Christiane Taubira en soutien de campagne à Compiègne

C'EST CHAUD, PRéSIDENTIELLES 2012 lundi 11 juin 2012

Par Rouguyata Sall @rouguyata

Texto de Mourad à midi : « Ministre de la Justice et candidat aux législatives dans 15 minutes au Clos ». Mourad est LE militant socialiste du quartier. Certains l’appellent même François Hollande depuis la victoire de ce dernier. Par rendez-vous au Clos, je devine un rassemblement sur la place du marché. Bingo : j’aperçois au loin une caravane de campagne portant le nom du candidat : Fabrice Dalongeville. Dalongeville, Dalongeville ? Pourquoi ce nom ne me paraît pas étranger ? Surtout que je n’ai pas encore ouvert l’enveloppe contenant les précieuses professions de foi. Un petit tour sur Wikipedia (vive les smartphones) pour découvrir que je confonds avec Gérard Dalongeville, ancien maire socialiste de Hénin-Beaumont et auteur de Rose Mafia. Ce livre publié pendant la campagne présidentielle de 2012, dénonce le « système PS » du Pas de Calais : corruptions, emplois fictifs et tout ce qui s’en suit. Pas terrible comme homonyme pour un candidat investi par le PS. Mais revenons à notre Dalongeville.

Petite foule sur la place : je reconnais Christiane Taubira entourée du candidat Fabrice Dalongeville (heureusement qu’il y a sa photo sur la caravane) et Laurence Rossignol, longtemps élue municipale de l’opposition et maintenant sénatrice de l’Oise. Quelques « Messieurs Sécurité » veillent à ce qu’on n’écrase pas la petite Christiane : une trentaine de personnes est postée devant le mini- pupitre placé près de la caravane. Petit à petit la foule grossit. Une voisine s’exclame : « Je ne savais même pas qu’elle était là ». La place du marché au Clos des Roses, c’est le cœur du quartier, marché le mercredi, la boulangerie, le salon de thé, le kebab ou encore « le turc », notre épicier. Alors forcément, beaucoup passent par hasard et s’arrêtent, ou pas…

Fabrice Dalongeville : je ne connais pas. Auger-Saint-Vincent, le village dont il est maire. Christiane Taubira : je la connais. Une ministre issue d’une « minorité visible » pointant le bout de son nez dans le quartier : je ne dois pas être la seule à venir par curiosité.

Membre du Parti Radical de Gauche (PRG), Fabrice Dalongeville a été investi dans cette circonscription par la majorité présidentielle. Heureux doit être le Fabrice de bénéficier du soutien  de Christiane, figure de proue du PRG. Et pas seulement : pas moins de cinq logos figurent sur sa profession de foi : Parti Socialiste, PRG, Europe Écologie, MUC (Mouvement Unitaire Progressiste, fondé par Robert Hue) ou encore le MRC (Mouvement républicain et citoyen dont Jean-Pierre Chevènement est le président d’honneur).

Courte introduction de la ministre par le candidat : « Vous le voulez le changement de parlementaire ? Alors dimanche votez Da-lon-ge-ville ! ». Et c’est pour encourager les électeurs que la ministre « lui a fait l’amitié de venir ici ». Accueil chaleureux pour Christiane Taubira qui remercie tous les élus présents, amis ou compagnons de longue date, radicaux, verts, socialistes, conseillers généraux, maires, sénatrice. Puis appelle les électeurs à emmener Fabrice Dalongeville à l’Assemblée nationale, pour qu’il y rapporte les besoins de la population. Elle ne manque pas de souligner qu’il faut apporter une majorité à l’assemblée nationale au Président de la République « pour ne pas réduire la voilure de l’action gouvernementale ».

Une demie-heure durant, Christiane enrôle la foule. Du terrible bilan dans les territoires ruraux et les banlieues, au travail considérable à mener sur l’égalité entre les citoyens, en passant par le combat pour le service publique. Tout le monde applaudit quand elle oppose les économies faites sur l’école et le paquet fiscal.

Les cris « Fabrice ! Fabrice ! Fabrice » mettent fin à l’énergique intervention de la garde des Sceaux. Le candidat clôture alors en rappelant qu’il est passé par le même lycée que les habitants du Clos des Roses : « Si vous m’élisez, c’est le lycée Mireille Grenet qui sera représenté par le premier parlementaire ».

