Médine : "Être franco-algérien c'est être un peu plus schizophrène que tous les binationaux"

C'EST CHAUD, GARDE à VUE samedi 7 juillet 2012

Par Mehdi Meklat ET Badroudine Said Abdallah

Alger, sa candeur et sa douceur. Sa blancheur qui éclate. Alger, bijou poli d’Algérie, au pique de sa côte. Elle a traversé les temps et les douleurs, le rouge du sang a coulé dans ses rues. Les détonations ont percé son silence, ont fait paniquer les âmes. Nuit et jour. Alger a vécu mille vies, mille époques, mille balles. Les corps tombés. Et puis, tout qui, après cinquante ans, commence à se redresser. Tout se construit, comme pour la première fois. Alger, tombeau d’Algérie devenu un volcan. Tout palpite, comme un cœur de bébé. Alger, cette feuille blanche où il faut tout dessiner. Tout colorier.

Commencer par la fin. Ton titre, Alger pleure, se termine par “Alger pleure, Alger pleure…” Aujourd’hui, 50 ans passés, Alger pleure ?

En rencontrant les gens, aujourd’hui, en Algérie, je me rends compte que les a priori qu’on peut avoir, à savoir que c’est un pays qui est affaibli, qui se relève difficilement de l’activité coloniale, je me rends compte que c’est plus ou moins l’inverse. En réalité, les Algériens sont beaucoup plus sereins. Je suis complètement pris à contre-pied, depuis trois jours que je se suis là.

Mais le titre Alger pleure ne montre pas cette sérénité.

Ce son, je l’ai écrit avant de venir en Algérie. Mais Alger Pleure, ce n’est pas forcément l’Algérie qui pleure, pas forcément la ville d’Alger, mais ce sont mes identités à moi, qui pleurent. C’est la crise identitaire que je peux avoir en tant qu’issu de l’immigration. C’est de me trouver dans des choix parfois cornéliens. On nous rappelle souvent en France qu’on est issue de l’immigration, et ça créé des dégâts identitaires dans notre esprit, ça créé des tensions entre les communautés. Quand je parle d’Alger Pleure, c’est de cette identité algérienne qu’on nous renvoie souvent en France. Mais je ne connais pas suffisamment l’authenticité de cette identité algérienne. J’appartiens donc à ces deux continents, je suis franco-algérien. J’appartiens à ces deux histoires douloureuses, avec les relations franco-algériennes qui continuent malheureusement à l’être. Mais ça va dans le sens de l’amélioration, et ça me rassure.

D’ailleurs, c’est une posture délicate, celle d’un franco-algérien. C’est, comme tu le dis, être entre deux histoires douloureuses. Être au milieu.

Bien sur, être franco-algérien c’est forcément être un peu plus schizophrène que tous les binationaux. Parce que la colonisation française en Algérie s’est terminée par une guerre de libération très douloureuse. Il y a eu beaucoup de dégâts au sein des populations. Donc c’est relativement difficile de porter aujourd’hui dans un code génétique les stigmates d’un conflit qui a été douloureux. J’ai grandi au milieu de ça, donc je découvre ce que l’on est réellement. À travers mes lectures, à travers mon voyage en Algérie. C’est beaucoup plus difficile aujourd’hui d’être franco-algérien que franco-marocain ou franco-tunisien. L’Indépendance n’a pas été prise avec autant de difficultés dans ces autres pays.

Dans ta chanson Alger Pleure, tu parles en tant que franco-algérien. Est ce que parfois tu te sens plus français qu’algérien, ou inversement ?

Je vais pas vous mentir et vous jouer la langue de bois, je me sens clairement beaucoup plus français qu’algérien. Parce que toute mon histoire est en France, j’y ai grandi. De l’Algérie, je n’ai que ce qu’on m’a raconté, ce que j’ai lu dans les livres ou vu dans les documentaires. Je n’ai pas eu d’expérience personnelle avec l’Algérie, si n’est que ce voyage, tel un pèlerinage avec mes racines.

Dans ta chanson, tu décris l’horreur de la guerre. La torture, les djellabas immaculées de sang. On a un peu honte d’être français quand on connait toute cette histoire, non ?

La honte, elle n’est pas forcément dans ce que les Généraux de l’époque ont pu accomplir. La honte, elle est aujourd’hui, dans la position du gouvernement français à ne pas vouloir accepter certains crimes commis, à ne pas vouloir parler d’excuses. Pire encore, je me souviens d’une phrase terrible de Nicolas Sarkozy, prononcée pour toutes les anciennes colonies : « Non à la repentance qui donne la honte de soi ». Je pense qu’à l’échelle politique, pour avoir de bonnes relations franco-algériennes, il faut se rendre compte qu’il y a eu tout un tas d’actions et de tortures commises. Le reconnaître, c’est indispensable à la reconstruction identitaire des Algériens, mais aussi des populations issues de l’immigration en France.

Toi, en Algérie aujourd’hui, qu’est-ce qu’elle te raconte la jeunesse algérienne, celle qui n’a jamais connu la guerre ?

La jeunesse algérienne est très diverse. Je n’ai pas pu rencontrer toute la jeunesse du pays (ce serait impossible de le faire en une semaine). Mais tout ce que je sais, c’est qu’il y a beaucoup de précarité. C’est un pays avec des jeunes en pagaille, y en a partout. C’est des jeunes qui sont souvent en rupture sociale, qui n’ont pas de boulot, qui n’ont pas de perspectives professionnelles. Ils sont très amers vis-à-vis du gouvernement actuel. Aujourd’hui, les jeunes Algériens ne sont pas dupes, ils ne sont plus dupes. Ils ont cessé de croire, ils ont cessé de se laisser berner par un gouvernement qui agite l’épouvantail du fait colonial, qui agite l’épouvantail de l’Histoire pour leur faire oublier qu’ils sont dans des situations précaires. Rien n’est mis en place pour pouvoir justement améliorer leurs conditions de vie. Voilà ce que j’ai ressenti en discutant avec eux.

Quelle image tu retiens, là, de l’Algérie d’aujourd’hui ?

Celle que j’espérais, celle que je voulais voir. À savoir, cette Algérie qui même si elle est dans la difficulté économique, ne se sent pas affaiblie. Il y a une vague de jeunes qui va se prendre en main et qui va améliorer la condition économique du pays. Je vois beaucoup d’espoir, je vois beaucoup de discussions. Dans le milieu artistique, je vois beaucoup de rappeurs représentatifs de la jeunesse algérienne. Juste avant que l’on fasse cette interview, j’étais avec un jeune artiste algérien, Nassim. Il a décidé de tout faire lui même. Il s’est dit « J’ai pas de débouchés, j’arrive pas à avoir un contact avec un éditeur ou une maison de disques, et pourtant j’ai envie d’être entendu ». Lui-même, il continue à faire du rap, il sort ses albums, il fait ses clips avec un ami. C’est représentatif de l’Algérie. Aujourd’hui, la débrouillardise s’organise et commence à porter ses fruits. Ils ne veulent plus attendre que le politique se bouge pour améliorer leurs conditions de vie.

Ont-ils écouté Alger pleure ?

