Nous avons décidé de diffuser ce web-documentaire publié sur le site de France 24. Retrouvez leurs témoignages.

« Arrivés en France durant les Trente Glorieuses, les travailleurs immigrés venus d’Afrique du Nord n’ont pas retrouvé leur terre natale. Un choix pour certains. Une obligation pour d’autres. Partez à leur rencontre avec France 24.
On les appelle les chibanis – « cheveux blancs » en arabe dialectal. Ces personnes âgées sont les premières générations de migrants, originaires d’Algérie, du Maroc et de Tunisie, venues travailler en France après la Seconde Guerre mondiale.
Dans ses colonies où le chômage et la misère font rage, la métropole trouve une main d’œuvre foisonnante pour lancer la reconstruction du territoire. Bâtiment, travaux publics, industrie, agriculture… Ces jeunes hommes, en pleine force de l’âge, ne rechignent pas à la tâche. Une vie de dur labeur soutenue par l’espoir de retourner couler leurs vieux jours de l’autre côté de la Méditerranée.
Mais aujourd’hui, à l’heure de la retraite, nombreux sont restés en France. L’espoir du retour au pays est devenu un mythe. »

Texte : Assiya Hamza; Anne-Diandra Louarn

Articles liés

  • Emploi : Reims, l’autre ville du Grand Paris ?

    Est-il plus facile de trouver un emploi à Reims ou à Paris, pour les habitants, diplômés ou non, des quartiers populaires de la cité champenoise ? Alors que beaucoup ont du se résoudre à quitter leur ville natale pour trouver des opportunités qui correspondent à leurs attentes, d'autres Rémois tentent de rebattre les cartes de l'emploi local. Témoignages.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 11/06/2021
  • À Bondy, salariés et employés désespérés face à la fermeture de l’Intermarché

    Les salarié·e·s de l’Intermarché de Bondy en Seine-Saint-Denis attendent depuis le 24 février la réouverture de leur magasin, fermé pour “raisons de sécurité” par la préfecture du département. Malgré les relances, la situation n’évolue pas. Les salarié·e·s du magasin témoignent de leur situation de plus en plus difficile sur le plan financier et mental. Reportage.

    Par Emeline Odi
    Le 29/04/2021
  • Abdoulaye, 67 ans, vendeur ambulant

    Ils tiennent ces petits étals de montres et de lunettes que l'on croise au détour d'un troquet ou d'un couloir de métro sans trop y prêter attention. Ahmed Ait Ben Daoud a pris le temps de se poser pour écouter l'histoire de l'homme derrière l'étal. Abdoulaye est vendeur ambulant dans la banlieue de Mulhouse. Récit.

    Par Ahmed Ait Ben Daoud
    Le 08/12/2020