Pour les jeunes adolescents de banlieue c’est la Babylone ressuscitée : le centre commercial Rosny 2 et toutes ses jolies filles à qui conter fleurette. Pas étonnant que l’agence Elite y organise, pour la deuxième année consécutive, un concours de présélection. Pas moins de 300  filles s’y sont inscrites. Après avoir été mesurées, elles ont  défilé devant le jury qui choisit ou non de les retenir pour le deuxième tour. Victoria, membre dudit jury, assure qu’Elite n’est pas là pour dénicher une beauté africaine, subsaharienne ou maghrébine. Si l’agence  est à Rosny 2, c’est que le réflexe d’aller sur Paris déposer un book, n’est pas très répandu chez les jeunes filles du 9-3, qui préfèrent de loin, pour la plupart, se taper un kebab poulet chez Mama-Gaya à Drancy, deux moustaches étoilées au guide « Dostum », pour la qualité de sa sauce au poivre.

Peu de candidates ont été sélectionnées pour participer à la finale du concours national, porte d’entrée vers les podiums, les sous et la gloire. Mais durant une après-midi, Elite a apporté à Rosny 2 une touche de glamour chic, qui a fait le bonheur des passants venus nombreux assister aux défilés. Bien sûr, ici encore, les vautours bondynois se sont distingués par leur savoir-faire en interaction sociale avec le beau sexe. Le nombre impressionnant de  jolies filles recalées doutant d’elle-mêmes et baissant leur garde a été une aubaine pour deux jeunes de Bondy Nord revenus à la mère patrie avec plein de 06. Pour ma part, je préfère faire de la musculation à la maison qu’en prison, je commence à avoir l’âge des mamans des candidates.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xix38s_concours-elite-a-roisny-2_news#from=embed[/dailymotion]

Idir Hocini

Articles liés

  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021
  • Des jeunes surendettés à cause des amendes du couvre-feu dans les quartiers

    Des familles entières se retrouvent endettées à cause de salves de contraventions liées aux mesures sanitaires. Des associations dénoncent un « phénomène d’ampleur grandissante » et « une application disproportionnée et discriminatoire des mesures ». Une enquête en partenariat avec Mediapart.

    Par Anissa Rami
    Le 26/07/2021