Médine : "j'ai la vocation d'un démineur"

AMBIANCE jeudi 28 mai 2015

Par Tom Lanneau @TomLanneau93

A 32 ans, le rappeur vient de sortir un nouvel EP. Un album qui fait “exploser les sujets” pour limiter les dégâts et réfléchir aux solutions. Rencontre.

17 heures au café de l’industrie, à quelques rues de la Bastille. Le rappeur havrais Médine (de son vrai nom Médine Zaouiche) arrive en short noir avec un gilet kaki. Lors de ses passages à la capitale, cet homme aux épaules d’ogre enchaîne les rendez-vous : interventions dans des établissements scolaires, dans des maisons de quartier, interview avec la presse… Personnellement, ma première vision est celle d’une barbe surmontée par de larges lunettes et des cheveux bruns très courts. Humble et réfléchi, il exprime ses idées la voix posée tout en buvant son café, avec l’ambiance vintage produite par le jazz diffusé dans le café. Ses réponses ne sont pas de longues réflexions verbeuses : tout comme dans ses textes, Médine est incisif.

Bondy Blog : Tu viens de sortir ton nouvel EP intitulé “Démineur”. Pourquoi ce nom ?

Médine : “Démineur” parce que ça devrait être le sous-titre du métier de rappeur. Selon moi, on a cette utilité de manier des sujets “explosifs”, pour pouvoir les désamorcer, les déminer, apporter des éléments de réponse qu’on n’a pas forcément dans le débat public et tenter de donner la vision issue des banlieues, de ceux qui vivent l’injustice plutôt que de laisser parler ceux qui l’analyse. Et comme pour les démineurs, il faut parfois faire exploser les sujets car il n’y a pas d’autre solution que de faire sauter la bombe tout en limitant les dégâts.

Pour toi, ta musique ne peut donc être dissociée de sa dimension politique ?

Moi je ne conçois pas le rap autrement. Après ça ne veut pas dire que c’est le seul type de rap que j’impose aux autres.

Dans ton titre “Don’t laïk”, tu estimes que la laïcité a été pervertie. Finalement, ta position prône-t-elle l’abandon pur et simple de la laïcité ou bien une rénovation de son principe ?

Ma vision, c’est de revenir à son sens originel sur laquelle beaucoup se sont perdus. Il faut revenir à cette laïcité qui inclut, et non pas qui exclut. La laïcité originelle est un formidable outil qui nous permet de coexister en paix et qui sauvegarde nos libertés. C’est quand elle est manipulée par certains politiques et éditorialistes que ça devient un problème. Certains voient en la laïcité un rempart contre l’islamisme, mais en réalité, un rempart contre l’islam et les musulmans. C’est ce que j’appelle précisément les laïcards dans ce morceau, les extrémistes laïcs et qui font de ce principe un outil antireligieux plutôt qu’un outil d’acceptation de tous les courants, de toute la diversité de la société française.

Est-ce que tu penses qu’aujourd’hui, la laïcité est un des points de crispation principal de la société française ?

Principal, non. Mais c’est un point qui est de plus en plus dominant dans les débats publics, chez ceux qui monopolisent la parole. Ce sujet finit par masquer de véritables problèmes. C’est là qu’on en arrive au fond du projet “Démineur”. La laïcité dévoyée ne fait que masquer des problèmes plus profonds : une crise identitaire dont on ne trouve toujours pas le remède et une crise économique dont on tente de nous faire croire qu’elle est de la responsabilité des jeunes issus de l’immigration, de l’islam. D’ailleurs, je me sens aujourd’hui beaucoup plus laïc que Nadine Morano, je me sens beaucoup plus fidèle à l’esprit de la laïcité que Robert Ménard, que pas mal d’intellectuels qui s’en revendiquent finalement.

Concernant la relaxe des deux policiers jugés dans l’affaire de la mort de Zyed et Bouna, tu ne t’es toujours pas exprimé publiquement. Quelle est ta réaction ?

10403050_10205709661413025_6557055128822694543_nSi je réagis tout de suite, je réagis avec violence. Il y a quelques jours, avec de nombreux rappeurs, nous avons fait un concert en hommage à Malcolm X et à son discours. Mais je ne sais pas si la non-réaction qu’on a eue s’inscrit dans la mémoire de Malcolm X. Je me souviens d’un homme hystérique lorsque l’on a lynché deux jeunes filles à Birmingham au moment de la période ségrégationniste car elles souhaitaient rentrer dans les écoles. Mais je ne veux pas céder à la part qui me demande de réagir de façon épidermique parce que le signal à envoyer après ce jugement, c’est clairement : quand vous crevez, vous jeunes issus de l’immigration, vous musulmans, vous jeunes des classes populaires, on en a rien à foutre et on s’en tamponne. Pire que ça : on va même laisser certaines personnes comme Marion Maréchal Le Pen, Estrosi et d’autres, dégueuler sur vos dépouilles. En général, quand j’ai autant d’indignation, autant envie de répondre violemment à ce genre de choses, je me mets à écrire. J’ai cette chance d’avoir cette soupape qu’est le rap aujourd’hui.

Est-ce que tu penses que depuis la mort de Zyed et Bouna, les choses ont changé pour les habitants de banlieue avec les associations et les mouvements qui ont accompagné ces événements, mais également avec l’avènement de la gauche au pouvoir ?

Je suis très pessimiste. Ça fait 10 ans et les choses empirent. J’en sais quelque chose, j’habite dans un quartier populaire qui s’appelle Caucriauville, et mon quartier est en proie au populisme qui est à la fois politique et religieux. Il y a des groupuscules qui se revendiquent de l’islam dans les quartiers et qui radicalisent les jeunes de quartier avec une compréhension géopolitique très faible et qui surfe sur les frustrations de ces zones populaires en leur promettant une vie meilleure mais qui en réalité est pleine de frustrations. J’ai aussi vu mon quartier tomber dans le populisme de la “dissidence”, le populisme soralien. J’ai également vu une certaine forme d’antisémitisme tenter d’investir nos quartiers. Il y a des associations qui étaient censées pouvoir lutter contre ça. Que font ces associations ? Où vont les milliers d’euros de subvention qu’elles reçoivent ? Est-ce qu’ils n’ont pas aseptisé un petit peu plus les volontés d’émancipation ? En tout cas je n’attends plus rien des partis politiques ou de ces associations dites antiracistes. Je m’autodétermine et je tente de me rendre utile à ma façon. C’est pour ça que dans mes musiques, je parle d’éducation populaire, que quand je vais dans une ville je prends de mon temps et je vais rencontrer des maisons de quartier. Avec le peu de connaissances que j’ai, j’essaye d’être dans une démarche “d’éducation populaire”.

L’émancipation dans les quartiers populaires ne doit donc plus reposer ni sur les associations, ni sur les partis politiques ? Selon toi, on ne peut plus compter sur la communauté ?

C’est la fin d’un monde. L’autodétermination ce n’est pas l’organisation communautaire mais l’organisation populaire, avec les gens de bonne volonté qui continuent de vouloir œuvrer pour le bien commun. Moi j’ai une petite association qui s’appelle Don’t panik team, qui vaut ce qu’elle vaut, qui essaye de travailler sur la construction individuelle à travers les sports de combat. On sait que pratiquer un sport de combat émancipe, libère les frustrations et les peurs, car quand on rentre sur un ring pour affronter un adversaire, c’est un peu l’allégorie de la vie au quotidien. Je n’attends donc rien de ces “philanthropes”, de ces intellectuels qui prétendent libérer la banlieue des prédicateurs alors qu’ils ne font en réalité qu’agiter des épouvantails. Aujourd’hui, il faut s’autodéterminer, notamment avec un formidable outil qui s’appelle Internet.