Je l’ai faite en live, pour la première fois, à Alger, le 5 juillet au soir pour les célébrations des cinquante ans de l’Indépendance. C’était émouvant. Petit à petit, je rencontre des gens qui ont écouté mes morceaux sur Internet, qui sont attentifs à mes discours. Ça nous redonne de la fierté et ça permet d’avoir un bilan de perspectives qui essaie de trouver des solutions aux problèmes. De manière honnête, sereine, sans tomber dans la démagogie et dans le nationalisme. J’aurais très bien pu jouer sur la fibre arabe que je représente dans le rap français en montrant mon côté exclusivement algérien. Je ferai fantasmer les gens en disant que mon identité n’est qu’arabe et que ça n’est qu’à travers cela que je me sens fier. Déjà, dans mon morceau, il en est tout autre.  Je parle clairement de ma part française, mon appartenance à la France. Du coup, ce discours, les Algériens le trouvent très honnête.

Alger pleure peut donner de la force aux Algériens. Il y a quelque chose de puissant dans ce titre. Mais il peut être encore tabou, en France, tu penses pas ?

Au contraire, je trouve que les Français sont nombreux à vouloir entendre ce genre de discours. Je ne manque pas de rappeler que les Français étaient à majorité pour l’indépendance de l’Algérie. C’est très important de l’entendre, parce qu’on a l’impression que tous les Français étaient derrière les Généraux qui commettaient des actes de tortures et qui voulaient à tout prix garder l’Algérie française. Bon nombre de pieds-noirs, bon nombre de communistes français étaient activement engagés au côté de la libération de l’Algérie. Et ça, c’est une partie de l’Histoire qu’on n’évoque pas. Parce que ça permet d’entretenir un nationalisme français qui profite tantôt au gouvernement en place, tantôt au Front national. Et on continue d’alimenter les peurs. Au final, une majorité de l’opinion française se reconnaîtra dans mon premier couplet.

Médine – Alger pleure

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=aEyFCTu8vaw [/youtube]

Propos captés par Mehdi Meklat et Badroudine Saïd Abdallah

Les réactions des internautes

  1. mercredi 11 juillet 2012 11:43 JARÏI

    deux conneries faites par les français et qui vont les suivre toute leurs existence, et infecter l'écriture de leur histoire ( déjà infecté : la pucelle n'est pas morte brulée, la tombe de napoléon n'est pas la bonne, le 14 juillet n'est pas la faite de l'indép, ......................etc) qui sont : la participation active dans la "shah" et la colonisation de l'Algérie , vous allez vous emmerder royalement avec ça, mais vraiment royalement , et rien que royalement , je le jure . :) ;)
    • samedi 14 juillet 2012 16:41 Justice

      C'est vrai que la France est infectée depuis qu'elle a colonisé l'algérie; je ne peux qu'être d'accord avec toi Jarii pour une fois ;)
      • samedi 14 juillet 2012 16:44 pajuste

        Tu as l'air de t'y connaître en infections.
    • mercredi 11 juillet 2012 13:39 blanche colombe

      cher jarïi savez vous que la France est le territoire sur lequel il y a eu le plus de guerres en Europe tout cela parce que le pays fait envie aux autres de plus l'histoire est ce qu'en font les survivants ! les populations exterminées ne peuvent pas raconter ce qui s'est passé les espagnols ont éradiqué les civilisations mayas ,aztèques les américains ont exterminé les populations des territoires où ils ont mis les pieds ,il n'y a même pas un état américain avec une population indienne majoritaire finalement les français en se faisant critiquer pour la colonisation ,arrivent à penser que leurs ancêtres n'étaient pas si méchants que cela puisqu'il y a des descendants des colonisés pour le leur reprocher
      • jeudi 12 juillet 2012 12:08 JARÏI

        @ BLANCHE C, bonjour, vous faites de la promo pour l'article 4 ?? ;) ceci dit, votre explication ne tiens pas la route , on ne colonise pas des civilisations installées . pensez y .
        • jeudi 12 juillet 2012 16:15 blanche colombe

          oups vous avez écrit ""on ne colonise pas des civilisations installées . pensez y ."" j'essaye de saisir ce que vous écrivez et je vois 2 solutions 1/il n'y avait pas de civilisation installée en Algérie en 1830 ce qui est injuste pour les populations autochtones qui se pensaient être civilisées 2/la colonisation française n'a pas réussi à coloniser la population installée ce qui veut dire que les habitants n'ont jamais été colonisés et dans ce cas pourquoi en vouloir à la colonisation puisqu'il serait impossible de coloniser une civilisation installée expliquez moi un peu votre point de vue plus clairement
  2. mardi 10 juillet 2012 00:46 Loupiotte

    "les djellabas immaculées de sang" Vous vouliez dire 'maculées' sans doute . 'Immaculées' signifie qu'elles n'ont aucune tâche.
    • mardi 10 juillet 2012 21:38 Nema Cheikh Bounena

      '...les djellabas immaculées de sang.' Et dire qu' ils s' y sont mis à deux pour écrire ça! Mais bon, c' est vrai qu' ils ont 'un peu honte d' être français. Tenez, même moi, j' ai un peu honte qu' ils soient français!
      • mardi 10 juillet 2012 22:21 rossignol

        Merci pour l'humour. trop bon
  3. mardi 10 juillet 2012 00:01 Kikou

    Etre né en France et s'appeler Médine c'est être algérien.
    • mercredi 11 juillet 2012 09:09 daho

      Etre né en France et s'appeler Sarkozy, c'est être hongrois ! Etre né en France et s'appeler Estrosi , Morano , Tibéri, Balkani ...........c'est etre sicilien !
      • mercredi 11 juillet 2012 12:07 jps

        Etre né en France, de parents nés en France et s'appeler Sanchez c'est être français et aimer la France plus que les Daho capables de réflexions aussi stupides.
        • mercredi 11 juillet 2012 21:30 Bondynoise

          "Balkany est hongrois comme son copain Sarko. Cequ’on appelle la mafia hongroise du 92." @Manu, En tant que femme, ce genre de réaction. m'exaspère. Pourquoi ne parle-t-on que de l'origine du père? Il me semble que la mère de Sarkozy n'est pas Hongroise( Andrée Mallah) et la mère de Balkany s'appelle Gisèle Frucht. Les mères ne comptent pas? Je suis étrangère par mon père et Française par ma mère. Ce sont souvent les mères qui assument l'éducation de leurs enfants, surtout cette génération.
          • mercredi 11 juillet 2012 22:08 Manu

            @Bondynoise Vous n'avez pas tort mais c'est pour faire simple et rapide. Si on veut aller plus loin http://blogs.rue89.com/paristanbul/les-origines-ottomanes-du-president-sarkozy
          • mercredi 11 juillet 2012 21:47 Nema Cheikh Bounena

            @Bondynoise Ils sont hongrois de père et de mère, mais la transmission de la hongroinité se fait par la mère. Je parie que vous ne le saviez pas...
        • mercredi 11 juillet 2012 13:59 Manu

          C'est la reflexion plus haut qui est stupide, on ne juge pas l'amour de son pays au prénom, rien lu de plus débile.
          • mercredi 11 juillet 2012 14:00 Manu

