A propos d’un reportage diffusé le 29 mars sur TF1 sur le trafic de drogue à Tremblay-en-France, vous avez publié le 12 avril une interview d’un médiateur de quartier, Larsen, qui met gravement en cause mon professionnalisme et celui de mes équipes. D’après Larsen, les dealers montrés dans ce reportage seraient « bidons, excepté un ». Cette accusation est totalement fausse et diffamatoire.

Nous regrettons que, pour des raisons de sécurité personnelle, Larsen soit aujourd’hui amené à prendre ses distances avec ce reportage en tentant de le discréditer.

Nous rappelons que notre équipe n’a fait que montrer la réalité, recoupée par les très nombreux témoignages des habitants de ces immeubles et des personnes qui y travaillent.

Tout ce qui a été filmé est le résultat d’un travail de plusieurs mois, réalisé caméra ouverte, sans jamais trahir personne sur les intentions du reportage.

Ce que nous y montrons correspond malheureusement à la réalité des faits, comme en témoignent entre autres quatre mises en examen et trois incarcérations, la saisie de deux armes et de 980 000 euros en liquide consécutives à une opération de police lancée le 29 mars dans l’un des mêmes immeubles, opération totalement indépendante de notre reportage.

Emmanuel Chain

Emmanuel Chain

Articles liés

  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022
  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022