Je voulais pousser un coup de gueule et même un très grand cri d’alarme concernant les jeunes qui cassent pendant les manif.Je ne trouve pas cela normal que pendant un combat qui concerne tout le monde, certains que je qualifierais d’imbéciles (et je suis gentil) s’amusent et prennent du plaisir à  retourner des voitures, caillasser les forces de l’ordre, et mettre la pagaille dans les rues de la France entière.

Moi je dis, « honte à ces gens qui ne pensent qu’à eux-mêmes », qui dénaturent une manifestation pacifique, et qui par-dessus le marché décrédibilisent la lutte contre un contrat précaire. Je suis révolté, car à cause de certains idiots, on passe tous pour des idiots ! Quand on voit ce qui se passe, on donne une image exécrable des banlieues où les jeunes arabes et noirs passent pour des casseurs. Déjà que l’on avait une « pancarte » collée sur notre dos, et cela ne va pas en s’arrangeant.

De plus, ce pourquoi nos parents se sont battus se retrouve réduit à néant à cause de certains jeunes qui n’ont rien compris à la vie. Imaginez nos pères et mères qui se sont battus avec tout leur cœur, leur âme, de toutes leurs forces, pour nous faire devenir ce que l’on est ? Que doivent-ils penser de tout cela ? 

Et après on a du mal à trouver du travail ! Ne sommes nous pas en train de faire le jeu de notre ministre de l’intérieur ou du président du FN ?

Cela me laisse sans voix. Je suis scandalisé.

Par Chaouki Aroua

Chaouki Aroua

Articles liés

  • La Brigade des mamans contre les amendes abusives de leurs enfants

    Dans de nombreux quartiers, les jeunes sont victimes d'une nouvelle arme sur-utilisée par les agents de police : les amendes. Parfois lancées sans même avoir rencontré les jeunes. Un phénomène à l'origine du surendettement de nombreuses familles. Pour se prémunir de ce fléau, à Belleville (Paris), des mamans veillent et sortent dans la rue jusque tard pour protéger leurs enfants. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 22/10/2021
  • À la petite boutique de Stains, le handicap a toute sa place

    Pour son premier reportage sur le terrain, Kadidiatou Fofana, en classe de seconde, s'est rendue à La Petite Boutique de Stains (Seine-Saint-Denis) qui agit pour l'emploi des personnes en situation de handicap. L'occasion pour elle de rencontrer Ophelie Esteve, qui gère les activités du lieu. Reportage.

    Par Kadidiatou Fofana
    Le 21/10/2021
  • ‘Qui va accoucher les femmes ?’ : le cri d’alerte des sages-femmes de Saint-Denis

    A l'hôpital Delafontaine de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), l'annonce de la fermeture de plusieurs lits en salles de naissance a fait déborder le vase pour les sage-femmes en sous-effectif dans tout le département, alors que c’est là que l’on compte le plus de naissances en France. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 15/10/2021