            Balkany est hongrois comme son copain Sarko. Cequ'on appelle la mafia hongroise du 92.
      • mercredi 11 juillet 2012 11:56 Bondynoisee

        @Daho, Je doute fort que Balkany soit d'origine sicilienne , son père s'appelant Gyula Balkany. Quant à Nadine Morano ,qui a gardé le nom de son mari ,son père portait un nom français( Pugelle). ;-) Médine est , je pense, un prénom.
      • mercredi 11 juillet 2012 09:29 bienvu

        Etre né en France et s'appeler Kikou, c'est être c.on ;-)
  4. lundi 9 juillet 2012 20:40 Nico

    Il faut demander le pardon pour être pardonner. La Paix ne vient pas d'elle même sans effort d'aucune part. Si quelqu'un reconnait ses tords alors le conflit cesse, si tout le monde a la bonne volonté que ça cesse. Mais bien sûr les politiciens préfèrent entretenir les tensions pour des fins personnelles, encore et toujours, jusqu'à l'éclatement.
  5. lundi 9 juillet 2012 17:41 outremanchot

    Bonjour, Je suis un immigré. Je suis venu en France pour la seule raison valable... je voulais vivre avec les français, comme les français... C'est quoi ce débat ? On est France, laissez les algériens s'occuper de leurs affaires et de leur culture là-bas. Personne ne vient en France pour être entouré de voiles et de djellaba, ou pour manger halal ! Voulez-vous vivre français, en France, ou non? Sinon, il faut aller là le mode de vie vous convient...
  6. lundi 9 juillet 2012 16:07 Yann

    Encore un exemple d'un type qui doit s'inventer une personnalité pour vivre! Je suis d'origine étrangère et ne suis allé la bas que quelques fois, cependant je suis français et ne vois pas pourquoi je changerai Ce genre d’individu se monte la tête pour avoir une "face" mais quel est l’intérêt? Faire comme tous ses guignol qui sont soit disant en recherche identitaire? Hey les mec on en est à la 3eme génération la faut se sortir la tête du cul. Les portugais, espagnol, polonais, indiens, viet ont mis moins de temps à s'intégrer. Ce mettre au banc de la société française, et après se plaindre parce que l'on est pas intégré, était à la mode il y a 10ans maintenant ça ne prend plus. Se prétendre franco-algérien sans jamais être allé en Algérie, je crois que tout est dis! Quand il parle de la guerre , torture et du sang, c'est bien de l’Algérie trafiquant d'esclave et coupable de piraterie et de barbarie dont il parle?
    • lundi 9 juillet 2012 20:49 Nico

      Au contraire je trouve que par ses paroles il s'accepte très bien en tant que français d'origine algérienne, et a une analyse lucide sur le fait que ce sont les gouvernements qui entretiennent les tensions, vis à vis du passé colonial de l'Algérie. Son discours est pacifique, plus que le tien. C'est aussi un effort personnel à faire, car il y a aussi des portugais qui se foutent de la France et qui se sentent plus portugais que français, ce phénomène n'est pas uniquement le fait des jeunes d'origine algérienne. Les français aussi ont développé une rancoeur envers les algériens, par rapport au fait qu'ils soient un peu trop rebelles dans leur citoyenneté française. La Tolérance, le Pardon mutuels sont les clés, encore faut-il les intégrer, très difficile avec des gouvernements algérien et français qui remuent sans cesse les spectres du passé, et attisent les passions pour mieux controler les peuples.
  7. lundi 9 juillet 2012 15:43 zakaria

    En tant que Français je n'ai à ce jour aucune "honte" de ce qui s'est passé à cette epoque! C'etait la guerre avec sson cortege de mauvais comportements . Aucune excuse à formuler à ces gens là .
  8. dimanche 8 juillet 2012 18:42 Juba

    Le bateau qui a ramené en 62 les pieds noirs là d'où ils sont venus reviendra prendre les arabes pour les ramener là d'où ils sont venus . Prophétie Kabyle C'est la charrette de Robespierre
  9. dimanche 8 juillet 2012 17:25 Vroumm

    http://www.lepoint.fr/monde/afghanistan-l-execution-filmee-d-une-femme-pour-adultere-fait-polemique-08-07-2012-1482614_24.php Enculés d'arabes.
  10. dimanche 8 juillet 2012 14:08 Jul

    Il n'est de nulle part, il est le cul assis entre deux chaises comme beaucoup d'entre nous! Pire que nous, il ne sait RIEN de l'Algérie, RIEN! Il est "un trait d'union" (désunion?) entre deux chimères: Celle des nostalgiques et celle des revanchards. Hors du Rap....vite, le salut! Son fils, ou sa fille seront de quelque part. Plutôt que de "râper", construis ta famille et n'attends RIEN en retour, sinon tu vas finir par t'user. Un ami qui ne te veut pas de mal (c'est déjà ça!).
    • lundi 9 juillet 2012 13:46 GzA

      "Il n’est de nulle part, il est le cul assis entre deux chaises comme beaucoup d’entre nous!" erreur, il a 2 chaises pour s’asseoir comme beaucoup d'entre nous..! contrairement à toi semble t'il, lui ne se victimise pas, il ne s'arrête pas à la moitié vide mais à la moitié remplie de sa gamelle Par ailleurs : "Celle des nostalgiques et celle des revanchards" il s'agit là de ceux qui regardent en arrière..
  11. dimanche 8 juillet 2012 04:40 matthieu

    On peut être franco-algérien de papier mais on ne peut être franco -algérien de l'âme,de l'esprit,du coeur, la nationalité algérienne est la seule au monde qui soit incompatible avec la nationalité française. C'est un événement unique dans l'histoire qui n'a jamais eu lieu nulle part ailleurs dans le monde ni dans le temps,c'est une aberration néfaste,les Algériens en France sont quel que soit leur statut des nationalistes algériens et que l'on me dise pas le contraire. L'Algérie née en 1962 s'est construite uniquement sur la guerre de libération et contre la France qui est un leitmotiv depuis 50 ans,il s'agit d'un endoctrinement dont très peu d'Algériens parviennent à s'affranchir.
    • dimanche 8 juillet 2012 23:07 kamel

      Je ne m'étalerai pas sur l'ensemble de tes écrits mais je répondrai uniquement à celui-çi en te disant que si, justement il y a un "particularisme franco-algérien" qui est exactement le contraire de ce que tu penses ! Nous français issus de l'immigration algérienne (arabes ou berberes), nous sommes les bi-nationaux, pour ceux qui le sont officiellement (car nous le sommes tous dans le coeur et l'esprit !) les plus compatibles ! A bon entendeur....
      • lundi 9 juillet 2012 15:45 zakaria

        Je suis d'accord avec Kamel en ce qui concerne les kabyles (Berberes) pas le reste .
      • dimanche 8 juillet 2012 23:30 matthieu

        menteur,,je suis à votre contact professionnellement avec vous tous les jours,vous êtes des nationalistes algériens,la France vous intéresse pour le fric,c'est tout! Qui l'ignore encore en 2012,pas la majorité des Français en tout cas et malheureusement vous êtes,on le déplore dans tous les faits divers sanglants en France,dites que c'est faux,vous en êtes incapable. Dans la notation populaire française,vous êtes en bas de l'échelle, arabes algériens ,vous pas tous heureusement,vous vous comportez en France de façon à susciter la réprobation unanime,assez de pommade,disons la vérité:
        • mardi 10 juillet 2012 17:12 Porno

