Gaétan, 15 ans, et Jeremy, 19 ans, sont originaires de Liévin dans le Pas-de-Calais, « une petite ville où y a la cité et une petit centre. C’est tout ! » déclare Jeremy. Les deux jeunes sont ici pour défendre un projet sur la santé des jeunes mais pas seulement : « On a fait un DVD qui montre comment être acteur de sa santé, on parle de l’adolescence, des relations parents-enfants, des drogues et enfin de la sexualité. »

Pour les deux nordistes, c’est leur première visite parmi nous, et pour moi,Mmarseillaise, ce qui me fait sourire à chaque parole prononcée, c’est leur accent ch’ti, c’est trop bizarre pour une oreille marseillaise et vice-versa pour les deux nordistes. Jeremy, un vrai phénomène au passage, très rieur et délirant rajoute même : « Hier, il y avait deux Marseillais qui faisaient du graff avec moi, et ils se parlaient entre eux, j’ai rien compris ! »

Le Festival Place Publique Junior, ça a été aussi la découverte, pour Jeremy, du graffiti et pour Gaétan du slam, qui me dit : « Avant, je ne savais pas ce que c’était, mais j’ai écrit un texte sur la discrimination, que j’ai ensuite slammer. »

Ils sont contents d’être à Marseille, d‘ailleurs comme Jeremy me l’a confié : « C’est trop bien ici, le contact avec les gens est trop facile, on accroche, on se prend pas la tête et en plus Marseille, c’est trop grand, il y a plein de magasins, c’est pas comme chez nous ! Même si aujourd’hui, il fait plus chaud dans le nord qu’ici ! » On ne renie jamais d’où on vient, ça c’est sûr !

Et puis, je n’ai pas résisté à leur demander si le film Bienvenue chez les Ch’tis, leur a fait plaisir et surtout si c’était fidèle à la réalité. La réponse ne s’est pas fait attendre. Jeremy : « Ah oui, grave, vous ne connaissez pas le nord, donc comme ça, c’est l’occasion, c’est comme quand je suis allé à Dijon dans un restau où la serveuse dès que j’ai passé ma commande m’a dit C’est vous les Ch’tis ! C’est marrant, mais en plus nous on ne parle pas comme ça entre nous, c’est que pour le délire entre potes parfois, c’est tout ! »

Malika Redjem (Marseille Bondy Blog)

« Ça va ma loute ? »


Ch’tis
envoyé par redactionmarseilleblog

 

Malika Redjem

Articles liés

  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022
  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022