Nous étions en pleine discussion avec Kamel et deux jeunes de la cité Blanqui, en bas du bâtiment, quand une voiture de la BAC (Brigade anti-criminalité) a planté sur les freins à 5 mètres de nous. But de leur intervention : contrôler un jeune qui se tenait à proximité de nous et qu’ils soupçonnaient  de rouler un joint. Loupé, ce n’était pas le cas!

En regagnant leur voiture, les trois agents de la BAC nous ont regardés bizarrement. Nous étions certains que nous allions être contrôlés à notre tour. Soudain, l’un d’eux nous fixe et nous dit : «Mais vous êtes du Bondy Blog, je le suis tout le temps, j’ai appris pas mal de choses sur le quartier, le local. C’est bien !»

Et alors, pendant une dizaine de minutes, il nous a commenté certains articles. Il avait particulièrement apprécié l’interview du maire, lors de la soirée organisée le 5 avril par les éditions du Seuil pour le lancement du livre Bondy Blog. J’étais très étonné par la connaissance qu’il avait des articles, des bloggeurs et des personnages… Les deux autres agents de la BAC avaient aussi entendu parler du Blog mais ne le connaissaient pas si en détail.

Grâce à cette rencontre sympa mais plutôt rare, je sais maintenant que le blog est « filoché » et qu’il va falloir faire attention à ce que l’on raconte. Du coup, nous avons décidé d’écrire nos articles en mode crypté… A vos décodeurs. Le mouton est dans la bergerie. Je répète : le mouton est dans la bergerie !!!

Hakim Azzoug

Hakim Azzoug

Articles liés

  • Nouveau code pénal de la justice des mineurs : une réforme en trompe l’oeil

    Le nouveau code pénal de la justice des mineurs confond-t-il vitesse et précipitation ? Entrée en vigueur depuis le 30 septembre dernier, la réforme compte rendre plus efficace la prise en charge des mineurs par la justice sans pour autant s'accompagner une hausse conséquente des moyens pour les services de protection judiciaire de la jeunesse. Décryptage.

    Par Rémi Barbet
    Le 12/10/2021
  • 30 ans de prison pour celui qui a tué Johanna Lazzari

    Depuis le 13 septembre 2021, la cour d'assises de l'Essonne (91) examinait le recours de Jérôme C., sourd, condamné pour le meurtre de Johanna Lazzari, malentendante, en 2016. Issue de la communauté sourde et signante, la famille de la victime a poursuivi un long travail de mémoire pour faire reconnaître Johanna comme une victime des violences conjugales. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 27/09/2021
  • Mort en prison de Sofiane Mostefaoui : pour sa famille, une peine inconsolable

    Dernier d'une fratrie de sept enfants, Sofiane Mostefaoui est décédé lors de son incarcération à la maison d'arrêt de Lyon-Corbas en mars 2013 quelques semaines avant la fin de sa détention. Pour ses frères et sœurs, la version officielle du suicide se heurte aux incohérences du dossier. Huit ans après les faits, entre questions restées sans réponses et peine vive, ils témoignent d'une vie marquée par la disparition de leur frère.

    Par Meline Escrihuela
    Le 21/09/2021