Après avoir découvert, les effets parfois spectaculaires du Qi Gong, les chemins de la curiosité peuvent mener à la source de cet art énergétique chinois à travers son texte fondateur, le Yi King. Expérimentation du tirage de l’oracle.

J’ai été émerveillée en constatant les étonnants bienfaits du Qi, cette énergie « concrète et palpable » (1) en pratiquant un art énergétique chinois, le Qi Gong de la Sagesse ou Zhi Neng Qi Gong. Comme tout le monde, je vieillis ; à 52 ans, j’étais devenue anormalement fatiguée, au point d’envisager de travailler à mi-temps. Une amie m’avait alors recommandé l’enseignement de Carmen Folguera. Dès la première séance, le résultat a été surprenant. Certes, j’ai bien remarqué les effets de cette pratique chinoise peu rationnelle selon nos critères occidentaux, mais efficace. Je fais confiance à ce que j’expérimente. AVANT la séance de Qi Gong, je marchais lentement pour me rendre au RER de Bondy… et après la séance, je marchais rapidement pour rentrer à la maison. Une vraie publicité ! Même mon mari était surpris ! J’ai aussi constaté que j’avais la chance de faire partie des élèves bien réceptifs à ce Qi Gong.

J’avais découvert le caviar du Qi Gong qui comprend des centaines d’écoles et de styles différents. Ce Qi Gong de la Sagesse agit sur le physique et sur le mental, indissociables pour les Chinois. Il peut avoir l’efficacité d’une psychothérapie. Certains pratiquants viennent pour développer leur créativité. Les premières séances pratiquées à la maison grâce au CD-Rom de Carmen m’ont effectivement donné une forte envie d’écrire… ce qui m’a incitée à prendre le chemin du Bondy blog.

Pour mieux comprendre ce Qi Gong, j’ai voulu connaître la source de cet art énergétique très ancien, âgé de 3000 ans. Cet art est né de la pensée chinoise traditionnelle basée sur les grands textes classiques dont le premier est le Yi King ou Zhou Yi. Ce texte fondateur a été créé sous la dynastie des Zhou, au XIe siècle avant J.C., ce qui explique l’autre nom de ce livre. Jing ou King signifie classique, traité ; Yi peut être traduit par changements, mutations.

Quelles sont ces mutations ? Michel Soutif, physicien et chercheur, mentionne dans un livre d’histoire de la physique, le Yi King comme « un immense classement entre toutes choses, qui rencontrera un prodigieux succès. (Il) explique toutes choses par l’influence du Yin (ce principe : froid, humidité, sombre, féminité…) et du Yang (chaleur, ardeur, soleil, virilité…) (…) Ces 2 principes sont toujours imbriqués (…) ; ils se manifestent comme des ondes qui se succèdent et se remplacent : quand le Yang a atteint son maximum il diminue en faveur du Yin ; quand le Yin a atteint son maximum il se retire en faveur du Yang. C’est ainsi que certains expliquent les mouvements du soleil ou les phases de la lune (…) (2). Le passage du Yin au Yang ne se fait qu’à travers le Vide qui dynamise le système binaire Yin – Yang. « Pour la Chine, seul le Vide est efficace car il permet tous les devenirs : on ne peut rien rajouter à un verre plein alors que s’il est vide, tout est possible. (…) L’Orient est dynamique, seules comptent les possibilités de changement, l’alternance du Yin et du Yang » (2). Ces 2 principes Yin et Yang sont enfermés dans une dynamique perpétuelle qui produit le Qi, c’est-à-dire l’énergie vitale, se trouvant en chacun et partout. Le Yi King « a probablement été le premier ouvrage à traiter du chi (Qi) » (3), écrit le docteur Yang, expert en Qi Gong, arts martiaux et médecine traditionnelle chinoise.

