La rentrée scolaire vue de ma caisse enregistreuse

AMBIANCE lundi 5 septembre 2011

Par Inès El laboudy @InesLabou

Avec Noël, la rentrée scolaire est la période de l’année durant laquelle les parents dépensent le plus pour leurs enfants. Entre les fournitures scolaires demandées par des professeurs de plus en plus exigeants, les vêtements, le cartable, sans oublier la nouvelle paire de baskets, l’addition se fait vraiment salée. Quand on a plusieurs enfants, c’est encore pire.
Caissière à Auchan Bagnolet, j’ai pu faire un petit constat face à mon laser et mes clients parfois excédés par les sommes qu’affiche l’écran une fois que leur caddie est plein. À voir la liste qu’ils ont entre les mains, on imagine rapidement à combien revient la rentrée pour chaque enfant, selon sa classe. À partir du collège, on n’a plus une maîtresse mais un prof par matière et chacun impose un matériel précis à ses élèves et tout trouvé, ça ressemble à Fort Boyard pour ces parents. Affolés, stressés, entre les gosses qui réclament de la marque et ces fameux Hello Kitty et Spider Man qui encombrent les rayons, tout est fait pour gonfler la note.
Mais certains parents arrivent à payer trois fois moins pour le même nombre d’enfants. Les marques ? Ils ne connaissent pas. Les étalagent qu’ils visent, ce sont ceux tout en bas : la marque Pouce. Les plus bas prix sont là. Depuis les soldes, Auchan n’a pas retiré les vêtements soldés des rayons. En plus de Pouce, des ensembles et chaussures sont affichés avec un rabais de 50%. Bien que le coût de la rentrée scolaire ait augmenté de 3,1%, la plus forte hausse depuis 2008, il y a parfois possibilité de réduire son coup. Jules Ferry a rendu l’école gratuite, si seulement il avait rendu son coût aussi gratuit, ça changerait la vie des parents. Mais il ne faut pas rêver.
Gommes Maped, cahiers Oxford, stylos Roller’One, agenda l’Etudiant, crayons Crayola, feuilles Canson, trousse Hello Kitty, cartable Cars. La liste n’est même pas terminée que je suis déjà à 200 euros d’articles scannés et le tapis de la caisse est encore à moitié plein. En bout de tapis, les vêtements et les chaussures. Total : 596 euros ! Pour trois enfants au collège, maman gonfle les yeux, me demandant si je ne me suis pas trompé. Mais non, c’est bel et bien le montant total. En même temps, avec toutes les marques qu’elle a prises, il fallait s’y attendre… mince le paiement est refusé. Elle a dépassé son plafond… on annule les chaussures et 100 euros de moins, ça passe. La rentrée est réglée pour cette famille.
Une autre a un caddie plein de Pouce justement. Des tailles crayons au intercalaires, en passant par les pochettes plastiques et les feuilles à grands carreaux, tout est à bas prix. Les marques ? Interdit ! Et les chaussures et vêtements ? À moitié prix ! Voilà une maman qui ne veut pas se ruiner pour la rentrée. Elle aussi accompagnée de ses trois enfants, l’addition se fait moitié moindre que ma cliente précédente. 260 euros, et a priori, tout est là ! Pourtant, en la regardant, beau manteau de cuir, vêtements de marques, même sur les enfants, coiffée aussi impeccablement qu’en sortant de chez le coiffeur. Elle ne doit pas être dans le besoin. Le must ? La carte de crédit Gold avec laquelle elle règle. Et pourtant elle dépense un minimum. Ma cliente précédente détenait une carte de crédit standard, avec un plafond limité à la semaine et pourtant elle a laissé ses enfants choisir ce qu’ils voulaient. Là est le piège. C’est bien connu, quand l’on n’a pas, on dépense plus que lorsque l’on a.
En tout cas chères mamans, si vous voulez dépenser juste ce qu’il faut pour la rentrée, n’allez pas au centre commercial avec vos enfants. Ils vous retourneront tellement le cerveau que la note en deviendra une migraine. La folie des marques et de la mode s’empire au fur et à mesure que vos chérubins passeront les classes. Au lycée, il faudra un petit sac à main pour mademoiselle et un sac à dos chic et unique pour monsieur. Les dernières Nike et mocassins à leurs pieds, ils se sentiront mieux. Au risque peut-être de les entendre gémir « maman ils ont tous des marques je vais m’faire vanner grave si je débarque avec du Tati ou Auchan. » Bonne rentrée à vous.
Inès El Laboudy

