Vendredi à Roms

C'EST CHAUD, POLITIQUE mardi 11 décembre 2012

Par Mehdi Meklat ET Badroudine Said Abdallah

Il y a de la pluie. Et de la boue. Il y a des barrières, des bouts fer qui se bataillent. Un homme sort du camp : “Que se passe t il? Pourquoi y’a des caméras?”. Les journalistes tournent autour du camp comme des abeilles dans une ruche. Et les policiers ont barre toutes les rues. Le convoi ministériel arrive dans un nuage d’essence.

Dominique Voynet se poste devant le camp. Manuel Valls l’écoute tranquillement. Les journalistes gravitent. Au loin, des habitants du camp s’inquiètent : “ils viennent faire quoi ici?”. Un journaliste rassure : “c’est juste le ministre qui vient voir, pas de problèmes”. Juste le temps d’un rien, le ministre et le maire repartent. Six minutes seulement. “C”était juste pour voir, on va pas rentrer dedans”, balance le ministre, frileux.

Le déplacement s’éternise à Montreuil. À quelques rues de là. Toutes les voitures du convoi stagnent dans le froid sidéral. Manuel Valls est la pour “visiter des logements passerelles, mis en place par la mairie de Montreuil cet été, pour des familles Roms“. Un voisin regarde le bazar. “Ce qui chamboule, c’est pas ce spectacle. C’est plutôt ces enfants, c’est aussi de ne plus les voir menacés d’expulsion, d’être à l’école…”

Les logements passerelles sont des préfabriqués verts et oranges. Empilés les uns sur les autres. Les couleurs donnent de la couleur. Des enfants de la résidence s’amusent autour des caméras. “Y a trop de monde, on peut pas rentrer chez nous” dit l’un. Ils s’en vont faire un tour. Ils reviendront plus tard, quand le cirque sera passé.

Valls monte à l’étage, visite un bout, écoute la maire qui lui fait la démonstration. Une conseillère municipale explique : “Il y a ici 11 logements, 10 familles. Ce sont pas des familles qu’on a choisies, seulement il y a une liste précise. Mais on a privilégié les familles qu’on suit depuis 2008.” Avant de balancer : “Ce projet peut nous faire perdre la mairie. Ça nous rend pas populaires, mais on assume. Ni le PS, ni le PC n’ont voté pour ce projet.

Le ministre est déjà redescendu. Les caméras s’empressent autour de lui. Et il débite : “Je suis venu voir ces dispositifs d’insertion qui peuvent marcher si on y met de la lucidité et de la volonté.” Dominique Pilon, conseillère municipale, glisse que ce “dispositif pourrait donner l’exemple à d’autres villes, ce n’est pas de l’angélisme“. Avant de fuir, Manuel Valls annonce qu’il mettra “fin à l’aide au retour.” Dominique Voynet dit : “Enfin.” Et un militant d’une association de soutien aux Roms casse : “Il peut dire ce qu’il veut, c’est la même politique que le gouvernement précédent. Tout pareil.” Manuel Valls est déjà loin.

Mehdi Meklat et Badroudine Said Abdallah

Les réactions des internautes

  1. vendredi 14 décembre 2012 11:04 Clément

    La "conseillère municipale" est en fait première adjointe et se nomme Catherine Pilon, et non Dominique.
  2. mercredi 12 décembre 2012 20:49 BOBER.ICHON

    Mr Valls veut supprimer la petite aide au retour des Roms pour qu'ils restent ici et bénéficient de toutes les aides sociales...Mr Valls,j'envisage de me rendre en vacances en Roumanie cet été et pensez-vous que le gouvernement Roumains me donnera une aide pour payer mon retour en France ?
  3. mercredi 12 décembre 2012 06:53 Alain

    L'économie bulgaro-roumaine va pâtir de cette suppression de "l'aide au retour": les allées-et-venues rémunérées entre ces pays et le nôtre étaient devenues une vraie activité économique.
  4. mercredi 12 décembre 2012 00:39 Cath

