Face à eux, ils étaient si peu

AMBIANCE mercredi 9 septembre 2015

Par Alice Babin @BabinAlice

La manifestation de soutien aux réfugiés du quai d’Austerlitz vendredi dernier a peu rassemblé, celle du samedi 5 septembre, place de la République, était aussi bien loin des promesses de solidarité.

Au début ils n’étaient que deux. « Solidarité avec tous les migrants » criait leur banderole. À eux deux, ils représentaient le camp de réfugiés d’Austerlitz en place depuis plus de deux ans. Il n’avait pas plu de la journée, et voilà que des gouttes se sont mises à tomber, vendredi dernier, place Baudoyer, face à la mairie du IVe arrondissement de Paris. Pile pour l’heure du rassemblement, le ciel nous tombait sur la tête.

Solidaires, Sud, le DAL, la CGT, le PCF, les Verts, Nous Citoyens… On aurait dit qu’il y était tous. Regroupés sous des bâches, chacun tenait sa phrase bien en main, peinte en rouge sur un tissu blanc, ils avaient gravé la solidarité, l’humanité, le respect des droits… et celui des promesses. On aurait dit qu’ils y étaient tous, mais ils étaient en fait si peu. Face à des millions de partages et des millions d’hommages offusqués, choqués par la photo de ce bébé syrien, Aylan Kurdi, retrouvé mort, noyé, sur une plage de Bodrum en Turquie. Face à plus de 340 000 de réfugiés, « de migrants », qui fuient la mort pour venir vivre en Europe, et dont certains hantent désormais nos écrans. Et aujourd’hui, face à plus de 500 réfugiés, qui étaient 250 en juillet sur les quais d’Austerlitz, à Paris. Face à eux, ils étaient si peu.

IMG_8769Face à ces damnés de la terre et de la mer, face à ces chiffres sanglants, la place Baudoyer nous amène en effet à penser qu’il n’y a rien qu’une colère tristement languissante, arrêtée au stade de l’émotion. Car ce soir place Baudoyer, nous ne sommes pas plus d’une centaine. Au cœur de Paris, à deux pas de l’Hôtel de Ville et du H&M de la rue de Rivoli qui ne désemplit pas, nous ne sommes qu’une petite centaine à nous être déplacés pour crier avec le DAL « nos droits sont leurs droits, et un toit est un droit ».

« Mais c’est toujours les mêmes qui sont mobilisés. Aujourd’hui nous appelons à la conscience des gens, de tous les gens » martèle Anne Lebreton, adjointe au maire du IVe arrondissement de Paris. De quoi est-elle l’élue ? lui demande-t-on. « Élue à la lutte contre l’exclusion, répond-elle, et puis… à… enfin… » Bon, tant pis. Elle ne retrouvera plus les termes exacts de sa fonction. Mais rassurons-nous « tout est écrit sur le site de la mairie de Paris ».

Tous, même ceux qu’on n’attend pas ?

L’élue de centre droit qui s’avère être « chargée des familles, de la lutte contre les exclusions, de la protection de l’enfance et des personnes âgées » dit appeler à la conscience des gens, dit vouloir changer le regard sur l’immigration. Puis elle poursuit en promesses : « La ville de Paris, dont je fais partie, devrait bientôt proposer des solutions ». Ah oui ? Mais alors lesquelles ? « De grosses subventions. Nous le faisons déjà. Vous savez, nous sommes engagés depuis longtemps » confesse-t-elle. Consciente que le simple engagement ne suffit plus. D’ailleurs, nous n’aurons pas eu plus de détails sur ces solutions.

Cependant l’élue poursuit : « Ce qu’à fait Merkel, c’est extraordinaire. C’est comme une bombe ! » s’exclame-t-elle. À quand la bombe de la France alors ? Pas de réponse non plus. Notre élue du IVe arrondissement insistait sur la forme totale et globale que devait prendre ce combat. « Tous les gens » disait-elle doivent prendre conscience. Tous, même ceux qu’on n’attend pas ?

Ainsi, le député de Seine-et-Marne Jean-François Copé, ancien président de l’UMP (Les Républicains), appelait jeudi dernier sur son blog, à « accueillir les réfugiés syriens ». Surprise ! Ce dernier, qui avoue pourtant défendre « une droite décomplexée » invitait à penser un « droit d’asile intelligent ». Aussi samedi dernier, le réalisateur Raphaël Glucksmann, proche du très controversé Bernard-Henri Levy, parvenait à réunir, en province et place de la République à Paris, 10.000 personnes. De SOS Racisme aux représentants d’EELV en passant par Amnesty International et la communauté LGBT, à nouveau, on pouvait penser qu’ils y étaient tous. Ils étaient nombreux, certes. Mais c’était encore trop peu.

Trop peu lorsque l’on considère le dernier sondage Odoxa paru dimanche dans Aujourd’hui en France, qui révèlent qu’encore 55 % des Français se montrent hostile à un assouplissement des conditions d’accueil. Et trop peu lorsque l’on compare la France à l’Allemagne, cette bombe dont parlait madame Lebreton, qui s’apprête à recevoir des milliers de réfugiés syriens.

Nabil vit depuis deux ans aux côtés des réfugiés à Austerlitz et donne, comme de nombreux bénévoles, des cours de français. Il passe, lors d’un de ces rassemblements, le micro à Mohamed. Le soudanais confie sa pancarte à son voisin et parle. « Dans ces conditions indignes, que peut-on faire d’autres que subir ? » demande cet homme qui a quitté le Soudan pour la Libye, où il explique avoir été particulièrement mal accueilli, pour enfin venir en France, en qui il avait espoir.

De l’espoir. Voilà ce que représente la France pour ces hommes qui quittent l’enfer pour venir tenir ce soir les cinq lettres de Paris, peintes en couleur et en majuscules. P pour la paix, A pour amour, R pour réuni… Bref Paris, un dernier espoir finalement décrépi sous un pont de l’est parisien. Les syndicats et organisations présentes sont très clairs : ils attendent avant tout un hébergement, digne d’hommes, d’humains. Et sans tri. Ils répètent surtout que la sortie du campement devra s’effectuer sans aucune présence policière (et la violence que celle-ci pourrait entraîner).

