Derniers articles

  • Deux ans après, émotion et engagement pour Gaye Camara

    Au moins 300 personnes étaient réunies ce dimanche à Champs-sur-Marne pour un rassemblement en hommage à Gaye Camara, tué il y a deux ans d’une balle dans la tête par la police. Soutenus par les autres comités de lutte contre les violences policières, la famille et les proches de Gaye ont appelé à des actions coordonnées et annoncé leur engagement politique à l’échelle locale.

    Par Céline Beaury
    Le 11/02/2020
  • Violences policières : « Une proposition de loi pour engager le débat »

    Légiférer pour lutter contre l’impunité. Elsa Faucillon, députée (PCF) des Hauts-de-Seine, a déposé une proposition de loi visant à rendre automatique le dépaysement des enquêtes dans les cas de violences policières. L’objectif défendu par l’élue communiste : casser la connivence entre procureurs et policiers et s’attaquer au sentiment d’impunité. Interview.

    Par Hervé Hinopay
    Le 05/02/2020
  • Samir Baaloudj : « Pour nous, ces violences policières n’ont rien de nouveau »

    Après la loi Travail et les gilets jaunes, le mouvement social contre la réforme des retraites a révélé à l’opinion publique la réalité de violences policières bien connues dans les quartiers. Militant des quartiers populaires depuis plus de 20 ans, Samir Baaloudj nous livre son regard sur la médiatisation croissante de ces violences. Interview.

    Par Ilyes Ramdani
    Le 22/01/2020
  • A Sarcelles, un hommage festif et combatif à Ibrahima

    Le combat des proches d’Ibrahima Bah continue. Après la tenue d’une conférence de presse en décembre, ses soutiens ont organisé ce samedi 4 janvier un grand événement festif en son honneur. Plusieurs centaines de personnes se sont réunies à Sarcelles autour du comité de soutien mais aussi d’artistes comme Vegedream, Stomy Bugsy ou Maes. L’exigence de vérité n’a pas faibli, à l’instar de la revendication martelée d’avoir accès aux enregistrements de vidéosurveillance sur les lieux du drame.

    Par Céline Beaury
    Le 06/01/2020
  • Les proches d’Ibrahima Bah veulent voir et savoir

    Le 6 octobre dernier, Ibrahima Bah décédait, à 22 ans, dans un accident impliquant sa moto et un fourgon de police. Depuis, l’enquête piétine, la famille peine à faire valoir ses droits et le flou règne sur les conditions de la mort d’Ibrahima. Jeudi 19 décembre, sa famille et ses soutiens organisaient une conférence de presse à Sarcelles pour dire leur exigence de vérité.

    Par Céline Beaury
    Le 23/12/2019
  • Wake up Café, l’association qui donne une seconde chance après la prison

    80 000 personnes sortent de prison tous les ans. Après plusieurs années passées derrière les barreaux, beaucoup ont du mal à retrouver un logement, un emploi ou simplement une vie normale. Le plus souvent livrés à eux-mêmes, ces ex-détenus sont menés irrémédiablement vers la récidive. L’association Wake up Café à Montreuil contribue à éviter ce fléau en accompagnant les ex-prisonniers motivés à se réinsérer dans la vie active de manière durable. Reportage. 

    Par Masisilya Haboudou
    Le 12/12/2019
  • Face aux procès, Assa Traoré n’est pas seule

    Devenue une figure du militantisme des quartiers populaires, Assa Traoré jouit désormais d'un soutien international. Ce mardi soir, une campagne de soutien à la grande soeur d'Adama Traoré était organisée à Paris. Artistes, politiques, écrivains, sportifs, militants... Ils étaient nombreux à avoir fait le déplacement pour apporter leur soutien à la figure du combat pour Adama. Reportage.

    Par Céline Beaury
    Le 05/12/2019
  • Brutalisé par la BAC, Boubacar n’oublie rien

    Deux agents de la BAC qui contrôlent violemment, insultent et humilient un médiateur de la ville sous les yeux d’habitants ébahis. Voilà la scène surréaliste qu’a vécue Boubacar, un habitant de Gennevilliers, et qui a été filmée et visionnée au moins un million de fois sur les réseaux sociaux. Depuis, le trentenaire a changé de service, porté plainte à l’IGPN et continue d’être intimidé par des agents de la BAC. Pour la première fois, il prend la parole.

    Par Céline Beaury
    Le 26/11/2019
  • Le lycée Blanqui de Saint-Ouen en lutte pour Walid, menacé d’expulsion

    Mercredi 6 novembre, Walid, étudiant en BTS au lycée Auguste-Blanqui à Saint-Ouen, s’est fait contrôler à Saint-Lazare alors qu’il n’avait plus de titre de séjour. Le jeune homme de 22 ans dort désormais en rétention à Vincennes. Enseignants, élèves et parents se sont mobilisés ce jeudi pour empêcher son expulsion vers le Maroc, son pays d’origine. Reportage.

    Par Nada Didouh
    Le 15/11/2019