Le Yi King « imprègne toute la culture chinoise depuis ses origines et continue de la modeler quel qu’en soit le domaine : philosophie, histoire, littérature, politique, économie, religion, astronomie, calligraphie, peinture, musique, médecine traditionnelle, feng shui, astrologie, qi gong, wushu, tai ji quan … Quand l’esprit s’égare, le Zhou Yi est un guide qui remet sur le chemin du faste et de la sagesse » (4) Le Yi King est un livre de sagesse « menant à la connaissance de soi. (…) le Yi King sait répondre à toutes nos interrogations », écrit Carmen qui propose une formation pour apprendre à tirer l’oracle, le Yi (King). Je vais suivre ces cours.

Le Yi King se présente comme une sorte de manuel composé d’une série de 64 hexagrammes. Ces hexagrammes sont des figures de divination formées par la superposition de traits pleins Yang ou de traits brisés Yin. Pour interroger l’oracle, il faut choisir, parmi les 64 hexagrammes, celui qui répond à la question que l’on se pose.

Tout d’abord, il faut se mettre en condition avant de tirer l’oracle. L’esprit agité est défavorable à une bonne interrogation, la réponse risquant d’être inadaptée. Il est parfois nécessaire de faire un peu de Qi Gong pour se détendre. Il est important de penser au Qi, à l’énergie, en interrogeant le Yi. Puis il faut apprendre quelques règles de base pour bien formuler sa question. Je ne peux, ni ne veux résumer ici le minimum de procédures et de connaissances nécessaires pour interroger et comprendre l’oracle. Ensuite on utilise en général 3 pièces de monnaie que l’on doit lancer 6 fois pour choisir l’hexagramme approprié à la réponse.

Pendant notre initiation, chacun aura l’occasion d’interpréter son tirage de Yi King. Je pose une question pour m’aider à formuler mes vœux professionnels pour l’année prochaine. J’hésite à rester dans mon lycée : l’établissement me plaît mais il est un peu trop éloigné de mon domicile. Je demande donc quel est l’avis de l’oracle. Si je reste dans ce lycée, quelles seront les conséquences de ce choix ? Je tombe sur l’hexagramme 1, « impulsion originelle », une figure de divination très positive qui propose : « prospérité originelle, faveur, persévérance ». Pour Carmen, pas de doute, c’est le bon choix. Cet hexagramme comporte 6 traits Yang, il faut donc prévoir « une année avec beaucoup de Yang », c’est-à-dire une année très dynamique, pleine d’éléments Yang. L’année suivante, je ne peux m’empêcher de me rappeler ce tirage et de m’incliner devant sa pertinence. Une année très Yang, effectivement. Mes proches collaborateurs sont 2 collègues hommes (le Yang est masculin), débutants mais très motivés, et nous réussissons à mener à bien des projets intéressants.

Puis j’apprends à interroger moi-même le Yi King à la maison pour me familiariser avec lui et le tester. Un jour, à mon travail, j’ai égaré un trousseau de clés. Le soir, j’interroge donc le Yi pour me guider dans ma recherche. Le résultat : hexagramme 30, « clarté ». Je pose une question complémentaire avec la réponse : hexagramme 28, « déséquilibre », « la charpente est déviée ». Je comprends intuitivement que les clés se trouvent dans un endroit bien éclairé. Et la charpente déviée me fait penser à des étagères situées sous une partie inclinée du toit, dans une partie de la pièce assez lumineuse. Dès mon arrivée le matin je me précipite vers ces étagères : les clés sont bien là ! Tout cela est très encourageant.

Je poursuis donc mes interrogations. Chaque fois, les réponses sont incroyablement pertinentes. Par exemple, la veille de la première prestation d’une conteuse, je pose une question concernant son spectacle. « Lumière voilée », me répond le Yi. Le lendemain, la conteuse me demande de modifier l’éclairage de la salle qui sera un peu long à mettre au point. Remarque très terre à terre du Yi, finalement. Et la séance de contes se passe bien. Avant la rentrée scolaire, j’ai envie de savoir si je vais retrouver deux collègues que je ne veux pas déranger avec de nouveaux mails et qui n’ont pas encore de réponse à leur affectation. Pour le premier, j’obtiens la réponse « joie » et la gardienne m’apprend son retour dès mon arrivée, avant que je le retrouve. Pour la seconde, le Yi me répond « humilité », et elle ne reviendra pas. Etonnant ! Je continue donc à interroger le Yi assez régulièrement.

