Gaétan, 15 ans, et Jeremy, 19 ans, sont originaires de Liévin dans le Pas-de-Calais, « une petite ville où y a la cité et une petit centre. C’est tout ! » déclare Jeremy. Les deux jeunes sont ici pour défendre un projet sur la santé des jeunes mais pas seulement : « On a fait un DVD qui montre comment être acteur de sa santé, on parle de l’adolescence, des relations parents-enfants, des drogues et enfin de la sexualité. »

Pour les deux nordistes, c’est leur première visite parmi nous, et pour moi,Mmarseillaise, ce qui me fait sourire à chaque parole prononcée, c’est leur accent ch’ti, c’est trop bizarre pour une oreille marseillaise et vice-versa pour les deux nordistes. Jeremy, un vrai phénomène au passage, très rieur et délirant rajoute même : « Hier, il y avait deux Marseillais qui faisaient du graff avec moi, et ils se parlaient entre eux, j’ai rien compris ! »

Le Festival Place Publique Junior, ça a été aussi la découverte, pour Jeremy, du graffiti et pour Gaétan du slam, qui me dit : « Avant, je ne savais pas ce que c’était, mais j’ai écrit un texte sur la discrimination, que j’ai ensuite slammer. »

Ils sont contents d’être à Marseille, d‘ailleurs comme Jeremy me l’a confié : « C’est trop bien ici, le contact avec les gens est trop facile, on accroche, on se prend pas la tête et en plus Marseille, c’est trop grand, il y a plein de magasins, c’est pas comme chez nous ! Même si aujourd’hui, il fait plus chaud dans le nord qu’ici ! » On ne renie jamais d’où on vient, ça c’est sûr !

Et puis, je n’ai pas résisté à leur demander si le film Bienvenue chez les Ch’tis, leur a fait plaisir et surtout si c’était fidèle à la réalité. La réponse ne s’est pas fait attendre. Jeremy : « Ah oui, grave, vous ne connaissez pas le nord, donc comme ça, c’est l’occasion, c’est comme quand je suis allé à Dijon dans un restau où la serveuse dès que j’ai passé ma commande m’a dit C’est vous les Ch’tis ! C’est marrant, mais en plus nous on ne parle pas comme ça entre nous, c’est que pour le délire entre potes parfois, c’est tout ! »

Malika Redjem (Marseille Bondy Blog)

« Ça va ma loute ? »


Ch’tis
envoyé par redactionmarseilleblog

 

Malika Redjem

Articles liés

  • Guadeloupe : « On est obligé d’arriver à des extrêmes dramatiques »

    Depuis la mi-novembre, la Guadeloupe est traversée par un mouvement social profond, allumé par une grève des pompiers et soignants face à l'obligation vaccinale de ces derniers. Un mouvement de grève générale qui s'est suivi par des révoltes urbaines, et qui illustre un malaise profond de la société guadeloupéenne et de sa jeunesse face à l'État français. Témoignages.

    Par Fanny Chollet
    Le 26/11/2021
  • Exilés : « La France et l’U.E vous ont laissés vous noyer »

    27 exilés ont perdu la vie le 24 novembre dernier, alors qu'ils tentaient de traverser la Manche, pour rejoindre le Royaume-Uni depuis Calais. Une nouvelle hécatombe, qui devraient mettre la France et l'Union Européenne face à leurs responsabilités. C'est l’électrochoc que voudrait voir Félix Mubenga, devasté et en colère devant des drames qui se répètent. Comme nous tous. Edito.

    Par Félix Mubenga
    Le 25/11/2021
  • « J’augmente mon budget essence et baisse mon budget nourriture »

    Alors que la hausse des prix du carburant continue de s'approcher des records du mois d'octobre dernier, dans les quartiers on prend son mal en patience face aux chiffres de la pompe. Étudiants, travailleurs, mères célibataires, toutes et tous ressentent un poids supplémentaire sur leur budget, alors que le chèque énergie du gouvernement n'est attendu par personne. Témoignages.

    Par Kamelia Ouaissa
    Le 22/11/2021