Je suis frappé de voir à quel point, dans les cités, les gens qui ont du travail sont en majorité employés par la Municipalité ou des services paraétatiques. Je n’ai pas de chiffres, ce n’est qu’une impression, mais basée sur deux semaines de rencontres multiples.

De même, plusieurs témoignages pointent une forme de clientélisme politique. Cela peut jouer un rôle, me dit-on, dans l’attribution des appartements ou l’obtention d’un poste de travail. Comme me l’a dit un interlocuteur: « Moi, je n’étais jamais pris, mais je voyais des gens tourner autour du maire et être pris. » Certains m’ont raconté comment ils ont fait pour « être pris ». A vrai dire, il n’y a rien de scandaleux: ils avaient droit à leur appartement ou étaient compétents pour leur emploi. Mais bon… tourner « autour de la mairie » peut représenter un plus.

C’est peut-être très naïf de faire cette remarque, car on pourrait probablement faire la même remarque dans la majorité des communes. Mais j’ai toujours été naïf.

Par Alain Rebetez

Alain Rebetez

Articles liés

  • La première maison d’écologie populaire de France est à Bagnolet

    #BestOfBB Le mouvement citoyen pour le climat Alternatiba et l'organisation Front de Mères inaugurent un lieu inédit à Bagnolet : Verdragon, la première maison d'écologie populaire de France. Situés dans le quartier populaire de la Noue, les locaux abriteront un projet d’écologie populaire, avec l’ambition d’un fort ancrage politique et citoyen accessible aux enfants et aux familles. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 30/07/2021
  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021