« Montrer qu’on arrive à se rassembler »

Hier, à l’heure de ce rassemblement, ils étaient une dizaine d’hommes à assister à un cours de français sur les quais. Un cours de révision improvisé, mais devenu quotidien. Au programme : l’alphabet, les chiffres, et l’identité. Nom, prénom, date de naissance et nationalité. Ils répétaient en cœur l’exemple que Nabil leur avait donné : « Je suis Hollande de nom, François de prénom. De nationalité française, je suis né le 12/08/1954 à Rouen ». À la fin de ce cours de révision, ils sauront donc tous se présenter, mais n’auront comme seul prénom français en bouche celui du Président de la République française. Une République qui ne paraît pas encore décidée à les aider, ces réfugiés.

Une fois les présentations terminées, ils recopieront sur leur cahier Top Budget les 26 lettres de l’alphabet, proprement écrites sur un tableau posé à terre contre un arbre. Pendant le cour de français et alors que Twitter et les autres déversaient leurs émotions en criant à la barbarie, quelques Velib’ passaient discrètement par là. Et un bateau aussi, siglé Bercy , qui faisait des allers-retours sur la Seine. Ni les uns, ni les autres, ne se sont arrêtés.

Place Baudoyer vendredi, un élu vert rappelait que la France avait déjà accueilli bien plus de réfugiés qu’il n’en est question aujourd’hui. C’étaient les Arméniens, dans les années 30. Ils étaient plus de 130 000. Un nouveau, pour ne pas dire énième rassemblement, est prévu ce 9 septembre, à la Rotonde de Jaurès. L’objectif : « montrer qu’on arrive à se rassembler ». Pour le moment, on a du mal à y croire.

Alice Babin

Les réactions des internautes

  1. samedi 19 septembre 2015 20:37 Tartenpion94

    Marie juste un rectificatif depuis une dizaine d'année arrive en masse de nombreux immigrés chinois et immigrés indo pakistanais en plus des autres. Il y a parmi eux plusieurs catégories: les immigrés qui ont obtenus des papiers, ceux qui arrivent dans le cadre du regroupement familial et parmi eux de nombreux clandestins qui demandent à être régularisé. Les motifs: parce qu'ils ont eu un enfant en France ou bien ils demande le statut de "réfugié" et bien sur il y a les étudiants et les touristes qui eux ont vacation à repartir dans leur pays d'origine. mais bien sur nos médias, nos politiques... ne parlent jamais "d'immigré" "d'immigration" quand il s'agit de chinois ou d'indo pakistanais c'est étonnant quand m^me.
    • dimanche 20 septembre 2015 09:43 Marie

      Nos médias, nos politiques ne parlent pas de ces communautés parce qu'elles ne posent pas de problèmes. Elle est là, la différence. Pas de manifestations de sans-papier pour demander une régularisation de masse donc les préfectures régularisent au cas par cas. Je pourrais vous parler plus longuement de la situation de personnes de nationalité indienne menacées par une OQTF alors qu'elles sont diplômées. Pas de demande de repas de substitution pour le boeuf : il y a jamais eu de rassemblement de parents tamouls hindous demandant l'interdiction du boeuf. Une volonté de s'intégrer : les Indiens, les Pakistanais sont là pour travailler ; les parents chinois donnent des prénoms français/occidentaux à leurs enfants. Pourquoi les médias parleraient de communautés immigrées qui se font discrètes, dont les plus jeunes membres ne sont jamais ceux qui font la une suite à un accident avec la police, des communautés dont les Français blancs européens ont plutôt un a-priori positif ? Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de problème : la presse a déjà évoqué plusieurs fois l'exploitation des sans-papiers chinois, le racket mené par les membres des Tigres Tamouls en France ou encore un réseau de mariages blancs entre le Portugal et le Pakistan via la France et le Danemark (c'était sur France 2 la semaine dernière).
      • mardi 22 septembre 2015 18:55 Tartenpion94

        Si nos médias et nos politique voulaient "diaboliser" et "stigmatiser" les chinois, les indo pakistanais... comme ils le font avec la diaspora maghrébine et africaine rien de plus simple. Il suffit pour cela de faire de chaque " faits divers" une "affaire d'état" et la machine à diaboliser fait le reste, c'est ce qui ce passe avec la diaspora maghrébine et africaine depuis des décennies ce n'est donc pas un phénomène nouveau. Ne dit on pas: " quant veux tuer son chien, on dit qu'il à la rage".
      • dimanche 20 septembre 2015 12:12 Marie

        A propos du rectificatif, j'ai bien précisé dans mes réponses précédentes qu'il y avait des immigrés asiatiques. J'ai notamment écrit que la plupart des Chinois étaient des immigrés économiques. Donc inutile de me réciter une leçon. A propos des médias qui parlent peu de ces émigrés venus d'Asie, j'ajouterais que ce média qu'est le Bondy Blog en parle également très peu (il vient d'avoir un article sur le film Dheepan mais finalement l'article ne parle pas des réfugiés tamouls venus du Sri Lanka). Pourquoi ce média de banlieue ne parle t-il que de certaines communautés peuplant cette banlieue ? Ils n'ont rien à dire (en positif ou en négatif) sur les communautés autres que maghrébines et noires (africaines/antillaises) ? Ces communautés asiatiques n'ont pas de revendications que le Bondy Blog pourrait mettre en une ? A propos des régularisations si parent d'un enfant français, vous trouvez normal qu'un Algérien n'est à subvenir aux besoins de l'enfant que depuis un an au moment du dépôt de la demande de titre de séjour alors que pour les autres nationalités, il faut deux ans de preuve ? Concernant le changement de titre de séjour étudiant en titre de séjour salarié, vous trouvez normal que les étudiants algériens aient un droit de changement quasi-automatique lorsque les autres nationalités reçoivent une OQTF (et en cas de refus, les Algériens organisent une manif devant la préfecture comme cela s'est passé l'an dernier et obtiennent ce qu'ils veulent) ? Ne répondez pas en parlant pas du passé colonial de la France pour justifier cet état de fait. Etre issu d'une ancienne colonie (et sans jamais avoir connu cette période) ne devrait pas donner plus de facilités pour l'obtention d'un titre de séjour. C'est ce fait la Grande-Bretagne depuis trente ans : pas de passe-droits pour les citoyens des anciennes colonies. La porte n'est pas fermée mais tous les étrangers doivent satisfaire aux mêmes exigences.
  2. mardi 15 septembre 2015 17:17 rosebonbon

    exbondinoise, c'est étonnant de voir votre réaction dès qu'il s'agit de vos chers protégés que sont les immigrés "chinois". D'un coup vous avez de l'empathie, de la bienveillance et vous ne les globaliser pas comme vous le faites avec les autres immigrés. Puisque vous êtes capable d'humanité envers les immigrés chinois cela ne doit pas être difficile de faire de m^me avec tous les immigrés n 'est ce pas ?
    • mercredi 16 septembre 2015 10:19 El_Guinness

