Devoir de mémoire : des jeunes de Compiègne en voyage à Auschwitz

AMBIANCE jeudi 14 janvier 2016

Par Rouguyata Sall @rouguyata

Les animateurs des quartiers de la ville de Compiègne et le Mémorial de l’internement et de la déportation ont organisé le 12 décembre dernier une soirée pour restituer le voyage de 29 adolescents à Auschwitz, en présence du déporté Fernand Devaux.

La soirée démarre avec la projection d’un diaporama photo du voyage en autocar à Cracovie, puis à Auschwitz. Deux des jeunes commentent les photos et rappellent l’émotion ressentie dans le camp de concentration et d’extermination. « J’ai pleuré. Ça m’a fait un point dans le cœur », confie timidement Océane, impressionnée par la salle pleine de proches et d’officiels venus rencontrer Fernand Devaux.

Le nonagénaire est l’invité d’honneur de l’évènement. Cet ancien déporté d’Auschwitz a été arrêté le 2 septembre 1940 à Saint-Denis, alors qu’il distribuait des tracts des Jeunesses Communistes. Interné dans les camps d’Aincourt (95), puis de Rouillé (86), il a ensuite transité à Compiègne (60), dans le camp de Royallieu. Il revient ainsi sur les vestiges de ce camp, où la ville a construit en 2008 le Mémorial de la déportation et de l’internement.

La rencontre avec Fernand Devaux est l’aboutissement du projet « Pologne », démarré il y a un an. « On a travaillé sur le devoir de mémoire. On a voulu que les jeunes recherchent des informations complémentaires à leurs leçons d’histoire. C’était une aventure humaine et spirituelle à la fois », explique Alexandre Marlot, animateur dans les centres des quartiers de la ville de Compiègne, et figurant parmi les accompagnateurs du voyage.

Un voyage marquant

IMG_9654Tous ont été frappés par ce qu’ils ont vu au sein du camp. Djiby a été choqué par les tas de chaussures. Zoé par les amas de cheveux : « on voyait ça dans les films. On voyait ça dans les cours au collège. On apprenait nos leçons et là, on voit ça en vrai, ça fait bizarre, ça change la vie ».

Binta a été frappée par les dortoirs : « quand on a vu où les personnes étaient durant tout le temps qu’elles ont passé à Auschwitz, on s’est dit qu’on aurait pu être à leur place. Ça nous a mis mal ». Kardiatou revient sur ses cours d’histoire : « on nous en a parlé, mais on n’y croyait pas forcément, on a minimisé. On a appris l’histoire à travers les livres, mais quand on y est c’est encore plus touchant ».

IMG_9648Cindy Juszszak confirme le bouleversement des jeunes : « ils ont pleuré. Quand ils sont rentrés, ce n’était pas les mêmes ». Cette animatrice et secrétaire dans le centre d’animation du quartier du Clos des Roses, est d’origine polonaise. Elle tenait vraiment à aller en Pologne avec un groupe de jeunes, qui au départ n’étaient pas nombreux. « On a eu du mal au début à trouver des jeunes. Et puis on a fait plusieurs ateliers autour de la Pologne, un atelier théâtre, une fresque sur le camp d’Auschwitz qui est exposée ici, et un atelier cuisine. On a démarché dans les collèges, dans les lycées. Et on a réussi à trouver 29 jeunes, de 14 à 17 ans, de tous les quartiers de la ville », précise l’accompagnatrice.

Cindy Juszszak a redécouvert ces jeunes qu’elle côtoie depuis des années : « la plupart ont pleuré à Auschwitz, je ne m’y attendais vraiment pas. 15-16 ans, c’est l’âge où ils se moquent de tout. Mais non, ça les a beaucoup marqués. Je pense qu’ils voient la vie autrement maintenant, en se disant que les gens ont vécu beaucoup d’atrocités et qu’à côté, les problèmes que l’on a, ce n’est vraiment rien du tout ».