Tu as deux jeunes enfants, Massoud (6ans) et Mekka (4ans). Est-ce que tu penses que quand ils auront ton âge, les mentalités auront évolué vis-à-vis des enfants d’immigrés ?

Je suis très pessimiste pour mes enfants, surtout au vu des éléments de Charlie Hebdo, de la teneur des débats qui ont suivi et de cette espèce de polarisation de la société française entre les “je suis Charlie” et les autres. C’est d’ailleurs pour Massoud et Mekka que je continue de choisir cette orientation engagée et subversive dans mon art. Pour moi, le rap n’a d’utilité que lorsqu’il est subversif. Et ça me coute énormément. J’ai subi deux contrôles fiscaux à cause du clip “Don’t laïk”. On a même été jusqu’à me demander une transparence absolue sur les comptes de mes enfants. On sait donc qu’aujourd’hui il y a une liberté d’expression qui est relative en fonction de qui tu es, d’où tu viens […]

C’est ce qui me permet de comprendre, et non pas d’excuser, le processus de radicalisation dans les quartiers populaires, qui subissent de multiples vexations sociales et identitaires de la part de différents médias, de différents politiques. Aucune marge d’émancipation n’est possible quand on allume la télé, quand on va dans un kiosque à journaux tellement tu es renvoyé à tes propres appartenances alors que tu fais partie de la France. Mais à force de combattre, j’ai peur de finir par céder à la radicalisation. Et heureusement que j’en ai la crainte ! C’est ce qui me permet de ne pas y sombrer. Mais quand on subit ça pendant un certain temps et qu’il y a une affaire comme celle de Zyed et Bouna, c’est quoi notre réaction là-dedans ? En plus de ça, la liberté d’expression n’est pas tolérable lorsque tu es issu des quartiers populaires parce qu’on renvoie ça tout de suite à de la sédition alors qu’en réalité c’est une soupape. Alors quelle est notre marche de dialogue ? Je ne sais pas combien de temps on va encore pouvoir tenir à écrire des textes plutôt qu’à se radicaliser.

Donc tu penses que les choses vont dans le mauvais sens ?

Mais j’espère toujours ! Si on enlève l’espoir, il ne reste rien, je me radicalise, je deviens une bombe sur patte ! Or, je suis un démineur pour l’instant et je compte bien le rester. [large sourire]

Donc pour toi la frontière est extrêmement fine entre la protestation et la radicalisation ?

Un rappeur doit être sur cette ligne-là. Celui qui en est totalement éloigné ne fait que divertir, complaire. Pour moi, comme le disait Albert Londres à propos des journalistes : “Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie”. Moi j’ai une empreinte fortement engagée : j’ai la vocation d’un démineur. D’ailleurs, la devise des démineurs en France m’a beaucoup séduite et a été mon leitmotiv durant l’écriture de ce projet : “la première erreur est souvent la dernière”. Et en réalité, c’est ça. Il suffit que tu dérapes, que tu sois un peu trop appuyé sur ta plume pour dénoncer quelque chose, pour être mis au banc des marginaux et ne plus être entendu du tout. Mais ça ne veut pas dire qu’il faut rendre le terrain.

Tom Lanneau

Les réactions des internautes

  1. dimanche 7 juin 2015 13:06 Guillaume

    Médine l'imam du rap français nous sert sa soupe idéologique. Comment peut on donner autant de crédit à une personne qui veut essentialiser les musulmans Français?! Comme beaucoup de rappeurs engagés, il a viré dans la religion et sa vision la plus radicale. Son titre et son clip dont laik n'a rien de subversif, c très clair. On remplace les mots laique par islam, et on a toutes les assocs qui sautent à la gorge de ce morceau pour racisme, à juste titre. Il se sent plus laique que certaines personnes, mais revendiquent le port ostentatoire de signe religieux à l'école.... Ok le boys n'a rien comprit à la laicité, il devrait lire "traité sur la tolérance" de Voltaire. Medine l'exemple même de l'abandon durant des décennies des enfants des quartiers populaire, d'enfants de parents issu de l'immigration. Voilà le résultat. La laicité n'est pas exclusive, elle est ferme envers les revendications communautaire et religieuse qui n'ont rien à faire dans la sphère public. C un concept émancipateur qui considère les individus comme des individus avant tout, et traite tout citoyens de la même façon. Elle permet à chacun de s'arracher de sa communauté d'origine, sans la renier, pour aller vers l'autre sans prosélytisme, a priori, apaisé. Si l'islam est le thème central c'est parce que certains se servent de cette religion comme outil politique dévoyant le sens même de la spiritualité qui n'est que d'ordre du prive. La laicité ne combat pas l'islam, elle combat tout les intégrismes et ça a commencé avec les cathos intégristes où durant des siècles de lutte la laicité a finit par s'imposer après des successions de guerre civile, de religion. Si les musulmans extremiste avaient subit ne serait ce qu'un dixième que ce qu'ont subit les cathos et juifs intégristes de l'époque, mais tout les idiots utile de l'islamisme se jetterait d'une falaise. Il serait raciste et islamophobe de considérer un musulman comme à part dans la société française, devant être traité comme un indigène, incapable d'appréhender les valeurs des lumières, de son pays. Que pense Médine des femmes, dans les pays théocratique ou à fort imprégnation du religieux, où elles se battent pour ne pas être voilé, pour aller à l'université sans voile, pour avoir le droit de porter des jupes courtes. Que pense Médine de tout ces pays où les minorités religieuse sont persécutés, où on lapide homosexuelle, femmes adultères?! Médine dénonce un racisme en en faisant lui même en voulant essentialiser les musulmans Français. Quand c JMLPen qui le dit c raciste, quand c un rappeur musulman tout de suite c progressiste....
    • mardi 9 juin 2015 11:34 klm75

      Vous mettez des milliers de personnes: hommes, femmes et enfants dans le m^me sac fourre tout sans distinction, c'est pratique et confortable cela vous empêche de raisonner et de prendre du recul par rapport à la situation. Cet amalgame et cette globalisation permanente est dangereuse et nocif pour le vivre ensemble et la cohésion sociale dans notre pays. Il faut au contraire tendre la main et convaincre les personnes qui sont arque boutés sur leur convictions de l'importance de faire la part des choses et de laisser la religion dans son cercle privé quelle soit chrétienne, juive, musulmane... Le rejet n'est pas une solution car elle engendre le repli sur soi, le racisme, les discriminations... engendre pour les victimes de la souffrance psychique et la mort social au bout du compte. Notre pays a besoin de tous ces enfants quelques soit leurs origine, sexe, religion....Il faut tout mettre en oeuvre pour vivre en bonne intelligence et en harmonie c'est une question de survie et il en va de notre avenir commun dans notre pays. Notre devise républicaine n'est elle pas : liberté, égalité, fraternité on peut y ajouter équité, solidarité... ne sommes nous pas le pays des droits de l'homme, de tous les hommes sans exception, ni distinction.
      • mardi 9 juin 2015 13:21 Guillaume

        Parlez en à Medine, ce n'est pas moi qui essentialise les musulmans, si vous m'aviez lu vous auriez comprit qu'enfermer un croyant dans cette seule et unique case, c du racisme, de faire des règles spécifique selon sa croyance le religieux passant au dessus de la citoyenneté, c du racisme. Je suis pour l'égal traitement entre tout les français et Française. Où avez vous lu que je mettais tout le monde dans le même sac?! Si vous parlez des intégristes et autre idiot utile de l'islamisme, dont certains ne sont pas musulman, oui je les met tous dans le même sac, un intégriste reste un intégriste. Médine en fait partie, il nous sort le discours type des frères musulman
        • mardi 9 juin 2015 19:12 rosebonbon