Alors que Christiane Taubira, Fabrice Dalongeville et leurs sympathisants s’engouffrent dans le salon de thé de Chaban, un autre groupe se forme. Autour d’un autre candidat de la 5e circonscription. Benjamin Belaïdi, 27 ans, brigue le même mandat de député. Et contrairement à l’inconditionnel soutien de la majorité présidentielle, c’est seul et sans étiquette qu’il bat campagne. Ce jeune homme bénéficie d’une grande notoriété dans le quartier. Avec son équipe, ils ont attendu respectueusement que le discours se termine. Ils installent alors une chaîne-hifi d’où s’écoule un faible rap sensé attirer « le Jeune ». Quelques mots seulement pour rappeler ses engagements puis se distinguer : « On a respecté le candidat venu faire cette petite allocution mais nous on a fait tous les quartiers de la ville. On les connaît ces quartiers, on ne vient sur une place sans savoir ce qu’elle représente. Rendez-vous demain pour mettre le bon bulletin dans l’urne ».

Fin du petit battle électoral sur la place. Ce 10 juin, c’est aussi la fin de l’aventure législative pour Benjamin, qui a recueilli  0.90% des voix. Dernier épisode le 17 juin avec un second tour entre Fabrice Dalongeville qui a convaincu plus de 22% des votants et Lucien Degauchy (UMP) avec 39% des voix. L’actuel député de 74 ans est candidat pour un cinquième mandat.

NB : Non investi par son parti, le candidat socialiste dissident, Bertrand Brassens, a réuni 11.44% des votes.

Rouguyata Sall

Les réactions des internautes

  1. jeudi 14 juin 2012 19:12 ledaron

    Mon Dieu c'est tellement important de s'épancher sur la plastic des gens,cela fait grandement avancer les débats... Le café du commerce tient comptoir ouvert,tournée générale,c'est Bibi qui rince !!!
  2. mardi 12 juin 2012 15:11 ledaron

    la civilisation n »a pas de prix. Daron ! le marché aux neurones est ouvert .On vous fera crédit . La civilisation occidentale ,malgré ses défauts et ses fautes , a bien empreint les Afro- Américains .Ils sont aujourd’hui les citoyens de la plus grande puissance mondiale . Et ils ne manquent pas de patriotisme . Ils vivent mille fois mieux qu’un Somali ou un Congolais .Ils ne sont soumis à aucun massacre tribal ou religieux .Idem pour christiane Taubira ! Tandis que les descendants de vendeurs d’esclaves vivent mille douleurs et s’enfuient de tous cotés ,jusque chez nous . Il y a malédiction divine sur eux La civilisation ( waow le mot est laché !!!) , quelle civilisation ? Celle qui en a exterminée une autre ? Qui pour rentabiliser le fruit de son vol,s'est adonnée au commerce triangulaire ? J'espère que la reflexion mise en jachère donnera de meilleures recoltes cognitives dans un futur proche !!! La vision poétique de l'Oncle Sam est touchante,tellement loin de la réalité ,mais on aimerait y croire. Les USA ne font que soumettre les autres à leur desirata,soumission à base de coups tordus,de massacres et de bombardements,un modus operandi banal pour l'Empire. Préter du crédit à la version du "dominant" ( syndrome du larbin oblige ?) opacifie l'appréhension de situations qu'il faudrait peut être nuancer en écoutant un peu,(si ce n'est pas trop demandé),les victimes.Mais nous savons que l'Histoire est toujours écrite par les gagnants et lu et acceptée par leurs obligés.
    • jeudi 21 juin 2012 18:27 lola

      Ledaron réapprend l'histoire de ta civilisation. Les occidentaux tous des pilleurs a n'importe quel prix, des profanateurs, des tueurs. Je suis congolaise d'origine, je suis née ici et j'ai grandi la-bas et au niveau de l'educaqtion et intelligence, tu ne leur arrive a la cheville. La france ne serait pas venu foutre la merde chez moi en armant les rebelles pour du petrol, cobal, coltan, diamant et j'en passe, je ne serais venu ici que pour voir ma famille et non y vivre. Il ne faut pas croire que c'est le paradis sur terre. bien loin de ça.
    • mercredi 13 juin 2012 11:04 ledaron

      Les faits sont les faits 3 points ( -2) que dire alors des centaines de milliers de français qui vivent à Londres ? Que doit-on en déduire ? L'herbe semble toujours plus verte ailleurs,il en va du sénégalais comme du français.....
      • jeudi 14 juin 2012 19:10 ledaron