Les réactions des internautes

  1. lundi 19 septembre 2011 13:07 xcvfghjhiyu

    ╭ ⌒ ╮ BIENVENUE http://www.hiawang.com/ Il est le meilleur site en ligne. ont des choses moins chères et plus de bien. Meilleure qualité, meilleure réputation, les services de Best Nous acceptons le paiement carte de crédit VOUS NE DEVEZ PAS MANQUER!!!!!
  2. samedi 10 septembre 2011 13:00 okeytn

    http://www.okeytn.com http://www.okeytn.com La meilleure qualité, meilleure réputation, les meilleurs services -**** Femme Maillot NHL 40 Jersey -**** NFL 35 NBA -**** Jersey MLB -**** -**** Jordanie Six Ring_m Yeezy_m Air -**** -**** T-Shirt_m -**** Jacket_m Hoody_m -**** -**** Manucure Set ╭ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ╮ http://www.okeytn.com ╰ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ═ ╯ @@@@@@@@@@@@@@@@@@!!@@@@@@@@@@@@
  3. vendredi 9 septembre 2011 14:09 Miquette

    Dans notre école, les parents délégués ont mis en place une commande groupée de fournitures. Résultat, les enfants n'ont pas de "marques" et du CP au CM2 le prix moyen des listes tournait autour de 70 euros.
    • vendredi 9 septembre 2011 14:11 JARÏI

      bonne initiative ,
  4. mercredi 7 septembre 2011 16:32 niekahreare

    http://www.okeytn.com êtes-vous prêt pour le cadeau Chirsmas? T-shirts (Polo, Ed Hardy, Lacoste) Articles d'hiver (comme en ligne beau manteau) Jean (True Religion, Ed Hardy, coogi) Audemars Piguet montres Rolex Montres Lunettes de soleil (Oakey, entra?neur, Gucci, Armaini) http://www.okeytn.com
  5. mercredi 7 septembre 2011 12:52 M.I.B

    Les marques proposent aussi (et souvent) des produits de meilleure qualité. Les cahiers par exemple ont un papier beaucoup plus agréable à l'oeil et pour écrire. Les stylos ont de vraies couleurs, et non des couleurs délavées illisibles. Je ne vois pas pourquoi un parent devrait a contrario se sentir coupable de gaspiller de l'argent en achetant de la marque?
  6. mercredi 7 septembre 2011 09:16 Pépère

    Anne et Amélie Soyez sympas: donnez nous la marque de ces sacs. Merci
    • dimanche 11 septembre 2011 18:45 Anne

      ça commence par east et ça finit par pak mais je ne sais pas comment ça s'écrit ! Et je ne sais pas si ça peut être considéré comme de la pub...
  7. mardi 6 septembre 2011 21:20 Alco 337

    Olivier ne fait pas la différence entre devoir nourrir une famille et la richesse spirituel.
  8. mardi 6 septembre 2011 12:13 JARÏI

    le riche ne l'est que parce qu'il y as des pauvres . être riche c'est utilisé les pauvres pour s'enrichir et aider les pauvres a subsister . maintenant, pour rejoindre ce club restreint y as pas un grand mystère : gagner le "jackpot",hériter un bon compte bancaire, voler magouiller et éliminer touts ses rivales, ou économiser et tenter le commerce avec le risque de tout perdre(et c'est peut être ce que différencie un riche d'un pauvre "l'audace" ) .pour imaginer un monde sans pauvres , on abouti a un monde sans riches ( qui est une situation qu'on sait pas gérer , pire: c'est la fin ) . le statut de riche est un rêve en tant que tel , qui sert de moteur pour travailler, exceller, épargner, créer,inventer, tenter, voler, construire, acquérir ......................et tout ce qui satellite autour .la condamnation des riches qui dit que chaque riche est un voleur potentiel , n'est qu'une jalousie ou un mépris de soit provoquer par notre frustration , car le riche est la plus part du temps celui qui se trouve au bon moment et au bon endroit ;le partage équitable des richesses provoque la feneantisme moteur du communisme et, vide notre existence du rêve moteur de l'humain .
    • mardi 6 septembre 2011 12:22 Olivier

