Nous avons décidé de diffuser ce web-documentaire publié sur le site de France 24. Retrouvez leurs témoignages.

« Arrivés en France durant les Trente Glorieuses, les travailleurs immigrés venus d’Afrique du Nord n’ont pas retrouvé leur terre natale. Un choix pour certains. Une obligation pour d’autres. Partez à leur rencontre avec France 24.
On les appelle les chibanis – « cheveux blancs » en arabe dialectal. Ces personnes âgées sont les premières générations de migrants, originaires d’Algérie, du Maroc et de Tunisie, venues travailler en France après la Seconde Guerre mondiale.
Dans ses colonies où le chômage et la misère font rage, la métropole trouve une main d’œuvre foisonnante pour lancer la reconstruction du territoire. Bâtiment, travaux publics, industrie, agriculture… Ces jeunes hommes, en pleine force de l’âge, ne rechignent pas à la tâche. Une vie de dur labeur soutenue par l’espoir de retourner couler leurs vieux jours de l’autre côté de la Méditerranée.
Mais aujourd’hui, à l’heure de la retraite, nombreux sont restés en France. L’espoir du retour au pays est devenu un mythe. »

Texte : Assiya Hamza; Anne-Diandra Louarn

Articles liés

  • Racisme et harcèlement sexuel en open space : elle poursuit son entreprise en justice

    Des insultes en plein open-space, des agissements sexistes jusqu'au harcèlement sexuel. Tel a été le quotidien de Nora dans la société d'informatique Evernex International à Aulnay-sous-Bois. Après des années de silence, elle a décidé de poursuivre son entreprise en justice. Témoignage.

    Par Anissa Rami
    Le 14/10/2021
  • Dans les quartiers, le nouveau précariat de la fibre optique

    Un nouveau métier a le vent en poupe dans les quartiers populaires : raccordeur de fibre optique. Des centaines d’offres d’emploi paraissent chaque jour, avec la promesse d’une paie alléchante. Non sans désillusions. Reportage à Montpellier réalisé en partenariat avec Mediapart.

    Par Sarah Nedjar
    Le 04/10/2021
  • Emploi : Reims, l’autre ville du Grand Paris ?

    Est-il plus facile de trouver un emploi à Reims ou à Paris, pour les habitants, diplômés ou non, des quartiers populaires de la cité champenoise ? Alors que beaucoup ont du se résoudre à quitter leur ville natale pour trouver des opportunités qui correspondent à leurs attentes, d'autres Rémois tentent de rebattre les cartes de l'emploi local. Témoignages.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 11/06/2021