          Tous les intégristes et les intégrismes et ce quelques soient l'origine ou la religion, tous les racistes et les essentialistes sont non seulement toxique, mais surtout dangereux pour la paix dans notre pays et à travers le monde. L'union entre les peuples et la solidarité avec les républicains, les démocrates et les humanistes à travers le monde peuvent changer l'escalade de la guerre et de la haine.
  2. dimanche 31 mai 2015 21:15 martha

    La laïcité a été un frein à la toute puissance du catholicisme et le combat a été rude en 1905. Penser que la laïcité est "dévoyée" est faux. Le problème est que l'islam est très voyant par la tenue des jeunes filles en foulard ou voile, d'où les "crispations" de la société. Ne pas oublier que pour les catholiques, il n'était pas de bon ton dans les années 60, 70 de s'affirmer comme tel, car celui ci était moqué, ridiculisé souvent. D'où aussi le fossé admis avec l'islam et une religion qui s'affiche, à l'inverse de la religion catholique.
    • mardi 9 juin 2015 00:54 moi

      Tu essayes de raisonner, mais ces gens ne raisonnent pas et ne veulent pas raisonner. Ils veulent coloniser la France et la colonisent, c'est malheureusement aussi simple que cela : pour eux il s'agit de créer ici ce qui existe là-bas, point barre...
      • mardi 9 juin 2015 11:33 klm75

        Les "gens " ce sont qui ? Vous mettez des milliers de personnes: hommes, femmes et enfants dans le m^me sac fourre tout sans distinction, c'est pratique et confortable cela vous empêche de raisonner et de prendre du recul par rapport à la situation. Cet amalgame et cette globalisation permanente est dangereuse et nocif pour le vivre ensemble et la cohésion sociale dans notre pays. Il faut au contraire tendre la main et convaincre les personnes qui sont arque boutés sur leur convictions de l'importance de faire la part des choses et de laisser la religion dans son cercle privé quelle soit chrétienne, juive, musulmane... Le rejet n'est pas une solution car elle engendre le repli sur soi, le racisme, les discriminations... engendre pour les victimes de la souffrance psychique et la mort social au bout du compte. Notre pays a besoin de tous ces enfants quelques soit leurs origine, sexe, religion....Il faut tout mettre en oeuvre pour vivre en bonne intelligence et en harmonie c'est une question de survie et il en va de notre avenir commun dans notre pays. Notre devise républicaine n'est elle pas : liberté, égalité, fraternité on peut y ajouter équité, solidarité... ne sommes nous pas le pays des droits de l'homme, de tous les hommes sans exception, ni distinction.
        • mardi 9 juin 2015 13:22 Guillaume

          Vous écrivez le même posts partout.... Encore un déséquilibré, que fait la modération?!
  3. dimanche 31 mai 2015 17:55 rosebonbon

    Catégorisation, stéréotypes et préjugés:" Dans le contexte humain, la catégorisation tend à légitimer les catégories en leur conférant plus qu’une existence, une essence. On catégorise les gens et les objets en fonction de l’idée qu’ils posséderaient la même nature, c’est le processus de catégorisation qui préside aux Stéréotypes. La formation du stéréotype correspondrait à une logique essentialiste, cela consiste à expliquer ce que les gens font (conduites, comportements) par ce qu’ils sont (essence, nature). Aussi, une logique essentialiste est-elle souvent apparentée à une logique raciste. Le préjugé est,quand à lui, une attitude défavorable envers une ou plusieurs personnes en raison de leur appartenance à un groupe particulier. On l’a souvent décrit comme manifestant une forte charge affective et de l’hostilité. Si le stéréotype est plutôt descriptif et collectif, le préjugé serait plus individuel et normatif. On observe que dans toutes les sociétés, il existe des groupes de personnes qui sont affublés d'un stéréotype d'infériorité. Les stéréotypes apparaissent alors comme une définition du groupe, l'essence même du groupe. Cela nous apparaît bien souvent comme une réalité et non comme une croyance. Et cela, d'autant plus que la réalité semble bien confirmer la validité du stéréotype. Pour exemple, on trouve peu de femme dans les filières scientifiques, ce constat peut être interprété de différentes façons. (thèse biologiste ou thèse culturelle) cependant certains chercheurs comme Leyens ont fait l'hypothèse suivante: Le stéréotype, la réputation dont les groupes font l'objet, aurait un effet direct sur les performances du groupe et notamment quand il est rendu saillant, activé. Les sujets du groupe stigmatisé auraient peur de confirmer le stéréotype, cela augmenterait leur anxiété face à la pression évaluative de la situation. Ainsi, cela pourrait provoquer des pensées interférentes qui gêneraient le sujet dans ces activités. Exemple d'expérience sur la menace du stéréotype, les expériences montrent parfois que le simple fait d'évoquer le groupe ( femmes, chômeurs...) sur la première page du protocole va activer une menace du stéréotype et les sujets vont être amenés à se conformer au stéréotype. La catégorisation peut donc donner lieu à de la Discrimination, pour exemple, le fait de dire " les RMIstes", "les racailles", "les handicapés"... est potentiellement dangereux puisqu'il se pourrait bien qu'ils confirment les attentes. Les psychologues sociaux préfèrent les termes de "personnes en situation de précarité", "de jeunes de milieux défavorisés qui adoptent des comportements violents", "de personnes en situation de handicap"... Le fait de dire cela n'est pas pour jouer sur les mots, mais bien pour dénoncer des formulations qui naturalisent les problèmes sociaux. L'assignation à une catégorie sociale, culturelle ou cultuelle fait partie de cette logique.
  4. dimanche 31 mai 2015 10:06 klm75

    Robert Badinter : Les Droits de l’homme d’abord ça se défend pour les autres. Voici une histoire. Un homme raconte : « Les policiers nazis ont d’abord arrêté les communistes. Comme je n’étais pas communiste, je n’ai rien fait. Puis ils ont arrêté les socialistes. Je n’étais pas socialiste alors je n’ai pas bougé. Puis les syndicalistes. Je n’étais pas syndicaliste. Ensuite les Juifs, je n’étais pas juif et puis les protestants, je n’étais pas protestant, je n’ai toujours rien fait. Enfin, un jour, ils ont frappé à ma porte. J’ai cherché autour de moi de l’aide mais j’étais tout seul. ». Le racisme, la diabolisation, le rejet et l'intolérance des autres, de l'autre en raison de sa religion, de sa couleur ou de son origine... conduisent à des extrémismes incontrôlables, destructeurs et barbares.
    • mardi 9 juin 2015 11:28 Daphné C.

      Les islamistes ont commencé par s'attaquer aux juifs, mais je n'étais pas juif alors je n'ai rien dit. Puis ils s'en sont pris aux femmes, mais je n'étais pas une femme, alors je n'ai rien fait, puis aux homosexuels mais je n'étais pas homosexuel, alors je n'ai rien fait, puis aux bloggeurs et aux caricaturistes, mais je n'étais ni l'un, ni l'autre, alors je n'ai rien fait. Maintenant, ils s'attaquent aux "laïcards" (terme qui peut désigner à peu près toute le monde à part eux), mais je ne dis toujours rien: JE SUIS UN DES LEURS.
      • mardi 9 juin 2015 11:54 klm75

        Les islamistes ce sont d'abord attaqués aux personnes de leur propre entourage, ainsi des milliers de personnes dites "musulmanes" en ont fait les frais notamment Algérie avec plus de 70 000 morts, puis à travers le monde. Les religions sont devenus des excuses pour massacrer et détruire a travers le monde: massacre des bosniaques par les serbes, massacres des tibétains par les chinois, massacres des palestiniens par les israéliens... des outou par les toutsis...La seule issue possible c'est d'arrêter les amalgames et la diabolisation permanente de toutes les personnes dites "musulmane"... Il faut absolument s'appuyer et soutenir les démocrates, les républicains de tous les pays pour venir à bout des extrémistes et des extrémismes religieux et politiques... et ce quelques soit la religion, le pays ... c'est en tendant la main aux autres que nous aurons la paix à travers le monde. La solidarité, l'équité et la liberté et l'égalité sont les garants de la paix à travers le monde et dans notre Pays.
  5. dimanche 31 mai 2015 09:36 klm75