      LA VRAI RICHESSE N'EST PAS DANS LE PORTE MONNAIE!!!!! ET N'EST SURTOUT PAS CHEZ TOI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!§
      • mardi 6 septembre 2011 12:27 JARÏI

        tu souffre?
        • mardi 6 septembre 2011 14:35 Chris

          "nous essayons" qui ça nous ? Celui qui "chie ses crottes aux bas des commentaires..." c'est vous pour l'instant, moi j'ai lu ses coms sur Riches et pauvres et ça se tient même si encore une fois, je ne suis pas d'accord avec sa vision.
        • mardi 6 septembre 2011 12:32 Olivier

          "tu souffre?" Oui de ta bêtise, moi ça va. Pour info : conjugaison du verbe souffrir au présent de l'indicatif, je souffre tu SOUFFRES il souffre nous souffrons vous souffrez ils souffrent En effet t'es pas très riche (litote)
          • mardi 6 septembre 2011 21:14 Alco 337

            Qu' es qui t'arrive?
          • mardi 6 septembre 2011 14:22 JARÏI

            @ALTRA DOC, tu pense que j'attendais une réponse de ta part quand je t'ai écrit: "maintenant tu sait ce qu'il te reste a faire"?he ben non cher monsieur , essaye de deviner ;)
          • mardi 6 septembre 2011 14:17 Chris

            Altra doc, ex Olivier j'imagine ? Je comprends mieux les interventions de Jari (même si je ne suis pas d'accord) que celle que vous venez d'écrire. Chacun écrit avec ses moyens l'important est de pouvoir s'exprimer, tant qu'à faire sur le sujet et pas sur les fautes des autres.
          • mardi 6 septembre 2011 14:11 JARÏI

            tu peut facilement écrire en "jarïi" il suffit que le français ne soit pas ta langue maternelle et que tu soit autodidacte , mais penser en "jarïi" c'est un travail de grande haleine, et c'est pas donner . maintenant tu sait ce qu'il te reste a faire .
          • mardi 6 septembre 2011 14:02 JARÏI

            t'as mal où exactement?
          • mardi 6 septembre 2011 12:59 JARÏI

            il croit faire un scoop on me disant que mon orthographe est frugale ,
          • mardi 6 septembre 2011 12:54 chris

            Jarrii donne son avis, donnez le votre au lieu de corriger les fautes.
          • mardi 6 septembre 2011 12:36 JARÏI

            barra nayek toi , le conjugaison et le grammaire ça va? c'est trop petit ta remarque , et fait attention car du coup ça dévoile ta petitesse .
  9. mardi 6 septembre 2011 09:18 Olivier

    Et si les riches l'étaient parce qu'ils sont plus intelligents??? En tout cas vous nous en faite la preuve par l'écrit. Les pauvres sont décidément trop bêtes, et les banques ont bien raison de ne pas leur faire confiance. Pour être riche il ne faut pas seulement avoir des revenus élevés, mais aussi économiser. Je peut vous dire que travaillant dans une compagnie d'assurance depuis plus de 20 ans, il m'est arrivé de rencontrer des gens vivant chichement avec des contrats d'épargne extrêmement bien remplis. Pourtant en les voyant ils me semblaient être dans un dénuement pitoyable.....
    • mardi 6 septembre 2011 09:46 blanche colombe