          Pas besoin de voir ou lire leurs livres scolaire. Leur hymne nationnale me suffit. Tout est dit!! http://kabylieazouzanet.centerblog.net/4352410-Traduction-de-l-hymne-national-algerien#
        • lundi 9 juillet 2012 13:52 GzA

          "je suis à votre contact professionnellement avec vous tous les jours(...)la France vous intéresse pour le fric,c’est tout" -> plutôt logique, une profession a en effet vocation de ramener de l'argent.. Essaies d'être à leur contact amicalement, peut-être les rapports seront alors basé sur l'amitié.. Peut-être aussi n'en a tu pas envie, mais dans ce cas les raisons de votre désamour sont autres et ce post est une fois de plus hors sujet.. SVP, ne mets pas les français dans ton sac, je suis français et à ton opposé, tu ne représentes en aucun cas la France
          • mardi 10 juillet 2012 07:41 Swaziland

            @ Matthieu Cette haine atavique du français ,de l'infidèle constamment diffusé dans les média et les livres en Algérie explique la violence dans les faits divers où sont impliqués des jeunes gens issus de l'immigration algérienne . La haine facilite le passage à l'acte criminel Dont acte
          • mardi 10 juillet 2012 03:53 matthieu

            Repasse mon coco et à d'autres,tu connais les manuels scolaires en Algérie de primaire à l'université,je vais te dire,c'est la haine de la France qui est enseignée,c'est la doctrine officielle sous couvert de dénoncer le colonialisme,c'est le ciment,ça n'empêche pas la colonIalisme arabe de continuer contre vents et marées en Kabylie,j'ajoute que tous ces manuels sont antisémites stigmatisant les Juifs et rappelant sans arrêt le décret Crémieux de 1870 et j'ajoute que tous les Algériens arabes vivant en France connaissent parfaitement tout cela,ils esquivent ,se mettent en colère lorsqu'on en parle ou vous traitent de traîtres ou se sionistes,on est là avec une multitude de gens de mauvaise foi; ce sont des nationalistes algériens endoctrinés par l'enseignement du pouvoir d'Alger qui vivent en France,qui vont chercher leurs femmes au bled et même quand ils ont la nationalité française,leur allégeance éternelle est à l'Algérie. Avec eux ,nous vivons une situation explosive en France et je dois dire encore que beaucoup sont des islamistes convaincus: leur devise est :ma religion est l'islam,ma langue est l'arabe,ma patrie est l'Algérie comme l'avait proclamé dans les années trente Ibn Badis,ils l'appliquent maintenant à la France!
  12. dimanche 8 juillet 2012 04:31 matthieu

    On meurt en Algérie faute de médicaments,c'est vrai,je le jure alors qu'Alger possède la manne pétrolière.
    • dimanche 8 juillet 2012 05:39 Crank

      Le petit Manil en est un bon exemple. Il a été soigné malgré la chikaya entre nos deux divorcés.
  13. dimanche 8 juillet 2012 04:26 matthieu

    La grande voix de Lounès Matoub s'est tue dans un flot de sang,ils l'ont assassiné pour le faire taire,c'était un laïque,il chantait sa patrie kabyle,il ne parlait pas un mot d'arabe,c'était insupportable pour le pouvoir assassin,14 ans déjà et sa tombe est fleurie toujours,300000 personnes y sont venues à l'occasion de ce triste anniversaire. Algérie= dark land,pays des ténèbres.
    • lundi 9 juillet 2012 15:47 zakaria

      Rappelez-vous ou informez vos sur la seule Heroine Berbere jusqu'a ce jour : La KAHINA
  14. dimanche 8 juillet 2012 01:10 matthieu

    Jusqu'à quand va t-on dispenser en Kabylie de parcimonieux cours de kabyle en lettres arabes,autant apprendre le français ou l'anglais avec cet alphabet arabe!C'est pas de l'oppression cela et ne dénote-elle pas la volonté de génocider au moins culturellement le peuple kabyle!
    • dimanche 8 juillet 2012 03:09 Crank

      Enfin, mon chaton Izem se souvient de ses illustres ainés kabyle. Kahena et Saint Augustin. Arrête de lire Soral, c'est pas bon pour toi.
      • dimanche 8 juillet 2012 04:11 matthieu

        Devant l'oppression arabe,je ne suis plus musulman,je suis toujours croyant en un Dieu mais je préfère prier devant la lune et les étoiles,je crois en un Dieu des mathématiques et de l'astronomie qui n'opprime personne. J'en ai marre des fanatiques!
  15. dimanche 8 juillet 2012 01:07 matthieu

    Combien de personnes seront-elles encore arrêtées cette année en Kabylie parce qu'elles sont surprises de manger dehors durant le ramadan ou sous un autre prétexte parce qu'elles sont chrétiennes ou qu'elles adorent les dieux ancestraux,la lune ou les étoiles!Pendant ce temps ,la République laïque française tolère que le ministère des affaires religieuses algérien expédie en France 120 imams durant ce temps fort de l'islam!On se moque de qui!Ou est la réciprocité,la Kabylie réclame des prêtres pour l'évangélisation et combien de Kabyles sont musulmans de façade et n'attendent que la fin de l'oppression pour se déclarer chrétien,c'est cela la vérité!
  16. samedi 7 juillet 2012 19:26 REX OUNET

    Pourquoi on ne parle jamais du million de français expulsé de leur pays l'Algérie à qui on n'a pas donné le choix de rester et qu'on nous enfume avec l'immigration algérienne en France? Pourquoi est-ce que chacun n'est pas resté chez soi après l'indépendance: les algériens avaient un pays à construire non? Les français n'ont émigré en masse en Allemagne après le guerre que je sache?
    • dimanche 8 juillet 2012 10:38 ghislaine

      Non, désolée, ils n'avaient pas un pays à construire, seulement un gouvernement et une politique à créer. Il y avait (payés par la France) les ponts, les routes, les écoles, les hôpitaux, les barrages, des universités, des terres cultivables et cultivées partout, le pétrole extrait , le gaz. Que sont devenus toutes ces richesses ? Une minorité de personnes est richissime, et il y a une cohorte de gens affamés qui n'ont qu'une idée, envahir le pays ennemi (la France) pour toucher des allocations qu'on leur distribue généreusement au détriment des citoyens qui bientôt n'auront plus eux-même les moyens de subsister.
    • dimanche 8 juillet 2012 04:15 matthieu

      Malheureusement,l'Algérie,c'est le désastre complet,le pétrole constitue 87 pour cent des ressources algériennes,la dictature militaro-islamiste lui doit sa survie mais des émeutes comme à M'sila sont quotidiennes et le pays est aux abois.
    • dimanche 8 juillet 2012 02:06 Grutzi93

