Fin mai, je devais m’envoler pour le Venezuela afin de vivre une expédition écologique à bord de La Boudeuse, le trois-mâts français qui a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines. Malheureusement, la mission « Terre Océan », censée voguer sur les rivages maritimes et fluviaux d’Amérique Latine dans le cadre du Grenelle de la mer, a échoué avant même de prendre le large. La subvention de 500 000 euros que le ministère de l’écologie devait allouer à l’opération n’a pas été versée. Du coup, celle-ci a été annulée, la Boudeuse étant très endettée.

On pouvait lire dans la presse que le bateau allait être vendu 2 millions d’euros, mais l’équipage souhaite se battre pour le garder. Bernard Wolfrom, capitaine de la base arrière de La Boudeuse, m’a rapporté ces propos de fans dépités : « La France va investir des millions d’euros pour l’Euro 2016 du football, mais pour un bateau aussi magnifique, elle ne fait rien… »

La Fondation BNP Paribas, de son côté, prenait en charge les frais de mon voyage. Aussi, pour que je ne reste pas en rade, j’ai été rattachée au programme Odyssée Jeunes. Un projet a été mené par l’association Sport’a Vie, présidée par Rachid Djouadi, avec le soutien financier d’Odyssée Jeunes. Sport’a Vie promeut l’éducation par le sport et met en œuvre un projet d’éducation scolaire qui se veut innovant. Le programme Odyssée Jeunes de la Fondation, initié en décembre 2009 par le conseil général de la Seine-Saint-Denis et la Fondation BNP Paribas, aide quant à lui à la réalisation de voyages scolaires organisés par les établissements scolaires situés dans le département.

Cette année, la collaboration entre Odyssée Jeunes et Sport’a Vie, permet à 22 jeunes du collège Gustave Courbet de Pierrefitte-sur-Seine (93), âgés de 11 à 14 ans issus de la section football du collège, de prendre part à un séjour en Afrique du Sud, à l’occasion notamment de la Coupe du monde de football. Me voilà prête à atterrir à Johannesburg le 12 juin pour quinze jours chargés. Un programme digne des plus grands reporters. Le groupe de collégiens aura du boulot également : un compte-rendu de voyage avec force matériel multimédia sophistiqué. De quoi réalisé un bon reportage pour ces reporters en herbe qui se sont préparés toute l’année.

Au programme sud-africain, quatre matchs de foot, visite de Soweto – le plus grand township du pays – et de son musée de l’Apartheid, du Blyde River Canyon, d’un ancien village d’orpailleurs, d’une verrerie, d’une usine de bougies Swazi au royaume du Swaziland ; safari au Parc Kruger, envol pour Cap Town et visite du magnifique parc du Cap de Bonne Esperance ; visite de l’île de Robben Island, le lieu d’emprisonnement de Nelson Mandela, de Pretoria, la capitale politique du pays, de la maison de Paul Kruger (héros de la guerre des Boers contre les Britannique), d’une mine de diamants, des montagnes sauvages du Drakensberg ainsi que du parc national Royal Natal.

Un programme qui me fait rêver. Mon appareil photo est équipé d’une carte mémoire de 16 gigas mais je doute que cela suffise. Les collégiens de Gustave Courbet et moi-même, feront certainement l’un des plus grands voyages de notre petite vie. A vos clics ! Je vous ferai partager chacune de mes visites à travers mes petits récits de voyage ainsi que mes photos. Bonne Coupe du monde !

Inès El Laboudy

Inès El laboudy

Articles liés

  • GameStop : révolution des traders amateurs ou victoire illusoire ?

    C’est un vent de panique qui a soufflé sur Wall Street en ce début d’année lorsque des traders en herbe, inscrits sur un forum Reddit de conseils boursiers, se sont coordonnés pour faire échouer les plans de puissants fonds d’investissements concernant une franchise de vente de jeux-vidéos. Retour sur cette folle saga qui n’a pas fini de faire parler d’elle.

    Par Yunnes Abzouz
    Le 04/03/2021
  • Une école francophone à Gaza pour l’avenir des Palestiniens

    À Rafah, au sud de Gaza, l’association Tabassam Gaza entreprend d’ouvrir une école francophone. Son président Waleed Aboudipaa, enseignant de français et humanitaire gazaoui tente de proposer une offre éducative aux écoliers de la ville dont la scolarité est menacée par la guerre avec Israël et la pauvreté qui en découle.

    Par Amina Lahmar
    Le 15/02/2021
  • « Sans le vouloir on contribue au génocide des Ouïghours »

    Les États-Unis, par le biais du secrétaire d'État sortant Mike Pompeo, ont accusé la Chine de "génocide" et de "crime contre l'humanité", à propos du traitement réservé à la minorité musulmane des Ouïghours, réduite en esclavage dans des camps et acculturée par le régime. Une accusation historique, dans une période où la cause de cette minorité a été plus que jamais médiatisée. Mais où en est-on dans la lutte pour la libération d'au moins un million de personnes ? Entretien avec Dilnur Reyhan, présidente de l'institut ouïghour d'Europe.

    Par Lila Abdelkader
    Le 22/01/2021