      cher olivier l'humiliation d'être pauvre ,la connaissez vous ? ceux qui écrivent que les riches sont intelligents parce qu'ils achètent le moins cher ,ne savent pas ce que c'est que d'être humilié parce qu'on ne peut pas s'acheter ce qu'on veut et qu'on se contente de peu quand vous êtes pauvres ,il y a quelque chose que vous ne supportez pas ,c'est que vos enfants soient humiliés eux aussi ! c'est pour cela que la mère pauvre achète une trousse plus chère ou un vêtement de marque ,elle ne veut pas que son enfant n'ait que des affaires de premier prix ,elle veut qu'il soit comme les autres ,bien dans sa peau ,elle ne veut pas que son enfant soit traité de "misérable" dans la cour de récréation elle ne se doute pas que les enfants de riches se contentent de trousse de premier prix parce que les enfants de riches et de pauvres ne vont plus à la même école ! quand vous êtes pauvre ,votre seule richesse c'est vos enfants et cela semble normal de leur donner ce que vous pouvez et vous n'avez que ce qui se trouve dans les rayons de la grande surface à votre disposition les riches ont le monde à leur disposition ........
      • mercredi 7 septembre 2011 02:13 Arnold

        Les enfants de riches se contentent d'une trousse premier prix parce que c'est pas important. Par contre il est faux de croire que ces enfants sont totalement isolés de toute pression consumériste dans leurs écoles privées, au contraire. Pour eux aussi il est pas question de se taper la honte parce qu'ils ont pas les bonnes fringues ou le bon modèle de smartphone. Seulement les marques qu'ils achètent, ben c'est pas celles qu'on trouve chez Auchan....
      • mardi 6 septembre 2011 11:53 Olivier

        Mon Dieu je suis humilié, parce que je peu pas acheter des "vêtements de marque", vous agravez votre cas, La richesse n'est pas que matérielle, vous avez une" humiliation" très particulière et n'avez pas compris ce qu'est l'humiliation celle du manque d'instruction et d'éducation surtout!!!!!
        • vendredi 9 septembre 2011 16:54 ouplaa

          J'ai passé toute mon enfance avec les fringue du grand frere...mais j'ai été élevé dans une famille pour qui le bonheur, la joie et l'amour d'une vie simple alle de soit....les parents qui achetent des nike pour basket a leur gamins et des cartables a 100 euros cedent au caprices de la mode de leur mome.....beaucoup de chance que ca donne des grossessefgefsh plus tard
  10. mardi 6 septembre 2011 06:02 Nicolas Sac ou zy

    Merci Ines de dire pour moi que les riches sont riches parcequ'ils savent compter "Une autre a un caddie plein de Pouce justement. Des tailles crayons au intercalaires, en passant par les pochettes plastiques et les feuilles à grands carreaux, tout est à bas prix. Les marques ? Interdit ! Et les chaussures et vêtements ? À moitié prix ! Voilà une maman qui ne veut pas se ruiner pour la rentrée. Elle aussi accompagnée de ses trois enfants, l’addition se fait moitié moindre que ma cliente précédente. 260 euros, et a priori, tout est là ! Pourtant, en la regardant, beau manteau de cuir, vêtements de marques," hein c'est pas paecequ'ils volent les pauvres ok! Merci Ines de dire que les pauvres le sont parcequ'ils sont kons "Ma cliente précédente détenait une carte de crédit standard, avec un plafond limité à la semaine et pourtant elle a laissé ses enfants choisir ce qu’ils voulaient. Là est le piège" Donc en fonction de ces données, histoire de faire payer plus les riches, je vais augmenter les taxes ah ah ah.... en avez vous d'autres? je prends n'est pas
    • mardi 6 septembre 2011 08:55 blanche colombe

      cher Nico; bien sur que les riches savent compter ,bien sur que ce sont les pauvres qui achètent les plus beaux jouets à Noel pour leurs enfants ; je me souviens d'un extrait d'une émission où on voyait en décembre une jeune mère chômeuse qui se plaignait de ne pas pouvoir acheter de jouets à ses enfants et j'aurais eu envie de lui dire :"mais vos enfants n'ont pas besoin de jouets ,ils ont besoin d'amour " hé bien voilà aussi la preuve de ce que j'écrivais plus tôt ;on a fait croire dans ses temples de la consommation que sont les chaines de la grande distribution qu'il faut dépenser pour ses enfants pour qu'ils vous aiment les riches seraient ils plus intelligents ? bien sur que non ! mais eux ils dépensent plus pour leurs enfants aussi mais c'est en leur payant des leçons d'équitation,de tennis etc ,des séjours linguistiques dans des pays étrangers ,des études dans des écoles privées payantes ,ils font pareil que les pauvres mais sur un autre domaine comme les pauvres ne peuvent pas se payer le luxe d'envoyer leurs enfants dans des écoles prestigieuses ou de faire comme les riches ,ils se rabattent sur ce qui est à leur portée :la trousse la plus chère et le cartable de marque voilà la société que l'on a construit : tout est basé sur la consommation et cela rejoint l'article du blog quelques jours plus tôt "tout ,tout de suite ".......
  11. lundi 5 septembre 2011 22:46 Dol

