Lors de l’enregistrement du Bondy Blog Café, Rachida Dati a dévoilé une pratique, assez curieuse, de la direction de PSA. Cette dernière a pris contact avec l’ancienne garde des Sceaux, pour lui fournir les « éléments de langage » afin de répondre à nos questions. VIDEO EN PLUS.

L’euro-députée et maire du VIIème arrondissement de la capitale, a participé à l’enregistrement de notre émission Bondy Blog Café (BBC). A cette occasion, un reportage sur PSA Aulnay a été réalisé par mes soins. Soucieuse d’avoir l’avis de toutes les parties concernées, nous avons demandé une interview de Philippe Varin, le PDG de PSA, le 6 mars dernier. Il nous a été proposé un rendez-vous avec Laurent Vergely, directeur de l’usine d’Aulnay. Ce rendez-vous a été repoussé à maintes reprises. L’équipe du Bondy Blog Café a même dû décaler plusieurs fois ses journées de tournage pour permettre à la direction de s’exprimer.

Cette interview n’a jamais eu lieu. Des propositions nous ont  ensuite été faites hors-délai de tournage alors qu’il était convenu d’avoir une rencontre dans les délais impartis. Les raisons évoquées par le service de presse de PSA Peugeot Citroën étaient : des délais trop courts et un congé pour des raisons personnelles du directeur de l’usine d’Aulnay. La direction n’a pas clairement refusé notre rendez-vous mais a tout mis en œuvre pour ne pas nous recevoir.

Lors de la diffusion de ce reportage sur le plateau du BBC, Rachida Dati nous fait une confidence : « Peugeot a su que je venais là, la direction m’a appelée en me donnant une petite note de synthèse, en me disant, « on va vous poser cette question, répondez avec les arguments qu’on vous donne », et ajoute « je ne suis pas leur avocate et je ne répandrai pas leurs arguments. Je trouve ça scandaleux et choquant, même qu’on me passe les éléments en me disant « on est disposé à vous voir ». Ils n’ont pas le temps pour recevoir le Bondy Blog mais ils ont du temps pour venir me voir et me donner les arguments ».

Demander à une politique de faire l’attachée de presse en lui donnant des éléments de langage n’honore pas le groupe industriel. Il est évident que PSA n’a jamais eu l’intention de répondre à nos questions pour cette émission.

La porte est toujours ouverte, nous souhaitons toujours rencontrer Philippe Varin pour un interview. L’invitation est encore une fois lancée !

Imane Youssfi

Diffusion de BBC, dimanche 7 avril sur FranceÔ (12h) et sur LCP (20h55)

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xyl3bj_reactiondati#.UVXa-Ft4ghJ[/dailymotion]

Articles liés

  • Emploi : Reims, l’autre ville du Grand Paris ?

    Est-il plus facile de trouver un emploi à Reims ou à Paris, pour les habitants, diplômés ou non, des quartiers populaires de la cité champenoise ? Alors que beaucoup ont du se résoudre à quitter leur ville natale pour trouver des opportunités qui correspondent à leurs attentes, d'autres Rémois tentent de rebattre les cartes de l'emploi local. Témoignages.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 11/06/2021
  • À Bondy, salariés et employés désespérés face à la fermeture de l’Intermarché

    Les salarié·e·s de l’Intermarché de Bondy en Seine-Saint-Denis attendent depuis le 24 février la réouverture de leur magasin, fermé pour “raisons de sécurité” par la préfecture du département. Malgré les relances, la situation n’évolue pas. Les salarié·e·s du magasin témoignent de leur situation de plus en plus difficile sur le plan financier et mental. Reportage.

    Par Emeline Odi
    Le 29/04/2021
  • Abdoulaye, 67 ans, vendeur ambulant

    Ils tiennent ces petits étals de montres et de lunettes que l'on croise au détour d'un troquet ou d'un couloir de métro sans trop y prêter attention. Ahmed Ait Ben Daoud a pris le temps de se poser pour écouter l'histoire de l'homme derrière l'étal. Abdoulaye est vendeur ambulant dans la banlieue de Mulhouse. Récit.

    Par Ahmed Ait Ben Daoud
    Le 08/12/2020