        Que doit-on penser de l'émigration française à Londres ? ( va faire un tour du coté de south kensington ) et donc de la déduction que l'on peut en faire si l'on suit ta logique !!!
  3. mardi 12 juin 2012 14:58 copte

    "certains appellent Mourad François Hollande" c'est pas faux et l'inverse ne va pas tarder à se produire....Rachid Hollande ????
    • mardi 12 juin 2012 15:15 ledaron

      Le café du commerce est ouvert !!! Tournée générale !!! Les cerveaux doivent rester au vestiaire !!! Merci
      • mardi 12 juin 2012 22:16 ledaron

        L'observation de ce lieu de socialisation extraordinaire qu'est le café du commerce à ne pas confondre avec le café philosophique,même si la philosophie du peuple s'exprime ailleurs,permet de toucher du doigt,mais surtout des oreilles l'inconscient collectif fait verbe !!!
        • jeudi 21 juin 2012 19:20 @Noir Deesse

          et toi un troll :-(
        • jeudi 21 juin 2012 19:12 deesse thé

          @christophe non il est imam à la mosquée de bondy
  4. lundi 11 juin 2012 22:17 hop Hope

    J'ai lu les commentaires sur le remord et l'esclavagisme au cours du temps ......., j'ai beaucoups apprécié , merci à vous Puis-je dire que pour la "maladie du remord " cela nous a été inculqué lors des cours du cathéchisme à longueur de temps dans ma jeunesse et celle de bien d'autres êtres "tout " ce que "se permets " un enfant était....un péché il nous était dit que le "diable" nous tentait en permanence et. que ....nous y succombions sans cesse donc ; confession et actes de contrition, ave Maria , etc.. ( selon mes lointains souvenirs ) Cela doit probablement "laisser des traces " dans notre for intérieur et notre vécu quotidien bonne soirée
    • mardi 12 juin 2012 17:40 blanche colombe

      hop hope ha les cours de cathé ! cela vous marque à vie un bon catho est un pécheur et il doit toujours se repentir quand je me confessais petite fille ,je m'agenouillais et je réfléchissais aux péchés que j'avais pu commettre puis je me dirigeais vers le confessionnal et je regardais la grille qui me cachait le prêtre et je disais "bénissez moi ,mon père parce que j'ai péché "et je récitais l'acte de contrition « Mon Dieu, j'ai un très grand regret de Vous avoir offensé, parce que Vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché Vous déplait. Je prends la ferme résolution avec le secours de Votre sainte grâce de ne plus Vous offenser et de faire pénitence. » et je disais mes péchés la gourmandise (toujours ) ,l'oubli de dire ses prières matin et soir (je m'endormais trop vite )l'impolitesse (pas souvent) le prêtre écoutait puis donnait l'absolution et la pénitence allait de soi (trois pater et trois ave ) que l'on récitait en s'agenouillant sur un prie dieu voisin et voilà ! ce céremonial m'a marqué à vie et je regardais les adultes qui passaient beaucoup de temps en prière ,ils devaient avoir de sacrés gros péchés ,me disais je il faut dire que pour un jeune catho ,la confession était une façon de passer à l'age adulte on avait le droit d'avoir des péchés ......
      • vendredi 22 juin 2012 06:45 Anti mythes aux logis

        Il est un péché que personne n'avoue car il n'est identifiable que par ceux qui ne le commettent pas. Il s'agit du péché de la bêtise, dont peu se confessent mais qui est très pratiqué, exemple sur ce blog il suffit de lire les commentaires pour le reconnaître dans 90%des commentaires. Il est véniel car inaliénable et équitablement répandu entre les pratiquants du café du commerce et leurs détracteurs. Les Saintes Hope Hop, blanche Colombe, Les saints Matthieu et Daron les autres saints en sont des représentants peu dangereux car il ne le pratique que verbalement. :lol:
      • vendredi 22 juin 2012 06:44 Anti mythes aux logis

