Qu’êtes-vous devenu depuis 2005 ?

Je suis toujours avocat et toujours enseignant. Nous avons ouvert un cabinet d’avocats à Clichy-sous-Bois. Nous projetons d’ouvrir un futur cabinet à Nantes. Mon collègue, Emmanuel Tordjman (ndrl : avocat des familles de Zyed Benna et Bouna Traoré) sera prochainement inscrit au barreau de Bobigny.

Le traitement judiciaire des circonstances de la mort de Zyed et Bouna semble enlisé. Que pouvez-vous nous dire aujourd’hui à ce propos ?

Deux fonctionnaires de police ont été mis en examen pour non-assistance à personne en danger. L’avocat des deux policiers a demandé une nouvelle audition de Muhittin, qui a déjà été entendu quatre fois. Nous avons demandé l’audition de cinq policiers qui directement ou indirectement étaient informés de la présence des enfants à proximité du site électrique ou sur le site lui-même, aux fins de savoir pourquoi ils n’avaient pas tenté d’assister les enfants en danger. Nous, Emmanuel Tordjman et moi, avons demandé la requalification criminelle de non-assistance à personne en danger en délaissement de mineur de 15 ans par une personne ayant une autorité sur elle. La Cour d’appel devait se prononcer le 25 octobre. Nous attendons qu’elle le fasse en novembre. Soit de nouvelles auditions seront ordonnées, soit l’information judiciaire sera considérée comme achevée et le procureur de la République devra rendre ses réquisitions finales. L’affaire sera jugée en 2008. Elle doit impérativement être jugée en 2008.

Si l’arrêt de la Cour d’appel ne vous donne pas gain de cause, envisagerez-vous de vous pourvoir en cassation ?

C’est à voir. Visiblement, à l’heure actuelle, il s’agit de retarder l’affaire, le procès ne cesse d’être reporté.

Propos recueillis par Hanane Kaddour

Articles liés

  • Affaire de Stains : Nordine écope de 2 ans de prison en appel

    Jugé en appel pour refus d'obtempérer, le conducteur touché par 7 tirs de la BAC a été condamné. Nordine écope de 2 ans de prison, il est sorti libre « au vu de son état de santé ». Dans son délibéré rendu le 29 novembre, la Cour d'appel l'enjoint à débourser 1 000 euros à chaque partie civile.

    Par Meline Escrihuela
    Le 30/11/2022
  • 7 ans après la mort de Othmane, la famille va manifester devant le siège d’Otis

    Une nouvelle fois, l’ascensoriste se pourvoit en cassation. Depuis la mort de Othmane, sa famille se retrouve dans une bataille judiciaire sans fin. Bloqué dans un ascenseur, l’enfant de 7 ans est mort asphyxié. Sa famille poursuit le bailleur et la société Otis en justice. Mais l’ascensoriste rejette toute responsabilité et pointe « l’imprudence des parents ». Une manifestation se tiendra, le 24 novembre, devant le siège d’Otis.

    Par Céline Beaury
    Le 23/11/2022
  • À Bobigny, la justice des mineurs dans « une situation intenable »

    Le tribunal pour enfants de Bobigny tire la sonnette d’alarme. Les greffières se retrouvent régulièrement en sous-effectif, une situation qui entraîne l’annulation d’audiences pour un public pourtant très vulnérable. Le 22 novembre, les syndicats dénonçaient « une justice toujours plus dégradée au tribunal de Bobigny ».

    Par Marie Koyouo, Héléna Berkaoui
    Le 23/11/2022