      @ROSEBONBON - Juste une question, les immigrés chinois étant selon vos dires, très très nombreux, pourquoi ne les voyons nous pas, massés dans des tentes, un peut partout comme leurs homologues africain ou maghrébin?
      • mercredi 16 septembre 2015 19:42 rosebonbon

        _Si nous n'avions pas bombardé la Libye nous en serions pas là aujourd'hui nous sommes responsable de ce qui se passe au proche et moyen orient, bombardement, vente d'armes, soutien a des dictateurs... Nous avons que le retour du bâton.
        • mercredi 16 septembre 2015 20:46 El_Guinness

          @ROSEBONBON - Vous prenez de sacré raccourcis .... On a bombardé la Lybie donc la crise migratoire est de notre faute .... Il vous suffirais de 2 heures pour enseigné l'histoire vous : Méchant français qui ont colonisé l’Afrique puis qui ont bombardé la Lybie et nous en sommes la aujourd'hui. Il vous faudrait arrêter d'apprendre l'histoire dans femme actuelle et commencé a comprendre que la situation actuelle est beaucoup mais alors beaucoup plus complexe que les raccourcis que vous en faite. Enfin pour cela il faudrait encore que vous en soyez capable ou que vous puissiez porter un regard juste et ouvert a la critique sur ce qui se passe aujourd'hui.
        • mercredi 16 septembre 2015 20:34 El_Guinness

          Je vous ai posé une question : les immigrés chinois étant selon vos dires, très très nombreux, pourquoi ne les voyons nous pas, massés dans des tentes, un peut partout comme leurs homologues africain ou maghrébin?
          • vendredi 18 septembre 2015 09:34 Marie

            @Tartenpion : Il y a un réseau communautaire pakistanais en France. Ils se prennent en charge les uns les autres pour fournir travail, logement... Dans l'histoire des migrants du quai d'Austerlitz, les médias ont parlé d'Erythréens, de Soudanais mais également de Nigériens, de Sénégalais... Il n'y a pas de communautés africaines en France ? Par contre ni Libyens ni Syriens encore moins d'Afghans et de Pakistanais à Austerlitz. Sinon, pour revenir aux Chinois, il y a les immigrés et les touristes (pas besoin de guillemets, ce sont de vrais touristes).
          • jeudi 17 septembre 2015 19:48 Tartenpion94

            Au sujet des " réfugiés" dont on parle on en trouvent de toutes les nationalités soit une dizaine au total. la majorités sont libyens, syriens, irakiens, afghans, soudanais, somaliens, pakistanais... ce ne sont pas des maghrébins comme vous le dites, m^me si il y en a peut être. Ces personnes quand elles arrivent ne bénéficient pas d'un réseau communautaire comme peuvent en bénéficier les immigrés ou les clandestins chinois. De plus, si ont ne les voient pas c'est que les médias ne veulent pas les diaboliser, ni les stigmatiser d'ailleurs on nous les présentent comme étant de simple "touristes". La situation des immigrés ou clandestins chinois est différente car quant ils arrivent en France, ils sont souvent pris en main par leur réseau communautaire qui les font travailler dans des ateliers de confection clandestins ou dans la prostitution... quand ils sont en situation irrégulière (voir les reportages à ce sujet). Chacun fait ce qu'il peut.
    • mardi 15 septembre 2015 18:25 El_Guinness

      @ROSEBONBON - Et je vous retournerais le compliment, a savoir : Puisque vous êtes capable d'humanité envers les immigrés africain/maghrébin cela ne doit pas être difficile de faire de m^me avec les immigrés chinois n 'est ce pas ? ......
      • mardi 15 septembre 2015 19:37 rosebonbon

        Exbondinoise et El Guinness c'est la m^me personne, vous avez combien de pseudo comme ça ?
        • mercredi 16 septembre 2015 10:14 El_Guinness

          @ROSEBONBON - Vous êtes encore une fois dans l'erreur ma pauvre RoseBonBon Votre aveuglement est tel que vous n’êtes pas capable de nous différencier avec Exbondynoise .... Vous en êtes presque comique.
        • mercredi 16 septembre 2015 00:00 Exbondynoise

          Tartempion94, Rosebonbon, KLM75, KLM, vous n'êtes pas très attentive au style des commentateurs. Nous n'avons pas la même expression, ni la même orthographe. Je vous rappelle que je suis le blog depuis 2005, que mon pseudo était Bondynoise,et comme je ne réside plus dans cette ville, je commente sous le pseudo Exbondynoise.Vous ne faites pas preuve d'honnêteté intellectuelle en changeant votre pseudo, mais il est facile de vous reconnaître( les sempiternelles diatribes sur la colonisation, les Chinois, sans oublier votre orthographe et vos copier-coller). Il y a quelque temps, vous aviez déjà posé la même question. Votre mèmoire vous joue des tours. Vous n'êtes même pas capable d'écrire correctement mon pseudo.
  3. jeudi 10 septembre 2015 12:30 citoyen93

    Didier Paillard et Stéphane Peu font venir à Saint-Denis des centaines de faux réfugiés dans plusieurs locaux dont l'ancienne gendarmerie. Parmi les réfugiés d'Irak et de Syrie se trouvent beaucoup d'intellectuels (avocats, médecins, enseignants). Le maire de Saint-Denis ne veut pas d'intellectuels dans sa ville. Mrs Paillard et Peu préférent les tricheurs exploitant le chaos en Lybie pour entrer illégalement en Europe alors qu'ils n'encourent aucun danger dans leur pays d'origine. Le maire de Saint-Denis va donner des logements à des immigrés économiques africains et ne va rien donner aux syriens ni aux irakiens. Les élus communistes ont besoin d'entretenir le désordre dans notre ville pour rester au pouvoir. Le Parti Communiste Français est machiavélique
  4. jeudi 10 septembre 2015 12:19 citoyen93

    En septembre le Journal de Saint-Denis a repris son édition électronique. Il est redevenu cette machine à baillonner les dionysiens en censurant leurs commentaires.
  5. jeudi 10 septembre 2015 12:16 citoyen93

