Dans le journal Métro une annonce me frappe : il s’agit de la 3ème édition de Job Salon Banque Finance Assurance qui se tient au Palais des Congrès de la Porte Maillot.

Comme son nom l’indique c’est un événement entièrement consacré aux métiers de la Banque, de la Financeet de l’Assurance. Dans ce salon que je trouve petit pour le monde qui s’y trouvait, on pouvait remarquer une quinzaine d’exposants pour 500 candidats (imaginez vous l’attente pour postuler !). Il y avait le Crédit Agricole, la Barclays, le Crédit du Nord, BNP Paribas, la Poste ou encore Expectra. Je me rends tout d’abord sur le stand de la Poste, je discute et la personne me dit «déposez un CV et vous serez contactés pour des tests ». Ensuite je me dirige vers le Crédit Agricole, cela ne dure même pas 3 minutes, On prend mon CV et on me dit : «vous serez recontacté,  au revoir ». 

Durant tout le salon, c’était la même chose, c’était galère, il y avait trop de monde, par exemple 2h30 d’attente pour BNP…, mais c’est le prix à payer car je ne suis pas le seul à chercher du travail. Mais je suis content car ma persévérance a payé. Il y a 2 jours, la Poste m’a convoqué pour des tests pour devenir conseiller financier !Pour les autres, le discours était le même : « votre profil ne correspond pas ! » (j’ai un BTS commerce international et une maîtrise en éco-gestion). Le Crédit Agricole m’a répondu par la négative. 

 

Le tout c’est de ne pas lâcher et je voudrais dire à ceux qui cherchent du travail comme moi, ne vous découragez pas, la roue tourne et la chance ne peut pas vous fuir éternellement !

 

Par Chaouki Aroua

Chaouki Aroua

Articles liés

  • Privatisation : les agents de la RATP défient la loi du marché

    Après une grève historique le 18 février 2022, les salariés de la RATP, s’estimant négligés par la direction, se sont à nouveau réunis pour poursuivre leur mobilisation. En cause, toujours, des revendications salariales, mais surtout, une opposition ferme au projet de privatisation du réseau de bus à l’horizon 2025. Reportage.

    Par Rémi Barbet
    Le 26/03/2022
  • Dix ans après Uber : les chauffeurs du 93 s’unissent pour l’indépendance

    Une coopérative nationale de chauffeurs VTC, basée en Seine-Saint-Denis, va naître en 2022, plus de dix ans après l'émergence du géant américain. En s’affranchissant du mastodonte Uber, les plus de 500 chauffeurs fondateurs de cette coopérative souhaitent proposer un modèle plus vertueux sur le plan économique, social, et écologique. Après nombre de désillusions. Témoignages.

    Par Rémi Barbet
    Le 14/02/2022
  • À Stains, Moulinot créé de l’emploi grâce aux biodéchets

    L’entreprise Moulinot s’est installée à Stains, en Seine Saint-Denis en 2019. Pionnière de la collecte et de la valorisation des biodéchets en France, elle contemple aujourd’hui un avenir économique radieux. Entreprise d’économie sociale et solidaire elle souhaite former à ces nouveaux métiers et créer de l’emploi sur le territoire. Reportage.

    Par Rémi Barbet
    Le 12/01/2022