    Je me souviens quand j'achetais mes fournitures pour l'école, c'était bon d'avoir du neuf ... ça motivait pour reprendre après les vacances :-)) Bah il faut pouvoir emmener ses enfants dans les magasins, en les autorisant à prendre un article de marque, le reste pouvant être de base.
  12. lundi 5 septembre 2011 19:43 Alco 337

    Les supermarchés et les marchands de pesticides sont les entreprises les plus rentables en France à elle seul possède le budget de la France. Les super marchés participe à la collectivité des écoles publique Française. La crise un système qui marche conçu et mit en place par la gauche et la droite. L'état donne 44 milliard d'intérêt au banque publique pour rembourser la dette publique. Soit 100 millions d'euros. Si vous ne savez pas quoi faire aidé les supermarchés, donné leur votre argent ils en feront du profit et ne vous le rendront pas.
    • lundi 5 septembre 2011 19:45 Alco 337

      L’état donne 44 milliard d’intérêt au banque privées biensur pour rembourser la dette publique. Soit 100 millions d’euros.
      • lundi 5 septembre 2011 22:10 Alco 337

        100 millions d'euros par jour bien entendu...
  13. lundi 5 septembre 2011 19:28 sechss lave

    Je suis contente à la lecture de ce texte ; car beaucoup de vérités sont évoquées ainsi que l'observation faite ; la maman d'apparence aisée qui elle ose choisir des objets à moindre coût IL me souvient qu'à la rentrée de soixante et onze la mode ...!!! Eh bien ! une maman m'avait dit " tranquillement "qu'elle avait acheté les vêtement dernier cri à ses enfants avec un crédit sur plusieurs mois ( elle essayait de me faire comprendre que pour "l'épanouissement" des enfants c'était important !!!!) et m'a fort probablement trouvée obtuse car je n'écoutais que poliment Autres gens autres moeurs ; nous nous préfèrions économiser pour aller en vacances même pour camper ; les enfants adoraient la mer ,la natation, la liberté ou passer l'été chez les grands-parents à la campagne au milieu des cousins et cousines ( loin des autos ,bus , bruits et sonorités diverses !!) Cela devait leur être bénéfique car ils "poussaient comme des champignons " parfois deux tailles de chaussures!! et des bras et des jambes qui , au retour lors de l'essayage pour se rendre compte ce qui pouvait encore convenir ( ils avaient l'air d'avoir mis les vêtements d'un plus jeune de trois ans en-dessous de leur âge ( l'horreur pour les yeux de la maman ) ces souvenirs sont ancrés en moi
  14. lundi 5 septembre 2011 14:29 Neptune

    Un article subtil et bien rédigé sur le B.B !! On croit rêver !!
  15. lundi 5 septembre 2011 14:28 Chammie

    Merci pour cet article plein de bon sens ! Une petite remarque cependant: cela fait bien, bien longtemps que l'on dit que les professeurs deviennent de plus en plus exigeants, ce qui ressemble de plus en plus à un cliché.
    • lundi 5 septembre 2011 16:01 hélène

      Non ce n'est pas un cliché. Lorsque j'étais au collège nos profs avaient des exigences sur les cahiers, les feuilles et les classeurs quand ce n'était pas sur les crayons. Si par malheur on arrivait sans les fournitures (cartable trop lourd et suggestion parentales "tu pourrais porter une pochette pour l'alléger un peu) on se faisait jeter. Mes parents qui participaient à l'association des parents d'élèves ont demandé des casiers ou que les profs évitent de nous faire porter tout l'attirail, réponse des intéressés "vous comprenez il faut que les élèves aient leurs affaires", certes mais en attendant mon cartable pesait dans les 3 ou 4 kg et je souffrais du dos en fin de journée. A chaque rentrée, je participais aux achats de fournitures mais j'avais le droit de choisir la trousse (quand j'étais au primaire) puis le cahier de texte ou l'agenda.
  16. lundi 5 septembre 2011 13:52 ED

