A propos d’un reportage diffusé le 29 mars sur TF1 sur le trafic de drogue à Tremblay-en-France, vous avez publié le 12 avril une interview d’un médiateur de quartier, Larsen, qui met gravement en cause mon professionnalisme et celui de mes équipes. D’après Larsen, les dealers montrés dans ce reportage seraient « bidons, excepté un ». Cette accusation est totalement fausse et diffamatoire.

Nous regrettons que, pour des raisons de sécurité personnelle, Larsen soit aujourd’hui amené à prendre ses distances avec ce reportage en tentant de le discréditer.

Nous rappelons que notre équipe n’a fait que montrer la réalité, recoupée par les très nombreux témoignages des habitants de ces immeubles et des personnes qui y travaillent.

Tout ce qui a été filmé est le résultat d’un travail de plusieurs mois, réalisé caméra ouverte, sans jamais trahir personne sur les intentions du reportage.

Ce que nous y montrons correspond malheureusement à la réalité des faits, comme en témoignent entre autres quatre mises en examen et trois incarcérations, la saisie de deux armes et de 980 000 euros en liquide consécutives à une opération de police lancée le 29 mars dans l’un des mêmes immeubles, opération totalement indépendante de notre reportage.

Emmanuel Chain

Emmanuel Chain

Articles liés

  • Décoloniser les musées : « La question est éminemment politique »

    L'association Alter Natives a présenté les conclusions d'un programme d'échange entre musées européens et jeunes étudiants autour des objets spoliés pendant de la colonisation. La restitution des œuvres d’art à l’Afrique notamment reste un sujet brûlant. Il se heurte à de nombreux obstacles législatifs et aux mentalités. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 07/02/2023
  • Le combat des sans-papiers contre la dématérialisation

    Les associations, syndicats et travailleur.euses sans-papiers étaient rassemblés, mercredi dernier, devant la préfecture de Bobigny. Ils dénoncent la fermeture des guichets qui crée des files d’attente virtuelles interminables et rend les démarches de régularisation kafkaïennes. Reportage.

    Par Aissata Soumare
    Le 06/02/2023
  • Pour un accès égalitaire à la PMA, la Pride des banlieues lance une pétition

    En juin aura lieu la troisième édition de la Pride des banlieues. Les organisatrices et les organisateurs lancent une pétition pour revendiquer l'égalité d'accès à la procréation médicalement assistée (PMA). Malgré l’ouverture de la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes, les inégalités perdurent.

    Par Eva Fontenelle
    Le 03/02/2023