Je compose depuis deux jours le numéro de Monsieur V., le propriétaire de l’appartement dont Dolly a été évacuée. Depuis le mois de septembre, il ne lui a pas rendu ses affaires personnelles.

Aucune réponse. Je laisse un message sur le répondeur.

-Bonjour, je suis journaliste du magazine L’Hebdo en Suisse. Pourriez-vous me rappeler et m’expliquer pourquoi il ne vous est pas possible de rendre ses affaires personnelles à Dolly B. Savez-vous que ses trois enfants n’ont presque plus rien à se mettre sur le dos?

On verra s’il me répond. Au pire il faudra aller sonner chez lui.

Par Pierre Nebel

Pierre Nebel

Articles liés

  • La première maison d’écologie populaire de France est à Bagnolet

    #BestOfBB Le mouvement citoyen pour le climat Alternatiba et l'organisation Front de Mères inaugurent un lieu inédit à Bagnolet : Verdragon, la première maison d'écologie populaire de France. Situés dans le quartier populaire de la Noue, les locaux abriteront un projet d’écologie populaire, avec l’ambition d’un fort ancrage politique et citoyen accessible aux enfants et aux familles. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 30/07/2021
  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021