Derniers articles

  • Le plus jeune député de France refuse de serrer la main au RN : qui est Louis Boyard ?

    Il a refusé de serrer la main à un député RN à l'assemblée nationale, il est le plus jeune député métropolitain de l'histoire de la Ve République française, il défend la jeunesse et les combats écologiques... Qui est Louis Boyard, député NUPES de la troisième circonscription du Val-de-Marne ? En s’imposant au second tour des élections législatives face à Laurent Saint-Martin, député sortant LREM, le jeune homme de 21 ans a créé la surprise. Portrait.

    Par Ayoub Simour
    Le 30/06/2022
  • « Strike » réussi pour la NUPES en Seine-Saint-Denis, malgré l’abstention

    En Seine-Saint-Denis, c’est un pari gagné pour la NUPES, qui visait sans détours le strike pour ces élections législatives. 12 circonscriptions sur 12 pour l'alliance de la gauche qui regroupe LFI, PS, EELV et PCF, qui détenait déjà sept circonscriptions, sous les couleurs du PCF et LFI. Le mot d’ordre qui semblait utopique pour certains est donc devenu réalité.

    Par Anissa Rami
    Le 20/06/2022
  • Face à la crise du logement, le gouvernement dans le déni

    Le résultat du second tour des législatives provoquera-t-il un remaniement ? En attendant, le ministère du logement est aux abonnés absents, depuis le 20 mai dernier. Une décision qui laisse bon nombre d’acteurs dubitatifs, alors que la crise du logement s’aggrave. Le président de l’association Droit au logement (DAL), Jean-Baptiste Eyraud, pointe, amer, les manquements du gouvernement.

    Par Céline Beaury
    Le 17/06/2022
  • Législatives : sans cohabitation, quels pouvoirs pour la NUPES ?

    Le second tour des législatives s’annonce comme un duel serré entre la NUPES et la Macronie. Même si elle ne parvient pas à obtenir la majorité des sièges, l’alliance des partis de gauche pourrait devenir le premier groupe d’opposition à l’Assemblée. Quelle serait sa marge de manœuvre au sein de l’hémicycle ? Décryptage avec Alexis Fourmont, maître de conférences à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

    Par Ayoub Simour
    Le 17/06/2022
  • Elsa Faucillon, le communisme dans le sang

    Elsa Faucillon, la députée communiste de la première circonscription des Hauts-de-Seine (Colombes, Gennevilliers, et Villeneuve-la-Garenne,) est candidate à sa réélection, cette fois pour la NUPES. Au premier tour des législatives, elle arrive en tête avec 54,2% des voix. Seule représentante de gauche du département le plus riche de France à l’Assemblée nationale, elle a été l’une des voix qui se sont exprimées en faveur de l’union. Portrait.

    Par Ayoub Simour
    Le 16/06/2022
  • Abdelkader Lahmar : l’enfant de Vaulx-en-Velin en route vers l’Assemblée nationale ?

    Abdelkader Lahmar, seul candidat issu du collectif « On s’en mêle », est qualifié au second tour des élections législatives sous les couleurs de la NUPES dans la 7e circonscription du Rhône (Bron, Rillieux-la-Pape, Vaulx-en-Velin et Sathonay-Camp). Enseignant depuis 26 ans, et militant depuis 30 ans, il partage une longue histoire politique et associative avec les habitant·e·s des quartiers populaires. Portrait.

    Par Anissa Rami
    Le 15/06/2022
  • Législatives : « Strike » possible en Seine-Saint-Denis pour la NUPES

    Les résultats du premier tour des législatives donnent la NUPES au coude-à-coude avec la majorité présidentielle. Malgré une abstention record, c'est une première victoire pour cette alliance des partis de gauche. En Seine-Saint-Denis, l'enjeu de la réserve de voix des abstentionnistes est dans toutes les têtes.

    Par Anissa Rami
    Le 13/06/2022
  • Mélenchon premier ministre, peut-il y croire ?

    « Élisez-moi premier Ministre ». Le coup de communication de Jean-Luc Mélenchon fait couler beaucoup d’encre depuis l’élection présidentielle. Mais le mode de scrutin lui laisse-t-il réellement une fenêtre de tir pour accéder à Matignon ? Éléments de réponse avec le constitutionnaliste Benjamin Morel.

    Par Névil Gagnepain
    Le 07/06/2022
  • Burkini, la saison de trop d’une série bien française

    Alors que le conseil municipal de la ville de Grenoble a autorisé en début de semaine les femmes qui portent le voile à nager avec un maillot couvrant, la classe politique s'est déchirée devant la décision. Aux avant-postes, l'État et le Ministère de l'Intérieur qui compte une nouvelle fois empêcher les femmes musulmanes d'accéder à un service public. Nouvelle saison, d'une série tristement française. Édito.

    Par Félix Mubenga
    Le 20/05/2022