Dans la ville, cette affiche publicitaire vient de faire son apparition. Le Conseil général de Seine-Saint-Denis invite la population à exiger « de l’Etat les moyens de vivre, travailler et s’épanouir ». Et puis il y a cette devise: Egalité, Justice, Dignité.

Je dois vous avouer que cette affiche m’étonne. Je trouve que c’est beaucoup « exiger » de l’Etat. Déjà ce mot – exiger – qui sonne à sens unique! Si on veut l’égalité, la justice et la dignité (autrefois on disait liberté-égalité-fraternité), c’est un combat de chacun, pas un ticket gagnant que certains auraient le droit de faire valider au PMU étatique. Non?

Par Alain Rebetez

Alain Rebetez

Articles liés

  • Assia Hamdi, un livre pour l’égalité dans le sport féminin

    Avec son livre 'Joue-la comme Megan', la journaliste sportive Assia Hamdi raconte la bataille des sportives pour la défense de leurs droits et leur liberté. La journaliste explore différentes problématiques liées au sport féminin : l’égalité salariale, l’injonction à la féminité ou encore les questions liées au corps féminin comme les menstruations ou la grossesse. Interview.

    Par Emeline Odi
    Le 25/10/2021
  • La Brigade des mamans contre les amendes abusives de leurs enfants

    Dans de nombreux quartiers, les jeunes sont victimes d'une nouvelle arme sur-utilisée par les agents de police : les amendes. Parfois lancées sans même avoir rencontré les jeunes. Un phénomène à l'origine du surendettement de nombreuses familles. Pour se prémunir de ce fléau, à Belleville (Paris), des mamans veillent et sortent dans la rue jusque tard pour protéger leurs enfants. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 22/10/2021
  • À la petite boutique de Stains, le handicap a toute sa place

    Pour son premier reportage sur le terrain, Kadidiatou Fofana, en classe de seconde, s'est rendue à La Petite Boutique de Stains (Seine-Saint-Denis) qui agit pour l'emploi des personnes en situation de handicap. L'occasion pour elle de rencontrer Ophelie Esteve, qui gère les activités du lieu. Reportage.

    Par Kadidiatou Fofana
    Le 21/10/2021