    --Les religions, toutes les religions sans exception sont aliénantes ne dites t'on pas que "LA RELIGION EST L'OPIUM DU PEUPLE". Quand on observe de très près les choses on ce rend compte que les extrémistes les plus radicaux sont souvent en lien avec la religion quelle soit chrétienne, juive, musulmane ou bouddhiste... Il faut condamner tous les extrémismes et tous les extrémistes qui sont source de racisme et de discrimination et ce quelque soit l'origine, la religion des protagonistes. Nous devons unir nos force en tant que citoyen pacifiste et républicain pour défendre des valeurs universelles, défendre les droits de l'homme, de tous les hommes sans distinction sans exception. Défendre nos principes et valeurs que sont la "Liberté, Egalité; Fraternité, Solidarité, Équité... qui sont le fondement de notre pays de notre démocratie de notre république. Car diaboliser toute une frange de la population en faisant volontairement l'amalgame c'est faire le jeu des extrémistes et entretenir en m^me temps le racisme. Cette diabolisation permanente sans aucune distinction de toute une diaspora rend les adeptes de la catégorisation responsable de la situation. Il faut agir avec la m^me objectivité, la même intelligence d'esprit et le m^me recul qu'on peut le faire avec les autres communautés et religion, faire le contraire quant il s'agit des personnes d'origine berbère, arabes ou africaine en étant dans l'hystérie collective la plus complète c'est être en contradiction avec nos valeurs et les valeurs de notre pays.
  6. dimanche 31 mai 2015 08:42 klm75

    A l'intention de tous ceux qui sont persuadés de détenir la "vérité". " VOIR LA VÉRITÉ COMME UN SOLEIL EST UNE IDÉE UN PEU FASCISTE. IL N'Y A PAS UNE SEULE MAIS DES MILLIARDS DE VÉRITÉS, COMME AUTANT ÉTOILES." MICHEL SERRES PHILOSOPHE
    • dimanche 31 mai 2015 11:27 Exbondynoise

      Vous écrivez cette phrase en le sortant de son contexte .------------:"L’adepte de l’art pariétal trouve par ailleurs dommage de dévaloriser la caverne où, pour la première fois, l’homme inventa l’art. «Platon avait tort, s’emporte un peu Michel Serres. Voir la vérité comme un soleil est une idée un peu fasciste. Il n’y a pas une seule mais des milliards de vérités, comme autant d’étoiles."----------http://www.20minutes.fr/culture/1457247-20141008-michel-serres-dezingue-platon-mythe-caverne
      • dimanche 31 mai 2015 18:07 rosebonbon

        Sortie de son conteste, peut importe "le sens" est là et c'est ce qui compte le plus. On peut l'appliquer à tous et à toutes.
        • dimanche 31 mai 2015 19:27 Exbondynoise

          J'ai écrit contexte et non conteste. Vous avez mal recopié.
    • dimanche 31 mai 2015 10:56 jps

      Si je peux me permettre ça s'applique en premier à vous.
      • dimanche 31 mai 2015 11:14 Exbondynoise

        @JPS, j'allais écrire la même chose que vous. Il ne cesse de tenir "les m^mes discours ron ron", " vous en avez pas marre ?" "C'est l'hôpital qui se moque de la charité."
    • dimanche 31 mai 2015 09:05 brindavoine

      ça s'applique d'abord à ce "prophète" ridicule et dangereux... merci de ta remarque!
      • dimanche 31 mai 2015 10:13 klm75

        ça s'applique à tous les adeptes de l'intolérance qui sont racistes, xénophobes, misogyne... A tous les adeptes de la "catégorisation" qui utilisent toutes les stratégies pour justifier le racisme, les discriminations en diabolisant d'autres citoyens.
        • dimanche 31 mai 2015 12:02 jps

          Donc à vous
  7. vendredi 29 mai 2015 11:28 moi

    Il représente bien le problème : il revendique être musulman avant tout ET d'être une "bombe sur pattes", il présente son monde social et culturel comme une poudrière, ses copains comme des objets explosifs, et après il pleurniche sur le fait que les Français perçoivent de plus en plus mal les musulmans... ! LOL Le meilleur est encore de le voir se forcer avec ses copains trouver ses références dans les USA des années 50 et 60 pour alimenter sa haine... tout ça en prétendant, évidemment, être sympa et pacifique ! quel abruti... Le Bondyblog, ou le Bombyblog ?
    • vendredi 29 mai 2015 12:49 rosebonbon

      Toujours les m^mes discours ron ron, vous en avez pas marre ? Coluche, Balavoine et Desproges... doivent ce retourner dans leurs tombes en lissant vos écrit. De quel droit vous parlez au nom des français. Nous sommes dans un pays de droits, mais le droit à l'expression, à l'indignation... est refusé dès qu'il s'agit de personnes issues de l'immigration venue des colonies. Quand on ce dit: démocrate, républicain et en plus français on doit pouvoir accordé à l'autre ce que l'on revendique pour soi m^me, c'est à dire avoir le droit à l'expression, le droit d'être en contradiction... Combien m^me cette personne ce dit "musulmane" est alors d'autres individus se revendique des autres religion ou d'être athée, il n'en reste pas moins des hommes pour autant. Inutile de trouver des excuses pour justifier le fait d'avoir la haine des berbères, des arabes, des noirs, haine orientée essentiellement à l'égard des descendants d'indigènes et d'esclaves, le problème de votre haine vient de là.
      • samedi 30 mai 2015 11:57 Exbondynoise

        On voit bien que vous ne connaissez pas l'oeuvre de Pierre Desproges! Vous lui faites référence quand ça vous arrange. Vous osez parler de liberté d'expression, vous qui insultez , traitez de"nazillons"les intervenants qui n'expriment pas la même opinion que vous.----------------" Inutile de trouver des excuses pour justifier le fait d'avoir la haine des berbères, des arabes, "-------- Auriez-vous des excuses au fait de détester les Chinois?. Je vous rappelle vos propos qui s'adressaient à JPS qui n'a même pas parlé des Chinois.-----------------------"En revanche la "chinoitisation" de notre pays ne semble pas vous déplaire, bien au contraire vous êtes un partisan acharné. Pourtant les "chinois " vivent en communauté, ils consomment chinois et impose cette cuisine en ouvrant des restaurants en masse sur tout notre territoire, Ils mangent et nous font manger chinois, les devantures de leur magasins sont identifiable soit a cause de la couleur rouge mais aussi a cause des caractères chinois sur les devanture. Depuis 10 ans nous n'avons plus rien de Français, nous mangeons chinois, nous nous habillons chinois, nous bricolons chinois, nous nous soyons chinois." ------ "-Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. : Pierre Desproges."
      • samedi 30 mai 2015 11:16 Marie

        Je ne sais si Coluche ou Desporges se retournent dans leur tombe mais Charb, Cabu, Honoré et Wolinski doivent rire, sacrément jaune, en lisant vos propos. Je connais deux frères issus de l'immigration venue des colonies qui avaient une curieuse conception de la liberté d'expression et de la contradiction. Quand à la kalach du tout seul issu de l'immigration venue des colonies elle a effroyablement craché sa haine des juifs et des policiers. 17 morts dans les rues de Paris. Et quatre millions de Français dans les rues qui clamaient être juif, policier, musulman et Charlie. Elle est où la haine ?
      • samedi 30 mai 2015 08:44 Matt

        Pitié restez dans votre délire si vous voulez mais laissez Balavoine, Coluche et Desproges tranquilles. Vous n'avez aucunement le droit de parler en leur nom, surtout quand on sait ce que Desproges notamment pensait de la religion et de son coté aliénant.
        • dimanche 31 mai 2015 09:35 klm75

