La semaine dernière je suis allée au Palais des Congrès, à Paris, pour assister au retour de la comédie musicale « Roméo et Juliette ». Après une semaine bien chargée, pas même le temps de dire « ouf » que je dois prendre le métro direction Porte Maillot, quelle vie on mène tout de même quand on a 15 ans… En l’espace de quelques secondes, la salle est plongée dans une ambiance XIVe siècle : les costumes, les manières de s’exprimer, de se tenir… Le décor est grandeur nature.

Tout le monde connaît cette histoire tragique : Juliette aime Roméo, Roméo aime Juliette, mais leurs familles en ont décidé autrement. Le père de Juliette impose son choix et lui dit qu’elle est destinée à un autre, qui selon lui est un meilleur parti. Les acteurs jouent bien leurs rôles, ils chantent bien… Mais pourtant, comme diraient les Rita Mitsouko : « les histoires d’amours finissent mal », et c’est le cas ici puisque tous deux se suicident, ça ne pouvait pas finir plus mal. Alors que tout le monde applaudit, ma voisine, elle, pleure, personnellement je n’ai pas ressenti une telle émotion, mais c’est sûrement parce que nous n’étions pas du même âge. De toute façon, elle était un peu bizarre, avec ses jumelles et sa barre de céréale qu’elle a dégusté à 22 heures…

La pièce a été écrite à la fin du XVIe siècle, pourtant l’histoire se répète encore aujourd’hui. Dans certaines régions du monde, et parfois même en France, des filles se font encore marier de force contre leur gré. Souvenez-vous de cette triste histoire, le mois dernier. Une jeune fille sans papiers a été expulsée au Maroc après avoir porté plainte contre son frère qui, dit-elle, la battait. Selon RESF (Réseau éducation sans frontières), elle est partie de son pays d’origine pour échapper à un mariage forcé avec son cousin. Précisons que la famille de la jeune fille a démenti ces accusations.

Quelques jours après avoir vu le spectacle, ma cousine et moi décidons d’aller faire les boutiques. Elle rencontre une ancienne camarade de son âge, 22 ans, qu’elle n’a pas vue depuis les années lycée. Elle lui demande de ses nouvelles et apprend qu’elle est mariée avec un enfant de deux ans et demi. Ma cousine, surprise, la félicite et lui dit en rigolant : « Bah dit donc tu cachais bien ton jeu !! - Je ne cachais rien du tout, répond t-elle, je n’ai rien décidé, c’est ma grand-mère qui me l’a imposé et ne m’a pas laissé d’autre choix que de l’épouser. C’est elle qui m’a éduquée, je ne pouvais pas lui dire non ! ».

J’ai été choquée par ses propos et c’est à cet instant précis que j’ai fait le rapprochement avec l’histoire de Roméo et Juliette. Donc, oui, c’est prouvé, vérifié et validé, l’histoire de Roméo et Juliette se reproduit encore aujourd’hui !

Sarah Ichou

Sarah Ichou

Articles liés

  • La première maison d’écologie populaire de France est à Bagnolet

    #BestOfBB Le mouvement citoyen pour le climat Alternatiba et l'organisation Front de Mères inaugurent un lieu inédit à Bagnolet : Verdragon, la première maison d'écologie populaire de France. Situés dans le quartier populaire de la Noue, les locaux abriteront un projet d’écologie populaire, avec l’ambition d’un fort ancrage politique et citoyen accessible aux enfants et aux familles. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 30/07/2021
  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021