En direct du Palais de Tokyo. Première visite au palais de Tokyo pour une classe de cinquième, la « classe média » du collège Maurice Utrillo de Paris 18e. Avec en prime, une masterclass dispensée par Aline Leclerc, journaliste au Monde.

« On vous a déjà expliqué ce que c’est le palais de Tokyo« , questionne Badrou du Bondy Blog à un groupe d’élèves qui répond positivement. Notre blogueur guide une partie de la visite à un groupe d’élèves, puis les laisse découvrir les expositions par eux mêmes. Aujourd’hui c’est quartier libre, les élèves s’amusent à parcourir seul ou en groupe les œuvres exposées au palais de Tokyo. C’est avec leur deux enseignants Pierre Bouchet et Corrine Lorrain que les élèves se sont rendus dans le XVIe arrondissement de la capitale. L’oeuvre de Monte Laster, « The family of Poets »  les laisse sans voix, « c’était bien, mais ce serait mieux avec des sous-titres » regrette une élève. La prestation étant en anglais.

L’atelier de radio animé par Nordine Nabili aura conquis les jeunes hommes, lesquels se sont essayés à des prestations de rap. Chez les filles, c’est l’atelier coiffure qui attire les plus curieuses, se joueront les cobayes. Une coiffeuse et une conservatrice en art conjuguent leur talent pour coiffer les volontaires Deux élèves se laissent tenter. Chignon haut et tresses pour les demoiselles, qui se font coiffer devant leurs camarades émerveillées, lesquelles hésitent à tenter l’expérience.

20140516_144652-116 heures, la « classe média » du collège Maurice Utrillo est conviée à une masterclass animée par la journaliste du quotidien Le Monde, Aline Leclerc.  La journaliste revient sur les articles qu’elle a écrit sur le quartier des 4 000 à la Courneuve. Rénovation urbaine, traitement de l’information… Le débat s’engage avec le public.

« Je pense qu’ils ont accepté le côté libre de l’exposition« , confie Pierre Bouchet, « c’est un espace de liberté, ça leur permet de sortir de leur environnement. On essaye d’inciter ce genre d’initiative » conclut l’enseignant.  Intéressés, admiratifs de ce qu’il découvrent, les élèves ont semblé apprécié leur première visite. « C’est bien, les œuvres ne se ressemblent pas » estime Manel qui apprécie la diversité des expositions. Une première visite réussie ?

Imane Youssfi

Articles liés

  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022
  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022