          Les religions, toutes les religions sans exception sont aliénantes ne dites t'on pas que "LA RELIGION EST L'OPIUM DU PEUPLE". Quand on observe de très près les choses on ce rend compte que les extrémistes les plus radicaux sont souvent en lien avec la religion quelle soit chrétienne, juive, musulmane ou bouddhiste... Il faut condamner tous les extrémismes et tous les extrémistes qui sont source de racisme et de discrimination et ce quelque soit l'origine, la religion des protagonistes. Nous devons unir nos force en tant que citoyen pacifiste et républicain pour défendre des valeurs universelles, défendre les droits de l'homme, de tous les hommes sans distinction sans exception. Défendre nos principes et valeurs que sont la "Liberté, Egalité; Fraternité, Solidarité, Équité... qui sont le fondement de notre pays de notre démocratie de notre république. Car diaboliser toute une frange de la population en faisant volontairement l'amalgame c'est faire le jeu des extrémistes et entretenir en m^me temps le racisme. Cette diabolisation permanente sans aucune distinction de toute une diaspora rend les adeptes de la catégorisation responsable de la situation. Il faut agir avec la m^me objectivité, la même intelligence d'esprit et le m^me recul qu'on peut le faire avec les autres communautés et religion, faire le contraire quant il s'agit des personnes d'origine berbère, arabes ou africaine en étant dans l'hystérie collective la plus complète c'est être en contradiction avec nos valeurs et les valeurs de notre pays.
        • samedi 30 mai 2015 12:33 Exbondynoise

          @Matt, Desproges constaterait que le prosélytisme religieux est de plus en plus présent.--------------Lettre ouverte à Mr Lustigier, Cher seigneur, Qu'il me soit permis de m'indigner ici véhémentement contre les insupportables attaques portées régulièrement à la télévision contre mon athéisme militant par vos camarades de goupillon. Il est intolérable, deux siècles après la séparation de l'Eglise et de l'Etat, dans un pays qui pousse la laïcité officielle au rang d'institution nationale que des anti-athées hystériques accaparent l'antenne de la télé le dimanche matin, avec des émissions intitulées "La messe du dimanche" dans laquelle les minorités athées non criantes, non bigotantes et mal bêtifiantes sont méprisées et bafouées, je pèse mes mots, au profit de grotesques manifestations incantatoires d'une secte en robe dont le monothéisme avoué est une véritable insulte à Darwin, aux religions gréco-romaines, et à ma sœur qui fait bouddhiste dans un bordel de Kuala-Lumpur. Je précise que j'envoie par ce même courrier une copie de cette lettre à Dieu et que ça va chier. Pierre Desproges
      • vendredi 29 mai 2015 14:25 brindavoine

        non ma chérie, medine sors un discours ramadamesque de "frêre" responsable... et "chante" la haine ( la vraie) dans des rimes qui tuent et suent la détestation du ptit blanc... associer un tel personnage meurtrier avec coluche ou Desproges ( Médine et Desproges!!!!!! ) Triste époque où de petits intégristes soufflant sur les braises sont pris par certains pour des humanistes!!!!!! on rêêêêve!
    • vendredi 29 mai 2015 11:49 Michel

      Il a dit : "SI ON ENLÊVE L'ESPOIR, IL NE RESTE RIEN, JE ME RADICALISE... je deviens une bombe sur pattes." Je vous le mets en gros parce qu'apparemment vous ne savez pas lire. Ou vous n'arrivez pas à comprendre. Ou vous déformez volontairement ses propos Avant de parler d'abruti, regardez-vous dans une glace.
      • vendredi 29 mai 2015 22:03 moi

        De l'espoir ? Quel espoir ? Je cite Médine : "Je suis très pessimiste. Ça fait 10 ans et les choses empirent" puis "C’est la fin d’un monde. " puis "Je suis très pessimiste pour mes enfants"... et encore "à force de combattre, j’ai peur de finir par céder à la radicalisation"..."Je ne sais pas combien de temps on va encore pouvoir tenir à écrire des textes plutôt qu’à se radicaliser"... et enfin : "Mais j’espère toujours ! Si on enlève l’espoir, il ne reste rien, je me radicalise, je deviens une bombe sur patte ! Or, je suis un démineur pour l’instant et je compte bien le rester"... Je vois donc ce Médine expliquer dans le détail qu'il est "très pessimiste", et quand il prétend "avoir de l'espoir", il ne dit RIEN concernant cet espoir ! Son espoir c'est la charia soit imposée en France sans qu'il ait besoin de poser des bombes lui-même ? C'est pour cela qu'il "continue à écrire des texte plutôt qu'à se radicaliser" ? Et oui Michel... je ne fais qu'écouter, lire et comprendre ce que dit ce Médine.
        • lundi 1 juin 2015 13:55 hak

          " Son espoir c'est la charia soit imposée en France sans qu'il ait besoin de poser des bombes lui-même ?"vous êtes pathétique et vos propos inadmissible, l'art de déformer et manipuler des propos, du grand art d'ailleurs, chapeau l'artiste! " je ne fais qu'écouter, lire et comprendre ce que dit ce Médine": pour "comprendre" j'ai un doute, votre cerveau est à la dérive, vous manipulez les propos dans un sens qui puisse servir votre pseudo "idéologie" de bas étages
          • mardi 9 juin 2015 01:01 moi

            Cela aurait bien mieux de m'expliquer en quoi je me trompe sur les propos de "Médine". Manifestement, vous en êtes incapables, voilà pourquoi vous faîtes comme votre idole abrutie : vous condamnez sans analyse et avec haine. Le terrorisme à l'état pur. Merci de nous l'avoir rappelé.
      • vendredi 29 mai 2015 15:30 Julo.

        Visiblement des difficulté avec le conditionnel en ce moment sur BB...... Comme le fameux "SI ils rentrent sur le site edf......"
    • vendredi 29 mai 2015 11:40 brindavoine

      c'est du genre... faut pas m'en vouloir mais je vais vous écraser la gueule si vous "critiquez"... faut pas m'en vouloir, comprenez moi, je ne peut pas faire autrement! Autre version de "on vous a prévenu" ( cf Charlie... y étaient prévenus pourtant...)
      • lundi 1 juin 2015 13:57 hak

        pathétique! pas d'autre mot!! j'ai mal à la tête pour vous car ça doit être physiquement épuisement de batailler avec deux neurones pour comprendre les choses
      • vendredi 29 mai 2015 12:51 rosebonbon

        Vous avez une imagination débordante.
        • vendredi 29 mai 2015 14:50 brindavoine

          non, on a juste des amis à nous qui sont morts... vraiment morts et qui représentaient beaucoup pour nous... du vrai et du dur. Le jour où medine fera une chanson sur les tarés qui écoutaient ses chansons... on en reparle ma poulette!
          • lundi 1 juin 2015 13:59 hak

            et blablabla et blablabla! autre chose sinon que du vent??!
  8. vendredi 29 mai 2015 08:47 brindavoine

    pitié pas lui!!!! notre ami Médine mets dos à dos les "laïcards" ( definition steup!) et les intégros ( lui est certainement un "modéré"!) , les assassins et les victimes... avec le genre de takkiya servie bien chaude par notre ami de la "république "à partir du moment où elle est voilée et où elle brandi le "saint" coran, il faut que les assassinés de charlie s'excusent d'avoir eu l'honneur d'être corrigés par le juste courroux des justes.... Relisons Voltaire et les hommes des lumières et eteignons cette bouillie ... pitié, bondy blog, pas vous! , pas lui!!! dans le monde il y a des lignes de fracture, toutes les opinions ne se prennent pas d'une façon equivalente... la dialectique de Medine conduit à la guerre et à l'exclusion... ciblons ceux qui nous détruisent avant qu'ils ne nous atteignent!
    • lundi 1 juin 2015 14:02 hak