Un slam pour la « Liberté d’être en paix »

Avec les anecdotes de leur voyage, les jeunes ont questionné Fernand Devaux. « Il n’y a pas mieux qu’un témoin vivant, qui apporte en direct les réponses réelles sur ce qu’il s’est passé », indique Alexandre Marlot. Les adolescents ont ensuite rendu hommage à l’ancien déporté, en lui présentant le slam « Liberté d’être en paix » écrit dans le cadre du projet.

Le devoir de mémoire fait aujourd’hui partie de l’accompagnement éducatif des centres d’animation des quartiers de Compiègne. Cette expérience enrichissante a donné envie aux animateurs de réitérer l’expérience. Et d’emmener par ailleurs des jeunes au Sénégal, à l’île de Gorée, le plus grand centre de commerce d’esclaves de la côte africaine, devenue un symbole de la traite négrière.

Rouguyata Sall

Les réactions des internautes

  1. lundi 25 janvier 2016 19:59 cali

    Avec des milices qui saluent le bras tendu - hamas à gaza, zboub au Liban, pasdarans en Iran - l'Humanité est loin d'en avoir terminé avec la sauvagerie nazie.
    • mardi 26 janvier 2016 09:47 Tartenpion94

      RE CALI Nous avons compris de quel parti vous êtes inutile dans faire plus. Votre aveuglement par la haine de " l'autre " votre semblable, votre concitoyen vous empêche de vous rendre compte que vous êtes aussi un danger pour notre pays, notre démocratie et notre république. Attiser et monter les français les uns contre les autres démontre une fois de plus "votre détestation" de notre pays, de la France et des français. Re CALI "Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. » Martin Luther King " " L'ultime faiblesse de la violence est que c'est une spirale descendante, engendrant la chose même qu'elle cherche à détruire. Au lieu d'affaiblir le mal, elle le multiplie. En utilisant la violence, vous pouvez tuer le menteur, mais vous ne pouvez pas tuer le mensonge, ni rétablir la vérité. En utilisant la violence, vous pouvez assassiner le haineux, mais vous ne pouvez pas tuer la haine. En fait, la violence fait simplement grandir la haine. Et cela continue… Rendre la haine pour la haine multiplie la haine, ajoutant une obscurité plus profonde à une nuit sans étoiles. L'obscurité ne peut pas chasser l'obscurité : seule la lumière peut faire cela. La haine ne peut pas chasser la haine : seul l'amour peut faire cela » Martin Luther King
  2. lundi 18 janvier 2016 20:39 Tartenpion94

    "Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. » Martin Luther King " L'ultime faiblesse de la violence est que c'est une spirale descendante, engendrant la chose même qu'elle cherche à détruire. Au lieu d'affaiblir le mal, elle le multiplie. En utilisant la violence, vous pouvez tuer le menteur, mais vous ne pouvez pas tuer le mensonge, ni rétablir la vérité. En utilisant la violence, vous pouvez assassiner le haineux, mais vous ne pouvez pas tuer la haine. En fait, la violence fait simplement grandir la haine. Et cela continue… Rendre la haine pour la haine multiplie la haine, ajoutant une obscurité plus profonde à une nuit sans étoiles. L'obscurité ne peut pas chasser l'obscurité : seule la lumière peut faire cela. La haine ne peut pas chasser la haine : seul l'amour peut faire cela » Martin Luther King "Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. » Martin Luther King
    • mardi 19 janvier 2016 09:32 jean

      C est du niveau Walt Disney votre pensée.
      • mardi 19 janvier 2016 09:41 Tartenpion94

        Re Jean: Vous êtes un danger pour la paix et la cohésion sociale et nationale dans notre pays. Votre seule ambition et volonté c'est de provoquer une guerre civile en prêchant la haine de "l'autre" aves vos propos : " Votre religion sera bientôt l islam. Vous êtes trop faible pour défendre votre république , trop endormi par des concepts humanistes depuis longtemps devenus fous. C'est vous qui êtes fou d'attiser la haine comme vous le faites.
      • mardi 19 janvier 2016 09:36 Tartenpion94