    Ben dis donc , dans les années 50-60, on faisait pas tant de chichis, j'ai eu la même trousse en plastique et le même cartable en peau de ??? pendant toute ma scolarité primaire et on me rachetait pas une gomme ou un porte plume tous les ans, on faisait avec ce qu'on avait. Quant aux habits... Bof !! Les parents se refilaient les pulls rapiécés et les culottes usées de celui qui avait grandi. Il serait temps que tous ces braves gens se rendent compte que la réussite scolaire ne passe pas par les beaux atours et les belles fournitures.
    • lundi 5 septembre 2011 16:28 blanche colombe

      ED je partage votre sentiment mais il est vrai qu'à l'époque tout était fait pour durer ,un cartable se passait d'enfant à enfant , ce qui est regrettable ,c'est qu'on a des générations habituées au "jetable " la société de consommation a exigé des manufacturiers du jetable pas de la qualité et on va en "crever " il est impossible d'acheter quelque chose qui dure maintenant quand je pense que mes parents ont gardé pendant 40 ans la même machine à laver et que moi j'ai fait toute ma scolarité après la 6 ème avec le même cartable quant au cartable trop lourd ,j'étais encore il y a une décennie "parent délégué au conseil d'école" on avait demandé des casiers qui furent accordés mais qui ont été mis au rebuts depuis peu (je suis retournée au lycée par nostalgie )les élèves mettaient de la "bouffe" et cela cocotait pas mal avec des mouches car oubliée il est vrai que les profs ont fait une fixette sur le matériel il faut le cahier demandé ,la couleur démandée il faudrait savoir pourquoi cette fixette? un prof devrait nous répondre ...;;
      • mardi 6 septembre 2011 14:51 Anne

        Les jeunes ont presque tous ces fameux sacs à dos, garantis à vie, avec de jolis motifs. Increvables, ces sacs, spacieux et jolis. On l'achète avec la prime de rentrée pour la sixième et on continue de l'utiliser en fac. Mes quatre enfants ont entre 26 et 17 ans... Ils utilisent toujours leur sac de sixième, qui s'est agrémenté de dessins et mots des copains au fil du temps, et ils seraient malheureux de devoir s'en séparer. Vous devinez de quelle marque je parle, je n'ai pas écrit son nom, ça coûte environ 50 euros...
        • mardi 6 septembre 2011 19:51 Amélie

          J'en ai un également : increvable et surtout, réparable.
      • lundi 5 septembre 2011 22:29 Amélie

        @ Blanche Colombe Je me souviens d'un prof farfelu qui préférait que les feuilles de nos classeurs soient bleues ou vertes, je ne sais plus, un autre quelque peu monomaniaque qui exigeait des cahiers Clairefontaine, les plus chers... J'ai trimballé pendant de nombreuses années un cartable en cuir acheté en maroquinerie assez cher (ça avait été l'objet de discussions) qu'on faisait recoudre chez le cordonnier de temps en temps. J'y stocke à présent des documents et bien qu'élimé il pourrait encore servir. Pour les trousses mieux vaut les choisir foncées pour qu'elles ne se salissent pas trop et surtout avec une bonne fermeture éclair. Acheter français est encore possible mais cela coûte cher : http://lafabriquehexagonale.com/2011/08/fournitures-scolaires-une-rentree-tricolore Concernant les allocations de rentrée scolaire, je suis favorable à ce qu'elles soient distribuées sous forme de bons afin qu'elles soient vraiment utilisées pour les besoins des enfants et non pas dépensées pour d'autres motifs comme c'est hélas parfois le cas.
        • vendredi 9 septembre 2011 16:30 Rome

