En juin, le BB n’était pas en vacances mais – vous vous en souvenez sûrement, fidèles lecteurs que vous êtes – il était en résidence, comme on dit. Avec Latifa Oulkhouir, la directrice, et une demi-douzaine de rédacteurs, nous avons posé nos valises à Reims pour cinq jours de journalisme de terrain.

Et le résultat a encore été au-delà de nos espérances (déjà élevées). A Reims, le Bondy Blog a fait ce qui constitue son ADN. Nous avons arpenté le bitume, cherché les angles morts, donné la parole à ceux qui ne l’ont que trop rarement ; nous avons pris le temps d’écouter, de voir, de sentir la réalité de la douzième ville française.

C’était une de nos préoccupations. Loin de Paris, les quartiers populaires sont-ils les mêmes qu’ailleurs ? Quelles en sont les histoires, les singularités, les mutations ? Eugénie Costa et Sarah Ichou ont par exemple parcouru le quartier Croix-Rouge, le plus emblématique de Reims, celui au coeur duquel nous avions installé notre rédaction temporaire. Elles y ont trouvé une cité passionnante, qui se situe dans la ville mais qui s’en sent à la marge. Ses habitants lui ont dit à la fois leur fierté d’en être et le sentiment d’être loin du reste, et notamment du centre. Leur plongée passionnante est à lire ici.

Anne-Cécile Demulsant et Arno Pedram ont, quant à eux, ausculté le quartier Châtillons. Celui-ci va bénéficier d’un grand lifting de l’ANRU d’ici à 2024. Pour autant, les habitants ne semblent ni franchement concernés ni franchement emballés par la perspective de voir leur cité rénové. La faute à un sentiment d’appartenance franchement ténu, comme ils le racontent juste là. 

Et puis, au fil de ces parcours et de ces réflexions, nous avons fait des rencontres. Pour certaines, elles étaient si passionnantes que nous avons décidé de vous les raconter. Ainsi d’Ismael Taggae, champion du monde de breakdance en 2003, aujourd’hui directeur stimulant du Studio 511 ; de Guillaume Gonthier, qui tente de faire émerger la scène locale au sein de La Cartonnerie ; de l’équipe du micro-lycée qui vient en aide aux décrocheurs ou encore d’Ibraghim Kourkaev, cet ado de Croix-du-Sud qui a remporté le championnat de France de lutte.

Le BB a également pu s’enthousiasmer en glissant une tête au festival La Magnifique Society, qui a réuni plus de 20 000 personnes en trois jours dans la ville, en croisant les rappeurs de la MYB, un groupe de jeunes rappeurs à peine majeurs qui comptabilise plusieurs centaines de milliers de vues sur Youtube ou en racontant, en direct sur Facebook, un début de soirée ordinaire à la cité Croix du Sud, avec les jeunes filles et garçons du quartier et leurs éducateurs.

Un soir à Reims au quartier Croix-du-sud

Publiée par Bondy Blog sur Jeudi 13 juin 2019

Comment poursuivre ce bilan sans évoquer un événement planétaire qui a ponctué notre résidence : la Coupe du monde de football féminin, dont Reims est une des neuf villes-hôtes. Arno a raconté le grand débarquement des supporters américains mardi, en amont d’un match mémorable (13-0 face à la Thaïlande) auquel l’équipe du BB a pu assister. Jeudi, nous avons co-animé un colloque enthousiasmant sur le football féminin devant près de 150 jeunes de tous âges et tous niveaux, du CM2 au lycée. Vendredi, nous avons publié le portrait d’une de ses intervenantes, Télénie Sissoko, originaire d’Aubervilliers, aujourd’hui capitaine de l’équipe de Fleury en première division.

 

Enfin, cette semaine, le BB a poursuivi ce qui est un de ses chevaux de bataille : l’éducation aux médias. Toute l’année, nous avions suivi trois classes de collégiens et lycéens de la ville, pour les initier au journalisme et à l’information. Ce mardi, nous les avions invités – et ils étaient près de 50, sur la base du volontariat ! – à une grande conférence de rédaction au cours de laquelle ils se sont montrés brillants. Et, si les projets annuels sont finis, le lien avec le Bondy Blog, lui, ne l’est pas. Et les graines que nous avons semées dans leurs esprits cette année germeront, un jour ou l’autre, pour faire de magnifiques fleurs.

Merci à nos partenaires et amis de Nova Villa qui ont rendu possible la réussite de cette semaine de résidence. Merci aussi aux institutions et associations locales qui ont su nous ouvrir leurs portes et faciliter notre indispensable mission d’information. Et merci à vous, évidemment, lecteurs, qui nous avez suivi en nombre sur notre site et sur les réseaux sociaux.

Le travail du BB continue, à Bondy, à Reims et ailleurs !

La liste de nos articles

Articles liés

  • Deux ans après leur élection, trois députés insoumis de Seine-Saint-Denis face à leur bilan

    Trois des figures de La France insoumise ont été parachutées en Seine-Saint-Denis en 2017. Deux ans après leur entrée à l’Assemblée nationale, Alexis Corbière, Éric Coquerel et Bastien Lachaud font partie des parlementaires les plus assidus. Mais deux d’entre eux sont très critiqués pour leur manque de présence en circonscription. Les élus insoumis assument.

    Par Ilyes Ramdani, Amine Habert
    Le 06/08/2019
  • Wilson, défiguré par la police en rentrant du travail

    Le 9 mai dernier, Wilson a été violemment interpellé par un équipage de police dans son quartier, à la limite d’Aubervilliers et de Saint-Denis. Bilan : un nez cassé, un œil gonflé et ensanglanté et le souvenir d’une violence inouïe. Ce responsable associatif reconnu à la Plaine a décidé de porter plainte à l’IGPN et de raconter ce qui lui est arrivé. Pour que cela serve à d’autres. Témoignage.

    Par Ilyes Ramdani
    Le 26/07/2019
  • Après le « cassage de Roms » à Clichy, quatre jeunes hommes embarrassés devant la justice

    #BestOfBB. En mars, la folle rumeur d'enlèvement d'enfants par la communauté rom avait envahi les réseaux sociaux... et certains esprits. Quatre jeunes hommes, âgés de 18 et 22 ans, étaient jugés à Bobigny mi-avril pour leur participation au lynchage de Roms à Clichy-sous-Bois. Si un des jeunes a été relaxé, trois autres ont été condamnés, dont deux à de la prison ferme. Récit.

    Par Eugénie Costa
    Le 25/07/2019