      OUHM - Le repentir pour l'esclavage que nous devrions montrer 200 ans après, c'était aussi le voeu pieu de Mme Taubira qui voulait nous mettre à genoux. Mais elle n'a pas eu l'honnêteté de refuser le poste de ministre qu'on lui a offert pour qu'elle se tienne tranquille. Absence de courage aussi de ne pas se présenter aux législatives de peur d'être virée.
  17. samedi 7 juillet 2012 17:18 ouhm

    le gouvernement à raison de ne pas s'excuser, de ne pas se rabaisser, les algériens ne se sont jamais excusés pour les millions d'esclaves blancs qu'ils ont fait au moyen age, les barbaresques etc... donc alger était la plaque tournante et sarkozy, pour lequl j'ai aucun respect à bien eu raison de dir : zNon à la repentance qui donne la honte de soi" car c'est ça qu'ils veulent, que nous nous rabaissions, la repentance permanente etc... qu'ils aillent se faire *** mes ancetres n'ont aucune repentance à avoir
    • lundi 9 juillet 2012 15:53 zakaria

      Tout à fait d'accord avec vous ! Merci à BIGEARD pour le travail meme s'il na pas terminé.
    • dimanche 8 juillet 2012 00:57 matthieu

      Ceux qui sont le plus à plaindre,ce ne sont pas les Français qui ont de quoi se défendre face aux arabes algériens mais les Kabyles qui subissent depuis 50 ans la colonisation arabe de l'intérieur.islamisation et arabisation allant de pair dans un contexte d'oppression du pouvoir central,cet hiver les gens sont morts de froid et de faim en Kabylie,la désinformation continue,pourquoi louer sans cesse ce régime de militaires et d'islamistes sanguinaires et corrompus car les deux sont alliés pour que ce pays soit un dark land,un pays des ténèbres;si les arabes algériens sont d'accord ,c'est leur affaire mais rendez la liberté à la Kabylie qui est berbère et non arabe,le dossier kabyle doit être porté prochainement à l'ONU. le pays des hommes libres n'a pas besoin du pétrole et du gaz arabe qui empêchent encore jusqu'à présent cette dictature de s'effondrer complétement,le pays des hommes libres demande sa liberté au sein d'une république kabyle laïque et indépendante,laïque comme la France et laïque comme l'était Lounès Matoub.
  18. samedi 7 juillet 2012 16:42 blanche colombe

    merci pour ce très bel interview du rappeur Médine cela fait du bien de lire que la majorité des français métropolitains étaient pour l'indépendance en 1962 ,et qu'ils ont ratifié le processus d'autodétermination en 1961 les métropolitains avaient horreur de cette guerre ,ils n'avaient pas envie que leurs fils se fassent tuer pour des colons ,ils n'ont eu aucune compassion pour les pieds noirs qui le leur ont reproché ,cela a été pareil pour les harkis d'ailleurs et les métropolitains ont estimé à tort ou à raison que les pieds noirs étaient les premiers responsables de cette guerre ,ils avaient plus ou moins conscience que des français de cette colonie s'étaient mal comportés alors pourquoi la repentance passerait mal actuellement ? tout simplement parce que les français d'aujourd'hui auraient l'impression qu'on les accuserait eux et leurs parents d'un crime qu'ils n'auraient pas commis cette repentance ne pourrait s'admettre que si tous les français avaient soutenu les colons à l'époque mais c'était très loin d'être le cas est ce que vous pouvez comprendre cela ? on ne peut se repentir dans la religion catho que de ses propres péchés pas de ceux des autres sauf si on les a favorisé merci encore pour avoir écrit ce texte !
  19. samedi 7 juillet 2012 16:31 Makhno

    Ah, voilà l'article de fond du geignard de service, sur fond de "mal vivre", de dédoublement et autres co**eries bien pensantes. Sur fond, bien sûr, de culpabilisation. Un exemple ? " pays qui est affaibli, qui se relève difficilement de l’activité coloniale". Ah, bon ? Cinquante ans après, toujours infoutus de vous prendre en main ? Et vos magnifiques gouvernements et hommes d'Etat intègres, qu'est ce qu'ils ont fichu pendant un demi-siècle des richesses en gaz et en pétrole ? Bref, encore un ex-"colonisé" tout juste bon à pleurnicher. Allez, dégage, comme on dit maintenant.
    • samedi 7 juillet 2012 16:55 Maknul

      Toi aussi dégage !
      • samedi 7 juillet 2012 17:47 Makhno

        @ Maknul : brillant argument. A part ça ? Toujours un seul neurone ?
        • samedi 7 juillet 2012 18:16 RARA

          Maknul est comme ses frères. Refus d'entree en discothèque : la kalachnikov comme tous les "marcel dupont" (le nom a été changé par les journalistes) qui font la une depuis quelques mois. Décidément on n'est pas près de voir des prix Nobel chez eux. Et ils ne savent même pas jouer au foot non plus! !!! Alors ? Une richesse ? Une chance pour la France ? Dur dur
          • lundi 9 juillet 2012 13:57 GzA

            ce weekend nouvelle fusillade en discothèque.. Virginie, Frédérique sont les protagonistes.. Un commentaire ?
          • samedi 7 juillet 2012 18:30 Maknul

            Et toi, t'es frère avec les parents de la petite Marina ? Toujours un seul argument les fachos ?
  20. samedi 7 juillet 2012 15:51 Hassan 3

    One,two,three,go back en Algérie!!!
  21. samedi 7 juillet 2012 15:35 RARA

    Du bon bla bla. Alger refleurit, croit en son avenir .... et plus loin on lit que les jeunes sont en précarité, en rupture sociale ...etc... Faudrait savoir. C'est vrai que la plupart des français de métropole étaient pour l'indépendance de l'Algérie. Mais il faut bien comprendre que c'était pour ne pas subir l'invasion, pour ne pas avoir "Colombey les deux Mosquées" comme disait de Gaulle. Au final, on ne voit que des jeunes qui ne rêvent qu'à passer de l'autre côté, ignorant les superbes fleurs promises et une fois ici, les promesses de richesses ne sont pas là car nos caisses sont et seront de plus en plus vides. Alors allez ailleurs. Regardez en ce moment sur l'autoroute de l'Espagne les voitures basanées : immatriculées en Italie ou en Belgique elles sont souvent neuves et de marques de prestige. Immatriculées en France, c'est souvent des poubelles à roulettes. Faites donc passer le message pour rendre service aux frères !
    • samedi 7 juillet 2012 16:04 Rara le bol

      T'es dingue mec, t'écris toujours la même chose, seul le pseudo change !
      • samedi 7 juillet 2012 16:13 RARA

