Avec 60% des ressources monétaires mondiales, la Chine peut se permettre de proposer son aide dans la crise de la dette européenne. La Chine pourrait tenir, demain, le premier rôle en matière d’économie, de politique et, peut-être même, de culture. Lorsqu’un de mes camarades de classe à la fac m’a avoué qu’il désirait inclure un cours d’apprentissage de la langue chinoise dans son parcours universitaire, je me suis gentiment moqué de lui.

Je voyais ça comme un fantasme exotique. Je voyais les États-Unis comme le big-boss de ce monde. Il n’y avait qu’à constater comment notre culture a été infiltrée par leur cinéma, leur musique, l’anglicisme aussi. De même comment leur modèle économique s’est implanté, doucement mais sûrement, dans notre économie budgétaire. Mais au regard de l’actualité, surtout en ce qui concerne les récentes réunions du G20 à Cannes, je me suis rendu compte que les projets de mon collègue n’étaient pas si stupides.

Chez nous, en banlieue, l’anglais est la langue à parler. Elle est un signe de distinction et de classe. Quand tu parles anglais, on te respecte et parfois même on t’admire. Si un touriste suédois vient te demander la route vers l’hôtel le plus proche, ou si tu voyages dans un pays comme l’Inde, sois sûr que l’anglais te sera d’un agréable secours. Même si les cours d’anglais dispensés à l’école sont parfois (même toujours) lourds à supporter, mais ça, c’est une autre histoire.

En revanche, tous ceux qui avaient un attrait pour la Chine nous répugnaient, à commencer par l’écriture et la langue. Je ne me vois pas du tout écrire mon joli prénom en mandarin ! Pas pour rien que, quand on ne comprends pas une chose, l’expression veut que l’on dise “ c’est du chinois pour moi. ” Seuls les arts martiaux sont exempts de cette répugnance. Qui n’a pas rêvé de mettre un double coup de pied levé à son banquier ou à celui qui nous embête à l’école ? Les films d’arts martiaux chinois ont eu un rayonnement culturel dans le monde entier. On se souvient du poétique Tigre & Dragon du metteur en scène Ang Lee, et du percutant Tai Chi Master avec Jet lee comme protagoniste. Le cinéma chinois a percé et s’est fait une place dans le show-business international. Jusqu’à  s’imposer comme classique du cinéma moderne.

La Chine est aujourd’hui la deuxième puissance économique mondiale, derrière les États-Unis et devant le Japon. Elle est aussi le premier exportateur mondial devant l’Allemagne. J’en suis plus que convaincu, ce pays prendra bientôt la place des États-Unis. Alors la Chine, super puissance de demain ? Je ne veux pas attendre de la voir à son diapason pour me préparer. Vite ! Adieu l’anglais. Je veux apprendre le chinois !

Jimmy Saint-Louis

Articles liés

  • Des JO et des Juges : les vendeurs à la sauvette dans le viseur

    À l'approche des Jeux Olympiques, consigne a été donnée de nettoyer l'espace public. Une directive qui a forcément des conséquences sur les juridictions. Jusqu'à l'ultime épreuve, le BB chronique le quotidien du tribunal de Bobigny. Dans ce premier numéro, il est question des vendeurs à la sauvette. Poussés par la faim, ils reviennent inlassablement dans la rue malgré les arrestations et les condamnations.

    Par Meline Escrihuela
    Le 27/02/2024
  • Région Île-de-France : les coups de pouce aux lycées privés ne passent pas

    Les révélations en cascade au sujet du lycée Stanislas ont remis sur la table la question du financement des établissements privés par les deniers publics. À l’échelle de la région Île-de-France, les fonds consacrés à cet établissement, et au privé en général, interrogent.

    Par Imane Lbakhar
    Le 26/02/2024
  • Série – Musulman(e)s & Citoyen(ne)s

    Séparatisme, communautarisme… On ne compte plus les anathèmes lancés à la communauté musulmane. Pourtant, de nombreux citoyens, pleinement français et fièrement musulmans, s’engagent quotidiennement pour le « bien commun », mus entre autres par leur foi. Dans cette série, nous mettons en avant quatre jeunes engagé(e)s de confession musulmane. Une série signée Ayoub Simour.

    Par Bondy Blog
    Le 23/02/2024