Depuis deux semaines, j’ai repris mon Tour de France des banlieues. L’appellation est pompeuse, la réalité un peu moins. Les lecteurs du blog se souviennent qu’en novembre, j’ai fait la tournée d’une douzaine de lycées classés en ZEP pour proposer aux élèves qui suivent la préparation Sciences Po de s’exprimer sur le Bondy Blog. Les établissements comprenaient la couronne parisienne (Aulnay-sous-Bois, Corbeil-Essonnes, Bobigny, Bondy), le nord (Lens, Maubeuge), l’est (Famek, Saint-Avold, Forbach), Lyon (Vaulx-en-Velin) et le sud (Perpignan). Vous avez pu lire les textes publiés à partir de la mi-décembre: 22 ont été postés, 8 sont encore en correction chez les élèves. Pour l’instant cela représente une trentaine de textes sur les 120 qui avaient été proposés.

Quantitativement, ce n’est pas énorme, et pour être franc j’espérais un meilleur retour. Quand j’ai rencontré les élèves en novembre, j’ai partout été frappé par leur enthousiasme et leur facilité à proposer des sujets… Leurs expériences étaient extraordinairement riches, leurs propositions passionnantes. Il est vrai qu’après, les contacts ne pouvaient s’entretenir que par e-mail. Dans plusieurs lycées, les liens se sont tissés, dans d’autres le fil s’est rompu – des professeurs m’avaient d’ailleurs averti : « Ce sera difficile de les amener à s’exprimer, ils manquent tellement de confiance en eux… »

Mais la confiance se nourrit. Pour être franc jusqu’au bout, je ne m’attendais pas à une telle qualité des textes. Les posts envoyés étaient ambitieux, soigneusement rédigés, surprenants – et surtout les élèves toujours disposés à les corriger, les compléter, parfois à tout reprendre. Vous ne vous y êtes pas trompés. Vous avez suivi ces textes avec attention, réservant de nombreux commentaires dans ces âpres débats qui vous caractérisent et ne ménagent pas les auteurs. Certains élèves se sont fait allumer pour leur naïveté, leurs partis-pris, mais il s’est toujours trouvé quelqu’un pour défendre la singularité de leur approche.

Plusieurs textes ont d’ailleurs été repris sur des sites prestigieux. Le Monde.fr a reproduit l’interview d’un jeune homme qui n’attend que ses 18 ans pour voter Le Pen (19 décembre); Spiegel Online, le site du grand magazine allemand, a traduit deux textes, l’un racontant une visite de lycéens chez le premier ministre (13 décembre) l’autre le portrait de trois jeunes filles de religions différentes confrontées à la tradition (20 janvier). Le Monde et Spiegel, excusez du peu…

Ces jours, comme nous l’avions promis, je fais une nouvelle tournée des lycées pour discuter avec les élèves et relancer de nouveaux sujets. Pour les remercier aussi des récits qu’ils ont fait, comme cette drôlatique journée de lycée à Famek qui a ouvert la série (11 décembre), ou le vibrant plaidoyer de Nizar contre le défaitisme des cités (22 décembre); comme cette interview stupéfiante d’une jeune fille qui a échappé à un mariage forcé (29 décembre), ou les histoires de polygamie (6 janvier) et de carte scolaire (17 janvier). Comme ce débat émouvant sur l’abstentionnisme, où des lecteurs se sont mis dire à une lycéenne pourquoi ils ne votaient plus, ou encore ce récit haletant d’un contrôle policier de la BAC, à Perpignan (1et 2 février) qui a suscité une centaine de commentaires…

Quand on parlait de cette opération Tour de France des banlieues, dans l’équipe du Bondy Blog, on a parfois eu un petit vertige: tant d’efforts pour quelques dizaines de textes… Maintenant que nous les lisons, il n’y a plus aucun doute. Juste la fierté et l’impatience de vous faire découvrir les prochains textes.

Alain Rebetez (L’Hebdo)

Alain Rebetez

Articles liés

  • Tirs policiers à Stains : « je me suis vu mourir »

    Dans la nuit du 15 au 16 aout dernier, Nordine et sa compagne reçoivent près d'une dizaine de coups de feu à Stains, tirés par des policiers sans brassards, non identifiables. Près d'un mois après les faits, l'homme toujours choqué, se confie pour la première fois aux médias, pour le BB. Témoignage.

    Par Céline Beaury
    Le 16/09/2021
  • Mineurs isolés étrangers : la coercition préférée à la prévention

    Pour répondre à la délinquance associée à certains mineurs non accompagnés (MNA) en France, les débats entre coercition et protection d’une catégorie de population souvent vulnérable et exploitée par les réseaux. Reportage à Paris et Bordeaux.

    Par Floriane Padoan
    Le 14/09/2021
  • Au centre social de Garges, la solidarité préférée au mépris de classe

    Alors que le Ministre de l'Éducation nationale persiste et signe, sur la mauvaise utilisation de l'allocation de rentrée par certains bénéficiaires qui favoriseraient les écrans plats, au centre social du Plein Midi à Garges-lès-Gonesse, on constate encore un peu plus la déconnexion. Bénéficiaires et personnel partagent la réalité de la précarité d'une ville pauvre, où l'on préfère la solidarité au mépris de classe. Reportage.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 09/09/2021