        Tu ne devrais pas être honteuse et mettre ton vrai pseudo " Tu devrais être plus tolérant avec les avis différents du tien (la "diversité" ça te dit quelque chose ?) ...........................
        • lundi 9 juillet 2012 06:09 LIE monade

          tu as raison, j'ai honte! :lol:
  22. samedi 7 juillet 2012 14:43 hop HOPE

    Merci à tous les intervenants qui ont complèté" l'information" et fait "des mises au point" Du rap je n'en écoute jamais ;mes oreilles ne distinguant que du "grommlo"lors de l'émission de ces textes c'est ainsi ,donc ; les textes et leur contenu m'échappent totalement Cet homme est un métis ou non , qu'est-ce qui l'a empêché d'aller dans ce Pays bien avant afin d'en acquérir la CULTURE orale et pas seulement "livresque " C'est la Partrie d'ou est issue l'un de ses parents etc... l'Algérie ( selon ce que je crois avoir saisi à la lecture de ce texte) il la "fantasme " il véhicule des ..."extraits " de synthèses ( tous les récits sont des "vérités" narrées selon le filtre de l'auteur ) Les Français sont (pris à l'unité ) autres que ce que peuvent véhiculer toute prose IL en est de même de tous les citoyens de tous les Pays du monde Excusez; pour moi la synthèse de ce récit c'est une forme de délire logorhéique
    • samedi 7 juillet 2012 14:50 hop HOPE

      EXCUSE ;peut véhiculer toute prose
  23. samedi 7 juillet 2012 14:42 matthieu

    Algérie=dark land= pauvre Algérie de la misère,de l'oppression linguistique,religieuse et sexiste ponctuée des explosions quotidiennes des fous sanguinaires islamistes et des émeutes des jeunes qui attendent tous un visa pour fuir.
  24. samedi 7 juillet 2012 14:32 irby

    Il a raison sur bien des points. Reconnaître ce qui s'est passé durant la colonisation, et durant la guerre, grandirait les 2 nations. Et réconcilierait 2 peuples. Sarkozy était bien trop atlantiste, bien trop méprisant, bourgeoisiste, et attiré par l'électorat fn, pour s'en rendre compte. Vive le Président Chirac, vive la Réconciliation Nationale, vive la France!
  25. samedi 7 juillet 2012 09:55 jps

    Ce monsieur est algérien parce que ses parents étaient algériens ou peut être même ses grands-parents. Les pieds noirs n'étaient pas d'affreux colonisateurs sanguinaires mais des immigrés essayant et réussissant de développer une terre accordée par l'administration et qui n'était pas non plus mise en valeur. Ces pieds noirs qui s'installaient sur un sol qu'on leur disait être territoire national, qui y créaient des familles, des villages, de écoles, des hopitaux, des routes enfin toute une infrastructure qui n'existait pas, avaient à mon avis et au lire de beaucoup de témoignage, le sentiment d'appartenir à cette terre d'Algérie sans doute beaucoup plus que tous ces jeunes nés en France métropolitaine qui agitent des drapeaux Algériens mais ne font rien pour le pays qu'ils revendiquent. Enfin je rappelle, que l'Algérie n'existait pas que la Nation Algérienne a été créée par la guerre d'indépendance que les français de 1830 ont remplacé les ottomans qui s'y étaient installés depuis deux siècles, sans qu'on cherche à les faire partir et que le peuple d'Algérie est Berbère ou Kalyle et que les arabes ne sont que des dexscendants de conquérants tout aussi oppresseurs que les Français de 1830
    • dimanche 8 juillet 2012 14:48 Sidewinder

      Les "cocos socialos" ? T'es un marrant, toi ! On ne t'a jamais dit qu'en 1962, au moment où les pieds-noirs sont revenus en métropole, le pouvoir était gaullien ?
      • lundi 9 juillet 2012 15:59 zakaria

        Le nom du Ministre de l'inerieur qui a fait guillotinner des condmnés algeriens dans cette periode ? François .........? Son nom ccommence par un M
      • lundi 9 juillet 2012 11:40 jps

        Gaston Deferre n'a pas été particulièrement accueillant à marseille en 62 pour les pieds noirs.
      • dimanche 8 juillet 2012 17:43 Swaziland

        Les syndicats les mairies étaient socialistes et sur ce sujet ils avaient bien emboité les pas du gra,nd général
    • dimanche 8 juillet 2012 10:59 gigi

      bravo Mathieu, tout à fait d'accord avec votre analyse. Les arabes étaient eux-mêmes des envahisseurs qui ne se repentent pas auprès des berbères, kabyles, habitants de ce pays. Ils n'ont rien produit, rien construit pendant deux cents ans, ont revendiqué ce que la France avait fait en 130 ans, mais revendiquent maintenant notre repentance et viennent chercher nos allocations, nos soins, nos HLM en masse en crachant sur le drapeau français et en commettant toutes sortes d'exactions impunies car "les pauvres" sont très malheureux. C'est vraiment le monde à l'envers, mais vous verrez que les Français bien pensants leur donneront ce beau pays qui devient vraiment " l'hexagone miteux " comme disait De Gaulle.
      • dimanche 8 juillet 2012 17:39 Swaziland

        +1
        • dimanche 8 juillet 2012 20:53 @gigiswazi

          tu t'auto LIKE on dirait ?
  26. samedi 7 juillet 2012 09:44 commandant minos

    Né en France, élevé en France, scolarisé en France, il n'a jamais été en Algérie avant. Médine est Français, pas Algérien.
    • samedi 7 juillet 2012 16:35 Makhno

      C'est sûr. Il n'y a qu'à voir son prénom pour s'en convaincre. On sent bien, en plus, qu'il a été élevé dans l'amour de la France.
  27. samedi 7 juillet 2012 08:48 choucard

    130ans de vie ensemble laissera beaucoups plus de je t'aime moi non plus que ce qu'ils reste entre les francais et les guerre contre les allemands ...pourquoi? simplement avec les allemand nous n'occupions pas le meme territoire ,ni respiré le meme air ,car 130ans de vie cote a cote,avec de mauvais et bon moments ,comme l'eau et lhuile! ...maintenant il manque a l'un sont eau a l'autre sont huile...cela fait des horphelins...et il faudra du temps au temps...plus que les francais vis a vis des allemands et de ces guerres qui on,s fait bien plus de victimes ...quelque part c'est presque humain si ce n'etait pas sur des drames
  28. samedi 7 juillet 2012 08:44 Swaziland

    Les blogueurs du BB ont bien souvent une ascendance "coloniale " Ils ont eu des parents qui ont subi les horreurs' avérées ' de la Colonisation . Lesquels ont été privés de leurs droits les plus élémentaires dont la liberté d'expression . Il est plaisant ,il est remarquable que ces blogueurs devenus français par droit du sol ou naturalisation manient avec constance les ciseaux de Dame Censure . Ils justifient ainsi la vieille pratique coloniale .ça promet
  29. samedi 7 juillet 2012 07:45 Art91

    Témoignage intéressant mais ce jeune homme devrait voir d'avantage de documentaires et lire plus de livres sur le guerre d'Algérie, avec différents points de vue. Ok la France était le colonisateur, l'armée a torturé, c'est clair et net... Mais oubliez pas qu'une guerre c'est sale des 2 côtés et que les combattants algériens, même si leur cause était plus noble, ont commis des crimes atroces, que ce soit contre des soldats, et des civils, français ou algériens. Dans ce cas difficile de demander à la France toute seule de baisser son froc, à moins de passer tout, mais vraiment tout en revue, et ça, je ne pense pas que l'Algérie y sois prête, qui a bien plus de tabous que la France... N'oublions pas que la guerre d'Algérie a aussi (pas que) été une guerre civile.
    • samedi 7 juillet 2012 09:23 wiwi