        Vous d'un facho extrémiste, xénophobe anti républicain, indigne de notre pays, de notre France.
        • mardi 19 janvier 2016 09:48 jean

          Ce n est pas moi qui ai libanisé la France , ce n est pas moi qui impose l immigration de masse et le communautarisme. Ce n est pas moi qui vole , pille , agresse , viole , chaque jour en France. Allez déverser votre bille ailleurs minable bobo, et priez que le peuple de France ne vous trouve pas sur sa route , le jour ou il devra se battre pour sa vie , pour sa liberté.
          • lundi 25 janvier 2016 18:52 Tartenpion94

            Un exemple de ce que son en train de signer nos patrons via nos politiques. "Le but de TiSA est d’ouvrir à la concurrence internationale tous les services et de renoncer à toute protection des fournisseurs de services locaux ou nationaux. Si dans un domaine, des services privés existent à côté des services publics (par exemple hôpitaux, écoles), les deux auraient droit aux mêmes subventions, au nom de la « concurrence libre et non faussée ». Ainsi, par exemple, une université américaine pourrait s’établir en Suisse demandant un financement à la hauteur des universités publiques, aux frais du contribuable. Cet accord ouvre grand la porte à la privatisation du secteur public pour le seul profit des grandes entreprises. Les domaines de la santé et de l’éducation, par exemple, sont en effet d’immenses marchés...."
          • lundi 25 janvier 2016 10:53 jean

            Je refuse la mondialisation , qui passe inexorablement par l annihilation des peuples et des cultures.
          • samedi 23 janvier 2016 20:20 Tartenpion94

            En ce qui concerne l'immigration de masse les seuls et unique responsables sont nos patrons via nos politiques qui l'organisent sans ce soucier des conséquences. Cette immigration de masse elle est mise en oeuvre par nos dirigeants par interêt financier et économique le reste ils s'en moque. Les choses ne vont pas s'arranger avec les projets en cours que sont TAFTA et TISA.....le libre échange qui va nous conduire a la catastrophe. Ni vous, ni moi ne pouvons agir contre la mondialisation. Qu'est ce que la TAFTA c'est un projet d’accord de libre-échange transatlantique entre l’Europe et les Etats-Unis, désigné par les acronymes Tafta et TTIP, fêtera en 2016 ses trois ans. Et s’il est encore loin d’être conclu, il suscite une opposition grandissante. En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/10/13/si-vous-n-avez-rien-suivi-au-tafta-le-grand-traite-qui-eefraie...L'autre accord dit TISA : TiSA, en anglais, signifie Trade in Services Agreement ou en français Accord sur le Commerce des Services (ACS). Cet accord vise la libéralisation totale du « marché des services ». Lancé sur initiative des Etats-Unis et de l’Australie en 2012, TiSA se trouve actuellement en phase de négociation. Une cinquantaine de pays (y compris ceux de l’Union Européenne) en font partie[1], dont la Suisse. Le sixième round a eu lieu en février 2014 à Genève. Négocié en dehors du cadre de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), cet accord, une fois conclu, devrait toutefois s’élargir à l’ensemble des pays. Contourner le blocage de l’OMC . Suite au blocage des négociations du cycle de Doha de l’OMC, les accords bilatéraux entre pays se sont multipliés dans le but de faire avancer la libéralisation des échanges. Récemment, des négociations ont été engagées en vue de trois grands accords plurilatéraux et cela dans le plus grand secret, à savoir : TiSA (ou ACS) : Accord sur le Commerce des Services auquel participe la Suisse ; APT (ou TAFTA) : Accord de Partenariat Transatlantique, entre les Etats-Unis et l’Union Européenne ; TPP : Accord de Partenariat Trans-Pacifique auquel participent: Etats-Unis, Canada, Mexique, Japon, Australie, Malaisie, Chili, Singapour, Pérou, Vietnam, Nouvelle-Zélande, Brunei. Si les contenus des négociations de l’APT et du TPP sont du moins partiellement connus grâce à des fuites, on ne sait pratiquement rien de concret sur TiSA, ni le parlement suisse ni le public ne sont informés. Les grandes entreprises, en revanche, sont étroitement associées aux négociations dans le cas des trois accords, accèdent aux informations, voire imposent leur agenda. Que signifie libéralisation des échanges de services ? Le but de TiSA est d’ouvrir à la concurrence internationale tous les services et de renoncer à toute protection des fournisseurs de services locaux ou nationaux. Si dans un domaine, des services privés existent à côté des services publics (par exemple hôpitaux, écoles), les deux auraient droit aux mêmes subventions, au nom de la « concurrence libre et non faussée ». Ainsi, par exemple, une université américaine pourrait s’établir en Suisse demandant un financement à la hauteur des universités publiques, aux frais du contribuable. Cet accord ouvre grand la porte à la privatisation du secteur public pour le seul profit des grandes entreprises. Les domaines de la santé et de l’éducation, par exemple, sont en effet d’immenses marchés potentiels. La démocratie menacée...
          • samedi 23 janvier 2016 11:01 jean