          On devait avoir le même genre de cartables, car, d'après mes souvenirs, mais je demanderai confirmation à mes soeurs, on n'a eu qu'un cartable pour le collège/lycée... C'était un cartable en cuir, avec 2 bretelles (qu'il nous fallait mettre sur les 2 épaules, pour éviter la scoliose nous répétait notre kiné de père !), un « T'as ton Tann's ». Pour les fournitures, mes parents puisaient dans le stock de l'année scolaire précédente; en revanche, je ne me rappelle pas avoir déjà porté des vêtements de marque durant toute ma scolarité.
          • vendredi 9 septembre 2011 16:57 ouplaa

            On doit etre de la meme famille^^Et premier vetement de marque avec mon premier salaire...a 16 ans.
      • lundi 5 septembre 2011 16:41 saintbernard

        L'idée de listes de rentrée vient de fédération de parents d'élèves , afin que ceux-ci puissent échelonner leurs achats pendant l'été . Résultat : on demande aux profs de fournir une liste , ils le font ce qui entraîne des redondances (voir la liste de l'article) ou des marottes personnelles (un caher petit format à la place d'un grand format ne change en rien les résultats scolaires ) . Autre effet pervers . On voit des fournitures scolaires dans les magasins dès le 14 juillet.
      • lundi 5 septembre 2011 16:40 JARÏI

        l'élève comme toutes autres personnes est un consommateur et créateur d'emploi ,si vous voulez que votre enfant passe ses affaires a ses frères ,préparez vous a un flux de chômeurs .................. l'utopisme ,c'est bien , en abuser c'est .......................................(remplissez le vide vous même ) sans arrière pensée bien sure .
        • lundi 5 septembre 2011 16:49 blanche colombe

          je vais répondre que le "matériel scolaire " n'est pas fait en France mais en Asie alors !!! pour les chômeurs
          • lundi 5 septembre 2011 20:55 blanche colombe

            cher Chris justement vous citez des métiers qui sont nés avec la société de consommation et la grande distribution pour acheter ,il faut connaitre le produit donc il faut un photographe ,un spécialiste du marketing ,etc dans le prix du produit ,il y a tout cela on ne paye plus le produit ,on paye ce qui fait vendre le produit tout est du "vent " bon je ne vais pas faire celle qui dit "que tout était mieux avant " parce que ce serait ridicule mais ayons une réflexion sur ce type de société qui n'a pas assez des ressources d'une terre pour fonctionner mes grand parents étaient de vrais écologistes :ils ne jetaient rien ,ils recyclaient c'est ce que je me dis tous les jours en faisant ma poubelle
          • lundi 5 septembre 2011 20:43 Chris

            Le vendeur c'est aussi le marketing, la com, le designer, le photographe, le commercial, l'achat d'espace, l'enquête de consommateur etc...
          • lundi 5 septembre 2011 19:39 blanche colombe

            cher jarrii sans vouloir te contredire dans la grande distribution ,il n'y a plus de vendeurs ,la grande distribution a fait disparaître des milliers d'emplois un jour ,il faudra bien qu'on réfléchisse au type de société qu'a induit la grande distribution je ne dis pas qu'elle est la mère de tous nos malheurs mais disons qu'elle y a bien contribué ..... dépêchez vous de faire cette réflexion car des gens comme moi qui ont connu avant l’essor de la grande distribution vont bientôt disparaître et vous n'aurez plus de témoins d'une époque où on allait rapporter des bouteilles en verre consignées et où l'épicier faisait crédit jusqu'à la fin du mois aux familles désargentées par exemple
          • lundi 5 septembre 2011 18:27 Chris

            Ce n'est pas faux Jari, entre la conception du produit et la vente, ça en fait du monde ;)
          • lundi 5 septembre 2011 18:02 JARÏI

            @BLANCHE C, bonjour, cinq personnes peuvent fabriquer un million de cahiers , mais il en faut mille pour les vendre . sans vouloir te contre dire .
    • lundi 5 septembre 2011 14:28 JARÏI

      mais si les parents ont les moyens de payer a leurs enfants des fournitures onéreuses , ils peuvent le faire sans se sentir coupable ou concerné par la pauvreté des autres .