      Mais oubliez pas qu’une guerre c’est sale des 2 côtés et que les combattants algériens, même si leur cause était plus noble, ont commis des crimes atroces, que ce soit contre des soldats, et des civils, français ou algériens. Mais SURTOUT, n'oubliez pas qui était l'agresseur et le colon!!!!!!!!!!!!!!!
      • dimanche 8 juillet 2012 04:20 matthieu

        On aimerait bien en Kabylie ne pas subir la colonisation arabe avec une armée d'occupation arabe,les Kabyles sont des berbères,pas des arabes et les berbères sont les autochtones,la colonisation arabe pour la Kabylie est pire que la française car les arabes veulent tuer notre âme.
        • mercredi 11 juillet 2012 22:06 Nema Cheikh Bounena

          '...notre âme.' Comme ça, Mathieu, vous êtes kabyle? Avec ce fichu esprit cartésien qu' on m' a inculqué, me serait-il permis d' en douter? Si oui, permettez-moi de vous dire que j' en doute. Et sinon, je n' en penserai pas moins, tout en m' abstenant de le dire.
      • samedi 7 juillet 2012 16:04 raimond

        Je vous rappel que l'agression à eu lieu lors de la premiere moitié du 19 eme sciecle. Soit plus de 100ans avant la guerre d'Algerie! Entre temps une population civile europeenne est venus s'installer et vivre sur ces terres de facon pacifiques. Ce sont ces population qui ont ete chassé par la guerre d'algerie (les attentats du FLN visaient essentiellement ces populations europeenne). Après on peut fantasmer sur le mauvais comportement de ces populations, malheureusement pour vous il existe un témoignage à porté universel sur la vie des pieds noir, celui d'Albert Camus (dont les autorité Algérienne refusent toute celebration, http://www.actualitte.com/actualite/monde-edition/societe/albert-camus-une-difficile-celebration-en-algerie-17229.htm ).
      • samedi 7 juillet 2012 13:18 Art91

        Et quand le FLN massacrait les algériens ? Par stratégie de pouvoir, stratégie de terreur ? Ou suspicion ? Enfin, être l'agressé justifie-t-il la barbarie et les crimes de guerre ? Dans ce cas l'agressé ne devient-il pas agresseur aussi ? Qu'est-ce qui justifie la barbarie ? Que chacun balaie devant sa porte. La France n'a pas à s'incliner devant une Algérie qui elle-même falsifie l'histoire en fermant les yeux sur les côtés sombres. Ça vous dérange peut-être mais il n'y a pas toujours d'un côté les gentils à qui tout est permis, de l'autre les méchants qui n'ont rien compris. Surtout avec l'Algérie, dossier on ne peut plus complexe. Quid du sort des pieds noirs, présents depuis des dizaines d'années, plus d'un siècle, ou de siècles (pour les juifs) ? Ces enfants de l'Algérie n'étaient-ils pas chez eux comme Médine est chez lui en France ? Dans ce cas qui sont les agresseurs ? L'Algérie ne doit-elle pas des excuse à ces gens là, des gens du peuple qui n'avaient rien demandé ?
    • samedi 7 juillet 2012 08:11 wallou

      Messieurs et dames d'origine algérienne réfugiés en France ont ils gardé en mémoire que le principal de la guerre du Fln a été mené contre les autres algériens partisans du mouvement de libération algérien de Messali Hadj . Le village de Melouza était fidèle à Messali Hadj.C'est pourquoi tous les habitants ,femmes et enfants ont été impitoyablement massacrés par les 'libérateurs ' du FLN . Cux qui se flattent aujourd"hui d'avoir eu un père ou un grand père ayant combattu pour la France se souviennent ils que les gens du FLN ont fait avaler leurs médailles militaires à tous ces valeureux avant de les mettre cruellement à mort en place publique . Tandis qu'en France ,les traitres ,les kollabos ,les porteurs de valise du FLN n'ont reçu que des honneurs . Aucun n'a du rendre compte de ses trahisons .
      • lundi 9 juillet 2012 16:06 zakaria

        Preuve en est de cette "avocate" femme de Carlos le terroriste , ou de cette autre avocate qui se revendique descendante de La Kahina !! En 1945 certaines ont été rasées pour moins que çà .
  30. samedi 7 juillet 2012 07:40 melouza

    Ceux qui ont été massacrés à Melouza se sont tus à jamais /Medine n"était pas à Melouza au jour fatal .Il peut parler à sa guise.Le bourreau,quand il est du Fln ,est divin .Hacène la torture devient chahid à sa mort. Merci Crocodile Swazi vous salue
    • samedi 7 juillet 2012 08:48 Crocodile

      Bonjour !!
  31. samedi 7 juillet 2012 02:12 Crocodile

    Le bondyblog continue, les ciseaux dans une main un petit livre plein de mensonge dans l'autre. C'est quand même incroyable que vous ne tolériez des faits historiques. Il es très amusant de remarquer qu la seule fois ou le pieds noirs apparaissent dans un article c'est pour mettre en avant les pieds rouges, qui seront chassés d'Algérie en 1965 ! À qu'il est est beau le journalisme de demain....... On refuse la vérité. Médine se dit français mais n'a pas une parole, une pensée, une chanson pour plus d'un million de ses compatriotes qui le martyr pour certain, la torture pour d'autre, de l'exil pour tous. Et ils souffrent encore. Médine se dit algérien ,il pleure ce pays imaginé-imaginaire dont il découvre seulement en une semaine la réalité. Marc Bloch ecrivait dans son livre "l'etrange defaite",parlant de son pays, de notre pays : " J’y suis né, j’ai bu aux sources de sa culture, j’ai fait mien son passé, je ne respire bien que sous son ciel, et je me suis efforcé, à mon tour, de la défendre de mon mieux." Marc Bloch est mort fusillié pour acte de résistance. Médine a choisit de défendre le FLN, les communistes (deux grand smouvements démocratiques) et les porteurs de valise. Le passé qu'il a fait sien c'est la version de l'etat FLN. Et contrairement à Marc Bloch, il n'y est pas né, il n'y a pas vu au source de sa culture et n'avait jamais respirer sous son ciel...... C'est tout le problème avec les binationaux comment leur reprocher de défendre leur pays contre la Verité historique, contre leur autre pays et contre leurs propres autre-citoyens. Je me demande si un jour, il y aura des plaques dans Alger, dans Oran, à Setif, à Bougie .... Des plaques de marbres qui appelleront aux souvenirs des européens et des harkis morts assissinés et presque toujours torturés par le FLN comme on en trouve à Paris, Nantes ou Marseille pour commémorer le martyr des moudjahidine du FLN ! En espérant que la censure permettra à quelques uns de me lire ;) Bonjour à blanche colombe, au commandant, stbernard, romuamd et Amélie. Et tant d'autre que j'oublie, ne m'en veuillez pas. Bonjour aussi à la rédaction du BB qui censure l'Histoire et les mémoires quand elles ne vont pas dans son sens. Pour des diplomés en histoire (je vous depuis longtemps) j'en ai honte, pour des graines de journaliste, ça promet de jolies pages pravdaiennes (néologisme).
    • samedi 7 juillet 2012 11:49 Bondynoise

