Pour les jeunes adolescents de banlieue c’est la Babylone ressuscitée : le centre commercial Rosny 2 et toutes ses jolies filles à qui conter fleurette. Pas étonnant que l’agence Elite y organise, pour la deuxième année consécutive, un concours de présélection. Pas moins de 300  filles s’y sont inscrites. Après avoir été mesurées, elles ont  défilé devant le jury qui choisit ou non de les retenir pour le deuxième tour. Victoria, membre dudit jury, assure qu’Elite n’est pas là pour dénicher une beauté africaine, subsaharienne ou maghrébine. Si l’agence  est à Rosny 2, c’est que le réflexe d’aller sur Paris déposer un book, n’est pas très répandu chez les jeunes filles du 9-3, qui préfèrent de loin, pour la plupart, se taper un kebab poulet chez Mama-Gaya à Drancy, deux moustaches étoilées au guide « Dostum », pour la qualité de sa sauce au poivre.

Peu de candidates ont été sélectionnées pour participer à la finale du concours national, porte d’entrée vers les podiums, les sous et la gloire. Mais durant une après-midi, Elite a apporté à Rosny 2 une touche de glamour chic, qui a fait le bonheur des passants venus nombreux assister aux défilés. Bien sûr, ici encore, les vautours bondynois se sont distingués par leur savoir-faire en interaction sociale avec le beau sexe. Le nombre impressionnant de  jolies filles recalées doutant d’elle-mêmes et baissant leur garde a été une aubaine pour deux jeunes de Bondy Nord revenus à la mère patrie avec plein de 06. Pour ma part, je préfère faire de la musculation à la maison qu’en prison, je commence à avoir l’âge des mamans des candidates.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xix38s_concours-elite-a-roisny-2_news#from=embed[/dailymotion]

Idir Hocini

Articles liés

  • Précarité menstruelle : à Grigny, on veut « changer les règles »

    Au cours de l’année 2021, la ville de Grigny, dans l’Essonne, a mis en place des dispositifs de distribution gratuite de protections périodiques. Cette initiative s’accompagne d’une politique teintée d’actions de sensibilisation pour lutter contre le tabou des règles. Cécile Raoul a rencontré les concernées de la précarité menstruelle. Reportage.

    Par Cécile Raoul
    Le 18/01/2022
  • Père Jean-Luc Ferstler : « La misère n’attend pas les business plans »

    Cette année Emmaüs Forbach fête ses 40 ans. Le prêtre et fondateur d’Emmaüs Forbach, Jean-Luc Ferstler, figure emblématique de la ville, a choisi d’accompagner les personnes les plus fragiles depuis les années 1980. Portrait d’une vie qui raconte un territoire paupérisé après la fin du charbon, heureusement riche en solidarités.

    Par Amina Lahmar
    Le 14/01/2022
  • À Saint-Denis, Profs et Parents épuisés mais solidaires face au protocole sanitaire

    Face à des protocoles sanitaires compliqués à suivre pour les profs et les parents, une grande majorité du personnel de l'Éducation Nationale fait grève ce jeudi 13 janvier 2021 pour signifier sa colère au Ministre Jean-Michel Blanquer. À Saint-Denis, à la fracture sociale s'ajoute la gestion de la crise sanitaire pour des profs au bord de l'implosion. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 13/01/2022