      Dieu que s'est beau!! non j'rigole!! entre nous, il précise très bien ce qu'il entend par laïcard mais encore faut-il lire et ne pas projeter ses fantasmes sur les propos en cause, ce qui je sais n'est pas toujours évident pour bcp
  9. vendredi 29 mai 2015 07:30 Lorgnette

    "J’ai subi deux contrôles fiscaux à cause du clip “Don’t laïk”." Dans la série, "Vous n'aurez pas ma liberté de penser" , les chanteurs font fort. Liberté de penser n'est pas liberté de frauder le fisc. Quand à sa morale à 2 balles, un démineur qui appelle à la haine... Bon, mais c'est que du rap... qui écoute sa daube ?
    • vendredi 29 mai 2015 13:02 rosebonbon

      Les artistes, les chanteurs... sont là pour aussi faire réagir, faire réfléchir, faire se poser des questions.... S'il n'était pas rappeur, vous ne diriez pas cela. La France révolutionnaire, la France pays des droits de l'homme perd de plus en plus sa capacité à s'indigner à ce mobiliser et à défendre les libertés.
      • samedi 30 mai 2015 08:46 Matt

        Mais bien sur on le critique uniquement parce qu'il est rappeur. Et si ce n'est pas le cas uniquement parce qu'il est musulman. Faut arrêter de vous victimiser un peu, on a le droit d'être en désaccord avec lui sans être forcément réac ou raciste.
      • vendredi 29 mai 2015 14:27 brindavoine

        "défendre des libertés"?????????????????????? mais quelle "liberté" défend ce type???? pitié de ne pas associer ce bonhomme aux grandes voix révolutionnaires de ce pays... jamais la liberté ici n'a été défendue par des intégristes religieux!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! MERDE!!!!
    • vendredi 29 mai 2015 10:33 brindavoine

      c'est vrai que c'est du niveau "florent pagny"... à la différence que ce philosophe ne défend aucun assassin... juste son compte ne banque, ça fait une nuance quand même...
  10. jeudi 28 mai 2015 21:20 Yanick Toutain

    MEDINE OSE PARLER DE ZYED ET BOUNA ALORS QU'IL BOYCOTTE TOTALEMENT LES VICTIMES DE LA POLICE AU HAVRE ++++++ Concernant la relaxe des deux policiers jugés dans l’affaire de la mort de Zyed et Bouna, tu ne t’es toujours pas exprimé publiquement. Quelle est ta réaction ? Si je réagis tout de suite, je réagis avec violence. +++ ALLEZ DEMANDER à ABDOURAHMANE CAMARA le frère de Abdoulaye Camara tué au Havre de 10 balles ce qu'il pense de Médine ! Ni Souleymane Diawara ni Médine n'ont fait le MOINDRE GESTE pour exiger la vérité sur l'ASSASSINAT de Abdoulaye ! Lundi 18 au rassemblement du Havre, sur les un peu plus de 20 personnes au rassemblement POUR ZYED ET BOUNA pas de Médine http://lhavraisverite.blogspot.fr/2015/05/apres-la-relaxe-sans-justice-un.html Je suis au milieu au fond sur la photo Mais pas Médine http://4.bp.blogspot.com/-snrWDXQ81SQ/VVorKYayGdI/AAAAAAAACdM/eTdYnmaatd8/s640/Rassemblement%2B18%2Bmai%2B2015%2BTGI%2BZyed%2Bet%2BBouna%2BLe%2BHavre%2Bphoto%2BJulie%2BAmadis%2BL'Havrais%2BV%C3%A9rit%C3%A9%2B02.jpg Médine il est occupé à me cracher dessus avec des listes de racistes où il me place pour faire plaisir à ses amis stalinofascistes, soraliens, dieudonnistes, ramadanistes, qaradawistes http://lhavraisverite.blogspot.fr/2015/05/terrorisme-le-chanteur-havrais-medine.html Pour le mur de soutien à Abdoulaye Camara tué de 10 balles par la police https://www.facebook.com/pages/Justice-Et-Hommage-Pour-Abdoulaye-Camara/1522637154656797?ref=ts&fref=ts LE SITE DE ABDOURAHMANE frère de la victime http://paixlibertelesarticlesdeapcamara.blogspot.fr/ LIRE AUSSI http://lhavraisverite.blogspot.fr/2015/05/souleymane-diawara-pourrait-soutenir.html
  11. jeudi 28 mai 2015 20:40 Yanick Toutain

    " J’ai aussi vu mon quartier tomber dans le populisme de la “dissidence”, le populisme soralien. " dit hypocritement Medine Zaouiche celui qui appelle Tariq Ramadan son "grand frère" Celui qui fait la QUENELLE sur la photo de mon article démasquant le personnage est sans doute un AUTRE Médine Zaouiche du Havre http://lhavraisverite.blogspot.fr/2015/05/terrorisme-le-chanteur-havrais-medine.html Terrorisme: Le chanteur havrais Médine Zaouiche désigne 9 cibles. Le frère de Tariq Ramadan prépare les prochaines exécutions-crucifixions ALLEZ Y LIBE CONTINUEZ A FAIRE SA PUB !!! On aura droit à un ARTICLE pour notre CRUCIFIXION !
  12. jeudi 28 mai 2015 18:01 JLM

    Et jouer en Ré Majeur
  13. jeudi 28 mai 2015 17:53 JLM

    http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9dine_%28rappeur%29 Il ferait mieux de faire pousser des fleurs
  14. jeudi 28 mai 2015 17:10 Valentin

    Médine, je suis pas sûr que ce genre d'interview te soit très bénéfique, à la vue des commentaires écrits par des ignorants que je peux lire... Les gens qui te suivent viendront bien sûr lire l'interview et te défendront au passage, mais la majorité des gens que je peux lire ne te connaissent absolument pas et se permette de te juger sur le moindre mot que tu vas utiliser, voire sur ton faciès en criant à l'extrémisme. Les imbéciles ne changent pas d'avis, et la France en est remplie ! Personne ici ne fera la démarche de s'intéresser à ton point de vue, ils vomissent leur haine, passent un autre article/site et recommence leur numéro. Et pour info oui j'écoute et soutient Médine, et non je ne vais pas partir faire la guerre pour l'État islamique, arrêtez vos amalgames et étouffez vous dans vos préjugés !
    • vendredi 29 mai 2015 11:29 moi

      Tiens, une victime consentante !
      • vendredi 29 mai 2015 13:11 rosebonbon

        Nouveau terme à la mode "victime, victimaire... " utilisé par certains à tout va pour empêcher toute expression différente. Ce terme est brandi dès qu'une personne ose s'indigner, s'offusquer, ce révolter ou s'exprimer différemment de la classe dominante et bien pensante...c'est étonnant au pays de "Charlie".
        • vendredi 29 mai 2015 14:30 brindavoine

          au pays de Charlie , il y a en effet sur ce coup là... 7 morts ( une paille)... merci de nous dire d'où tu parles ( de la merde kouachiste) vous finissez toujours par vous devoiler.
    • vendredi 29 mai 2015 08:52 brindavoine

      tu utilises le système pervers de médine, les victimes sont les coupables et les opposants à la bouillie raciste de Médine, des "ignorants". j'ai vu les clips, j'ai lu les interview;.. merci, c'est bon, ce type a la dialectique des intégristes... c'est tout, qu'il ait le courage de ses opinions et qu'il arrete de reporter sa haine contre ceux qui ont le DROIT de ne pas être d'accord avec lui... tu vois le système pervers, celui qui n'est pas d'accord est un ignorant ou un facho...bah non, juste que les textes de médine me font gerber... c'est encore une opinion permise non????????????????????????????
  15. jeudi 28 mai 2015 12:16 Faiç

