Qu’êtes-vous devenu depuis 2005 ?

Je suis toujours avocat et toujours enseignant. Nous avons ouvert un cabinet d’avocats à Clichy-sous-Bois. Nous projetons d’ouvrir un futur cabinet à Nantes. Mon collègue, Emmanuel Tordjman (ndrl : avocat des familles de Zyed Benna et Bouna Traoré) sera prochainement inscrit au barreau de Bobigny.

Le traitement judiciaire des circonstances de la mort de Zyed et Bouna semble enlisé. Que pouvez-vous nous dire aujourd’hui à ce propos ?

Deux fonctionnaires de police ont été mis en examen pour non-assistance à personne en danger. L’avocat des deux policiers a demandé une nouvelle audition de Muhittin, qui a déjà été entendu quatre fois. Nous avons demandé l’audition de cinq policiers qui directement ou indirectement étaient informés de la présence des enfants à proximité du site électrique ou sur le site lui-même, aux fins de savoir pourquoi ils n’avaient pas tenté d’assister les enfants en danger. Nous, Emmanuel Tordjman et moi, avons demandé la requalification criminelle de non-assistance à personne en danger en délaissement de mineur de 15 ans par une personne ayant une autorité sur elle. La Cour d’appel devait se prononcer le 25 octobre. Nous attendons qu’elle le fasse en novembre. Soit de nouvelles auditions seront ordonnées, soit l’information judiciaire sera considérée comme achevée et le procureur de la République devra rendre ses réquisitions finales. L’affaire sera jugée en 2008. Elle doit impérativement être jugée en 2008.

Si l’arrêt de la Cour d’appel ne vous donne pas gain de cause, envisagerez-vous de vous pourvoir en cassation ?

C’est à voir. Visiblement, à l’heure actuelle, il s’agit de retarder l’affaire, le procès ne cesse d’être reporté.

Propos recueillis par Hanane Kaddour

Articles liés

  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022
  • Marche blanche pour Boubacar et Fadigui, tués au pont-neuf par un policier

    Le 4 mai 2022, une marche blanche s'est tenue à Belleville en hommage à Boubacar et Fadigui. Ces deux hommes ont été tués par un policier le 24 avril dernier à Paris. Alors que le policier a été mis en examen pour "homicide volontaire" le syndicat de police Alliance a manifesté ce 2 mai contre cette décision. Malgré cette réaction des forces de l'ordre, cette marche s'est déroulée sous le signe de l'apaisement, dans le silence. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 05/05/2022
  • Fermeture de la mosquée de Pessac : audience tendue au Conseil d’État

    La mosquée Al-Farouk de Pessac joue son avenir devant le Conseil d'État. Après une fermeture prononcée par la préfecture de Gironde, pour des liens supposés avec "l'islam radical" sur la base de posts Facebook, la mosquée avait pu rouvrir ses portes après la décision du Tribunal administratif de Bordeaux. Mais c'est finalement la plus haute juridiction administrative qui doit se prononcer après l'appel du Ministère de l'Intérieur. Une première audience a eu lieu mercredi 13 avril, dans un contexte tendu. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 13/04/2022