Nous étions en pleine discussion avec Kamel et deux jeunes de la cité Blanqui, en bas du bâtiment, quand une voiture de la BAC (Brigade anti-criminalité) a planté sur les freins à 5 mètres de nous. But de leur intervention : contrôler un jeune qui se tenait à proximité de nous et qu’ils soupçonnaient  de rouler un joint. Loupé, ce n’était pas le cas!

En regagnant leur voiture, les trois agents de la BAC nous ont regardés bizarrement. Nous étions certains que nous allions être contrôlés à notre tour. Soudain, l’un d’eux nous fixe et nous dit : «Mais vous êtes du Bondy Blog, je le suis tout le temps, j’ai appris pas mal de choses sur le quartier, le local. C’est bien !»

Et alors, pendant une dizaine de minutes, il nous a commenté certains articles. Il avait particulièrement apprécié l’interview du maire, lors de la soirée organisée le 5 avril par les éditions du Seuil pour le lancement du livre Bondy Blog. J’étais très étonné par la connaissance qu’il avait des articles, des bloggeurs et des personnages… Les deux autres agents de la BAC avaient aussi entendu parler du Blog mais ne le connaissaient pas si en détail.

Grâce à cette rencontre sympa mais plutôt rare, je sais maintenant que le blog est « filoché » et qu’il va falloir faire attention à ce que l’on raconte. Du coup, nous avons décidé d’écrire nos articles en mode crypté… A vos décodeurs. Le mouton est dans la bergerie. Je répète : le mouton est dans la bergerie !!!

Hakim Azzoug

Hakim Azzoug

Articles liés

  • Affaire de Stains : Nordine écope de 2 ans de prison en appel

    Jugé en appel pour refus d'obtempérer, le conducteur touché par 7 tirs de la BAC a été condamné. Nordine écope de 2 ans de prison, il est sorti libre « au vu de son état de santé ». Dans son délibéré rendu le 29 novembre, la Cour d'appel l'enjoint à débourser 1 000 euros à chaque partie civile.

    Par Meline Escrihuela
    Le 30/11/2022
  • 7 ans après la mort de Othmane, la famille va manifester devant le siège d’Otis

    Une nouvelle fois, l’ascensoriste se pourvoit en cassation. Depuis la mort de Othmane, sa famille se retrouve dans une bataille judiciaire sans fin. Bloqué dans un ascenseur, l’enfant de 7 ans est mort asphyxié. Sa famille poursuit le bailleur et la société Otis en justice. Mais l’ascensoriste rejette toute responsabilité et pointe « l’imprudence des parents ». Une manifestation se tiendra, le 24 novembre, devant le siège d’Otis.

    Par Céline Beaury
    Le 23/11/2022
  • À Bobigny, la justice des mineurs dans « une situation intenable »

    Le tribunal pour enfants de Bobigny tire la sonnette d’alarme. Les greffières se retrouvent régulièrement en sous-effectif, une situation qui entraîne l’annulation d’audiences pour un public pourtant très vulnérable. Le 22 novembre, les syndicats dénonçaient « une justice toujours plus dégradée au tribunal de Bobigny ».

    Par Marie Koyouo, Héléna Berkaoui
    Le 23/11/2022