    Il ne faut pas confondre le droit de circuler et celui de s'installer, qui au sein de l'UE se fait selon des critères précis : les gens ne doivent pas être à la charge de la société d'accueil. Si les Roms étaient français, on leur retireraient leurs enfants. Il est inadmissible de les faire vivre dans de telles conditions et de les conditionner à voler. Quant à la condition des femmes, elle n'est jamais abordée par les associations de défense des Roms tant le sujet est explosif.
    • mercredi 12 décembre 2012 17:48 Mathieu

      En même temps, si on leur donnait le droit de travailler juste comme tout le monde, ça serait un bon début. La suppression de la taxe pour les patrons pour faire bosser un Rom est bientôt en route (ouf), mais la honteuse liste de métiers dit "réservés", c'est toujours d'actualité, même si elle a été élargie.
      • jeudi 13 décembre 2012 15:11 samson

        tu peux donner le droit de travailler ,matthieu ,mais as tu ,avons nous du travail à donner ? le rom a la chance d'avoir toute sa famille autour de lui où qu'il aille.Cela constitue une force .Le SDF de souche n'a pas de caravane . Il est plus seul ,plus méprisé qu'un chien .Il grelotte au seuil de ta maison . Lui as tu ouvert ta porte ,hier nuit ?Lui as tu offert de partager ton plat . Celui qui agit ainsi a seul droit de parole .Les autres sont faux comédiens
        • jeudi 13 décembre 2012 17:01 Mathieu

          Je ne fais pas malheureusement la campagne avec "Les Restos" cette année, je ne vais pas m'inventer une vie (même si la tentation est forte ici, au milieu de tant de récits rocambolesques), mais je fais au mieux pour aider depuis des années, en bon gros gauchiste qui se rachète une conscience, de la même manière que quand on m'a dégagé de chez moi et que j'ai été accueilli dans un foyer malien quelques semaines. Le SDF non-rom n'as pas "moins" d'aides qu'un Rom, venez dans les CCAS ou autres institutions, posez la question. Ils sont, d'un point de vue législatif, des sous-européens et toute leur vie se résume à une caravane bien souvent et une caisse (souvent belle, à défaut d'une barraque). Ils se cassent d'un pays où ils sont persécutés, je vous verrais bien à leur place. Les accueillir, c'est pas votre genre, on A compris. Samson, 2 fois en 24h... c'est quoi être "de souche" ? Ça remonte à quand cette dite "souche" ?
          • jeudi 13 décembre 2012 20:20 samson

            Le SDF de souche - est le plus malheureux puisque c'est chez lui qu'il est malheureux . Il n'est pas naturel qu'il soit si pauvre et si seul . Il n'est pas le fils du vent . Aucun média ne s'interresse à lui.. Et les mathieu ne lui ouvrent pas la porte Mieux vaut etre rom en France . mathieu alors plaidera pour vous sur Bondy Blog
      • jeudi 13 décembre 2012 14:20 Cath

        De quel savoir-faire disposent-ils ? Ont-ils envie de travailler ? Les Roms, comme les Juifs, ont une histoire difficile, mais ces derniers ont su rebondir, ce qui n'est pas sans provoquer parfois quelques jalousies. Les enfants de Roms sont difficiles à scolariser car il est plus lucratif de les envoyer mendier. On n'entend pas les associations sur ce fléau.
  5. mardi 11 décembre 2012 15:53 calypso

    Ce que je retiens de cet article, c'est que l'on choisit d'aider ces gens en se posant la mauvaise question:quand vont ils repartir? La réponse est jamais. Je suis contre le fait d'aider les roms, car c'est un peuple qui refuse de nos lois se fichent de nous et en plus fait travailler des gosses. Je sais, les partisans de la bonne conscience vont dire il faut aider tout le monde, mais ils veulent rester chez nous et profiter du système. Si les politiques veulent aider ces gens qu'ils fassent en sorte qu'ils soient protégés en Roumanie pas en France. J'en ai marre d'etre solliciter par les nettoyeurs de pare brise ou les mendiants, marre de ne pas pouvoir marcher tranquille sans qu'une "sourde' veuille me faire signer sa pétition. Je suis remontée contre ces gens qui laissent leurs gamins au soleil ou dans le froid et qu'aucun flic viennent les faire dégager, et ça me reste en travers de la gorge quand je vois des gosses venir mendier au Mcdo alors que les gens veulent manger. Vous trouvez que j'exagère? Non, car je viens de donner des exemples de choses que j'ai vu. Alors tout le monde a droit à une seconde chance, mais les roms ne veulent pas s'intégrer. C'est une réalité. Les politiques leur offrent des batiments, qu'ils donnent du travail aux gens qui en ont besoins, qu'ils donnent des logements aux familles qui sont logées dans des taudis. Et surtout qu'on arrete de les présenter comme des victimes.
    • mercredi 12 décembre 2012 17:51 Mathieu