    L'Allemagne accueille des vrais réfugiés. La France laisse entrer les tricheurs au droit d'asile. L'Allemagne reçoit des syriens et des irakiens en danger qui s'intégreront sans problème dans la république fédérale. La France laisse entrer des faux réfugiés africains ne risquant rien dans leur pays d'origine. Seuls les naïfs pensent l'inverse.
    • samedi 12 septembre 2015 19:38 Tartenpion94

      Vous savez que jusqu'a présent les immigrés qui demander en masse le statut de "réfugié" a la France étaient surtout des immigrés chinois, les autres voulant surtout ce rendre en Angleterre...
      • dimanche 13 septembre 2015 16:28 Marie

        Faux. En 2014, les premiers demandeurs (en nombre de dépôts de demandes) étaient les Congolais (RDC) et les premiers demandeurs acceptés (en nombre de réponses positives) étaient les Syriens. [Source : OFPRA]
        • lundi 14 septembre 2015 20:01 rosebonbon

          Polémique inutile si les chinois ne sont pas les 1er, ce sont les 2ème à demander le statut de réfugiés en France. Pourtant il me semble que la chine n'est pas en guerre, de plus c'est un pays très riche du fait que nous avons délocalisé nos entreprises chez eux alors pourquoi viennent ils en masse chez nous depuis une dizaine d'année. D'après les médias depuis 10 ans l'immigration chinoise est la plus importante à paris Ile- de- France .
          • mardi 15 septembre 2015 11:31 Exbondynoise

            Rosebonbon, KLM75, Tartempion94 ne peut s'empêcher de cracher son venin sur les Chinois." ce sont les 2ème à demander le statut de réfugiés en France." Renseignez-vous sur le statut de réfugiés. "La qualité de réfugié est accordée : à l'étranger craignant d’être persécuté dans son pays et qui ne peut pas ou ne veut pas se réclamer de la protection de ce pays. Il doit s'agir de persécutions fondées sur la race, la religion, la nationalité, l’appartenance à un certain groupe social ou les opinions politiques. On parle d’asile conventionnel ou politique, ou à l'étranger persécuté dans son pays en raison de son action en faveur de la liberté. Il peut s'agir, par exemple, de militants politiques ou syndicalistes, d'artistes ou d'intellectuels menacés pour leur engagement en faveur de la démocratie dans leur pays. On parle d'asile constitutionnel, ou à l'étranger sur lequel le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) exerce son mandat.
          • mardi 15 septembre 2015 11:28 Marie

            Non, les Chinois ne sont pas non plus deuxième. Les Chinois venus en France ces dernières années le viennent pour des raisons économiques et ne disent pas autre chose. La Chine est (bientôt à mettre au passé) l'atelier du monde. Mais la croissance économique n'est pas la même partout en Chine. Il n'y a qu'à voir les migrations intérieures. Certains Chinois tentent donc leur chance à l'étranger. Dernier point, certains Chinois sont menacés par les autorités et à ce titre, peuvent prétendre demander un statut de réfugié. La Chine n'est pas en guerre, a eu une bonne croissance économique mais la Chine reste un régime autoritaire.
  6. jeudi 10 septembre 2015 11:44 Bérénice

    Au sommet de la pyramide de la misère du monde, il y a le réfugié. Subtilité sémantique qui permet d'extraire de la nasse informe des miséreux du monde, les enfants, femmes et hommes qui fuient les guerres et les dictatures. Et puis, il y a les autres. Les migrants. Ceux là fuient la misère, échouent avec femmes et enfants sur tous les trottoirs des capitales, se massent à Calais, risquent leur vie mais ne peuvent prétendre au soutien que l'Europe doit, devoir sacré oblige, aux seuls réfugiés. Et puis, il y a les Roms. Citoyens européens, non migrants, encore moins réfugiés, ils n'ont pas fini d'errer de campements en campements, tentant vainement de scolariser leurs enfants. Et puis, il y a les SDF, les précaires, vivant en France, qui ne peuvent prétendre au statut de réfugié dans leur propre pays, ceux là n'ont pas fini d'appeler le 115 pour s'entendre dire que les places manquent et qu'ils peuvent bien continuer à dormir dans les rues avec leurs enfants. Dame misère est très pointilleuse. Elle desserre ses griffes pour laisser passer les réfugiés. Dame Misère se marre bien. Ils ont voulu les réfugiés, elle les a donnés. Elle garde bien serrés contre elle les autres, ceux des logements indignes et insalubres, les clandestins, les migrants économiques, les pauvres de tout poil qui ne verront nul foyer s'ouvrir devant eux, nul bâtiments public réquisitionné, nul recteur d'académie se soucier de la scolarisation de leurs enfants. Au poker de la misère ils n'ont pas tiré la bonne carte. Tant pis pour eux.
    • jeudi 10 septembre 2015 13:08 eric de saint estève

      bonjour Bérénice, "Au poker de la misère ", vivement qu'au lieu de se partager la misère, l'on commence par se partager les richesses, ça changerait la donne, et Piketty deviendrait un genre de prophète adulé pour des siècles et des siècles, et Lordon, le saint parmi les saints de la juste répartition......
  7. mercredi 9 septembre 2015 23:07 Martha

    On ne peut accueillir toute la misère du monde, les centres d'accueil sont pleins, chaque année 200000 personnes entrent en France. Alors nous allons faire encore un effort bien normal pour accueillir des réfugiés, de véritables demandeurs d'asile. Le problème va se poser pour toute l'Europe, car comment loger, intégrer des centaines de milliers de personnes en si peu de temps et surtout pour la France avec un taux de chômage record. L'Europe de l'ouest pourra gérer à peu près, mais surement pas l'est.
  8. mercredi 9 septembre 2015 21:06 MAKHNO

    Ah, là, là, quel malheur, si même les dizaines d'assoc' hyper subventionnées et les citoyens engagés ne rassemblent plus que trois pelés et deux tondus, ça commence à sentir le sapin. Une raison peut être, à ce fiasco lamentable que déplore mme Alice Babin : peut être que les gens en ont ras la casquette des bons sentiments dégoulinants, de l'émotion poisseuse et du bisounoursisme. Et oui, tout simplement marre de se voir obligés à aimer l'étranger et à supporter un 'vivre sensemble' avec des barbares. C'est aussi simple que ça, Mme Babin...
  9. mercredi 9 septembre 2015 19:39 Tartenpion94

