Prenez la Terre entre vos mains. Pointez Bondy. Pointez Harlem. Au milieu, l’océan s’étend. Tout se ressemble, tout s’oppose. Harlem est l’Histoire. Harlem a son passé, son présent. Son futur qui se dessine. C’est un territoire complexe, si large, si divers. On l’a découvert, il y a deux ans. Le hasard nous a emmené jusqu’ici, en suivant le projet de l’artiste américain, Monte Laster. Un échange artistique entre des rappeurs de La Courneuve et des jeunes de Harlem, poètes, faisant rimer leurs réalités avec leurs rêves.

On a du marcher dans Harlem, quelques heures à arpenter les larges avenues et les petites rues. Découvrir sa mixité et ses contrastes. Découvrir sa vie, si à part, si près mais si loin du reste de New York, liée par le sang avec son grand frère, le Bronx, juste au-dessus. Harlem a eu ses luttes et ses combats, ses Afro-américains qui ont du se battre avec leurs poings. Elle a toujours eu sa musique, ses clubs si discrets, son Appolo Theatre mythique, le jazz qui rythme ses rues. Et ses anciens nostalgiques, et ses nouveaux bourgeois, installés ici pour respirer autre chose que l’air d’en-bas. Harlem a tellement d’histoires, tellement de visages.

C’est un voyage à travers cette terre, chaotique et passionnante, que nous allons raconter ici. Pendant dix jours, au fil des heures, embarquez avec nous. Regardez ces visages qui font Harlem, toutes ces histoires qui se racontent. Ecoutez-les parler. Regardez-les poser, le temps d’un instant, devant nos yeux. Harlem vit sa vie. Et c’est cette vie, pendant l’élection américaine, que nous allons décrire. Son ambiance. Pendant dix jours, retrouvez différents reportages, crée par le hasard des rencontres. Et aussi, les textes de jeunes habitants de Harlem qui raconteront leur quotidien, leurs envies et leurs espoirs. Il y a la politique, mais il y a aussi la vie.

Mehdi Meklat et Badroudine Abdallah (New York)

Articles liés

  • A Montréal, errance et identité autochtones

    A Montréal, il n’y a pas de quartier autochtone comme on aurait un Little Italy ou un Chinatown. Mais ceux que l’on appelle « les itinérants » c’est-à-dire les sans-abris dont bon nombre sont autochtones ont un parc où ils se retrouvent : le square Cabot. C'est dans ce lieu emblématique que différentes institutions tentent de répondre à leurs besoins en multipliant les initiatives culturelles et solidaires tout en faisant vivre l’identité autochtone.

    Par Meline Escrihuela
    Le 23/06/2022
  • Lisa Koperqualuk, figure du militantisme inuit au Canada

    Essayiste, militante pour les droits des Inuits, anthropologue, conservatrice dans un musée… Il serait difficile de décrire en quelques mots Lisa Koperqualuk. Cette femme inuite originaire du Nunavik (Nord du Québec) semble avoir déjà vécu mille vies et mené mille combats et représente un modèle de réussite pour sa communauté. Rencontre.

    Par Emeline Odi
    Le 21/06/2022
  • Bamako vu de Paris : le regard de la diaspora sur la junte au pouvoir

    Le Mali est au centre de l’actualité internationale. Accusations de crimes de guerre en lien avec les milices Wagner ; restrictions de la liberté de la presse ; fin de l’opération Barkhane, la junte militaire au pouvoir est largement décriée. Les injonctions de la communauté internationale afin que le pays organise des élections démocratiques se multiplient. Mais quel regard les Maliens de la diaspora, très présents en France, portent-ils sur les mutations politiques de leur pays ?

    Par Rémi Barbet
    Le 09/05/2022