Sur scène hier soir à La Cigale, à Paris, une musique d’immigrés dédiée à tous les exilés, les anciens qui travaillaient dans le bâtiment ou à la mine. Celle des cassettes en plastique jaune de Djamel Allam, Slimane Hazem ou Dahman el Harrachi qui peuplaient les boites à gants des 504 familiales. A la séparation du groupe Zebda, Magyd Cherfi est parti avec la poésie et Mous et Hakim ont gardé l’énergie. Avec Origines contrôlées, les deux frères de Toulouse ont réuni un groupe à l’image de la culture qui a rythmé leurs expériences musicales au long de ces vingt dernières années.

C’est à Bondy qu’ils avaient fait leur premier concert en région parisienne. C’était en 1991. Le guitariste du groupe résume à lui seul le métissage qui habite cette musique. Serge Lopez est un Toulousain d’origine espagnole, né à Casablanca. Dans la salle, on a toute la Kabylie et ce que l’on peut compter de plus actif dans le militantisme citoyen et alter mondialiste. Des membres d’AC-Le Feu, de Devoir de mémoire, de la Ligue des droits de l’homme ou encore d’ATTAC.

Tous sont venus voir sur scène les anciens leaders des « Motivés » qui avaient sillonné la France en 2001 pour porter des candidatures alternatives aux élections municipales. C’était déjà une habitude avec le groupe Zebda : la musique est avant tout une revendication, mais emmenés par les deux chanteurs montés sur ressorts, cette revendication est festive, sur-vitaminée.

Derrière la scène, un énorme « Origines Contrôlées » entoure une empreinte digitale. Il montre avec ironie le sens que le groupe veut donner à son combat. Pour l’empreinte culturelle plutôt que pour l’empreinte génétique. « L’identité est en mouvement et le mouvement, c’est nous ! » lancent les deux frères. Idir ou Matoub Lounès, clament-ils, font partie de leur patrimoine musical autant que Renaud ou Kool and the Gang.

Mohamed Hamidi

Mohamed Hamidi

Articles liés

  • Grève des sans-papiers : « On bosse ici ! On vit ici ! On reste ici ! »

    En Île-de-France, près de 300 travailleurs sans-papiers ont entamé une grève face à un système d'emploi qui pousse à l'exploitation durable sans régularisation. Une main d'oeuvre pas chère, qui subit des cadences toujours plus difficiles dans des secteurs clés de la vie quotidienne. Reportage.

    Par Olorin Maquindus
    Le 27/10/2021
  • Thérapie de conversion : du discours religieux à la psychanalyse

    Alors que le Parlement se penche depuis ce mois d'octobre sur l'interdiction des thérapies de conversion, Miguel Shema s'est penché sur le documentaire 'Pray Away'. Film documentaire qui fait la lumière sur l'entreprise américaine Exodus, qui pendant des années à promis à des milliers de membres de la communauté LGBTQI+ de changer d'orientation sexuelle. Des pratiques qui passent par l'usage d'une sémantique psychologique et non religieuse. Analyse.

    Par Miguel Shema
    Le 26/10/2021
  • La Brigade des mamans contre les amendes abusives de leurs enfants

    Dans de nombreux quartiers, les jeunes sont victimes d'une nouvelle arme sur-utilisée par les agents de police : les amendes. Parfois lancées sans même avoir rencontré les jeunes. Un phénomène à l'origine du surendettement de nombreuses familles. Pour se prémunir de ce fléau, à Belleville (Paris), des mamans veillent et sortent dans la rue jusque tard pour protéger leurs enfants. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 22/10/2021