Boxing-Beat : ce n’est ni un nouveau sport de combat, ni une nouvelle tendance musicale, c’est tout simplement le nom d’un lieu et d’une association situés à Aubervilliers. Et l’événement, mercredi soir, était bien évidemment la venue de Bernard Laporte, le secrétaire d’Etat. Mais pourquoi cette visite dans cette salle de boxe en particulier ? Arrivé sur place avant le ministre, et alors que des jeunes s’entraînent, j’en profite pour faire un petit tour. L’endroit est plus que sympa : deux rings, des sacs de frappes un peu partout, des coachs qui conseillent les jeunes aussi bien filles que garçons, et une magnifique fresque peinte à la Bombe. Au premier étage, je découvre, surpris, une multitude de tables et de chaises, une véritable petite salle de classe.

Un responsable me donne quelques explications : lorsque les jeunes sortent de l’école, ils se rendent au Boxing-Beat. Dans un premier temps, ils sont en haut pour faire leurs devoirs avec l’aide d’animateurs, et ensuite après les efforts intellectuels, place aux efforts physiques. Tout un accompagnement des jeunes, de la réflexion au défoulement. Une véritable maison de quartier fusionnée avec une salle de boxe.

Et pour pouvoir enfiler les gants, les jeunes doivent tout d’abord rendre des comptes à l’école. L’association Boxing-Beat n’hésite pas à rencontrer les établissements scolaires pour mieux suivre ceux en grande difficultés. D’autres activités sont également proposées comme des ateliers slams et dessins.

Accompagné de Mahyar Monshipour, ancien champion du monde de boxe, Bernard Laporte est donc venu voir à quoi ressemblait cette structure. Les gamins étaient ravis de rencontrer ces deux bonshommes qu’ils ne voient qu’à la télé. Bien plus impressionnant en vrai qu’à l’écran, c’est un Bernard Laporte très disponible qui parle à tout le monde et écoute la petite visite des lieux. L’auteur de la fresque murale lui présente une bande dessinée dont il est l’auteur, les enfants, un peu plus timides, n’osent pas trop poser de questions, se contentant de photos avec le secrétaire d’Etat.

Cette visite a visiblement réjoui les membres de l’association qui ont vu là une reconnaissance et une valorisation de leur travail. Quant-aux enfants, ils rêvent déjà peut-être d’un parcours comme celui de Bernard Laporte ou encore John M’Bumba, un jeune de 24 ans qui boxe au Boxing-Beat et qu’on retrouvera aux JO de Pékin. Il vient de se qualifier dans la catégorie poids-lourds! Car l’association est également un nid à champions !

  
Bernard Laporte
envoyé par Bondy_Blog

Articles liés

  • La première maison d’écologie populaire de France est à Bagnolet

    #BestOfBB Le mouvement citoyen pour le climat Alternatiba et l'organisation Front de Mères inaugurent un lieu inédit à Bagnolet : Verdragon, la première maison d'écologie populaire de France. Situés dans le quartier populaire de la Noue, les locaux abriteront un projet d’écologie populaire, avec l’ambition d’un fort ancrage politique et citoyen accessible aux enfants et aux familles. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 30/07/2021
  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021