        Il est un péché que personne n'avoue car il n'est identifiable que par ceux qui ne le commettent pas. Il s'agit du péché de la bêtise, dont peu se confessent mais qui est très pratiqué, exemple sur ce blog il suffit de lire les commentaires pour le reconnaître dans 90%des commentaires. Il est véniel car inaliénable et équitablement répandu entre les pratiquants du café du commerce et leurs détracteurs. Les Saintes Hope Hop, blanche Colombe, Les saints Matthieu et Daron les autres saints en sont des représentants peu dangereux car il ne le pratique que verbalement. :sad:
        • vendredi 22 juin 2012 11:30 @Noir Deesse

          et toi le péché de la mégalomanie ?
      • mardi 12 juin 2012 19:57 hop Hope

        Merci BLANCHE COLOMBE Je m'y revoyais en lisant votre texte ,merci encore Pour nous ,il y avait aussi péché de gourmandise ; d'avoir mangé trops vite, avoir redemandé du rab , , de désobéissance aux parents ex; paresse de se lever rapidement au réveil , ronchonner pour faire de petites corvées ou les faire vite et mal Le curé nous posait toujours des questions sur des "trucs" que nous n'avions même pas eu l'idée de faire ( insulter des adultes , jurer, etc..) Le samedi après-midi était consacré en grande partie à ceci ,nous étions nombreux (ses) et .. il fallait attendre que le dernier ait fait ses prières ceci à partir de la communion privée (à sept ans ) et ...le dimanche ;grand-messe le matin et vêpres l'après-midi (en Alsace) L a génération actuelle est loin de tout cela BONNE SOIREE A VOUS
    • mardi 12 juin 2012 05:33 matthieu

      Quel pathos,j'y comprends goutte!
      • mardi 12 juin 2012 11:52 matthieu

        c'est du pathos premier degré pas l'acte de contrition mais la prose de hope hope,désolé.
  5. lundi 11 juin 2012 17:23 bros

    propret comme article manque de nerf trop factuel et évènementiel bon courage à Sall
  6. lundi 11 juin 2012 14:31 matthieu

    ça alors,pourquoi Mme Taubira va pas soutenir le candidat indépendantiste en Guyane? Comprends plus!
    • jeudi 21 juin 2012 18:29 lola

      pour info aime cesaire n'a jamais deteste les blanc mais parler de la negritude! un peu de culture bon sang. Les blanc sont encore plus cons que les noirs dans ce site
    • mardi 12 juin 2012 00:09 ledaron

      3 neurones euh...je "m'ai " trompé,3 points n'a pas lu le code noir édicté par Louis XIV ,code qui conditionna la vie des esclaves considérés comme des meubles.Cette histoire marque encore l'inconscient collectif des descendants d'esclaves qui sont peut être moins rancuniers et haineux que les descendants de négriers ? 3 points en a encore perdu 2 pour vitesse de reflexion incompatible avec la compléxité du sujet.
    • lundi 11 juin 2012 22:06 Grutzi93

      Je comprends aussi la misère et l'amertume des descendants d'esclaves mais en effet, Mme Taubira en a fait son cheval de bataille et voulait nous mettre à genoux pour ces faits vieux de 200 ans et plus, et auxquels nous ne pouvons rien. Ah ! Ces blancs, ces colonisateurs, il faut les moucher. Je me demande pourquoi elle a accepté son poste actuel, attribué pour lui fermer le bec. Je ne comprends pas qu'on ne donne pas leur liberté à tous ces "territoires". Regardez l'Afrique; nos anciennes colonies sont florissantes et vivent dans un monde de paix. Je n'ose pas évoquer Mayotte.
      • mardi 12 juin 2012 11:40 ledaron

        3 points (-2) nous ressort donc cette vieille antienne du comportement magnanime des négriers qui voulurent sortir les "pôv Nègres" de leur condition animale....Jules Ferry aurait apprécié !!! http://yekrik.yekrak.pagesperso-orange.fr/codenoirtxt.pdf
        • jeudi 14 juin 2012 19:15 ledaron

          Si les sédentaires ignorent beaucoup de vérités Olifant ( fanla tulipe),les migrants sont donc mieux placés que les indigènes dans l'appréhension des phénomènes. Merci de le rappeler :)
      • mardi 12 juin 2012 10:39 olifant

        Les sédentaires ignorent beaucou de vérités ,FDZ
      • mardi 12 juin 2012 10:00 fdz

        tu es encore là le vieux corse raciste qui a fait toutes les guerres ?
    • lundi 11 juin 2012 22:05 matthieu