    Nous occidentaux avec les états unis sommes responsables de cette situation liée depuis des années à une logique de guerre et non de paix, de coopération entre les peuples. Nous avons soutenus des dictateurs pour nos propre intérêt économique, financier... sans ce soucier des conséquences sur les populations à court et moyen terme: vente d'armes en masse, contrat divers juteux, pétrole... Si nous n'avions pas bombardé la Libye, I'Irak en plus de ne pas faire grand chose pour régler le problème israélo palestinien en plus de l'afganistan... nous en serions pas là aujourd'hui. Nous sommes responsable de ce qui se passe au proche et moyen orient, nous sommes responsable des milliers de morts, de réfugiés ... par notre irresponsabilité et manque de compassion envers ces peuples: bombardement, vente d'armes qui nous rapportent des milliards par ans, soutien a des dictateurs... Aujourd'hui nous n'avons que le retour du baton, mais les plus a plaindre ce sont les victimes de notre égoïsme et comportement.
    • mercredi 9 septembre 2015 23:14 Martha

      Les occidentaux sont intervenus en Lybie, certes, les USA en Irak c'est vrai, mais ce qui secoue le monde musulman c'est l'influence des sunnites ou des chiites, Iran, Syrie, Irak. Le conflit se poursuivra car les sunnites irakiens veulent reprendre le pouvoir en Irak (c'est pourquoi ils se sont alliés à l'EI), l'Iran soutient la Syrie comme d'ailleurs le Hezbollah. Ensuite, en dehors de la guerre, si ces gens partent c'est qu'ils veulent la démocratie, la liberté, un avenir pour leurs enfants et pour eux mêmes et ils vont où ? en occident que vous accusez de tous les maux !
    • mercredi 9 septembre 2015 21:35 eric de saint estève

      re Tartempion, Nous sommes tellement méchants, que c'est à se demander pourquoi tous les peuples de la terre veulent venir ici, avant et maintenant hein....
      • samedi 12 septembre 2015 19:46 Tartenpion94

        Idem pour nous les français, combien y a t il " d'expatriés" pour ne pas dire "immigrés" français à travers le monde plusieurs centaines de milliers rien que les retraités sont plus de 40 000 au Maroc ou ils vivent comme des princes. En Angleterre les français représente la 3ème ou 4ème immigration...la mondialisation est ses conséquences sont le résultat de notre politique du a nos patrons et politiques.
        • dimanche 13 septembre 2015 10:19 eric de saint estève

          bonjour Tartenpion94, Le problème entre un retraité qui a des ressources sans travailler et n'est là que pour les dépenser, est juste l'inverse de personnes arrivant en famille qui n'auront pas de travail, dont il faudra prendre en charge la scolarité des enfants, les soins médicaux,etc..etc..et qui donc seront une valeur "négative" pendant au moins un moment, alors que les expat' retraités n'apportent que du positif, sans compter qu'ils ne risquent pas à leur âge de "tomber" dans des formes de délinquances, qui ne seront certainement pas épargnées aux nouveaux arrivants, qui ne trouveront que des moyens de subsistances dérisoires.....
      • mercredi 9 septembre 2015 22:30 eric de saint estève

        re Tartenpion94, C'est bizarre d'ailleurs cet amalgame avec "nous occidentaux", on peut faire pareil avec les "Maghrébins" ou les "Musulmans", ou ça ne marche que quand il s'agit de nous culpabiliser(parce que l'Irak, l'Onu et 2003 ça vous parle ou bien, les américains ne voulant plus appeler les frites les french-fries, ça ne vous parle plus ça, alors)??? Quant à l'histoire du conflit Israélo-Palestinien, plutôt que d'en faire un préalable, le mieux serait d'expliquer à tous les "gentils" qui veulent tôt ou tard les rayer de la carte, d'arrêter d'y penser jour et nuit, et d'en faire un préalable à ce que l'humanité vive en pleine harmonie, d'amour, de paix et de tolérance, tient, ça me rappelle quelque chose......quant à être responsable de milliers de morts, de réfugiés et de la Peste Bubonique ou d’Ebola, merci, ça va, on donne déjà assez avec le reproche de la colonisation hein......
        • mercredi 9 septembre 2015 23:04 eric de saint estève

          re Tartenpion94, Parce que visiblement hors théories du complot, il semblerait que les personnes qui fuient seraient plutôt Syrienne et de cette région, donc sans rapport avec l'intervention en Lybie hein, c'est plutôt Bashar, l'Iran, l'EI, Al Nosra, tout ça tout ça, non, en Lybie ce qu'il y a de sur c'est qu'ils sont sous la meilleure des lois du monde puisque c'est la charia, on peu dire à l'Arabie Saoudite ou au Qatar de leur demander de changer pour faire vivre "les droits de l'homme" autres qu'islamiques, je suis pas sur que l'on nous soutienne, ou que ça puisse se faire si facilement.... A ce propos le père du petit Aylan, il a pas demandé pourquoi les pays de la même langue, de la même religion, qui accueillent des millions de pèlerins en un rien de temps dans de beaux hôtels vides le reste de l'année, qu'est ce qu'ils en pensaient eux d'accueillir quelques pauvres malheureux, ça éviterait les noyés en mer, certainement, et les passeurs de gagner de l'argent, que des avantages finalement....
          • jeudi 10 septembre 2015 08:28 eric de saint estève

            re Tartenpion94, ou devrais je dire, KLM75, Rosebobon, ou encore d'autres pseudo, Munch indiquait sur un autre post que c'était certainement vous, puisque je me demandais si vous n'étiez pas Ledaron, c'est fâcheux cette habitude de ne pas assumer ses discours et de changer de peau à chaque fois hein, moi, perso, je n'ai qu'un seul pseudo, et vous me retrouvez partout avec la même identité, peut être une preuve d'intégrité, je ne sais pas, enfin, d'honnêteté intellectuelle certainement hein........
  10. mercredi 9 septembre 2015 14:25 Marie

    On ne peut pas utiliser le terme de réfugié pour tous les immigrés. Les personnes présentées dans cet article peuvent-elles réellement toutes prétendre au statut de réfugié ? J'en doute alors n'utilisez pas ce terme à tort et à travers pour faire pleurer le lecteur. C'est énervant. Que des personnes quittent leur pays pour raison économique, soit. Chacun a le droit d'espérer une vie meilleure. Mais que ces personnes (non réfugiées) ne comptent pas sur l'Etat pour les prendre en charge. Il faut qu'elles se prennent en main et qu'elles comprennent que l'Etat ne peut pas tout leur fournir (logement, travail...).
    • mercredi 9 septembre 2015 19:16 Tartenpion94