Je ne suis pas la seule à être époustouflée par le Yi King. Les témoignages des consultants ou étudiants de Carmen témoignent de leur étonnement et de leur admiration. Simon, un consultant qui hésitait entre fonctionnaire et vidéaste commente sa séance : « Le tirage pour le choix de vidéaste donnait entre autres : rassemblement de personnes et d’énergie, nouveauté, prospérité, aucune perte, allez-y (conseils de Carmen après la réponse du Yi) (…) ; la séance a eu lieu le 31 mars 2011 ; (…) mon principal employeur m’a proposé de travailler de manière régulière et soutenue à partir d’août 2011 jusqu’à aujourd’hui. (…) je vais d’ailleurs partir en voyage professionnel en janvier 2012, dans un pays que j’apprécie particulièrement : l’Inde. Le travail de vidéaste me permet de gagner ma vie. Ce que je retiens du Yi King est de pouvoir revisiter mes priorités, mes profondes aspirations, mes ressources intérieures, au regard des contraintes extérieures et financières, du « climat ». (…) Le Yi King ne supprime pas les risques, il les dévoile, et nous savons tous que qui ne risque rien n’a rien » (5).

Aujourd’hui, il n’est pas envisageable pour moi de prendre une décision importante sans consulter le Yi. Ainsi, si je déménage par exemple, l’interrogation de l’oracle est incontournable. Cher Yi, je te serai fidèle.

Marie-Aimée Personne

(1) Témoignage de Marie-Claude, dans le Livre d’or du blog de Carmen Folguera sur le Qi Gong de la Sagesse
(2) « Histoire de la physique » par Michel SOUTIF, p. 29
(3) « Les racines du Chi-kung (Qigong », du Dr YANG Jwing-Ming
(4) « Zhou Yi, le Yi King intégral », par ZHOU Jing Hong et Carmen FOLGUERA
(5) Témoignage de Simon, dans la rubrique le Yi King du blog de Carmen Folguera sur le Qi Gong de la Sagesse

Articles liés

  • Assia Hamdi, un livre pour l’égalité dans le sport féminin

    Avec son livre 'Joue-la comme Megan', la journaliste sportive Assia Hamdi raconte la bataille des sportives pour la défense de leurs droits et leur liberté. La journaliste explore différentes problématiques liées au sport féminin : l’égalité salariale, l’injonction à la féminité ou encore les questions liées au corps féminin comme les menstruations ou la grossesse. Interview.

    Par Emeline Odi
    Le 25/10/2021
  • La Brigade des mamans contre les amendes abusives de leurs enfants

    Dans de nombreux quartiers, les jeunes sont victimes d'une nouvelle arme sur-utilisée par les agents de police : les amendes. Parfois lancées sans même avoir rencontré les jeunes. Un phénomène à l'origine du surendettement de nombreuses familles. Pour se prémunir de ce fléau, à Belleville (Paris), des mamans veillent et sortent dans la rue jusque tard pour protéger leurs enfants. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 22/10/2021
  • À la petite boutique de Stains, le handicap a toute sa place

    Pour son premier reportage sur le terrain, Kadidiatou Fofana, en classe de seconde, s'est rendue à La Petite Boutique de Stains (Seine-Saint-Denis) qui agit pour l'emploi des personnes en situation de handicap. L'occasion pour elle de rencontrer Ophelie Esteve, qui gère les activités du lieu. Reportage.

    Par Kadidiatou Fofana
    Le 21/10/2021