonne écriture.... Une place au "Houellebecque" ???????????
    • dimanche 28 novembre 2010 03:55 Crank

      "Et Dark Vador ?" Oui, moi aussi je l' ai croisé un jour. Complétement bourré, le pantalon sur les chevilles, avec un étron et une marre de pisse à ses pieds. Et les touristes prenaient des photos. "Ah ! Maître Yoda !" Lui aussi je le connais, il squatte, une 1664 à la main et casquette vissée sur la tête, en journée au T2F 1er étage avec sa copine de 10 ans son aînée. Un jour, les policiers les ont emmenés à la station de lavage plus supplément rasage pour le sieur (technique consistant à éradiquer le biotope de ses amis les poux). Post Scriptum: Faites attention, bourré il peut être violent. C' est curieux mais là-bas on croise plus de SDF que de personnalité...
      • dimanche 28 novembre 2010 11:35 r.a.s

        Très drôle lobo loco, pas drôle du tout crank.
        • lundi 29 novembre 2010 05:08 Crank

          "pas drôle du tout crank." Désolé mais dès fois la réalité fait mal au cul....
        • lundi 29 novembre 2010 02:23 Crank

          Je répète ( message effacé ).......... Le bonjour et total respect à Minh et Aliou............
          • lundi 29 novembre 2010 03:30 Crank

            Et après-après demain, je vous donne la recette pour trapper, préparer et cuire les RATS qui grattent les "murs" de mon mobile-home !!! Plat très fort mais goûteux !!!! Misère, misère, misère..............(dixit Coluche)
          • lundi 29 novembre 2010 02:41 Crank

            Demain je vous parle de PSA Aulnay et après du "montage et démontage" de stands au parc des "expos" à côté du circuit motos...........................
        • lundi 29 novembre 2010 01:41 Crank

          Viens bossé avec moi et tu m' en reparleras... Je t' ai zappé le nombre le nombre de fois où on a été obligé de se battre avec "Yoda bourré" dormant avec les rats sous les fours à sol. 2H15 c' est trop tôt dur pour être réveillé. Ahh, j' oublie le nombre de fois ou "yoda" fracasse sa vieille et préfère sa "jeune"... Je te propose une visite, veux tu venir ???
          • lundi 29 novembre 2010 02:13 Crank

            Post Scriptum: Je t' en passe et des meilleurs, mais si tu veux précisions, ................
          • lundi 29 novembre 2010 02:05 Crank

            2H du mât. Trop dur la vie.... LOL
          • lundi 29 novembre 2010 01:59 Crank

            Comprendra QUI pourra !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
          • lundi 29 novembre 2010 01:57 Crank

            Et quand je parle de "fracassé" comprendre sa femme de 10 ans son aînée ressemble à un panda (ndrl. deux yeux aux beurres noirs*) * Ceci n' est pas une expression raciste, ceci est juste une constatation !!! Vive la journée de la jupe !!!
          • lundi 29 novembre 2010 01:47 Crank

            Allez, un peu de courage, SVP !!! TU VIENS ???
  9. samedi 27 novembre 2010 21:43 willycat

    je kiffe bayrou :cette phrase est si improbable http://www.horreursmusicales.com/
    • mardi 30 novembre 2010 23:28 polux

      On en reparlera en 2012
  10. samedi 27 novembre 2010 18:42 louisa

    je détestais déjà rachida dati, je la déteste un peu plus encore; merci
    • samedi 27 novembre 2010 19:18 soledad

      pareil pour moi concernant Hortefeux.
      • samedi 27 novembre 2010 19:31 Romuald

        Difficile de juger une personne suivant l'impression laissée sur une personne. Par exemple Villepin est considéré par l'amie policière de la BBlogueuse comme un sympathique et chic type, très ouvert; je me demande dans ce cas pourquoi la Franco-algérienne qui présidait son comité de soutien a claqué la porte, se rendant compte que la diversité dont Villepin faisait la promotion y compris jusqu'en Algérie est du vent... :D
  11. samedi 27 novembre 2010 18:25 lolol

    C'est un article ça? Des propos recueillis d'une rageuse qui parle avec des "kiff" et "keumé" ? Wha, mais maintenant grâce à vous, j'aime vraiment tellement mieux Le Pen et ses propos à la con, Bayrou et son intelligence digne d'un canard et tout le reste! Bah oui , ils sont gentils à l'aéroport, c'est donc normal ! Et puis bon, pour le coup du salut avec Hortefeux, c'est la moindre des choses que quand le représentant des forces policières en France passe devant des policiers en services, qu'il le salue. Sur ce ....
    • dimanche 28 novembre 2010 21:33 mouais

      Le style est remarquable : c'est un passeport pour le Prix Goncourt et l'Académie Française !
  12. samedi 27 novembre 2010 11:29 le journal des tueursnet