      Si nous n'avions pas bombardé la Libye nous en serions pas là aujourd'hui nous sommes responsable de ce qui se passe au proche et moyen orient, bombardement, vente d'armes, soutien a des dictateurs... Nous avons que le retour du baton.
      • jeudi 10 septembre 2015 09:41 Marie

        Que vient faire la Libye ici ? Ces personnes sont libyennes ? Non. Je parlais de personnes ne pouvant prétendre au statut de réfugié. Libre à chacun d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte mais il y a un minimum de règles à respecter et il faut fournir un minimum d'effort personnel pour s'intégrer et ne pas tout attendre de l'Etat. Entendre un immigré économique déclaré qu'il est déçu car la France ne lui offre pas de logement (propos entendus en juillet dans un média), ça m'agace. Il faut savoir se débrouiller. Vous n'avez pas remarquez qu'on n'entend jamais dans les médias les immigrés venus d'Asie (sauf ceux venant d'Afghanistan mais ils peuvent prétendre au statut de réfugié). Pourtant, ils font face aux mêmes problèmes de logement, d'accès au travail, ils doivent faire face aux mêmes dédales administratifs. Je n'ai jamais vu de campements de Chinois à Paris par exemple.
        • lundi 14 septembre 2015 19:52 rosebonbon

          Vous dites la communauté asiatique ce débrouille seule, chacun fait comme il peut : prostitution, contrefaçon, blanchiment d'argent.... c'est sur ils arrivent à se débrouiller tout seul.
          • mercredi 16 septembre 2015 10:28 El_Guinness

            Ah mais pour notre chère Rosebonbon, il est normal de mettre tout les "chinois" dans le même panier (prostitution et contrefaçon etc etc) mais il lui est intolérable d'avoir le même mode de pensée en insinuant que tout les musulmans sont des terroristes. Et la palme d'or du : "faites ce que je dis mais pas ce que je fais" est attribué a RoseBonBon !!!!
          • mardi 15 septembre 2015 11:40 Exbondynoise

            Marie,Tartempion94, Rosebonbon fait une fixation sur les Chinois. Certains sont d'excellents musiciens, célèbres dans le monde entier. https://www.youtube.com/watch?v=-GhS_YO8-Z0. Un peu de musique pour Rosebonbon, avec Lang Lang.
          • mardi 15 septembre 2015 11:30 Marie

            Je parle de communautéS asiatiqueS. Cela ne se limite pas aux Chinois. Tous les Maghrébins ne sont pas des voleurs, il en de même pour les Asiatiques : tous ne font pas dans la prostitution, la contrefaçon...
        • samedi 12 septembre 2015 20:02 Tartenpion94

          Certes il n'y a pas de campement chinois, mais faite un tour dans les rues du 19ème, 20 ème... pour voir celles que l'on appelle les "marcheuses" ce sont des chinoises qui font le tapin. Il y a quelques mois il y avait un article sur la prostitution chinoise dans le 13ème ou les caves des immeubles étaient aménagés pour la prostitution, idem pour certains appartements utilisés en journée pour la prostitution... La misère humaine conduit les personnes à trouver des solutions pour vivre est survivre que ferions nous a leurs place?
          • mercredi 16 septembre 2015 10:36 El_Guinness

            @TARTENPION94 - A l'inverse promener vous dans d'autres quartiers et vous ne verrez pas de "chinois" dealer du cannabis ou de poudre. Ce gagne pain est réservé a une autre "communauté" !!!
          • dimanche 13 septembre 2015 16:33 Marie

            Si ces femmes en sont réduites à la prostitution, c'est parce qu'elles ne voient pas comment s'en sortir autrement. Et malgré les nombreux articles sur leur situation, je n'ai vu pour le moment aucune grande association se mobiliser (appels aux dons, manifestations, appels aux autorités pour leur obtenir un titre de séjour dans le cas des sans-papier...) pour les aider. Ces femmes squatteraient un lycée désaffecté ou sous un pont et attendraient sans rien faire, elles auraient plus d'aide. Et ça, c'est malheureux. Les communautés asiatiques se débrouillent seules. C'est tout à leur honneur mais elles ont aussi parfois besoin d'aide.
      • mercredi 9 septembre 2015 19:27 eric de saint estève

        bonjour Tartenpion94, C'est de la politique fiction, puisque la Syrie et l'Irak auraient quand même pour un, fait sa révolution contre Bashar, et l'Irak était déjà vérolé par le conflit sunnite/chiite, et l'Etat Islamique était déjà en route, donc, ils n'auraient peut être pas eu accès à l'armement et aux fonds de la Lybie, mais cela n'aurait pas empêché le reste, faut arrêter de nous prendre pour des méchants qui sont responsables de tout hein....méa culpa pour la Lybie, le reste les printemps arabes, la déconvenue américaine en Irak etc..le fait que le gouvernement en place soit chiite et ne se soucie pas des sunnites etc..etc..donc, oui, il y a responsabilité; de là à nous expliquer que l'on doit accueillir dix ou vingt millions de personnes, ça pousse un peu mémé non???
        • mercredi 9 septembre 2015 19:46 eric de saint estève

          re Tartenpion94, Parce que vous devrez bien accepter au moins une chose, c'est que si l'Etat Islamique progresse si vite en Irak et n'a pas rencontré de réelle résistance, c'est parce que dans beaucoup de villages et de villes les habitants sunnites ont collaborés pour balancer les autres minorités, qui ont du fuir, être mises en esclavage, ou tuées. Cela s'explique par le ressentiment qu'avait les sunnites de ces contrés contre l'état Irakien qui ne se souciait pas d'eux, des tribus avaient fait fuir Al Qaida avant le retrait américain, et quand le gouvernement chiite a été mis en place, ils n'en ont pas trouvée une en son sein, et se sont rangés du côté de l'état islamique...du côté de la Syrie, pour contrer la révolution Bashar dès le début a jouer Daesh, en disant que tous les opposants étaient terroristes, et en massacrant son peuple. Donc, tout est de notre faute ça va un peu, mais il faut quand même se baser sur autre chose que l'intervention en Lybie pour tout expliquer et nous faire culpabiliser hein....
          • mercredi 9 septembre 2015 20:52 eric de saint estève

