Il y a deux mois deux jeunes Bondynois décidèrent de partir à l’aventure en Australie. On est restés en contact par mail et téléphone.

L’installation s’est bien passée à Sydney ?

Rémy : En fait, on a passé qu’une semaine à Sydney, on a même pas eu le temps de passer à Bondi beach ! Il fallait qu’on ouvre un compte, qu’on s’enregistre auprès du gouvernement pour avoir notre Taxation File Number (TFN), obligatoire pour travailler. On a aussi pris une carte sim pour avoir un numéro de téléphone australien. Mais on n’a pas encore fini, il nous reste encore à créer une adresse permanente, et acheter une voiture. On devra aussi peut être passer des formations pour pouvoir être barman ou travailler dans le bâtiment. 

Laurent : Très bien, par contre on bouge énormément, Sydney, Newcastle, Byron Bay, et actuellement, on est à Bundaberg. Le plus agaçant, c’est de faire et refaire les bagages.

Vous avez fait une école ?

Laurent : Oui, le Bush Camp ! Nous y sommes restés deux semaines, j’aurai préféré partir au bout de la première car j’avais l’impression de stagner niveau anglais et contact, mais on était obligé de rester deux semaines car on attendait nos papiers et c’était pour le moment notre seule adresse. Nous n’étions pas payés mais nourris logés contre 4 heures de travail par jour.

Remy : Ouais ! Pendant deux semaines, on travaillait peu le matin, et on était peinard l’après-midi. Notre taf c’était couper la pelouse, manutention, nettoyer la terrasse au karcher et construire une aire de jeux pour enfants. On avait beaucoup de temps libre, mais le seul hic, là où on était, si t’as pas de voiture, t’es coincé, donc l’après midi, le plus souvent, sieste !

Vous avez progressé en Anglais ?

Remy : Oui, un peu pour l’instant, mais c’est dur…

On s’est rendu compte que les Français devaient être ceux qui parlaient le moins bien anglais au sein des européens. Les Allemands et pays de l’Est se débrouillent largement mieux que nous. Mais on devrait progresser de plus en plus vite avec le temps.

Laurent : Euh…comment on dit déjà…ah oui!! YES ! Notre Anglais commence tout juste a s’améliorer, ainsi que notre Allemand, car les Allemand son très nombreux ici, bien sûr ils parlent anglais aussi et beaucoup mieux que nous les Français. A mon avis notre système d’apprentissage des langues laisse a désirer chez nous.

Et les filles ? Des rencontres insolites ?

Laurent : En tant qu’Ambassadeur de la France, il se devait que nous rencontrions des filles afin de leur faire partager notre savoir. Pour l’instant j’ai fait la rencontre de 3 filles, 2 à Sydney et une à Byron Bay, la dernière m’a beaucoup marqué. Bien sûr nos chemins se sont séparés mais j’espère la revoir. Pour ce qui est des rencontres insolites, j’aimerais répondre oui, mais ici l’insolite est normal donc non.

Rémy : Ouais, mais ça c’est confidentiel. Je te dirais juste que c’était pas des Australiennes, plutôt Hollandaise et Canadienne. Je donnerais plus de détails hors antenne si tu veux…

Après le camp des enfants, nos deux amis zigotos ont décidé de passer 5 jours de vacances à Byron beach, ensuite c’est plus d’une demi-journée de car qu’ils ont dû subir pour se rendre à Bundaberg, la ville du fruit picking. Idéal pour ramasser des pépètes, un nombre important d’heures de travail par semaine, et rien d’autre à faire dans la ville donc pas de dépenses.

Très débrouillards, ils ont récemment réussi à acquérir une voiture ! Une 4×4 même ! A un prix qui parait très bon marché en France, c’est-à-dire a peu prés 1000 € et qu’ils espèrent revendre le double avant de revenir en France.

 

Pour l’instant, ils concilient parfaitement vacances et boulot et ont l’air de bien s’amuser. Et même si ça se passerait mal pour eux, c’est une expérience qui ne peut être qu’ enrichissante.

 

 Chou Sin

Leurs blogs : http://aussieforever.over-blog.com/ et http://www.bout-du-monde.net/

Chou Sin

Articles liés

  • GameStop : révolution des traders amateurs ou victoire illusoire ?

    C’est un vent de panique qui a soufflé sur Wall Street en ce début d’année lorsque des traders en herbe, inscrits sur un forum Reddit de conseils boursiers, se sont coordonnés pour faire échouer les plans de puissants fonds d’investissements concernant une franchise de vente de jeux-vidéos. Retour sur cette folle saga qui n’a pas fini de faire parler d’elle.

    Par Yunnes Abzouz
    Le 04/03/2021
  • Une école francophone à Gaza pour l’avenir des Palestiniens

    À Rafah, au sud de Gaza, l’association Tabassam Gaza entreprend d’ouvrir une école francophone. Son président Waleed Aboudipaa, enseignant de français et humanitaire gazaoui tente de proposer une offre éducative aux écoliers de la ville dont la scolarité est menacée par la guerre avec Israël et la pauvreté qui en découle.

    Par Amina Lahmar
    Le 15/02/2021
  • « Sans le vouloir on contribue au génocide des Ouïghours »

    Les États-Unis, par le biais du secrétaire d'État sortant Mike Pompeo, ont accusé la Chine de "génocide" et de "crime contre l'humanité", à propos du traitement réservé à la minorité musulmane des Ouïghours, réduite en esclavage dans des camps et acculturée par le régime. Une accusation historique, dans une période où la cause de cette minorité a été plus que jamais médiatisée. Mais où en est-on dans la lutte pour la libération d'au moins un million de personnes ? Entretien avec Dilnur Reyhan, présidente de l'institut ouïghour d'Europe.

    Par Lila Abdelkader
    Le 22/01/2021