            Vous n , êtes qu un robot qui copie/colle des pages de wiki. Aucun intérêt d échanger avec un zombie.
          • samedi 23 janvier 2016 02:07 Tartenpion94

            !! La stigmatisation d’une partie de la population sur une base ethnique est contradictoire avec les principes de la République. Elle est aussi dangereuse pour l’unité de la nation. Les politiques sécuritaires actuelles ciblent un profil de jeunes comme les principaux responsables de la propagation de l’insécurité, en oubliant de s’interroger sur l’ensemble des conditions nécessaires pour être reconnu comme un citoyen à part entière. C’est le paradoxe d’une instrumentalisation rigide et dogmatique du modèle républicain : si nos banlieues ne sont pas encore des ghettos, elles sont en train de le devenir, à force de traiter une partie de leurs habitants, en particulier les jeunes issus de l’immigration, comme des citoyens de seconde zone."...Robert Castel
          • mardi 19 janvier 2016 10:24 jean

            Non , ça c est la France fantasmée des bobos gauchistes. La réalité , ce sont des zones de non droits , de l insécurité extrême , des gens attaqués a la machette , d autres décapités , des fusillades a la kalash en plein Panam....sans oublier le chomage , les ravages du capitalisme sauvage , la perte d identité des français de souche et des français immigrés déracinés . Bref , je perd mon temps a discuter avec un oui-oui qui ne voit qu a travers ses dogmes idéologiques primaires. C est clairement vous et votre angélisme irresponsable qui conduisent la France dans le chaos ; mais c est certainement une volonté de votre part , tellement la haine de la France d hier vous étrangle.
          • mardi 19 janvier 2016 10:13 Tartenpion94

            Le peuple de France ce sont 67 millions de français d 'hommes, de femmes et d'enfants de toute les origines, de toute les confessions, de toute les couleurs, de toute les CSP... La communauté nationale ce sont 67 millions de personnes chrétiens, musulmans, juifs, athées... C'est cela notre france unis et indivisible.
  3. lundi 18 janvier 2016 00:03 fhgtdhfgt

    Hein? on fait semblant de pas savoir? genre on a rien vu?
    • mardi 19 janvier 2016 09:59 Louisator

      A petites doses , ni vu ni connu , jusqu au jour ou il sera trop tard.
      • mardi 19 janvier 2016 10:15 Tartenpion94

        La paranoia ça se soigne.
        • mardi 19 janvier 2016 10:25 jean

          et le gauchisme ?
          • mardi 19 janvier 2016 18:27 jean

            Quel propagande ? LA réalité mon petit..celle que toi et tes semblables avez crée.
          • mardi 19 janvier 2016 18:11 Tartenpion94