      Bah ,c'est pas mal,c'est un parcours humain,tout le monde un jour ou l'autre revient manger la bonne nourriture de la République bonne enfant qui pardonne beaucoup mais toi t'es un factieux,c'est différent,ton cas est grave!
    • lundi 11 juin 2012 16:48 blanche colombe

      christiane Taubira n' a pas la haine des blancs il faut comprendre les descendants d'esclaves ,il faut saisir la souffrance qui est en eux ce sont des personnes dont les ancêtres étaient considérés même pas comme des êtres humains la reconnaissance de la traite négrière n'est pas une repentance mais une reconnaissance que les esclaves de l'époque étaient des êtres humains je suis une française blanche et mes ancêtres n'ont en rien été mêlés à la traite négrière ,donc cela ne me gène en rien car mes lointains parents étaient des pauvres paysans comme la majorité de nos compatriotes mais ils n'ont jamais été traités comme des animaux eux alors que les ancêtres de nos compatriotes noirs antillais et guyannais l'ont été suis je claire ?,
      • jeudi 21 juin 2012 19:10 noir corbeau

        @saint bernard, bonne remarque, +1: à noter: les negres et la negritude, les serfs et la servitude. Aimé n'a rien inventé, juste copier.
      • mardi 12 juin 2012 10:07 blanche colombe

        saintbernard voyez ,je trouve qu'il faut de temps en temps faire un geste même si c'est difficile ainsi la reconnaissance de l'esclavage comme crime a été faite et puis ce geste fait ,passer à autre chose et construire l'avenir par exemple rappeler le code noir du temps de louis XIV ne sert à rien car à cette époque les protestants étaient envoyés aux galères ,le palatinat était ravagé ,les paysans réduits à la misère , les protestants d'aujourd'hui ne rappellent pas en permanence la révocation de l'Edit de Nantes parce que les lois de la république ont fait que le geste envers eux a été accompli en reconnaissant l'esclavage comme crime ,le code noir appartient à l'histoire désormais ,ce n'est plus un sujet de dispute il ne faut pas rester sur des non dits ,c'est la pire des solutions le geste envers les fils d'esclaves a été acté ,leur souffrance reconnue comme le procès de Nuremberg a reconnu les crimes des nazis ensuite on construit l'avenir il faudra faire quelque chose pour l'Algérie le seul problème est d'éviter que le régime algérien en profite pour ne pas reconnaître sa responsabilité dans cette période fatale car tout n'est pas noir ou blanc mais là encore il faut du temps....
      • mardi 12 juin 2012 09:20 saintbernard

        Vous avez clairement été conditionnée Blanche Colombe. vous ne savez pas s'il n'y a pas eu d'esclaves ou de serfs ou je ne sais qui d'autres parmi vos ancêtres et ça ne vous donne aucun droit ou privilège. Quant à reconnaître et exploiter la traite négrière mais passer sous silence les autres cas d'esclavage, ça s'appelle tirer parti d'un événement passé pour en tirer des bénéfices.
      • mardi 12 juin 2012 07:23 commandant minos

        @Blanche Colombe Nos compatriotes antillais ont, par les malheurs de leurs ancêtres, eu la chance de naître en France plutôt qu'en Afrique. Cela n'enlève rien aux souffrances des aînés, bien sûr.
      • lundi 11 juin 2012 17:24 blanche colombe

        commandant minos j'approuve ce que vous avez écrit ,le refus de l'esclavage concerne tout le monde ,c'est pourquoi le parlement a voté la loi de reconnaissance de l'esclavage ,il n'est pas la propriété d'un groupe quant à mes ancêtres ,qui sait ? un esclave en fuite ....qui aurait été recueilli .... quoique là où ils sont nés ,ce serait plutôt des victimes de viol des armées conquérantes des siècles passés mais en comparaison avec nos compatriotes antillais ,eux sont sûrs à 100% que leurs ancêtres étaient des meubles (sic)
      • lundi 11 juin 2012 17:06 commandant minos

        comment pouvez-vous être certaine de ne pas avoir eu dans vos ancêtres un esclave considéré comme un meuble ? A quoi bon essayer de comparer les souffrances des ses ancêtres respectifs ? le refus de l'esclavage concerne tout le monde, il n'est pas la propriété d'un groupe.
    • lundi 11 juin 2012 14:34 blanche colombe

      c'est difficile d'y aller en vélo ! http://prg-paris12.20minutes-blogs.fr/archive/2012/06/03/taubira-en-velo-pour-soutenir-sandrine-mazetier.html