      Bonjour Crocodile, Effectivement, ceux qui osent donner une autre version des faits ou qui ne commentent pas dans le sens du Bondy Blog sont censurés. Je pense au message de Blanche Colombe sur l'article de la mère d'Idir. Peut-être que le BB veut pratiquer" l'entre-soi"? Apporter la contradiction fait partie du débat, il me semble.
      • samedi 7 juillet 2012 18:05 blanche colombe

        je comprends qu'Idir ait du ma à supporter qu'on mette en cause sa mère (c'est peut être un réflexe camusien !!)mais je pense qu'il saisit que ce que sa mère raconte ne doit pas être l'alpha et l'omega de sa vie propre . il faut prendre du recul pour les enfants du divorce au début ,certains peuvent prendre fait et cause pour l'un des parents mais au fur et à mesure qu'ils avancent en age ,on raisonne autrement ,on voit que c'est plus complexe et que l'autre parent n'est peut être pas aussi noir qu'il paraissait ,il faut sortir du seul témoignage d'un des parents ce n'est pas renier son parent mais devenir adulte et avoir son propre point de vue qu'est ce que j'ai dit ? je vais me faire censurer ,tant pis je l'ai écrit
        • samedi 7 juillet 2012 22:26 Bondynoise

          "mais je pense qu’il saisit que ce que sa mère raconte ne doit pas être l’alpha et l’omega de sa vie propre ." Je suis étonnée que madame Hocini ait des souvenirs aussi précis et détaillés de cette période, surtout à trois et cinq ans. J'ai pourtant une excellente mémoire, mais je ne me hasarderais pas à raconter ce qui s'est passé quand j'avais cet âge. J'aurais peur de m'approprier des faits racontés par mes proches.
          • dimanche 8 juillet 2012 20:04 Anti mythes aux logis

            http://www.clan-r.org/portail/La-Valise-ou-Le-Cercueil-sur-la-Ttre Saisissez l'opportunité de voir ce film documentaire ce soir si vous avez la bonne chaine.
          • dimanche 8 juillet 2012 14:34 blanche colombe

            crocodile pourquoi croyez vous que j'ai demandé à madame Hocini de se taire ? tout simplement pour éviter l'opposition des mémoires car il y aura toujours quelqu'un qui viendra se plaindre des crimes des français auxquels répondront ceux qui viendront se plaindre des crimes des algériens (FLN) lorsqu'on veut faire une nation unie ,il y a un moment où on doit "la fermer " et laisser parler les historiens neutres (par définition) autrement on entretient une guerre civile larvée et puis la colonisation c'est du passé ,c'est une période historique déterminée on n'a pas à dire si c'est bien ,mal ,positif ,négatif je fais une comparaison avec les guerres des chouans tout le monde est d'accord qu'il y a eu des massacres mais certains voudraient une repentance de la république or ceux qui veulent cette repentance sont des anti républicains (ils le cachent )qui n'aiment pas la République les franco algériens qui veulent une repentance de la France n'aiment pas la France finalement ,ils voudraient qu'elle ait honte ,qu'elle s'humilie au profit de leur pays de coeur l'Algérie c'est mon opinion ....tant pis si elle les dérange ...
          • samedi 7 juillet 2012 22:54 Crocodile

            C'est l'éternelle opposition entre Histoire et mémoireS. La mémoire que porte et transmet mme Hocini a été construite par ceux qu'on lui a raconté. Dans mes commentaires, je n'ai jamais cité ma mémoire. Jamais je n'ai parlé de ce qui a vécu ma famille. Car deux mémoires opposées ne peuvent se concilier qu'a travers le filtre neutre de l'Histoire. Supprimer tout commentaire refusant de se pavaner devant une Mémoire favorable au FLN par l'argumentation purement Historique, c'est refuser de faire entrer cette période dans l'Histoire. D'ailleurs les revendications de lois ou autre modes de reconnaissances de la culpabilité de la France est exactement de cet acabit. C'est vouloir échapper au jugement de l'Histoire. S'ils le refusent, c'est qu'ils savent qu'ils seront condamnés avec leurs opposants.
      • samedi 7 juillet 2012 13:48 Bondynoise

        Bonjour Anti Mythes Aux Logis, " il n’y aurait que 2 commenteires et encore par article." Un peu comme ses" autres enfants" au BB Marseille ou au BB Lyon qui est en panne depuis le 22 mai. Dommage!
      • samedi 7 juillet 2012 13:12 Bondynois

        l'entre soi de fachos c'est héla la réalité de ce blog !
        • samedi 7 juillet 2012 14:49 Swaziland

          le facho d"aujourd"hui ,c'est le croquemitaine des couillons d'aujourd"hui ; on fait semblant d'avoir peur . Lionnel l"a dit . Il n'y a jamais eu de danger fasciste en France .Plus je crains l'islamiste Mohamed Mehra ou la fripouille Fayçal Motkarii que le français à baguette et béret qui vote en son ame et conscience au Front National de Marine
        • samedi 7 juillet 2012 13:41 Bondynoise

          Vous n'avez pas d'autres arguments à avancer? C'est un peu facile de traiter les intervenants de "fachos" quand ils donnent leur point de vue. Une manière de faire taire l'autre Ce n'est pas parce qu'on soutient le BB qu'on est obligés de souscrire à tout ce qu'il écrit.Il est bon d'aller à toutes les sources. Je lis plusieurs journaux , et je remarque qu'ils donnent la parole à leurs lecteurs.
          • samedi 7 juillet 2012 17:27 blanche colombe

            chère Bondynoise j'approuve ce que vous avez écrit , je n'aime pas qu'on censure sauf les insultes sur les relations franco algériennes :tout est toujours ou noir ou blanc il n' y a jamais de mesure alors que l'histoire ne l'est pas je rappelle mes souvenirs de la guerre d'Algérie,je n'étais pas adulte mais j'ai entendu mes parents ceux ci voulaient que cette guerre s'arrête mais pas comme cela s'est passé ce fut une catastrophe pour l'Algérie qui ne s'en est pas remise :le départ des harkis et des pieds noirs mais le pouvoir actuel algérien ne l'admettra pas les harkis armés en 1962 pouvaient prendre le pouvoir en Algérie ,ils étaient assez nombreux pour le faire et il y a eu un deal entre les gaullistes et le FLN le FLN sait ce qu'il doit à de Gaulle :le pouvoir c'est d'ailleurs pour cela que les premiers résistants ont été éliminés Ben Bella en tête,ils n'étaient pas assez anti français enfin tout cela est du passé mais il a été falsifié et l'histoire racontée par le gouvernement algérien actuel ne va pas dans le sens de la vérité et malheureusement nos jeunes franco algériens y croient dur comme fer
      • samedi 7 juillet 2012 12:23 Anti mythes aux logis

        Bonjour Bondynoise Ce sont surtout les articles occini qui sont épurés! Mais si nous les laissions faire de "l'entre soi" il n'y aurait que 2 commenteires et encore par article. :evil:
    • samedi 7 juillet 2012 09:53 chahid aussi trouille

      "aient été fermés"correction
    • samedi 7 juillet 2012 06:40 monique

      merci