    Pourquoi tant de haine! On ne peut pas nier aujourd'hui qu'il y a une classification des discours en fonction de l'appartenance sexuelle/socioprofessionnelle/regionale/communautaire etc... La discrimination (dans toutes les formes qu'elle puisse revêtir), c'est un fait, ça existe. Et l'affirmer ce n'est pas être un pleurnicheur ou quoi que ce soit d'autre. C'est dommage MATT que tu prennes ce discours de cette façon car depuis ces débuts, je ne pense pas que Médine ai eu la prétention de ce prendre pour un sage, un intellectuel ou autre, sinon une sorte de porte-voix. Et je te conseille vivement de découvrir son oeuvre, car contrairement à la soupe radiophonique ou télévisuelle qui nous est servis chaque jour, les textes, les intrus, tout est travaillés et recherchés. Essaye simplement de décrypter les figures de styles dans ces chansons et je suis sûr que ton opinion changera sur cet "intellectuel" de banlieue Cet artiste engagé a toujours mis un point d'honneur à "enseigner" des faits historiques que peu d'entre nous connaisse. Personnellement cela m'a poussé à rechercher l'information, à developper plus de sens critique... Si cela c'est niveler par le bas, je n'ose penser à l'effet létale de la culture qu'on essaye de nous imposer. Au sujet de la laïcité, que dire? Le but de la laïcité est, et là je citerai Dieudonné donc pardonnez moi s'il vous plaît : " dissoudre le communautarisme dans la citoyenneté". Bonne idée en théorie mais l'application est quelque peu chaotique, et on peut en voir chaque jour les inconvénients. La laïcité, pour moi, n'est possible qu'uniquement dans deux cas de figure : 1)L'interdiction pure et simple de tous signes religieux dans l'espace public, donc la religion doit rester à la maison. Mais dans ce cas là, il y a un problème de privation de liberté. Mais la djellaba(sorte de robe longue traditionnelle pour homme) sera t'elle considéré comme ostentatoire? la barbe aussi? La boule à zéro chez les moines tibétains? Le boubou africain? etc... 2)L'acceptation de tous les courants religieux et donc de toute la diversité de l'espace public français. Au jour d'aujourd'hui, ni l'une ni l'autre n'est appliqué dans notre société, et je pense que c'est cela le problème. PS: Pardonnez les fautes d'orthographes, je suis qu'un mec de banlieue ;)
    • dimanche 7 juin 2015 13:30 Guillaume

      La laicité ne prive d'aucune liberté, elle est la garante de la liberté de croire ou pas, de s'émanciper de sa communauté d'origine, sans la renier, pour aller vers les autres en tant que citoyens sans prosélytisme. Vous parlez de privation de liberté, je ne savais pas que la religion était interdite de pratique en France. Allez donc voir ce qui se passe dans les pays théocratique, il me semble que c'est bien dans ces pays là que la liberté est inexistante. Etre croyant n'a rien à voir avec faire de sa croyance un outil politique qui imposerait sa loi à la société, qui enfermerait les individus dans leur case ethnico religieuse. Que se passe til dans le monde musulman, de plus en plus de personnes se soulèvent contre cette liberté religieuse, que vous appellez ainsi, qui en fait impose sa seule liberté celle de croire à sa vérité et unique, avec toutes ses restrictions et interdiction de s'émanciper, de pouvoir être un individus dont la croyance ne serait qu'une des composantes de son individuation. D'ailleurs ce problème du religieux est aussi présent pour le catholicisme, judaisme, hindouisme dans différents pays du monde. Les hindous massacrent au nom de leur vérité les musulmans du nord de l'inde, les cathos extremiste des USA n'ont rien à envier à Daech, les ultra orthodoxe en israel interdisent le port du short, entre autre, pour les lycéennes.... Quand un croyant n'arrive pas à vivre sa croyance sans en faire une revendication identitaire, avec statut à part, qu'il se sent obligé de l'afficher au monde entier, tu sorts du domaine spirituel. Tu n'es plus dans la tolérance, comment se pourrait il?! Tu as érigé un mur volontairement. Pour vos questions, la barbe quand c du fait d'une obligation religieuse, donc d'un prosélytisme dans un espace dont le croyant sait que c un espace laique, oui c interdit. Idem pour la djellaba. Aimeriez vous qu'un boys arrive avec une tenue de nazie au nom de sa liberté de croyance?! Ou tout nue?! La diversité n'est pas le communautarisme.
    • jeudi 28 mai 2015 12:49 Matt

      Merci pour votre réponse et votre analyse, à vrai dire j'ai laissé ce commentaire ici mais je ne parlais pas spécialement de Médine, rappeur dont je connais à peine l'œuvre, je parlais plus du rap en général. Maintenant un mec comme Akhenaton est limite considéré comme un philosophe, idem pour Joey Star depuis qu'il est passé chez les people et qu'il écume les plateaux TV, le pire c'est qu'ils prennent vite la grosse tête à force de croiser des gens qui les écoutent comme des messies, résultat un type comme Joey Star parvient à faire la morale et à donner des leçons de vie à des personnes 10 fois plus cultivées et avec 10 fois plus d'analyse que lui. Après non je n'ai rien contre eux à titre personnel, faut juste les faire redescendre sur terre.
    • jeudi 28 mai 2015 12:28 Julo.

      Houla quel gloubiboulga verbeux......
  16. jeudi 28 mai 2015 12:04 Thom V

    Toujours le même discours de la part des détracteurs où la confusion joue le rôle principale. Medine à travers sont rap a la volonté de rassembler et d'instruire. Parfois il est nécessaire de faire exploser la mine pour le démineur alors parfois il est nécessaire de provoquer pour faire comprendre. L'explosion et les dégâts, c'est vous, détracteurs qui les provoqué avec vos messages remplient de haine et de confusion.
    • vendredi 29 mai 2015 09:22 brindavoine

      faire "exploser la mine" c'est de dire que les coupables sont des victimes? et que le "saint" coran peut allègrement remplacer la constitution et surtout son préambule: "tous les hommes naissent libres et égaux en droit"... pouacre, tu imagines un monde où on nait libre de croire te de pas croire et égal entre un soumis religieux et un agnostique, ... cramons ça tout de suite, en effet et faisons sauter la mine!!!
    • jeudi 28 mai 2015 12:12 Julien

      Enfin un commentaire sensé ici... Les gens parlent sans connaitre ni comprendre ses textes et ses opinions politiques, religieuses ou sociales. Cependant, je ne suis pas spécialement fan de son dernier album (trop violent et provocateur à mon goût, ce qui engendre les réactions telles qu'on peut voir ici de la part de ceux qui parlent sans prendre la peine d'analyser et de comprendre les choses - je préfère ses titres aux sonorités plus "sérieuses" et "pacifiques" comme Alger Pleure ou Gaza Soccer Beach).
  17. jeudi 28 mai 2015 11:41 Marie

    L'important n'est pas tant le déluge de haine de "don't laïk" que le public auquel ce rap est destiné. Le démineur oeuvre, il a choisi sa cible. Un peu d'huile sur le feu, un peu de vent sur les braises et des jeunes partiront crucifier la laïcité sur les champs de bataille de l'Etat Islamique. Confiants dans le Saint-Coran, ça suffit pas, démineur, de tuer dans ses rêves. Tu le sais bien, toi, qui insidieusement manipule, cite Albert Londres, sussure à l'oreille des jeunes que la République est une gueuse et la laiîcité une dictature. Tu te garderas bien de partir, démineur, toi, ta mission est de fournir de la chair à canon certifiée hallal. Et tu sais où la trouver. Alors, vas-y, continue ton boulot bien dégueulasse de fasciste recruteur et le jour où tu verras ton gamin exécuter froidement un otage, tu sauras que ton erreur fut la dernière.
    • jeudi 28 mai 2015 12:19 Faiç

      lol. Sérieux? Faut se calmer Marie! C'est un chanteur à la base le mec!
      • jeudi 28 mai 2015 20:42 Yanick Toutain