      OH MON DIEU ! On vous "glisse des pétitions" ? On vous empêche de manger... Qu'on leur donne les droits qu'ont les autres intra-européens, après on verra si on doit leur jeter la pierre de vouloir traîner leur misère. Et puis les clichés, ça va aller. "Les politiques leur offrent des batiments" > ah oui ? lesquels ont été donnés ? J'attends impatiemment votre réponse, juste un minuscule petit lien Internet (hors M.O.U.S. bien sûr, c'est pas du jeu ^^)
      • mercredi 12 décembre 2012 18:23 Bondynoise

        @Mathieu, J'ai trouvé ce lien, mais vous pouvez chercher vous-même. http://www.20minutes.fr/ledirect/1041194/marseille-batiment-vide-requisitionne Vous êtes le pseudo Mathieu, alias muslim, alias Izem ? Ou un autre Mathieu?
        • jeudi 13 décembre 2012 17:04 Mathieu

          J'ai lu le lien... et en quoi le gouvernement loge-t-il gratos là dedans ? Emmaüs aide tout le monde de +, sans distinction. Ils sont très bien je trouve. Et pour les "pseudos"... j'ai lu le-dit Mouslim, je ne partage pas ses idées, je ne suis pas non plus du FBI ou CIA (je lis de ces trucs dans les commentaires). Si seulement :D Jack Malone quoi. Nan ! Le Mentalist ^^
  6. mardi 11 décembre 2012 10:32 blanche colombe

    les articles sur les roms sont une antienne ce que je voudrais ,c'est que quelqu'un nous donne la SOLUTION que faire ? le renvoi :ils reviendront car il n'y a plus de frontières et ceux qui disent qu'il faut remettre des frontières sont des démagogues ,les 100 000 frontaliers lorrains n'en veulent pas l'installation :c'est un possible appel d'air la seule piste c'est en amont mais c'est un problème de pays émetteur ,ce que j'ai à dire c'est que les femmes sont souvent maltraitées (mendicité ,prostitution ,vol )et comme toujours on se tait sur les violences faites aux femmes et roms en particulier l'éducation des filles est perçue comme un danger car il faut qu'elles restent chastes ,le mariage est endogame , des filles éduquées pourraient s'émanciper ,quitter la communauté ,voir d'autres hommes voilà une piste :essayer de trouver une solution par les filles mais c'est carrément impossible car énoncer cette simple vérité que de dire que les femmes roms sont maltraitées serait vue comme une stigmatisation de la population rom entière il faudrait avoir le courage de le dire que de donner une pièce de monnaie à une femme rom ,c'est comme donner à une esclave
    • mercredi 12 décembre 2012 18:47 Christophe le mouslim

      En effet , Les Roms se mettent en marge de la société , cela etant du a une structure sociale arieré . ils doivent vivre en clan et payer le tribu a leur seigneurie d'ou les tres belles villa cossues des rois Roms en Roumanie . lorsque un Rom sera capable de sortir de ce carcan en tant qu'individu il pourra alors pretendre a s'integré dans notre beau pays . Mais lorsque je vois de mes propres yeux la consideration qu'ils portent a leurs enfants( obligation de mendier , de voler ) afin de nourrir de gros crasseux alcoolisés , désolé mais ma compassion a des limites.
    • mercredi 12 décembre 2012 12:42 hop HOPE

