Et ma grand-mère sur la place Taksim

AMBIANCE, CULTURE jeudi 27 juin 2013

Par Tom Lanneau @TomLanneau93

Début juin, Nicole et André, deux retraités se sont rendus à Istanbul, alors en pleine ébullition. De leur voyage ils ont ramené quelques souvenirs de manifestation et des photos. Reportage.

Depuis la fin du mois de mai, la Turquie est en proie à de violents affrontements entre les forces de l’ordre soutenant Erdogan, l’actuel premier ministre du pays, et une partie du peuple turc, plus particulièrement composée d’étudiants et de jeunes.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase s’est produite lorsque le gouvernement a souhaité l’abattage des arbres du parc Gezi, au centre d’Istanbul, pour y construire un centre commercial. Mais ces tensions résultent d’un ensemble. Et plus particulièrement des accusations d’islamisation progressive de la société (nouvelle taxe sur l’alcool, vente d’alcool interdite à partir de 22h, construction d’une nouvelle mosquée au cœur d’Istanbul…) alors même que la Turquie revendiquait l’héritage laïc de la République Kemaliste.

Nicole et André, deux retraités français partis visiter Istanbul du 5 au 13 juin, ont profité de cette escapade pour prendre quelques clichés, en immersion avec les manifestants. Démarche d’autant plus atypique qu’ils nous disent que rares sont les occidentaux à être présents lors des manifestations.

 

Tom Lanneau