        Un chanteur ? Un animateur du site islamofasciste pro Qaradawi Havre de Savoir RENSEIGNEZ VOUS ! JE suis l'une des CIBLES à CRUCIFIER http://lhavraisverite.blogspot.fr/2015/05/terrorisme-le-chanteur-havrais-medine.html Terrorisme: Le chanteur havrais Médine Zaouiche désigne 9 cibles. Le frère de Tariq Ramadan prépare les prochaines exécutions-crucifixions
      • jeudi 28 mai 2015 12:31 Julien

        Ben il a une barbe donc il est forcément terroriste non? En plus il a fait des albums qui s'appellent "Djihad" et "11 Septembre"... Donc là c'est sûr plus aucun doute... Sauf si on prend la peine de chercher plus loin que le bout de son nez et de dépasser les clichés islamophobes...
    • jeudi 28 mai 2015 12:00 Julien

      Excuse-moi, mais pour tenir un tel discours tu parles clairement sans connaître ni l'homme, ni l'artiste ni son oeuvre, comme la grande majorité des personnes qui se permettent de porter un jugement ici ou ailleurs.
  18. jeudi 28 mai 2015 11:01 Matt

    Les rappeurs qui pètent plus haut que leur derche, ça m'a toujours fait marrer. Le mec se prend pour un philosophe du21e siècle alors que lui et ses compères ne cessent de niveler la culture vers le bas et ce depuis des années. Un mec de banlieue qui connait des mots de plus de trois syllabes c'est déjà un intellectuel pour certaines personnes.
    • vendredi 29 mai 2015 07:00 klm75

      Nous sommes dans un pays libre il me semble et la liberté d'expression, de culte, de voter... fait partie intégrante de notre culture. Nous ne sommes pas obligé d'aimer tout ce qui ce fait, la "liberté d'expression" que tout le monde revendique doit être accordé à tous lui aussi il a le droit d'être "Charli"
    • jeudi 28 mai 2015 12:05 Julien

      "Les anti-rappeurs qui pètent plus haut que leur derche, ça m'a toujours fait marrer." Explique moi pourquoi parmi les rappeurs il ne pourrait pas y en avoir qui seraient intelligents, capables de tenir un discours sensé et dotés d'une capacité d'analyse et de réflexion? Ceux qui sont dénués de ces qualités sont ceux, tout comme toi, qui sont incapables de comprendre leur discours et font leurs propres conclusions en se basant sur leur simple origine sociale, leur apparence ou leur barbe...
    • jeudi 28 mai 2015 12:02 AbouAdem

      Les petits péteux donneur de leçon derrière leur écran ...
      • jeudi 28 mai 2015 12:05 Matt

        Derrière mon écran ou non ça ne change rien à ce que j'écris, si ?
        • jeudi 28 mai 2015 12:10 AbouAdem

          En face de lui, tu tiendrais le même discours ? Non je ne le pense pas
          • vendredi 29 mai 2015 09:00 brindavoine

            pourquoi? c'est une menace... ? sympa le "dialogue"... tu causes... mais tu risque ( ça me rappelle charlie...)
          • jeudi 28 mai 2015 12:52 Matt

            Ben faudrait en discuter, mais pourquoi pas ?
  19. jeudi 28 mai 2015 10:39 Daphné C.

    "pleurnicheur", c'est bien aussi
  20. jeudi 28 mai 2015 10:34 Akel Belbit

    Une belle tronche (dans le viseur d'un FAMAS) !
    • jeudi 28 mai 2015 12:02 AbouAdem

      Est ce un appel au meurtre ?
      • jeudi 28 mai 2015 16:24 Akel Belbit

        Que nenni ! Une constatation, tout au plus...
  21. jeudi 28 mai 2015 09:25 Julo.

    "une crise économique dont on tente de nous faire croire qu’elle est de la responsabilité des jeunes issus de l’immigration, de l’islam." on nage dans le pur fantasme victimaire.....même au FN chez les FAFS ils ne rendent pas les immigrés et l'Islam responsables de la crise economique.....
    • jeudi 28 mai 2015 12:03 AbouAdem

      Et la marmotte ...
  22. jeudi 28 mai 2015 00:13 Amélie

    Encore un qui n'a rien compris à la laïcité et qui pourtant intervient dans en milieu scolaire. L'école est devenue bien décadente...
    • jeudi 28 mai 2015 08:56 klm75

      Il n'est pas le seul à n'avoir rien compris à la notion ou terme de "laïcité", nos politiques, nos médias, nos intellectuels.. l'ont utilisés et l'utilisent encore que contre les personnes dites de religion musulmanes. Ils ont installé la confusion la plus totale et l'ont utilisé et l'on brandi que pour interdire, stigmatiser, diaboliser certaines diaspora. Le terme " laïcité " a été utiliser à contre sens par des personnes qui normalement doivent être au fait de la définition exacte.
      • vendredi 29 mai 2015 11:35 moi

        Étrangement, je n'ai jamais vu un juif nous les briser pour venir avec sa kippa sur la tête en cours... ou imposer qu'il n'y ait pas de porc à la cantine... Plus surprenant encore, je n'ai jamais vu un élève faire chier pour arborer son crucifix à l'école... ou bouffer du poisson le vendredi... Je ne parle pas des bouddhistes, évidemment... Il n'y a que les musulmans qui la ramènent... pas vrai ?
      • jeudi 28 mai 2015 11:07 Matt

        La laïcité bombe le torse quand une ou des religions tentent d'imposer leur vision de la société, tout simplement. Ca faisait des décennies qu'on entendait relativement peu parler de la laïcité, parce que l'Eglise a appris à rester à sa place (avec quelques nuances, mais dans l'ensemble c'est le cas). Pour l'Islam c'est tout à fait différent, c'est une religion particulièrement prosélyte (là encore à nuancer, des musulmans n'ayant aucune revendication politique ou sociétale) il est donc logique et même sain que la laïcité se rappelle au bon souvenir de tous.
        • jeudi 28 mai 2015 12:09 AbouAdem

          Cacher donc ce musulman que je ne saurais voir ! Comment un citoyen qui réclame de pouvoir exercer librement son culte ? Diantre ! Ce sarrasin mérite qu'on le remettre à sa place ! Je connais bien l'Islam, j'ai un ami musulman, il est bien intégré, il mange du cochon et boit de l'alcool. Pourquoi les autres ne font pas de même ? Et pourquoi on peut pas se rincer l'oeil avec leurs femmes ? Elles sont pas désagréables à regarder, pourquoi il nous font c*... à les voilées !!! Arrêtez de faire les cons !
          • vendredi 29 mai 2015 11:44 moi

            Tu vois le problème, c'est qu'un "musulman", même s'il n'a rien de musulman (va pas à la mosquée, boit de l'alcool, mange du porc, etc.), il va quand même se dire musulman... et il dire à ses gosses qu'ils le sont... c'est extraordinaire, vous ne trouvez pas ?
          • jeudi 28 mai 2015 12:27 Julo.

            J'ignorai que les musulmans de France ne pouvaient pas pratiquer leur culte.....
      • jeudi 28 mai 2015 10:56 Akel Belbit

        Ouuuuuuuuuuhhhh... il a dit "stigmatiser" ! C'est bien pour un début, mais peut beaucoup, beaucoup mieux faire. Il manque les "propos nauséabonds qui nous rappellent les années les plus... la période la plus..." ! Capice ?
        • vendredi 29 mai 2015 09:10 brindavoine

          y a des mots interdits?... un facho est un facho... même si sa croix gammée est un croissant... capiche?????