            Le fachisme on a donné alors stop à votre propagande irresponsable.
  4. lundi 18 janvier 2016 00:02 tjhhhhhhf

    Et les racailles nazis exterminationnistes de banlieue, ils en pensent quoi ces macques? silence total?
    • lundi 18 janvier 2016 20:40 Tartenpion94

      !!"Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. » Martin Luther King " L'ultime faiblesse de la violence est que c'est une spirale descendante, engendrant la chose même qu'elle cherche à détruire. Au lieu d'affaiblir le mal, elle le multiplie. En utilisant la violence, vous pouvez tuer le menteur, mais vous ne pouvez pas tuer le mensonge, ni rétablir la vérité. En utilisant la violence, vous pouvez assassiner le haineux, mais vous ne pouvez pas tuer la haine. En fait, la violence fait simplement grandir la haine. Et cela continue… Rendre la haine pour la haine multiplie la haine, ajoutant une obscurité plus profonde à une nuit sans étoiles. L'obscurité ne peut pas chasser l'obscurité : seule la lumière peut faire cela. La haine ne peut pas chasser la haine : seul l'amour peut faire cela » Martin Luther King "Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. » Martin Luther King
      • mardi 19 janvier 2016 08:18 jean

        7fois le mot "haine". Vous venez de gagner un prix du gauchiste de bronze. Faites mieux la prochaine fois et incluez "nauséabond" et "heures sombres" dans votre litanie. Et martin luther king c est pas ma tasse de thé , par contre Chateaubriand oui. "Tous les germes de la destruction sociale sont dans la religion de Mahomet." (Chateaubriand / 1768-1848) "C'est un malheur pour la nature humaine, lorsque la religion est donnée par un conquérant. La religion mahométane, qui ne parle que de glaive, agit encore sur les hommes avec cet esprit destructeur qui l'a fondée." (Montesquieu / 1689-1755) "Mahomet le fanatique, le cruel, le fourbe, et, à la honte des hommes, le grand, qui de garçon marchand devient prophète, législateur et monarque." (Voltaire / 1694-1778) "L'islam est contraire à l'esprit scientifique, hostile au progrès ; il a fait des pays qu'il a conquis un champ fermé à la culture rationnelle de l'esprit." (Joseph Ernest Renan / 1823-1892) "Des musulmans peuvent-ils être vraiment Français ? (.) d'une manière générale, non (.) Dans cette foi le musulman regarde l'islam comme sa vraie patrie et les peuples non-musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s'il est soumis à une nation non-musulmane, c'est une épreuve passagère ; sa foi l'assure qu'il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse l'engage à subir avec calme son épreuve." (Charles de Foucauld / 1858-1916). Vous en voulez encore ?
        • mardi 19 janvier 2016 18:15 Tartenpion94

          Votre religion quant a vous c'est de l'idéologie "fâchiste"," xénophobe" et segrégationniste... indigne d'un "vrai" démocrate, républicain.
        • mardi 19 janvier 2016 09:21 Tartenpion94

          Ma religion c'est la démocratie et la république qui refuse toute diabolisation, toute déshumanisation d'une partie de ses enfants et de nos concitoyens et ce quelque soit l'origine, la confession....Pouvez vous SVP nous faire la m^me démonstration avec les autres religions.
          • mardi 19 janvier 2016 09:28 jean

            Votre religion sera bientôt l islam. Vous êtes trop faible pour défendre votre république , trop endormi par des concepts humanistes depuis longtemps devenus fous.
  5. dimanche 17 janvier 2016 20:23 jean

    Ces pauvres jeunes , tellement laissés pour compte , obligés de se vêtir avec des sacs poubelle. Dur.
    • lundi 18 janvier 2016 20:41 Tartenpion94

      "Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. » Martin Luther King
      • mardi 19 janvier 2016 08:20 jean

