Bref, Fianso est passé à Bondy pour le clip de Zikxo !

AMBIANCE dimanche 5 mars 2017

Par Sarah Ichou @Ichou_Sarah

Ce samedi matin, Sofiane était de passage à Bondy pour enregistrer un clip avec Zikxo, jeune rappeur de la ville. Environ 200 personnes étaient rassemblées pour l’occasion dans une très belle ambiance  Le Bondy Blog y était. Reportage.

“J’ai même pas eu besoin de réveil ce matin, à 7h30 j’étais debout, alors qu’on est samedi”. Yanis, 12 ans, est déjà tout excité à l’idée de rencontrer le rappeur Sofiane. Que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans la rue, le bouche à oreille a fait son travail. Depuis deux semaines, les jeunes Bondynois ne parlent que de ça : Sofiane, dit Fianso, tourne un clip à Bondy avec le rappeur local, Zikxo. Devenu un véritable phénomène chez les jeunes, les vidéos du rappeur – originaire du Blanc-Mesnil – enchaîne les millions de vues sur YouTube.

“Je suis passé chez So” est le titre de son dernier album, mais aussi celui d’une série de clips qu’il diffuse depuis plusieurs mois. Le concept est simple : tourner un clip au coeur d’un quartier. Par cette démarche, il prône le rassemblement et parle de “liesse populaire”.

Des jeunes, des enfants, des mamans, des papys

Zikxo après le tournage de son clip avec le rappeur Fianso, à Bondy, mars 2017.

Ce samedi matin, Sofiane passait donc à Bondy pour participer à l’enregistrement du clip de Zikxo, un rappeur bondynois, qui a repris un de ses titres. Grâce à une communication très efficace, tout Bondy était présent : beaucoup de jeunes, évidemment, mais aussi des enfants, des mamans, des papys.

À 10h30 déjà, ils étaient nombreux au stade de la cité Delattre. Sofiane et Zikxo sont là, au milieu de la foule. Entre deux prises, ils prennent des Snaps, enfile les selfies avec les jeunes qui les entourent. Ils crient quand il faut faire du bruit, chantent les paroles qu’ils connaissent par cœur quand il faut chanter, reculent quand il faut reculer. Malgré la pluie – qui n’a fait que s’accentuer au cours de la matinée – aucun parapluie en vue, si ce n’est celui de cette maman, à l’écart du groupe. Elle habite la cité. Impressionnée par le bruit elle est descendue. “Au début je pensais qu’il se passait quelque chose de grave, on vit dans une époque où les gens se rassemblent quand c’est grave… Finalement, rien de tout ça, c’est simplement des jeunes qui s’amusent !”, constate-t-elle, souriante. Une autre maman la rejoint. Elles suivent le groupe, “par simple curiosité”. Le rassemblement se dirige vers le centre ville.

“Entre Bondy Nord et Bondy Sud pour que rassembler tout le monde”

La séquence à Delattre est effectivement terminée, direction le “rond-point de l’église”. Chacun y va de son trajet raccourci, il faut arriver le plus vite possible parce que “c’est là que tout va vraiment se passer”, nous glisse un membre de l’équipe du rappeur. Le choix de ce lieu n’est pas dû au hasard, nous explique l’équipe du label 2LT, qui produit Zikxo. “Ce rond-point est à mi-chemin entre Bondy Nord et Bondy Sud. Aujourd’hui Sofiane et Zikxo rassemblent tout le monde”.

En arrivant au rond point, on croise deux joueuses de l’AS Bondy. Elles rebroussent chemin les yeux rivés sur leurs téléphones, pleins de paillettes.”On se rend à notre match donc on est passé en vitesse. On suit Sofiane depuis longtemps, il avait fait un son avec Mac Tyer il y a trois ans qui déchirait. On a eu notre photo, là on est en train de la poster sur nos réseaux”. La photo a eu son effet, elles ont les yeux qui brillent.

Le tournage continue. La pluie ne s’arrête pas. La circulation est ralentie. Les bus passent, mais avec difficulté. Les commerçants sont sortis et admirent le spectacle, sourires aux lèvres. La bouteille de Sprite, en hommage au clip de Sofiane enregistré aux Mureaux, est présente. Les voitures de location et les motos-cross aussi. Elles font autant de bruits que les participants du clip.

“J’ai croisé ma mère au milieu de la foule !”

La police municipale est aussi de la partie, “pour assurer la sécurité”. Les grands du quartier veillent sur les plus petits, très nombreux. Sanaa, 9 ans, est debout sur le rond-point. Elle chante à tue-tête et danse comme elle peut. “Je suis venue avec ma cousine Wissal, la condition pour venir c’était de rester près d’elle”.

Image du clip de Zikxo tourné à Bondy samedi 4 mars 2017 avec le rappeur Sofiane.

Eren, lui, a 12 ans. Il est en sixième au collège Jean Renoir. “Ma mère était d’accord pour que je vienne mais je savais qu’elle allait descendre puisqu’on habite au dessus. Je ne voulais pas qu’elle m’accompagne, elle m’aurait dit de faire attention à ci, à ça. Du coup, je n’ai pas précisé que l’horaire avait changé. Au final, je l’ai croisé au milieu de la foule, j’ai pas compris !“. Décidément, le rappeur bondynois est apprécié des mamans. Rayan, 11 ans, enchaîne. “Pour convaincre ma mère, je lui ai fait écouter du Zikxo. Comme il ne dit pas trop de gros mots, elle a kiffé et m’a autorisé à venir !”.

“D’un côté, un rappeur reconnu, de l’autre, un rappeur qui se forme, c’est beau”

Zikxo est, lui-aussi, une vériable star ici . “On le suit, on lui donne de la force comme on peut, c’est notre grand frère, un modèle”, poursuit Rayan. Kams, également rappeur du label 2LT, admire le spectacle. “D’un côté, on a un rappeur reconnu, de l’autre un rappeur qui se forme, c’est beau”. Il a aussi participé à l’organisation de cet événement et parle de 200 à 250 personnes présentes. Le rassemblement, s’est très bien déroulé.  Hormis un jeune, qui a tenté de jouer avec un extincteur, très vite stoppé par les plus grands, tout s’est passé dans le respect.

L’église sonne midi. Les retardataires se précipitent. Younes, par exemple, a foncé après les cours. “Je suis en Terminale ,je n’ai donc pas séché, mais je ne pouvais pas rater ça“. Il est l’heure pour Sofiane de partir, il monte sur scène dans quelques heures en province. Les Bondynois se dispersent sereinement.

Malgré la pluie, les plus jeunes jouent les prolongations, débriefent pendant près d’une heure sur la place de l’église, partagent leurs photos et commentent leurs Snaps respectifs. Ils sont déjà nostalgiques. Sofiane est passé à Bondy et visiblement, ici, on s’en souviendra longtemps.

Interview de Zikxo : “Sofiane passe partout et aujourd’hui il est passé à Bondy!”

Sarah ICHOU, avec Fethi ICHOU et Bilel HOCINE

Crédit photo : Elsa GOUDENEGE