Un logement pour tous ! Voila ce qu’ils revendiquent depuis plus d’un mois. Eh oui les expulsés de Cachan, on les avait presque oubliés. On en a parlé et reparlé, on a vu et revu des photos choc sur leurs conditions de vies et puis presque rien, ces derniers jours dans la presse. Où en sont- ils, la situation est-elle toujours bloquée ? C’est avec ces questions qui me trottent dans la tête qu’après les cours je me rends au squat.

– « On m’a promis un cinq pièces ! » me lance une femme.

– « Comment ? »

– « Oui on m’a promis un logement »

C’est comme cela que je fais la connaissance de Soulen F. , au départ elle n’ose pas vraiment me parler, elle me dit que plusieurs journalistes ont déjà écrit sur son histoire et l’on souvent déformée. Quand je comprends qu’elle parle un dialecte que je connais, j’en profite et elle se lâche. Mais c’est quoi cette histoire de cinq pièces ? Une assistante sociale s’occupe de tous les expulsés du squatte qui occupent le premier étage du gymnase. Elle recherche des solutions un peu plus confortables pour ces mères de familles qui vivent et sont obligées d’élever leurs enfants dans des conditions que je pense il est inutile de rappeler. Elle a donc promis a Soulen un appartement de cinq pièces « je l’ai visité, j’étais contente, je pensais enfin pouvoir sortir de cet enfer et reprendre une vie normale, aller travailler et élever mes enfants » mais pas de nouvelles, pas de signature de bail. « C’est comme si on vous donne à manger et on vous dit de ne pas manger, or vous mourez de faim. Je l’ai appelée et rappelée mais elle ne me répond pas ». En attendant elle reste assise là dans ce gymnase et ressasse sans cesse dans sa tête. « Mais pourquoi ? Mais pourquoi?

Mère de quatre enfants, titulaire d’une carte de séjour, intégrée puisqu’elle maîtrise assez bien le français, à la recherche d’un emploi Soulen a-t-elle un bon CV pour l’assistante sociale ? 

Sada Fofana

Sada Fofana

Articles liés

  • Des JO et des Juges : les vendeurs à la sauvette dans le viseur

    À l'approche des Jeux Olympiques, consigne a été donnée de nettoyer l'espace public. Une directive qui a forcément des conséquences sur les juridictions. Jusqu'à l'ultime épreuve, le BB chronique le quotidien du tribunal de Bobigny. Dans ce premier numéro, il est question des vendeurs à la sauvette. Poussés par la faim, ils reviennent inlassablement dans la rue malgré les arrestations et les condamnations.

    Par Meline Escrihuela
    Le 27/02/2024
  • Région Île-de-France : les coups de pouce aux lycées privés ne passent pas

    Les révélations en cascade au sujet du lycée Stanislas ont remis sur la table la question du financement des établissements privés par les deniers publics. À l’échelle de la région Île-de-France, les fonds consacrés à cet établissement, et au privé en général, interrogent.

    Par Imane Lbakhar
    Le 26/02/2024
  • Série – Musulman(e)s & Citoyen(ne)s

    Séparatisme, communautarisme… On ne compte plus les anathèmes lancés à la communauté musulmane. Pourtant, de nombreux citoyens, pleinement français et fièrement musulmans, s’engagent quotidiennement pour le « bien commun », mus entre autres par leur foi. Dans cette série, nous mettons en avant quatre jeunes engagé(e)s de confession musulmane. Une série signée Ayoub Simour.

    Par Bondy Blog
    Le 23/02/2024