        "Les musulmans ne sont pas français, ceux qui prônent l'intégration, ont une cervelle de colibri." (Charles de Gaulle / 1890-1970)
        • mardi 19 janvier 2016 09:28 Tartenpion94

          Vos propos sont indigne de la france, indigne de notre république et de notre démocratie. La détestation que vous avez pour la france et les français nous conduisent à une catastrophe, voire à une guerre civile. Vous êtes irresponsable dangereux pour notre cohésion sociale et nationale. " L'ultime faiblesse de la violence est que c'est une spirale descendante, engendrant la chose même qu'elle cherche à détruire. Au lieu d'affaiblir le mal, elle le multiplie. En utilisant la violence, vous pouvez tuer le menteur, mais vous ne pouvez pas tuer le mensonge, ni rétablir la vérité. En utilisant la violence, vous pouvez assassiner le haineux, mais vous ne pouvez pas tuer la haine. En fait, la violence fait simplement grandir la haine. Et cela continue… Rendre la haine pour la haine multiplie la haine, ajoutant une obscurité plus profonde à une nuit sans étoiles. L'obscurité ne peut pas chasser l'obscurité : seule la lumière peut faire cela. La haine ne peut pas chasser la haine : seul l'amour peut faire cela » Martin Luther King
          • mardi 19 janvier 2016 09:30 jean

            Bien sur , et les attentats c est moi aussi , pendant que vous y êtes. Continuez donc a discuter du sexe des anges. Vous êtes complètement perdu.
    • lundi 18 janvier 2016 00:05 tfyhgjuyhtg

      tellement pauvres que les filles sont obligées de s'habiller avec des tentes quechua de chez Decathlon :-))) la vie est dure, hein: c'est la faute à la société, moi j'dis :-)))
      • lundi 18 janvier 2016 20:41 Tartenpion94

        ---"Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. » Martin Luther King
        • lundi 18 janvier 2016 23:33 jean

          "Vivre ensemble certes, mais pas tous dans le même pays". Moi-même.
          • mardi 19 janvier 2016 10:07 jean

            Et vous de gauchiste.
          • mardi 19 janvier 2016 09:35 Tartenpion94

            Vous tenez des propos de nazillon.
  6. vendredi 15 janvier 2016 22:12 PHOCAS

    Très bonne initiative. Cela change des sempiternels foot et rap qui gangrènent leurs cervelles.
  7. vendredi 15 janvier 2016 19:28 klm75

    _-_-Des "racailles" nous en avons partout sur notre territoire certains sont en cols blancs, en cols rouges et d'autres sont en basquette... Idem pour les "nazillons" racistes, xénophobes, islamophobes, négrophobes, berbèrophobe, arabophobe, antisémites, misogyne et des homophobes... Des criminels, des délinquants nous en avons de toute les cultures, de toute les origines, de toute les couleurs et de toute les religions... Nous devons les combattre et les dénoncer avec la m^me vigueur c'est une question de survie pour nous français. Nous devons nous unir pour préserver notre démocratie et notre république de tous ceux qui prône la haine, le rejet en attisant la haine entre communauté. Notre cohésion sociale et nationale dépend de nous et nous devons tout mettre en oeuvre pour que les "fachos" de tout bord soit bannis de notre pays. La haine engendre la haine et nous n'avons pas besoin de "prêcheur" et d'attiseur de haine sur notre territoire. RÉPONDRE
  8. vendredi 15 janvier 2016 17:49 klm75

    ----Des "racailles" nous en avons partout sur notre territoire certains sont en cols blancs, en cols rouges et d'autres sont en basquette... Idem pour les "nazillons" racistes, xénophobes, islamophobes, négrophobes, berbèrophobe, arabophobe, antisémites, misogyne et des homophobes... Des criminels, des délinquants nous en avons de toute les cultures, de toute les origines, de toute les couleurs et de toute les religions... Nous devons les combattre et les dénoncer avec la m^me vigueur c'est une question de survie pour nous français. Nous devons nous unir pour préserver notre démocratie et notre république de tous ceux qui prône la haine, le rejet en attisant la haine entre communauté. Notre cohésion sociale et nationale dépend de nous et nous devons tout mettre en oeuvre pour que les "fachos" de tout bord soit bannis de notre pays. La haine engendre la haine et nous n'avons pas besoin de "prêcheur" et d'attiseur de haine sur notre territoire.
  9. vendredi 15 janvier 2016 17:48 klm75