      BlancheColombe Georges Pompidou a dit Il faut demander pour que je puisse vous donner Que dire ;si ce ne sont pas ces femmes elles-mêmes qui demandent de l'aide quand à leur condition, comment imaginer qu'elles soient prêtes à assumer les conséquences de ceci , l'exclusion de leur communauté , les critiques , la perte de leurs amies ,voire la séparation de leurs enfants le rejet de la part de leur parentèle , l'obligation de s'auto-suffire .... Trouver leur place dans la société ...quelle qu'elle soit Voir seulement la difficulté afin de permettre l'évolution des femmes en France au cours des années passées et actuellement alors que de nombreux progrès quant à leur bien-être , protection ou situation leur sont encore réfutées bien souvent
      • mercredi 12 décembre 2012 14:18 blanche colombe

        hop Hope les roms sont les survivants des "chasseurs cueilleurs " de la préhistoire avant l'essor de l'agriculture et de l'élevage les roms vont là ou il y a des fruits et du gibier (je caricature à peine )les roms ne vont plus cueillir et chasser dans la campagne ,il leur faut des villes pour pouvoir cueillir et chasser le vol (la cueillette) leur est indispensable pour vivre car ils n'ont pas la culture de la sédentarisation pouvons nous avoir encore des" chasseurs cueilleurs "dans nos sociétés ? et surtout des personnes qui pensent que prendre des pommes sur un arbre ou dévaliser une maison n'est pas un délit car la terre appartient à tous donc les fruits de la terre appartiennent à tous . les chasseurs cueilleurs se sont sédentarisés quand l'agriculture et l'élevage se sont imposés comme moyen de subsistance . est il possible de sédentariser les roms ? s'ils se sédentarisent ,ils perdent leur statut ,ce ne seront plus des roms,leur communauté sera dissoute il faut avoir le courage de le dire ,et ce n'est pas être raciste ou xénophobe !
        • jeudi 13 décembre 2012 12:16 hopeHOPE

          BLANCHECOLOMBE Bonjour , je ne vous ai jamais prise pour une raciste Mais empêcher les femmes roms de péréniser leur triste sort que vous décrivez cela ne me parait pas d'actualité , l'autonomie totale il faut s'y préparer Les chasseurs ceuilleurs et le vol pour eux étant une simple ceuillette ... Merci de l'éclairage que vous donnez quand à leur "vision " de leurs droits et de la façon de concevoir la vie J'aime les intervenants(es) comme vous qui éclairent les choses sous un autre angle Bonne journée à vous
        • mercredi 12 décembre 2012 17:54 Mathieu

          Si, un peu. Juste... un "peu".
          • jeudi 13 décembre 2012 13:02 ok

            c etait pour mathieu
          • jeudi 13 décembre 2012 13:01 ok

            tu devrais en prendre quelques uns chez toi!!!on va bien rigoler . j ai eu le bonheur d avoir un camp prés de chez moi,a environ 300 mètres.des gens honnêtes,travailleurs,très propre,aucun problème de voisinage,très respectueux et d une serviabilité remarquable. va si essaye je te le recommande .
          • mercredi 12 décembre 2012 18:29 blanche colombe

            et puis je sais lire ! ces 10 familles ,elles sont là depuis 2008 et en 4 ans elles n'ont pas évolué ,elles sont toujours dans ces logements de fortune ,ces logements passerelle comment croire en une installation -intégration ? le logement passerelle devrait être une étape pas un but !
          • mercredi 12 décembre 2012 18:15 blanche colombe

            Mathieu , je ne veux pas de communautarisme en France et les roms sont une communauté qui se réclame comme telle ! donc je suis raciste et xénophobe parce que je suis contre le communautarisme est ce cela que vous voulez me signifier .
    • mardi 11 décembre 2012 11:43 Christophe le mouslim

      le renvoi :ils reviendront car il n’y a plus de frontières et ceux qui disent qu’il faut remettre des frontières sont des démagogues ,les 100 000 frontaliers lorrains n’en veulent pas l’installation :c’est un possible appel d’air @blanche colombe : et pourquoi pas la restauration des frontieres , je suis Lorrain d'origine et meme avant le traité de maastrich, les Lorrains ont toujours ete travaille Au grand Duché .
      • mardi 11 décembre 2012 12:06 blanche colombe

        christophe vous n'avez pas pris l'A31 depuis longtemps je suppose au nord de Thionville ,il y a des embouteillages chaque matin et le soir alors avec une frontière (douane , contrôle et le reste ),je ne vous dis pas ce que cela deviendrait . PS un de mes fils a travaillé au Lux ,je sais comment cela se passe
        • mardi 11 décembre 2012 14:02 Christophe le mouslim