    Balle de Bayrou Il y a un dépité, qui occupe un siège sur le trottoir juste en face de l'assemblée, qui nous a fait part de son projet de loi... Il s'agit de créer un nouveau délit : Le délit de Manipulation. Parce que tous les élus en ont assez de se faire mener en bateau par un bleu qui n'a jamais mis un pied dans l'eau ! «Arrêtez !!! » s'écrie l'une des victimes, Bayrou de Beyrouth. « ... c'en est assez... les sans couilles... J'ai saisi l'embrouille... je ne suis pas une andouille... Vous nous avez menti : en vérité, vous ne savez pas où vous allez ! » En effet, il n'y a pas de port en Politique, aucun terme à ce genre de transport... mais un perpétuel report... On nous a donc bien manipulé parce qu'ils savaient « qu'il était un petit navire... qui n'avait ja ja jamais navigué ... » Ce sont les derniers mots du dépité... avant de se tirer une balle dans le pied ! http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20de%20Bayrou
  13. samedi 27 novembre 2010 00:44 Romuald

    La photo a été prise au Terminal 2 à Roissy; il me semble que c'est au 2C, pas sûr. En ce qui concerne Rachida Dati, je l'ai vue passé un soir alors qu'elle était encore à la Justice; elle était au contraire fort souriante, et nous a adressé un sympathique « bonsoir »... J'ai également déjà vu Jean Sarkozy, accompagné d'un seul garde du corps et non d'une ribambelle tel qu'affirmé dans l'article; personne n'a dû s'écarter à son passage; mais il sortait d'un vol communautaire me semble-t-il, avec peu de passagers dessus. Sinon, un jour un homme est venu nous serrer la main spontanément avec un grand sourire, nous savions que son visage était connu mais n'avons pas osé lui demander qui était-ce. Il s'agissait en fait du député MoDem Jean Lassalle, qui s'était fait connaître pour sa grève de la faim afin d'éviter la délocalisation d'une usine vers je ne sais quel pays. Pour Rama Yade, je ne l'ai jamais vue en vrai, mais elle ne fait pas nana des cités; bien au contraire ?...... peut-être est-ce le cas dans le privé, ce qui paraîtrait curieux puisqu'elle vient d'un milieu plutôt aisé. Enfin, pour Le Pen, pourquoi serait-il étonnant que son garde du corps soit un grand noir ? parce que lui est improprement collée l'image d'un gars aspirant à une France blanche ? PS : PIF signifie non pas « Poste d'installation (??) filtrage », mais Poste d'inspection filtrage » ;)
    • samedi 27 novembre 2010 03:17 Crank

      Ahhh ! Roissy... 1h45 arrivé à la zone de la Renardière direction le PW. Comme c' est le changement d' équipe de la société de bus, le bus de 2h ne passe pas souvent donc le bus précédant est plus sûr pour arriver à l' heure. Bref, arrivé au T2F, on marche au T2E(rassurez vous il y a des escalators ou alors on passe par les parkings étant donné que la machine à café est au deuxième sous-sol ). On arrive chez Paul ou Eliance Elior... 2h15 prise de service dans les "cuisines" Paul T2E 2ème étage, bagarre avec les rats squattant sous les fours à sol et derrière les fours à échelle(ndrl. four spécial roll)... Et puanteur de remonté d' égout...(les chiottes sont en face). Travail, travail, travail, bref normal... (PS. on stocke les viennoiseries sous une jolie canalisation floquée d' amiante). Première livraison 5H50, viennoiserie dans tout les points de vente...(en passant par les parkings car plus rapide). Retour au T2E, cuisson des pains pour sandwich...(Toujours refroidi sous cette canalisation floquée d' amiante) et comme on a plus de caisses plastique on récupère les cartons de pain. Bon, il faut les stocker, donc jolie pile de carton tapant dans notre chère canalisation qui saupoudre toute la production(viennoiserie 2ème tour et pain pour sandwich)... Travail, travail, travail, bref normal...(descente au deuxième sous-sol (ou ce trouve le "laboratoire" ou sont préparés les casse-dalles et le congélateur ou se trouve TOUT) d' échelles pleines pains(normal, pavot, sésame, bagnat,...)) (Alarme incendie dû à la chaleur émise par les échelles de pains sortant du four donc visite des pompiers et, des fois, la PAF avec les militaires passent nous dire "bonjour" sans charlotte sur la tête...logique, ils ont déjà quelque chose sur la tête) Seconde livraison, 8H50 (j' ai, un jour, failli tuer Lizarazu devant les ascenseurs du T2E en arrivant trop vite avec mes échelles), toujours en passant par les parkings... Retour du T2F au T2E, il faut vider les poubelles, T2E 2ème sous-sol, les poubelles sont sur des quais ou on voit la PAF fumer leurs clopes...(Romuald pourquoi la PAF squatte là?). 9H00, fin de journée donc retour à la zone de la Renardière, PW....
      • dimanche 28 novembre 2010 04:09 Crank

        Quelqu' un veut un sandwich ?
        • lundi 29 novembre 2010 03:00 Crank

          @ Romuald Pourquoi la PAF squatte au 2ème sous sol en face des poubelles ???