Il est midi lorsqu’une sourde détonation retentit dans le 6e arrondissement de Lyon. Presque aussitôt, trois voitures de police déboulent dans la rue Duguesclin. En plein cœur du quartier des affaires, le long du cours Lafayette, non loin des célèbres Halles de Lyon, une conduite de gaz a été percée. Peu de temps après, la fuite de gaz s’embrase, provoquant la panique des passants.

Michel Denelle, gérant de l’Orangerie, petit restaurant rapide située au 124 cours Lafayette, n’en revient toujours pas. L’explosion a eu lieu juste en face de son magasin soufflant toutes les vitres du quartier. Installé depuis à peine six mois à Lyon, l’homme raconte : « Les ouvriers qui creusaient juste en face ont surgi dans mon restaurant au alentours de 11h30. Ils ont demandé à mon amie et moi d’évacuer immédiatement. J’ai tout de suite suspecté qu’ils avaient percé une conduite de gaz. Ils ont très vite réagi et ont averti au même moment les pompiers. »

Sur place, un périmètre de sécurité est mis en place. Seulement, pour Michel et les passants qui regardent la scène à quelques mètres, les distances sont trop courtes. A midi, alors que les pompiers sont déjà sur les lieux, une explosion retentit et souffle tout sur la rue. « On a vu un pompier voltiger. Des flammes ont surgit de la canalisation. Il y avait beaucoup de fumée », relate calmement Michel.

Rapidement, la police, sur place, agrandit le périmètre de sécurité. Les passants venus déjeuner, prennent des nouvelles. « Il y a un risque de deuxième explosion », affirme Michel Denelle. A ses côtés, son amie est en état de choc. Les larmes surgissent. « J’ai les oreilles qui bourdonnent. On n’a plus rien, notre voiture était garée juste en face du commerce. Il y a des morts », croit-elle savoir.

On apprendra dans la journée qu’un des pompiers dégagé des décombres a été emporté à l’hôpital dans un état critique puis a succombé à ses blessures. Il y aurait encore de nombreux blessés. A 15 heures, Michel Alliot-Marie, ministre de l’intérieur, était attendue sur les lieux du drame.

Naima Daira (BondyBlogLyon)

Photo: Laurent (www.20minutes.fr)

Le drame de Lyon rappelle l’explosion mortelle au gaz survenue à Bondy en octobre dernier.

Naima Daira

Articles liés

  • La première maison d’écologie populaire de France est à Bagnolet

    #BestOfBB Le mouvement citoyen pour le climat Alternatiba et l'organisation Front de Mères inaugurent un lieu inédit à Bagnolet : Verdragon, la première maison d'écologie populaire de France. Situés dans le quartier populaire de la Noue, les locaux abriteront un projet d’écologie populaire, avec l’ambition d’un fort ancrage politique et citoyen accessible aux enfants et aux familles. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 30/07/2021
  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021