Goussainville, dans le Val d’Oise, est une petite ville située sous l’une des principales lignes aériennes de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. À 20 km au nord de Paris, le vieux village a été abandonné il y a 40 ans. En 1973, un avion en démonstration au Salon du Bourget s’était écrasé sur la ville, détruisant des maisons et faisant 8 victimes. Un an plus tard, l’aéroport CDG est inauguré à environ 2 km du village.
Le flux ininterrompu des avions est un cauchemar pour les résidents et un rappel constant du crash. Après ce dernier, les résidents avaient commencé à fuir. La mairie ne peut détruire les maisons vides et délabrées, car l’église du village est classée monument historique. Rien ne peut être détruit 500 mètres autour de l’église.
Aujourd’hui, le vieux Goussainville, qui a survécu aux deux guerres mondiales, est une grande maison où vit une poignée de personnes.
 

Photos : Adele Costantini©, Amaury Lignon©, Joao Bolan©

Articles liés

  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022
  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022