    Des "racailles" nous en avons partout sur notre territoire certains sont en cols blancs, en cols rouges et d'autres sont en basquette... Idem pour les "nazillons" racistes, xénophobes, islamophobes, négrophobes, berbèrophobe, arabophobe, antisémites, misogyne et des homophobes... Des criminels, des délinquants nous en avons de toute les cultures, de toute les origines, de toute les couleurs et de toute les religions... Nous devons les combattre et les dénoncer avec la m^me vigueur c'est une question de survie pour nous français. Nous devons nous unir pour préserver notre démocratie et notre république de tous ceux qui prône la haine, le rejet en attisant la haine entre communauté. Notre cohésion sociale et nationale dépend de nous et nous devons tout mettre en oeuvre pour que les "fachos" de tout bord soit bannis de notre pays. La haine engendre la haine et nous n'avons pas besoin de "prêcheur" et d'attiseur de haine sur notre territoire.
  10. vendredi 15 janvier 2016 08:11 eric de saint estève

    bonjour, Bravo à Yasmina pour le violon, c'est très beau, par contre pour évoquer la paix, quand les trois mains apparaissent dans le clip avec la main de Fatma pour Salam, l'étoile de David pour Shalom, et le symbole de la croix chrétienne pour la Paix, disons que de rajouter une colombe ou un autre signe que celui d'une religion aurait été pas mal non plus, puisqu'en tant qu'athée je suis grandement désolé que ce signe de la croix ne me représente aucunement, et qu'en plus à mes yeux il ne représente en rien la Paix. Faire du dialogue inter religieux pourquoi pas, mais dans ce pays à majorité athée et hyper sécularisé, ça commence à gonfler d'être associé à des religieux qui ne représentent qu'eux mêmes et leurs valeurs archaïques hein.....réfléchissez y pour la prochaine fois.
    • vendredi 15 janvier 2016 09:33 Bérénice

      Bonjour. Ne soyez pas trop cruel. Des jeunes découvrant l'horreur de la Shoah, l'arbitraire d'un homme qui avait annoncé l'indicible dans un livre dont on a ri avant de comprendre que de ce fatras ésotérique, biaisé, vicié surgissait la plus grande nuit connue par le monde est salutaire. Certes, l'analyse politique cède le pas à l'émotion. Mais peut-on marcher dans les rues d'Oradour-sur-Glane sans laisser de côté la froide raison ? Dans un autre monde, on n'était pas sérieux quand on a dix sept ans et qu'on avait des tilleuls verts sur le promenade. Ailleurs, un autre fou sanguinaire, auto proclamé calife de Bagdad, avait annoncé dans un fatras ésotérique, biaisé, vicié la renaissance du califat. On a ri. Avant que de comprendre. Les tilleuls, devant le Bataclan, ont pris des balles de kalach au coeur. Des jeunes de France plaident pour des religions en paix, qui leur dit que les plus hauts dignitaires nazis se foutaient comme d'une guigne du petit Jésus, de la vierge Marie et de tous les saints du Paradis à l'instar des plus hauts responsables de Daech qui se foutent du Coran comme de leur première chemise mais continuent de promettre six fois douze houris pour les hommes kamikazes (pour les femmes, on sait pas trop, six douzaines de chippendales peut-être)... Un jour, ils laisseront la religion à la place qu'elle n'aurait pas du quitter, nuit de juin ! Dix-sept ans ! On se laisse griser. La sève est du champagne et vous monte à la tête...On divague ; on se sent aux lèvres un baiser qui palpite là, comme une petite bête...
      • vendredi 15 janvier 2016 10:03 eric de saint estève

