Le défi d’accueillir, pendant plusieurs mois, des journalistes suisses dans notre quartier est gagné.

Au-delà même de toutes nos espérances! Le blog va continuer, animé par des Bondynois en partenariat avec l’équipe de L’Hebdo. Au R.C. Blanqui nous militerons pour que de nombreux jeunes du quartier puissent vivre cette aventure.

Au nom de notre association, je tiens à vous dire, ici, que, pour nous, ce ne fut pas facile. Pour le comprendre, il faut savoir que notre appartement, mis gracieusement à disposition par la ville de Bondy, était auparavant utilisé uniquement pour quelques réunions et autres tâches administratives. L’arrivée du téléphone, et d’Internet, de même que la présence quotidienne d’un journaliste de L’Hebdo et de membres de l’association, sont des facteurs dérangeants.

Pour les 15-20ans, une toute petite minorité, les actes délictueux, dénués de tout courage, furent quotidiens: agression du journaliste Paul Ackermann – cailloutage à plusieurs reprises – insultes – boîtes aux lettres vandalisées – serrure, vitres et volets cassés – « squattage » de l’entrée de l’immeuble

Le R.C. Blanqui est un club de quartier pour les 20-30ans. L’accueil et la prise en charge des plus jeunes sont assurés par la ville. A cet effet, le Maire met en place, dans le cadre de l’unité du territoire, tout un dispositif pour ces petits « cons »… Des membres actifs du R.C. Blanqui s’activent au quotidien pour ces jeunes (sorties, réparations de motos, etc.), ainsi qu’un accueil ponctuel sur le site pour Internet. Sans aucun retour ou reconnaissance.

L’expérience du blog aura mis à jour l’immense richesse de notre quartier et, plus largement, des Bondynois. Mais aussi, pour une minorité: une pauvreté intellectuelle – un sentiment d’impunité – une absence totale du respect d’autrui ou de solidarité envers l’autre.

Ce fut difficile, souvent sur le fil du rasoir, mais nous en sortons grandis et, avec en bout de course, une grande réussite.

Mon bilan, en ma qualité de Président, est que, pour mon quartier, je saurai cette fois garder la mémoire… Certains actes et comportements sont, pour moi, impardonnables.

Et puis, c’est le plus beau, le plus merveilleux, Pierre-André est sauvé!

 

Mohamed Djeroudi, Président du R.C. Blanqui

Mohamed Djeroudi

Articles liés

  • La première maison d’écologie populaire de France est à Bagnolet

    #BestOfBB Le mouvement citoyen pour le climat Alternatiba et l'organisation Front de Mères inaugurent un lieu inédit à Bagnolet : Verdragon, la première maison d'écologie populaire de France. Situés dans le quartier populaire de la Noue, les locaux abriteront un projet d’écologie populaire, avec l’ambition d’un fort ancrage politique et citoyen accessible aux enfants et aux familles. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 30/07/2021
  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021