Derniers articles

  • Les Georgettes à Bondy pour parler féminisme, modèles et sororité

    Deux membres du collectif Georgette Sand, Ophélie Latil et Caroline Henimann, ont traversé le périphérique, en bicycle, pour animer une soirée-rencontre à la librairie des 2 Georges, à Bondy, samedi 16 février. L’objectif : parler de la place des femmes et de leur valorisation, hier, aujourd’hui et demain. Rachele Belavicqua, éditrice et traductrice de Gloria Steinem en France, les accompagne pour débattre avec le public d’un féminisme d’action, teinté de sororité. Reportage.

    Par Jimmy Saint-Louis
    Le 26/02/2019
  • Jalis Vienne, visuel non contractuel

    Muni de son appareil photo, Jalis Vienne montre, exprime, s'exprime et dénonce. Au-delà d'un compte Instagram qui compte plusieurs milliers de fidèles, le jeune homme originaire de Stains a créé un magazine en ligne, Soleil Rouge. Artiste photographe, Jalis déjoue et décrie les attentes imposées à son milieu populaire et ses origines dans son travail. Portrait.

    Par Arno Pedram
    Le 22/02/2019
  • Zahia Ziouani, la maestra du 93

    A seulement 40 ans, Zahia Ziouani est une cheffe d’orchestre internationalement reconnue. Originaire de Pantin, la Franco-Algérienne est considérée comme une des plus éminentes maestras du XXIème siècle. La virtuose entretient, depuis plus de vingt ans, l'ambition de démocratiser la musique classique. Portrait.

    Par Soraya Boubaya
    Le 20/02/2019
  • Fawzia Zouari utilise la langue de l’autre pour revenir aux siens

    Dans son dernier essai, Molière et Shéhérazade, l’auteure s’attache à démonter les clichés qui voudraient que le choix du français pour écrire soit un abandon ou une trahison. Loin d’être perdue entre deux cultures, elle se nourrit de l’une et de l’autre. 

    Par Philippe Douroux
    Le 16/02/2019
  • En plein Clichy-sous-Bois, l’école Kourtrajmé forme les cinéastes de demain

    A Clichy-sous-Bois, le collectif Kourtrajmé a créé une école de cinéma. Sous l'impulsion du réalisateur Ladj Ly, originaire de la ville voisine de Montfermeil, l'école a pour but de former une nouvelle génération de cinéastes issus des milieux populaires. Le Bondy Blog était à la dernière journée de cours de la première promotion, celle des scénaristes. Reportage.

    Par Amine Habert, Yassine Bnou Marzouk
    Le 11/02/2019
  • A la MC93, la vie d’un foyer d’urgence pour mineurs mise en scène

    « Ils n’avaient pas prévu qu’on allait gagner » est la nouvelle pièce à l'affiche de la Maison de la culture de Seine-Saint-Denis, à Bobigny. Elle met en scène la vie de mineurs placés en foyer d'accueil d'urgence par l'aide sociale à l'enfance. Des jeunes femmes et des jeunes hommes complexes et attachants, auxquels l'avenir donne autant d'espoir que d'inquiétude. Le Bondy Blog était à la première, mercredi 16 janvier.

    Par Anne-Cécile Demulsant
    Le 20/01/2019
  • Omar Sy au Bondy Blog : « Partout où je vais, je me sens chez moi »

    Dans son nouveau film « Yao », Omar Sy interprète le personnage de Seydou Tall, acteur à succès à la croisée des chemins qui découvre pour la première fois son pays d’origine, le Sénégal en compagnie de Yao, un jeune garçon insouciant et attachant. C’est à cette occasion que l’acteur a accordé une interview au Bondy Blog afin d’y évoquer le Sénégal, sa carrière, ses engagements ainsi que son rapport avec Trappes. Entretien.

    Par Félix Mubenga, Sarah Ichou
    Le 18/01/2019
  • La jeune philharmonie de Seine-Saint-Denis fait résonner Verdi et Wagner à Noisy-le-Sec

    La jeune philharmonie de Seine-Saint-Denis fait briller la musique classique dans le département. Le 13 janvier dernier, la troupe était à Noisy-le-Sec pour y donner un concert du Nouvel An qui a attiré de nombreux habitants. Notre blogueur Mohamed Errami y était, et il a pu pénétrer les coulisses de cet orchestre vieux de cinquante ans.

    Par Mohamed Errami
    Le 15/01/2019
  • Un siècle plus tard, « Frère d’âme » redonne vie aux autres héros de la Grande Guerre

    Prix Goncourt des lycéens 2018, « Frère d'âme » met la lumière, cent ans après le conflit, sur les soldats des pays colonisés mobilisés pendant la Première Guerre mondiale. Ils étaient des centaines de milliers, venus défendre un drapeau qui n'était pas le leur. Dans son roman, David Diop raconte tout de la position si particulière de ces soldats, finalement soldats parmi d'autres, pris eux aussi dans le tourbillon de la violence et du massacre. Critique.

    Par Kab Niang
    Le 15/01/2019