Qu’êtes-vous devenu depuis 2005 ?

Je suis toujours avocat et toujours enseignant. Nous avons ouvert un cabinet d’avocats à Clichy-sous-Bois. Nous projetons d’ouvrir un futur cabinet à Nantes. Mon collègue, Emmanuel Tordjman (ndrl : avocat des familles de Zyed Benna et Bouna Traoré) sera prochainement inscrit au barreau de Bobigny.

Le traitement judiciaire des circonstances de la mort de Zyed et Bouna semble enlisé. Que pouvez-vous nous dire aujourd’hui à ce propos ?

Deux fonctionnaires de police ont été mis en examen pour non-assistance à personne en danger. L’avocat des deux policiers a demandé une nouvelle audition de Muhittin, qui a déjà été entendu quatre fois. Nous avons demandé l’audition de cinq policiers qui directement ou indirectement étaient informés de la présence des enfants à proximité du site électrique ou sur le site lui-même, aux fins de savoir pourquoi ils n’avaient pas tenté d’assister les enfants en danger. Nous, Emmanuel Tordjman et moi, avons demandé la requalification criminelle de non-assistance à personne en danger en délaissement de mineur de 15 ans par une personne ayant une autorité sur elle. La Cour d’appel devait se prononcer le 25 octobre. Nous attendons qu’elle le fasse en novembre. Soit de nouvelles auditions seront ordonnées, soit l’information judiciaire sera considérée comme achevée et le procureur de la République devra rendre ses réquisitions finales. L’affaire sera jugée en 2008. Elle doit impérativement être jugée en 2008.

Si l’arrêt de la Cour d’appel ne vous donne pas gain de cause, envisagerez-vous de vous pourvoir en cassation ?

C’est à voir. Visiblement, à l’heure actuelle, il s’agit de retarder l’affaire, le procès ne cesse d’être reporté.

Propos recueillis par Hanane Kaddour

Articles liés

  • Homicides policiers : « On est sur une année particulièrement problématique »

    En moins de 24 heures, deux personnes sont mortes sous les balles de la police. Pour Sebastian Roché, directeur de recherche au CNRS, l’augmentation du nombre d’homicides policiers ne peut s’expliquer par la simple hausse des refus d’obtempérer, contrairement à ce qu'affirment les syndicats de policiers. Interview.

    Par Héléna Berkaoui
    Le 10/09/2022
  • La Brigade des mamans contre les amendes abusives de leurs enfants

    #BestofBB Dans de nombreux quartiers, les jeunes sont victimes d'une nouvelle arme sur-utilisée par les agents de police : les amendes. Parfois lancées sans même avoir rencontré les jeunes. Un phénomène à l'origine du surendettement de nombreuses familles. Pour se prémunir de ce fléau, à Belleville (Paris), des mamans veillent et sortent dans la rue jusque tard pour protéger leurs enfants. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 10/08/2022
  • Contre la surveillance généralisée, la Quadrature du Net lance une plainte collective

    Vidéosurveillance généralisée, fichage de masse, reconnaissance faciale, détection automatisée des comportements, aujourd’hui la surveillance policière est omniprésente. Pour mettre un coup d’arrêt à cette « dérive liberticide », la Quadrature du Net lance une plainte collective contre le ministère de l’Intérieur. Arthur Messaud, juriste depuis 5 ans au sein de l’association de défense des libertés face aux menaces des nouvelles technologies, pointe l’opacité avec laquelle se déploie cette « technopolice ». Interview.

    Par Margaux Dzuilka
    Le 22/06/2022