Derniers articles

  • Les quartiers populaires discrets à la marche pour le climat

    Sept degrés en plus d’ici 2100, montée des eaux de 84 centimètres… D’après les nouvelles projections scientifiques, le réchauffement climatique sera pire que prévu si l’on continue à vivre ainsi. Ce samedi, 15 000 personnes s’étaient réunies à Paris pour crier l’urgence de la situation. Mais les habitants des banlieues ne semblaient pas nombreux dans le cortège parisien. Reportage.  

    Par Masisilya Haboudou
    Le 23/09/2019
  • Après l’évacuation, l’indignité : on a suivi les familles du campement de la Villette

    Fin août, un campement de familles de migrants a été évacué au parc de la Villette. Ce campement, le deuxième de ce type depuis le début de l’été, visait à mettre en lumière leur situation et à contraindre l’État à prendre ses responsabilités. Le BB a suivi la « mise à l’abri » de ces familles après l’évacuation. Reportage.

    Par Héléna Berkaoui
    Le 12/09/2019
  • A Bagnolet, une décharge sauvage sous le nez des habitants

    Une décharge sauvage alimentée par les services municipaux : voici le sujet brûlant qui entache la ville de Bagnolet et la réputation de sa mairie. Mais au-delà du simple scandale, ce désastre écologique et sanitaire fait écho à un mal-être social qui mérite qu’on lui donne de la voix.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 11/09/2019
  • Après le « cassage de Roms » à Clichy, quatre jeunes hommes embarrassés devant la justice

    #BestOfBB. En mars, la folle rumeur d'enlèvement d'enfants par la communauté rom avait envahi les réseaux sociaux... et certains esprits. Quatre jeunes hommes, âgés de 18 et 22 ans, étaient jugés à Bobigny mi-avril pour leur participation au lynchage de Roms à Clichy-sous-Bois. Si un des jeunes a été relaxé, trois autres ont été condamnés, dont deux à de la prison ferme. Récit.

    Par Eugénie Costa
    Le 25/07/2019
  • Indignés par les conditions d’expulsion de sans-papiers, des passagers d’Air France devant la justice

    #BestOfBB. A la barre de la 16ème chambre du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Bobigny, jeudi 17 janvier, ils étaient trois, tous dans le même cas. Passagers de vols Air France, ils sont accusés d’avoir retardé le décollage en s’indignant des conditions de transport de sans-papiers en cours d’expulsion du territoire français. Récit.

    Par Laure Pechkechian
    Le 23/07/2019
  • Trois ans après sa mort, ni justice ni paix pour Adama et les siens

    Adama Traoré est décédé entre les mains de gendarmes de Beaumont-sur-Oise, le 19 juillet 2016, le jour de ses 24 ans. Trois ans après, les proches d'Adama mènent toujours le combat pour avoir la vérité sur sa mort et faire avancer la lutte contre les violences policières. Ce samedi, une marche jugée historique est organisée dans sa ville du Val-d'Oise. Le BB y sera, pour relayer un combat qu'il couvre depuis le premier jour.

    Par Héléna Berkaoui
    Le 19/07/2019
  • A Paris, des militants des quartiers défilent contre des violences policières qu’ils ne connaissent que trop bien

    #BestOfBB, semaine « violences policières ». Le 2 février, l'acte 12 de la mobilisation des gilets jaunes avait une sonorité particulière. Les manifestants avaient placé cette douzième mobilisation sous le signe des violences policières. L'occasion de dénoncer une dérive que les quartiers populaires connaissent de longue date, eux dont certains représentants comme Assa Traoré étaient présents samedi. Reportage.

    Par Paloma Vallecillo
    Le 16/07/2019
  • A Grenoble, des larmes, de la rage et des doutes après la mort d’Adam et Fatih

    #BestOfBB, semaine « violences policières. » Deux jeunes Grenoblois, Adam et Fatih, sont morts samedi 2 mars à scooter, poursuivis par une voiture de la Brigade anti-criminalité. Dans leur quartier, le Mistral, on pleure leur perte, on crie sa révolte et on s'interroge à haute voix sur les failles de la version officielle fournie par les policiers. Une marche blanche organisée en leur honneur a réuni près de 2000 personnes, mercredi. Reportage.

    Par Arno Pedram
    Le 15/07/2019
  • Des dizaines de familles évacuées d’un camp dans le 19e, leur avenir incertain

    Evacué aux aurores ce vendredi, le camp de réfugiés installé à la porte d’Aubervilliers (19e) n’aura tenu que quelques jours. L’installation de ce camp s’est fait suite à la décision de l’association Utopia 56 de suspendre l’hébergement solidaire, faute de logements et d’aide des pouvoirs publics. Jeudi, nous étions auprès de la centaine de réfugiés et des familles privées de perspectives d'avenir. Reportage.

    Par Héléna Berkaoui
    Le 12/07/2019