J’y ai réfléchi longtemps, peut-être un peu trop longtemps, mais enfin je me suis décidé. J’y suis. A Bondy. Une ville dont je ne connaissais même pas l’existence avant l’embrasement des banlieues parisiennes. Un peu angoissé, mais qu’importe : l’angoisse est l’état naturel du journaliste que je suis depuis plus de trente ans. Et puis, voilà Mohammed et quelques autres, ceux qui peuplent ce feuilleton dont j’ai lu la plupart des épisodes sur le blog. Encore plus sympas que ce qu’on m’avait dit.

Je me sens tout de suite beaucoup mieux. D’abord, tenter de s’y retrouver dans cette ville. Les amis assurent le service de renseignements. La chambre où je loge sert d’une certaine manière de base d’attaque et offre toujours une possibilité de repli stratégique. Moyens de communication : les voitures de tous ceux qui veulent bien vous prendre à leur bord, la marche à pied. Intendance : les bistrots, surtout la pizzeria « Chez Sam » qu’aimablement on vous désigne. Je sens que peu à peu la ville va me coller à la peau, que l’endroit où je travaille et je dors commence déjà à se comporter en véritable maison. Et moi, en habitant.

Pierre-André Stauffer (paru le 27 janvier 2006)

Articles liés

  • Aux Antilles, la dimension sociale et politique du carnaval

    Depuis ses origines, le carnaval porte de nombreux messages politiques et sociaux. Jusqu’à ce jour, il reste un espace d’expression, de revendications, mais aussi de partage. Aux Antilles, le scandale du chlordécone ou la crise de l’eau y ont une place à part entière.

    Par Ambre Couvin
    Le 17/02/2024
  • Musulmane & Citoyenne (3/4) : Aché Issakha, ambassadrice des sports outdoor en banlieue

    Séparatisme, communautarisme… On ne compte plus les anathèmes lancés à la communauté musulmane. Pourtant, de nombreux citoyens, pleinement français et fièrement musulmans, s’engagent quotidiennement pour le « bien commun », mus entre autres par leur foi. Dans cette série, nous mettons en avant quatre jeunes engagé(e)s de confession musulmane.

    Par Ayoub Simour
    Le 16/02/2024
  • Au virage Auteuil, la jeunesse de banlieue parisienne s’est fait une place

    Les supporters du PSG s’apprêtent à vibrer en huitième de finale de Ligue des Champions contre la Real Sociedad. Chez les ultras, réunis en tribune Auteuil, une partie de la jeunesse de banlieue et issue de l’immigration s’est imposée avec ses codes et son histoire. Premier numéro de notre série d’articles sur le supportérisme parisien.

    Par Embarek Foufa
    Le 14/02/2024