            re Tartenpion94, Parce que les premières déconvenues et l'armement de "l'armée du levant" au départ, s'est bien faite face aux soldats Irakiens, qui ont fuit ou ont rejoins l'EI, aidé en cela par les anciens militaires bassistes de sadam, qui n'avaient plus droit de citer avec les amerloques, et c'est bien comme cela qu'ils ont fait main basse sur les dépôts d'armes et le matériel neuf qu'avait laissé les américains à l'armée Irakienne. Il n'était pas question de Libye à ce moment là, après que l'intervention est créée le chaos et qu'ils en ait profité, ok, mais ils étaient déjà bien équipés et décidés. Rapport avec l'histoire des chiites de Bagdad, et du gouvernement installé par les américains...donc l'intervention en Libye, ok, mais il ne faut pas refaire les évènements tels qu'ils nous arrangent pour nous accuser de tout hein.....et pour Bashar, une fois que l'Iran et la Russie ont été dans la partie c'est devenu un jeu de dupe...alors comme je le disais sur un autre post, laissons l'Iran et l'Arabie Saoudite (Qatar aussi hein) qui sont ceux qui finalement se battent en sous mains se débrouiller pour sortir de ce bourbier, et surtout n'y mettons pas les pieds, sauf à vouloir un nouvel Afghanistan, qui se solde par la négociation du nouveau gouvernement avec les Talibans, comme un retour à la case départ, la haine, les morts, et les dépenses et 14 ans en plus, pour aucun résultats tangibles....
          • mercredi 9 septembre 2015 20:11 eric de saint estève

            re Tartenpion94, Vous devriez écouter les explications de Wassim NASR, journaliste France 24, spécialistes de réseaux islamistes, il le dit et l'explique mieux que moi, et semble pour le moins connaître son sujet, sans épargner nos responsabilités, mais sans non plus être dans le déni, qui fait croire en ce moment à beaucoup qui ont la mémoire courte, que tout serait du à l'intervention Libyenne....notre part, ni plus, ni moins, après ça s'apparente à ce que je dénonçais un peu plus bas, et ça, je pense personnellement que ça suffit.
    • mercredi 9 septembre 2015 17:51 eric de saint estève

      bonjour Marie, C'est un peu le problème, puisqu'un micro trottoir qui interrogeait les réfugiés du lycée investi cet été, donnait la parole à un Algérien venu trouver du travail en priorité, donc effectivement, ça n'avait pas l'air d'être un réfugié, mais plutôt un migrant économique, enfin c'est la réflexion que je me suis fait, c'était certainement l'exception qui confirmait la règle. Je pense que les assoces ne font pas la différence, estimant que de toutes façons quelqu'un qui est là doit être aidé, ce qui parait normal, d'où les confusions, migrants/réfugiés. Il en est de même avec les déboutés du droit d'asile, une fois ici, on les aide et voilà, tant que les flics et l'état ne font pas leur taf, ils restent. Et si entre temps les gosses sont scolarisés, ben, ils ne sont plus expulsables et deviennent des sans papiers, qui cinq ans après avec les preuves de présence sur le territoire, leur permettent de prétendre à une régularisation au moins pour un titre de séjour, qui de toute façon est de fait dans la pratique déjà le cas, puisque l'on ne renvoie pas les parents, si ils ont des enfants scolarisés, c'est un cercle vicieux de toute façon...
  11. mercredi 9 septembre 2015 11:03 Amélie

    Si l'Allemagne accueille autant de personnes, c'est par pragmatisme, par besoin de main d'oeuvre bon marché.
  12. mercredi 9 septembre 2015 10:15 Simone

    Voilà encore le genre d'articles qui met mal à l'aise , je pense que c'est voulu mais est ce que c'est productif ? Voilà la question qu'il faut poser avant tout !Aider les réfugiés , c'est vite dit mais déjà bon nombre de citoyens français aident ..ne serait ce que leurs enfants qui ne trouvent pas de travail ,leurs parents qui n'ont pas assez de ressources pour aller dans une résidence senior .c'est un devoir mais il faut éviter que cela devienne une contrainte . Je pense que l'Allemagne n'a pas eu le discours moralisateur et culpabilisant que l'on a en France sur les ex colonies . On a instauré dans la conscience des français l'idée qu'ils étaient responsables des malheurs des ex colonisés ou des descendants d'esclaves , on leur a dit que les découpages de frontières dans l'ex empire ottoman leur incombaient avec les britanniques . En Allemagne , c'est le contraire ,elle n'a de culpabilité que sur ce qui s'est passé en Europe , et on voit le résultat ,elle n'aide pas les grecs mais va aider les syriens . Elle ne s'implique pratiquement pas hors de ses frontières alors que c'est le contraire pour la France . Le résultat est là : on n'aide pas ceux qui vous font des reproches parce qu'on sait qu'on n'aura pas à attendre de gratitude
    • mercredi 9 septembre 2015 11:19 Simone

      Une question ! est il vrai que les familles allemandes qui reçoivent un refugié chez elles sont payées pour son hébergement ? cela coûterait moins cher que de construire des centres d'hébergement .J'ai entendu cette affirmation de la bouche d'un journaliste sur une chaine d'information continue , cela pourrait explique l’empressement de certains à accueillir des réfugiés .
      • mercredi 9 septembre 2015 11:25 Simone

        Si cette affirmation est vraie , c'est peut être une piste : cela coûte moins cher à la collectivité , le réfugié apprend la langue beaucoup plus rapidement , l'Eglise dit qu'il faut accueillir une famille par paroisse ,cela va dans ce sens ! construire des hébergements et subventionner des associations est une perte de temps et d'argent .
        • mercredi 9 septembre 2015 18:46 eric de saint estève

          bonjour Simone, Ce système fonctionne tant que les gens apprennent un peu la langue et surtout qu'un travail leur soit alloué le plus tôt possible, car cela peut durer un an ou un an et demi, passé ce délai, je ne suis pas sur que la cohabitation puisse durer éternellement, autant pour l'accueillant que pour l'accueilli....donc l'autonomie par un revenu pour avoir de quoi loger etc..etc..., ce qui est possible dans un pays qui a besoin de main d'oeuvre, et qui risque de l'être beaucoup moins, dans un pays où c'est la main d'oeuvre qui cherche le travail. Parce que si c'est pour aller de familles en familles, ou de centres en centres, cela ne reste pas une solution viable pour une installation réussie et prolongée, du fait que l'on est sur, qu'il y en ait au moins pour cinq ans et certainement dix, même avec une intervention là bas pour tomber l'Etat Islamique, ce qui est loin d'être pour l'instant la solution choisie et à raison d'après moi.....
    • mercredi 9 septembre 2015 11:09 eric de saint estève

