« En ce moment, ça va, c’est calme » … Mon hôte est heureux de recevoir une française. L’annexe de sa maison destinée à accueillir des visiteurs de passage est vide en ce moment. M. Tabash vit avec sa femme Mary à Bethléem, à quelques mètres du Check Point 300. La situation est calme … en ce moment. Les barbelés, le béton des murs de séparation entre Israël et les territoires et les miradors viennent rappeler, cependant, que l’apaisement reste toujours provisoire.

Alors que nombre de jeunes français se réclament de la défense de la « cause palestinienne », la très grande majorité n’a jamais mis les pieds dans « les territoires ». Rendre compte de la réalité quotidienne en Palestine est complexe. On y ressent un dynamisme, un bouillonnement mais aussi une tension latente omniprésente.
De nombreux palestiniens souhaiteraient pouvoir faire connaître leur pays aux étrangers. On peut visiter, ça ne risque rien, c’est juste parfois un peu compliqué… Les derniers visiteurs de Jack et Mary devaient passer Noël chez eux, à Bethléem, et réveillonner dans l’Eglise de la nativité. Ils ont annulé leur voyage.
Palestine, Cisjordanie, territoires occupés, … Quelques images pour donner un aperçu de la vie quotidienne dans les villes de Naplouse, Jéricho, Bethléem, Hébron ou dans le quartier de Jérusalem-est à défaut de trouver les mots…

Caelia Delaplace

Articles liés

  • Bamako vu de Paris : le regard de la diaspora sur la junte au pouvoir

    Le Mali est au centre de l’actualité internationale. Accusations de crimes de guerre en lien avec les milices Wagner ; restrictions de la liberté de la presse ; fin de l’opération Barkhane, la junte militaire au pouvoir est largement décriée. Les injonctions de la communauté internationale afin que le pays organise des élections démocratiques se multiplient. Mais quel regard les Maliens de la diaspora, très présents en France, portent-ils sur les mutations politiques de leur pays ?

    Par Rémi Barbet
    Le 09/05/2022
  • Ukraine : la fuite des exilés africains à la marge

    Depuis le début de l'attaque de l'armée russe en Ukraine, étudiants étrangers et expatriés de longue date ont pris la route de l'exil, avalés par le basculement de l'invasion russe. Des ressortissants africains ont documenté et témoigné sur les réseaux sociaux de pratiques ségrégationnistes de la part des autorités ukrainiennes, dans un pays qu'ils chérissent pourtant. Témoignages.

    Par Meline Escrihuela
    Le 02/03/2022
  • Malgré le mépris européen, la CAN a bien lieu

    La 33ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2022 a débuté au Cameroun le 9 janvier dernier. Pendant des semaines, la CAN a été sujette à des rumeurs de report ou d’annulation. La FIFA et certains clubs européens ont souhaité jusqu’au bout gâcher la fête du football africain, en invoquant des arguments jugés méprisants voire racistes à l’encontre de l’Afrique. Décryptage.

    Par Mokrane Smaili
    Le 10/01/2022