        bonjour Bérénice, Vous voilà, après que je vous ai asséné le titre de "dure" dans un autre post, me voilà rendu au rang de "cruel", merci, le berger, la bergère...nan, sans rire, oui je comprends bien votre point de vue, et ce n'était en rien pour moi faire preuve de cruauté que d'exprimer ma vision sur une assimilation perpétuelle et un retour constant autour des religions, j'ai simplement en tête une fameuse route échappatoire nommée Ratlines (filière des rats) pour l'Amérique du Sud, et, sans me lancer dans l'analyse de tout ce qui a été néfaste à l'humanité à cause des religions, je souhaitais juste replacer dans le contexte actuel de notre vie au vingt et unième siècle, que d'autres personnes, autre que croyantes en un tout puissant et un au delà, avaient certainement aussi le droit à une représentativité pour une paix, un pacifisme et une bonne entente entre les être humains. Ce n'était qu'une remarque pour un prochain clip, et pour ne pas oublier cette grosse frange de la population qui a la faiblesse de ne pas croire, tout en étant doté d'une morale, de principes, de surmoi, et qui n'ont probablement rien à envier aux détenteurs du paradis, puisque le paradis est à construire ici et maintenant, comme le souligne les dernières lignes de votre intervention faite de champagne et de papillons dans le ventre....bien à vous.
        • vendredi 15 janvier 2016 10:19 eric de saint estève

          re Bérénice, N'ayant pas votre érudition en terme littéraire et historique, je suis allé vérifier qu'est ce qu'était ces tilleuls verts sur la promenade, je met le lien pour ceux et celles qui comme moi, aurait eu du mal à comprendre et faire le lien.... http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/arthur_rimbaud/roman.html ...........
          • samedi 16 janvier 2016 10:23 Bérénice

            Vous avez raison, j'aurai du citer Arthur Rimbaud, merci d'avoir posté le lien.
          • vendredi 15 janvier 2016 14:21 eric de saint estève

            re Bérénice, D'ailleurs, si j'avais vraiment voulu couper les cheveux en quatre, je me serai élevé contre l'image de la famille en papier découpé, qui apparait aussi au creux d'une main dans le clip, et pour lequel cette sorte d'origami ne vous aura pas échappé comme étant le slogan visuel marketing des "un papa, une maman" de "la manif pour tous" contre les homosexuels, vous voyez que je ne suis pas cruel hein, juste vigilant.....
    • vendredi 15 janvier 2016 08:17 Abimelek

      Je propose l'ajout d'une svatiska pour représenter les religions asiatiques ;-)
      • vendredi 15 janvier 2016 08:22 eric de saint estève

        Bonjour Abimelek, Vous seriez aimable de ne pas polluer mes messages qui ont un sens avec vos farces qui n'en ont pas, ou qui sont de très mauvais goût au regard de l'histoire et de l'article en question , merci de votre compréhension.
        • vendredi 15 janvier 2016 09:00 Abimelek

          J'ai la faiblesse de croire qu'il est salutaire de rire de tout.
          • mardi 19 janvier 2016 10:09 Numa

            C'est un point de vue, mais je préfère celui du regretté Pierre Desproges : « J’aime bien rire de tout mais pas forcément avec tout le monde. Je veux dire que je préfère rire d’Auschwitz avec un juif que de jouer au scrabble avec Klaus Barbie. »
          • lundi 18 janvier 2016 10:25 E F F I C A C I T E

            Vous êtes Charlie? Certains rédacteurs vont noter votre IP et venir s'occuper de vous!
  11. jeudi 14 janvier 2016 20:39 Abimelek

    je remets mon commentaire qui a disparu étrangemment: oui l'île de Gorée est une mystification, selon les historiens aucun esclave n'y aurait transité.