Au milieu des deux grands meetings parisiens du week-end

PRéSIDENTIELLES 2012 mardi 17 avril 2012

Par Mehdi Meklat ET Badroudine Said Abdallah

Les arbres verdoyants bruissent. Gisements des feuilles fleuries à travers le vent qui tourne. Beaucoup de vent. Un vent froid et sec qui balaie le faubourg. Les bourrasques bousculent ce bout de trottoir. Quelques motos stagnent. Et les affiches du Front de Gauche sont scarifiées. Le visage de Mélenchon, incrusté sur un poteau, se décolle.

C’est au croisement de la rue Crozatier et du Faubourg Saint-Antoine, dans le 12e arrondissement. Un bout de rue qui s’entend sur deux numéros pairs. C’est une parcelle de terrain en plein Paris, perdue dans un enchevêtrement urbain. Les voitures glissent sur le bitume. Quelques klaxons. Rien de plus.

Il n’y a pas d’agitation. Ni cri. Ni sifflet. Ni journaliste. Ni rien. Le vide sidéral. Et pourtant, ce carré de bitume est un point stratégique de cette journée de campagne. Pendant que les deux candidats se battent à l’épée avec 9,2 kilomètres d’écart, ce croisement est à égale distance (4,6 kilomètres) du Château de Vincennes et de la Concorde. Au milieu, tout simplement.

Pendant que les grands jouent à se défier, pendant qu’ils se défoncent à coups de milliers de militants, le 83 de la rue Crozatier a la place de l’arbitre. La place de Bayrou, qui lui, est à Marseille. Et étrangement, l’adresse-du-milieu avait choisit son camp. Parce qu’au 83, la devanture est bordeaux, le rideau baissé et le magasin s’appelle “Nicolas”. Le milieu penche à droite.

Un homme, tristement débraillé, s’arrête et demande : ” Vous n’auriez pas 50 centimes pour m’acheter un sandwich? ” En face, dans la boulangerie, la boulangère gère les fournées. “ Là, on est au milieu, mais moi, je choisis la gauche.” Le milieu penche à gauche. Elle poursuit : ” C’est des lieux très contrastés. Entre la Concorde vraiment chic et Vincennes un peu plus populaire…

Un retraité, dépassé par le choc des titans, glisse, en déposant ses mains sur nos épaules : ” J’ai 80 ans, je suis saturé. Des journées comme ça, j’en ai connu beaucoup. ” Des journées où les combats ne sont pas tendres. Il s’évapore. Du coté gauche du milieu.

Les échos n’arrivent pas jusque là. Au guichet de la station Ledru-Rollin, prise en sandwich entre les deux, deux agents RATP témoignent : ” Depuis ce matin, on voit des gens avec des drapeaux français, mais on sait pas s’ils vont à Vincennes ou à la Concorde.” Mystère de l’itinéraire. L’un reprend : ” De toute façon, la gauche ou la droite, c’est pareil. Je ne vais pas voter ” L’autre achève : ” C’est pour ça que Marine est une bonne option.” Marine, quant à elle, casse “l’UMPS” depuis une salle d’Henin-Beaumont. À 210 kilomètres de là.

Mehdi Meklat et Badroudine Said Abdallah

Les réactions des internautes

  1. mardi 17 avril 2012 12:42 commandant minos

    Vincennes plus populaire, c'est vite dit.
  2. mardi 17 avril 2012 12:33 rac

    il serait intéressant que le bondyblog parte enquêter sur les motivations de yoni palmier: djihadisme, racisme anti-blanc ??
  3. mardi 17 avril 2012 12:28 hop HOPE

    A la réflexion, peut-être que malgré SA place statégique ; entre toutes les options Le citoyen choisira selon SES besoins , SES objectifs personnels Et.... il se peut que malgré tout ce qui est dit et écrit? il y ai des votants pragmatiques Qui , lassés des océans de paroles , des fleuves déchainés de promesses s'asseoient et cogitent quelques minutes avant de déposer leur bulletin dans l'urne Nous faut-il assurer la carrière des uns ou des autres ..? qui , à grand frais et fracas ont tenté de sidérer nos pensées ou n'est-il pas plus sain de penser à NOUS Certains nous "arrosent " de....... la France elle est sous nos pieds , mais sans emplois elle ne nourrit plus "grand monde " Très peu parlent ; des CITOYENS , de LEURS nécessités , LEUR quotidien , LEUR futur Ce sont EUX qui font la France , sa réputation , son économie....ETC...... Comme après une grande réception , je souhaite sincèrement que chacun réfléchisse et RESUME avant de SE prononcer par un vote dont dépend NOTRE bien ou mal-être physique et moral pour le lustre à venir
    • mardi 17 avril 2012 22:53 matthieu

      Au final,l'islam qui a la moralité publique et privée pour lui deviendra la religion dominante en France et le modèle à suivre,hop HOPE pour répondre à votre interrogation.
      • mercredi 18 avril 2012 10:28 commandant minos

        la moralité est individuelle: on peut se réclamer de l'islam est être un saint ou un assassin.
        • mercredi 18 avril 2012 13:15 la poule au pot

          Quand dans l'école coranique vous récitez à longueur de journée des sourates qui poussent au massacre des infidèles chrétiens ,le passage à l'acte criminel en est d'autant facilité.Qui tue un chrétien va au paradis
      • mercredi 18 avril 2012 09:24 hop HOPE

        MATTHIEU Les musulmans qui pratiquent leur religion ; l'Islam dans l'humilité et la dignité sont au contraire des personnes que je respecte Ce sont les "agités du bocal " , les haineux , les "déviants " ETC... qui selon moi et ce que je crois savoir , sont assimilés à des malades qui ont un besoin de traitement en urgence dans des services spécialisés dont le personnel est formé et a l'habitude d'entendre toutes sortes de "théories " plus abracadabrantesques les unes que les autres c'est ce que me suggèrent la vue des faciès concernés bonne journée à vous
      • mercredi 18 avril 2012 06:23 la poule au pot

        L'Islam ne prospère que sur l(ignorance .La france ignorante sera musulmane .