          @blanche colombe La suppression de nos frontieres a des fins de reductions de temps de parcours n'est pas du tout un argument recevable , le retablissement de nos frontieres aurait des buts géopolitiques et symbolique d'un etat souverain beaucoup plus important et plus crucial que le semble enjeu d'une reduction du temps de parcours entre son bureau et son domicile. De plus il y aurait d'autres possibilités pour fuidifier le traffic : comme la pratique du télétravail ou reserver une file de circulation aux véhicules pratiquant le covoiturage .
          • mercredi 12 décembre 2012 17:53 Mathieu

            Le bouc émissaire... 30 à 40.000 roms en France et ça piaille... hier c'était les espagnols, les bretons, les polonais, les tsiganes du sud, les arabes, etc...
          • mercredi 12 décembre 2012 13:45 blanche colombe

            à Christophe et à Cath excusez moi mais il faut connaitre la région pour savoir que le retour à des frontières serait impossible entre le Lux et la Lorraine les villes se touchent ,l'autoroute est déjà saturée (voir le lien ) ,il n'y a pas de no man'land entre la France et le Lux mettre une douane équivaudrait à avoir un embouteillage permanent jusqu'à Nancy les camions de toute l'Europe passent par cette autoroute ,c'est une file continue d'ailleurs entre 7 h et 21 h les camions ne peuvent pas se dépasser ,ils doivent rouler les uns derrière les autres sur la file de droite la file de gauche est réservée aux voitures c'est infernal ,je vous le dis mais comme il n'y a pas de parisiens qui passent par cette autoroute ,elle n'est pas prioritaire voilà je vous le dis !
          • mercredi 12 décembre 2012 13:00 Cath

            D'accord avec vous Christophe. Autrefois il me semble que les frontaliers qui travaillaient en Suisse avaient une espèce de document qui attestait de leur statut et leur permettait d'être rapidement identifiés à la frontière, sans créer d'embouteillage, d'autant plus que la passant deux fois par jour, ils étaient rapidement identifiés par les douaniers. La Suisse a commis l'erreur d'intégrer l'espace Schengen, n'importe qui peut y entrer à présent, la délinquance explose.
        • mardi 11 décembre 2012 12:08 blanche colombe

          voilà pour ceux qui ne connaissent pas la pire autoroute de France http://fr.wikipedia.org/wiki/Autoroute_A31_(France)
  7. mardi 11 décembre 2012 06:04 abdel

    A quand la vérité sur cette immigration économique ? L'angélisme que développent les médias se fait sur un déni de démocratie , un déni de nuisances envers les riverains qui constatent souvent que les roms ne font rien pour respecter les régles élémentaires du vivre ensemble. Autre scandale les conseilleurs ne sont pas les payeurs, les poilitiques verts roses veulent des roms mais loin de chez eux et de préférence dans les quartiers populaires. www.wattrelosplouys.over-blog.com Un ex PS un vrai écoeuré !!!
    • mercredi 12 décembre 2012 17:59 zed

      Après ils se demandent pkoi le FN monte, ou pkoi des riverains excédés passent a l'acte. d'ailleurs la solution est la, passer a l'acte, bruler des camps, les virer a coup de batte de base ball. Ca s'est passé a marseille, les roms sont parti, et les riverains pas inquiétés : conclusion, préparer vos cocktail molotov !
      • jeudi 13 décembre 2012 12:20 hopeHOPE

        zed bonjour Attention votre com peut-être pris pour un "pousse au crime " Bonne journée à vous
      • mercredi 12 décembre 2012 19:28 hip hip hip hourra

        "brûler des camps, les virer à coup de batte de base-ball". José D'Arrigo nous apprend que: -Soit vous êtes arabe ou noir et vous avez un esprit vindicatif. -Soit vous êtes européen et vous êtes raciste. http://www.dailymotion.com/video/xu1rg7_pas-racistes-puisque-pas-europeens_news
    • mardi 11 décembre 2012 13:23 XXXXX Amerigo

      La France n'a pas de pétrole mais elle a des immigrés . C'est sa seule richesse