Ce mardi 15 septembre, à 10h30, avait lieu la « Mobilisation pour la défense de l’égalité contre le racisme » dans la salle Philippe Dewitte de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, pleine pour l’occasion. Cet événement visait à lancer le site egalitecontreleracisme.fr, conçu par le Défenseur des droits, Jacques Toubon, qui a « souhaité faire participer la société civile contre le racisme ». Ainsi, le Défenseur des droits de l’homme a reçu le soutien de plus de 40 partenaires pour lancer la plateforme numérique : des entreprises (Facebook France, SNCF, RATP, Casino, Twitter…), des associations (Acelefeu, Sos Racisme, Mrap…), des acteurs institutionnels (Mairie de Paris, de Vaulx-en-Velin, Toulouse…) ou encore des lieux culturels (Théâtre du Rond-Point, la Cité nationale de l’histoire de l’immigration…).
Pour inaugurer le site, Jacques Toubon et Gilles Clavreul, délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, étaient accompagnés sur scène par 14 de leurs partenaires. Expliquant avoir lancé l’idée d’un site pour « centraliser les ressources juridiques et les moyens de lutte contre le racisme » en octobre 2014, Jacques Toubon juge que cette initiative est d’autant plus importante au vu des événements récents : les attaques du 7 janvier, l’afflux de migrants, une multiplication par trois des actes antimusulmans en 2015, des actes antisémites qui ont doublé durant la même période, et des « responsables politiques qui perdent leurs repères et leurs idéaux républicains » en ces périodes troubles, a déclaré Gilles Clavreul.
11998966_10206499535199376_3988867282452352096_nAprès une introduction d’une demi-heure, l’équipe de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration a souhaité faire la démonstration du site qui est divisé en 3 rubriques : « je veux agir », « je veux alerter » et « je veux me défendre ». La première est destinée aux acteurs de la société (entreprises, particuliers…) qui souhaitent s’engager dans la lutte contre le racisme : adhérer à des associations, participer à des évènements, se documenter, disposer d’outils pédagogiques afin d’engager le dialogue auprès de « jeunes publics »… La rubrique « je veux alerter » s’adresse aux témoins d’actes ou de propos racistes souhaitant les signaler, que ce soit dans les médias, sur les réseaux sociaux, ou encore dans la rue. Enfin, la dernière, « je veux me défendre », afin de connaître les démarches à suivre lorsque l’on a été victime d’un acte, d’un comportement ou d’insultes racistes ou discriminatoires.
« Le site est une plateforme de services, pas de juristes » a insisté l’équipe présentant le projet. En effet, la plateforme numérique permet de vulgariser les textes de loi, indique les démarches à suivre et nous guide vers les autorités compétentes lorsque l’on a été témoin ou victime d’un comportement raciste, prendre contact avec des associations… En présentant ce site, Jacques Toubon a insisté sur le besoin d’efficacité de la plateforme afin d’« inciter les gens à agir, et afin que les auteurs de ces propos ne se sentent pas intouchables ».
Afin de clore la conférence de presse, le Défenseur des droits et Gilles Clavreul ont souligné que cette plateforme numérique n’était « que la première marche » des initiatives qu’ils comptent entreprendre.
Tom Lanneau

Soutenez le Bondy Blog

Pour continuer à faire son travail éditorial et développer ses contenus, le Bondy Blog a besoin de vous. Soutenez-nous en participant à notre campagne de financement.

Articles liés

  • Plan Borloo pour les quartiers : le décryptage du Bondy Blog

    L'ancien ministre de la Ville, Jean-Louis Borloo, a remis son plan pour les quartiers ce jeudi 26 avril. Cent soixante pages de propositions, certaines nouvelles, d'autres déjà vues ou imprécises. Désormais, les regards se tournent vers Emmanuel Macron. Le président de la République doit s'exprimer sur la politique de la ville vers la mi-mai.

    par Bondy Blog
    le 26/04/2018
  • Samia Saadani, co-créatrice de « Hrach is beautiful » : « Le cheveu naturel, c’est l’émancipation ! »

    Chez les familles maghrébines, avoir les cheveux bouclés, frisés, crépus est souvent dévalorisé au profit du cheveu lisse. "Hrach is beautiful" ("le cheveu crépu est beau") ambitionne de revaloriser les cheveux naturels nord-africains. Le mouvement s'est lancé ce mardi 10 avril dans le 19e arrondissement de Paris. Rencontre avec la co-créatrice du mouvement, Samia Saadani

    par Sonia Salhi
    le 12/04/2018
  • À Bobigny, l’enfer des habitants de deux tours privées d’ascenseurs

    Deux immeubles, l'un de neuf étages, l'autre de dix, sont privés d'ascenseurs depuis six semaines pour l'un, trois mois pour l'autre. Les locataires n'en peuvent plus. Parmi eux, plusieurs malades dont certains en fauteuil roulant qui ne peuvent sortir de chez eux. Comme Maguy, 55 ans, emprisonnée chez elle depuis trois mois. Ils pointent la responsabilité de leur bailleur, France Habitation. Reportage

    par Ferial Latreche
    le 09/04/2018