Pour savoir comment le C.P.E est perçu dans les cités où le nombre de chômeurs est très élevé, j’ai interrogé des jeunes ayant des situations différentes pour qu’ils puissent me donner leur avis sur ce sujet.

 

En regardant la télé ou les journaux, on a l’impression que le CPE concerne seulement les étudiants, alors que tout le monde est concerné et surtout ceux qui n’étudient plus, qui n’ont pas de diplôme et qui galèrent pour trouver un emploi. 

 

 

 

Sami, 18 ans, sans diplôme et sans activité professionnelle, il n’a jamais travaillé (écouter l’audio).

 

 

 

 

 

 

 

Cédric et Mamadou, 19 ans, tous les deux sont scolarisés et préparent un BAC professionnel.

 

 

 

 

 

 

 

Serhat, 20 ans, actuellement ouvrier dans le bâtiment, il va créer sa propre entreprise.

 

 

 

 

 

 

 

Nassim, 26 ans, actuellement au chômage, il a été licencié dernièrement  après avoir travaillé 3 ans pour une grande entreprise en tant que bagagiste.

 

 

 

 

 

 

 

On voit donc que l’on a des avis très différents, comme partout ailleurs.

 

Par Hakim Azzoug

 

Hakim Azzoug

Articles liés

  • Racisme et harcèlement sexuel en open space : elle poursuit son entreprise en justice

    Des insultes en plein open-space, des agissements sexistes jusqu'au harcèlement sexuel. Tel a été le quotidien de Nora dans la société d'informatique Evernex International à Aulnay-sous-Bois. Après des années de silence, elle a décidé de poursuivre son entreprise en justice. Témoignage.

    Par Anissa Rami
    Le 14/10/2021
  • Dans les quartiers, le nouveau précariat de la fibre optique

    Un nouveau métier a le vent en poupe dans les quartiers populaires : raccordeur de fibre optique. Des centaines d’offres d’emploi paraissent chaque jour, avec la promesse d’une paie alléchante. Non sans désillusions. Reportage à Montpellier réalisé en partenariat avec Mediapart.

    Par Sarah Nedjar
    Le 04/10/2021
  • Emploi : Reims, l’autre ville du Grand Paris ?

    Est-il plus facile de trouver un emploi à Reims ou à Paris, pour les habitants, diplômés ou non, des quartiers populaires de la cité champenoise ? Alors que beaucoup ont du se résoudre à quitter leur ville natale pour trouver des opportunités qui correspondent à leurs attentes, d'autres Rémois tentent de rebattre les cartes de l'emploi local. Témoignages.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 11/06/2021