      bonjour Simone, "On a instauré dans la conscience des français l'idée qu'ils étaient responsables des malheurs des ex colonisés ou des descendants d'esclaves", je dirais plutôt qu'une partie non négligeable d'associations, de regroupement d'individus, de pseudo parti politique, de médias, maintiennent cette tare originelle de la France et des Français, afin de fédérer un contre poids, servant les intérêts d'une idéologie qui serait "libératrice", pour obtenir la reconnaissance d'une religion comme étant celle des "exclus", "damnés de la terre", "ghéttoïsé", etc...etc..et de s'en servir en faisant de "l'islamophobie", le cheval de bataille culpabilisant les Français, qui n'adhèreraient pas à cette "mascarade", en les faisant passer de ce fait: tous racistes, esclavagistes, colonialistes, de vrais salauds en quelques sortes....le problème restant que ça ne prend pas, puisque les liens aux esclaves sont très loin, aux colonies de plus en plus, et au racisme invoqué, quand il s'agit d'une critique de la religion et de ses pratiques, que bons nombre savent faire puisque sécularisé et souvent athées, et qui a le plus grand mal a faire pleurer dans les chaumières, quand d'autres sont descendus froidement par des balles de kalachnikov....
      • mercredi 9 septembre 2015 11:18 eric de saint estève

        re Simone, Il me semble d'ailleurs qu'un livre posthume est sorti, et que le titre évocateur parlait "d'Escrocs" à propos de tout cela....
        • mercredi 9 septembre 2015 11:26 eric de saint estève

          re Simone, "tout cela" pouvant dans ce cadre, s'écrire "tous ceux là" bien évidemment....
          • mercredi 9 septembre 2015 11:45 eric de saint estève

            re Simone, et cette propagande amenant à faire réfléchir, sur ce qu'est prêt à accepter la société dans son ensemble, à propos d'accommodements qu'il faudrait faire pour satisfaire des lubies d'un autre âge...... http://oumma.com/221539/usa-une-hotesse-de-l-air-musulmane-mise-a-pied-refus-
  13. mercredi 9 septembre 2015 09:23 El_Guinness

    « Ce qu’à fait Merkel, c’est extraordinaire. C’est comme une bombe ! » ..... Je dirais cela aussi une bombe .....dont les retombées ne sont pas encore connues .... certaines serons positives, d'autre négatives ....
    • mercredi 9 septembre 2015 09:30 El_Guinness

      L’Allemagne n'est que le point d'entrée, une fois sur le sol allemand, nourris et blanchis, la marche reprendra vers d'autre pays européen. Hollande a beau arrêter un chiffre de migrant accueilli sur le territoire Français, le flux sera continu et incontrôlé dorénavant, tout nouveau arrivant se trouvera des origines syrienne sera donc inexpulsable.... Une voie d'eau vient d’être ouverte, espérons qu'elle pourras être contrôlé ou réduite car l'ombre du titanic pourrais bien planer sur bon nombre de pays européen.....
  14. mercredi 9 septembre 2015 07:19 eric de saint estève

    bonjour, Ici dans les Pyrénées Orientales, c'est déjà cinq communes qui sont prêtes à accueillir une à deux familles, les 24 000 annoncés trouveront donc une place, si les autres départements s'y mettent aussi....mais, « Ce qu’à fait Merkel, c’est extraordinaire. C’est comme une bombe ! » comme le dit si bien l'élue, elle ne devrait pas se réjouir trop vite, puisqu'une fois que la capacité de l'Allemagne va arriver à son terme, et à l'allure où cela va, cela risque d'être relativement rapide. Que feront les réfugiés qui verront que l'Allemagne n'est finalement pas l'espoir qu'ils en attendaient, à part chercher ailleurs??? Parce que croire que le conflit va se régler est très optimiste, et les réfugiés déjà en place dans les camps depuis trois à quatre ans pour certains, entendant que l'Allemagne accueillera tout le monde, risque de déplacer beaucoup plus de monde que les capacités de l'Europe entière. Et si c'est pour monter des camps de 40 000 réfugiés comme en Turquie, sans espoir, à part ce "parcage sanitaire", que feront nous de plus??? Les oiseaux de mauvaises augures risquent d'en retirer les fruits, car si le flux ne se tarie pas, le jour où ils diront, on vous avez prévenu, beaucoup tomberont d'accord avec eux...ça me fait penser à autre chose, un peu dans le même style, du "je vous l'avez bien dit" hein...il ne faudrait pas que d'un geste d'humanité et de dignité, ressorte finalement une solution qui sera pire que si on ne les avait pas accueilli...
    • lundi 14 septembre 2015 09:41 eric de saint estève

      re, bah, je croyais que ce serait des mois, il n'a fallu que 5 jours........................
    • mercredi 9 septembre 2015 07:36 eric de saint estève

      re, Ah oui, j'oubliais, je pense que les "indivisibles" n'auront pas assez de feuilles à petits carreaux dans leur cahier, pour noter toutes les phrases qui donneront droit à un "banane awards", il va falloir qu'ils investissent dans un nouveau cahier et commencent à faire fabriquer les "récompenses" tellement ils devront en distribuer (ça fera marcher une entreprise au moins hein...), d'ailleurs, plutôt qu'une soirée de remise de prix, je pense qu'il faudra une session de 24 heures non stop, tellement ils vont avoir du boulot.....
      • mercredi 9 septembre 2015 19:46 Tartenpion94

        La situation est trop grave pour faire des blagues salaces comme vous le faites, nous parlons de vie humaine, d'hommes, de femmes et d'enfant en dangers. Nous avons bombardé la Libye; l'irak... il ne faut pas l'oublier.
        • jeudi 10 septembre 2015 08:18 eric de saint estève

          re Tartenpion94, Il ne s'agit en aucun cas de blagues, que ce soit ici en France, en Hongrie, au Danemark, en Slovaquie, en Pologne, en Tchéquie, enfin ça commence à faire du monde qui dit qu'ils ne veulent pas, soit d'une certaines religion, soit qui assimilent les réfugiés à des terroristes, soit que les étrangers vont manger le pain des résidents, etc..etc..autant de motifs valable pour l'entreprise des "indivisibles" qui leur consacrera certainement ce dont je parlais, et qui comme je l'exprimais risque d'être vite à court de place sur leur cahier afin de noter toutes les phrases racistes qui ouvriront le droit à avoir la "récompense" du "banane awards".....une réalité, non une blague.